Familles CHASSEPOT (Paris, Chalon sur Saone) - LANGRAC, LANGRAT, LANGERAT (Hollande, Paris - JOLY (Chalon sur Saone) - DROUIN, DROUYN (Paris, Tours, Loches) - TARDIF (Tours) - FRAGUIER (Paris) - DESTAS, d'ESTAS (Paris) - TURQUAN (Paris) - BERNARD de MONTEBISE (Paris) - JABIN (Paris, Orléans) - RENARD/REGNARD (Paris) - LE REBOURS (Paris) - LE GRAND, LE GRANT (Paris) - TOUPPIN, TOUPIN, TURPIN (Paris)

Des corrections ou compléments ? mel lemarois - Vous êtes libre de piocher dans ces travaux. En échange je vous demande de citer vos sources et dans la mesure du possible de partager également vos travaux.

La page d'origine est https://www.lemarois.com/jlm/data/c15achassepot.html

Sommaire:



CHASSEPOT (Paris, Chalon sur Saone)

Incomplet - reconsulter les sources
Source: BN CabH88 - Cherin50 – DB172 – Michel Popoff, prosographie des gens du Parlement de Paris, 1996 (cf édition 2003) – François Bluche, origine du Parlement de Paris, 1953 in Mem Paris Ile de France - Jean-Claude Waquet, Les grands-maitres des Eaux et Forêts de France de 1689 à la Révolution, 1978 [ses sources BN PO 696 doss 16148, DB 172 doss 4552, Cab d'H 88, dos 2307, Chérin 50 doss 1086, AN E 785 fol 57 (arrêt du cons du 1.10.1707) et V1 181 (prov du 30.1.1707), AD Paris DC6 224 fol 239 (ins de son test déposé chez Hachette le 10.4.1736), Coustant d'Yanville chambre des comptes, p 557) - Katia Béguin, Les princes de Condé: rebelles, courtisans et mécènes dans la France du Grand Siècle, 1999 - Louis-Charles Waroquier de Méricourt de la Motte de Combles, Traité des devises héraldiques: de leur origine et de leur usage, avec un recueil des armes de toutes les Maisons qui en portent... pour servir d'introduction à l'Etat de la France, 1783 - Léopold Niepce, histoire du canton de sennecey-le-Grand, 1875 – René de Beaumont, Généalogie Thésut, in H&G 2014, n°211

voir: Sur les Thesut: LCB18, ACD, MCD, J Martin et G Jeanton la noble maison de Thésut en Bourgogne, Slnd in-8°, 114 [8° Lm3 3133, BMB, Saffroy 50803

Voir recueil Peincedé Chacepol fol 43 v° (image 87),
Chassepon: vol 23 f°794, vol 28 f920
Chacipol, Chassepot:
vol 6 p 346-348-352-405-443
vol 9 p 165-171
vol 10 P69ok 140ok 384ok 483ok 494(ok) 502(ok) 608ok 659ok 706ok 766
vol 12 p 613
vol 16 274 507 (506 pour Joly) 770 (769 pour Joly)
vol 17 p 250
vol 18 p 854
vol 20 72 305 365 414 417
vol 21 347 450 582
vol 30 109 139

Joly cf page 465

Tous les actes originaux n'ont pas été exploité.

Armes: Ecartelé au 1 et 4 d'azur à la fasce ondée d'or, accompagnée de trois roses de même; au 2 et 3 d'azur au chevron d'or accompagné en chef de deux étoiles d'or, et en pointe d'un croissant d'argent surmonté d'une tête de chérubin de même.

I. Louis CHASSEPOT sgr de Beaumont-sur-Grosne, d'Uchizy conseiller et procureur du roi au baillage et chancellerie de Chalon sur Saone. Elu dans la confrérie de Saint-Yves le 19.5.1624). Il acquit du la chatellenie de Beaumont en 1623 pour 20.163 livres (reprise de fief B10722 20.2.1623 Peincedé page 483). Elle fut revendue par ses héritiers pc 26.2.1683 LXXV-320 [H9150]. Il achète une maison en 1603 transmise à sa fille Anne (cf Histoire des maisons de Chalons vol 1, 1969 page 50). Il est connu par une confiscation des biens de Claude Le Beau faite à son profit le 2.1.1631 signé Tatoux, Riolet et Charpy xv1600 Jacqueline JOLY / JOLLY alias Jacquette JOLY (armes: d'azur à un lys au naturel, au chef d'or, chargé de trois croisettes patées de sable). Ils font une procuration le 10.10.1632 pc Fs Blondeau notaire royal à Chalon pour le mariage de leur fils François. Leur fils François fonde en 1639 une messe annuelle et perpétuelle dans l'église de Beaumont pour le repose de l'âme de sa mère et de son père d'où
1. François qui suit II.
2. Anne CHASSEPOT °29.10.1606 Chalon-sur-Saone (71) ca1637, elle fait dénombrement de la terre et seigneurie de Lans le 27.3.1638 (Peincedé B10735 page 502 image 505) x Louis de THESUT °1598 +13.4.1631 à 33 ans seigneur de Lens/ Lans, maitre en la chambre des comptes de Dijon, conseiller du roi en sa cour des aides et finances de Bourgogne 1627, 1630 fils de Jacques de THESUT et de Marie de PONTOUX d'où au moins
a. Jacques de THESUT °1.3.1626 Chalon-sur-Saone, St-Jean de-Maizel (p: Jacques BEUVERAN seigneur de la Loyère, conseiler du roi et lieutenant général au bailliage et chancellerie de Chalon, m: Jacquette JOLY femme de Louis CHASSEPOT seigneur de Brennes conseiller du roi au bailliage de Chalon) conseiller au parlement de Bourgogne x Jeanne-Marie GIRARD fille d'Abraham GIRARD et de Claude PERREAULT d'où postérité
a1. Abraham de THESUT prieur de Grigny en Franche-comté
a2. Jean de THESUT seigneur de Lans, baron de Sondey secrétaire des commandements de Monseigneur le duc d'Orléans 1704
a3. Louis de THESUT abbé de Saint-Père en Vallée
a4. Claudine de THESUT x Jean de LA MOTTE
b. Charles-Benigne de THESUT °29.3.1627 Chalon-sur-Saone, St-Jean de-Maizel (p: Charles-Benigne de THESUT seigneur de Vein, conseiller du roi en son parlement, absent, représenté par noble Claude de THESUT avocat, Marie de PONTOUX femme de Louis de FOUDRAS écuyer) +28.9.1701 Dijon (21) seigneur de Ragy, Verrey et Chareconduit (alias Charles de THESUT sieur de Raguey) , conseiller au parlement de Bourogne, il réunit en 1650 la seigneurie de Ragy qui était indivise depuis 2 siècles x 25.1.1650 Dijon, Notre Dame Louise BOUHIER fille d'Etienne BOUHIER seigneur de Lantenay et Madeleine GIROUD d'où
b1. Jean de THESUT °1653 +1713 seigneur de Ragy, Verrey et Simard, commandant de cavalerie au régiment d'Enghien 1677, conseiller au parlement de Bourgogne 1688 x 18.9.1688 Dijon Jeanne-Charlotte GEVALOIS fille de Simon GEVALOIS seigneur de Martray et Elisabeth de CHAUSSIN d'où postérité
b2. Benoît de THESUT
b3. Madeleine de THESUT religieuse à Dijon
b4. Catherine de THESUT religieuse à Dijon
c. Marie de THESUT °15.2.1629 Chalon-sur-Saone, St-Jean de-Maizel (p: François CHASSEPOT, m: Marie de PONTOUX) morte sans postérité
d. Françoise de THESUT °25.4.1630 Chalon-sur-Saone, St-Jean de-Maizel p: Adam JOLY avocat en parlement, m: Françoise LANGUET)
[non cité dans la généalogie d'H&G: d. N. de THESUT x N. de CLERMONT-MONTOISON]
II. François de CHASSEPOT sgr de Beaumont et Menucourt +1665 (iad 6.8.1666 devant Bigot et Ferret? (peut-etre vacant) , partage Le Boucher et Levesque 31.10.1672 C-310 [G0587], et devant Levesque C-311 10.11.1672 [A2030], avis sur son fils 5.5.1676 cf registre Y5305 [R133]). conseiller au parlement de Bourgone, trésorier général de la maison de Henri II de Bourbon (après Pierre Joani, achat pc St Vaast notaire à Paris pc 12.4.1632)et demeura au service de sa veuve, en 1647. Il continua ces fonctions au moment de la France, jusqu'en 1652 au moins, ce qui lui valut de retrouver ses fonctions après 1660. Il était aussi maître d'hôtel du roi et trésorier général des revenues casuels de la maison du roi. La chambre de justice de 1661-1665 le condamna à des restitutions pour des prêts et des avances faites à ce titre, dans les années 1640. conseiller d'état par brevet donné à St-Germain le 31.3.1643, confirmé le 10.5.1649. Sa veuve obtient la garde noble de ses enfants 8.1.1699 x 28.11.1632 pc Foret et Lulloue XXIV-399 [A7825] Charlotte LENGRAC/LANGRAC (partage Dupuis et Doyen 22.3.1684 CXV-244 [E6667] et 27.7.1685 non trouvé) fille de Josse orfèvre flamand et valet de chambre du dauphin et Marie DROUIN d'où
1. Jean-François de CHASSEPOT alias Jean +10.3.1727 (ou 1724 selon Bluche) sgr de Beaumont avocat du roy au chastelet dt rue Berthin Poirée psse St Germain l'Auxerrois 1672 et 1684 puis reçu conseiller au Parlement de Paris 15.2.1675 en la deuxième Chambre des Enquestes en 1715, mort en charge x1 8.1.1679 pc Besnard et Doyen Marie HENAULT(iad 29.1.1699 pc Pellerin et Doyen CXV-303 [D1196] , clos de justice le 28.2.1699 Y5281, tutelle 17.1.1699 Y4077 [D1269]) fille de Nicolas avocat au parlement et Marie FOURREL x2 Marie Magdeleine BAUDON(?), d'où du premier lit
a. Angélique de CHASSEPOT de BEAUMONT 16 ans et 1/2 en 1699
b. Jean-François de CHASSEPOT de BEAUMONT 13 ans en 1699
c. Magdeleine de CHASSEPOT de BEAUMONT 12 ans en 1699
d. Pierre de CHASSEPOT de BEAUMONT 10 ans 1/2 en 1699
e. Charlotte de CHASSEPOT de BEAUMONT 9 ans 1/2 en 1699
f. Anne de CHASSEPOT de BEAUMONT 8 ans en 1699
g. François de CHASSEPOT de BEAUMONT 4 ans en 1699
f. Abraham-Charles de CHASSEPOT de BEAUMONT 3 ans en 1699 conseiller au grand conseil en aout 1742 x Marie-Adélaïde-Renée de LA CROIX °1699 fille de Jean de LA CROIX et Marie-Marguerite GOY dont
f1. Charles-Louis de CHASSEPOT de BEAUMONT +av1792 reçu en 1759 auditeur ordinaire en la chambre des comptes x1. N. RICHARD x2. Anne-Adélaïde du TRAMBLAY ca1792 (contribution par email de Gilles Lecomte d'après: Tutelle 03/04/1772 AN Y4963A , Archives nationales FONDS LA CROIX ET DUREAU 478 AP, Inventaire des archives anciennes du château de Chantilly p.371, Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France 1899 p.279)
d. Louis CHASSEPOT de BEAUMONT 2 mois en 1699 chevalier, capitaine de la Grande Fauconnerie il fut considérer comme fou et interdit de gestion de ses biens (29.12.1750 [http://www.lemarois.com/jlm/data/c15chassepotinterdictionY4702.html Y4702B]), à cause de sa « dissipation notoire et une sorte de démence qui l'exposaient, lui et sa famille, à une ruine prochaine et entière », il fut interné à La Charité en aout 1745 où eu des problèmes (cf Laurence Bongie, From rogue to everyman: a foundling's journey to the Bastille, 2004) x mai 1743 Madeleine de BAUDELOT
2. Anne de CHASSEPOT de BEAUMONT +av1679 x1 Pierre-Claude de HODICQ ca1704 chevalier comte de Marly la Ville conseiller du Roy en ses conseils maitre des requetes ordinaires de son hotel dt rue des Augustin paroisse St André x2(?) Renoüard de VILLAYE
3. Charles CHASSEPOT de BEAUMONT +14.1.1691 (iad 1.2.1692 pc Le Normand et Doyen CXV-273 [E6431], tution 30.1.1691 Y4021A [E6823]) chev. sgr de Rubelle maître ordinaire du roi et maître en la chambre des comptes. (Il était en 1672 sous la tutelle de Adrian HACQUEREAU bourgeois de Paris dt rue Ste Mgte? ...?), dt rue des Trois? pavillons paroisse Saint-Paul 1684 x pc Buret? et Galloyes 3.10.1677 LXXV-186 Louise THOMAS de L'ISLE +23.3.1702 (testament du 25.12.1698 déposé pc Doyen 23.3.1702 iad pc Richer et Melin 11.4.1702 CVII-285 [E6278], tution 3.4.1702 Y4110 [E6645], émancipation 24.5.1710 Y4201 [E7184], avis Y4149 5.12.1705 [F3567]) . Elle convoque un conseil de famille le 13.2.1697 pour un remboursement de rente Y4062B [D1387] d'où
a. Charlotte de CHASSEPOT de BEAUMONT 11 ans en 1691, ca 1697
b. Jean-Louis de CHASSEPOT de BEAUMONT (alias Jean-François CHASSEPOT de BEAUMONT 10 ans à la tution de 1691 et présent en 1697) °23.10.1680 Saint-Paul +4.4.1736 Rubelles sgr de Rubelles (Seine-et-Marne, canton Melun-Nord) grand maître alternatif des Eaux et Forêts de Bourgogne, pourvu le 30 janvier 1707 (premier titulaire), en exercice jusqu'à la suppression des charges alternatives, commis par arrêt du conseil du 1er octobre 1707 de l'office ancien, à la place de Perrault, suspendu, et de Coulon, précédemment commis, exerça cette commission jusqu'en février 1708 où Perrault fut rétabli. Domicilié à Paris rue des Lyons
c. Charles-René de CHASSEPOT écuyer seigneur de Vandois (alias René 16 mois en 1691, présent à la tution de 1697) +1736 capitaine dans le régiment du Roi
d. Pierre CHASSEPOT 3 mois en 1691 conseiller à la cour des aides x Jeanne de LA MICHODIERE
4. Adam Antoine CHASSEPOT (en 1672 sous la tutelle de Mr ?? Maigret bourgeois de Paris dt rue de Foese? Pse St Sulplice) qui suit III.
5. Louis CHASSEPOT écclésiastique +av1672
6. Suzanne de CHASSEPOT religieuse-professe au couvent de la Visitation à Chalon 1658
III. Adam Antoine CHASSEPOT chevalier sgr de Beaumont °9.12.1652 Paris, St-Germain l'Auxerrois (p: Adam JOLY et Anne GIRARD femme de Jacques THESUT conseiller au parlement de Bourgogne) +1704 (tution 22.11.1704 Y4139 [A6292], iad pc Melin 27.11.1704 CVII-292 [E3808], conseil de famille Y4201 20.5.1710 [E7178]) fut sous la garde noble de sa mère le 30.3.1665. conseiller du roy en sa cour des aides de 1679 ) 1695, président en la cour des aides par dispense d'âge le 19.3.1691, office vendu pc Savalete 130000£ le 31.7.1706, Il rendit foi et hommage au roi, en sa chambre des comptes de Paris, de sa terre de Beaumont et de ses dépendances, conjointement avec ses frères le 25.9.1680. Il vendit conjointement avec ses frères, la terre de Beaumont et de Bulgrison en 1683 au marquis de Louvois ministre et secrétaire d'état, dt rue Saint-Avoyes(?) paroisse Saint-Medericq 1684, demeurant rue Beautreillis(?) paroisse Saint-Paul 1697 x Bru 3.8.1682 LXXVIII-376 [E5782] Marguerite FRAGUIER +1730 Paris, St-Paul (inhumé dans la cave de Noailles) fille de Nicolas FRAGUIER seigneur de Brys-sur-Marne trésorier général de France à Paris, président au bureau des finances de Paris et Denise JABIN d'où
1. Marguerite-Elizabeth CHASSEPOT de BEAUMONT 20 ans en 1704 morte à l'abbaye de Montmartre, où elle a laissé 10.000 livres
2. Jean-François °21.5.1687 17ans en 1704 qui suit IV.
IV. Jean-François CHASSEPOT de BEAUMONT °21.5.1687 +av1754 (iad pc Laisné et Hachette 12.3.1754 (non librement communicable en raison de son état matériel) clos de justice 16.5.1754 Y5327) chevalier, entré aux gardes françaisesle 2.1.1707, blessé à la bataille d'Oudenarde en 1708, capitaine chef du vol du héron de la grande fauconnerie de France avec 700 livres d'appointement après M. Farget, jusqu'en 1746. Il rendit foi et hommage au roi, au bureau des finances d'Amiens, le 13.8.1735, de la terre de Framicourt-le-Petit, relevant du comté de Ponthieu x1. pc Dupuis le jeune notaire à Paris 22.11.1715 Marie-Josephe PINGRÉ fille de Henri PINGRÉ chevalier seigneur de Vraignes maréchal de camp et de Marie AUX-COUSTEAUX, x2. pc Antoine Fiquet notaire à Amiens, 24.1.1735 Marie-Françoise-Louise-Geneviève de SAISSEVAL de PISSY fille de François de SAISSEVAL chevalier seigneur de Pissy et Marie-Françoise de CACHELEU d'où du second lit
1. Jean-François CHASSEPOT de BEAUMONT chev émancipé d'age pc Ficquet notaire à Amiens le 2.4.1754 qui suit V.
2. Marie-Françoise-Geneviève CHASSEPOT de BEAUMONT émancipée d'age pc Ficquet notaire à Amiens le 2.4.1754 religieuse
V. Jean-François CHASSEPOT de BEAUMONT seigneur de Pissy °14.1.1736 Pissy, baptisé par l'évêque d'Amiens le 5.1.1738 chev émancipé d'age pc Ficquet notaire à Amiens le 2.4.1754 mousquetaire de la seconde compagnie, le 10.4.1751, cornette de cavalerie dans le régiment de Noailles, le 1.1.1757, s'est retrouvé à la bataille d'Hastinbek, il a fait le relief au roi des terres de Framicourt-le-Petit au bureau des finances d'Amiens le 5.10.1771, a rendu foi et hommage au duc de Chaulnes, baron de Préquigny, d'une partie de la terre de Pissy, le 24.8.1771 x pc Louis varlet notaire à Amiens 7.4.1769 Aimé-Claire de BOURDIN fille de Jean-Pierre-Aimé de BOURDIN comte de Bourdin, baron de Chapelaine d'Anglure seigneur de Monsures, colonel du corps royal d'artillerie, gouverneur de Vitry-le-François et de Marie-Claire de ROHAULT contesse de Bourdin d'où
1. Jean-François °21.1.1770 Chapelaine en Champagne qui suit VI
2. Claire-Blanche de CHASSEPOT °5.5.1770 Monsures (80)
3. Adam-Charles-Gustave de CHASSEPOT °5.5.1771 Pissy (80) chevalier de malte 14.3.1774. comte de Pissy, maréchal de camp. D'une ancienne famille originaire de Bourgogne anciennement appelé Chacipol qui avait donné un trésorier de la maison du roi en 1665 et un premier président à la cour des aides de Paris, fils de Jean-François et de Marie-Claire Bourdin, il est né à Pissy (Somme) le 5 mai 1772. Sous-lieutenant au rég. de Normandie à quinze ans, réformé l'année suivante il passa, en févr. 1789, au rég. d'infanterie de la Couronne et émigra en 1791. Il rejoignit l'armée des princes puis, à sa dissolution, passa au service anglais dans le régiment d'York. Il y servit jusqu'en 1802, reçut alors la demi-solde jusqu'au 1er oct. 1814. Rentré en France en 1815, il reçut la croix de S.-Louis et fut breveté colonel. Mis à la retraite dans ce grade le 26 janv. 1816, il protesta et, après dix ans de réclamations, obtint, à titre honorifique, le grade de maréchal de camp et mourut le 1er avr. 1837. Arch. de la Guerre.(Source: É. Franceschini., Dico Bio Fr)
4. Anne-Françoise de CHASSEPOT °8.6.1774 Pissy (80)
5. Gabriel-Marie-Camille de CHASSEPOT °29.1.1776 Pissy (80) chevalier de malte 22.5.1778
6. François-Timoléon de CHASSEPOT °9.3.1778 Pissy (80) chevalier de malte 7.7.1781
VI. Aimé-Jean-François de CHASSEPOT chevalier °21.1.1770 Chapelaine en Champagne, baptisé à Pissy le 6.11.1770 à Pissy par l'évêque d'Amiens. né à Chapelaine, en Champagne, le 21 janv. 1770. Frère aîné du précédent, il prit le nom de Chapelaine d'une terre dont sa mère avait hérité. Ancien condisciple de Napoléon à Brienne, Il débute d'abord dans l'armée, le 21 janvier 1785, comme sous-lieutenant en remplacement dans le régiment d'infanterie de la couronne, puis donna sa démission en juin 1791; entra dans l'administration militaire à l'armée du Nord et devint, en floréal an V, inspecteur général dans cette administration, fit les campagnes de l'an IV à l'an IX avec le grade de chef d'aministration aux armées du Nord et de Sambre-et-Meuse, de Mayence, d'Allemagne, d'Helvétie. Le 23 thermidor an IX, il fut nommé sous-préfet de Monaco et appelé, en messidor an XIII, à Gêne, pour y organiser les départements formés du territoire ligurien; devint sous-préfet de San-Remo en vendémiaire an XIV, Il fut nommé préfet de l'Ariège le 7 août 1810; il rendit d'appréciables services au point de vue économique, servit l'Empire avec zèle, puis avec correction, se montra ferme et sévère. Disgracié à la première Restauration, il vécut dans la retraite pendant les Cent Jours, fut réintégré dans ses fonctions à Foix le 7 août 1815 et travailla à la restauration de l'influence catholique et du bon esprit politique, tout en entretenant de bonnes relations avec les consistoires. Hostile au libéralisme politique, son attitude lors des élections de 1819 le fit mettre à la retraite. Il mourut sans alliance le 6 juillet 1848. Il avait été nommé baron de l'Empire par décret impérial et sans lettres patentes.
P. Genevray, L'administr. et la vie ecclés. à Toulouse. (Source: M. Prévost. Dico Bio Fr, Robinet, Robert et Le Chaplain, diction de la rév et de l'empire, 2t 1898)


Recueil de Peincedé
Tome 10 page 497 B10733 Beaumont – reprise de fief du 23 juillet 1636 de la terre et seigneurie de Beaumont par noble François de CHASSEPOT demeurant à Paris conseiller maitre d'hôtel du roi et trésorier général de sa maison en qualité de fils et donataire de feu noble Louis de CHASSEPOT procureur du roi au bailliage de Chalon et de demoiselle Jaqueline JOLY ses pères et mère par son contrat de mariage reçu par Ferret et Tulloue notaires au châtelet de Paris le 28 novembre 1632 ainsi qu'il est dt en sa procuration jointe à cette reprise. Cotte 25 (Peincedé B12003 T10 page 494 (AD21 page 497)
Tome 10 page 608: reprise de fief et denombrement du 26.7.1669 et 29.1.1670 de la seigneurie de Beaumont-sur-Grône par dame Charlotte LANGRAC relicte de François de CHASSEPOT (...) en qualité de mère et tutrice à leurs enfants, en suivant le dénombrement donné en 1624 ensuite de la vente de ladite seigneurie faite par Mr les commissaires du roi le 17.2.1623. (...) AD21 B10810 tome 10 page 608 cote 24
Tome 10 page 659 enregistrment du 9.8.1680 pour la seigneurie de Beaumont-sur-Grosne, par le marquis de Louvois pour raison de la terre et seigneurie de Beaumont-sur-Grosne ensemble de la prévoté dudit Beaumont et du fief de Bulgrison par lui acquis de Jean-François de Chassepot et autres (Tome 10 B10859 page 659), page 706 puis page 766 (suite des explications): Charlotte Langrat acheta par acte du 7.7.1665 le fief de Bulgrison de Anne de Chassepot veuve de Louis de Thesut qui l'avait acqui sde Claude du Rier chanoine à Beaujeu par acte du 25.4.1665. Fief situé audit Beaumont et joint à la dite seigneurie

Non relié:
- Josse LAMY abbé dt cul de dar royal(?) paroisse St Paul cousin maternel des enfants Chassepot/Fraguier 1704, et cousin issu de germain paternel des enfants Chassepot/Thomas de L'isle 1697
- Jean-Baptiste CHEVALIER conseiller au parlement grande chambre dt rue Portefoin cousin maternelle des enfants Chassepot/Fraguier 1704

A la tution des enfants ChassepotxHenault 1699:
- Jean-Baptiste JOLLY ec conseiller secretaire du roy maison et couronne de France, Jean THESUT secrétaire des commandements de Monseigneur le duc d'Orléans, Claude CONSTANTIN de la DEHOR cousins germains du costé paternel

A la tution des enfants ChassepotxThomas de l'Isle 1691:
- André de GUIRY chevalier marquis dudit lieu , François LE BOULT chevalier sgr de Chauvilliers conseiller du Roy grand maistre des eaux et Forests de la province de Touraine Mayne en anjour dt rue etjardinet paroisse Saint-Cosme cousin du costé paternel [coté Desmé/Langrac pour Le Boult]

A l'avis des enfants ChassepotxThomas de l'Isle 1705:
- Claude-Henry LE PELLETIER de la HOUSSAYE chevalier sgr de Saint-Laurent dt à Paris rue de la Fersiaye(?) cousin germain paternel, Josse LAMY escuyer dt au Cul de Sac de guimerie(?) cousin paternel,

Au conseil de famille ChassepotxFraguier 1710:
- André de GUIRY chev marquis dudit lieu, Claude-Henry LE PELLETIER chevalier sgr de la Houssaye cousins paternels à cause de leurs épouses, Jean-Baptiste JOLY trésorier de madame la princesse de Conty dt au petit hotel de Conty paroise St ...
A relié:
- Louis CHASSEPOT de BEAUMONT chevalier dt à Paris rue des Boucheries fauxbourg Saint-Germain paroisse Saint-Sulpice x Françoise MONNIER de BONNAQUEST °v1702 +4.4.1743 Paris, St-Sulpice (iad 26.4.1743 pc Robinot et Michelin clos le 8.5.1743 Y5315, extrait collationné VI-25 4.12.1823) d'où
1. Françoise-Louise CHASSEPOT de BEAUMONT

peut-être la même
- Françoise-Louise CHASSEPOT de BEAUMONT (iad 20.2.1775 pc Vergne LXXV clos 29.3.1775 Y5320 [acte:Gnn410P105], avis 24.1.1791 Y5198B [R3842]) x Clair-Louis-François CHAPPUZEAU de VIEFVILLERS chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, ancien capitaine de dragons au régiment d'Orléans, maitre d'hotel ordinaire du roi d'où
a. Madeleine CHAPPUZEAU mineur 1775
b. Marie de CHAPPUZEAU. Legataire universelle pour 1/7e de Charles-Louis CHASSEPOT de BEAUMONT, son oncle à la mode de Bretagne suivant son testament pc Deveux?

document très interessant dans l'étude de « Etre fou à Paris au XVIIIe siècle par Laurent Cartayrade
Interdiction de Louis Chassepot de Beaumont, Chevalier - Sentence du 29 décembre 1750 – Y4702
http://www.mindspring.com/~lcartayrade/Bmont_fr.htm (site inaccessible).
Le document est reproduit ici:
http://www.lemarois.com/jlm/data/c15chassepotinterdictionY4702.html

L'étude peut-etre lue sur Internet Archive:
http://web.archive.org/web/20030810185204/www.mindspring.com/~lcartayrade/intro_fr.htm


1380 – dénombrement donné le 18.4.1380 par Peronet CHACEPOUL habitant de Marcilly de plusieurs héritages à Marcilly et biens de la chatellenie de Brancion et son usage et bois de Chapaie et en la roche de Fraigne et Dousie B105528 Peincedé Tome 10 page 69
1473 ou 1503 f°306 Antoine DARCIS écuyer tant en son nom que de Perrenette CHASSEPOUL sa femme confesse tenir en la terre et seigneurie de Senecyey la valeur de 18 livres de rente en fief de Philibert de TOOULONJON sieur du dit Touloujon et dudit Senecey et en ...fief de M. le duc (AD21 Peincedé vol 10 page 140)

1572 – B10665 Peincedé page 384 (AD21) Reprise de fief et dénombrement des 21.3.1572 et 26.4.1572 de toute la terre et seigneurie de Septchaignes en la paroisse de la Frette au vicomté d'Auxonnes par Pierre de CHASSEPOT écuyer sieur de Jubiley et du Buisson à Mirande, paroisse de Montbelet tant en son nom que de damoiselle Jeanne de LAMBERT sa femme et André BOULIER aussi écuyer tant en son nom que de demoiselle Jeanne de CHANGY sa femme, ledit Septchesne par eux acquise de Lazare de TENARRE écuyer héritier de Philibert de TENARRE par acte du 27.2.1572 reçu Barthélémy Fricaud notaire à Chalon. Ladite seigneurie consiste en chatel et maison fossoyée avec (...)


Autres:
1636 - transport François CHASSEPOT (2.7.1636 CXXII rép 22 notaire Claude de Troyes, source notes Descimon)
1642 - obligation Pierre CHASSEPOT bourgeois de Paris à Jean FAURE 15.10.1642 VIII-656 Huart [R3527]
1660 - mainleve Pierre CHASSEPOT procureur au parlement à Anne BIGOT veuve de Guillaume CORNUEL conseiller du roy en ses conseils sgr de Villepion, ..18.8.1660 [H2890]
1688 - émancipation des enfants de Pierre CHASSEPOT procureur .. en la cour de parlement x Catherine CANNé(?) d'où Jean-Bapitste bourgeois de Paris, Magdelaine, Anne, Catherine 14.1.1688 Y4012A [E7445]
1741 - Bellanger l'ainé XLIX REP13 constitution Abraham-Charles CHASSEPOT de BEAUMONT et Marie-Adelaide de LA CROIX sa femme à Joseph VIGNERON 11.8.1741


LANGRAC, LANGRAT, LANGERAT (Hollande, Paris

Source: Archives Nationales - Michelle Bimbenet-Privat, les orfèvres parisiens de la renaissance 1506-1620, 1991 - BN DB172, CabH88 – Jean-Claude Waquet, les grands maitre des eaux et forêts de France de 1689 à la révolution, 1978, art Le Boults – Email Dominque Wintz (analyse partage Drouyn)

I. Josse de LANGERACK +av1584 d'où
II. Josse (Isaac) de LANGERAC (LANGRAC, LANGRAT, LANGERAT, LAIGUERAC, LANGUERAT/LANGRA) °Utrech (Hollande) +v1631 (iad Tulloue et Contesse 30.8.1631 LIV-305 [C7229]) marchand joyallier à Paris 1584, orfèvre et valet de chambre du dauphin futur Louis XIII d'origine hollandaise, ayant pour serviteur Jacques LE MORE (DE MOOR) compagnon originaire de Gand futur maître orfèvre, dt quay du Louvre puis rue St Honoré 1608, Quay de la Mégisserie 1611 et Aux Bruyère psse de Bagnolet x1. 8.5.1584 pc Haguenier et Chazeretz I-8 [C7927] Anne de MONPERS 33 ans à son mariage x2. 20.9.1596 pc Peyran? et Repérant (minutes disparues) Suzanne ALLAIN (ALAIN) +v1607 (iad Tulloue XXIV.144 30.7.1607, tution Y3882 26.7.1607 [R1265] à analyser) fille de Jean ALLAIN joaillier écossais et Ourse DAVID x3. XXIV-108 1.9.1607 (ou XIV) pc Tulloue Marie DROUYN +5.12.1654 Paris (partage devant Remond et Paysant pc LXVI-139 1.8.1658 [A2578]) fille de Charles échevin de Tours et + Marie TARDIF d'où
du second lit
1. Anne LANGRAC ca1632, 1650, « dite fille de Suzanne ALLAIN sa première femme » x pc Tulloue 1.9.1615 [plutot XXIV-126 1.2.1615] François GOBELIN sieur de la Marche contrôleur général en l'élection de Paris, sgr de Gillevoisin(?) conseiller et maitre d'hotel du roi dt à Paris rue de Jardinet paroisse St Cosme 1650 d'où
a. N. GOBELIN x MEDINE dit la Chesnaye gouverneur de Meulan (à vérifier)
2. Marie LANGRAC fait profession au monastère Danenay? (oc Camuset et Caillet 22.11.1617)
3. Suzanne LANGRAC x pc 11.2.1624 pc Tulloue Charles DESMÉ chevalier sgr de la Chesnaye premier valet de garde robbe et gentilhomme servant de sa majesté, puis conseiller maistre d'hostel du Roy et gouverneur pour sa majesté de la ville et fort de Meulan d'où au moins
a. Charles DEME sieur de Hardricourt(?) (conseil de famille Y3925 4.3.1650 [E1915]
b. Anne DESMÉ de la CHESNAYE x 17.7.1644 Evecquemont (78) (source: D Wintz) Luc LE BOULTS auditeur 1643 puis maitre des comptes 1645 conseiller d'Etat mort en 1676 en charge fils de Jacques LE BOULTS homme d'affaire du maréchal d'Ancres, trésorier de France à Tours d'où
b1. François LE BOULT °20.6.1654 +11.9.1691 chevalier sgr de Chauvilliers / Chauvelières conseiller du Roy grand maistre des eaux et Forests de la province de Touraine Mayne en anjou pourvu le 13.6.1689, dt rue etjardinet paroisse Saint-Cosme x 1679 Marie DABOS fille de Léonor sgr de Frémainville d'où
b11. Léonor-François LE BOULT page de la petite écurie en 1695
b2. Louis LE BOULT °3.11.1665 Saint-Côme +8.3.1736 Paris (scellé Y11666) sgr de Chanteloup (37) enseigne des gendarmes de Flandre, grand maitre des des eaux et Forests de la province de Touraine pourvu le 8.3.1692 à la place de son frère, résigne en 1706, dt à Paris rue du Croissant en 1692, rue Feydeau en 1706 x1. pc 21.2.1691 Desprez Catherine PERICHON fille de Guillaume marchand bourgeois de Paris et Madeleine FRION, x2. Marie-Thérèse GOSSINAT, séparée de lui 1736 d'où une fille
b21. Marie-Catherine LE BOULT x Elie LOUIS de COUTANCE sgr de la Fredonnière
du troisième lit
4. Jeanne LANGRAC dt à Paris rue et paroisse St Germain l'Auxerrois x1 pc 2.5.1626 Daniel FRANCKIN ca1632 bourgeois de Paris puis x2. (épouse séparée de biens) Etienne ROSEROT bourgeois de Paris ca1650
5. Charlotte LANGRAC x 28.11.1632 pc Tulloue XXIV-399 [A7825] François CHASSEPOT +1665 trésorier des parties casuels puis maître d'hôtel du roi, trésorier général de la maison du roi. conseiller d'état 1643. Sa veuve obtient la garde noble de ses enfants 8.1.1699. dt à Paris sur le quay de la megisserie paroisse St Germain l'Auxerrois
6. Elisabeth LANGRAC x pc 16.7.1634 Delacroix et Tulloue Guillaume LAMY conseiller et maistre d'hôtel du roi, trésorier général de la maison du roi dt rue Sainte-Coix de la Bretonnerie paroisse St Paul 1650 dont descend probablement Josse LAMY abbé dt cul de dar royal(?) paroisse St Paul cousin maternel des enfants Chassepot/Fraguier 1704, et cousin issu de germain paternel des enfants Chassepot/Thomas de L'isle 1697


- A une reconnaissance de convention du 10.10.1650 (étude XXXVIII-1 [A2593]) entre Marie DROUYN veuve de Josse LANGRAC et Anne x Gobelin, Charles DESME gouverneur pour le roi de la ville et fort de Meulan, Jeanne LANGRAC épouse séparée de biens de. Etienne ROSEROT bourgeois de Paris. Fs de CHASSEPOT, Guillaume LAMY trésorier général de la maison du roi.

JOLY (Chalon sur Saone)

Source: Favre-Lejeune (ses sources: AN V2 37 25.7.1695 et Duc de Caraman 1888) – dépouillement CG Saone et Loire - Mémoires de la Société d'histoire et d'archéologie de Chalon-sur-Saône, 1905, page 115

armes: d'azur, au chevron d'or accompagné en chef de deux étoiles de même et en pointe d'un croissant d'argent sommé d'une tête d'enfant de même.

Celle qui m'interesse:

I. Louis CHASSEPOT sgr de Beaumont, d'Uchizy conseiller et procureur du roi au baillage et chancellerie de Chalon sur Saone xv1600 Jacqueline JOLY/JOLLY alias Jacquette JOLY. Ils font une procuration le 10.10.1632 pc Fs Blondeau notaire royal à Chalon pour le mariage de leur fils François d'où

A relier:

I. N. avocat à Dijon d'où
II. N. avocat à Dijon d'où
III. Jean-Baptiste JOLY receveur des décimes et des gabelles en Bourgognes, gentilhomme de la maison du roi, plusieurs fois maire de Chalon (1679-1681 et 1687-1689), ancien subdélégué, demeurant à Chalon sur Saone, secrétaire du roi 1695, mort en charge en 1712. Il fit le 12.5.1693 don de la somme de 510 livres à l'hôpital de la ville de Chalon dont les intérêts serviront à l'achat de remèdes, pour le soulagement des blessés et des malades, après que la somme de 30 sous aura été prélevée pour faire dire trois messes basses pour le repos de l'âme de M. son fils, prieur de Saint-Laurent et de Sainte-Marie x Jeanne BERTHAULT °v1643 +1.7.1733 Chalon-sur-Saone, psse St-Georges à 90 ans, « a chargé ses héritiers de donner 400 livres à la paroisse » tante de Claude B secretaire du roi 1731 d'où
1. Jean-François JOLY interessé à Paris et Fermier général 1727 1733 mort sans alliance. Memoires et essays pour servir à l'histoire du Publicanisme moderne contenant l'origine, noms, qualité, bonnes et mauvaises inclinations, les portraits et histoires abregées de nosseigneurs les Fermiers Généraux, depuis l'année 1720 jusqu'en 1750 (AN MM818/2). Jean-François JOLY fermier général, est « fils de l'intendant de la maison de feüe Madame la princesse de Conty première douairiere, il fût fermier général en 1726. Il fit connaistre au ministre qu'il n'entroit point dans les fermes pour s'enrichir ayant déjà 70.000 livres de rente de patrimoine. Il étoit bien mal nommé Joly, étant extrémement laid, à cause de la petite vérole qui l'avait totalement défigurée, mais en récompense il avait l'aura belle, désintéressé, honnête, poly, généreux, bienfaisant, charitable, magnifique, nullement fier, sachant le monde, scavant sans ostentation, et aimable en compagnie, il est mort jeune et non marié. »
2. Jacques-François JOLY °14.12.1685 Chalon-sur-Saone, psse St-Vincent (p: Jean-François CHASSEPOT, m: DELISLE épouse CHASSEPOT)


Selon: Memoires et essays pour servir à l'histoire du Publicanisme moderne contenant l'origine, noms, qualité, bonnes et mauvaises inclinations, les portraits et histoires abregées de nosseigneurs les Fermiers Généraux, depuis l'année 1720 jusqu'en 1750 (AN MM818/2).
Parents de Jean-François JOLY fermier général: MM. de THESUT doyen au parlement de Dijon et secrétaire des commandement de Monsieur, N. PERAULT grand maitre des eaux et forêts de Bourgogne, de MUCY et LE GOUX-MAILLARD président à mortier au parlement de Dijon, N. JOLY maitre des comptes à Dijon, de CHASSEPOT conseiller au parlement.

source: arbre Marc de Saint-Meleuc mstm – Pierfit – Thierry de Ville-d'Avray, arbre tvagerrer
I. Louis JOLY seigneur de la Roche x Jeanne PALUCHOT d'où
1. Adam l'aisné qui suit II
2. Adam JOLY puiné x Anne CHANDELUX °1604 +14.7.1687 Chalon-sur-Saone, paroisse St-Vincent à 83 ans fille de Balthazar CHANDELUX lieutenant au bailliage et chancellerie de Chalon et Anne de MUCIE d'où
a. Anne JOLY °8.7.1626 Chalon-sur-Saone, St-Vincent
b. Théodore JOLY °26.7.1627 Chalon-sur-Saone, St-Vincent
c. Marie JOLY °30.6.1631 Chalon-sur-Saone, St-Vincent
d. Charlotte JOLY °30.10.1633 Chalon-sur-Saone, St-Vincent
e. Adam JOLY °18.2.1636 Chalon-sur-Saone, St-Vincent
f. Jacques JOLY °28.10.1637 Chalon-sur-Saone, St-Vincent
II. Adam JOLY l'aisné lieutenant de la gruerie du chalonnais (gages en 1646), avocat au parlement de Bourgogne, écuyer, échevin de Chalon 1616, maire de Chalon 1641 x 1610 Marguerite PERRAULT fille de Blaise PERRAULT greffier en la chancellerie à Chalon et Anne LANTIN d'où
1. Blaise qui suit III.
2. Philiberte JOLY °11.10.1625 Chalon-sur-Saone, St-Vincent
3. Pierre JOLY +av1664 advocat en parlement de Bourgogne x pc 11.1.1643 Chalon-sur-Saône Jeanne MALLOUD +28.5.1664 Chalon-sur-Saone, St-Georges, décédée à l'hopital fille de Jean-Baptiste MALLOUD et Henriette GUYARD
III. Blaise JOLY +av1694 maitre d'hôtel de S.A.S le prince de Condé, écuyer, avocat au parlement de Bourgogne, gentilhomme ordinaire du roi x 25.11.1641 Chalon-sur-Saone et pc 26.11.1641 Judith de THESUT alias Claudine-Judith de THESUT) +11.2.1699 Chalon-sur-Saône, St-Vincent à 70 ans fille de Claude de THESUT et Anne QUENOT d'où
1. François qui suit IV
1. Anne JOLY °19.4.1643 Chalon-sur-Saone, St-Vincent (p: Adam JOLY avocat en parlement, antique maire de Chalon et lieutenant de la guerie chalonnaise, m: Anne CHASSEPOT veuve de Louis de THESUT conseiller du roi en la cour des aides et maitre des comptes en Bourgogne)
2. Jacques JOLY °14.8.1660 Chalon-sur-Saone, St-Vincent (p: Jacques de THESUT, m: Louise BOUHIER épouse de Charles-Benigne de THESUT)
IV. François JOLY de BEVY, écuyer seigneur de Chintrey, Béville, Bévy °1667 maitre à la chambre des comptes à Dijon, x 24.10.1691 Philiberte DUREY fille de Pierre-François DUREY de SAUROY secrétaire du roi et Jeanne-Madeleine BRUNET de CHAILLY d'où postérité cf arbre Marc de Saint-Meleuc mstm, pierfit, etc

I. N. JOLY x N. PALLUCHOT fille de Claude PALLUCHOT et Jacquette DRUHOT d'où
II. Anatoire JOLY (testament 18.11.1603 puis 21.11.1603) marchand à Chalons x Charlotte BOURGUIGNON


Job Bouvot, Nouveau Recueil des arrests de Bourgongne, où sont contenues diverses notables questions de droit... proposées à Me J. Bouvot, avocat au Parlement de Bourgongne, décidées par jugements et arrêts... du Parlement de Dijon... avec un commentaire du même auteur sur le titre de la Coutume de Bourgongne : Des droits appartenants à gens mariés, 1623, page 167-171 (http://books.google.fr/books?id=Ol6esZygkhQC&pg=PA167)
Institution d'héritier question I, si par ces mots, institue ceux qui de droict et coustume luy doivent succeder, l'ayeule est tenue pour institutée ou preterite: et si le stestament peut subsister
si le testament estant nul par la preterition de l'ayeule, le contract faict par le meme testament entre le mari et la femme, est bon et valable.
Anathoire JOLY marchand à Chalon, le 18 novembre 1603, fait testament et institue son héritière universelle sa femme, le 21.11.1603, fait autre testament parle quel il institue ses vrais héritiers ceux qui de droits et coutume lui doivent succéder, les charge de payer à sa femme 3000 livres, pour ses meubles, participation aux acquests, et est dit que cela a esté stipulé et accepté par la femme, et le may et la femme obligée pour l'entretenement. Par leur traité de mariage ils pouvoient disposer de leurs biens au profit l'un de l'autre. Il révoque le 11.4.1604 l'institution faite de ses héritiers en son testament, nomme Adam JOLY son héritier pour une tierce partie avec Loys et Aymé CHASSEPOT, Jacquette JOLY pour une autre tierce partie, et Estienne REGNAUD et autres enfants de Jacques REGNAUD et Elizabeth JOLY pour une autre tierce partie, aux charges portées par son premier testament, qu'il veut & entend au surplus avoir lieu et sortir effects. Au temps desdicts testaments et disposition dame Jaquette DRUHOT ayeule du testateur était vivant, et n'est point dénommée héritière par nom et surnom. L'on demande au conseil, si les testaments sont bons et valables, et les restaments estans jugez nuls, si les héritiers ab intestat seront tenus de payer la femme du testateur ce qui a esté stipulé et accepté par elle, et dont les héritiers instituez sont chargez par le testament.
L'on répond, que le testament est nul tant pour l'institution d'héritier, que pour les légats. Car par la disposition du droits écrit les ascendants doivent etre instituez héritiers en quelque chose, autrement le testament fait par le petit fils est nul.
(...)
Entre Jacquette DRUHOT veuve de Claude PALLUCHOT, Loys CHASSEPOT greffier en la gruerie de Chalon, au nom de Elizabeth JOLY sa femme et comme curateur de Adam JOLY, et Jacques REGNARD marchand à Dijon héritiers par bénéfice d'inventaire d'Anatoire JOLY, appellans d'une sentence donnée au balliage de Chalon du 29.5.1604, d'une part, et Charlotte BOURGUIGNON veuve dudidt JOLY appelée, d'autre
Veu le proces conclu et receu pour juger entre lesdites parties, ldatite sentence par laquelle ledit lieutenant audit bailliage auroit ordonné, que par manière de provision les meubles appartenans à ladite BOURGUIGNON seroient distraits d'avec ceux dudit JOLY, arrest du 7 de novembre dernier, par le quel la cour aurait évoqué ledit procès en l'état qu'il estoit pendant audit bailliage, joinct icelui à la dite cause d'appel, et ordonné que lesdites parties seroient ouye par devant commissaire, pour être fait droit sur le tout conjointement ou séparément comme il appartiendroit. Appointement dudit commissaire du 28e dudit mois, acte de publication faite en la chancellerie de Chalon le 26 avril 1604 des testaments detis JOLY des 10.11.1603, 21.11.1603 et 11.4.1604, celui du 21.11.1603 celui du 21 novembre contenant contrat et accord avec ladite Bourguigon en ce qui concerne ses droits et conventions matrimoniales, lettres royaux en forme de bénéfice d'inventaire obtenues par lesdits héritiers dudit Joly du 13 may audit an, appoinctement du 17 dudit lmois sur la vérification desdites lettre, contestament destites parties au regard des prétentions de ladite BOURGUIGNON, écritures, et autres (..) fait à Dijon, en parlement le 12.2.1605. Ainsi jugué les testaments d'un petit fils ne pouvoient subsistter par la preterition de l'ayeule

Selon:
Anatoire JOLY, marchand à Châlon, fait son testament le 21 novembre 1603 ; sans instituer ou dénommer particulièrement Jacquette Drouhot, son aïeule maternelle, il déclare instituer ses vrais et légitimes héritiers qui, par droit et par coutume, lui devaient succéder aux biens à lui échus par le décès de son aïeul maternel, (...) (Travaux et recherches de la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris: Série "Sciences historiques.", Numéro 4, 1965)


I. Anatoire JOLY d'où
a. Jeanne JOLY « d'une famille chalonnaise du meme nom mais nullement apparenté » x 1588 Esmé JOLY (alias Edmé JOLY, Edmond JOLY) +janvier 1622 maitre extraordinaire des comptes royaux 1595, vicompte maieur de Dijon en 1605, 1614 et 1615 fils de Bénigne JOLY procureur du roi au bailliage de Beaune, greffier criminel du parlement en 1578 et Catherine VERNE d'où
a1. Jean JOLY conseiller maitre à la chambre des comptes de Dijon 1623, maire de Dijon 1667 d'où
a11. Barthelemy JOLY avocat général 1634

1470 – Claude JOLY clerc, puis prêtre, et curé de Champlieu, notaire et coadjuteur du tabellion de Brancion
1507 – Claude JOLY notaire à Chalon (AD71 E1166, 1170)
1524 - François JOLY notaire à Sainte-Croix est probablement le même que l'on retrouve en 1533 et 1537 notaire royal à Saint-Alexandre, faubourg de Chalon AD71 E1176
1567 – Jacques JOLY praticien à Chalon, puis greffier de la gruerie en 1577 (AD71 E1024)
1587 – Adam JOLY procureur au bailliage de chalon x Jeanne GUYET fille de François GUYET marchand à Saint-Jean-de-Losne
1595 –
1594 – le 17eme Anathoire JOLY est esleu garde des évangilles (échevin de Notre-Dame)
1594: Le 20e, l'on n'ouvre que le guichet de la porte d'Ouche. Messieurs de la ville s'assemblent pour juger. Le sire Anathoire Joly ne s'y estant treuvé pour indisposition l'on craint qu'elle ne soit affectée; l'on mande quérir les médecins et apothicaires qui le vont visiter [les docteurs Bretin et Petot rapportèrent qu'il avait une fièvre lente avec un rhume, qu'il avait des vomissements » et vouloit l'on, luy donner ung clistaire), treuvent qu'il est au lit avec une fièvre, le raportent avec serment solennel en pleine Chambre de ville; fut résolu que il seroit differé au lendemain ou sa maladie prendroit trait, que l'on ne tirera ed passer outre, nonobstant son absence
1594 Le sire Anathoire JOLY, toujour malade fait défaut, et la Chambre, sur le rapport d'un échevin , Jacques Collin, se fit fort de le faire comparoir et le ramena en effet à l'hotel de ville; mais il n'eut pas plutôt pris place, que pris de vomissements, il fallut bien le ramener dans son lit(...)
1595 - «Anathoire Joly marchand (et échevin)
C'estoit au tour de M. COLIN, greffier, plus ancien échevin par le décès d'Anathoire JOLY, d'avoir lesdites clefs » (Gabriel Breunt, Journal, Volume 3 Analecta divionensia, 1864, Analecta Divionensia 1866)
1595 -Anathoire JOLY fut pouvur d'un office de correcteur en la chambre des comptes crée en juin 1595 pour le récompenser de ses services en la réduction de Dijon. Ce dernier étant mort avant d'avoir preté serment, sa veuve et ses héritiers, à qui la possetion de son office avait été confirmée par brevet du 8.7.1595, y nommèrent Bénigne Le COMPASSEUR (...) (Jules d'Arbaumont, Armorial de la Chambre des comptes de Dijon, 1881
1600 – A la requête de noble Jean Quarré conseiller au parlement de Bourgogne et Edmé JOLY aussi conseiller du roy et maitre extraordinaire en sa chambre des comptes à Dijon, il est dressé le 26.11.1600 procès-verbal d'arpentage de bois sur Ouges à eux délivré le 1er octobre précédent « ... délivrance leur avoit esté faicte de 400 arpens de bois et 2 soitures de preys à prendre en tel endroit que bon leur sembleroit des communaux dudit village d'Ouges, mis en vente, en la cour de la chancellerie, à la requeste de demoiselle Claire PETIT, veuve de feu Anatoire JOLY, en son vivant bourgeois de Dijon (Bulletin d'histoire, de littérature et d'art religieux du Diocèse de Dijon, Volume 15, 1867)
1640 – Adam JOLY avocat et lieutenant de la gruerie, fut élu marie de Chalon 1640
1694 – Théodore JOLY enselevlis cloitre Chalons 1694 et son frère chanoine en 1696
1707 – Claude JOLY chanoine et chantre de l'église Saint-Vincent

DROUIN, DROUYN (Paris, Tours, Loches)

Source: Pierre Robert, familles de Touraine, 1992 - BFG - AN MC – de minutes en minutes http://www.bvh.univ-tours.fr/Minutes/index.asp
voir: Les Bigot, du XVIe siècle à la Révolution: évolution d'un lignage

Originaire de Loches

I. N. DROUIN d'où
1. Charles DROUIN sieur de la Cousture marchand bourgeois à Tours dt psse St-Saturnin 1584, 1588 qui suit II
2. Philippes DROUYN +av1584 x David MOREAU marchand d'où
a. Renée MOREAU ca1584 x pc 11.9.1588 pc Ch Bertrand notaire à Tours 3E5/245 Claude PERRAULT marchand de draps à Tours fils de Jehan PERRAULT l'ainé brodeur du roi de ses écuries et Jacquette DENIS, de la paroisse Notre-Dame-de-l'Ecrignole à Tours)
b. Marie MOREAU ca1584
II. Charles DROUIN +av1591 sgr de la Couture (Courçay) près de Loches marchand de draps de soie, bourgeois échevin de Tours x vers 1565 Marguerite TARDIF +av1596 tutrice de ses enfants en 1591, ca1592 (une généalogie donne x v1560 Suzanne ROBIN) d'où
1. Charles qui suit III
2. Marie DROUYN (partage devant Remond et Paysant pc LXVI-139 1.8.1658 [A2578]) x XXIV-108 1.9.1607 (ou XIV) Josse (Isaac) de LANGERAC (LANGRAC, LANGRAT, LANGERAT, LAIGUERAC, LANGUERAT/LANGRA) °Utrech (Hollande) +v1631 (iad Tulloue et Contesse 30.8.1631 LIV-305 [C7229]) marchand joyallier à Paris 1584, orfèvre et valet de chambre du dauphin futur Louis XIII d'origine hollandaise, ayant pour serviteur Jacques LE MORE (DE MOOR) compagnon originaire de Gand futur maître orfèvre, dt quay du Louvre puis rue St Honoré 1608, Quay de la Mégisserie 1611 et Aux Bruyère psse de Bagnolet
3. Marguerite DROUYN x Jehan MUSSET sieur de la Roche d'où
a. Jeanne MUSSET x1. 26.10.1610 Claude BONNEAU x2. François COURTIN receveur des tailles à Beauvais
4. Nicolas DROUYN °v1576 marchand demeurant à Paris 1607, 1627 ca1592 « [Enlèvement d'enfant] François Baussay, marchand (Tours, paroisse Saint-Pierre-le-Puellier) déclare qu’étant à Paris en 1589 et 1590 pour les affaires de feu Charles Drouyn et de feu André Quantin, marchands associés, Nicolas Drouyn, âgé de 14 ans, fils du dit Charles Drouyn, y était comme apprenti chez Jacques Gerbault marchand rue Saint-Denis, il fut enlevé en septembre 1589 par Nicolas Filleteau et par un qui se disait huissier de la chambre des comptes nommé Couraillon (?). Nicolas Drouyn fut mené en la maison de Nicolas Mallet, cabaretier à Paris rue des Hermites, dans une chambre haute avec l’un des enfants du sieur Falaiseau, médecin à Tours, nommé Charles. Ils y restèrent enfermés jusqu’à Pâques suivantes sans que leurs pères ni personne ne puissent découvrir où ils étaient, jusqu’au jour de Pâques où le dit Baussay aperçut les enfants à une fenêtre de la chambre haute du troisième étage. Depuis ce jour de Pâques, Nicolas Filleteau a contraint Baussay à payer la pension des enfants au dit Mallet jusqu’en septembre 1590, auquel temps les enfants trouvèrent moyen de s’échapper.
Baussay est allé en conseil d’état pour poursuivre Filleteau. Il fut ordonné que les enfants soient élargis en payant leur nourriture, ce que Baussay dit qu’il lui est impossible. Déclaration faite en présence du dit Nicolas Drouyn et de Marguerite Tardif sa mère. le 27 août 1592 pc Ch Bertrand notaire à Tours
III. Charles DROUIN marchand de soie, bourgeois de Tours, contrôleur général des décimes de touraines x 4.8.1602 Madeleine BONNEAU °11.4.1585 Tours (37) fille de Thomas BONNEAU sieur du Garsois et de la Goguerie marchand de soie, bourgeois de Tours, échevin, maire de Tours et Suzanne ROBIN [cf Les Bigot, etc]
IV. Charles DROUIN °19.8.1606 +4.5.1672 écuyer seigneur de la Couture président au bureau général des finances de Tours, maire de Tours x1. pc 10.8.1627 XLI-150 [J0488] Catherine LE SECQ (iad 23.10.1634 LXXXVI pc Parque rep3) fille d'Antoine marchand de draps de soie et bourgeois de Paris et Hélène de LA COURT x2. Anne BORDIER d'où
1. Catherine DROUIN x Joseph de JUSSAC chevalier seigneur de la Folaine capitaine d'infanterie d'où postérité (http://jm.ouvrard.pagesperso-orange.fr/armor/fami/j/jussas.htm)

- Marguerite TARDIF veuve de Charles DROUIN cohéritieres de feu Hector DROUIN 1591


I. Charles DROUYN +av1561 lieutenant en la ville de St-Epain x Louise BOURGENYN +av1561 d'où
1. Marie DROUYN sous la curatelle en 1561 de Léon DROUYN « soi-disant curateur »

- Hector DROUYN marchand à Chinon 1485.

L'acte de mariage de Marie avec Josse LANGERAC:
Marie DROUYN majeure fille de + Charles échevin de Tours et + Marguerite TARDIF dt à Paris en l'hôtel de ... le sieur Charles ROBIN sieur de Couru(?) cousin.
En présence de:
Nicolas DROUYN marchand demeurant à Paris frère
Marguerite DROUYN x Jehan MUSSET sieur de la Roche sœur
Charles ROBYN sieur de la Comré cousin
Jean BISEUL conseiller du roi et général en sa .. et monnaie à Paris cousin
Charles QUANTIN marchand bourgeois de Paris cousin


TARDIF (Tours)

source: Armorial général de la Touraine , précédé d'une notice sur les ordonnances, édits, déclarations et règlements relatifs aux armoiries avant 1789 g par J.-X. Carré de Busserolle, 1866 – Notariat Tours (site De minutes en Minutes)
voir: Les Bigot, du XVIe siècle à la Révolution: évolution d'un lignage


I. René TARDIF x Marie SAUVAGE
1. Marguerite TARDIF x vers 1565 Charles DROUIN marchand de draps de soie échevin de Tours
2. Léon TARDIF sieur de la Gogonnière +av1586 x Marie CAILLAULT dame de la Gogonnière d'où
a. Marie TARDIF x Jehan VICTOR sieur de Vauligny conseiller du roi et commissaire ordinnaire des guerres 1605
b. Marguerite TARDIF ca1607 célibataire 1624
c. Jehanne TARDIF ca1607
d. Antoine TARDIF sieur de la Gogonnière
e. Philbert TARDIF mineur 1607 (ou Philippe ?)
f. Jehan TARDIF mineur 1607
g. François TARDIF mineur 1607
3. Jean qui suit II.
II. Jean TARDIF sgr de Cheniers / Chesniers +av1619 échevin de de Tours 1589, maire de Tours 1599 x Anne CAILLAULT d'où
1. René qui suit III
2. Jeanne TARDIF dame de Donery dt à Tours 1637 x Antoine BARRÉ sieur du Coustau / Coustan +av1637 d'où postérité cf arbre Alain Hendrickx, hendrickx)
3. Marguerite TARDIF x pc 1588 (cf cdm AD37 E141 selon inv somm] François de VAULX seigneur de Berry grenetier au grenier à sel de Tours
4. Thomas TARDIF parrain 1603, 1619 marchand à Tours 1624, que ce Thomas que les électeurs en 1650, voulurent exclure de la place d'échevin pour avoir fait une banqueroute 900.000
III. René TARDIF sieur de Cheniers x François MEREAU / MERAU / MERELLE / LE MERE « de la paroisse de Cheillé » d'où
1. Anne TARDIF °23.8.1616 Azay-le-Rideau (37) (inv somm)
3. Claude TARDIF °21.7.1620 Azay-le-Rideau (37) (inv somm)
4. Marie TARDIF °13.9.1622 Azay-le-Rideau (37)
6. Marie TARDIF °30.10.1623 Azay-le-Rideau (37) [E sup 2)
7. Artus / Arthur °17.1.1626 Azay-le-Rideau (37) qui suit III
IV. Arthur TARDIF °17.1.1626 Azay-le-Rideau (37) ca1666



I. N. TARDIF d'où
1. Marie TARDIF ca1623 x Florent BENARD sieur de Beauregard +av1600 intendant de la maison de Turenne 1576, 1591 d'où
a. Jehanne BENARD / BESNARD x pc 2.2.1600 Tours Ch Bertrand notaire à Tours (dot 800 écus) Charles SOULET avocat en parlement fils de Pierre SOULET sieur de la Croix licencié es lois et avocat et Gabrielle LEMAYE [autres parents non Benard coté Benard: Victor Gardette, conseiller du roi, cousin, Jacques Paris, sieur de Beauchesne, conseiller du roi, receveur général des tailles, cousin à cause de Marguerite Millet sa femme
2. Jean TARDIF ca1576, 1591, 1600 vend avec sa soeur le lieu et métairie de la Patronnière au Boullay, ca1591
3. N. TARDIF x Gaspard de LAUZERON écuyer sieur de la Chauvinière maréchal des logis du roi « oncle maternel de Jehanne Benard » d'où
a. Elisabeth de LAUZERON x François MARESSEAU écuyer, sieur de la Richardière, conseiller du roi et assesseur criminel au bailliage et siège présidial de Tours
3. N. TARDIF d'où
a. Jehan TARDIF maire et échevin de cette ville de Tours cousin de Jehanne Benard 1600

I. N. TARDIF D'où
1. Marguerite TARDIF tutrice de ses enfants en 1591, ca1592 x Charles DROUYN / DROUIN +av1591 sieur de la Couture bourgeois, échevin de Tours
2. René TARDIF °Tours, en 1586 « Au mois de juillet 1585, Henri III fit un édit enjoignant à ceux de la RPR de vider son royaume en six mois. René Tardif, né à Tours, faisant profession de la RPR, voulut se retirer en Allemagne, mais ayant pris conseil de ses amis et entre autres de Charles Drouyn son beau-frère, il alla en Angleterre. l lui était dû de grandes sommes, ainsi qu’à Claude Robin, Pierre Dengit (?) et Claude Legrand, marchands à Tours, par Bernard Lbindouet et Richard Yong demeurant à Londres.
Tardif a pris le chemin de Rouen où Drouyn et Jacques Robin lui ont passé procuration. Il est retourné à Londres avec Jacques Robin pour demander leur dû aux deux Anglais (5090 écus et 100 livres sterling qui font 333 écus). Il est revenu à Tours rendre compte de sa mission à Martine Lempereur, veuve de Claude Robin, à Marguerite Tardif, veuve de Charles Drouyn sieur de la Couture, à Marie Delasalle veuve d’André Quantin le jeune et à Charles Quantin, tous de Tours. Autre acte le 4 mai 1591 [acte notaire 26.4.1591 Ch Bertrand notaire à Tours]

- transport de Marguerite TARDIF veuve de Charles DROUYN échevin, et de Marie DELASALLE veuve de Charles DROUYN, marchands associés 1591

Procuration par Marie Delasalle, veuve d’André Quantin le jeune, bourgeois marchand à Paris à Marguerite Tardif sa tante, veuve de Charles Drouyn, sieur de La Cousture, bourgeois, échevin


- Jehan TARDIF sieur de Chignyers bourgeois et échevin de Tours 1583
- Marguerite TARDIF x François DELVAULX sieur de Bery grenetier pour le roi au grenier à sel de Tours, échevin 1590
- Marie TARDIF +av1594 x Jacques DELAFONS +av1594 d'où Marguerite DELAFONS veuve de Michel TAFORETZ, dt à Saint-Epain, fait une procuration à Guillaume LANDAIS bourgeois de Tours son beau-frère
- Lucrèce TARDIF +av1600 x Pierre de CHAURAIS +av1600 d'où Pierre de CHAURAIS sieur de la Mérinière (?), Marguerite de CHAURAIS femme de René PALLU, Victor de CHAURAIS ca1600
- François TARDIF receveur des tailles x Rachel DANVIRAY DAMURAY / ca1600, elle est maraine en 1594

FRAGUIER (Paris)

source: Archives Nationales notes Robert Descimon – Chaix d'Est-Ange – AN MM821 [R13]
voir: Fonds Fraguier Archives Nationales – revoir ouvrage du marquis de Fraguier

AN U937 «son père conseiller à la grande chambre étoit petit fils d'un trésorier des gardes francoise l'an 1610 et le pere de celui cy conseiller au chatelet étoit le fils d'un marchand bourgeois de Paris l'an 1530 »

Les 3 premiers degrés sont à recontroler avec l'ouvrage du marquis de Fraguier, une famille parisienne
I. Jean FRAGUIER x Jeanne LE LIEVRE d'où
II. Jean FRAGUIER x Jeanne TRONCON d'où
III. Jean FRAGUIER marchand drapier bourgeois de Paris x Colette LE VIGNERON d'où
1. Pierre qui suit IV
2. Jean FRAGUIER / FRAGUYER +av1539 (iad XIX-271 26.8.1552) conseiller clerc en la chambre des compte de Paris le 18.7.1502 puis président des comptes à Moulins 6.11.1528 x Jeanne GILLES fille de l'historien Nicole GILLES secrétaire du roi. Elle fait une déclaration de quittance pc 20.2.1541 III-51. Elle fait un bail de deux maison rue St-Antoine et rue de la Guépine à un sellier-lormier pc 24.9.1539 XIX-152 d'où
a. Marie FRAGUYER x Claude GUIOT seigneur de Charmeaux maitre ordinaire en la chambre des comptes, notaire et secrétaire du roi d'où
a1. Marie GUIOT x XIX-95 8.1.1549 (dot 9000 livres tournois et 100 écus d'or au soleil) Nicolas BERNARD maitre de la chambre aux deniers
a2. Antoine GUYOT secrétaire de la chambre du roi et maitre des comptes en survivance de son père, reçoit en donation par ses parents la terre et seigneurie de Charmaux près Sens, de maison et vignes à Voves (près Joigny) et au terroir de Voves, et d'une maison rue de Jouy (23.5.1573 Y114 f°161)
b. Claude FRAGUYER (iad XIX-113 21.3.1565) x Nicolas POPILLON seigneur d'Ansacq et de Paray notaire et secrétaire du roi dt en l'hôtel seigneurial d'Ansac près Clermont en Beauvaisis d'où
b1. Suzanne de POPILLON x François de SAINT-LIGER seigneur de Saint-Liger [et/ou x François de ROUVROY sr du Plessis et de Rasse? selon Chanoine Hubert)
b2. Claude de POPILLON ca1572 (cf acte 8.5.1572 XIX-250)
b3. Antoine de POPILLON seigneur de Paray en Bourbonnais
IV. Pierre FRAGUIER +v1528 (iad fonds Fraguier 322AP/2) inhumé en l'église St-Gervais, marchand bourgeois de Paris, selon document cité par Chaix marchand de vins à l'enseigne du Gros-Raisin vis à vis de la Madeleine, au bas du pont Notre-Dame. Le Chanoine Hubert le dit fils de Jean Fraguier et Jeanne Gilles x1. Madelaine de THOU fille de Jacques de THOU avocat du roi en la cour des aides de Paris et Geneviève LE MOYNE x2. Marguerite de NEUFVILLE +18.8.1547 Paris, Cordeliers (XIX-92 19.8.1547 formulaire d'introduction de l'inventaire après décès, inventaire XIX-270 19.8.1547 et 22.8.1547, XIX-92 3.9.1547 testament, quittance, partage XIX-92 19.8.1547 des bagues, joyaux, vaisselle d'argent et autes biens, partage de succession XIX-94 18.5.1548 et 3.7.1548, partage des biens meubles pc XIX-176 11.10.1548, copie fonds Fraguier AN 322AP/6), fille de Nicolas de NEUFVILLE esecrétaire du roi et Geneviève LE GENDRE ,etveuve de Gilles LE BOSSU sr de Montion, elle fait édifier de neuf une maison devant l'église St-Gervais qu'elle bail pc III-9 14.2.1532. dt rue de la Mortellerie à son décès d'où du premier lit un fils et une fille et un fils et une fille du second lit
du premier lit
1. Jean qui suit V.
2. Geneviève FRAGUIER x Claude LE BOSSU marchand bourgeois de Paris fils de Gilles LE BOSSU et Marguerite de NEUVILLE belle-mère de Geneviève d'où
a. Jeanne LE BOSSU °22.10.1531 Paris, St-Jean-en-Grève (p: Jean de Badonvilliers, m: Marie Fraguier et Jeanne Sanguin)
b. Claude LE BOSSU °27.10.1534 Paris, St-Jean-en-Grève (p: Augustin de Thou)
c. Marguerite LE BOSSU +29.3.1574 x pc 18.6.1541 XIX-158 Pierre BARON +v1591 procureur au parlement (à l'iad de Marguerite de Neufville tuteur des enfants mineurs de Claude Le Bossu, frère et soeur et Marguerite et petits-enfants de Marguerite de Neufville) [remarque le tableau généalogique des Archives des Yvelines (fonds Thoiry) dit que Marguerite est fille de Nicolas Le Bossu et Anne Le Conte ce qui est faux) d'où
c1. Marguerite BARON °9.3.1543 Paris, St-Jean-en-Grève (p: Pierre Fraguier maitre des comptes, m: Claude Fraguier et Marguerite de Neufville)
c2. Marie BARON x 1564 René CHOPPIN °20.5.1537 Chatou près La Flèche +30.1.1606 jurisconsulte [cf Notices historiques et chéraldiques sur la famille Henin de Cuvillers et sur les différentes maisons qui y sont mentionnées, 1789)
c3. Pierre BARON conseiller au parlement de Paris 1584 d'où postérité (cf popoff)
d. d'autres enfants mineurs 1547
[dans les enfants de Marguerite de Neufville et Gilles Le Bossu: Marie LE BOSSU x Nicole LEBERRUYER +av1542 conseiller au parlement de Paris d'où Nicolas BERRUYER conseiller au parlement 1562, et Marguerite LE BOSSU x Pierre MAÇON +av1547]
du second lit
3. Pierre FRAGUIER +12.9.1560 + Viterbe en Italie seigneur de Vauhallan conseiller du roi et maitre ordinaire en la chambre des comptes à Paris « qui fut honoré par le roi Charles IX de plusieurs emplois considérables. Il fait un marché pour des travaux à Vauhallan III-86 29.6.1554. Il cède pc XIX-176 17.10.1548 tous les meubles qui lui sont échus par le partage de la succession de sa mère en une maison de Villeneuve-Saint-Georges à Nicole Leberruyer seigneur de Villers conseiller au parlement x Marie LE CIRIER sans enfants
4. Claude FRAGUIER x Pierre BOUGUIER +av1547 écuyer sgr de Villaines et d'Escharçon avocat au parlement d'où
a. Christophe BOUGUYER conseiller au parlement ca1577 x Marie CHARTIER
b. Pierre BOURGUYER conseiller au parlement ca1577
c. Marie BOUGUIER °13.12.1584 Paris, St-Germain l'Auxerrois x Jean CAMUS sr de Saint-Bonnet conseiller en ses conseils d'état et privé, intendant des finances ca1577
V. Jean FRAGUIER +1565 (cf iad AN 322AP/4 fonds Fraguier iad devant Thuron et Jamart notaires le 20.8.1563, sa succession fut commencé le 2 janvier 1578 et finissant le 13 et 14 juin 1580 devant les notaires susnommé et devant Bourderau commissaire examinateur au chatelet) sr de Boussille conseiller au châtelet marguillier de St-Gervais 1564 x1 pc 16.1.1541 pc Guillaume et François de Laiche(?) notaires au chatelet Jeanne d'ESTAS +8.5.1590 (iad 8.5.1590 devant de Poche(Roche?) et Herbin notaires au chatelet de Paris cf copie AN 322AP/5 fonds Fraguier, accord entre ses enfants pc 9.6.1608 XII-38B f° i/c/iii/xx/xvi) dt rue Geoffroy l'Asnier en 1590 (Jeanne d'Estas x2. pc 3.2.1571 Jamart et Herbin notaires au chatelet Nicolas de LYON écuyer sr de la Mothe-Charny en France, commissaire ordinaire des guerres). Lors de l'iad de Jehan Fraguier, Pierre Le Bossu advocat en la court du Parlement est subrogé tuteur des enfants mineurs. d'où
1. Nicolas FRAGUIER qui suit VI.
2. Robert qui suit VIbis.
3. Etienne FRAGUIER avocat en parlement x Jacqueline SOLY (qui x2. pc Levasseur et Laurent Hauldesens 10.2.1586 insinué Y173 f°2 Robert de VAUCORBEIL écuyer sr de Fabry et de la Cresse mort v1632 iad 28.5.1632 XXI-200) d'où
a. Valentine FRAGUIER « elle mourut victime de son dévouement pour les habitants de Charlieu pendant la peste (Henri Billet, Beaujolais-Forez-Dombes tome 3 ». elle cède la seigneurie de Malestroit à Bry-sur-Marne à Nicolas Fraguier conseiller du roy trésorier des régiment de sa garde française et suisse pc XXI-114 f°173 4.4.1629 x pc 10.9.1595 Thévenin et Chapellain Jean de SILVINGES avocat au parlement 1629
VI. Nicolas FRAGUIER +av1616 seigneur de Roussille, baron de Demne-Marie en Puisaye conseiller du roy et auditeur en la chambre des compte à Paris reçut le 13.5.1579 x1. pc III-167 29.4.1583 (copie in fonds fraguier AN 322AP/6) Anne POUSSEMIE +av1603 fille de feu Roland POUSSMYE / POUSSEMIL conseiller du roi au châtelet x2. Françoise LECOIGNEUX ca1603, 1616 d'où
du premier lit
1. Augustin FRAGUIER qui suit VII
du second lit
2. Valentine FRAGUIER (selon chanoine Hubert)
3. Hilaire FRAGUIER sieur de Lavau dont le fils mourut sans postérité
4. Nicolas FRAGUIER
VII. Augustin FRAGUIER (iad 8.4.1661 XXI rep1) seigneur de Château-Fraguier et de Rousilière en Anjou, et de Damme-Marie en Puysaye, de La Grange-Garault? mineur 1603 gentilhomme du duc d'Orléans x pc 15.7.1659 CXXII/ rep22] [ou bien 25.7.1618?] Marie de RIVIERE fille selon MM821 [R13] et Chanoine Hubert de Jacques RIVIERE sieur de la Grange-sur-Aube avocat en la cour du parlement de Paris et de Catherine CHOPIN, elle même fille de René CHOPIN et Marie BARON, elle même fille de Pierre BARON et Marguerite LE BOSSU d'où
1. François FRAGUIER baron de Dammemarie lieutenant d'une compagnie du régiment des gardes 1646 fut tué
2. Florimond FRAGUIER après la mort de son frère, baron de Dammemarie, lieutenant des gardes, gentilhomme de la chambre du roi x 22.11.1657 Marie BRISART fille de Charles BISART conseiller au parlement de Paris et Anne FOUCAUT
3. Augustin FRAGUIER +av1672 sr de Bailly / Roussille gentilhomme ordinaire de la chambre du roi x Françoise de RIVIERE
4. Isaac FRAGUIER
5. N. FRAGUIER x N. BOURDIN comte d'Assy [pb Marie Fraguier x Emmanuel Bourdin d'Acy selon arbres geneanet non sourcé]
6. Françoise FRAGUIER x 1663 Georges LANGLOIS sr de Courmolin conseiller au grand conseil (cf La Chesnaye-des-Bois)


autre fils de Jean et Jeanne d'Estas
VIbis. Robert FRAGUIER +av1623 (avis Y3892 2.6.1628 [E0281]) conseiller du roi et trésorier des gardes françaises et étrangères x pc 10.2.1599 (contrat en copie AN 322 AP/6 fonds Fraguier) Claude BERNARD (bénéfice d'inventaire Y3920A 9.8.1647 [E6236]) fille de Claude BERNARD sieur de Monthize et Marie HUÉ d'où
1. Nicolas qui suit VII « fils ainé »
2. Claude FRAGUIER fait profession en l'abbaye de Notre-Dame d'Yerre (cf 11.12.1620 XIX-387 f°iii/c/xi)
3. Madeleine FRAGUIER +juillet 1676 x 29.1.1666 Philippes de LA MARTELERE conseiller au parlement de Paris 1634
4. François-Nicolas FRAGUIER +21.1.1689 (iad 24.1.1689 cf AN 322AP6) seigneur de Longpérier et de Quincy conseiller au parlement de Paris 1641, mort sous-doyen x pc 8.2.1643 (cf AN 322AP6) Marie BARBE +1659 fille de Guillaume BARBE sieur d'Avrilly en Sologne et de Marie SAUVAT d'où postérité
5. Selon chanoine Hubert Marie FRAGUIER x1. N. CHEVALIER x2. N. d'ESCOUBLEAU sgr de Sourdis baroin de Annay?
VII. Nicolas FRAGUIER +1666 (iad pc Dorléans LXV 13.9.1666) écuyer sr de Malestroit et de Brys-sur-Marne, conseiller du roi et trésorier du régiment des gardes 1629 dt rue des Rosiers paroisse St-Gervais, président au bureau des finances à Paris x pc XVIII-253 f°333 9.8.1638 Denise JABIN fille d'Antoine JABIN et de Claude LE REBOURS d'où
1. Geneviève FRAGUIER x pc Delaunay et St-Jean 23.7.1675 François de SAISSEVAL chevalier seigneur de Pissy capitaine au régiment de la reine, lieutenant pour le roi au gouvernement d'Amiens 1674 d'où postérité


I. Mathieu FRAGUIER x Madeleine GEROU?? d'où
1. Pierre FRAGUIER °10.10.1543 Paris, St-Jean-en-Grève (p: Pierre FRAGUIER)

I. Mathieu FRAGUIER x Marie PERCEVAL probablement fille de Jean PERCEVAL et Philippe LE ROY d'où
1. Marie FRAGUIER x François LECHASSIER +av1542 (source: comte Aucourt, Anciens hotels de Paris : nouvelles recherches historiques, topographiques et artistiques)

I. Claude FRAGUIER marchand apothicaire épicier bourgeois de Paris x Madeleine LOYER +av1581 fille de Guillaume LOYER marchand bourgeois de Paris et Benigne DUPUIS d'où
1. Claude FRAGUIER °22.10.1571 Paris, St-Jean-en-Grève

Actes non consultés:
- Partage Nicolas FRAGUIER, Henry FEYDEAU et Marie FRAGUIER pc Bru 6.3.1689 LXXVIII
- testament déposé François FRAGUIER pc 21.1.1689 Bru LXXVIII, et 24.1.1689 iad François FRAGUIER
- acte de 1564 concernant Jehan FRAGUIER conseiller .. au chatelet de Paris III-110 15.5.1564

1497 Accord pour fin de procès entre Nicolas Levigneron, grènetier de Paris, Michel de Creilg, docteur régent en la faculté de médecine de Paris, Jacques Lemaçon, marchand drapier et bourgeois de Paris, Louis Clercbourg, Jean Fragier, marchand et bourgeois de Paris, Jean d'Aumont, receveur des aides et tailles en l'élection de Caudebec, tous héritiers de Colette Tronson, veuve de Pierre Levigneron, marchand et bourgeois de Paris, d'une part, et noble Louis Gouste, grènetier du grenier à sel de Clamecy, procureur de noble Jean de La Rivière, chevalier, seigneur de la Rivière et de Françoise d'Albret, comtesse douairière de Nevers, d'autre part, aux termes duquel les premiers à qui la comtesse douairière avait baillé pour quatre ans l'approvisionnement du grenier à sel de Clamecy, vendront leur sel à Clamecy et verseront à Louis Gouste 70 s.t. par muid de sel vendu. XIX-12 22.5.1497. Du même jour. Bail par Nicolas Levigneron, Michel de Creilg, Jacques Lemaçon, Jean Fragier, Jean d'Aumont et Louis Clercbourg, héritiers de Colette Tronson, veuve de Pierre Levigneron, à Guillaume Griveau, seigneur de Malay-le-Roi, maître particulier de la Monnaie de Troyes, du droit d'approvisionnement du grenier à sel de Clamecy, moyennant 40 écus d'or. Du même jour. Transport par les héritiers de Colette Tronson à noble Louis Gouste, écuyer, de leur créance de 40 écus d'or sur Guillaume Griveau, seigneur de Malay-le-Roi. Du même jour. Modération par noble Louis Gouste, procureur de noble Jean de La Rivière, de l'obligation de Guillaume Griveau, seigneur de Malay-le-Roi, de 100 s.t. à 4 l.t.
- constitution de rente par Nicolas POPILLOPN et Claude FRAGUIER son épouse à Marie LEBOSSU veuve de Nicolas LE BERRUYER conseiller au parlement de Paris pc 17.1.1551 XIX-99
- Constitution de rente sur l'H V faite à Marguerite de NEUFVILLE veuve de Pierre FRAGUIER marchand bourgeois de Paris (cordelle et Quetin 5.4.1543)
- transaction pc VIII-98 acte 105 12.7.1570 entre Jehanne DESTAIS veuve de feu Jehan FRAGUIER conseiller au chatelet de Paris et Jehan CABRI esleu pour le roi en la ville et élection d'Orléans et Marguerite JANOTIN auparavant femme de Claude GUILLOREAU, fille de Jehan JANOTIN et Jeanne LE MAÇON et petite fille de Marguerite LE BOSSU (cf notes Denis Richet)

- Jeanne DESTAS femme de Jean FRAGUIER conseiller au chatelet de Paris est marraine de Jacques JANOTIN le 24.1.1557 Paris, St-Jean-en-Grève

1529 – profession de Marguerite FRAGIER III-2 17.5.1529
1546 – Pierre FRAGUYER maitre apothicaire et bourgeois de Paris exécuteur testament à l 'iad de Pierre ARMANT commis du trésorier de Toulouse 28.4.1546 III-117
1551 – Pierre FRAGIER apothicaire épicier bourgeois de Paris prend un apprentie pc 18.2.1551 III-79
1561- Gervais FRAGIER marchand de vins à Paris, rue Sacalie x Jeanne PLASTRIER veuve de Jean de MONSTIREUL marchand dt au Faubourg St-Marcel, grande-rue-Mouffetard 7.8.1561 XXXIII-46
1604 -- XLV-126 27.7.1604 acte Claude FRAGUIER marchand maitre apothicaire espicier bourgeois de Paris et son frère François FRAGUIER même profession [J0575]
1640 - Nicolas FRAGIER +av1640 marchand de vins x Perrette CHAMBROT qui x2. Laurent RAGUET maçon dt rue Soly

DESTAS, d'ESTAS (Paris)

Source: AN, notes Robert Descimon – Clérambault

Hypothèse pour les 2 premiers degrés :

I. Jean DESTAS marchand huchet et menuisier d'où
1. Guillaume qui suit II.
2. Girard DESTAS menuisier 1499
3. N. DESTAS x Philipot COLOMBIER patissier 1499
II. Guillaume d'ESTAS ca1594 marchand bourgeois de Paris x1. Agnès N. x2. Jeanne CHARTIER +av1594
d'où
du premier lit
1. Hugues d'ESTAS °v1476 mineur 1594
du second lit
2. Estienne d'ESTAS mineur 1594 qui suit III.
3. Guillaume d'ESTAS mineur 1594
4. Marguerite d'ESTAS mineur 1594
5. Marie d'ESTAS mineur 1594
6. Guillaume d'ESTAS mineur 1594
7. Raulequin d'ESTAS mineur 1594
8. Audry d'ESTAS mineur 1594
III. Etienne DESTAS seigneur de Bry-sur-Marne, Malestroit, de Villemoisson sur Orge en Paris (Villemaizon-sur-Oise), du Buy en valois + av avril 1551 (iad le 1.12.1551 devant Thurot et Pontzan notaire aux chatelet, partage Thurot et Donzac(ou Donzae) 27.4.1563) avocat en parlement 1541, bailli de Brienne et Beyne, et prévôt de Ligny-en-Barrois 1543, conseiller de la reine Alienor. Il y a une reconnaissance de propriété sur une terre à Vaugirard pc 1.12.1541 VIII-69 f°190v° x avant 1518 Nicole TURQUAN / TURQUAIN / TURQUIN fille de Pierre TURQUAN sgr de Villemoison et de Brie sur Marne commissaire examinateur pour le roi au chatelet de Paris en 1481 et Jacqueline LESBAHI/LESBAHY. Il recoivent pc 31.8.1519 une donation par Jacqueline LESTRAY veuve de Pierre TURQUAN. Nicole Turquin fait un bail à loyer pour une maison rue des Celestins pc LXXXVI-28 10.4.1551 et un autre bail à loyer pour une maison rue St-Denis pc LXXXVI-28 15.5.1551 d'où
1. Marie d'ESTAS. dans le partage de 1563 elle donne à sa soeur sa portion des fiefs de Longperier et Malétroit x pc Delarche et Delarche 27.1.1532 (alias 1533) Jean ODOUARD / ODOART ca1551 +av1563 seigneur de la Chopillardière. conseiller au parlement de Rouen 1543, conseiller au parlement de Paris. Ils font une déclaration de remploi de dot pc CXXII-1316 1.6.1551. Il y a une autre convention avec son beau-père pc LIX-9 6.1.1543 f°167. Marie Destas fait une donation à son fils Jean pc 26.2.1567 Y107 f°460 v° d'où
a. Jacques ODOART conseiller au parlement de Paris
b. Jean ODOUART (iad 6.6.1582 CIX-83) écuyer sgr de la Chapelle-Andieu près Gaillon, sr de Villemoisson 1582 commissaire des guerres x pc VIII-382 f°642 17.9.1577 Marguerite GUELDROP fille de + Jérôme GUELDROP sgr de Hommecourt en Picardie bourgeois de Paris et + Claude GUIGNON d'où enfants mineurs
2. Jeanne d'ESTAS +8.5.1590 (iad 8.5.1590 devant de Poche(Roche?) et Herbin notaires au chatelet de Paris cf copie AN 322AP/5 fonds Fraguier, accord entre ses enfants pc 9.6.1608 XII-38B f° i/c/iii/xx/xvi) dame de Bry et de Wy x1 pc 16.1.1541 pc Guillaume et François de Laiche(?) notaires au chatelet Jehan FRAGUIER +1565 (cf iad AN 322AP/4 fonds raguier) conseiller au châtelet (iad devant Thuron et Jamart notaires le 20.8.1563, sa succession fut commencé le 2 janvier 1578 et finissant le 13 et 14 juin 1580 devant les notaires susnommé et devant Bourderau commissaire examinateur au chatelet) dt rue Geoffroy l'Asnier en 1590 x2. pc 3.2.1571 Jamart et Herbin notaires au chatelet insinué Y125 f°422 (ratifié 16.4.1584 Y125 f°423) Nicolas de LYON (testament pc 3.5.1585 Y126 f°376) écuyer seigneur en partie des Landes tu Tillet et de la Motte alias sr de la Mothe-Charny en France, « autrefois premier homme d'armes en la compagnie du baron de Torcy, capitaine de 50 hommes d'armes pour le service » à son mariage puis commissaire ordinaire des guerres. Lors de l'iad de Jehan Fraguier, Pierre Le Bossu advocat en la court du Parlement est subrogé tuteur des enfants mineurs. Nicolas du Lyon et sa femme font un échange maison de la « Pomme de Pin » rue St-Denis contrat rente pc 1.2.1582 V-4 f°64. dt rue de la Mortellerie psse St-Gervais 1585. Avant son contrat de mariage Nicolas du Lyon homme d'armes de la compagnie de M. de Torcy lui fait des donation pc 5.11.1567 Y108 f°248, 13.11.1567 Y108 f°250 v°, 22.6.1568 Y108 f°470 v° et pc 7.1.1570 Y110 f°150
3. Robert DESTAS (iad IX-143 15.9.1562) doyen dt à Ligny-en-Barrois 1551, avocat en parlement 1555, 1557 [cité dans un bail à loyer pour une maison rue St-Denis, la Pomme de Pain 9.4.1551 LXXXVI-28 et un autre bail à loyer d'une maison rue de la Truanderie 22.12.1551 LXXXVI-29 avec Nicole TURQUAIN, Jean Odouart et Jean Fraguier)].tuteur de ses frères et soeurs mineurs. Se porte fort de ses frères et soeur et Nicolas loue l'hôtel du Paon sise à Paris pointe St-Eustache (pc 9.4.1555 VIII-220
4. Nicolas DESTAS seigneur de Bry-sur-Marne en partie majeur 1555. Il fait une donation à Robert DESTAS avocat en la cour de Parlement seigneur de Buy-en-Valois et en partie de Bry, d'une maison à Paris, devant la première porte du Palais, faisant l'un des coins de la rue de la Vieille Draperie, à l'enseigne de la Cloche, d'une maison et de vignes à Vaugirard, des parts et portions qui lui appartiennent en une maison à Paris, au carrefour et pointe Saint-Eustache, à l'enseigne du Paon, de ses droits en la seigneurie de Bry-sur-Marne et de rentes. (Y102 f°158 v° 30.1.1560)
3. Charles DESTAS fils mineur,sous la tutelle de Robert Destas avocat en parlement dans un acte pc 3.2.1557 LXXVIII-39

1539 – Etienne DESTAS seigneur de Bry-sur-Marne et Villemoisson avocat au parlement de Paris, achête 100 livres de rente sur les 5/6eme d'une maison rue St-Denis « La Barbe d'Or » à Nicolas GODEFROY marchand grossier bourgeois de Paris et Claude GOBELIN sa femme LXXXVI-7 1.12.1539 f°36

MS Clairambault 764 Extraits des registres du Châtelet de Paris, par Caille Du Fourny vol II 1467-1489: 147,153,160,306 (et Estart 47,96)
page 47 – 26.1.1473 Jehan ESTART megissier émancipe Thibaut son fils escolier à Paris agé de 8 ans curateur Lejeun?
page 96 – 7.7.1477 Jehan ESTART monassier?? a émancipé Thibault son fils escolier à Paris agé de 12 ans curateur Le Queu?
page 147 – 21.7.1478 – Jehan MARAUDÉ et Marion sa femme héritiers à cause d'elle pour un tiers de feu Jehan d'ESTAS son père et Jehan d'ESTAS p..? un autre tiers
page 153 – 9.9.1478 – Jehan d'ESTAS contre Raoullet LEBRET et Geneviève??? sa femme eux? disant héritiers à cause d'elle pour un tiers de feu Jehan d'ESTAS père de ladite femme e ... que lui et Jehan DESTAS jouira du tiers du louage des maisons qui furent à feu Jehan DESTAS
page 160 – 30.10.1478 – Guillaume d'ESTAS marchand bourgeois? .. a accepté la garde bourgeoise de Hugues d'ESTAS son fils agée de 20 mois
page 306 – 10.11.1484 – Guillaume d'ESTAS marchand feron? bourgeois de Paris émancipe Hugues son fils escolier à Paris agé de 8 ans curateur LE...

MS Clairambault 765 Extraits des registres du Châtelet de Paris, par Caille Du Fourny vol III 1490-1528:
page 97: 28 octobre 1491 Jehan BAILLY feron? a la.. .. condammé à payé à Guillaume d'ESTAS marchand bourgeois de Paris ...
page 116: 30.1.1491 Jehan d'ESTAS marchand bourgeois de Paris requerant avoir par retrait lignager trois quartier de vigne au terroir de Charenton acquis par Bernard LE DRU ... et Estiennette sa femme, soeur de la femme dudit d'ESTAS. Ce qui a esté ordonné
page 132: Jacques? d'ESTAS maitre menuisier a emancipé Guillaume d'ESTAS son fils, aagé de 13 ans escolier à Paris .... (5 avril 1491)
page 252: au témoignage de Guillaume d'ESTAS marchand bourgeois de Paris, père?, Pierre PAULMIER cousin paternel, Jehan d'ESTAS idem? Nicolas de la BRUYERE voisin, Guillaume ROUSSEL idem, Georges PELEUR? cousin paternel, Jacques LEGRAND, ..Bleuet SEGUIER voisin, Andry FOURNIER, . Jehan d'ESTAS cousin paternel, Jehan EDOUART? oncle à cause de sa femme, Gilles CHARTIER, Martin CHARTIER, Michel CHARTIER l'aisné procureur en la chambre des comptes, Michel CHARTIER le jeune avocat en parlement oncles maternels, Jehan BOUGUIER cousin paternel à cause de sa femme, Jacques ALEAUME cousin germain, Jehan ALEAUME?, .. Philippe? SOYER?? cousin, Jacquets REBEL? cousin, Jehan BRULLART affus? et Jehan ALEAUME cousin maternel, Estienne, Guillaume, Marguerite, Marie, Guillaume, Raulequin et Audry enfants mineurs dudit d'ESTAS et de feue Jehanne CHARTIER jadis sa femme ont este élus? tuteurs ledit M Michel CHARTIER le jeune et M. Martin CHARTIER (7.3.1794)
page 254: Michel CHARTIER l'aisné executeur testamentaire .. Jehanne CHARTIER dernière femme de feu Guillaume d'ESTAS. M Michel CHARTIER le jeune et Martin CHARTIER tuteur des enfants mineurs de ladite Jehanne contre Jehan DAN tuteur de Hugues d'ESTAS fils dudit défunt et de feue Agnès? sa première femme (21.3.1494)
page 290: ... Jehan d'ESTAS menusier??? tuteur de Claude enfant mineur de feu Bernard LE DRU et Philipot PELÉE sa felle est puis? naguere allé de vie à trespas au témoignage de Jehan de de MARCEILLE? marchand mercier à Beauvais, Girard d'ESTAS, Denis LE BRIEF? menuisiers?, Pierre HEDOUYN? tondeur de draps, Philippe? de LA MARRE?, ... Nicolas SORIN et Martin? MIGNOT parents et mais desdit mineurs a est subrogé tuteur Girard d'ESTAS (23 aout 1499)
page 370: Guillaume d'ESTAS, marchand bourgeois de Paris requerant? avoir par extrait? tout le? droit? que Girard d'ESTAS? acquis de Jehan d'ESTAS frère dudit Guillaume a luy venu de la succession de feu Marie PELÉE mère dudit Jehan et Guillaume acquoy ledit Gerard a esté condamné (14 juillet 1500?)
page 398: Thomas MAUPILLÉ contre Girard d'ESTAS en son nom et comme tuteur avec Philipot COLOMBIER des enfants mineurs de feu Jehan d'ESTAS et Marie PELLÉ sa femme, Jehan d'ESTAS laisné ... ... Jehan de MARCEILLE? et sa femme
page 406: en novembre 1500 Philipot COULOMBIER et sa femme en leurs noms et comme? tuteurs avec Girard d'ESTAS des? enfants mineurs de feu Jehan d'ESTAS et de Marie LEPELE? sa dernière femme condammez par? Thomas MAUPILLE? aluy payer despens dommages et interetz ... d'une maison a luy vendu .. le 3 avril 1489 par ledit feu Jehan d'ESTAS père de la femme dudit COLOMBIER pour les parts et portions dont ledit COLOMBIER et mineurs sont héritiers aux ...? de laquelle maison ... opposé? ledit Girard d'ESTAS comme héritier ... dudit Jehan son père et .. de feu Gillette sa mère première femme dudit Jehan et encore? heritier pour un tiers de feu Jehan ESTAS le jeune son frère conjointement avec Jehan d'ESTAS l'aisné et Jehan de MARCEILLE? et sa femme
page 425: Pierre TURQUAN examinateur subrogé ... attendu pour absence ... .. Girard d'ESTAS et Jehanne? LE FEUVRE?? sa femme et procédé aux partage des biens .. du décès de feu Jehan d'ESTAS et sa femme (6 février 1500)
page 430: Thomas MAUPILLÉ demandeur? en matière d'execution? contre Philipot COULOMBIER et sa femme tuteurs avec Girard d'ESTAS des enfants mineurs de feu Jehan d'ESTAS et de feue Marie LEPELÉ? sa dernière femme de tout l'execution requise .... (27.2.1500)

Inventaire sommaire des archives hospitalières antérieures à 1790, 1889
préface xxx: L'hopital possédait deux maisons dans les rues Simon-le-Franc et du Poirier, l'une à l'enseigne du Veau (plus tard du Veau noir) , l'autre à l'enseigne de la Croix de Fer, cette dernière située à l'angle des deux rues. En 1490, Sainte-Catherine passa bail de deux maisons à Jean DESTAS marchand hucher et menuisier
page 11
- contrat pc Launay et Thaumenay notaires, vente faite par Estienne de STAS avocat en parlement à Jean CROQUET marchand bourgeois de Paris du quart en la moitié, qui est un 8° au total de la maison de la Pomme de Pin, ensuite duquel contrat est un acte par lequel ledit Croquet en a fait déclaration au proffit de Jean de BRESME 16.1.1513
page 12: copie d'un contrat passsé devant Rohart et Pichon notaires de la vente faite par ledit maitre Estienne de STAS audit Jean de BRESME d'un 8° en la totalité, un 16e moins dudit 8°, de ladite maison (28.1.1520)
- acte copie en papier non signée d'un contrat passé par devant Rohart et Pichon notaires de la vente faite parcontrat passé par Pichon et Rohart notaire de la vente faite par ledit maitre Estienne DESTAS et Nicole TURQUAM sa femme audit Estienne de BRESME de (...) 10.8.1520
- sentence rendue au châtelet entre lesdits de Sainte-Caterine demandeurs en exhibition de contrat, et payement de lods et vente contre Me Estienne DESTAS acquéreur dudit Martin de BEZARD, de ladite maison de la Pomme de Pin, deffendeur, par laquelle le deffendeur a été condammé à exhiber son contracts d'acquisition et paier les lits et ventes (9.11.1547) (...)
- Arret du parlement sur le meme sujet (8.8.1549
- déclaration et titre nouvel en parchemin passé pc Doulet et Valet notaires par Jean FRAGUIER conseiller au chatelet à cause de Jeanne DESTAS sa femme deptempteresse et propriétaire de ladite maison et apartenance size à Paris rue St-Denis à 'oposite des SS. Innocens où étoit auparavant pour enseigne la Pomme Rouge et lors la Pomme de Pin et l'Ecu de Navarre (18.1.1560)
page 119:
- bail emphitéotique passé pc Calais et de Bonny notaire fait par frère Jean MALINGRET pretre, maitre et administrateur dudit hopital, et les dames religieuses d'icellly, pour 99 ans, à Jean DESTAT marchand hucher et menuisier, desdites deux maisons sizes à Paris, rue de la petite Bouclerie, à la première desquelles pend pour enseigne la Croix de Fer, et fait le coin de la rue, et en l'autre pend pur enseigne le Veau, moyennant 18 livres tournois de rente annuelle, aux charges y déclarées. Auquel bail est attahcé (...) (4.1.1490)
- sentence au chatelet entre lesdits de l'hopital demandeurs, d'une part et Girard DESTAS menuisier et Philipot COLOMBIER patissier, et sa femme, ladite femme et ledit Girard DESTAS frère et soeur, enfants et héritiers dudit feu Jean DESTAS deffendeurs, d'autre, par laquelle les deffendeurs sont condammnées de payer et continuer pendant le reste de 99 ans du bail emphitéotique, les 18 livres de rente portés par iccelly et les arrérages (28.11.1499)
- titre nouvel pc Pileur et Berthelemy notaires parr Jean GUINOT, Jean LEFEVRE, Guillaume DESTAS, Girard DESTAS et Philipot COLOMBIER, détemteur jusqu'à 86 ans restant des 99 ans, desdites maisons chargés de 18 livres tournois ee rente viagères vers lesdits l'hopital Ste-Catherine (15.3.1503)
- Deux brevets pc Berthelemy et Delaunay notaires par desquels Guillaume DESTAS, fils dudit deffunt Jean DESTATS a vendu pour 80 ans restant du bail emphitéotique la moitié d'une desdites deux maisons, rue petite Bouclerie, à Estienne DELAMARE moyennant 85 livres 5 soles tournois payée comptant, (...) (8.1.1509)
- acte pc Martin et Boreau entre Jacques TAZIERE d'une part, et Jean BENARD et Catherine DESTAS, sa femme à cause d'elle, d'autre, par lequel ils ont fait la convention y portée, scavoir, qu'ils ont consenti et accordé que certains retraits et aisements qui étoient lors en une maison, ausdits Benard et sa femme appartenant, scize à Paris, rue Simon Lefranc, à laquelle pend pour enseigne la Croix de fer, soient et demeure à tousjours, ainsi qu'ils étoient lors, et que certaine chausse et descente étant en la maison dudit Tazière, qui descend en iceux retraits, soit et demeure à tousjours, ainsi qu'elle étoit aussy lors, et que la goutière qui est sur la maison desdits Benard et sa femme demeurera à tousjours en l'état quelle étoit lors, et sera refaite, ou y en sera mis une autre, toutes fois que besoin sera, aux dé-
pens des parties par moitié, et ledit Tazière entretiendra toute la couverture de sa maison à ses dépens. (17 septembre 1516).
- pc Baudequin et Chenu, notaires, par lequel Jean BENARD et Caterine DESTAS, sa femme, ont vendu à frère Martin de Lamecourt, prestre, maistre et administrateur dudit hôpital Sainte Caterine, au profit dudit hôpital, le droit et temps de viagé qui apartenoit à ladite Caterine Destas, qui avoit encore à tenir 71 ans, d'une maison et apartenances rue Simon Lefranc, qui faisoit partie du contenu au bail emphitéose fait à Jean Destas; ladite vente faite pour demeurer quitte par les vendeurs de 6tt
t. de rente dont étoit chargée ladite maison vers ledit hôpital, et outre moyennant la somme
de 167** t. payés comme il est porté audit contract. (9 octobre 1518).
(...)
- titre nouvel pc Palanquin et Lemoyne notaires par Abel BRIMAULT tuteur d'Antoine de STAS détemteur avec la veuve de Jean de MERCEILLE de la moitié de ladite maison rue Bouclerie dont l'autre moitié apparttien audit hopital chargée de 60 sols tournois (14.8.1534)
- brevet passé par devant lesdits ntoaires par lequel Abel GRIMAULT audit nom et Claude de MERCEILLE, se faisant fort de sa mère (...) (14.8.1534)
- contrats pc Hinselin et Le Clerc notaires par Claude de MARSEILLE comme procureur de Jeanne DESTAS sa mère a vendu audit Hopital Sainte-Catherine le droit, part et portion que ladite DESTAS pouvoit avoir en laite maison rue Bouclerie (22.8.1545)


I. N. DESTAS +av1543 x N. (qui x2. Abel BONAULT ca1545 ) d'où
1. N. DESTAS x Etienne CONTOUR ca1545
2. Antoine DESTAS x 10.4.1543 CXXII-1144 (douaire 500£) Agnès BARBIER fille de Pierre BARBIER marchand boucher bourgeois de Paris et Catherine DELADEHORS

non relié
1499 – Jeanne DESTAS x Jean de FRANC marchand menuisier à Paris au Vieux Cimetière Saint-Jean. En 1503 il vend à Vincent Éverard, marchand sellier et lormier à Paris, une rente sur les héritages de sa femme, Jeanne Destas (XIX/20, 27 octobre 1503). Celle-ci est probablement la fille de Jean DESTAS, hucher et menuisier actif à Paris depuis 1458, mort en 1499 (source: Documents du minutier central des notaires de Paris concernant l'Art et Architectures avant 1515)
1503 - un acte du samedi 11 novembre 1503, signé DROUET et TAGUET (Daguet en l’étude XX, lacune) relatif à la vente par Jean FRAIN, menuisier à Paris et Jeanne DESTAS sa femme, à Jean GUYNOT, cordonnier à Paris, de 2 maisons à Paris, rue de la petite bouquerie (cité dans l'iad de Hector FOSSE 7.7.1557 LIV-226 quarter)
1513 - François Trubert (949), imagier, la moitié d’une maison au vieux cimetière Saint-Jean, à l’enseigne du Dauphin (497). En 1509, il semble être débiteur envers Jean Parfait, drapier, pour l’achat de marchandises. En 1513, Jourdain Valton, épicier et apothicaire, lui rembourse l’argent que Guillaume DESTAS et Jeanne CHARTIER sa femme, alors décédés, lui devaient (XIX/37, 27 juin 1513) (source: Documents du minutier central des notaires de Paris concernant l'Art et Architectures avant 1515)
1532 - Catherine DESTAS x pc 13.4.1532 Jacques FLEURY (famille de Ligny en Barrois établie en Champagne) (cf Chaix d'Est Ange) « Catherine d'Estas que l'on disait être de Paris et soeur d'un nommé d'Estas vivant prévot de Liney (Ligny), avocat en la cour de Parlement de Paris (d'Hozier). Fille de Hugues d'ESTAS et N. LE LIEUPRVRE
1551 - Bail à Loyer pc LXXXVI-28 9.4.1551 d'une maison à Paris rue Saint-Denis à l'enseigne « la Pomme de Pin » par Nicole TURQUAIN veuve de Etienne d'ESTAS avocat au parlement, Jean FRAGUIER conseiller au chatelet, Robert d'ESTAS doyen, dt à Ligny en Barrois, 55, à Jean CHELOT md mercier bourgeois de Paris. Autres bail pc LXXXVI-29 22.12.1551 d'une maison rue de la Truanderie
1551 - Arrerages de rente pc LXXXVI-29 29.11.1551 sur une maison rue de la Verrerie « La Belle Etoile » par Robert d'ESTAS doyen, chapelain de Saint-Etienne-Hauldry, dt à Paris rue de la Mortellerie à Jacques DUCHEMYN bourgeois de Paris
1551 - bail par Nicole TURQUIN veuve de Etienne d'ESTAS sgr de Bry sur Marne, avocat au parlement d'une maison rue Saint-Denis pc LXXXVI-28 15.5.1551 et d'une maison rue des Celestins pc LXXXVI-28 10.4.1551
1551 - Constitution de rente, terres et seigneuries, maison et dépendance Choppilardière, oisserie, rue de la Mortellier 6.6.1551 XCVIII-10. Marie DESTAS épouse de Jean ODOART conseiller au parlement de Paris, procuratrice de Jean FRAGUIER conseiller au châtelet de Paris et Jeanne DESTAS sa femme, Jacqueline LESBAY veuve de Pierre TURQUAIN examinateur au châtelet de Paris, tous débirentier de Claude DESMONT veuve de Jean MESTAYER seigneur de Louvres conseiller et avocat au châtelet de Paris
1562 - Robert DESTAS (iad IX-143 15.9.1562) avocat au parlement sr de Buy-en-Valois et de Bry-sur-Marne. Il a des biens sis rue du Temple paroisse St-Nicolas des Champs
1570 – Marie DESTAS x1. Jean VINCENT bourgeois de Paris x2. pc 27.9.1587 et 12.10.1587 Y129 f°262 Louis BERNARD / BERLAN praticien en la chambre des comptes à Paris dt rue au Maire psse St-Nicolas ds Champs x3. 22.7.1595 et 4.11.1595 Y135 f°12 Simon SIMONNET / SYMONNET sergent à verge au châtelet de Paris x4. 7.6.1601 Y140 f°210 Louis GUERIN juré courtier de vins bougeois de Paris dt rue St-Martin psse St-Nicolas des Champs. vente par Jean Vincent et Marie Destas pc X-65 16.1.1570 f°5 à Jean Bellart, tavernier fbg St Laurent hors le porte St-Martin et Antoine Aubin, laboureur à La Villette St-Ladre. Ils font pc f°195 v° 8.7.1570 XX-65 titre nouvel pour 1/2 d'une maison rue Haute Vannerie ayant issue rue de la Tannerie, l'autre 1/2 part à me Etienne Contour, huissier req Palais, ten à Nicolas Dangoisse, boulanger. Marie Destas a une maison rue de la Tannerie à l'enseigne de l'Ecu de France

TURQUAN (Paris)

Source: Michel Popoff, prosopographie des gens du Parlement de Paris, 1996 (cf édition 2003)

I. Robert TURQUAN +20.4.1523 inhumé le 23 en l'église Saint-Paul conseiller au parlement de Paris le 4.3.1490, conseiller de ville en 1502, prévost des marchand le 16.8.1510 x Marguerite TRONSON / TRONÇON +15.6.1497 Saint-Paul d'où
1. Pierre TURQUAN conseiller au parlement de Paris au lieu de son père le 16.12.1491 d'où
a. Philibert TURQUAN conseiller au parlement de Paris le 12.11.1505 +14.9.1520 Saint-Paul
2. Philippe TURQUAN conseiller au Parlement en 1491 mort le 15.9.1520
(autres Turquan in Prosopographie)

1539 – Thomas TURQUAM sgr de Villeneuve-le-Roi et bourgeois de Paris et Philippe DOC sa femme, ledit Turquam de présent prisonnier au prisons du grand châtelet, cède à Etienne DESTAS avocat au parlement une maison à pignon, sur rue et jardin, rue St-Antoine près l'hôtel des Tournelles, que Turquam a achetée à Guillaume Benoist et Denise de Mesart? pour 300 livres 22.9.1539 LXI-8

1542 – Charlotte RADIN (testament 4.2.1542 n.s CXXII-1296) x1. Jacques MARCEL garde du scel de la prévôté de Paris x2. Etienne de BREZOLES. Charlotte Radin fait un legs à se nièce Nicole Turquam femme de Etiene Destas, et fait aussi un legs à sa nièce femme de François DELARCHE et à sa nièce Geneviève BASTEREL et désigne comme exécuteurs de son testament Etienne Destas et François Delarche notaire au chatelet

BERNARD de MONTEBISE (Paris)

- avis de parents enfants de François BERNARD de MONTEBISE chevalier sgr de Montebise baron de La Grange Menessiers et autres lieux et Magdeleine PARFAIT 27.5.1680 Y3986A [A6368]

JABIN (Paris, Orléans)

Source: Michel Popoff, prosopographie des gens du Parlement de Paris, 1996 (cf édition 2003) - Robert Descimon, Qui étaient les seize, in Paris Ile de France 1983 (sur la ligue, Pichonnat) - Notes Robert Descimon

Armes: d'azur à trois lions d'or, 2 et 1.

compléments sur le tableau d'ascendance

Actes originaux (analyse bienvenue):
- preuves Malte coté maternel de Charles-Louis de SAISSEVAL 6.2.1666 MM623 [E1958]
- avis sur enfants de Nicolas JABIN escuyer sieur de Janvry x Françoise DARNAULT 1.7.1670 Y3966A [A2058]
- avis sur fils de Philippe JABIN escuyer sgr de Raincy et Marie LE CHENEVIX Y3966A 14.7.1670 [A2062]
- iad Philippe JABIN XVIII-212 juin 1605 [A6589]
- cdm Magdeleine JABIN et Jehan PICHONNAT 28.1.1582 pc XI-55 fol 85 [A6753]

A analyser:
- preuves Malte coté maternel de Charles-Louis de SAISSEVAL 6.2.1666 MM623 [E1958]

I. Merry JABIN (partage pc Jacques Vallin notaire royal au chastelet d'Orléans le 22.10.1587) conseiller notaire et secrétaire ordinaire du roy x Geneviève de BESOMBES (d'où
1. Philippe qui suit II.
2. Claude JABIN +av1617 x Claude de FRÉTARD +av1617 écuyer sieur de Mondesir
II. Philippe JABIN +1605 (iad MC XVIII-212 juin 1605 [A6589]) seigneur de Raincy et de Chastelanay conseiller au Parlement de Paris 4.1.1568, dt rue de la Bucherie 1586 x pc 1.6.1560 pc Cartault et Fardeau notaires au chatelet de Paris (minutes chez Le Roy le jeune dt place Maubert) Roberte REGNARD fille d'Alexandre REGNARD et Magdelaine JULIEN. Leurs enfants font une donation pc 25.1.1611 Y150 f°325 à Simon Frétaille de terres au terroir de Bondy. Il y a un autre acte sur une ratification sur la succession de leur tante Claude Jabin et d'une donation à Marie Jabin de portion d'une rente pc 5.9.1617 f°313 v° Y158 d'où
1. Antoine qui suit II
2. Philippe JABIN escuyer sgr de Raincy conseiller du roi et trésorier provincial de Limoges 1611, conseiller du roi et commissaire ordinaire des guerres et de la compagnie des gendarmes du prince de Condé 1617 x Marie LE CHENEVIX (qui x2. Estienne GUERIN conseiller du roy maistre ordinaire en sa chambre des comptes) d'où
a. Philippes JABIN sgr de Raincy conseiller du roy et substitut du procureur général, sous curatelle pour raison de sa mauvaise conduite.. Y3966A 14.7.1670 [A2062]
3. Magdeleine JABIN x 28.1.1582 pc XI-55 fol 85 [A6753] (dot 3000£) Jehan PICHONNAT +1596 (iad 5.3.1596 XVIII-207, non consulté) avocat dt rue des Rats paroisse St Etienne du Mont quartier Ste Geneviève. Ligueur, sous la ligue échevin en 1592 et marguillier en 1592. Il est dit "l'avocat des Seize" "l'âme des Seize", "l'un des Avocatz retenuz par Monseigneur (Mayenne) pour conseil en ses affaires domestiques". Avocat du roi à la chambre des comptes après la ligue. "Plus mayenniste que Seize, Pichonnat fit immédiatement sa paix avec Henri IV: à sa mort prématurée, cet avocat, fils de riche marchand et gendre de "pauvre" conseiller laissa pieusement alignés, les portraits des Guise et du roi. fils de Guillaume marchand mercier (soie) et Anne HOTMAN
4. Denise JABIN, dans sa dot il y a une maison rue des Rats ou de Presles x 13.7.1586 pc Périer XI-63 f°34 Antoine de MURAT conseiller en la cour de Parlement dt rue St-Victor paroisse St-Etienne du Mont en 1586 fils de Jean de MURAT seigneur de Bardon conseller du roi au siège présidinal d'Auvergne à Riom et Gilberte GOLLEFERT d'où
a. Jean de MURAT escuyer commissaire ordinaire des guerres ayant la conduite des chevaux légers de Mr frère du roy
5. Geneviève JABIN (testament olographe janvier 1653 f°10 pc Chalon RE/XVIII/5, iad février 1653 f°43, partage mars 1653 f°63) séparée de biens 1611 x 22.7.1597 pc Charles Jean du VAL +av1614 conseiller en la cour de Parlement 1584 (ancien 1611)
6. Paule JABIN x 27.12.1600 pc Charles Pierre POULET seigneur de Saint-Germain lieutenant général et président à Laon, bailliage de Vermandois d'où
a. Louise POULET +1651 x pc 17.9.1628 Jean de RECOURT chevalier d'où postérité cf La Chesnaye des Bois
7. Marie JABIN religieuse à Maloue
II. Antoine JABIN sgr de la Couarde (tutelle Y3908A 18.1.1640 [R2671]) conseiller au parlement 9.8.1585, s'est démis en 1605 en faveur de son fils Jean-Antoine x Claude LE REBOURS veuve d'Etienne de NAVIÈRE sgr de Sesson conseiller au parlement de Paris et fille de Guillaume LE REBOURS sgr de Betrandfosse, Chastillon, Prunelay conseiller au parlement de Paris, et président aux Enquestes puis président à la Cour des Aides et Claudine LE GRAND d'où
1. Antoine JABIN conseiller au parlement de Paris 28.2.1605 en la 4eme chambre des Enquestes, sur la résignation de son père. se démet en novembre 1635. mort sans enfants
2. Denise JABIN x pc XVIII 1638 2e semestre f°333 (XVIII REP5) Nicolas FRAGUIER trésorier de France à Paris
3. Alexandre JABIN sr de la Couharde, 18 ans en 1640


tutelle Y3908A 18.1.1640 [R2671] des enfants de Antoine JABIN et Claude REBOURS:
- Nicolas FRAGUIER sieur de Mallestrois conseiller du roy et trésorier général de France à Paris beau-frère à cause de dame Denise JABIN sa femme, Jean de MURAT escuyer commissaire ordinaire des guerres ayant la conduite des chevaux légers de Mr frère du roy cousin germain paternel, Jehan de BAUGIS escuyer sieur de Ledeville cousin paternel comparant par Gaspart de BAUGIS son fils escuyer sr de Ledeville commissaire ordinaire des guerres sur la procuraction passé pc Fieffé et Baudouyn not le jour d'hiers. Ledit sieur BAUGIS fils cousin paternel, Mtre Allexandre REBOURS chevalier seigneur de Bertrandfosse conseiller du roy en ses conseils, président en la cour des aides oncle maternel, Mtre Gallyot MANDAT conseiller du roy et mtre ordinaire en sa chambre des comptes oncle maternel, à cause de dame Marguerite REBOURS sa femme, Mtre Allexandre LE GRAND seigneur des Trousson? conseiller du roy en ses conseils mtre des requetes ordinaire de son hostel cousin maternel

- avis sur enfant de Philippe JABIN escuyer sgr de Raincy et Marie LE CHENEVIX qui x2. Estienne GUERIN conseiller du roy maistre ordinaire en sa chambre des comptes d'où Philippes JABIN sgr de Raincy conseiller du roy et substitut du procureur général, sous curatelle pour raison de sa mauvaise conduite.. Y3966A 14.7.1670 [A2062]



Non relié:
- avis sur enfants de Nicolas JABIN escuyer sieur de Janvry x François DARNAULT 1.7.1670 Y3966A [A2058]
- Charles-Isidore JABIN de BELLEFAY testament du 17.2.1741 déposé chez Cornet notaire à Paris 15.8.1742, recu le 29.8.1742, insinué le 19.12.1742 (AD75 DC6 226 f°289)

Le Chanoine Hubert donne une version différente:

I. Antoine JABIN sgr de la Couharde bourgeois d'Orléans x 3.2.1473 Isabeau BUINARD fille d'Estienne BUINARD d'où
II. Jean JABIN sgr de la Couharde x Anne de SAUMERY d'où
III. Mesmin JABIN x 1523 Geneviève de BOMBEL d'où
IV. Jean JABIN ec sr de la Couharde x 1. pc 11.7.1574 Guillemette COLOMBE x2. 10.2.1580 pc Henry Peigné notaire Anne GODEFROY x3. 11.5.1592 pc Saintonge notaire à Orléans Anne HUBERT d'où
1. Antoine (cf plus haut)


RENARD/REGNARD (Paris)

source: Popoff

Armes: d'Azur au coeur de gueules chargé d'un soleil d'or,

Voir:
- preuves Malte coté maternel de Charles-Louis de SAISSEVAL 6.2.1666 MM623 [E1958]

I. Alexandre REGNARD +av1576 +1571 (iad LIV-74 1571 remise de titres à Jacques de Fontenay sgr de Fontaines notaire et secrétaire du et roi) avocat en la cour de parlement, marguillier de Saint-Etienne du Mont 1541 x Magdelaine JULIEN/ Madeleine JULLIEN / JULIAN dame de Raincy. elle fait une une donation de la terre et seigneurie de la Peruche assise à Chasteaufort, d'un jardin à Châteaufort et de près près Milon-la-Chapelle à sa fille Roberte pc Fardeau et Pioreau? notaire au chatelet de Paris le 14.4.1576 insinué f°194 Y117 (minutes en possession de Le Roy le jeune notaire au chatelet de Paris dt place Maubert). Elle fait une donation à Madeleine Jabin sa petite-fille et filleule d'une rente annuelle et perpétuelle de 100 livres tournois 2.9.1574 f°449 v° Y115. Elle donne à sa fille Madeleine, la maison et ferme de la Montagne, en la paroisse de Neuilly-sur-Marne, et des fiefs qui en dépendent, de rentes et de ce qui lui appartient en la plâtrière de Neuilly-sur-Marne. pc f°219v° Y117 14.4.1576
1. Roberte REGNARD / Roberde REGNARD x pc 1.6.1560 pc XXXIII-45 pc Cartault et Fardeau notaires au chatelet de Paris Philippe JABIN +1605 (iad MC XVIII-212 juin 1605) seigneur de la Couharde (78) conseiller au châtelet 1560, conseiller au Parlement de Paris 4.1.1568 d'où postérité
2. Philibert REGNARD +24.10.1568 Paris, St-Etienne-du-Mont, avocat au parlement conseiller au parlement de Paris reçu le 3.12.1567
3. Madeleine REGNARD x Edmé FORMENT / Esmé FORMAT seigneur des Carreaulx, conseiller du roi au grand conseil 1576
3. Madeleine REGNARD (idem?) dite tante en 1586 au mariage de la fille de Regard/Jabin x Hugues de LAFONTAINE sgr de Montagne et de Ravisy en partie greffier de la chambre des comptes (qui x2. pc 19.1.1598 Y137 f°72 v° Isabelle PREVOST (iad 7.10.1637 LXXIII-347) veuve de Jean DEVYLLE / DENYELLE avocat en parlement et pb veuve aussi de Gilles DUPRE commissaire examinateur au châtelet)
4. Marthe REGNARD dite tante en 1586 au mariage de la fille de Regard/Jabin x Jacques de BAUGY / Jacques de BAUGIS seigneur de Leudeville (1573), Bichecorne; Malicorne et Bondy +av1586 conseiller du roi maitre des comptes (peut-être veuf de Marie LEMAISTRE)
[ou bien Marthe REGNARD est fille de Philibert REGNARD, et en recoit 5/6 des biens contre 1/6e à Jean GOUILLARD marchand de Noisy-le-Sec son autre gendre selon le site de René Connat sur Bondy] d'où
a.

non relié, mêmes armes::
Source: Trani, les officiers du grand conseils, in Mem Paris Ile de France 1991 [ses sources: BN Ms Fr 14015 p 67, ms Fr 32990 p 266,295 ms Fr 32785 p 265, ms 32989 f°221 Ms Fr 32785 p 265, Popoff
I Jacques RENARD/REGNARD +9.6.1622 Paris Saint-Jacques de la Boucherie sgr de Rouchamps/Bonchamps, conseiller au grand conseil, reçut le 19.4.1595 maitre des requetes le 29.4.1608, Il fut envoyé en 1618 en Béarn en qualité de commissaire du roy pour faire exécuter les arrêts pour la restitution des biens ecclésiastiques. Il mourut le 7 juin 1622, et fut inhumé à Saint-Jacques de la Boucherie, où se voit son épitaphe x Marie L'HOSTE fille de Charles et Marie LE MOISNE / Marie LE MOINE d'où
1.Jacques REGNARD +1668 conseiller au parlement de Paris reçu le 14.1.1623, en la première chambre des enquestes, mort en 1668 étant de la grande chambre
2. Marguerite REGNARD x Charles BOUQUET sr du Petit-Val (du Petitval)

Une généalogie BN Fr 32356 sur les familles parisiennes, donne, à tort, comme épouse d'Alexandre RENARD, N. RADIN fille de Simon RADIN conseiller au parlement et Robine CHEVALIER veuve de Jacques LESBAHY conseiller en la cour des aides.

mêmes armes:
Florent Regnard, conseiller au Parlement en 1546, puis reçu président en la troisième Chambre des enquestes le 17, ou 27 novembre 1597. Il fut nommé commissaire, avec Bon de Broé, aussi conseiller au Parlement, délégués par Notre Saint-Père le pape [Grégoire XIII], pour procéder à l'aliénation du temporel du clergé du diocèse de Sens jusqu'à la somme de cinquante mil écus rachetable au denier vingt-quatre, départie et imposée sur les bénéfices du diocèse suivant la qualité désignée par les bulles de Sa Sainteté et mémoires envoyés par les commissaires. Extrait d'un titre du dix de décembre 1583, concernant cette imposition, étant aux archives du chasteau de Tessart près Montargis.

Y3903B [R1864] 16.9.1636
Avis par Jacques Regnard, conseiller au Châtelet qu'il est cousin paternel de Charles Regnard fils de N. REGNARD controleur général des guerres en Guyenne et Catherine BONNOT, leur fils, détenu à Bruxelles depuis un an et qu'il est nécessaire de payer une rançon… témoins: Mathurin ROUSSEAU en vertu de son pouvoir ... Jacques BONNOT escuyer sieur du Bois St Mor oncle maternel dudit Charles REGNARD, ..., Jacques DELAFAYE procureur en parlement oncle maternel à cause de Marie BONNOT sa femme, Denis LE JAY advocat en parlement cousin maternel, Nicolas de CUIGY conseiller du roy en son conseil d'estat cousin maternel, Guillaume de CUIGY seigneur de Clamard conseiller du roi .., Aymon de CUIGY sr d'Orgeval? conseiller du roy et receveur général des bois en Bourgongne cousin maternel


LE REBOURS (Paris)

Incomplet - reconsulter les sources
Source: CabH285 – DB496p°12851f°7 - Proces verbal des preuves de Le Rebours pour Malte 1782, B Mazarine, MS 3160 - Receuil des alliances des seigneurs du Plessis-Chastillon B Mazarine Ms 3167 (p 371) - Michel Popoff, prosopographie des gens du Parlement de Paris, 1996 (cf édition 2003) – François Bluche, origine du Parlement de Paris, 1953 in Mem Paris Ile de France – Manuscrit du chanoine Hubert (http://bibnumerique.bm-orleans.fr/) - Notes Robert Descimon (nombreux compléments dans les notes à Rebours et Lerebours) - Martine Duranton-Bennini, Les conseillers à la cour des aides au XVIIe siècle (1635-1691), Thése de doctorat 2004 (Le Rebours) – Françoise Lehoux, le cadre de vie des médecins parisiens aux 16e et 17e siècles, 1976

Voir:
- AN Fond Le Rebours T199 http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/fonds/xml_inv/T199_html/T199.html
- généalogies Le Rebours/Brachet/Du Val (AN MC ET/LXX-872 [G2112]


I. Pierre LE REBOURS sgr de Mésieres près Falaise vivait l'an 1360
II. Robin LE REBOURS mort à Loviers au service du Roy contre les anglais x N. TRANCHANT fille de Guillaume éc sgr en partie de la terre du Bose-Rengoult près Lire
[selon Chanoine Hubert: Nicolas LE REBOURS dit COLINET esc mort à Louviers au service du Roy contre les Anglois x Marie TRANCHAM(?) fille de Guillaume sr en partie de Voltregant(?) pres Lire.
III. Robert LE REBOURS écuyer sr de la Nouette et du Trousselin(?) dt à Neuve-Lire d'où
1. Raoul qui suit IV
2. Guy curé de Saint Cismond(?) en Beausse 1422
IV. Raoul LE REBOURS écuyer sr du Buisson-Morel puis Neuflyre de la Nouette, de Trousselin. dt en la paroisse de Neuflire. dt à Neuve-Lire avait tenu et possédé les fiefs nobles de la Noëte et du Trousellin d'où
1. Robert curé de Montliant/Molicent au perche pres Longny
2. Jean LE REBOURS l'aisné curé de Saulx alias curé des Baux de Breteul en Normandie proche Lire
3. Jean LE REBOURS le jeune eut le fief noble du Buisson-Morel, de la Nouette et du Trousselin. Il obtint un arrêt en la cours des aydes de Rouen le 24.1.1483 contre les habitans de la Neuve Lire qui l'avaient placé sur le rolle de la taille. Il fut inhumé comme personne noble dans l'église et monastère de l'abbaye de Lire. Il aurait suivit les guerres et armées du roy en tous les lieux ou il avait mandé les gens de son arrière ban, et que lors des guerres de Picardie il a été blessé par les Bourgignons d'où
a. Robert LE REBOURS éc sgr du Buisson-Morel et du mesnme au Vigners(?) en Normandie d'où
a1. Jean LE REBOURS ca 1543 éc sgr du Buisson-Morel et du Mesme aux Vigners(?), obtint sentence confirmative de sa noblesse du bailly(?) d'Evreux en 1551 mort sans enfants
a2. Catherine LE REBOURS héritière des biens de son frère x Maurice(?) MARGOT ec sr de Chapozoux sans enfants ses cousins Guilaume et Germain Le Rebours furent ses hérritiers et les biens de la branche ainée passèrent aux puisnées sgr de Bertranfosse et de Mortefontaine.
4. Jacques LE REBOURS procureur du roy en la prévosté et vicomté de Paris et nommé en cette qualité .. titre du 18 avril 1450. Il fut fort estimé du Roy Louis XI et il traitta du.. sa mre des affaires de la ville de Paris. Les historiens en font mention. Sans enfants
5. Germain qui suit
V. Germain LE REBOURS qui parti de Neuve Lire pour se fixer à Paris x Marie de FEUX, de la maison de Feux en Valoie, vendue par Pierre de FEUX écuyer sr des Essars à Jean BRACHET sr de Nery conseiller au parlement l'an 1547 [un Germain REBOURS avocat en parlement est cousin paternel de Françoise de FEUX fille unique de feu Nicolas de FEUX écuyer et Jeanne de HECQUES à son mariage avec Jean TARTEREAU avocat en parlement sr de la Gravelle pc 29.11.1544 VIII-190] d'où
VI. Hebert REBOURS. Il est dit médecin et poete selon un manuscrit (cf en bas) gentilhomme de la maison du roi. il vint souvent à Neuvelire avec son fils pour recueillir les revenus et rentes qui lui étaient échus par le déces de son père x Perette PASQUIER (Pasquier de Franclieu) petite fille d'Estienne PASQUIER escuyer des écuries(?) du Roy sr de Boyenval d'où
VII. Germain REBOURG +v1545 (iad 5.9.1545) sieur de Maizières, Bertrand-Fosse (Plailly, Oise), de Morfontaine (pres Chapelle en Serval, Oise), Buisson-Morel et de Plailly en partie, avocat en parlement des plus célèbre de son temps, pour lequel on disait le proverbe que « tout allait à Rebours ». et conseiller en la cour du parlement de Paris. Il reçoit pc 10.7.1545 (insinuation) de Adrien LE FOURNIER dit du FAY éc sgr de Quillehet en Bretagne une donation des droits sur les terres, seigneuries et erroirs de Barbey (près Montereau-faut-Yonne, de Liverdy (près Tournan), de Villiers-Saint-Georges (près Provins) et de Coulange la Vineuse (près d'Auxerre) x1. Marie COTON/COLON +av1543 fille de Nicolas conseiller au parlement de Paris et Marie LE CIRIER(?) x2 4.5.1543 Anne BRACHET dame de Laleu ca1544 av1563 (iad 21.1.1563, partage Landry et Gassien 28.7.1572, cité pc Boreau 1573 VIII-102 contrat 198 décrit notes Richet M [R6879], partage pc Legendre et Landry 7.4.1574, acte concernant sa succession pc Gassion et Landry fevrier? 1573 XXXIX-6 [G1940], partage pc Landry XXXIX-5 28.2.1572) fille puisnée de Claude +av1566 sieur de Villiers et Laleu (Husseau) SR et trésorier de la garde écossaise de sa majesté fils de Jean et Isabelle MENDON, Claude x Françoise DU VAL fille de Jean DUVAL receveur et payeur de monseigneur de la cour de parlement de Paris d'où
du premier lit
1. Jean LE REBOURS ca 1542. ec sr de Plailly avocat en parlement mort agé de 22 ans de peste en 1561 à Argenteuil. [le meme ? Il reçu de son père pc 20.3.1542 (insinuation) les terres et seigneuries de Bertrand-Fosse et de Mortefontaine]
2. Isabeau LE REBOURS morte jeune
3. Geneviève LE REBOURS morte jeune
4. Antoinette REBOURS dame de Quincy ca1597 x François SEVIN +av1597 sgr de la Voue président de la cour des aides à Paris d'où au moins
a. Thiéry SEVIN conseiller du roy en ses conseils d'Etat et privé président es enquêtes du parlement cousin germain paternel[cf preuves MALTE incluant Le ReboursxCotton in AN M623
du 2eme lit
5. Guillaume qui suit VIII
6. Germain qui suit VIIIbis
7. Anne LE REBOURS x Charles TRISTAN(?) sr du Puis-Damour conseiller du Roy et auditeur en la chambre des comptes. Partage(?) de l'an 1575
VIII. Guillaume REBOURS +2.8.1619 (iad Garnon LXIV-25 f°151 29.8.1619, testament pc Pierre Guillard et Garnon 20.4.1616 avec codicille le 7.6.1617) acte concernant sa succession VIII-611 29.4.1623 [F4038]) sgr de Bertrandfosse, de Chastillon, de Prunelé et Dubuisson Morel, chevalier conseiller aux eaux et forêts 1571, conseiller au parlement de Paris 5.12.1572, conseiller du roi en ses conseils d'Etat et privé, président en la cour des aides 1578, maitre des requêtes de la reine Medicis 1587, conseiller d'Etat 1597, Président honoraire de la cour des aydes de Paris 1601. Il reçut des lettres de rétablissement dans ses biens 1591 « pendant qu'il a demeuré en la ville de Paris, lors de la rebellion d'icelle, il n'a eu d'autre intention que d'essayer à lui faire servir (pour le roi) pour réduire à son pouvoir les habitants à leur devoir et obéissance, pour raison de quoi s'étant trouvé en plusieurs assemblées et en icelles fait remontrances il aurait reçu plusieurs mauvais traitements et advenant le siège de la ditte ville étant en une maison d'icelle employé pour les mêmes fins il aurait été blessé d'un coup de canon tiré sur la ditte ville dont il a été malade durant un an, et après être retourné en convalescence voyant toutes choses désespérées pour la paix et bien de son service serait sorti d'icelle, et d'autant qu'à cause de son séjour à Paris, on lui a fait saisir ses biens et qu'il n'en peut jouir, il supplie sa majesté ayant égard qu'il n'a jamais eût autre volonté que de demeurer ferme en son service sans s'en départir, il lui plaise lui vouloir sur ce pourvoir ». Il a eu la jambe rompues d'un boulet de canon perdu tiré de Montmartre le 16.6.1590 pendant le siège de Paris, dt rue des Mathurins paroisse Saint-Severin 1619 x 28.1.1573 pc Landry et Denetz Claude LE GRAND +juin 1610 (iad de Saint Leu et Charles XVIII-214 9.8.1610 [F2821], comptes entre ses héritiers VIII-613 30.7.1623 [H1022], constitution des héritiers 27.5.1623 VIII-613 [H1033], testament pc 13.8.1606) fille de Nicolas sgr d'Egrefoin, sgr de Saint-Jean des Trous 1573 1er medecin du roi x Anne TOUPPIN (TOUPIN/TURPIN/TOUSLIN)
1. Anne REBOURS +av1620 x pc 19.8.1597 Levasseur et Landry Joseph CHARLOT sgr de Pincé en Anjou conseiller au siège présidial du chatelet de Paris, consr du roy au châtelet de Paris 1620) [épitaphe en latin in Epitaphier du Vieux Paris t XII 5587]
2. Alexandre qui suit III.
3. Marie LE REBOURS religieuse à l'hôpital à l'hospital saint Anastaze dit Saint-Gervais à Paris (pc 16.5.1598 Pajot et Landry)
4. Claude REBOURS x1 pc François Levasseur et Arthus Levasseur, 2.9.1601 XVI-45 [F3087] Etienne de NAVIÈRE +av1605 sgr de Sesson en Brie conseiller au Parlement de Paris et commissaire aux requestes du x2. 13.3.1611 Antoine JABIN sieur de la Couarde conseiller au parlement 1595 dont il se démit en 1605 pour son fils
5. Jeanne REBOURS +av1621 x pc 21.10.1607 Desmarquetz et Nutrat Charles BAUDRY sieur de Biville / Bouville conseiller au Parlement de Rouen sans enfants
6. Magdeleine LE REBOURS religieuse aux cordelières Saint-Marcel pc 8.5.1609 abbesse de Notre(?) dame d'Autrain(?)
6. Marguerite LE REBOURS +3.4.1664 St Gervais (iad CVIII Rep3 2e partie 1664) x pc Jutet VIII-611 29.1.1623 [F4023] Galliot MANDAT sieur d'Aigrefoin (à cause de son épouse) maître ordinaire en la chambre des comptes le 23.4.1611 dont postérité au moins
a. Antoine MANDAT
b. Marie MANDAT x Antoine LEFEBURE sr de la Barre conseiller au parlement de Paris
IX. Alexandre LE REBOURS +1652 (conseil de famille 25.5.1655 Y3935B [F1475], accord entre ses héritiers XXX-41 23.3.1653, partage noble BN Carrés d'Hozier 528 f°221 8.7.1653, conseil de famille 2.1.1663 Y3951A [R11588] et 9.2.1663 [R11588] et 13.3.1663 [R11588]) chev sgr de Bertranfosse, Prunelle, Chatillon, les Bruyeres et autres lieux, cons de la cour des aydes 1611-1619, président en sa cour des aydes 1618, conseiller d'Etat 1633 et direction des finances 1643, président honoraire de la cour des aydes 1643. dt rue des Mathurins paroisse Saint-Severin 1623 x 23.7.1620 pc Dournel notaire au Chatelet de Paris XXXV-82 [E7124] Marie PAJOT fille de Antoine PAJOT chev sr de la Chapelle sous Gerberoy conseiller au grand conseil puis conseiller du Roy en ses conseils d'Etat et Privé et Maitre des requêtes ordinaires de son hôtel et de feue Isabelle LAMBERT d'où
1. Thierry LE REBOURS +6.10.1706 83 ans inhumé le 7 à Saint-Séverin chev sgr de Bertranfosse conseiller au Grand Conseil 3.3.1650, conseiller du Roy en ses conseils maitre des requêtes de son hôtel par lettre du 13.8.1656, reçut le 21 aoust, dont il se démit en 1676, président au Grand-Conseil 1667 x 1657 Marie MALLET dame de Hautemaison et de la Forge fille d'Yves sgr de Noisielle et du Luzart trésorier général des traites, secrétaire du roy, fermier général des gabelles, maistre d'hôtel du roy et de Magdelaine LUCAS sa deuxième femme d'où
a. Alexandre LE REBOURS sgr de Bertandfosse reçut substitut du procureur général du parlement de Paris en 1687, la même année conseiller au Grand-Conseil et grand rapporteur de la Chancellerie de France, premier commis des finances sous le sieur Chamillart, secrétaire du cabinet en janvier 1701, et intendant des finances en aoust 1704, x 27.1.1693 Susanne TIQUET veuve de Philippe-Pierre-François JACQUES sgr de Vitry sur Seine conseiller au parlement de Paris en 1685 mort en novembre 1691 fille de Claude, de la ville de Beauvais
b. Magdeleine LE REBOURS x 1693 Charles-Nicolas HUGUET +6.4.1729 sgr de Semonville conseiller au chastelet puis au parlement de Paris 1668
c. Marie-Elisabeth LE REBOURS x 9.12.1700 Etienne-Hiacinthe FOULLé °1.9.1678 baptisé le 2 à Saint-Sulplice sgr de Martangis, Dournel et de Sainte-Cécile, reçu avocat général des requestes de l'hôtel puis maistre des requestes le14.1.1701, intendant en Berry en juin 1708 mort sans enfants
2. Jean LE REBOURS +31.5.1680 chev sgr de Prunelé cons du Roy en ses conseils maître ordinaire en sa chambre des comptes de Paris 1653 x pc Dumas et de Troyes 12.2.1657 Isabelle de COMPAIN / COMPAING (avis 7/4/1661 AN Y3947B [R3737]) veuve de Jacques GOUSSAULT sieur de Fromantière et fille de Louis sieur de Lestang près Saint-Cloud, secrétaire du roy, capitaine de Limours et maistre des Eaux et Forêts de Montléry et de Catherine GOUREAU de LA PROUSTIèRE d'où
a. Elisabeth-Thérèse LE REBOURS °v1657 +26.7.1731 à 74 ans en son château de la Suze au maine fille unique x 28.11.1680 et pc 25.10.1680 Vatel (LXIX) Michel CHAMILLART °6.1.1652 +14.4.1721, inhumé le 16 à Saint-Nicolas du Chardonnet à Paris son cousin germain, sgr de Montfermeil, Lestang, Villeneuve, La Marche, Courcelle, et Cany-Daniel en Caux conseiller au chastelet puis au Parlement de Paris, maistre des Requestes, intendant puis contrôleur général des finances, ministre, puis secrétaire d'Etat au département de la Guerre, commandeur et grand trésorier des ordres du roy en 1706
b. Catherine LE REBOURS °v1659
c. Jeanne-Marie LE REBOURS °v1660
3. Alexandre LE REBOURS
4. Claude LE REBOURS lieutenant au régiment des Gardes françaises mort au siège de Dunkerque en 1658
5. Claude qui suit IV.
6. Claude LE REBOURS religieuse à Senlis
7. Marie LE REBOURS
7. Marguerite LE REBOURS religieuse à Senlis
X. Claude LE REBOURS chev sgr des Brayeres 1667, Saint-Mars sur le Mont 1714 . Il obtint une lettre de bénéfice d'age en 1661 à 20 ans et plus, conseiller au parlement de Paris 29.7.1672 en la 5eme chambre des Enquestes, monta à la Grand'Chambre le 15.11.1707, conseiller d'honneur au parlement 1705, x 5.3.1667 (pc Le Franc notaire à Paris) Jeanne PANTIN (PENTIN) de la GUERRE (Guère), majeure fille de +Gilles chev sgr de la Guerres, de la Nöé, de la Passay et autres lieux et Françoise LAURENT d'où
1. Charles-Joseph LE REBOURS docteur en droit, prieur de Notre-Dame des Herbiers
2. Marie-Jeanne LE REBOURS (Jeanne-Marie) +8.10.1721 inhumé à St Germain l'Auxerrois x septembre 1699 Jean-Baptiste ROUILLé +12.8.1718 inhumé à St Germain l'Auxerrois sgr de Marly la ville , Fontaineguérin en Anjou et de la Coste, conseiller au parlement de Paris en 1693, conseiller du roy maitre des requestes ordinaire de son hôtel 1696, intendant à Limoges, ensuite du commerce en 1708
3. Jean-Baptiste-Auguste qui suit V.
XI. Jean-Baptiste-Auguste LE REBOURS chev sgr de Saint-Mard sur le Mont et autres lieux conseiller du Roy en sa cour de Parlement 7.3.1708 en la 5eme chambre des Enquestes, monta à la grand chambre 12.11.1736, conseiller honoraire 1749. Vendit sa charge en 1749 x 2.9.1714 (pc Caillet notaire à Paris) Marie-Louise CHUBéRé (iad 26.9.1729 pc Ecrire? et Capet clos de justice 15.10.1729 Y5283) fille de Jean-Pierre CHUBERé éc avocat au parlement, banquier expéditionnaire en Cour de Romme, conseiller secrétaire du roy maison couronne de France et de ses finances et Marie REGNAULT d'où
1. Marie-Louise LE REBOURS ca1745 x Louis-François GOUJON de THUISY chev, sénéchal héréditaire de Reims baron de Vergeur, sgr de Passi en Vallois, Challerange, Chouptel et autres lieux, conseiller du Roy en sa cour de Parlement grand chambre d'icelle d'où
a. Jerôme GOUJON de THUISY marquis de Thuisy ancien conseiller au parlement 1745, baron de Challerange
2. Jean-Bapiste qui suit VI.
3. Marie-Elisabeth LE REBOURS °v1725 x Charles LE CLERC de LESSEVILLE conseiller du Roy en ses conseils, président en la même cour ca1745
XII. Jean-Baptiste LE REBOURS °3.6.1718 Paris St-Eustache, né la veille +1777 chev sgr de saint-Mard sur le Mont, Noirlieu, Varimont et Poix en Champagne, conseiller du Roy en sa cour de Parlement 1740, président de la première chambre des requêtes 1766 x 1.12.1745 Paris, St Jean en grêve et 29.11.1745 (pc Dupont notaire à Paris) Marguerite-Mélanie LE FERON fille de défunt Nicolas sgr d'Orville et de Louvre en Parisis conseiller du Roy en ses conseil et président honoraire au parlement de Paris et Jeanne-Louise-Melanie BERGER elle même fille de René BERGER éc consr du roy et payeur des rentes de l'hôtel de ville et Marie-Anne DESCHAMPS d'où
XIII. Jean-Baptiste-Auguste LE REBOURS °10.11.1746 Paris St Sulplice chevalier fils mineur en 1768 conseiller du Roy en sa cour de Parlement 23.1.1767 , président au parlement de Paris à la 3eme chambre des enquêtes 1782 x22.8.1768 Paris St Severin et 21.8.1768 (pc Boulard notaire à Paris) Marie-Geneviève CLEMENT de BARVILLE fille mineure de Jean-Chrisostôme-Antoine chev comte de Montgommery baron d'Ecots, Vignats, Verneuillet, Le Mosle sur Sarthe et Saint-Silvain conseiller du Roy en ses conseils et son avocat général en sa cour des aydes à Paris et Geneviève BROCHANT d'où
1. Jean-Chrisostôme-Antoine LE REBOURS °7.8.1770 Paris St Severin chevalier de malte
2. Alexandre-Jacques-Louis LE REBOURS °22.7.1771 Paris St Severin chevalier de malte
3. Ambroise-François-Hippolite LE REBOURS °3.8.1777 Paris St Severin chevalier de malte

Fils de Germain LE REBOUX x Anne BRACHET:
VIIIbis. Germain LE REBOURS +av1620 sgr de Mortefontaine, de ..?, de Chaussy(?), de la Leu et du Buisson-Morel en Normandie, avocat au parlement 1543, conseiller du Roy et Prévôt et juge ordinaire de la ville d'Orléans, maitre des requeste de la reyne mère du Roy. Saisi dans ses biens pour le payement d'une somme de 66 livres tournois à laquelle on l'avait cottisé, il demanda a en être déchargé, attendu sa qualité de noble d'ancienne race, et sur l'injonction qui lui fut faite de prouver sa noblesse, il justifia entre autres choses que des l'an 1543 defunt Germaine Le Rebours son père avait fait faire une enquête par devant le bailli d'Evreux qui établit sa filiation et noblesse de ses auteurs jusqu'à Jean Le Rebours maintenu en sa noblesse par arrêt de la cour des aydes de 1483. Il vendit une maison au bout du pont aux Changeurs (La fleur de Lis 1562), pc 15.1.1543 pc Frenicle et Dugué x1.5.7.1572 avec dispence Sa cousine Madeleine BRACHET dame de Pormorant fille unique de Jean BRACHET écuyer sgr de Pormorant , de Frauville-?) conseiller secrétaire du Roy maison et couronne de France et Antoinette HENNEQUIN fille d'Oudard sgr de Boinville maitre ord en sa chambre des comptes de Paris, mort en 1557 et enterré en la chapelle St Médéric de Paris et Jeanne MICHON dame de Bagnolet et de Villepinte x2 Anne BOURDINEAU dame de Montvillier(?) ca1620 +1649 à 88 ans et gist en l'église de Chaussy fille de Jacques sgr de Baronville et Anne GARRAULT d'où
du premier lit
1. Madeleine REBOURS dame de Pormorant fille unique x 1593 Michel COLAS écuyer sgr de Champgrand, de Sepuis et de la Borde d'où postérité
du deuxième lit
2. Germain qui suit IX.
3. François de REBOURS sgr de Laleu et de Chaussy +1652 68 ans, gist à Chaussy, écuyer ordinaire de la reine Marie de Médicis, capitaine et gouverneur du bois de Boulogne, du chasteau de Madrid et de la varenne du Louvre, maistre de camp d'un régiment entretenu x 1624 (inventaire pour le mariage 15.2.1624 LIV-305 [C7323] Anne de CHAULNES fille de Jacques de CHAULNES sgr d'Espinay conseiller au parlement de Paris puis maitre des Requestes et d'Anne LE CLERC d'où
a. François de Paule LE REBOURS chev sgr de Chaussy, Laleuet de St Cheron conseiller du roy en ses conseils prévost et juge ordinaire des chastelet et chastellenies d'Orléans, conseiller auchastelet de Paris x 1654 Françoise CARDNIET fille de Claude es sr de Chevaux conseiller du roy en ses conseils prévost d'Orléans et Desperance MAILLART d'où postérité
b. Marie x N.
4. Marie LE REBOURS dame de Montvillier x Joachim MARCHAND sr du Mee et de la Cour-Senlis (avis Y3903B 20.9.1636 [R1864]) controleur général des guerres d'où
a. Jean MARCHANT sr de la Cour conseiller au parlement de Metz
b. Joachim MARCHANT sr du Mée conseiller au parlement de Metz après son frère, dt rue Sainte-Avoie paroisse Saint-Médéric 1652
c. Joseph MARCHANT sieur de Mesle
5. Anne LE REBOURS religieuse carmélite à Paris
6. Françoise LE REBOURS religieuse à Saint-Dominique à Montargis
IX. Germain LE REBOURS sr de Villiers et Besancour(?) lieutenant particulier à Orléans puis conseiller d'Etat et procureur général au Grand-Conseil x 3.11.1601 Germaine PASQUIER fille de Florent PASQUIER sgr de Valgrand secrétaire du Roy maison et couronne de France et Catherine ANAL(?) d'où
1. Marie LE REBOURS °1603 x Estienne de BERBISY(?) (BARBIZI) chev sr d'Erouville et d'Auvers
2. Germain LE REBOURS °1604 +v1660 sgr de Villiers
3. François °v1606 qui suit X.
4. Jean LE REBOURS °1607 éc sr de St Cheron page du Roy mort au régiment des gardes
5. Nicolas LE REBOURS °1607 frère jumeau
6. Louise LE REBOURS °1608 religieuse à Reims
7. Dominique LE REBOURS °1609 mort jeune
8. Magdeleine LE REBOURS °1611 religieuse à Reims
9. Emanuel LE REBOURS °1617 capucin
10. Françoise LE REBOURS °1617 religieuse au filles bleus.
X. François LE REBOURS sr de Billaucourt °1606 (tutelle Y3908A 23.1.1640 [R2671] x 20.11.1634 Marguerite CHARRON (iad XLI-136 27.1.1638 [R1908]) fille de N. CHARRON sgr de Renouliery avocat au privé conseil du Roy et Marie MORIN d'où
1. François LE REBOURS non cité en 1640
2. Alexandre LE REBOURS °1637 Il y a un conseil de famille le sur lui 14.12.1643 Y3912B [D1972]

avis Y3903B 20.9.1636 [R1864] sur enfants de Marie LE REBOURS dame de Montvillier x Joachim MARCHAND sr du Mee et de la Cour-Senlis. témoins: la mère, Alexandre LE REBOURG conseiller du roy en ses conseils et président en sa cour des aydes cousin maternel, Mr GARRAULT conseiller du roy en sa cour de parlement cousin maternel, Mr GARNIER conseiller du roy et nagueres maitre ordinaire en sa chambre des comptes de Rouen cousin maternel, Germain LE REBOURGS escuyer sieur de Vefer? cousin maternel

1640 - tutelle Y3908A 23.1.1640 [R2671] fils de François LE REBOURS et Marguerite CHARRON en présence de: Germain LE REBOURS escuyer sr de Villers Lezard oncle paternel, stienne de BARBIZI escuyer sr d'Erouville et d'Auvers oncle paternel à cause de defunte dame Marye LE REBOURS sa femme, François LE REBOURS escuyer sr de Laleu grand oncle paternel, Fleurand PASQUIER conseiller du roy en ses conseils et son procureur général en son grand conseil grand oncle paternel, Mtre Allexandre LE REBOURS chevalier sgr de Bertranfosse conseiller du roy en ses conseils et président en sa cour des aydes grand oncle paternel, Pierre CHARRON escuyer sr de Vernouiller? oncle maternel, Nicolas CHARRON prieur de Sainct Arnoult aussy oncle maternel comparant Mtre Estienne LA CROICT? son fondé et son pouvoir du jourd'hui noble homme Simon LE REDDE seigneur du Feuallier? advocat en ... grand oncle maternel, noble home Claude BOUÉ bourgeois et eschevin du .. ville de Paris aussi grand oncle maternel
- Au mariage Le Rebours x Le Grand en présence de Jean de LA GUESLE sgr de la Chau cons du Roy en son conseil privé et son procureur général en sa cour de Parlement neveu, Bernard PREVÔT sgr de Morsan, consr du Roy en son conseil privé et président en sa cour de Parlement cousin.
- Au mariage Le Rebours x Pajot en présence de Mtre Germain Le Rebours cons du Roi en ses conseils d'état et privé et son procureur général en son grand conseil cousin germain paternel, François Le Rebourgs éc sr de Laleu capitaine de la venerie du Louvre, Louis de BOULOGNE écuyer de la Reine mère cousin germain,
- Au mariage Le Rebours x Pantin: Philippes de LA MARTELIERE cousin, M. PERROT conseiller d'Etat cousin
- Au mariage Le Rebours x Chaberé; Michel de CHAMILLARD ministre d'Etat grand trésorier de l'ordre de sa majesté cousin germain paternel et Elisabeth LE REBOURS son épouse, Michel de CHAMILLARD sgr de Caux, maréchal des camps et armées du Roy et grand maréchal des logis de la maison de sa majesté cousin issu de germain et de haute et puissante dame de ROCHECHOUARD son épouse, dame de CHAMILLARD épouse de Messire de DREUX lieutenant général des armées du roy grand maitre des cérémonies de France, haute et puissante dame de CHAMILLARD épouse de haut et puissant sgr msgr d'AUBUSSON duc de la FEUILLADE pair de France lieutenant général des armées du Roy, gouverneur du Dauphiné, les dites dame de Dreux et duchesse de la Feuillades cousines issue de germaine du marié.
- Mariage Le Rebours x Le Féron: Geneviève du PERON de TUPIN de CORCELLE veuve de Messire Pierre d'HARIARGUE premier conseiller au conseil de Msgr le duc d'Orléans tante maternelle, Suzanne TICQUET veuve de Alexandre LE REBOURS sgr de Bertrand fosse et autres lieux conseiller d'Etat et intendant des finances oncle à la mode de Bretagne
- Mariage Le Rebours x Clément: Marie-François de Paule LE FEVRE Marquis d'Ormesson csonseiller d'Etat ordinaire et aux conseils royaux des finances et du commerce et intendant des finances et Anne-Louise DUTILLET son épouse, cousine du futur. Marie-Anne-Geneviève LUCAS épouse de M. d'ORMESSON président du parlement, dame Catherine-Françoise DREUX veuve de Jean-Bapiste TROUSSARD marquis de Vigeau cousine issue de germaine, M. le marquis de BARBANçOIS colonel d'Infanterie, capitaine aux gardes françaises oncle maternel à cause de la dame son épouse.


tutelle Y3908A 18.1.1640 [R2671] des enfants de Antoine JABIN et Claude REBOURS:
- Nicolas FRAGUIER sieur de Mallestrois conseiller du roy et trésorier général de France à Paris beau-fère à cause de dame Denise JABIN sa femme, Jean de MURAT escuyer commissaire ordinaire des guerres ayant la conduite des chevaux légers de Mr frère du roy cousin germain paternel, Jehan de BAUGIS escuyer sieur de Ledeville cousin paternel comparant par Gaspart de BAUGIS son fils escuyer sr de Leveille commissaire ordinaire des guerres sur la procuraction passé pc Fieffé et Baudouyn not le jour d'hiers. Ledit sieur BAUGIS fils cousin paternel, Mtre Allexandre REBOURS chevalier seigneur de Bertrandfosse conseiller du roy en ses conseils, président en la cour des aides oncle maternel, Mtre Gallyot MANDAT conseiller du roy et mtre ordinaire en sa chambre des comptes oncle maternel, à cause de dame Marguerite REBOURS sa femme, Mtre Allexandre LE GRAND seigneur des Trousson? conseiller du roy en ses conseils mtre des requetes ordinaire de son hostel cousin maternel


Source: B Mazarine Ms 3296 - Origine des familles de Paris tirées des registres du Conseil d'Etats, de ceux du parlement de Paris, de ceux du Grand-conseil, de ceux de la Chambre des comptes, de la Cour des aides
I. Germain LE REBOURS médecin et poëte d'où
II. N. LE REBOURS célèbre avocat au parlement de Paris en l'année 1542. Tout le monde le chargeait de sa cause et avait fait le proverbe de tous va a rebours d'où
III. N. LE REBOURS président de la cour des aides de Paris d'où
1. N. LE REBOURS intendant des finances, sa femme était soeur de Madame CHAMILLART femme du ministre
2. ? ou fils de l'autre conseiller de la 5e chambre des enquetes du parlement de Paris d'où post.

Actes divers:
- acte concernant héritiers du président LE REBOURS (Alexandre LE REBOURS, Anthoine JABIN, Galliot MANDAT) VIII-614 10.8.1614 [H1020]

Non relié:

I. Baudoyns REBOURS +av1572 marchand drappier bourgeois de Paris x Marguerite de SAINTE-BEUFVE? d'où
1. Elisabeth REBOURS x pc Perien? XI-67 avril 1572 décrit in [R7133] Robert JANOTIN marchand drapier bourgeois de Paris. (Cousins de la future: Girard CHASSEBRAS marchand apothicaire bourgeois de Paris, Jacques CHASSEBRAS marchand drappier bourgeois de Paris)

I. N. REBOURS d'où
1. Claude REBOURS +9.8.1580 (testament 26.7.1580 LXXXVI-115 f°558, iad 20.8.1587 LXXXVI-61) docteur régent en la faculté en médecine dt rue Troussevache paroisse Saint-Jacques de la Boucherie. Par une sentence du licitation du chatelt du 8.1.1577 il a eu l'adjudication de la moitié d'une maison assise au bout du Pont Saint-Michel où est pour enseigne le Chasteau de Millan? faisan le coing de la herur? de mascon x pc Cottereau et Herbin 24.6.1573 (et insinuation) Marguerite PEZOU (Marguerite PEZON) (iad pc Parque LXXXVI-155 inv n°2 décrit in [R6879], testament et codicille Le Gendre et Parque 8.2.1580 LXXXVI-115 f°148 et Y121 f°330 v et 331) veuve de Pierre PALORY / POLORY/PALLORY x2. 26.4.1582 LXXXVII-51 Jacqueline PREVOST +28.7.1580 (iad 20.8.1587 LXXXVI-61) veuve de Philippes VAULQUER marchand passementier bourgeois de Paris
2. Aignan REBOURS
3. Jeanne REBOURS +av1580 avec enfants
4. Edmone REBOURS +av1580 avec enfants
4. N. REBOURS x N. RAMEAU d'où
a. Jeanne RAMEAU x pc 3.5.1583 Jacques HENRION marchand et faiseur de pain dépices dt au faulxbourg Saint-Martin 1687 [cf iad Claude Rebours 1587]
L'éxecuteur testamentaire de Claude Rebours en 1580 est Etienne PASQUIER avocat en parlement sgr de Maince


I. Antoine REBOURS receveur ordinaire du baillage de Sens x Jeanne MICHEL +av1544. ils avaient une maison en face de l'hôtel de l'archevêque de Sens, rue du Figuier, aboutissant par derrière sur le jardin de me Philippe Chesneau. Ses fils Antoine et Robert ont vendu également une maison rue du Figuier et une maison rue Saint-Martin (déclaration .8.7.1556 XX-50) d'où
1. Antoine REBOURS avocat en parlement, conseiller référendaire du roi en sa chancellerie 1556 x Jeanne FERRANT 22 ans en 1549 (quittance pc 18.11.1544 VIII-190, transport de rente et de terres qui aboutissent à feu Jean REBOURS)
2. Robert REBOURS curé de Vonneuil, diocèse de Poitiers 1556
3. Charlotte x Claude LECOMTE (LECOINTE?) avocat au parlement
4. ? (ou oncle ?) Charles REBOURS prieur de Toussaint en Brie puis chanoine de Saint-Hilaire de Poitiers [proces de Claude LECOMTE avocat au parlement et Charlotte REBOURS sa femme avec Antoine et Robert REBOURS ses frères concernant le partage d'une maison rue du Coq qui fut à Me Charles REBOURS chanoine de Poitiers, advenue par son deces à ses héritiers lesdits Antoine et Robert REBOURS et damoiselles Jacqueline et Charlotte REBOURS chacuns pour 1/4. pc 28.2.1551 III-79, Charles REBOURS chanoine de Saint-Hilaire de Poitiers dont héritier en partie Jehan DELIVRE, prieur de Magny, diocèse de Rouen et Marguerite DELIVRE de biens à sucy pc 14.12.1553 CXXII-78]
5. Jacqueline REBOURS x avant 1537 Pierre de MASPARRAULT ca1558 +av1564 écuyer sgr de Cheneviève sur Marne greffier de la sénéchaussée de Guyenne (24.9.1564 III-110 et constitution de rente LXXXVI-45 12.1. f°242, quittance à Charles Rebours prieur de Toussaint en Brie 21.9.1537 XIX-149) d'où
a. Pierre de MASPARRAULTE conseiller au parlement. Il y a une constitution de rente sur une grande maison rue du Figuier, faisant le coin de la rue des Fauconniers en face de l'hotel de Sens, qui fut à Antoine REBOURS


1544 – Claude REBOURS marchand de vin dt faubourg Saint-Jacques (acte 19.12.1544 CXXII-1076)
1546 – Girarde BOUCHER x1. Guillaume GABOUREAU marchand bourgeois de Paris x2. Pierre REBOURS l'ainé marchand bourgeois de Paris d'où du premier lit Guillaume GABOUREAU marchand drapier bourgeois de Paris[16.4.1546 VIII-191], Girarde GABOUREAU x Jacques LE SUEUR
1552 – Robert REBOURS sr de la Pointe Le Roy et en partie de Rozelles dt rue des Lavendières pres la place Maubert (acte 11.10.1552 LXXXVI-31 f°8)
1558 – Nicolas REBOURS paintre et valet de chambre du roi x N. de RIGES (mariage de Gabrielle de RIGES pc f°218 9.1558 LXXXVI-45. Paintre et pannetier de la reine 1558
1562 – Philippe REBOURS capitaine du quartier de la Mortellerie 1562
1571 – Jean REBOURS maitre boulanger à Paris (CXXII-39 28.2.1571)
1588 – Jacques REBOURS naguère argentier de feu monsieur frère unique du roi dt en l'hotel du bouchage x Marie FAYE, fille de Jeanne POICTEVIN [acte: 15.1.1588 LXXIII-125
1595 – iad Jeanne REBOURS veuve de Etienne LEROY marchand maitre tapissier coustepointier bourgeois de Paris d'où Grégoire LEROY marchand maitre tapissier coustepointier bourgeois de Paris (iad 25.9.1595 LIX-21)
1617 – iad Jerome REBOURS LXII REP3
1624 - quittance de rachapts par Jehan LESCUYER à François de REBOURS sr de Laleu 29.2.1624 LIX REP1 Jean Le Camus
1625 – cdm François REBOURS x Marie LOUET (XVIII rep 4bis)
1640 - iad François LE REBOURS écuyer XLI-102 23.3.1640 pc Martin Delacroix
1660 – Jean-Baptiste de CRESSé avocat x pc mars 1660 (LXXXVII rep8, 2e partie) Catherine REBOURS
1661 - iad Anthoine de REBOURS pretre LXXV-112 26.9.1661 (fichier bibliotheque)
1680 - renonciation puis declaration Jean LE REBOURS 29.5.1680, iad Jean LE REBOURS 12.6.1680, transport de bail Claude LE REBOURS à Jean de HILLERIN 31.7.1680, transaction Charles-Joseph LE REBOURS à François-André BOUTON 6.8.1680, quittance Olivier de LA ROCHE à demoiselle Elizabeth-Thérèse LE REBOURS 22.8.1680, bail Claude LE REBOURS à Jean COQUIEL 15.1.1681, reconnaissance et consentement Thierry LE REBOURS et Michel CHAMILLART 16.8.1681, remboursement sa majesté à Claude LE REBOURS 2.9.1681, mariage Nicolas RICHER et Anne DEPARDIEU 19.10.1681, obligation Marie MACHAULT à Claude LE REBOURS 15.11.1681, constitution Claude LE REBOURS et son épouse aux religieuses du parc aux dames proche Crespy en Valois 22.11.1681 LXIX REP4 Vatel
1725 – Madeleine-Gabriel REBOURS de LANOS (compte de tutelle 10.9.1725 )XVIII-508 x pc Baglan 12.4.1695 Gabriel LANTIER notaire au chatelet +31.10.1704 (iad Duport 6.11.1704)
- XVI-44 on trouve un mariage d'une SEVIN avec des signatures REBOURS


LE GRAND, LE GRANT (Paris)
(LE GRAIN)

Source: Archives Nationales, minutier central - CabH285 - Proces verbal des preuves de Le Rebours pour Malte 1782, B Mazarine, MS 3160 - Michel Popoff, prosopographie des gens du Parlement de Paris, 1996 (cf édition 2003) – Travaux de Roger Descamps (http://www.dardelide.free.fr) (premiers degrés généalogie Le Grand)

Armes: d'or à trois étoiles de sable, au chef d'azur à trois flammes d'argent (Epitaphier)

alias (Prosopographie): d'azur à la fasce d'argent chargée de trois étoiles de gueules, et accompagnée en chef de trois larmes d'argent ou d'Azur à deux bâtons nouveaux d'or passés en sautoir, au chef d'or endenté par le bas

A voir:
- partage Nicolas LE GRAND / Nicole LE GRAND (partage pc S-Leu et Lecamus 29.12.1594) s1er médecin ordinaire du roi Henri IV époux de Anne TOUPPIN
- partage Anne TOUPPIN (partage de St-Leu et Lecamus 8.6.1596) épouse de Nicolas LE GRAND
- cdm Marie LE GRAND pc Croiset et de Netz 26.4.1582 François de LAUNAY président au bureau des finances de France à Moulins

- Alexandre LE GRAND conseiller au parlement x pc 29.5.1575 dont extrait insinué 14.5.1575 Y116 f°278 Marthe-Suzanne CANAYE (dans l'insinuation il y a le nom du notaire)
- XLIX 223 f°351, 4.6.1588, titre nouvel à l'H dieu par n f Anne TOUPPIN, veuve de nh me Nicolas LE GRAND, docteur en médecine, médecin ordinaire du roi, dt rue Poupée p St-Séverin,et hb h me Jean CADIER, notaire au chatelet, dt rue de la Harpe p St-Séverin pour une rente grevant la maison de la rue de la Harpe
- 1544 - Nicole LEGRAND docteur en la faculté de médecine est procureur de François LEGRAND procureur du roi au bailliage de Melun y demeurant et de Michelle SAYNE sa femme 17.7.1544 VIII-190
- acte sur Nicolle Legrand, docteur en médecine de la faculté de médecine de Paris, époux de Anne Touppin acte C-31 27.2.1549

I. Jean LEGRAND seigneur d'Aigrefoin +24.8.1527 Paris (iad 30.8.1527 XXXIII-10 f°270) procureur au châtelet et bailiage de Paris x Françoise MOYSANT d'où
II. Jean LEGRAND seigneur d'Aigrefoins et des Trous +18.9.1558 St-Paul, Paris (75) docteur régent en la faculté de médecine, en l'université de Paris x1. Jeanne MAUGARNY +12.4.1553 Paris, St-Paul fille d'Anselme MAUGARNY docteur régent en la faculté de médecine de Paris et Catherine CLEMENT x2. Marguerite DUPRÉ (Marguerite Dupré qui x2. pc 12.6.1653 XXXIII-177 Girard de MARCILHE écuyer) d'où du premier lit
1. Nicolas qui suit III
2. Louise LEGRAND +1578 Paris, St-Paul x 1543 Martin LE CAMUS +25.7.1564 Paris, St-Paul conseiller au parlement de Paris fils de Martin LE CAMUS docteur en médecine et Geneviève TOUSTIN
III. Nicolas LE GRAND / Nicole LE GRAND +25.7.1583 St Séverin (partage pc S-Leu et Lecamus 29.12.1594) sgr d'Egrafoin, sgr de Saint-Jean des Trous 1573 1er médecin ordinaire du roi Henri IV. Docteur régent en la faculté de médecine de l'université de Paris, il fait une attestation de la maladie de l'évêque de Chartres 3.2.1570 LXXXVII. Il fait avec sa femme une donation mutuelle pc 14.8.1549 (insinuation du chatelet Y95 f°44). Il recoit une donation d'une rente pc 17.6.1550 par François Le Loup éc dt en la ville d'Ast en Italie x Anne TOUPIN (TOUPPIN, TURPIN, FOUSLIN) +av1596 (partage de St-Leu et Lecamus 8.6.1596) d'où
1. Claude LE GRAND +1610 x 28.1.1573 pc Denetz (minutes vacantes) ou Denetz et Landry (non trouvé chez Landry) Guillaume LE REBOURG
2. Marie LE GRAND ca1620 +v1628 (iad XXXVI-137 5.6.1628 [R36892], bénéfice d'inventaire Y3892 8.7.1628 [E0275], testament pc Lybault 25.2.1625) x1. Simon VEAU trésorier de France à Orléans x2. pc Croiset et de Netz 26.4.1582 François de LAUNAY +v1620 (iad pc Parque et Jolly 23.3.1620, exécution testament pc Parque et Jolly 3.6.1620) écuyer seigneur de Nogent-les-Vierges président au bureau des finances de France à Moulins, conseiller secrétaire du roy maison et couronne de France. Ils font une donation au mariage de Charles Baudry et Jeanne Rebours 1607. En 1620 il a pour unique héritière sa soeur, de Jeanne de Launay veuve de Jeanne Ferry chevalier du Rescu
3. Alexandre qui suit IV.
IV. Alexandre LE GRAND +av1620 seigneur de Saint-Jean-des-Troux (près Limours) conseiller au parlement le 18.9.1573 en la troisième chambre des Enquestes, monta à la Grand'Chambre 4.3.1602 x pc 29.5.1575 dont extrait insinué 14.5.1575 Y116 f°278 Marthe-Suzanne CANAYE ca1620 fille de Jacques CANAYE sieur de Fresne et de Moulineaux au Val de Galie, avocat au Parlement d'où
1. Henri qui suit V.
2. Marie LE GRAND ca1620 dame de Moulineau x Pierre de la MARTELIERE ca1620 avocat célèbre au parlement de Paris et conseiller d'Etat
V. Henri LE GRAND sieur de Montalet reçu conseiller au Parlement de Paris le 23.3.1616 puis maistre des Requestes en janvier 1623 dont il obtint des lettres d'honneur. Conseiller du roi en ses conseils d'Etat et privé x Anne DANES fille de Jacques sgr de Companas et de Marly la Ville près de Versailles, comte de Masles, baron d'Offémont, conseiller au Parlement de Paris, président à la Chambre des Comptes, prévost des marchands et conseiller d'Etat et Anne HENNEQUIN d'où
1. Henri LE GRAND prévost de l'église Saint-Ciprien de Toulon, prieur de Souvigny et abbé de Miseray
2. Alexandre prieur de Souvigny reçu conseiller clerc au Parlement de Paris le 4 janvier 1651, se démit en 1671
3. Marie LE GRAND x Alfonse JUBERT sgr de Bouville, d'Arancy et de Bretteville, conseiller à la cour des aides de Rouen, où il fut reçu président à l'âge de 17 ans mort sans postérité
4. Elisabeth LE GRAND x 1646 Adrien de MONCEAUX d'AUXY marquis d'Amvoile

Actes divers:
- XLIX 223 f°351, 4.6.1588, titre nouvel à l'H dieu par n f Anne TOUPPIN, veuve de nh me Nicolas LE GRAND, docteur en médecine, médecin ordinaire du roi, dt rue Poupée p St-Séverin,et hb h me Jean CADIER, notaire au chatelet, dt rue de la Harpe p St-Séverin pour une rente grevant la maison de la rue de la Harpe
- 1544 - Nicole LEGRAND docteur en la faculté de médecine est procureur de François LEGRAND procureur du roi au bailliage de Melun y demeurant et de Michelle SAYNE sa femme 17.7.1544 VIII-190
- acte sur Nicolle Legrand, docteur en médecine de la faculté de médecine de Paris, époux de Anne Touppin acte C-31 27.2.1549

TOUPPIN, TOUPIN, TURPIN (Paris)

Source: Epitaphier du Vieux Paris - Notes Robert Descimon

Armes TOUPPIN: d'azur à la croix pattée d'argent, cantonnée de quatre pommes de pin d'or (armes de Anne et de Jacques et Ambroise)

Armes de la femme de Jacques II TOUPPIN: d'azur à deux besans d'or en chef

L'épitaphe de Jacques TOUPPIN est à coté de celle de Nicolas LE GRAND/Anne TOUPPIN.

celle qui m'interesse:

- Anne TOUPIN (TOUPPIN, TURPIN, FOUSLIN) +St Séverin. rue Poupée p St-Séverin 1588. Elle fonda en l'église St Séverin une haute messe des trépassées pour 52 sols x Nicolas LE GRAND +25.7.1583 St Séverin sgr d'Egrafoin, sgr de Saint-Jean des Trous 1573 1er médecin ordinaire du roi Henri IV [cf Epitaphe en Latin in Epitaphier du Vieux Paris, t XII, 5467 non lue].

Anne TOUPPIN fait pc XLIX-223 f° 351, 4 VI 1588, un titre nouvel à l'Hôtel dieu avec Jean CADIER notaire au chatelet dt rue de la Harpe p St-Séverin pour une rente grevant la maison de la rue de la Harpe
Elle est dite nièce de Guillemette BATELLART / BASTELLIER veuve de Pierre JACQUEMIN marchand bourgeois de Paris qui demeure chez elle et fait son testament pc XLIX-223 f°660 23.10.1588. Guillemette Batellart fait un legs à Jeanne BATELLART de 3 écus 1/3. Pierre Jacquemin fait une donation mutuelle avec sa femme pc 9.12.1545 f°365 Y99

21.6.1537 CXXII-23, hb h Jacques DUPUIS, m b P, donne à Madeleine DUPUIS, sa fille, et de Perrette BATELART, pour elle, son oncle, Pierre JACQUEMIN, marchand bourgeois de Paris, une maison rue de la Tonnellerie, « l'image St-Nicolas » ten à Jean Mariavalle dit Pontoise, drapier, et à la veuve Drouet Dubois + une maison neuve au au fauxbourg Saint-Honoré

I. Jacques TOUPPIN notaire au châtelet du 26.8.1535 au 20 avril 1580 d'où
II. Jacques TOUPPIN +20.4.1580 Saint-Séverin notaire au chatelet, quartinier de la ville de Paris 1527-1539. Il fit une fondation pour une messe pc Jean Duprez et Raimond d'Orléans notaires le 20.6.1580 x N (armes: d'azur à deux besans d'or en chef)


1519 - Claude TOUPPIN femme de Robert CAILLIER apothicaire fait un testament le 4.3.1519 (source: bull soc hist Paris Ile de France 1893 page 46 inv somm d'un minutier parisien Xve sicle par Ernest Coyecque)
- Ambroise TOUPPIN hostelier et bourgeois de Paris x Denise LE MOINE +5.9.1499 Saint-Séverin, elle x2. Jacques de BRIE marchand et bourgeois de Paris
1600 - rente constitué par Denise LEMOYNE, veuve de Ambroise TOUPIN cité in f° 276, 23.8.1600 pc XXIX-104 (notes Descimon)

Il existe un Nicole TOUPPIN notaire au chatelet 1535 (source: E. Coyecque)

- Nicole TOUPPIN (iad Pontrain LXXXVI-101 16.9.1567 alias 15.9.1566 décrit in notes Richer [R6880]) x Jean EUSTACE maitre savetier dt à Paris rue Aubry le Boucher à l'enseigne de l'Escu d'or d'où
1. Marie EUSTACE x avant 1566 Hugue FLONDRIGNY maitre savetier à Paris
2. Pierre EUSTACE (femme, peut prénom mal lu) x avant 1566 Jehan JACQUELIN maitre savetier à Paris
3. Jehan EUSTACE mineur 1566
4. Pierre EUSTACE mineur 1566
5. Catherine EUSTACE mineur 1566
6. Marine? EUSTACE mineur 1566


1532 - bail de Marie TOUPPIN veuve de Philippe NAVYER à Erard Fremin pc 30.1.1532 pc Felin