Familles LA FORGE (de) (Artois) - BERRY (de) (Nord) - CRUGEOT - LE CANDELE

Des corrections ou compléments ? mel lemarois - Vous êtes libre de piocher dans ces travaux. En échange je vous demande de citer vos sources et dans la mesure du possible de partager également vos travaux.

La page d'origine est https://www.lemarois.com/jlm/data/c21alaforge.html

Sommaire:



LA FORGE (de) (Artois)

Source: Chaix d'Est Ange, Jean-François Arnou, base croisade, 2005, base Pierfit 2005
voir: de la Gorgue-Rosny, Recherches généalogiques sur les comtés de Ponthieu, Boulogne et Guines, 1874 – Chérin, preuves de noblesse en 1785 pour obtenir nomination d'un de ses membres au grade de sous-lieutenant. - Paul Denis du Péage, mélanges généalogique, Notes d'Etat-civil de la région du Nord, 2e série recueil 36, in Société d'Etudes de la Province de Cambrai
Voir: Extraits des procès-verbaux des preuves de noblesse faites aux états d'Artois - manuscrit Goethals Bibliotheque Royale de Bruxelles n°829, preuves pour Hermin 18.11.1770

En ARTOIS. Porte: de gueules à 3 trèfles d'or. Henri de La FORGE, nommé receveur du bailliage de HESDIN le 5/09/1496, le fut jusqu'en 1517. (Compt. dud. bailliage.) - Jean, homme d'armes sous le seigneur d'ESQUERDES, 1509. Jean, archer, 1538. Thévenet, archer, passe la revue à BOULOGNE sous Mr de La FAYETTE le 20/07/1520. Henri, archer sous Mr de SANSAC, 1557. (GAIGNAIRES.) - Antoine, écuyer, Sr de QUEVIGNY, 1548. Louis tient un fief du bouteiller du BOULONNAIS, 1553.- Michel, allié à Jacqueline de BEAUFREMÈZ.- Hugues, Sr de La MOTTE, allié à Marguerite BENAUT, fille du Sr de BEAUVOIR, d'où Jacqueline, Dame de TILLY, La MOTTE, mariée en 1571 à Jean de MONS, Sr de La BEUVRIÈRE, BAILLEULLET.- Marie, femme de Jean d'AMIEN

Alliances non reliées: de Contes des Granges 1841, Acquet-Dumont de Richemont d'Ozé

I. Baudoin de LA FORGE x N. WAREL d'où
II. Michel de LA FORGE +24.6.1512 seigneur de Rebreuve, Hermin, Cuvigny x 30.4.1501 Jacqueline de BEAUFFREMETZ fille de Louis et Hélène de BEAUFFORT
III. Antoine de LA FORGE écuyer sgr de Quevigny, natif d'Artois, gentilhomme de la maison du roi de Bohême et de Hongrie, qui obtint de ce prince, le 1er août 1530 un congé pour aller à ses affaires et besoins. Il reçut une donation le 15 mars 1547 x Marie BRUNEL dame de Feuchy fille de Michel et Hélène de MAUVERGNE d'où
1. Antoine qui suit II
2. Hubert écuyer
IV. Antoine de LA FORGE écuyer sgr de Quevigny, Hernin passa un accord avec son frère Hubert le 7 juin 1568 devant notaire à Arras. x pc 27.12.1584 Douai Philippe LE COCQ dame d'Ayeghem et de Blechen Chapelle fille de Pierre conseiller de S.M en son Conseil de Flandre et Catherine WATERNE d'où
V. Pierre de LA FORGE +1640 ? écuyer sgr de, Hernin (Ercuin), La Cauchie etc. Il fit son testament à Arras le 16 mai 1665. Il épouse sa cousine issue de germaine x 10.9.1613 Anne de BERY/BERRY +16.5.1665 dame de Villers le leu, Gavelle, Le Brule fille de Pierre et Jeanne de VILLERS LE LEU d'où
1. Jacques qui quit VI
2. Eléonore x 31.12.1653 Arras, 62 Marc-Antoine de RAULIN °1620 écuyer seigneur de la Mottefils de Jean et Jacqueline LE POYVRE (source Charles-Antoine Verly base caverly, 2005)
VI. Jacques de LA FORGE sgr du Mont, Hernin etc x 24.5.1650 Arras Marie-Florence CRUGEOT dame du Quesnoy et de Willerman en partie fille de Jean échevin d'Arras et Agnès LE CANDELE d'où
VII. Ignace-Lamoral de LA FORGE écuyer seigneur d'Hermin, du Mont, du Quesnoy, de Willerman x Marie-Madeleine du MONT SAINT ELOY fille de Charles et Jeanne LE MAIRE d'où
1. Anne-Marie dame du Quesnoy °23.11.1688 Arras, 62 +22.12.1763 Hesdin, 62 inhumé dans l'église de Wail x1. pc 20.3.1708 Delattre et Dervict notaire à Hermin, 62 Jean-Bapiste-François de HAUTECLOCQUE °17.3.1685 Wail, 62 fils de Philippe-François et Marie-Anne DESMARETS, veuf de Valentine BOUDART d'où post. x2. 22.11.1719 Wail, 62 Arthur de MAGENIS +22.11.1763 Hesdin, inhumé dans l'église de Wail, gentilhomme irlandais (cf http://genealogies.ternois.free.fr/HAUTECLOCQUE%20(DE).doc)
2. Louis-Antoine qui suit VIII.
VIII. Louis-Antoine de LA FORGE x 19.7.1716 Marie-Françoise de BASSELER/BASSELERS dame de Racquinghem fille de Gilles et Marie de CONTES d'où
1. ? Philippe -Dominique de LA FORGE x Anne-Odile HENRART d'où
a. Joseph-Adrien-François de LA FORGE °30.12.1725 +1.5.1778 Hermain écuyer sgr d'Hermin, il fit en 1785 des preuves de noblesse pour obtenir la nomination au grade de sous-lieutenant de son fils, Charles-Ghislain x 18.4.1767, Sailly labourse, pas de calais et cdm 8.4.1767 Thérèse LE RICQUE des PREZ °13.5.1733 Béthune, Saint-Vaast +1795 fille de Philippe-Louis, écuyer, gentilhomme des états d'Artois et Louise-Françoise-Védastine ESPILLET d'où
1. Charles-Ghislain °1770 Hernain x an 8 Bruxelles, Belgique Marie-Josèphe-Louise-Philippine DEFARIAUX, de Landissay (source base Migranet)
Quevigny 2. Louis-Marie qui suit IX.
IX. Louis-Marie de LA FORGE seigneur de Racquinghem °20.3.1721 Aire +21.8.1767 Racquinghem x 1748 Clotilde-Aldegonde-Isbergue LE JOSNE CONTAY +21.8.1767 Armentières, 59 fille de Robert-Ignace et Charlotte-Josèphe-Isbergue de DION d'où
X. Charles-Pélagre de LA FORGE °11.3.1754 Racquinghem +20.3.1785 Racquinghem officier d'infanterie x Eugénie LOCHTEMBERG °28.3.1760 Aire sur la Lys, 62 +10.5.1794 Arras, 62 fille de Marc seigneur de Virlingue et Marie-Charlotte de SCHODT d'où
1. Eugénie-Pélagie °10.8.1783 Racquinghem+3.4.1878 à 94 ans Wardrecques x 4.7.1808 Racquimghem Marie-Charles-Armand de GORGUETTE d'ARGOEUVES °20.6.1787 Amiens +9.4.1880 Wardrecques 92 ans d'où post.
2. Sophie x 11.11.1807 Henri MENCHE °26.3.1770 +17.11.1849 à 79 ans officier aux gardes wallones de 1786 à 1808, chevalier de Saint-Louis et de la Légion d'Honneur fils de Pierre-François-Bonnaventure et Marie-Catherine-Joseph LE RICQUE



non relié:
1430 – Jean de LA FORGE xv1430 Jeanne DESPLANQUES fille de Jean écuyer et Simone d'HESDIGNEUL
1434 – Jeannette de LA FORGE x (relation hors mariage) Valéran de SOISSONS +1464 sgr de Moreuil bailly d'Amiens, chambellan du Duc de Bourgogne d'où Artus, batard, légitimé en 1496, capitaine de Thérouanne d'où post. (source Guillaume de Wailly, base wailly, 2005)
1486 – Michel de LA FORGE x Michelle CHOCQUET (qui épouse par ailleurs Jean de CARNIN sgr de Villers et la Motte, page puis échanson de Philippe Le Bon, duc de Bourgogne puis échevin d'Arras, 1487 et 1490 (Jean-Pierre Bonato, base jpbonato, 2005)
1492 – Henri de LA FORGE x Françoise de HAUSSY fille de Jean, bourgeois de Péronne 1481/1492 et Marie HOCHEDé. Son frère Antoine de HAUSSY épousant Jeanne de La FORGE (pierfit)
1520 – Marion de LA FORGE x Jean de LIGNIèRES fils de Gérard et Jeanne REGNAUT (source: Jean-François Hecquet, base hecquetjf 2005)
1550v – Jean de LA FORGE écuyer seigneur de Guempry x Marguerite GUIOT fille de Jacques et Antoinette de VAUX (qui s'épousent 1520) (source Guillaume de Wailly, base wailly, 2005)
1550v – Jean de LA FORGE écuyer seigneur d'Eps et de Noyelles x Simone de TRAMECOURT fille de N et de Jeanne de MONCHY (source Guillaume de Wailly, base wailly, 2005)
1568 – Jean de LA FORGE receveur général des finances de Picardie x Claude MOLé d'où Claude x Nicolas SEGUIER sgr de Saint-Cyr, maitre des comptes, contrôleur général de l'Artillerie fils de Nicolas et Catherine LE BLANC, veuf de Michele de FONTAINES d'où post. (source Guillaume de Wailly, base wailly, 2005)
1594 – Jacqueline de LA FORGE x Jean de MONS d'où Hélène dame de Bailleret x 13.8.1594 Georges de BEAULAINCOURT d'où post. (source: Pierfit)
1616 – Catherine de LA FORGE °11.1.1616 Tournai x 1647 Tournai, St Jacques Jean WACQUEZ d'où post (source: Alain Pipart, base pipart, 2005)
1665 – Anne de LA FORGE +1.12.1694 x 30.1.1632, Douai, 59 François-Robert de WAVRIN-WAZIERS +3.12.1693 seigneur de Femy et Savy fils de Charles-Ponthus et Catherine LE MAIRE d'où Eléonore-Michelle baronne d Gravelle °19.3.1665 Douai +1718 x 4.8.1687 Douai François COLL °1651 Barcelona chevalier, seigneur de Cruhillas, capitaine régiment de Roussillon (source: http://dossiers.genealogie.free.fr/tanghe_base/tanghe243.htm, P de Beauchamp, base beauchamp, 2004, Philippe Roubaix, base philrbx, 2005)
1678- Marguerite de LA FORGE dame de la Vallée x cdm 5.3.1650 Pierre-Ignace de BEAUFFORT +14.1.1678 Arras, Ste-Croix 62 chev seigneur de Warnicampsd'où post. (cf http://genealogies.ternois.free.fr/BEAUFFORT%20(DE).doc)
1703 – Marie de LA FORGE x Louis VUARME +4.2.1704 Broyes, 60 d'où post (Francis Cauwel, base matheo, 2005)
1804 – Louise-Philippine-Adèle de LA FORGE chanoinesse de Saint-Anne °19.7.1804 Guise, 02 x 7.6.1830 Paris, 10e Maximilien-Louis-Joseph LE VAILLANT du CHASTELET mahor de brigade au service de l'Angleterre, veuf de Marguerite-Louise-Françoise-Elisabeth SHELDON fils de Marc-Antoine et Marie-Françoise-Constance-Gertrude-Josèphe de GOSSON
1821 - Anatole de LA FORGE °1821 Paris nommé préfet de l'Aisne après le 4 septembre 1870, plus tard préfet des Basses-Pyrénées, puis, en 1877 directeur de la presse au ministère de l'Intérieur, fut une des personnalités les plus en vue du parti républicain; il dissipa sa fortune et finit par se suicider en 1892. Il n'avait pas eu d'enfant de son mariage avec Mlle de Beaulaincourt.

References extraites du http://racquinghem.histoirehautpays.com/documents.htm
19 juillet 1716.- moiselle Marie-Françoise-Isabelle-Josèphe de Basselers, épouse Louis-Antoine-François de la Forge et lui apporte les seigneuries de Racquinghem, Coubronne, Lescoire, Froideval, qui demeurèrent jusqu’à la révolution dans la descendance du nom de la Forge. Le mariage a lieu au château de Rely [Un village du « bas pays » d’Artois :Racquinghem. Henry Leroy. Ed. Mordacq. 1957.]
1716.- rie-Françoise-Isabelle-Josèphe de Basseler, fille de Gilles-Ferdinand-François, escuyer sieur de Coubronne, Racquinghem, Lescoire, esch. de la ville d’Aire, épouse Louis-Antoine-François de la Forge. Luis-Marie-Hippolyte de la Forge, écuyer seigneur de Racquinghem, la Pierre, l’escouart, etc…(1731-1767).
1716, Louis- Antoine-François de la Forge ; Après elle, Louis-Marie-Hippolyte-Joseph de la Forge (1731-1767), mari de Damoiselle Clothilde-Aldegonde Le josne-Contay ; puis, leur fils, Charles-Joseph de la Forge, mari de Damoiselle Guislaine-Benoîte-Eugénie Lochtembergh de Verlingue. [Procès-verbal Rédaction des Coutumes, p.8 et Notes Généalogiques de M Violette de Noircarme]

17 août 1793.- Lecamus, Brasme, Stérin et Jacques Legrand se transportent au château de Racquinghem avec douze cavaliers et douze fantassins pour perquisitionner. On trouve dan la poche d’Eugénie Lochtemberg, veuve de la Forge, 33 ans, dix lettres aristocratiques. Cela suffit pour qu’on l’arrête
10 mai 1794 (21 floréal an II).- Condamnation à mort de Marie Guislaine Eugénie Lochtenbergh, veuve de M. de la Forge. « Jugement du tribunal révolutionnaire établi à Arras qui condamne Eugénie Lochtemberg, ci-devant noble, demeurant à Racquinghem, district de Saint-Omer, convaincue, d’après la déclaration du Jury, d’être traître à la Patrie, auteur ou complice de la Conspiration ourdie et continuée depuis l’origine de la Révolution contre le peuple Français et sa liberté, ayant méchamment et à dessein conservé soigneusement des lettres Fanatiques propres à opérer la corruption des citoyens et ébranler leur fidélité à la Nation Française, à la peine de mort. - 21 floréal an II »
31 mai 1794 (12 prairial an II).- Exécution de Marie Guislaine Eugénie Lochtenbergh, veuve de M. de la Forge
15 mai 1795 (26 floréal an II).- Pétition à la convention nationale pour les quatre enfants mineures de Marie-Guislaine-Benoîte-Eugénie Lochtemberg, veuve de Charles Joseph Delaforge, cultivatrice à Racquinghem, représenté par Jacques-Joseph Devigne, leur tuteur

http://www.bruaysis.com/patrimoine/hermin.html
Au commencement du XVIème siècle, le domaine d'Hermin devint la propriété de la famille de La Forge. Les de La Forge habitaient le château et conservèrent la seigneurie d'Hermin jusqu'à la Révolution. Ils habitaient un château qui a été entièrement détruit à la Révolution. Il en reste un motte féodale située dans un parc privé.
Cette famille, originaire de Picardie, s'établit en Artois au XVème siècle.
On note parmi ses représentants Michel de La Forge, seigneur de Rebreuve, Hermin, Cuvigny (mort en 1512), Antoine de La Forge, gentilhomme de Ferdinand 1er, frère de Charles Quint, Joseph-Adrien de La Forge, écuyer, seigneur d'Hermin lui aussi (1725-1778).

Lapeyre et Scheuler, les notaires et secrétaires du roi.., 1978:
LA FORGES (Jean de) +vers 1518 (infra).
I. Fils : Jean dit le Jeune (Mirot, Dom Béçy, p. 357).
Il est mentionné comme « secrétaire » du roi le 18 mai 1489 à l'occasion d'un procès contre Jean Canteleu qui lui disputait l'office de receveur ordinaire au bailliage d'Amiens (A. N., Xla 1496, fol. 188VO).
Il fut receveur général des finances de Picardie et d'Artois de 1494 à 1518, et son fils lui succéda (Mirot, loc. cit.).



BERRY (de) (Nord)

source: Michel Herlaut, base herlaut, 2005 - Pierre Lerouge, base plerougep, 2005 – Pascal Copin, base copin, 2005 – Jean Lainé, base jlaine, 2005 – Jean-François Arnou, base croisade, 2005

I. Jehan DE BERRY +v1521 x Antoinette MOUSSON +1523, dont
II. Antoine de BERRY +avant 1537 Fressies , 59 x avant 1522 Gillette JARDEZ, qui ép2 Anthoine NAZET, d'où
1. Antoine.
2. Jeanne, dite tante de Jeannette Colpin le 22.8.1554 x1 Pierre DELATTRE +av1593 x2 26.1.1594 Damien DUMONT d'où post Dumont
3. Barbe x1. Pierre HEREN x2. Pierre DELATTRE +av1593 x3. Antoine DENIZE d'où post Heren
4. Charles qui suit III.
III. Charles de BERRY ° avant 1526 + avant 1597, Fressies , 59 Censier, mayeur de Fressies 1592 x1.avant 1556 Mathieunette JARDEZ fille de Gilles JARDEZ mayeur de Fressies (1551-1556) et Jehenne DELATTRE x2. Avant 1586 Jehenne CARPENTIER, d'où du second mariage
1. Noëlle,+22.12.1642, Fressies , 59 x1608, Fressies , 59 Georges TRIGAULT °v1584 +22.12.1642 Fressies , 59 Echevin Puis Mayeur de Fressies (1620-1634) d'où post.
2. Anne ca1648 x1.peutêtre 1585 Nicolas BOUTEMY ca1560 +av1607 x2 vers 1609 Jacques DUPAS fils de Jehan procureur, fermier du chapitre, échevin 1595 puis mayeur de Fressies 1614-1625 et Nicole JARDEZ, d'où post Boutemy et Dupas
3. Marie ca1665 x1. Avant 1608 Jean GOBERT +av1615 x2.avant 1615 Gaucher DUPAS fils de Jehan procureur, fermier du chapitre, échevin 1595 puis mayeur de Fressies 1614-1625 et Nicole JARDEZ d'où post des deux mariages.


Non relié:

I. Henry-François de BERY seigneur de Bery x Jeanne de RECOURT fille de Jacques seigneur de la Comté et Jeanne du BOIS +v1555 d'où Jeanne x Maximilien de SWARTZEMBOURG (source: http://lledieu.org)

I. Charles, le jeune de BERRY +av1597 x Quentine DHORDAIN d'où
1. Amand/Arnould +av1628
2. Pierre (il hérite ainsi que sa soeur Marie de la succession d'Arnould et Jeanne leurs frères et soeurs par acte du 10.1.1628)
3. Marie x Pierre TILMAN +av1628
4. Jeanne +av1628

I. Pierre de BERRY °v1587 x1.v1607 Jeanne LAMENDIN °v1587 +v1614, soeur de Jean qui épouse Anne de RIBEAUVILLE x2 Jeanne DOYEN +av1623 d'où
du premier lit:
1. Jeanne °v1612, mineure en 1623
2. Noëlle °v1613 mineure en 1623 x av 1700 Antoine DUPAS +av1702 Fressies, qui ép2. Marie VERRé/VERRIER d'où post.
du deuxième lit
3. Anne °v1616, mineure en 1623
4. Marie °v1617, mineure en 1623

I. X de BERRY d'où
1. Georges x Barbe CORBEHEM
2. Jeanne x Jean BRESSART
3. Bertrand x Jeanne SALMON


1535 – Pierart de BERRY x Marguerite LECONTE d'où Mariette x Jehan Le jeune DUPAS ca1535
1550 – Pierre de BERRY fils de feu Jean (acte 8.3.1550)
1560 -. X de BERRY ca1584 x Jehenne CARRE +av1584 d'où Antoinette de BERRY +15.10.1596 Boulogne sur Mer, 62 x Michel MANSSE °15.3.1557 Boulogne sur Mer maître de bateau à Calais puis Marchand en basse ville de Boulogne fils de Jacques et Claire BOUCHET d'où post. [source: Marie Blet, base courguinoise, 2005]
1563 – Françoise de BERRY ca1563 x Pierre de BEAUFFORT +av1563 batard de Beauffort, écuyer sgr de Bry et de Fondrin, fils de Philippe dit le barbu, chev capitaine de la ville d'Arras +1478 d'où post.
1576 – Pierre de BERRY x Blanche OBERT fille de Lambert +26.6.1576 sgr de Cauroy mayeur d'Hesdin et Claude de SERVINS (x1.9.1574)
1596 – Madeleine de BERRY x Louis de SAVEUSE d'où Gabrielle dame de Querrieu x1 Gédéon d'ACHEUX, x2 14.1.1596 Robert de GAUDECHART, d'où post.
1615 – André de BERRY d'où Marie xav1615 Fressies Gaucher DUPAS °1591 +1667 fermier de Fressies du Chapitre de St-Géry, mayeur de Fressies 1642-1650 et 1666 fils de Jean et Nicole JARDEZ
1665 – Pierre de BERRY x Jeanne de VILLERS LE LEU d'où Anne +16.5.1665 dame de Villers le leu, Gavelle, Le Brule x Pierre de LA FORGE +1640 sgr de Cuvigny, Hernin, son cousin issu de germain fils de Antoine et Philippe LE COCQ d'où post.
1723 – Jean de BERRY d'où Jeanne-Françoise °v1700 +26.11.1741 Fressies x 18.9.1723 Blécourt, Nord Jean-Jacques HERLAUT ouvrier, pêcheur et poissonnier fils de David et Françoise HéGO d'où post.
– Claire de BERRY x Adam SALMON
- Jacques de BERRY x Anne DUPAS
- Jean de BERRY x Germaine COLPIN
- Pasquet de BERRY x Gériette DELATTRE

Source: Lapeyre et Scheuler, les notaires et secrétaires du roi.., 1978
BERRY (Jean, Jean de) + entre le 13 févr. et le 4 mars 1488 (B. de Mandrot, Le meurtre de Jean de Berry, dans Revue historique, LXXXVII, 1905, p. 239, et J. C. Frachette, Le meurtre de Jean Berry, secrétaire du duc Jean II de Bourbon (1488), dans Bull, de La Diana, XLV, 1977, p. 93). Inhumé dans la collégiale de Montbrison (Frachette, p. 99).
I. Père : N..., licencié en lois et châtelain de Montbrison, + 1454 ; d'une famille de Sury-le-Comtal Loire (ibid., p. 76-79).
Mère : Valentine Maniglier, + 1491 (ibid., p.79).
Épouse : Catherine Migeard(e), Myjard, de Moulins, qui épousa en secondes noces Jean de La Croix (de Mandrot, ouvr. cit., p. 230 et 241 ; Frachette, ouvr. cit., p. 80 ; notice 347). Enfant : Nicolas Martin, fils adoptif, né en 1481 (de Mandrot, ouvr. cit., p. 241).

Carrière en la chancellerie
Secrétaire du duc de Bourbon, il fut pourvu d'un office de n. et s. par décision du conseil dit de régence le 1er oct. 1484. Il succédait à Jacques Erlant dont le bruit de la mort courait (Procès-verbaux, p. 112).
Il fut aussi conseiller clerc à la Chambre des comptes (de Mandrot, ouvr. cit., p. 230).
Jean de Berry était surtout un serviteur du duc Jean II de Bourbon : conseiller et secrétaire de celui-ci, il en avait encore reçu les fonctions de châtelain de Montbrison et de Lavieu, Loire. Il était en outre garde des sceaux aux contrats du duché de Bourbonnais et, depuis le 6 mars 1487, garde du fief de Riom, et mortalier d'Auvergne (ibid., p. 230). Comme conseiller du duc, il exerçait une forte influence sur son esprit ; et c'est pour l'empêcher de capter un trop gros legs que des héritiers naturels le firent enlever, puis assassiner.

Seigneuries et biens:
Jean de Berry possédait un hôtel à Moulins, où ses ennemis auraient découvert des instru­ments de magie (A. N., JJ 219, n° 123, d'après Frachette, ouvr. cit., p. 89). De son père il avait hérité la terre de Chaumont, commune de Boisset, Loire (ibid., p. 80). Il s'était fait donner en 1482 les bruyères de la paroisse de Craintilleux, Loire, terrain qu'il transforma en étang où il élevait du pois-
son (de Mandrot, ouvr. cit., p. 230-231, et Bétencourt, I, p. 104). Une estimation des biens mobi­liers est difficile à établir, malgré les détails prodigués par de Mandrot (ibid., p. 235-236), les grosses demandes en dommages et intérêts présentées par les héritiers du secrétaire (ibid., p. 243) et la condamnation de l'instigateur de l'attentat à 4 000 1. t. de réparation envers la partie civile (ibid., p. 249).


CRUGEOT

http://perso.wanadoo.fr/didier.bouquet/1J1420_2.htm Extraits du Gros de Béthune relevé par Didier Bouquet:
77 - AD PDC 1J1420 - 2/1/1633 - Contrat de Mariage
Jean CRUGEOT licencié es loix, naguère échevin de la ville d'ARRAS et Dame Agnès LE CANDLE sa femme paravant veuve de feu Maître Jean LERICQUE écuyer Seigneur d'Allennes et Lamoral François LERICQUE écuyer Seigneur dudit lieu fils dudit défunt et de ladite Dame assisté de Messire Claude René DE MONGET chevalier Seigneur de Leslieu, Buissy les Cambrai, mari et bail de Marie LE CANDLE tante audit Seigneur et Antoine DE MOL écuyer Seigneur de Gricourt conseiller du Roi en son conseil d'Artois cousin issu de germain à ladite Dame Agnès

contrat de mariageAD Nord Tab de Douai liasse 116211-05-1658Louis François DESOMAIN et Agnès CRUGEOT
http://perso.wanadoo.fr/c.e.g.d/Documents/Fichier-Zip/acte20.pdf

LE CANDELE

Armes: porte d'or, à trois chapperons de sable, posés 2 en chef et un en pointe.

Source: Jean-François Arnou, base croisade, 2005, Base Ludovic Ledieu, 2005 http://lledieu.org/index.cgi?b=ledieu - + reference apres.

Attention!! filiation hypothétique et contradictoire (Guillaume vs Jacques) - a compléter et vérifier.

I. N. LE CANDELE sgr d'Herbamez x Françoise de CROIX ca1495 d'où
II Jacques (ou Guillaume) LE CANDELE ca1515 sgr d'Herbamez x Catherine de MOL fille de N. de MOL et Jacqueline de BLONDEL d'où
1. Antoinette x Philippe de la CAUCHIE fils d'Adrien et Antoinette de RECOURT de LENS de LICQUES d'où
a. Anne +8.8.1606 Rabecq x Maximilien de LA HAYE. Les quartier de Anne de la Cauchie sont sur l'Epitaphier Gand G 1523 f°29: Quartier de Anne de la Cauchie: Cauchie Licques le Candele Thieulaine Rocques de Mol Gouy Le Clercq (source: Baudoin de Launois, base belaunois, 2005)
2. Maximilien qui suit II
3. Marie x Claude René DE MONGET chevalier Seigneur de Leslieu, Buissy les Cambrai
II. Maximilien de LE CANDELE ca1535 sgr d'Herbamez et de Hernonval chevalier 1555, prévôt de Lille. Ses 4 quartiers étaient : de le Candele, de Croix, de Mol et Blondel x. Jeanne de STAVELE, x Jeanne de la HAMAIDE +12.2.1563 Tournai, St-Quentin fille de Robert et Marie de LANDAS, x Jacqueline de CAMBRY douairière du sgr de Gommer. x Adrienne du MORTIER fille de Jean et Isabeau de la BROYE (Ses 4 quart. sont : du Mortier, la Lacherie, la Broye et d'Ollehain.) d'où
1. Maximilien écuyer °v1570 +27.12.1590 Tournai, Saint-Quentin. Mort au service du roi de France. Mort âgé de 20 ans au service du Roi de France. Ses quartiers sont de le Candele, de Mol, Blondel, le Clercq, du Mortier, la Broye, la Lacherie, Hollehain)
2. Isabeau dame d'Herbamez +2.6.1626 Marquilies, Nord x 19.3.1594 Philippe de BOURGOGNE seigneur d'Herlaer d'où post.
1. Agnès LE CANDELE/LE CANDLE x1.13.1.1606 (Me Le Prévost notaire à Lille) Jean LERICQUE maitre, écuyer seigneur d'Allennes/Hallennes bourgeois d'Arras 1606 x2 pc 2.1.1633 (AD PDC 1J1420) Jean CRUGEOT d'où au moins
du premier lit au moins:
a. Jean °13.6.1607
b. Jeanne °15.12.1610 Arras, La Madeleine (ou °1.5.1610 Arras ?) x 11.3.1649 Arras, St Etienne et cm 28.2.1649 (AD62 2J9 f°129r°) x Henri FROMENTIN licencié en médécine, bourgeois d'Arras 1647 fils de Jacques et Marie DELEVAL d'où post.
c. Lamoral-François sgr d'Allennes éc °15.12.1610 La Madeleine, Arras bourgeois d'Arras 1630, bourgeois de Béthune 1633 x pc 2.1.1633 Béthune (AD62 1J1420) Maguerite CHARLEM fille de Barthélémy et Marguerite SEGARD d'où post.
d. Lamoral °1.5.1612
e. Albert-Antoine °3.4.1615
f. Ignace prêtre au Mont-Saint-Eloi 1649
du deuxième lit au moins:
c. Marie-Florence CRUGEOT dame du Quesnoy et de Willerman en partie x Jacques de LA FORGE sgr du Mont, Hernin etc d'où postérité.

Agnes LE CANDELE est cousine issue de germaine de Antoine DE MOL écuyer Seigneur de Gricourt conseiller du Roi en son conseil d'Artois

http://perso.wanadoo.fr/didier.bouquet/1J1420_2.htm Extraits du Gros de Béthune relevé par Didier Bouquet:
77 - AD PDC 1J1420 - 2/1/1633 - Contrat de Mariage
Jean CRUGEOT licencié es loix, naguère échevin de la ville d'ARRAS et Dame Agnès LE CANDLE sa femme paravant veuve de feu Maître Jean LERICQUE écuyer Seigneur d'Allennes et Lamoral François LERICQUE écuyer Seigneur dudit lieu fils dudit défunt et de ladite Dame assisté de Messire Claude René DE MONGET chevalier Seigneur de Leslieu, Buissy les Cambrai, mari et bail de Marie LE CANDLE tante audit Seigneur et Antoine DE MOL écuyer Seigneur de Gricourt conseiller du Roi en son conseil d'Artois cousin issu de germain à ladite Dame Agnès


1600 – Guillaume LE CANDELE x Catherine de MOL d'où Antoinette x Philippe de la CAUCHIE fils d'Adrien et Antoinette de RECOURT de LENS de LICQUES d'où Anne +8.8.1606 Rabecq x Maximilien de LA HAYE. Les quartiers de Anne de la Cauchie sont sur l'Eptaphier Gand G 1523 f°29: Quartier de Anne de la Cauchie: Cauchie Licques le Candele Thieulaine Rocques de Mol Gouy Le Clercq (source: Baudoin de Launois, base belaunois, 2005)

1550 – Jean LE CANDELE °vers 1520 x Willemine LE SECQ, ca 1520 + a 1634 Herties d'où, Fs de Le secq, les autres mere non certaine
1. Françoise °ca1545 +entre 1590 et 1629 x Jean LE FRANCQ °ca1520 d'où post
2. Anne °v1540 +entre 1631 et 1632 x Guillaume CHARLET d'où post
3. Jeanne +av1634
4. François +entre 1629 et 1634 pasteur d'Esquermes
(source Bernard Deleplanque, base weppes, 2005)


Source: Gery de Brocqueville, ascendance, 2005 (http://users.skynet.be/gen-gdb/):
I. Alard LE CANDELE +av1432 d'où
II. Rogier LE CANDELE +av1479 reçut bourgeois de Lille le 15 janvier 1439 d'où
III. Jacques LE CANDELE °Florbais (Fleurbaix?) +1504 sgr d'Herbamez de Dernouval, de Hus et de Herlies x Isabelle de LIOT +1532 fille de Guillaume et Catherine BAVE d'où
IV. Pierre LE CANDELE reçu bourgeois de Lille le 24 janvier 1524 d'où
V. Pierre LE CANDELE reçu bourgeois de Lille 1553 d'où
VI. Louis LE CANDELE x Jeanne LE ROY d'où
VII. Jean LE CANDELE +1582 échevin d'Armentière par prestation de serment du 25 mai 1566. Il mourut avant le mois de décembre 1582, précédent sa femme dans la tombe x Jacquemine GRANDEL ca1589 d'où
VIII. Louis LE CANDELE °Armentière +2.10.1617 Anvers, reçu bourgeois de Lille le 12 janvier 1584, il se fixa à Anvers x 1583 Armentière Antoinette RAES fille de Jean et Nicole FREMAULT d'où
IX. Louis « Le Jeune » LE CANDELE °19.5.1600 Anvers +1659, aumonier d'Anvers x 1634 Anvers, psse Ste Walburge Elisabeth SCHRYNMAEKERS +1672 fille de Jean et Marie de MAN d'où
X. Louis °23.1.1635 Anvers psse Ste Walburge +20.1.1691, entérré à Saint-Jacques dans la chapelle de la Résurection, fondée par le grand-père de sa femme, Jean Vincque et qui devint le lieu de la famille Candèle x 1668 Catherine VINCQUE +1718 fille de Charles et Anne-Marie CHEEUS d'où
1. Catherine °1676 +1711 Malines x 1698 Louis-François de CONINCK +1758 directeur de la compagnie d'Ostende en 1723. Il acquit en 1709 le château de Hofter Eycken à Deurne fils de Jean grand aumonier d'Anvers et Hélène CHAUWIN d'où post.
2. Robert °1686 Anvers paroise St-Georges qui suit XI.
XI. Robert LE CANDELE °1686 Anvers paroise St-Georges +1727. Il était le neveu par alliance de Claire Goos qui avait épousé Charles-Joseph Della Faille. Il a reçut l'héritage de 20.000 florins à la mort de Claire Goos x 1713 Jeanne-Isabelle GOOS de GHYSEGHEM°19.2.1698 Anvers +1758 elle obtint les lettres patentes de noblesse du 27 mai 1743 en faveur de ses enfants et avec retroaction pour son mari, fille de Pierre GOOS conseiller et secrétaire de la ville d'Anvers, annobli le 27 janvier 1676 et Jeanne-Claire-Isabelle VECQUEMANS d'où
XII. Pierre-Henri-Joseph LE CANDELE de GYSEGHEM °3.10.1719 (ou 3.9?) Anvers, psse St-Georges +1800 Deurne. Major et maire d'Anvers, il dut émigrer, d'où le décès de son épouse à Brême. Il restaura le château de Ghyseghem, le transforma avant de le léguer à son fils Charles x 1760 Marie GOOS de GHYSEGHEM °1731 +17.7.1796 Brême (cousine germaine) fille de Jacques-François-Xavier, secrétaire de la ville d'Anvers de 1709 à 1739, baron par lp 1733 et Cornélie-Flore GOUBEAU d'où
XIII. Charles-Pierre-Joseph °1761 +13.8.1830 château de Ghyseghem. Il a été créé Baron le Candèle de Ghyseghem mais refusa le diplôme.. Né à Anvers, paroisse de Saint Jacques. Nommé à son insu et malgré lui membre du Corps Equestre de la Flandre Orientale par arrêté du 14 avril 1816. Charles était un érudit. il possédait une bibliothèque impressionnante qui comportaient de très nombreux livres en français, en flamand, en latin et en italiens. Il possédait des incunables ainsi qu'une édition de Dante de 1478. La collection comptait 667 livres très rares qui ont été vendus aux enchères en 1838. C'est la Bibliothèque de Bourgogne qui les acheta. Elle est devenue la Bibliothèque Royale. On peut retouver ces livres sous le nom-clé "Lecandele". Une de ses grandes tantes, de Villégas mourut et legua toute sa fortune aux le Candele. Charles a soutenu très fort l'Eglise St Jacques à Anvers. Ainsi, on peut y voir de nombreuses oeuvres d'art qui y ont été offert par Charles et son épouse. Dès les début du mariage, des fêtes importantes étaient données. Ainsi on y voyait les d'Oultremont, les van de Werve, les della Faille de Leverghem, les baillet, Moretus,... x Elisabeth de ROBIANO °1773 Bruxelles +8.9.1864 Tervuren fille de Jean-Joseph conseiller et receveur général des Etats du Brabant et Jeanne-Marie-Norbertine de LIMPENS. La famille le Candèle- de Robiano avait de très nombreux domestiques. En témoignent les boutons de livrées en cuivre aux armoiries des le Candèle et des Robiano. c'est vers 1810 que Mgr de Broglie rentra en relation avec Elisabeth de Robiano. Elle a soutenu Mgr de Broglie jusqu'à sa mort. ((Pirson, Elisabeth de Robiano (47-62). Elle devient ensuite la co-fondatrice de la Province Belge des Jésuite.(Pirson, Elisabeth de Robiano (63-72)). Ensuite elle a soutenu la création de la Misson Américaine. (Pirson, Elisabeth de Robiano (73-96)). Elle a créé un ordre religieux appelé "les petites servantes des pauvres de Gyseghem". Cette congrégation existe encore à l'heure actuelle. (Pirson, Elisabeth de Robiano (97-116). C'est en 1835 que la congrégation est reconnue offiellement dans l'évêché de Gand. le 7 août 1838, Mgr Van der Velde mourut pour laisser la place à Mgr Louis-Joseph Delebecque qui se montra très généreux envers la congrégation.
Pour connaître l'histoire de Postel cfr Pirson 163-176. L'affaire de Postel ruina Elisabeth le Candele et la força à vendre ses château et ses terres pour payer les 3 millions de francs/or que lui réclamait les associés de l'Association de mise en valeur agricole de la Campine. En 1851, une première série de sociétés d'exploitation a été donnée à Elise. C'est la partie qui forme la partie la plus importante du domaine de Postel. La seconde série de Société ont été donnée à Elisabeth le Candèle et est la partie des terre au sud de l'Abbaye. La troisième partie a été donnée à Philippe Comte de Flandre qui fut ensuite la Donation Royale. La première et la deuxième série reviendront en pleine propriété à Stanislas de Broqueville. Pirson (175). Un objet de famille qui est un carnet avec miniature datant du début du 19ème Siècle a été donné par Charles le Candèle de Gyseghem à Elisabeth de Robiano sont épouse. Il fut ensuite donné à Charles et Berthe pour le 25ème anniversaire de leur mariage. La miniature est le portrait d'Elisabeth de Robiano et les vers, d'elle. Propriété : Comte Charles de Broqueville. (Pirson, Elisabeth de Robiano (44))
* Portrait d'Elisabeth de Robiano se trouve au Château de Postel, Chez François de Broqueville.(Pirson, Elisabeth de Robiano (2)). Son mari, mourut en 1830. Il n'y a pas eu de succession, tout resta en indivision. Le testament de sa fille Octavie fit d'elle l'éducatrice au même titre que sa fille Elise de ses deux petits-enfants, Marie-Pauline et Stanislas. Le Conseil de famille a décidé de nommé le frère d'Elisabeth de Robiano, Eugène-Gaspar, tuteur subrogé des enfants alors que Charles de Broqueville restait le tuteur légal et domicilié à Gyseghem. Tableau de famille : Elisabeth le Candele de Gyseghem et sa petite-fille Marie-Pauline. Propriété Château de Calmont.Pirson (142). d'où
1. Octavie °13.2.1803 +30.3.1835 Toulouse 3ème fille. En 1812, elle est éduquée avec ses deux autres soeurs à l¹Abbaye de Dooresele à Gand par lesDames de l¹instruction Chrétienne sous la direction de Mme de Penaranda. Elle était espiègle et « lutin ». Octavie est la dernière héritière de la lignée « le Candèle de Gyseghem ». Le château de Gyseghem appartenait à la tante d¹Octavie, Elisa de Gyseghem qui le lègua à Stanislas de Broqueville son neveu. Stanislas loua le château et les terres. En 1906, il vendit le Château, le parc et les terres attenantes soir 40 Ha à Mr Paul de Clippele de Wolf. Le propriétaire actuel dit posséder encore des documents de la famille. Elle eut sa première fille le 29 mai 1829 assez difficilement selon le témoignage de la Princesse de Broglie. Pirson (133) Lors d¹un voyage à Toulouse (cfr François-Hubert de Broqueville) elle tomba gravement malade. Assisté de son mari et de sa soeur Elise, elle mourut le 30 mars 1835 à Toulouse, après avoir fait son testament le 22 février. Pirson (137). Elle est enterrée à Ghyseghem.
x 29 mai 1828 à l¹Eglise de Gijzegem (François-Hubert)-Charles de BROQUEVILLE +17.1.1871 fils de Jean-Joseph-Bernard et Ursule de LHERM de LARCENE 6ème enfant. En 1827, François-Hubert-Charles qui signait simplement Charles, était Officier au 64ème Régiment de Ligne, Lieutenant des Grenadiers, caserné à Paris fit sa demande en mariage au Baron et à la Baronne le Candèle de Gyseghem. Il était originaire de Monfort, arrondissement de Lectoure, département du Gers où il était né le 4 novembre 1785. Il avait donc 41 ans. Plusieurs membres de sa famille avait été consul et officier. En 1814 s'engage comme volontaire dans l'armée royaliste pour être au service de Louis XVIII. En 1815, Charles de Broqueville passa au Château de Gyseghem lors des Cent-jours. Il faisait partie de l'entourage du Comte d'Artois, le futur Charles X. Octavie le Candele était une jeune adolescente de 12 ans. Le jeune officier la remarqua, selon les souvenirs de son fils Stanislas et s'en souviendra plus tard.
C'est Isidore de Broqueville, jeune frère de Charles et le Baron le Candele qui furent témoins au mariage célébré à l'Eglise de Gijzegem le 29 mai 1828. Les deux époux firent un voyage de noce de plusieurs mois qui les conduisit jusqu'à Monfort, suivi par la Baronne le Candèle qui désira faire mieux connaissance avec la belle famille. Ce voyage a été interrompu brutalement par la mort de Pauline le Candèle. Au printemps1833, Charles de Broqueville a été rappelé en France auprès de son père Jean-Joseph qui était malade. Charles partit seul, probablement à cheval. Cela ne représentait aucune difficulté pour un officier de l'armée française. Octavie est partie en calèche, peu après, avec ses deux enfants. Le père de Charles est mort en avril 1834. A Montfort, Octavie était enceinte d'un autre enfant. Elle voulut rentrer en Belgique pour accoucher auprès de sa mère. Arrivé à Toulouse elle tomba malade et s'arrêta. Fin 1834, Elise le Candèle est aussi arrivée à Toulouse pour aider sa soeur Octavie. Le 11 janvier 1835 est née Marie-Gabrielle. Assisté de son mari et de sa soeur Elise, elle mourut le 30 mars 1835, après avoir fait son testament le 22 février. Ainsi on voit qu'elle lègue à son mari la propriété du quart des biens de son père sur la part devant lui revenir, tout l'argent se trouvant chez le banquier Pelgrim à Anvers, elle demande que ses trois enfants soient confiées à sa mère et à sa soeur "aussi longtemps que leur éducation ne requiert pas de collèges ou de pensionnat", elle demande à son mari de prendre un homme d'affaire pour gérer les biens de ses enfants, elle lègue sa bague avec un christ et son livre de "souvenirs" à sa mère, elle demande à Charles de toujours prendre soin d'Elise, ... Pirson (137-138). Ainsi, de 1835 à 1845, il est domicilieé à Gyseghem sans que l'on sache s'il y vit ou s'il est absent. C'est en 1845 qu'il se fait domicilier à Montfort du Gers. Marie-Pauline avait respectivement 15 et 16 ans. Le 1er février 1845, il rédige un acte de procuration de 8 pages devant notaire donnant à Elisabeth de Gyseghem-Robiano tout pouvoir quant à l'éducation de ses enfants et la gestion financières de l'héritage de ses enfants.
Il mourut le 17 janvier 1871, laissant la réputation d'un homme de bien.
2. Elise


source: généalogie de Philippe Rollin, 2005 http://perso.wanadoo.fr/philippe.rollin_genealogie/
I. Jean-Baptiste LE CANDELE °v1707 +12.1.1772 Fleurbaix 62 x 22.5.1747 Fromelles, 59 Marie-Françoise OBIN fille de Jean-François et Marie-Madeleine ROUSSEL, et veuve de Alexandre ROUSSEL d'où
1. Catherine-Françoise °v1748 +apres 1774 x 23.10.1775 Fleurbaix, 62 Jean-François DELEBECQUE
2. Marie-Anne-Joseph ca 1750, 1776 x 9.9.1777 Fleurbaix, 62 Antoine-François MOREL
3. Jean-Baptiste-Antoine-Joseph °16.1.1753 Fleurbaix qui suit II.
II. Jean-Baptiste-Antoine-Joseph LE CANDELE °16.1.1753 Fleurbaix, 62 x 15.10.1777 Fleurbaix Jeanne-Catherine LEGRAND °1753 +1809 d'où
1. Eugenie-Joseph °3.9.1778 x 23.4.1805 Mathieu-Martin CANDEILLE °1766 +1847 d'où post.


1556 - Collart Le Candele, procureur de l'Abbaye fait un enquete à Richebourg (http://histoire.beuvry.free.fr/bouquins/bouquins_documents/bouquins_documents_AA_SerieH_PrevoteGorre.htm)
1600 – Maximilien LE CANDELE chevalier x Adrienne du MORTIER d'où Madeleine x 19.1.1601 Jean OBERT écuyer
1600 – Maximilien de LE CANDELE chev x Jacqueline de CAMBRY d'où Isabelle/Isabeau LE CANDELE dame d'Herbamez +1626 x 19.3.1594 Marquilies 59 Philippe de BOURGOGNE °v1560 +2.5.1630 Marquillies, 59 sr d'Herbamez d'où enfants °v1600/1613 (source Bernard Deleplanque, base weppes, 2005, Bernadette Derwel base bderwel, 2005)
1609 – Adrienne LE CANDELE ca 1636 xapres 1609 Théodore LOCART °valenciennes bourgeois de Lille par achat du 6.11.1609 ca 1644 fils de Pierre et Anne de HAULTCOEUR d'où Théodore bgs de Lille par relief de 1644 d'où post. (source: Gilles Lecomte azerty7, 2005)
1621 – Jean LE CANDELE d'où Jacques bourgeois de Lille +av1621 d'où Claire +23.7.1668 x 2.10.1621 Lille, St Etienne Pierre CUVILLON bourgeois de Lille fils de Simon et Anne CAERLE
1622 – Antoinete LE CANDELE ca1622 x Pierre HENNEBELLE ca1622
1623 – Jehan LE CANDELE d'où JEHENNE x Gylles DASSONNEVILLE °Lille marchand, bourgeois par relief 1623 fils de + Gylles et Anne HOVINE (source Paul Povoas relévé bourgeoisie Lille)
1644 – Anthonette LE CANDELLE +av1644 x Philippe MOREL d'où Anthonette x Hierosme TRISTRAM °Bruges, licentié es droit, conseiller pensionnaire de la ville d'Oostende et greffier de l'admirauté d'Oostande, bourgeois de Lille par achat 1644 (source Paul Povoas).


Bourgeoisie de Lille (1548-1563) perso.wanadoo.fr/genealo/bourgeoisie_lille/1548_63L.HTMpar Paul Povoas (parcellaire):
LE CANDELE Jacques, °Lille f. de +Mtre Guillaume par relief 16.11.1548 f° 96 r°
LE CANDELE Jehan, °Lille f. de +Mtre Guillaume relief 31.08.1553 f° 72 v°
LE CANDELE Noël, °Lille f. de Pierre relief 27.06.1556 f° 136 r°


I. Pierre LE CANDELE x Marie BEHAGUE d'où
II. Noël LE CANDELE °Lille marchand et sayeteur, bourgois de Lille par relief du 24.11.1618 x Françoise CARLIER fille de Georges.

I. Nicolas LE CANDELE +av1607 x Catherine BAVE +av1607 d'où
II. Philippe LE CANDELE bourg°Lille sayeteur x Flourence STANCQUENBURCQ

Barbe LE CANDELEx Baulduin du BOIS dit de HOVES écuyer sgr de Hérignies d'où Marie x Jehan DRAGON seigneur de Mons en Baroul bourgois de Lille 1621 (source: Bourgoisie Lille 1600-1626 par Paul Povoas)


copyright Jacques Le Marois - Dernière modification: Sept 2011 - Vous êtes libre de piocher dans ces travaux. En échange je vous demande de citer vos sources et dans la mesure du possible de partager également vos travaux.

La page d'origine est https://www.lemarois.com/jlm/data/c21alaforge.html

Il peut y avoir des compléments dans le tableau d'ascendance correspondant (c21)