Familles FONCIER (Noisiel Brie, Paris) - PLASTRE (Mesnil-Amelot) - LENOIR (horlogers à Paris, Rennes) - GOSSELIN (Paris, Rennes) - BULLOT/BULOT (Rennes) - DELOURMEL (Rennes) - DELANNOY (Paris) - SINOT (Paris) - LE FEBURE, LEFEBVRE (Paris) - MIGNOT (Paris) - FARDOIL - ROCQUET, ROQUET (Paris) - DU GRAND-MESNIL (Paris) - DUTERTRE (Paris) - DE LA ROCHE, DELAROCHE (Paris) - DIDIER (Paris) - CHARPENTIER (Paris, Ully Saint-Georges en Picardie) - MONMONIER, MONMONNIER, MONTMONNIER, MONTMONIER (Paris, Oise, Lille) - MESNARD (Paris, Froissy, 60) - ROUSSEAU (Paris, Fontenay Le Comte ?) - DIACRE (Fontenay Le Comte, Paris) - RAYMAULT, REMAULT, REMO (Paris)

Des corrections ou compléments ? mel lemarois - Vous êtes libre de piocher dans ces travaux. En échange je vous demande de citer vos sources et dans la mesure du possible de partager également vos travaux.

La page d'origine est https://www.lemarois.com/jlm/data/j15foncier.html

Sommaire:



FONCIER (Noisiel Brie, Paris)

Famille qui s'est considérablement enrichie en 3 générations.

Source: AD77 RP Noisiel, AN notariat – dépouillements Michel Parmentier de Noisiel (GeneaNet) – Alain Raisonnier recherches sur le sommier foncier de la rue Neuve-des-Mathurins AD75 DQ18/9 (32 rue Neuve des Mathurins couple Foncier/Boullenger) – Renseignement Michel Warmé (desc Foncier de Bussy)

Actes originaux (analyse bienvenue):
- tutelle enfants Marie-Françoise PICQUE et Louis-Augustin FONCIER 28.11.1750 Y4701 [A6536]

non rattaché:
1689 - Marie Anne FONCIER, 8ans + au le 6.12.1689

I. Gilles FONCIER +av1681 x Anne BOUCHER +av1681 d'où
1. Claude qui suit II
II. Claude FONCIER °v1646 +21.1.1722 Noisiel 80 ans jardinier au château de Noisiel, 35 ans à son mariage x 24.11.1681 Noisiel, 77 Louise LE RAT °v1659 +1.4.1719 Noisiel 70 ans fa + Charles et Antoinette CHAMPENOISE [Louise est soeur de Barthélèmy LERAT et belle soeur de Jacques BIZET et cousine germaine de Julien BUAY dt à Lovery et Marus MINAL nsps dt à Bussy Saint-Georges] d'où
1.Marie-Anne FONCIER °26.10.1683 Noisiel, 77 +6.12.1689 à 8 ans dt à Noisiel, en présence de Morice MARTIN (p: Claude-Joseph MALET fils de Louis écuyer sgr de Noisiel consr au parlement, marraine: Marie-Anne DOYARD épouse de Jacques DUPONT conseiller du roy)
2. Louis FONCIER (Yves-Louis-Dieudonné) FONCIER °15.5.1686 Noisiel 77 ayant pour parrain Louis Dieudonné MALET fils de Louis sgr de Noisiel, m Claude MALET soeur du parrain fille en bas âge) qui suit III.
3. Jacques FONCIER °4.4.1691 Noisiel, 77 +4.8.1719 Noisiel (p: Jacques ROSSIGNOL, de Lognes, m: Geneviève LADRON de Bussi-Saint-Marmin) manouvrier 1717 jardinier à Noisiel x Marie Noel BROU (ou BRON, BLOND) d'où
a. Marie FONCIER x 27.6.1740 Noisiel, 77 Charles GREBEY fils majeur orphelin à 18 mois. (parmi les témoins au mariage: Jean DUCHENE, Charles GOIX cabaretier de Noisiel) d'où
a1. Charles GREBEY °21.11.1741 Noisiel
b. Jacques FONCIER °8.4.1717 +8.1719 (m: Marie Lemoine domestique)
4. Michel FONCIER °14.10.1696 jardinier à Ponteau 1730, il ne sait pas signé.
III. Louis FONCIER °15.5.1686 Noisiel garçon manouvrier 1729, manouvier 1730 il signe les actes paroissiaux, jardinier à Noisiel x1 29.5.1719 Mesnil Amelot Anne PLATRE °5.8.1698 +23.4.1727 Noisiel fille de Augustin berger au Mesnil-Amelot, x2 Marie JOSSE d'où
du 1er lit :
1. Louis Augustin °4.5.1721 Noisiel, 77 (p: Augustin PLATRE grand-père, m: Marie PAQUET femme de Dominique MOREAU garde chasse de Noisiel) qui suit IV.
du 2eme lit
3. Michel FONCIER °24.3.1730 Noisiel y+ 12.9.1733 (p: Michel FONCIER son oncle jardinier, m: Marie-Barbe OUDART femme de Jean LALLEMAND, de Lagny)
4. ? Michel FONCIER jardinier des RRPP Augustin de Lagny 1743.
IV. Louis Augustin FONCIER °mai.1721 +4.6.1792 (iad XXXIV-782 9.6.1792 [I2137]) maître fondeur, fonction offerte en dot par son oncle Michel, d'une valeur de 430£. Habite cour des Lamoignon (St-Barthelemy) 1743, rue Saint-Eloy (St-Germain le Vieil) 1751, rue Basse des Ursins (achat 34000£ en 1772) x1 CXII-689 Raince 30.8.1743 [I8766] (dot 1000£) Marie-Françoise PICQUE (iad IV.3.12.1750, tution 28.11.1750 Y4701 [A6536]) fille de + Claude maître fourbisseur et Anne HACQUIN et x2 LVIII-369 24.1.1751 pc Truchet [I5006] Marie-Anne LENOIR +21 nivôse An 7 (iad XXXIV 21 ventôse an 7) fille de Raymond-Jean-Baptiste horloger et + Anne-Marguerite CHARPENTIER d'où
du premier lit:
1. Edmé-Louis FONCIER +v10.1750 +s.p (iad XIV.3.12.1750).
du deuxième lit:
1. Marie-Marguerite FONCIER +8.5.1780 x Béron 12.4.1773 (dot 15000£) Etienne MAGIMEL +22.8.1780 (iad Lemire 29.8.1786) marchand jouaillier bijoutier dans une maison sise à Paris. Mort dans une maison rue Saint-Honoré vis à vis celle Croix des Petits Champs d'où
a. Marie-Antoinette MAGIMEL x Colin 13.9.1793 (dot 25000£) François-Basile POCHARD habitant 307 rue Neuve Egalité en l'an 7
b. Louise Antoinette MAGIMEL fille majeure demeurant 4 rue Basse des Ursins
2. Jean-Louis-Nicolas FONCIER mis en apprentissage 3 ans pour 1500£ chez Etienne MAGIMEL, habitant Londre 1792, joaillier metteur en ?uvre à Hambourg 1799. Il avait beaucoup de dettes (union des créanciers Le Fevre de St Maur 3.10.1789, aménagement de sa dette Lemire 3.5.1790).
3. Edmé-Marie qui suit V.
4. Louis FONCIER de BUSSY habitant Conche 1792, 37 rue de l'Arbre Sec en l'an 7. Négociant manufacturier à Guise (Aisne) avec son fils Louis 1820 (XIV.7.5.1820) x 20.9.1792 Sainte-Mary le Bone (Middlessex, Angleterre) Sophia ASTLEY °1749 °1831 d'où
a. Louis FONCIER alias Louis Lews FONCIER dit MAJOR °11.7.1793 Sainte-Mary le Bone (Middlessex, Angleterre) x 20.7.1822 Guise (02) Faustne-Angélique-Antonin ROUSSEAU de BEL AIR d'où postérité cf généalogie de Michel Warmé
V. Edmé-Marie FONCIER +13.2.1826 (iad XIV.28.2.1826) mis en apprentissage pour 3 ans chez un marchand mercier en 1772 pour 1500£, il racheta finalement le commerce de joaillerie de son défunt beau-frère d'abord avec son frère Jean-Louis-Nocolas puis seul. Marchand bijoutier puis négociant, il mit 175000 fr en 1814 dans une société de filature et tissage de coton à Guise (Aisne) (XIV.24.10.1814) et acquit 8 actions à 10000frs dans la Compagnie des Salines et produits chimiques du Plan d'Aren qui "tombèrent" en discrédit faute de produits utiles. Habite 20 rue Neuve des Mathurins (achat 180000 frs 1810). Il avait une maison de campagne à Vitry sur Seine (achat 40000 frs 1824) et le domaine de Saint-Sicaire, 300 hectare à Leparron près Ribérac en Dordogne (achat 40000 frs 1816) x XXXIV.28.10.1781 Jeanne-Elisabeth-Victoire BOULLENGER +21.12.1832 (iad XXII.15.1.1833, partage XIV.24.5.1835 de la somme de 1.125.722 Frs) fille de Jean-Noël marchand bonnetier et Jeanne REVIL. Elle est propriétaire du 32 rue de la rue Neuve-des-Mathurins comme l'ayant hérité de son mari d'où
1. Anne-Victoire FONCIER °8.6.1784 Paris, St-Germain l'Auxerrois +17.26.1858 10° à 73 ans x 1er prairial an X Paris 2nd (21.5.1802) et pc 24 floreal an 10 XXXIV-837 pc Cousinard [I9600] (avec l'agrément de Napoléon, sa femme et son fils) Claude BAILLIOT agent de change puis député et Pair de France fils de Claude et Magdeleine-Félicité RENARD de SAINT-ANDRÉ d'où postérité (BEHAGUE, GANAY (de), JOUFFROY-GONSANS (de), du CAUZE de NAZELLE) .
2. Catherine-Sophie FONCIER °31.7.1786 Paris x XIV.19 fruct. An 13 (en déficit) Jean-Marie-Antoine de FRANCE comte de France lieutenant général de cavalerie, grand croix de la légion d'honneur. Cette famille reprendra au final toutes les parts du 32 rue Neuve-des-Mathurins dont Joséphine-Sophie de FRANCE °1.1.1809 x 22.4.1830 Paris Hyacinthe-Annibal NIVIERE d'où postérité.
3. Marie Julie FONCIER °20.10.1787 Paris, psse St-Germain l'Auxerrois x XIV 31.8.1810 Jacques Auguste BELLET, dt à Saint-Sicaire en Dordogne (Léparon) d'où ?
a. ? Edmé Auguste BELLET
4. Charlotte Lucie FONCIER °28.3.1789 Paris, psse St-Germain l'Auxerrois x XIV.10.6.1808 Bruno-Albin REYNIER °17.2.1782 Romans (Drome) receveur particuler des finances à Chalons sur Saone 1826, reveveur général des finances du département de la Vendée 1835, dt à Bourbon-Vendée, fils de Pierre-François et Marie POUYET.

Au mariage Foncier/Le Rat à Noisiel en 1681:
mariage de Claude FONCIER 35 ans, jardinier du château de Noisiel demeurant à Noisiel de Gilles ? et de Anne ? BOUCHER d'une part, et Louise LERAT 22 ans de Charles ? et de Antoinette CHAMPIROISE ? présent: MASSON Guillaume, sieur de la Montagne procureur fiscal de la seigneurie de Noisiel, MICHEL Pierre tabellion de Noisiel, GOUJON Claude marguillier de Noisiel, QUATTEPAIN Nicolas jardinier du Luzard, PROVOST Jacques tonnelier à Champs, LERAT Barthélémy frère de l'épouse, BIZET Jacques beau frère de l'épouse, BIGOT Jean oncle maternel de l'épouse à cause de sa femme, BUARD Julien, de Lognes cousin germain de l'épouse à cause de sa femme, NINAL Pierre cousin germain de l'épouse de Bussy St Georges à cause de sa femme

Au mariage Foncier/Platre 1721:
mariage de Louis FONCIER 32 ans demeurant à Noisiel de Claude jardinier et de Louise ? LERAT d'une part, et Anne PLATRE ? de Augustin présent: FONCIER Michel frère de l'époux, LERAT Barthélémi oncle de l'époux, JANAIN Toussain oncle de l'épouse, LECOEUR Christophe parrain de l'épouse, BOULLAY Roland ami de l'épouse


PLASTRE (Mesnil-Amelot)

Source: AD77 RP Mesnil Amelot, Noisiel

- Jehan LE PLASTRE x Marguerite SOSERON d'où
1. Bonne °14.5.1592
2. Guillemette °21.8.1595
- Jean PLASTRE x aout 1620 Catherine YMBERT de la paroisse Le Moussel d'où Clere °30.10.1621 (marraine Clere Plastre)
- Jean PLATRE x Catherine FUTIER d'où Sébastien °7.1.1626

I. Augustin LE PLASTRE +av1624 x Anne BOUCHER d'où
1. une fille °1592 (M Hercule LE PLASTRE)
2. Jean °6.5.1595 d'où
3. Pierre °6.1.1595 (parrain Philippe LE PLASTRE)
4. Nicolle °7.1600 x Geffrain MONTALANT d'où
a. Jehan °8.7.1619
b. Anne °10.3.1624
5. Clere °30.1.1603 ca1624 (M. Geneviève BOUCHER)
6. Augustin °23.4.1605 (parrain Jean PATE) qui suit II.
II. Augustin LE PLASTRE °23.4.1605 d'où hypothèse
III. Augustin PLASTRE x 8.1.1657 Mesnil-Amelot Marie LANDRY d'où
1. Marie °5.4.1661 x 12.4.1682 Michel HERICHER manouvrier d'où
a. Michel
b. Jean-Baptiste
2. Geneviève °31.8.1664 +2.1.1730 67 ans x 12.4.1682 Toussaint JANEST (JANETZ).
3. Jeanne °2.11.1666
4. Augustin qui suit IV.
IV. Augustin PLASTRE berger du Mesnil Amelot, ne sait pas signer [la date +17.1.1759 avec age de 68 ans ne colle pas à revoir]
x1°/2.5.1695 Mesnil-Amelot Anne FRANQUET +25.5.1709 35 ans fille de Nicolas (charpentier +11.10.1709 80 ans ?) et soeur de Nicolas. [Nicolas Franquet x 7.5.1663 Thieux Jeanne LORIN, (Nicolas FRANQUET x2 Thieux 14.9.1711 Marguerite LAGUEHEE], Nicolas FRANQUET x Thieux 22.11.1688 Marie BABILLE d'où Charlotte x 12.4.1717 Pierre BRULE)
x2°/ 23.7.1709 Elizabeth FOISSIN +6.10.1712 35 ans
x3°/19.5.1749 Mesnil-Amelot Marie-Anne MANGE fille de Jacques et Marie-Anne DURAND
du premier lit
1. Augustin °6.3.1696
2. Augustin °5.2.1697 meut le 6.
3. Anne °5.8.1698 x 29.5.1719 Louis FONCIER (cf généalogie FONCIER)
4. Marie-Françoise °21.12.1700
5. Marie-Magdeleine °18.6.1702
du deuxième lit
1. Elizabeth °29.6.1711 x8.2.1733 Noisiel publication x Nicolas BERNARD vigneron fils d'André charpentier et + Marie GOUJON d'où à Noisiel:
a. Marie-Marguerite °21.3.1734
b. Andrée °18.9.1735
c. Marie-Elizabeth °2.8.1737
d. Martin °22.7.1740
e. Nicolas °6.2.1743
f. Pierre °7.2.1745
g. Etienne 19.2.1747
2. Jeanne-Marguerite °27.9.1712 +29.7.1774 x Jean-Baptiste BUTAUT sculpteur d'orgue
du troisième lit
1. Jean-François °28.9.1717 ca 1739

LENOIR (horlogers à Paris, Rennes)

Source: AN minutier central – BN Fond Laborde – Tardy, dictionnaire des horlogers Français; 1972 - Patrick Brunet-Moret, base geneanet museetrochu, 2005 (Lenoir/gosselin) - Jean-Dominique Augarde, les ouvriers du temps, la pendule à Paris de Louis XIV à Napoléon 1er 1996 – Travaux Paule Huet-Gobaille – Site Archives Municipales de Rennes – dépouillement CEGHIF – Dépouillements SGLB

Voir: Site Archives Municipales de Rennes, Archives Municipales de Vincennes (naissance Jean-Baptiste Lenoir 1653)

Voir:
- AD69 inventaire après décès Isaac LENOIR AD69 BP2177 29.10.1748 dt place du Change
- AD35 4B4691 juridiction vicomté de Rennes - Mainlevé 16.4.1765 Sébastien Jouanin ou est cité N. LENOIR maitre horloger x Anne LEHUZER et mainlevé Mathieu-François RUFFLE +22.8.1782 ou est cité Nicolas-René LENOIR x Antoinette GOSSELIN (source: dépouillement Parchemin 62BI103
- AD35 tutelle Nicolas LENOIR 31.5.1766 TUT 4B4675
- AD75 « Papiers de la famille LENOIR avec l'inventaire de la succession de E. Lenoir maitre horloger à Paris (1759)
Fond Paul Brateau au CNAM sur les Horlogers
iad XII.4.2.1744 Guillaume Berault: récuperation tution enfants Lenoir. - pc Marlin tabellion au chatelet de Paris établi à Lisy sur Ourq 27.3.1723 cdm Le Noir x Huzé, pc Deruelle 4.10.1750 cdm (pc LXII.422 4 et 11.10.1750) Pierre Etienne LE NOIR x Jeanne-Henriette BREVET et pc Lemeur et Hazon 7.7.1746 (XCIX.491) Le Noir x Cluzel

Il y a 2 couples Simon Le Noir horloger – est-ce le meme ?

I. Simon LENOIR ca1677 +av1706 maître horloger dt sur le Pont au Change 1647, 1650 x Suzanne SINOT (alias Susanne SENETTE) ca1706 d'où
1. Jean-Baptiste qui suit II
2. Marie LENOIR ca1677
3. Madelaine LENOIR ca1677
4. Isabelle LENOIR °25.6.1647 Paris, Saint-Jacques de la Boucherie (p: Jean LE GAIGNEUR maitre horloger dt au marché neuf psse St-Germain le Vieil, m: Isabelle de VIN femme de Ambroise APER maitre horloger, dt rue Saint-Jacques de la Boucherie)
5. Charlotte LENOIR °18.10.1649 Paris, Saint-Jacques de la Boucherie (p: Jean GOSSIER juré crieur ordinaire du roy en la vicomté et prévoté de Paris, m: Charlotte GAULTIER femme de Nicolas CUISINIER maitre horloger dt rue aux Ours)
6. Marie-Magdeleine LENOIR °5.12.1650 Paris, Saint-Jacques de la Boucherie (p: Pierre BERNARD maitre horloger dt rue Gervais Laurens, m: Marie GILBO fille de deffunt Jean GILBO procureur au chastelet dt rue Geoffroy Lenchevin)
II. Jean-Baptiste LENOIR maître horloger dt rue aux Febvres paroisse Saint-Martial 1677, demeurant rue d'Amboise (St-Etienne Dumont), dt place Maubert 1701 x 11.7.1677 pc Paillet XXI-243 [G2500] Madeleine LE FEBURE +av1707 majeure 1677 fille de défunt Jean LE FEBURE maitre corroyeur et Catherine MARESCHAL et soeur utérine de Claude MIGNOT maître cordonnier
1. Marie-Charlotte LENOIR x Louis JODIN horloger. Présent tous deux en 1706 au mariage de Catherine Le Noir. d'où
a. Pierre JODIN bourgeois de Paris y dt rue de Bussy psse St Sulpice tuteur de sa nièce 1761 Marie-Madeleine
b. Jean JODIN °1715 Genève +3.3.1761 Paris (iad XLIV-440 17.3.1761 [E6914] clos de justice 25.3.1761 Y5327 [R104], tution faite le 10.3.1761 Y4826A [G1423]) protestant. ouvrier libre à Paris 1734, reçu horloger le 20.3.1758 par arrêt du 14 février 1758 il relève du défaut d'apprentissage. Dt rue de Seine 1758. Lié à Diderot, Jodin travailla comme ouvrier libre pour J. Gudin puis pour Jean-Baptiste Baillon dès 1739 et dirigea la manufacture de se dernier à Saint-Germain en laye de 1748 à 1757. Il présenta au roi, et à l'Académie des Sciences, une montre allant un mois sans être remontée (1754) et publia "Les échappemens à repos comparés aux échapemens à recul... suivi de quelques reflexions sur l'état présent de l'Horlogerie" (Paris, Jombert, 1754 réed 1766). Jodin ne fit pas fortune et mourut pauvre.x 23.8.1734 St Eustache Madeleine DUMAS [réf; Brateau AN MC XCVIII.297.7.9.1743] d'où
a1. Marie-Madeleine JODIN °27.6.1741 Paris, psse Saint Sulpice +1790 célèbre tragédienne. Elle eut une correspondance avec Diderot. Elle eut Pension sur le trésor accordée à titre de subsistance (motif non indiqué) . (en mars 1780 elle vivait rue du Parc Royal, psse Saint Paul de Paris) (née de parents originaires de Genève ??? ) (source http://www.cgvy.org/art678.html). Il y a plusieurs études sur elle – surtout en anglais. "Actress, Philosophe, and Feminist"
3. Marie JODIN fille majeure ca1739
2. Nicolas LENOIR +apres 1772 Il est dit horloger au mariage de sa soeur Catherine 1707 et de sa soeur Suzanne en 1709. recu maître horloger 26.11.1717. Il demeurait rue d'Ambroise 1707, place Maubert en 1733, 1734 et 1735 psse St Etienne du Mont. Rue du Marché Palu 1739, 1740. Sans domicile connu en 1748. Place Maubert en 1755. En 1755, il était à Bruxelles, où il essayait de rétablir ses affaires et où il était relancé par Tavernier et Wautrin. Il fit faillite "Le dit sieur Nicolas Lenoir s'étant absenté de cette ville le 31 mars dernier ayant emporter une grande partie de ses effets et marchandises il a été en conséquance des plaintes rendues contre lui informé de son absence par monsieur Chesnon commissaire au chastelet de Paris et apposé scellé sur les meubles et effets par lui laissés en sa maison de Paris rue Saint-Honoré vis à vis celle du Jour, sur lesquelles informations il aurait été décerné contre le dit sieur Lenoir un décret de prise de corps que les sieur Tavernier et Vautrain tous deux maîtres horlogers à Paris qui se prétendent créanciers dudit sieur Lenoir ayant été à sa poursuite sont parvenus à s'emparer d'une partie des marchandises et effets que le dit sieur Lenoir avoit soustait à ses créanciers". Il avait une dette de 29.785 livres et avait 16 créanciers [contrat d'union des créanciers Denis 29.4.1765] x XVIII-438 24.8.1707 (dot 450£) Angélique LE FEBURE/LEFEVRE fille d'Antoine LE FEBURE maître peintre et Marie VILLEGUIN [références: AN MC XVII.684.31.7.1734 – XVII.703.14.4.1737 – XXXXIV.525.6.8.1739 – XVIII.552.1.5.1740] d'où
a. Magdeleine-Françoise LENOIR x pc XVIII-552 1.5.1740 (personne n'assiste au mariage) François-Michel DISDIER maître chirurgien à Paris, dt rue des Noyaies(?) psse St-Etienne du Mont fils de + François employé dans les affaires du roi et Marguerite TESSIER d'où post (cf DIDIER)
3. Catherine LENOIR horlogère en 1748 quai des Orfèvres. Elle est présente avec son époux au mariage de son frère Nicolas en 1707 et de Suzanne en 1709 x pc XIII-153 10.10.1706 [G1431] Jean-Baptiste DUTERTRE °1684 Rennes +22.7.1734 Paris (iad pc Dupuys et Tournois 30.7.1734 LXVI-424 [E6567] clos 7.8.1734 Y5283, tution 28.7.1734 Y4505 [E6816]) horloger fils de François horloger à Rennes et Michelle ALEXANDRE. Apprenti de J.B. LE Noir 1701, maître à Paris. Rue de Harlay 1712. quai des Orfèvre. Il présenta à l'académie une montre à équation exécutée pour le régent 1724 et une horloge marine à double pendule faite pour M. Pajot d'Ons-en-Bray 1728 d'où [réf Augarde: Brateau, Gallon, 1776. AN MC XVIII.420.4.10.1701 XVIII.438.24.8.1707 XV.440.11.6.1712 – CXVI.256.21.8.1727] d'où postérité (cf généalogie Dutertre)
4. Suzanne LENOIR ca1684 +av1735, présente au mariage de son frère Nicolas en 1707 x1 XIII-160 2.2.1709 Robert de LA ROCHE maître chirurgien à Paris et grand bedeau de la faculté de médecine, dt rue de la Bos...(?) paroisse St-Etienne-Dumont veuf avec enfants de Marie-Anne MOUSSU. Elle x2 "non commune en biens" Jean de ROCHECHOUART sgr de la Motte et de Corberie (la Morlu) et autres lieux (partage de rente V.252.7.4.1729), dt à Paris sur le quay des Augustins psse St André des arts Il y a un "partage de rente sur les aydes et gabelle de 1713 constitué au profit de la demoiselle Suzanne Lenoir comme curatrice à la démence dudit défunt sieur de La Roche" (pc Le Charteur 31 juillet 1714). d'où
a. Jean DELAROCHE alias Jean-Baptiste °v1716 (tution 23.3.1729 et 24.9.1735 Y4519 [G1397]). Il est mis en apprentissage par sa mère pc Bullot 21.8.1727 chez son oncle Jean-Baptiste Dutertre, il lui achete le 30.11.1733 son cabinet de menuiserie et de vitrerie pour 426 livres
5. Jacques-Simon °1680 qui suit III.
III. Jacques-Simon alias Jacques LENOIR °1680 +25.9.1735 Rennes, St Germain (le 15.10.1735 pc tournois [G1434], les héritiers font une procuration à Etienne Burnel pour faire un inventaire) marchand maître horloger de Paris, à Rennes 1725-1733 (psse St-Germain de Rennes). Décédé dans la maison des cordeliers, près la place du palais x1 Antoinette GOSSELIN fille de Mathieu GOSSELIN et Renée BULOT +av1733 x2. 30.8.1728 Rennes (St-Pierre-St Georges), avec dispense d'affinité spirituelle Perinne LAMBERT, soeur de Catherine LAMBERT d'où
du premier lit
1. Raymond-Jean-Baptiste LENOIR dit l'ainé (alias Raimond) °7.3.1702 Rennes, St Germain +3.4.1780 Paris reçu maître horloger 1727, dt rue St-Honoré, vis à vis celle de la Sourdière psse St Germain l'Auxerrois 1733-1778, dont Monsieur De La Garde président est propriétaire, dt psse St Roch 1761. Sur une montre "Raimond Le Noir à Paris" ou "Raymond Lenoir Paris". Il fait une convention (pc CXXII-716 3.9.1761 non consulté) avec Louis-Augustin FONCIER et DUMOLIN huissier priseur au châtelet. Il a des oeuvres au chateau de Frederiksborg] [ref: Brateau, AN MC 6.10.1740 x1. pc Brussel 11.5.1727 LXXXII-177 [D7422] Anne-Marguerite CHARPENTIER +23.4.1739 (iad Roussel et Gervais 18.2.1740 LXXXIII-368 [D6011] clos de justice 23.2.1740 Y5295 [R129], tution 1.2.1740 Y4572A [D7413]) x2.pc Hugot 24.12.1741 LXI-410 [I7043] Marie Madeleine FURET (iad pc Vivien 24.9.1762 IX-717 [I5589], clos 25.9.1762 Y5303 [R131], tution 20.9.1762) fille de Jacques FURET maitre horloger d'où
du premier lit:
a. Marie-Anne LENOIR °v1728 (iad XXXIV 21 vend an 7) x pc Trutat LVIII-369 24.1.1751 [I5006] Louis-Augustin FONCIER maître fondeur ciseleur à Paris dt rue St Eloy psse St-Germain le Vieux veuf de Marie-Françoise PICQUE et fils de Louis jardinier à Noisiel et Anne PLATRE.
b. Marie-Geneviève LE NOIR °v1729 x pc Trutat LVIII 2.8.1751 Jean-Louis FOSSIER maître chirurgien au lieu dit du bois du pont de Lagny sur Marne veuf sans enfant de Marguerite MAZEL (Demouzant 16.3.1747) fils de + Guillaume marchand à Noisiel près Lagny et Jeanne-Elisabeth DENIOT
(témoins au mariage de Marie-Anne: Geneviève Lenoir fille, Toussaint Lenoir mtre horloger oncle paternel,Augustin Lenoir mtre horloger x Marie-Anne Le Rozay oncle paternel, Nicolas Lenoir x Françoise Lefebure oncle paternel, Catherine Lenoir x Dutertre mtre horloger tante, Jean-Baptiste Dsutertre cousin germain paternel)
du deuxième lit:
c. Madeleine-Louise LENOIR °1744 +54.12.1744 Montesson (78) à 1 mois et 15 jours en nourrice
d. Marguerite-Françoise LE NOIR °25.6.1748 Paris, St-Eustache ca 1762
e. Félix LE NOIR °25.3.1752 Paris, St-Eustache ca 1762
f. Julien LE NOIR ca 1762
g. Marie-Madeleine LE NOIR ca 1762
2. Ursule-Louise-Tienetta(?) LENOIR °20.3.1703 Rennes, St Germain (35), bapt le 21 +25.9.1790 Rennes à 87 ans x 8.9.1727 Etienne BURNEL °12.8.1702 Rennes +29.9.1778 Rennes 76 ans doyen de la communauté des marchands fils de Pierre fourbisseur et Lucrèce GUERIN d'où postérité (cf arbre Patrick Brunet-Moret, museetrochu)
3. Toussaint-Marie LENOIR °22.7.1704 Rennes, Saint-Germain horloger dt Pont St-Michel psse St Barhélemy 1733 qui suit IV
4. Augustin LENOIR °20.11.1705 Rennes, St Germain baptisé le 22 +14.11.1755 Saint-Sulplice reçut le 27 octobre 1730. horloger pont St-Michel psse St Barthélemy à Paris, 1733, dt rue de la Vieille Boucherie 1733, rue de Bussy psse St Sulplice 1740 , rue de la Comédie-Française psse St Sulplice 1735, rue du Sepulcre 1748,. Il vendit son fonds en 1756 x 3.2.1733 St André des Arts Marie-Anne LE ROZAY ca1751 +29.3.1758 Saint-Sulplice (pas trouvé iad dans rep Boulard LXXIII en mars-sept 1756, émancipation 5.6.1758 Y4793A [A1998]) fille de Bonaventure maître perruquier rue et paroisse St-André des Arts d'où
a. Jean-Baptiste-Augustin LENOIR, °15.5.1740 Saint-Suplice +apres 1789 reçut fils de maître horloger 17.11.1764 (sentence du châtelet). dt rue du Petit-Bourbon 1764, rue du Harlay en 1772. Rue de Vanne, près la Halle aux Grains 1778-1783. Au coin de la rue de l'Arbre-Sec et de celle des Prêtres 1789. On trouve ses oeuvres au musée du Louvre. Il était sous la tutelle de son oncle, Jean Le Rozay, maître perruquier à Paris (avis du 7.8.1761) et la curatelle de son oncle Raymond-Jean-Baptiste, et émancipé d'age par avis du 5.6.1758, insinué le 2 juin, et devant avis du 5.6.1758 Y4793A) x pc 11.8.1761 XIII-320 [G1427], avis des parents et amis avant mariage du 7.8.1761 Y4831A [A1796]] Marie-Geneviève DELAUNE (iad pc Sauvaige 31.5.1763, tution 21.5.1763) fille de SamsonDELAUNE distillateur à Paris et Geneviève PACAUD [réf: AN Y 9328 – AN MC XXXIV.647.6.12.1764] x2 1.10.1764 pc Sauvaige VIII-1158 [I6026] Marie-Marguerite TRAVERS (iad pc Sauvaige 19.1.1767 VIII-1174 [I2765] clos 19.1.1767 Y5328 [R103], tution 9.1.1767) x3. 26.1.1767 VIII-1174 [I2757] Marie-Louise DAUVERGNE fille d'Antoine marchand lapidaire et Marie-Anne GERVAIS d'où
du premier lit
a1. François-Jean-Baptiste LENOIR +av1767
du second lit
a2. Marie-Jeanne LE NOIR °1766, 4 mois en 1767 (Jean PREVOST maitre épicier confiseur à Paris subrogé tuteur)
b. Marie-Marguerite LENOIR ca 1761 x Antoine-Charles GUILLEBERT bourgeois de Paris ca 1763, 1767
6. Antoinette LENOIR ca1728
7. Eustache LENOIR ca1727
7. Nicolas LENOIR ca 1727, 1735 maitre orlogeur à Paris
du second lit
8. Etienne LENOIR ca 1735
Au mariage de 1728 Dispense d'affinité spirituelle - Anne et Jeanne GOSSELIN filles
IV. Toussaint-Marie alias Toussaint LENOIR dit le cadet °22.7.1704 Rennes, St Germain +apres 1789 ca1740,1751 +1758 reçu le 27.10.1730. dt rue de la Vielle Boucherie 1730, dt place du Pont Saint-Michel psse St Severin 1733 et 1735. Dt Rue du Sépulchre 1748 maître horloger en 1730, garde visiteur 1755-56-63-69. Juré 1765-1789. En 1736, il était tenu de reprendre chez lui l'apprenti G. B. Du Mesnil. Il exercait Place du Pont St-Michel 1733-1789 x pc Huet 1.8.1734 LXIX-605 [E6927] Charlotte-Françoise BERAULT (iad 25.5.1747 pc Laideguive et Marchand C-589 [E6837] clos de justice le 30.5.1747 Y5326 [R105], tution 16.5.1747 non trouvée) fille de Guillaume-Antoine BERAULT (dont iad XII.479.4.2.1744) bourgeois et de Paris et defunte Françoise TOURUIRAY(?) [réf: Brateau Huet Gobaille, AN Y 9330 Y9379 13.3.1736] d'où
1. Antoine-Toussaint °v1735 qui suit V.
2. Marie-Françoise-Suzanne LENOIR ca1747
3. Arnaud-Mathias LENOIR (ou Regnault-Mathias ou Armand-Mathias) recu fils de maitre horloger 17.3.1769 maître horloger 1766 demeurant rue des Cordeliers, fils de maître 1769
4. Pierre-Edmé LENOIR maître fils de maître 17.3.1769, horloger dt rue de la Hape 1772, rue des Mathurins 1778
5. François-Louis LENOIR ca1747
6. Charles LENOIR ca1747
V. Antoine-Toussaint LENOIR °1735 Paris +22.4.1772 Paris St André des Arts à 37 ans. Fils de maitre horloger 17.11.1764. maître horloger rue du marché Pallu psse St germain le Vieil 1765, rue du Battoir 1772, dt rue Gisle Coeur psse St-André des Arts, Juré en 1769. x 15.10.1766 Paris, St André des Arts Suzanne-Françoise DE MARINE / DEMARINE dt rue de Hurepoix, horlogère à Paris dt Place du Marché Palu. Sur la liste des Veuves de Maîtres Jeunes et Modernes en 1778. [Référence non vue de Augarde Brateau, AN Y 9330, AN MC XXXIV 651.5.9.1765] [ses oeuvres se trouvent à Lisbonne, musea nacional de Arte Antigua et à Paris au Mobilier National]

témoins au mariage de Antoine-Toussaint LENOIR et Susanne-Fs de MARINE 1766: François-Gabriel MERIGOT pere, libraire, quai des augustins, Pierre-Jean-Baptiste JACQUOT de VILLENEUVE maitre gainier, dt rue de Harlai, Arnaud-Mathias LENOIR maitre horloger frère de l'époux, dt rue des Cordeliers, François DOIRA bourgeois de Paris dt rue du Foin

Parmis les témoins au mariage de Jean-Baptiste Augustin LENOIR et Marie-Marguerite TRAVERS 1.10.1764 pc Sauvaige VIII-1158 [I6026]:
dont: Nicolas LE NOIR maitre horloger, Antoine-Toussaint LE NOIR horloger, Armand-Mathias LE NOIR horloger, Pierre LENOIR horloger tous quatre cousins paternels, Marie LENOIR fille cousine paternelle, Louis-Augustin FONSIER maitre fondeur cousin, François-Michel DISDIER maite et professeur en chirugie à Paris et Madelaine LENOIR son épouse elle cousine dudit future



non relié:

I. Siméon / Simon LENOIR °v1620 +1680 à 60 ans marchand horloger de la paroisse de Saint-Jean de Latran. Juré en charge en 1647-1649 et 1650. Il exercait au Pont au Change. En 1649, Casimir, futur roi de Pologne, ayant eu avis de l'application par Vincent Galilée d'un long pendule à un mouvement d'horlogerie, en écrivit en France à quelques savants connus d'une nouvelle horloge beaucoup plus juste que toutes les autres. Quelques uns de ces savants communiquèrent cette nouvelle à un horloger de Paris nommé Simon Le Noir, un des plus habile de son temps. Il appliqua aussi ce long pendule à un mouvement d'horloge comme l'avait fait Galilée fils. C'est donc Simon Le Noir qui fit, à Paris, de ces horloges qu'on nomme aujourd'hui encore "Pendulles à secondes", à cause que le pendule qui y est appliqué marque une seconde à chacune des vibrations. Il est témoin en 1651 comme ami du coté de l'épouse d'une fille de Jean Gilbon procureur au chatelet pc IV-109 26.11.1651 signature [A4405] x Marie DU GRAND MESNIL soeur de Jean horlogeur 1696 et tante de Jacques horlogeur 1696 d'où
3. Jean-Baptiste °1653 Château de Vincennes +1716 Paris maitre horloger 1684 [peut-être le Jean-Baptiste fils de Simon précédent]
4. Estienne °v1660 qui suit III
II. Estienne LENOIR °v1660 +1739 à 79 ans; dit de la paroisse Saint-Jean de Latran à son mariage ancien ouvrier de l'Hôpital de la Trinité, maitre horloger en 1698, marchand horloger dt place Dauphine aux tinteries, dt place Dauphine 1733. A son inventaire figuraient de nombreuses montres en or, en argent, d'émail, chaînes d'or, pendulent à marqueterie et en bronze, cartels, bijoux, rouages, mouvements, outils. Ses 7 héritiers renoncent à sa succession pc LVII.1.6.1745 comme plus onéreuse que profitable, dt place Dauphine paroisse St-Barthelemy en 1733 x 29.2.1696 Paris, St Bathelemy Marie-Anne GAMONET +av1739 (décharge II-476 22.10.1739 [A4403]) fille de Jacques GAMONET marchand lapidaire et Anne BOURGEOIS [sources Audegarde non vue: Brateaux, AN Y 9374, 16.3.1713 Y 15592 4.5.1737 – AN MC XX.246.6.6.1707 – XCI.723.29.7.1728 – V.370.1.5.1733 – LVII.377.1.6.1745] .d'où 7 héritiers
1. Pierre-Etienne LENOIR °26.3.1698 Paris, St Barthelemy (p: Pierre BOURGEOIS fils de Pierre BOURGEOIS marchand mercier dt rue de Bretagne, m: Anne GUERIN fille d'Antoine GUERIN bourgeois de Paris dt rue des Quatrefil, non cité en 1739
2. Etienne LENOIR °5.11.1699 St Barthelemy qui suit III (p: Jancien RENARD commis des poudres et salpêtres de France dt à l'Arsenal, m: Claude PIOT femme de Charles MAVELOT maitre graveur de son altesse mademoiselle et de msgr le duc du Maine dt place Dauphine)
3. Jacques LENOIR +av1748 maitre horloger à Paris dt rue des Boucheries Saint-Germain 1733, rue du Four 1737, rue Dauphine 1733, 1739, rue Saint-Louis au Palais 1745 x pc V-370 1.5.1733 [1503230] Marie-Barbe TIXERAND veuve de Jacques HABOURY marchand apothicaire à Paris [ref Brateau, AN Y 132232, 26.5.1745 – AN MC XCI.723.29.7.1728 – V.370.1.5.1733 – XXIII.495.23.7.1737]
4. Jean-François LENOIR (alias Jean) +1765 (iad pc Jarry le 22.3.1765 CIX-663 [I2749] et , clos de justice 26.3.1765 [R103], tution 15.3.1765) reçut le 27 mars 1720. dt place Dauphine 1737, 1742 rue de Harlay 1748, pont Saint-Michel 1752. dt rue du Marché Pallu 1765. Son activité le place au troisième rang de sa famille pour la production de pendules. On trouve ses oeuvres au musées de Louisville, JB Speed Museum et Munich Bayerisches National museum. [ref Brateau, AN Y 15592 4.5.1737 AN MC XCI.723.29.7.1728 – XXXIV.589.7.12.752 LXVIII.469.3.5.1759] x pc Bricault 15.11.1741 II-486 [G1438] Marie-Françoise LAUZA (LOZAC, LOUZA) (iad..) fille de feu Joseph LOZAC suisse de nation et Françoise NIAAT. Sa veuve est horlogère à Paris, place du Trône 1778-1783, dt à Picpus Faubourg Saint-Antoine 1776 (pc XXVIII-459 2.11.1776 [G1436]) (le 2.11.1776 elle fait un bail de logement grande rue du Faubourg Saint-Antoine d'où
a. Marie-Françoise LENOIR
b. Marguerite-Charlotte LENOIR
c. Madelaine-Louise LENOIR
5. Anne-Emilie LENOIR x XCI-723 29.7.1728 Jean-Baptiste ADAM maître graveur quartier du palais dt quartier du plalais psse St Barthelemy, veuf. A son mariage dans les signatures il y a Jean Lenoir. [au mariage de Jean-Francois elle est dite cousine du futur?]
6. Marie-Anne LENOIR x Pierre ALBERTON monteur de boîtes. Maître à Paris. Place Dauphine (1712). Etabli à Lyon avant 1735. Fournit des boites à Thomas Hommet [ref Augarde: Brateau, AN MC XC 435.10.2.1712, XXXIV.599.28.6.1755]
7. Isaac LENOIR °v1705 +1.10.1747 Lyon Ste-Croix (acte 238 relevé SGLB, inventaire après décès AD69 BP2177 29.10.1748 [R26887], testament 27.9.1747 pc Brizac? notaire à Lyon) à 42 ans. maitre à Paris, installé à Lyon en 1730 (lettre de maitrise 19.5.1729). avant 1739. Sur une montre "Le Noir à Lyon".. Sa veuve horlogère à Lyon en 1748. [réf: Brateau, AN MC II.476.22.10.1739], dt place du Change 1748 x pc 23.1.1729 pc Brigaud notaire à Lyon Marie-Anne DEFLECHE (Marie-Anne Desfleches épouse en 2ndes noces Clément-Gatian HARDOUIN maitre horloger à Lyon)
a. Nicolas-Jacques LENOIR maitre horloger « de la paroisse St-Pierre-St-Saturnin à son mariage » (reception 6.2.1748) x 21.6.1761 Lyon, Ste-Croix et pc Duguet Catherine LANGRE fille de + Etienne LANGRE et Marie CELLIER d'où
a1. Dominique LENOIR °v1765 courtier de change, artiste 1795, 24 ans et 1/2 à son mariage, 30 ans au décès de son épouse « de droit de la paroisse St-Pierre et St-Saturnin à Lyon x 3.1.1790 Marguerite-Julie-Antoinette HOUDON + 3 floréal an III (22.4.1795) Paris, 24 ans artiste peintre native de Paris, domicilié rue de la section du fauxbourg Montmartre n°1039 à son décès fille de François HOUDON marchand tapissier et Marguerite MAGNIÉ (cf revue universelle des Arts 1855, page 417)
b. Jeanne-Marie LENOIR ca1746
c. Catherine LENOIR ca1746
8. Claude LENOIR maitre horlogeur mineur 1739
9. ? Hiérosme LENOIR marchand de bois pour la provision de Paris ca1731 non cité en 1739
9. ? N. ? (=5 ?) non cité en 1739 d'où
a. Philippe LENOIR ancien juge consul 1731
b. Antoine-Isaac LENOIR ca1731 (pas forcément le même père que Philippe)
III. Etienne LENOIR "dit père" °5.11.1699 St Barthelemy +20.8.1778 (iad XCIII.24.9.1778, scellé Y12478, testament dvt Mtre Michelin le 8 juillet, non consulté). Protestant Mort cette nuit de maladie dans les sentiments de la Religion prétendument reformée "inhumé nuitamment sans bruits, scandale ny appareil dans la cour du cimetière des Granges". Fils de maître 26.11.1717. Maître horloger en société avec son fils Pierre-Etienne. Officiant quai des orfèvres en 1743,1759 à la "Répétition d'Angleterre". Il se retire en 1770. Il avait un office d'inspecteur des vins. signa "Etienne Le Noir le fils" puis "après 1740 "Etienne Le Noir". dt rue du Harlay paroisse St Barthelemy 1739, dt quay des orfèvres psse St Barthelemy en 1753 .A sa mort il était riche de 320.904 livres. Dans les affiches de Paris (1/1/1750 vue 12) « Un louis d'or à gagner : il a été perdu dans la semaine de la S. Denis 1749, une monre à boëte d'argent ; le cadran est d'émail, les aiguilles d'or, le cordon de soye verd & or, & les clef & cachet d'argent ; sur la platine du balancier est gravé Etienne Le Noir, à Paris : ceux qui l'auront trouvée, son priés d ela rapporter à M. Etienne Le Noir, horloger, quay des orfèvres; il eur donnera la récompense promise » x pc Marlin notaire tabellion au chatelet de Paris établi à Lisy sur Ourq 27.3.1723 (dot 3000£) Marguerite HURÉ +30.9.1758 (iad LXVIII.3.3.1759). Ils vendent avec leur fils une maison rue de l'Arbre-Sec, paroisse Saint-Germain l'Auxerois en 1769. Les difficultés de paiements ne seront résolus qu'en 1781 (pc XXVIII-486 31.3.1781 non consulté) d'où
1. Pierre-Etienne LENOIR °1724 qui suit IV
2. Françoise-Marguerite LENOIR +1753 (tution 10.9.1753 Y4735A [G1438]) x Lemeur et Hazon XCIX-491 7.7.1746 (dot 7000£) Antoine CLUZEL +av1772 (émancipation 7.1.1772 Y4960A [R10827]) marchand apothicaire à Paris et 1er apothicaire de monsieur le duc d'Orléans, dt rue Saint-Honoré psse St-Germain l'Auxerrois 1759 (Antoine Cluzel x2. Rose Fabre d'où Marie-Anne-Rose Cluzel °25.2.1756 Paris, St-Germain l'Auxerrois, ) d'où
a. Pierre-Antoine CLUZEL °5.10.1747 Paris, St-Germain l'Auxerrois, 1er apothicaire de son altesse sérénissime monsieur de duc d'Orléans x Jeanne-Victoire MICROT
b. Etienne CLUZEL °30.6.1750 Paris, St-Germain l'Auxerrois, vérificateur du domaine du roi à Saint-Béat en Commenge 1778.
(tution Y4735A.10.7.1753 en présence de plusieurs Ourry cousin)
IV. Pierre-Etienne LENOIR °1724. maître horloger +apres 1789 protestant. Reçu fils de maître horloger 1743 Il travailla chez son père avant de lui être associé de 1750 à 1771. dt quay des orfèvre psse St-Barthelemy 1778. Membre avec ses deux fils de la loge maçonnique du "Premier Souverain Chapître de Rose-Croix de Paris". Adhérent à la Loge Maçonnique St-Louis de la Martinique des Frères Réunis, 1781-1790. En 1791, il faisait partie de la Commission de Bienfaisance. « ancien horloger à Paris en 1794. A partir de 1743 le père Etienne, et le fils, Pierre-Etienne sont toujours mentionnés quai des Orfèvres. La Maison subsiste jusqu'en 1820 sous le nom de Le Noir. La similitude des prénoms ne permet plus, à partir de la date de maîtrise de Pierre-Etienne de discerner clairement les oeuvres de l'un et de l'autre. Le Noir fournissait des mouvements de montres à Lazarre Duvaux, bijoutier du roi, qui les montait en bijoux. En 1750, Mme de Pompadour paye 1080 livres une pendule (destinée à laprincesse de Naples) sur un groupe de Saxe garni de bronze doré d'or moulu avec des plantes et des fleurs de Vincennes, mouvement de Le Noir allant 8 jours. En 1751, la marquise de Brignolles paye 384 livres une pendule sur un Maure en porcelaine de Saxe, la garniture dorée d'or moulu et le mouvement de Le Noir. En 1755, Mme de Pompadour lui paya 1500 livres une montre à répétition en or émaillée avec sa chaîne pareille. Sur une montre: Etienne Le Noir, à Paris. Sur la pendule du Musée des Antiquités à Rouen: Etienne Le Noir. Sur une pendule à répétion en ébénisterie: Etienne Le Noir à Paris. En 1772, il faisait des pendules à carillon sonnant l'heure, la demi et 10 airs à chaque heure qu'elle répète ou que l'on change à volonté. Sur la pendule de Mme du Barry à Choisy-le-Roi (vers 1775): Etienne Le Noir à Paris. Ainsi que sur une pendule quinzaine à sonnerie. Sun une prendule aux bronzes de Saint-Germain: Etienne Lenoir, Etienne Lenoir. En 1913 on a vendu 4000 F une pendule de forme contournée en bronze doré, surmontée d'une figurine d'Amour assis sur les nuées, feuillages et rocailes, haut. 50 cm, signée Etienne Le Noir à Paris. En 1935, un antiquaire a vendu 30.000 francs une pendule éléphant tout bronze au C. Couronné, surmontée d'un Amour ailé tenant dans la main gauche un petit cadran solaire ovale. Le tout est doré, sauf l'éléphant en bronze florentin. Le cadran est à heures caractères romains en bleu et les minutes en chiffres arabes en noir. Signée: Etienne Le Noir à Paris. En 1931, Me Ader a vendu, de la Collection Bloch-Pimentel, une montre à répétition en or, repercée et ciselée de rocailles, signé: Etienne Lenoir à Paris. L'atelier d'Etienne Le Noir et Pierre-Etienne connut son apogée pendant l'association du père et du fils. Il reçoit un brevet comme de la religion prétendument réformé l'autorisant à vendre un domaine en Aunis pc 25.6.1767 O/1/111 f°153 x pc Deruelle LXII-422 4.10.1750 Jeanne-Henriette BREVET +av1794 fille de défunts Jacques BREVET bourgeois de La Rochelle et Elisabeth PAPIN [références à voir dans Audegarde: nombreux musées, Brateau AN MC LVII.377.1.6.1745 – XCIX 7.7.1746 – LXXXVIII.629.28.8.1753 – LVII.408.12.10.1753 – CIX.601.14.5.1754 – LXVIII.457.17 et 29.5.1756 – LXVIII.459.5.12.1756 – XCIV.290.643.2.3.1762 - X.666.3.5.1759 – X.540.20.3.1760 – XXIII.643.2.3.1762 – X.666.5.11.1777 – XCIIII.129.24.9.1778 AD Seine D5 B6 447, D5 B6, 323 – DE cart 93. Mariage Le Noir/Brevet en présence de Daniel-Jean OURRY md de vins à Paris, cousin) d'où
1. Jean-Henri LENOIR x pc I-643 10.4.1794 Angélique-Julienne HALLET fille d'Etienne HALLET marchand orfèvre dt 41 quai Pelleterier et feu Françoise-Julie TARDIF


Au mariage d'Etienne LENOIR x Gamonet: Jean du GRAND-MESNIL horlogeur oncle, Jacques du GRAND-MESMY horlogeur cousin germain

Au moment de la tution de Jean-Baptiste DELAROCHE fils Lenoir (Y4519 24.9.1735), présent: Nicolas, Raymond, Augustin, Toussaint, cousins germains maternel

Au mariage Jean-Baptiste-Augustin et Marie-Louise DAUVERGNE 26.1.1767 VIII-1174 [I2757]: les témoins: Jean-Baptiste BECLHERS? marchand orphevre jouaillier et Marie-Victoire DUTERTRE sa femme cousine, Jean-Baptiste DUTERTRE matrie horlogier ....? et Antoinette-Marie JODIN son épouse cousine, Jean-Baptiste-Fançois DUTERTRE avocat en parlement cousin, Jean-Abraham DUTRETRE maitre horloger cousin, Raimond LENOIR maitre horloger oncle paternel

1733 - Nicolas LeNoir maître horloger place Maubert, psse St-Etienne Dumont. est témoin au mariage d'Augustin Le Noir en 1733

Parrains, Marraines des enfants LE NOIR x GOSSELIN:
1702: Raimond BORIEZ, Jeanne GOSSELIN. Dans les signatures: Renée BULLOT et Gillette MELLET
1703 – Jean-Baptiste TAUSIAN, Ursule-Louise DESPREZ. Signature également de Renée BULLOT, Gilette MELLET, FORESTIER, et ?
1704 – François RALLIER(?) maire perpétuel (?) de la ville de Rennes et Marie-Josephe LE DAUER(?) de la PAJOTIERE (autres signatures)
1705 – Georges PINOT marchand horlogeur, Anne GOSSELIN. Signature: Charlotte GOSSELIN, BORIER(?) , FORESTIER(?)

Généalogie extraite de Tardy (schéma difficile à lire et qui semble fausse)
I. Etienne LENOIR horloger, protestant émigré en 1685 à Genève avec ses enfants d'où
1. Etienne °1685 qui suit II.
2. ? Peut-être Timothy LENOIR horloger à Londres en 1702 d'où
a. Daniel LENOIR horloger à Londres vers 1720, insolvable en 1723 d'où
a1. Nicholas LENOIR horloger à Londre en 1772. Sur une montre émaillée vendue en 1970 par Christies: Nichs Lenoir, 152 Denmark Street, London, An 1772
3. ? Jacques LE NOIR horloger de Paris et Rennes 1725-733 d'où
a. Augustin LENOIR maitre horloger 1740 cousin de Raymond-Jean-Bapiste et Toussaint-Marie d'où
a1. Jean-Baptiste-Augustin LENOIR, fils de maître 1764
II. Etienne LENOIR °1685 rentré en France 1700. Il obtient la part des biens de son père qui avait été horloger alors que lui ne semble pas l'avoir été d'où
1. Raymond-Jean-Baptiste LENOIR l'ainé, maître horloger 1727, dt rue St-Honoré, vis à vis celle de la Sourdière 1733-1778. Sur une montre "Raimond Le Noir à Paris" ou "Raymond Lenoir Paris" x 1747 Marie-Madeleine FURET d'où
a. Marie-Magdeleine LENOIR
a. Marguerite-Françoise LENOIR °25.6.1748 St-Eustache
b. Félix LENOIR °25.3.1752 St-Eustache
2. Toussaint-Marie, le cadet qui suit III
III. Toussaint-Marie LE NOIR dit le cadet maître horloger en 1730, garde visiteur 1755-56-63-69. Juré 1765-1789. En 1736, il était tenu de reprendre chez lui l'apprenti G. B. Du Mesnil. Il exercait Place du Pont St-Michel 1733-1789 d'où
1. Antoine-Toussaint LENOIR fils de maître 1765, horloger 1763
2. Pierre-Edmé LENOIR fils de maître 1769
3. Armand-Mathias LENOIR fils de maître 1769, horloger 1763



D'après Tardy Augustin maitre horloger 1740 fils de Jacques est cousin de Raymond-Jean-Baptiste et Toussaint-Marie, et de Nicolas.


Source: Augarde + Christian Gennerat, base sancerre, 2006 (référence) – Annales de la société historique et archéologique du Gatinais, tome XXII, 1904
I. Jérome LENOIR ( Hierosme) bourgeois de Châtillon-sur-Loire x Elisabeth BIZOT, soeur de Marie BIZOT
1. Pierre qui suit
2. Jérome LENOIR de CHALOY +v1750 fermier de Gabriel-François de Mesgrigny. Il habitait depuis 1717 le manoir de la Brénellerie. Il acheta le 2.4.1733 le fief de la Ferlière pour 2800 livres aux Mesgrigny. Il fit donation le 5.5.1742 par acte devant les notaires du châtelet d'une partie de ses biens à sa nièce Henriette Lenoir épouse de Jacques Gudin. Il recoit la métairie du Challoy paroisse d'Ouzouer par ses parents et sa tante Marie Bizot. Il possédait également la terre de la Brénellerie
II Pierre LENOIR °10.12.1668 Chatillon sur Loire, 45 dt en la paroisse de Mauregard, élection de Paris, marchand joaillier place Dauphine x pc 24.9.1697 Paris (pc VII-156, témoin Pierre LENOIR marchand de vin) Marie-Anne PERINNET fille de David sieur de la Serrée et Anne PARIS d'où
1. Jean-Pierre LENOIR DE PREFOSSE horloger à Paris ca 1731, 1742. Aux AD45 selon l'inventaire sommaire: insinuation d'une donation entre vifs 1742 B2634: Jérôme LENOIR marchand de bois à Rogny, et Reine-Anne LENOIR dame ETRANGER; Henriette LENOIR, épouse de Jacques GUDIN horloger à Paris; Pierre LENOIR de PREFOSSE horloger à Paris, etc
2. Jean-Jérome LENOIR ca1731, 1742 marchand de vins à Paris. Il reçoit pc notaire à Paris le 5.5.1752 les deux fiefs du Challoy de son oncle Jérôme. Le fief est revenu par mariage à Léon Jaupitre propriétaire de la terre de la Brénellerie également possédée au commencement du 18e siècle Par Jérome Lenoir du Challoy
3. Marie-Anne °v1703 +21.8.1763 Paris 75 inhumé chantier Moreau Port au plâtre Paris (Y11580B) x 6.10.1722 Paris (pc Baudin CXV-405) Pierre-Abraham ESTRANG ca1731 md mercier fils de Jacques ESTRANG et Catherine HOTTOT
4. Madeleine LENOIR x Jean-Louis MORISSET marchand à Orléans ca1731
5. Henriette LENOIR (teste ins 21 mars 1789 DC6 265 f°57, d'autres actes fichier général AD Paris), fille mineure à son mariage. Elle reçoit de son oncle Jérôme le fief de la Ferlière en 1742 x CXV.472..15.5.1731 (dot 6000£) Jacques GUDIN °v1706 St Cyr en Bourgogne +14.8.1743 Paris (iad pc Tournois et Delannataines ou son cofnrere 9.9.1743 clos 11.12.1743 [R404]) reçu maitre horloger le 1octobre 1725 "reçu maitre horloger le 1er octobre 1725 en application de l'édit de mai 1725. horloger en la paroisse de Mauregard près de Meaux, élection de Paris 1731, quai des orfèvre en 1735. Il mourut en laissant un établissement réputé et en plein essor. Le Stock était de 23.045 livres et les créances de 43.449 livres. Il commercialisait presque exclusivement des pièces de grand luxe et sa production de montres était d'environ 80 à 100 pièces par an. Sa veuve poursuivit son activité sous son nom avec le même succès et se retira seulement au début des années 1770. Il était fils de +Claude marchand paroisse Saint-Hilaire province de Bourgogne et Jeanne BEZARD et frère de Paul horloger et bourgeois de Paris [Réf Augarde: Brateau, Bellaigue, Baulez, 1989 AN MC IV.442.4.12.1725, CXV.472.15.5.1731, XIII.246.31.12.1732 – LXVIII.416.12.8.1741 – XCVIII.297.7.9.1743 – XCVII.346.19.04 et 17.06.1755 – VII.489.14.1.1789 – VII.494.29.12.1789] d'où
a. Philippe-Jean GUDIN de la FERLIÈRE (pas dans l'émancipation (peut-etre le meme que Jacques-Philippe)
b. Jacques-Jérome GUDIN °1732 Paris +apres 1789 signa "Gudin fils" puis "Gudin". Ouvrier libre, reçu le 12 mai 1762 fils de maitre, dt quai des orfèvres 1762, rue St Honoré 1783, chez J.B.A Furet. Déposa son bilan le 5 octobre 1779. Poursuivit une activité restreinte après cette date x Geneviève-Victoire MARTEAU [réf Augarde: Brateau AN MC XCVII.346.19.4 et 17.6.1755 – VI.822.28.2.1780 – VIII.489.14.1.1789 – VII.494.29.12.1789 – AD Seine D4 B6 c74 d 4888]
c. Paul-Philippe GUDIN de la BRENNELERIE (auteur de "Aux Manes de Louis XV et des Grands Homes qui ont vécu sous son règne. Essai sur le Prgrès des Arts et de l'Esprit humain sous le règne de Louis XV, Deux-Ponts, 1776)
d. Jacques-Philippe GUDIN
e. Marie-Henriette ou Marie-Gabrielle GUDIN
les enfants sont émancipés par acte insinué le 24.1.1755 (cf DC6 13f°192 r°)

- Jean LE NOIR est dit cousin issu de germain au mariage d'Henriette Le Noir et Jacques GUDIN en 1731.

Dans les témoins au mariage Le Noir x Berault 1734:
- Guillaume-Pierre CHAMPIA conseiller du roy notaire au chatelet de Paris, Eustache-Cezard PETIT marchand orphèvre à Paris, Jean FARDOIL marchand orphevre à Paris, Jean GOSSELIN maitre orlogeur, Claude-Françoise ROBILLARD caissier des huissiers des requestes de l'hostel du roy, Suzanne CHARDON fille majeure, Marie DUVAL DUPUIS épouse du sr DU BOIS, le sieur GAUDIN maitre limonadier, Claude-Gabriel de BLEGNY bourgeois de Paris et Louise-Catherine ALLIER sa femme, Jacques LE BRUN bourgeois de Paris, Françoise LE FEVRE épouse du sr Noël, et demoiselle Catherine LENOIR veuve du sieur DUTERTRE tous amyes communs (en fait parents pour beaucoup).



Non relié:
1552 - Jean LENOIR horloger de la ville de Paris, au seizième siècle, devint en 1552 horloger du roi et du palais du Louvre, Florissait en 1560. (source A. Berard, dico bio des artistes français du XIIe au XVIIe siècle, 1872)
1733 – Jacques LENOIR horloger x Marguerite LEMAITRE dt rue de Hurepoix d'où Pierre LENOIR °11.8.1733 Paris, St-André des Arts (p: Pierre BOSSUGE suisse de la paroisse, m: Marie-Louise ANDRÉ fille majeure)
1741 - Nicolas LENOIR horloger à Rennes. Sur la platine d'un grand mouvement carré raparé en 1741: Nicolas Le Noir à Rennes.
1747 - Charles-Jacques-Etienne LE NOIR horloger à Paris en 1747. Sur un mouvement réparé en 1772: Chles Le Noir à Paris n°79.
- Noël-Nicolas LE NOIR +ap 1764 fils de maitre horloger 1.8.1764. Absent des listes en 1772. Il pourrait etre le Noel-Nicolas cité à Londres à cette date.
1770 – Nicolas LENOIR horloger à Londre dans Denmark Street Soho Square, sa montre est décrite dans L'Avantcoureur: feuille hebdomadaire‎ - Page 19
1783 - Julien LE NOIR maitre horloger à Paris recu 26.9.1783. dt Rue d'Argenteuil;, butte St-Roch, près celle des Arbres 1789.
- Etienne LENOIR né à Mer-sur-Blois en 1744. Mort à Paris en 1832. Mathématicien. Rue Pelleterie. Rue Bordas, 1772. Rue Cassini 1785. Rue Basse des Ursins 1792. Rue Cassette. Cesse vers 1810-1815. Céda à Paul-Etienne LENOIR son fils (né en 1776 +1827), 310 rue St-Honoré,. En 1787, il est ingénieur breveté du roi, et travaille pour les Poids et Mesures. Il exécuta en 1792, le mètre-étalon et reçut la Croix sous l'Empire. Nommé membre artise du Bureau des Longitudes en 1814.
1761 – Jean LENOIR maitre horloger à Paris cité dans l'iad de Marie THEVENOT x Pierre MUSSON maitre horloger place Dauphine (CI-509 12.6.1761)
1772 – Etienne LENOIR horloger, quai de Gesvres, confectionne une pendule à carillon, « sonnant l'heure, la deme et dix airs à chaque heure, qu'elle répète ou qu'on change à volonté (Henry Havard Dictionnaire de l'ameublement et de la décoration : depuis le XIIe siècle jusqu'à nos jours. tome II, D-H, page 1329)
1789 – Julie-Edmée-Marie LENOIR x pc Dulion novembre 1774 Antoine FRANÇOIS +v1789 maitre horloger à Paris, pas d'héritiers (cf acte Y5202 17.9.1789 [R13071])
1789 – Jean-Baptiste LENOIR °v1750 horloger dt 46 rue Beauregard en 1793 (cartes de sureté)
1793 – AN D/III/266 affaire Philippe-Jacques FRIÈS commis de vin et Jean-Louis LE NOIR horloger, soupconné de vol et d'homosexualité ils seront enfermés à La Force
1804 – Georges LENOIR achetat Clinchamp (Ville d'Avray) vers 1804 qui fut vendu par ses fils Dominique LENOIR et Pierre LENOIR pour 22.000 livres à Antoine-Vincent ARNAULT
1822 – Charles-Henri LENOIR °1822 horloger genevois dt rue de la Grognerie à Chaux-de-Fonds 1822, permis de séjour depuis 1840

57 -Le sieur LENOIR fils, horloger, sa femme, son fils, son petit-fils et sa petite-fille; quai des Orphèvres, fréquenait l'église protestante de Paris en 1766 (Bull soc protestantisme français 1853, page 506)

Au mariage Le Noir x Charpentier 1727:
- Jean FARDOIL maitre horlogeur cousin
- Jean-Michel DARSONVILLE bourgeois de Paris cousin x Marie-Françoise RENAUDEOT/ RENAUDAU (il existe un Toussaint DARSONVILLE +20.6.1759 maitre tailleur dt rue Jean-Pain-Mollet Y14807 alias Toussaint DASSONVILLE cf cloture d'inventaire Y5275 5.1.1759 [R396])


GOSSELIN (Paris, Rennes)

Source: Archives Nationales, minutier central, fichier Artisans, fichier Tontines - CGIV35, dépouillement (via GeneaBank) - Tardy, dictionnaire des horlogers Français; 1972 - Patrick Brunet-Moret, base geneanet museetrochu, 2005 (Lenoir/gosselin) - Jean-Dominique Augarde, les ouvriers du temps, la pendule à Paris de Louis XIV à Napoléon 1er 1996
voir registres notariaux, tutions. - BN Fond Laborde – Dépouillement Association Parchemin - Site Archives Municipales de Rennes

Actes originaux (analyse & retranscription bienvenue):
- Contrat de Mariage Caillat x Catherine Gosselin pc XIII-274 9.11.1742 [G1406]
- Contrat de Mariage Jean-Baptiste Gosselin x Françoise Boutonné pc XXIX-306 17.7.1712 [G1417]
- Contrat de Mariage Elizabeth-Marguerite Gosselin x Jean Dutens VII-234 6.7.1723 [G1410]
- Contrat de mariage Etienne Louis DELANNOY x Geneviève BOUE pc LXX-254 27.11.1717 [G1393]
- conseil de famille suite à démence d'esprit pour remplacer le curateur de Magdelene GOSSELIN veuve de Guillaume LECLERC 7.9.1645 Y3916 [A4244]
– iad Anne-Charles GOSSELIN (iad CXII-439 28.8.1708 [G2018]

Attention il y a peut-etre deux Mathieu Gosselin (et deux mariages).

I. Mathieu GOSSELIN (alias Mathurin) ca1711 +1.10.1727 Rennes, St Pierre en St Georges (scellé 4B5012 image 197 30.9.1727 juridiction abbaye royale de St-Georges) maitre horloger dt près de la rue Hue à Rennes x1. janvier 1664 Rennes Saint-Germain Renée BULOT/BULLOT °2.9.1641 Rennes Saint-Germain (35) +11.6.1708 Rennes, St-Pierre en St Georges dt près de la rue Hue fille de Jullien BULLOT et Julienne de LOURMEL x2 3.10.1709 Rennes (Toussaint) Perrine LAMBERT/LEMBERT auctorisée de justice par ordonnance de la juridiction de Bréquigny en date du 3.9.1709 signé Le Grand, greffier. Ils eurent oppositions après la publication des bans. La première en septembre 1709 levée par sentence (...)l'official de Rennes, recteur de cette paroisse, la deuxieme opposition levée par désistement de Buffon, procureur fiscal de la vicomté de Rennes, suite à la reconnaissance faite par les contractants de ce qu'ils dépendent et tiennent du fief de ladite juridiction le 28 dudit mois de septembre 1709 [? elle assiste au mariage de sa soeur Catherine-Jeanne LAMBERT avec Guillaume François HENRY le 23.11.1717 Rennes St Pierre en St Georges) d'où
du premier lit
1. Jacques °1.2.1665 Rennes (St-Pierre-en-St-Georges)
2. Jeanne-Renée °21.1.1666 Rennes (St-Pierre-en-St Georges)
3. Yvonne-Marie °30.3.1667 Rennes (St-Pierre-en-St Georges) +24.1.1669, sépulture le 25 à 20 mois Renne (St-Pierre en St Georges)
4. Charlotte °3.4.1668 Rennes (St-Pierre-en-St-Georges). Elle est marraine le °5 bap le 7.8.1695 St Pierre en St Georges de Charles-François PERROT fils de Vincent, maitre tailleur d'habits et Jacquette BIHAN x 4.4.1705 Rennes St Pierre en St Georges Georges PINOT de St Etienne de Rennes
5. Antoinette GOSSELIN x Jacques LENOIR °1680 +25.9.1735 Rennes, St Germain, marchand maître horloger de Paris, à Rennes 1725-1733 (psse St-Germain de Rennes). Décédé dans la maison des cordeliers, près la place du palais. Il x2. x2.30.8.1728 Rennes (St-Pierre-St Georges) Perinne LAMBERT, avec dispense d'affinité spirituelle – en présence de Anne et Jeanne GOSSELIN filles, et Catherine Lambert soeur
6. Charlotte x 4.4.1705 Rennes, St Pierre St Georges Georges PINOT, marchand horlogeur, de Saint-Pierre de Rennes
7. Anne majeure au mariage x 10.2.1711 Rennes St Pierre-en-St Georges François RUFFLE, majeur au mariage [témoins: Marthieu Gosselin père de la marié, Pierre RUFFLé, Georges PINOT, Joseph BOBY/BAUBI, Renée BULLOT, Jacques LE NOIR, Charlotte GOSSELIN, Jacquette GAZON(?), Joseph RUFFLé, Jacquette LEYAL?) et d'autres]
8. Jean-Baptiste qui suit II.
9. Antoine-Mathieu ca1727 maitre brodeur à Paris dt rue St Denis psse St Nicolas des Champs en 1710 et 1734, frère de l'époux au mariage Gosselin/Boutonné, fait un transport pc 6.2.1710 XI-403 et un consentement pc XXX-245 8.2.1729 x Marie-Angélique CHALOT ca1727 (fait une obligation pc 19.3.1734 LXVIII-391
10. Joseph ca1727 maitre graveur à Paris dt rue de Jérusalem 1714, 1712 il est frère de l'époux, il fait pc 30.1.1714 XXIX.312 un acte de remboursement x Catherine MARTIN ca1712, 1727
du second lit:
11. Anne-Yvonne °26, bapt le 27.7.1710 Rennes St Pierre-en-St Georges
12. Jeanne-Françoise °24.4.1715 bapt le 25 Rennes St Pierre-en-St Georges
signature au mariage 1709: VILLARD, Marie VILLARD, Perrine NOGUE(?), Guillemette BESSON, Catherine LAMBERT, POTHERON(?), FRETON(?) Lejeune.
parrain/maraine:
1665 – Jacques JOUANO, Julienne DELOURMEL
1666 – Julien BULLOT, Renée DELOURMEL
1667 – Nicolas FLEURET, Yvonne DELOURMEL
1668 – Jean-Bernard CHALOT, peintre, Charlotte LEBOUTEILLER
Témoins mariage Gosselin/Bullot: Jullien(?) .... de LOURMEL(?), Janne BOURDON sa compagne, Jacq du Renée de LOURMEL sa compagne
1710 - parain: Yves TANGUY sr de la Hais, m: dlle Anne CHOQUART)
1715 – Me François RUFLE, Jeanne GOSSELIN, soeur
II. Jean-Baptiste alias Jean GOSSELIN ca1727 maitre horloger dt à Paris place Dauphine psse St Barthelemy 1712, place des Foureurs passe St Germain l'Auxerrois 1742 x pc XXIX-306 17.7.1712 [G1417] Françoise BOUTONNÉ (BOUTONNEE) +7.9.1735 (sans inventaire, notoriété de son décès pc XCI-754.26.3.1736) majeure en 1712 fille de défunt André marchand libraire à Paris et Marie AULARD, dte rue de la Vieille Draperie, psse St Pierre des Arcis d'où
1. Catherine GOSSELIN x pc XIII-274 9.11.1742 [G1406] Louis-François CAILLAT marchand maître tailleur d'habits à Paris y demeurant rue Sainte-Anne(?) butte et paroisse St Roch fils de défunt Jean-Baptiste marchand maître tailleurs d'habits à Paris et Gilette GALLERAND(?)
2. Jacques GOSSELIN °14.9.1721 St Eustache (parrain; Charles ROUSSEL Me chandelier, marraine Françoise BERTHELOT) (tontine en sa faveur par Jacques HARDY ancien prieur de Seran) soldat des troupes de la Marine, compagnie de Dumais horloger à Quebec x 20.1.1755 Québec Charlotte CLOUTIER [source AN fichier tontine, fichier Origine]
3. Jean-Baptiste GOSSELIN ca1736
4. Françoise GOSSELIN ca1736

Non relié mais parenté sur:
- Un fils de Gosselin/Bulot est présent au mariage de son cousin issu de germain Etienne Louis DELANNOY fils de + Louis md mercier et Marie-Madelaine DUBOIS pc LXX-254 27.11.1717 [G1393]


Parrains, Maraines des enfants LE NOIR x GOSSELIN:
1702: Raimond BORIEZ, Jeanne GOSSELIN. Dans les signatures: Renée BULLOT et Gillette MELLET
1703 – Jean-Baptiste TAUSIAN, Ursule-Louise DESPREZ. Signature également de Renée BULLOT, Gilette MELLET, FORESTIER, et ?
1704 – François RALLIER(?) maire perpétuel (?) de la ville de Rennes et Marie-Josephe LE DAUER(?) de la PAJOTIERE (autres signatures)
1705 – Georges PINOT marchand horlogeur, Anne GOSSELIN. Signature: Charlotte GOSSELIN, BORIER(?) , FORESTIER(?)

- Mathieu GOSSELIN est témoin au mariage de François MIGNON et Michelle JUDES à Rennes, Toussaint le 10.9.1673 (image 395): en présence Jacques DOUCET maistre maréchal, Thomas BIGOT, Mathieu GOSSELIN, François GORE?, Michel ...?, Jan GUERET, Pierre CONPART? et plusieurs autres

Horlogers à Rennes (Tardy):
- Joseph GOSSELIN horlogers à Rennes – se marie en 1710
- Joseph GOSSELIN Graveur à Rennes
- Mathieu GOSSELIN horloger à Rennes 1710.

Registres Paroissiaux Rennes (voir/revoir les actes originaux pour noter les parrains/signatures):
1613 – Jeanne GOSSELIN °7.10.1613 Rennes Saint-Germain fille de Pierre(?) GOSSELIN et Jacquette ROUAU(?) (parrain/marraine: Jan LURNA(?) et Michelle POUZTART(?)
1620 – Michel GOSSELIN °18.11.1620 Rennes Saint-Germain fils de Piere(?) GOSSELIN et Jacquette ROUAUT(?) (parrain Michel XX? assité de Roulette(?) LE CLERC(?))
1621 – Antoine GOSSELIN +1.12.1621 Rennes Saint-Germain fils de Pierre(?) et Jacquette ROUAULT(?) (parrain Anthoine BESTIAN(?) et Estiennette(?) SIMON(?)
1621 – Pierre GOSSELIN parrain d'un fils de Michel GAUGNARD(?) et Guyonne POIRET(?) (marraine: Julienne XX?
1625 – Mathieu GOSSELIN °11.3.1625 Rennes Saint-Germain fils de Pierre(?) et Jacquette VONAULT(?) (p: Mathieu ROBERT, marraine Julienne POUFFIN? fille Authonis?
1654 – Pierre GOSSELIN +27.4.1654 Rennes Saint-Germain (35)
1654 – Robert GOSSELIN °8.2.1654 Rennes Saint-Germain fils de Pierre GOSSELIN sr de Bellanger(?) et Janne BOUTHEMY(?), né le 4. (parrain: Robert FLEURY(?) sr de la Commune(?) marraine Marquise PERY(?)
1655 – Laurence GOSSELIN °17.3.1655 Rennes Saint-Germain fille de Mathieu GOSSELIN et de Perrine MARCHAND (parrain: honorable homme Jan CLOTEAUX, maraine honneste fille Laurence PERICHEVEL(?)
1663 – Julien GOSSSELIN °27.3.1663 Rennes Saint-Germain fils de Mathieu GOSSELIN marchand et Perrinne MARCHAND (parrain: Julien CSEURIER(?) banquier et Françoise GAUTIER femme de honorable homme ?? COUTANCE???
1669 – Jean-Baptiste °22.4.1669 Rennes Saint-Germain fils de Mathieu et Perinne LE MARCHAND (p: noble homme Jean-Baptiste RAFFIN(?), marraine Janne GAUCHARD femme de masitres Mathieu(?) GOLLET procureur au présidial(?).
transport de bail par Pierre-Philippe GOSSELIN loueur de carosse à Anne de COSTET? 4.7.1677 XXI-243 pc Paillet
1678 – Mathieu GOSSELIN +8.10.1678 St Martin [en présence de Lanuesy(?) Nuitaper(?), Jan BUSNIL(?), Guy PILé, Jullien SANCELOT(?) et autres qui ne signent]
1678 – Renée GOSSELIN majeure x 22.9.1678 Rennes, St Pierre en St Georges Jacques MARTIN majeure
1681 – Jean-Renée GOSSELIN parrain d'un fils de Guy PILE et Julienne APPEL °1.12.1681 Rennes St Martin
1682 – Jean-René GOSSELIN parrain d'une fille de Julien GUIHART et Jeanne GUEDON °17.10.1682 Rennes St Martin
1683 – Jean-René GOSSELIN parrain d'un fils de Godefroy MAHOT et Simone COHAN °28.12.1683 Rennes St Martin
1684 – Jean-René GOSSELIN parrain de la fille de Guillaume BERTEL x Jeanne PAULMIER °19.4.1684 Rennes St Martin
1685 – Guy GOSSELIN x 1.3.1685 Rennes, Toussain Marie AVRIL
1686 – Jean GOSSELIN +21.5.1686 Rennes, St Martin à 26 ans dt Pont-St-Martin
1687 - Laurence GOSSELIN maraine d'une fille de Guillaume JUHEL et Madeleine HERVé °1.7.1687 Rennes St Martin
1700 – Laurende GOSSELIN +12.10.1700 Rennes St Martin à 48 ans dt Faubourg St-Martin
1700 – Nicolas GOSSELIN, de cette paroisse x 4.5.1700 Rennes, Toussaint Gillette BASLé, de cette paroisse. en présence de René LESTAG, Pierre MORNAND(?), François PILLON et René BASLé
1708 – Jeanne GOSSELIN x 13.11.1708 Rennes, Toussaint Pierre FOUCHER
1714 – Michel GOSSELIN x 29.11.1714 Rennes, Toussaint Louise BEZY
1722 – Anne-Renée GOSSELIN marraine d'une fille de Christophe-Jean-François BOURGEOIS sr de Valencour et Jacquette-Angélique RUFFLE °31.8.1722, bap 1.9.1722 Rennes St-Martin
1726 – Claude-René GOSSELIN parrain d'une fille de Claude FORTIERS et Charlotte ROYSARD °4 , bapt 5.3.1726 Rennes St Pierre-en-St Georges
1726 – Michelle GOSSELIN marraine d'un fils de Jean LIOUT maitre tailleur et Anne GAULTIERE °5 bap 6.6.1726 Rennes St Pierre-en-St Georges
1729 – Michelle GOSSELIN marraine d'un fils de Yvon TRELEU et Julienne VINOUZE °18 bap 19.11.1729 Rennes St Pierre-en-St Georges
1734 – Michelle GOSSELIN marraine d'une fille de Julien CARLUSE et Françoise LEPARC °14 et bap 15.1.1734 Rennes St Pierre-en-St Georges
1738 – Jeanne-Françoise GOSSELIN x Julien LEFEUVRE maitre, secrétaire de plusieurs messieurs du Parlement d'où
1 Catherine LEFEUVRE °28.6.1738 (p: Jean LEBOEUF, m: Perrine HENRY)
2. Jeanne-Marie LEFEUVRE °le 6 bapt le 7.5.1740 Rennes St Pierre en St Georges (p: André NICOLLE, m: Jeanne-Marie HEUDE)
1747 – Jeanne GOSSELIN mère de Marie LEFRANçOIS veuve de François COSTAR, de St Jean de St Méen x 2.11.4.1747 Rennes St Pierre-en-St Georges Pierre LESAGE mineur, autorisé de justice par sentence rendue en la juridiction de Cucé le 15/3/1747 - Jean Colliaux curateur de l'époux
1748 – Jeanne GOSSELIN marraine d'un fils de Louis FOUGERAY et Jacquette DOUIN °10 bap 11.2.1748 Rennes St Pierre-en-St Georges
1755 - Renonciation 3 mars 1755 (C-620) par Alphonse SIMON me peintre rue de la Mortellerie p. St Gervais, Nicolas Denis SIMON me peintre rue de Gevres p. St Jacques de la B., Jean GOSSELIN md mercier et Marie Thérèse SIMON rue du chevr du Guet p. SG Aux, Charles BERUBE md à Bagnolet et Marie Françoise SIMON à la succession de François Joseph SIMON leur frère curé de Fontenay aux Roses def 11 fev dernier comme plus onéreuse ..., héritiers chacun pour un 5e [source: notes de Laurence Croq, 2007]
1812 – Anne GOSSELIN d'où Jeanne-Marie +10.9.1812 à 6 ans à Rennes, hôpital général
1822 - Amant Constant GOSSELIN x 28.9.1822 Rennes Adèle Marguerite PHILIPPE LAVALLEE
1875 - François Louis Marie x 04.10.1875 Rennes Marie Rose Perrine DELAUNAY


Drouot:
http://www.drouot-documentation.com/DrouotDoc/FR/Consult/INDEX.ASP?Rubrique=EBENISTE_BRONZIER_DESIGNER&Table=mobilier&Align=&Premier=G&Dernier=G
GOSSELIN adrien antoine . maitre en 1772
GOSSELIN antoine . maitre en 1752
GOSSELIN jean-philippe . maitre horloger en 1717
GOSSELIN josse . maitre en 1768

I Jacques GOSSELIN +av1748 protestant(?, ses enfants sont baptisées) reçu maître horloger à Paris avant 1698. dt Rue Mazarine 1701, dt Place Dauphine psse St Barthélemy 1723. Travailla pour Gribelin et T. Hommet. x Marie AVISSE [ref Augarde: AN MC LIV.679.8.12.1698, XV.435.10.2.1712, + bail XXVI.847-7.2.1728, délivrance de leg 21.3.1729-CXV.461-21.1729, notoriété XV-658-18.8.1747,compte, quittance et obligation XXX.485-25.4.1750] d'où
1. Louise °9.12.1698 baptisée le 11 St Sulpice de Paris [parrain Jacques AVISSE, marraine Louise MENARD) ca 1723 x Elie ROBERT ca1714 (tontine constitué de la part de Jean-Philippe Gosselin le 6.2.1714)
2. Jean-Philippe qui suit II.
3. Elizabeth-Marguerite fille majeure 1723 x pc VII-234 6.7.1723 [G1410] Jean DUTENS orphèvre à Paris majeur fils de Jean marchand à Pruilly et Esther MAUCON
II. Jean-Philippe GOSSELIN °9.5.1704 St Sulpice de Paris [parrain Pierre-Jacques GOSSELIN, marraine Marie-Salomée GOSSELIN) +1766 reçu maitre horloger le 26.8.1717. Garde visiteur 1752-1753 et 1755-1757. rue des Petits-Champs 1740, Rue St-Honoré vis à vis de l'oratoire en 1748, dans un appartement au second étage d'une maison appartenante aux héritiers Leleu(?), 1761. Très actif, il produisit notamment des pendules à musiques. Signe "Gosselin à Paris". Il constitue en 1761 une tontine en faveur de Madeleine CHAIR °21.7.1703 ND de Sancerre fille de Joseph et Marie ALMAIN x Suzanne REGNIER native de Paris, +9.7.1757 46 ans (inhumation le 10 Y11334, témoins Amy DENTAN maitre orloger à Paris y dt rue de la Callandre psse St Barthelmy et Claude AUBERT compagnon orloger dt en la maison où habite Gosselin) vivant et morte dans les sentiments de la religion prétendue reformée, inhumée le 10 nuitamment sans bruit, scandale ny apareil dans le chantier de Moreau au port au Plâtre, fille de Urée REGNIER joaillier

GOSSELIN, Jean Baptiste °1717 fils de maitre horloger à Paris 1743, rue St-Denis 1744-48 Garde 1752. Part en 1753 à Bordeaux où il se marie en 1755. Rue du Loup où il meurt en 1781. (source Tardy). Maitre horloger de Paris, dt à Bordeaux en 1761 Il fait une procuration pc 25.1.1761 LXIV-370 à François CAILLAT maitre tailleur d'habits. (base ARNO1761)

Fichiers Artisans AN:
- Jean-Baptiste GOSSELIN maitre horloger dt rue St-Anne obligation et délégation pc XXIX-426.2.11.1750
- Jean-Philippe GOSSELIN maitre horloger dt place Dauphine Il achete un fond de comerce d'horlogerie pc 12.4.1738 XIII-260. Dt rue Croix des Petits Champs fait une constitution pc XXIX.450-3.11.1740, dt rue St Honoré 1742 pc XXV-534-.6.1742 il représente Marthe MUGUET(??) soeur du défunt. Dt rue St Honoré en 1747 partage d'Urée REGNIER joaillier son beau-père pc 14.3.1747 X 476, dt rue St Honoré consentement en forme de partage d'une rente X.478-14.3.1748, dt rue St Honoré transport pc V.449-20.6.1749
- Jean-Baptiste GOSSELIN maitre horloger dt rue St-Honoré consentement pc XV-626-21.2.1743
- Joseph GOSSELIN maitre horloger dt rue Mazarine 1712
- Philippe GOSSELIN maitre horloger dt rue St Eustache consitution de rente par lui CXV.555.17.10.1745)

sur Paris:
1640 – conseil de famille suite à démence d'esprit pour remplacer le curateur de Magdelene GOSSELIN veuve de Guillaume LECLERC, nièce de défunt Claude GOSSELIN juré vendeur et controlleur de vins à Paris et doyen de ladite communauté 7.9.1645 Y3916 [A4244]
1679 - obligation grossoyé Philippe GOSSELIN? à Marguerite DUBRAY 3.10.1679 XXI-249
1680 - apprentissage Louis GOSSELIN avec Nicolas HUET 18.3.1680 XXI-250
1680 - iad à la requete de Genevive LE VACHER? veve de Denis DIOUZE comme aussy à la requete de Marie GOSSELIN des effets delaissés par ledit Denis DIOUZE 29.7.1680 XXI-252 Etienne Paillet
1694 – Michel GOSSELIN (iad pc Pioger 27.10.1694 clos de justice 29.10.1694 Y5310) md fruitier oranger x Anne HUTION(?)
1696 - mariage Pierre RICHARD et Anne GOSSELIN 1.7.1696 LIII REP3
1710 – Anne-Charles GOSSELIN (iad CXII-439 28.8.1708 [G2018] maitre vitrier? x Doyen et Desnotz 18.9.1705 Louise METIVIER/MESTIVIER veuve de Martin JALIN
1724 - Jacques GOSSELIN md cardeur? et drapier à Paris dt rue du maine? paroisse Saint-Nicolas des Champs x Marguerite HUCHARD (iad Caron et Dupuys 27.3.1724 clos de justice 11.4.1724 Y5283) veuve de Louise HARDY
1720 - François GOSSELIN x pc 21.1.1720 XXXVIII Gabrielle DAUPLé
1725 – Claude GOSSELIN maitre boulanger à Paris dt rue des Francs-Bourgeois paroisse Saint-Sulpice x Françoise DAUPHIN fille de Jacques bourgeois de Paris (iad.1.1725 pc Regnault et Deraner clos de justice 29.1.1.1725 Y5323) d'où Caterine, Françoise, Caterine, Jacques et Anne.
1735 – Pierre GOSSELIN vente d'office pc XXIX-424 8.7.1735
1736 - Pierre GOSSELIN (iad 7.8.1736 pc Chugot? clos le 14.8.1736 Y5283) md de vins à Paris dt rue .. paroisse Saint-Eustache x Louise DAVY d'où Jean, Marie-Louise, Marie-Anne, Pierre-Denis
1739 - Déclaration par laquelle Marie-Jeanne LEFELON femme de Nicolas LESIEUR orfèvre bourgeois de Paris relate l'enlèvement de sa fille par un nommé GOSSELIN avec vol. 20.1.1739 XXVIII-257
1761 - Transport de rente de 196£ par GOSSELIN, négociant à Bordeaux à Daniel Bartholony maitre horloger à Paris dt rue de Harlay psse St Barthelemy 21.2.1761 ET/XXX/0365
1751 – Jacquelin GOSSELIN horloger à Paris quittance à Michel-Charles POTEL bourgeois de Paris (pc 7.3.1751 LXII-423 (Arno 1751)
1785 – Nicolas-Louis GOSSELIN bourgeois de Paris x Marie-Madeleine BARBIER dt rue Neuve-Saint-Paul quartier Saint-Paul iad VIII-1264 13.5.1785
1787 - contrat de mariage entre le sieur Bouvier et la demoiselle Gosselin VII 9.7.1787 (base GeneaNot)
1781 – Thomas GOSSELIN transport de rente pc LXV-450 24.3.1781
1782 - contrat de mariage entre Monsieur Gosselin et Mademoiselle Houzé I 9.2.1782, dépot d'acte célébration de de mariage pc I 7.3.1788 (base GeneaNot)
an IV – Marguerite GOSSELIN x Quentin DARBLET bijoutier venden la maison "à la Vallée de Fécamp" pc 6 ventose an IV XXVIII-573 et 28 prairial an IV XXVIII-574

Refuge Huguenot (http://cams-atid.ivry.cnrs.fr/):
NAT assistance a Londres du 4 juin 1686 au 28 aout 1687 (Royal Bounties)
NOR GOSSELIN Jacques
--------- 2
NAT assistance a Londres du 4 juin 1686 au 28 aout 1687 (Royal Bounties)
NFS GOSSELIN Madeleine
--------- 3
NAT assistance a Londres du 4 juin 1686 au 28 aout 1687 (Royal Bounties)
NOR GOSSELIN Daniel

Au remplacement du curateur de Geneviève GOSSELIN démente d'esprit x feu Guillaume LECLERC par avis 7.9.1645 Y3916:
-. Claude GOSSELIN +v1645 (avis 7.9.1645 Y3916 pour nommer un autre curateur)juré vendeur et controlleur de vins à Paris et doyen de la communauté natative-?) x Geneviève GENEF(??), oncle et curateur de Geneviève GOSSELIN, démente d'esprit épouse de feu Guillaume LECLERC
- Nicolas GOSSELIN bourgeois de Paris oncle paternel
- Nicolas SAINGLAIN marchand de vins à Paris cousin germain paternel
- Pierre SANGLAIN md de vins à Paris cousin paternel
- Martin BADER maitre cordonnier à Paris cousin germain paternel à cause de Geneviève GOSSELIN sa femme
- Nicolas ROBERT cousin paternel
- Nicolas ROBERT advocat en parlement cousin paternel
- Anthoine ROBERT procureur au chatelet cousin paternel
- Claude ROBERT procureur en la cour cousin Paternel

Dépouillement série Y des tutelles (Microfilm 607):
- Gosselin - tutelle avis substitution 18.12.1782
- GOSSELIN (mineurs) tutelle 27.2.1784
- GOSSELIN (mineurs) tutelle et avis 28.8.1781
- GOSSELIN (mineurs) tutelle 31.8.1780
- GOSSELIN (?) tutelle mariage avec delle BERTRAND 18.10.1790


BULLOT/BULOT (Rennes)

Source: dépouillements CGIV35 – Registres Paroissiaux (site Archives Municipales de Rennes)
Voir: Dépouillement CGIV35, Parchemin, Tardy sur Julien BULOT/BULLOT maitre horloger, Jan BIGOT maistre horloger - Site Archives Municipales de Rennes – registres Rennes St Germain

I. Julien BULOT maitre horloger x Jullienne/Julienne de LOURMEL (DELOURMEL) fille de François de LOURMEL et Briande MOREL marraine d'une fille de Macé BOULLET marchand guinière et Perrine COUDRAYS °16.7.1641 Rennes St Martin d'où
1. Renée °2.9.1641 Rennes Saint-Germain (35) +11.6.1708 Rennes, St-Pierre en St Georges dt près de la rue Hue x janvier 1664 Rennes Saint-Germain Mathieu (Mathurin) GOSSELIN +1.10.1727 Rennes (St Pierre en St Georges) maitre horloger dt près de la rue Hue à Rennes d'où postérité [Témoins mariage Gosselin/Bullot: Jullien(?) de LOURMEL , Janne BOURDON sa compagne, Jacq du Renée de LOURMEL sa compagne]
2. Tudal BULOT °30.8.1647 Rennes Saint-Germain
3. Julien °1.5.1651 Rennes Saint-Germain (35) qui suit II.
[parrain Renée: Jullien de LOURMEL tailleur d'habits, honorable femme Renée de LOURMEL sa soeur (?), compagne de Jan BIGOT maistre horloger de cette ville de ...., également signature: Jullien de Lourmel, Jan BIGOT, L? PICGNE(?), Jacquette BULLOT, J Bullot]
[parrain: Tudal: honorable homme Tudal CACHARCHITS(??), maraine Magdelaine MORIN compagne de Nicollas du MAINE(?) marchand de draps de sois)
[parrain Jullien: Jullien CROCQ(?).. marraine Janne PIROLLAC(?), signature: Jacquette BULLOT, DRDOUBE(?), Jullien de LOURMEL]
II. Julien BULLOT °1.5.1651 Rennes Saint-Germain (35) +24.2.1693 Rennes Saint-Germain (35), décédé le 22 devant(?), environ 42 ans le palais, maitre horloger à Rennes, 23 ans à son mariage, dt près le Palais x 25.6.1673 Rennes Saint Germain Laurence HUTRU/HUTRET +6.10.1678 Rennes Saint Germain d'où
1. Mathieu °1.4.1678 Rennes Saint Germain
[Signature au mariage Julien Bullot/Hutru: Jean BOISSE(?), F CALLIN(?) DU CHEMIN(?), GOSSELIN(?), LEAUTE, GRENOUAILLE(?), NOUOS, AINIERE(?), DOLLIN(?), signature: au décès de Julien Bullot: BOISMORIN RAISIN, M. BUCHET, MLEBASERET(?), SACVISSE(?)]
[Parrain/M Mathieu: Mathieu GOSSELIN maitre horloger, Anne FORGET(?) compagne de honorable homme Gilles HAUBOYER(?) marchand de draps de.. en cette villes de Rennes (plusieurs signatures difficilement lisible sur la version numérique)


I. Antoine BULLOT x Raoulette/Roulette BEUCHERE [marraine en 1621 d'un fils de Guillaume CLARET et Jeanne PILLART °1.11.1621 Rennes St Martin) d'où
1. Julienne marraine le 3.10.1622 Rennes St Martin d'une fille de Pierre REGNART et Guillemette CHARLES
2. André °10.4.1620 Rennes St Martin (marraine Jeanne PERRIN)

1591 – Sansonne BULLOT x 24.10.1591 Rennes (Toussaint) André DOGON
1594 – Suzanne BULLOT x 27.8.1594 Rennes (Toussaint) Jean COUASMES
1587 – Bertrande BULLOT x 31.5.1587 Rennes (Toussaint) François JOUAN
1645 – Jacquette BULLOT marraine d'un fils de Guy RICHART maitre cordonnier et Jacquette DESVALLEES °17.9.1645 Rennes St Pierre en St Georges
1647 – Julien BULLOT (maitre), l'un des maitres écrivains de cette ville parrain d'une fille de Jacques PORET maitre tailleur d'habits et Julienne LESENESCHAL °29.3.1647 Rennes Saint-Pierre en Saint-Georges
1662 – Julienne BULLOT x Rennes St Etienne (35) [entre 1651 et 1675 cf Swic/Parchemin] Jacques LEGENDRE dt rue St Georges d'où
a. Marie-Perrinne °1.4.1662 Rennes Saint-Pierre en Saint-Georges (parrain: Jean LEMENANT sr de la Jubaudrye avocat à la cour, marraine Dlle Perrinne COLLIN
b. Marie-Geneviève °3.1.1672, née le 2 Rennes Saint-Pierre en Saint-Georges (parrain: Me Guy BOUVET sr de l'Osier procureur en la cour, marraine: Marie LEFEBVRE
1685 – Renée BULLOT marraine d'un fils de Jean MORICE et Renée LEMENOREL°8.3.1685 Rennes Saint-Pierre en Saint-Georges (parrain Denis MULLOT maitre boulanger)
1690 - Julien BULOT maitre horloger parrain d'une fille de Guillaume TOUCHAZ et Olive ANDRE °2.10.1690 Rennes Saint-Pierre en St Georges (marraine Dlle Jeanne MENART)
1692 – Julien BULOT +11.11.1692 Rennes Saint-Germain (35) ancien commis au greffe des requestes du palais agé d'environ 86 ans décéd pres la place du palais le 10 du mois, inhumé dans l'église en présence des soussignants (signatures: M. BUCHET, R ROHAN, M Kogan(?)

DELOURMEL (Rennes)

Source: AD Rennes

Actes originaux (analyse bienvenue):
- extrait de partage François de Lourmel et Briande Morel 4B5052 [G6701] 16.11.1634

I. François de LOURMEL x Briande MOREL, de la ville de Renne (extrait de partage 4B5052 [G6701] 16.11.1634 par Lefeubure arpanteur royal et priseur juridiction abbaye royal de St-Georges). Dans le partage il est question d'un logis situé pres le costé septentrionnal de la rue Saint-Georges. Il est question d'une collationé par extraict à l'original dudict partaige daté et signé .. du présent par nous nottaire royaux à Rennes .. le 19.5.1649 signé Desrue? et Dfohier?) d'où
1. Jullien de LOURMEL tailleur d'habits 1651 (sous la curatelle de Jean POAUL 1634) x av1664 Janne BOURDON
2. Jullienne de LOURMEL x Jullien BUSLOT
3. Janne de LOURMEL x François LE BOUC
4. Renée de LOURMEL (sous la curatelle de Guillaume TURPIN 1634) x av1651 Jan BIGOT maistre horloger

[Témoins mariage Gosselin/Bullot: Jullien(?) de LOURMEL , Janne BOURDON sa compagne, Jacq du Renée de LOURMEL sa compagne]
[parrain Renée Bullot: Jullien de LOURMEL tailleur d'habits, honorable femme Renée de LOURMEL sa soeur (?), compagne de Jan BIGOT maistre horloger de cette ville de ...., également signature: Jullien de Lourmel, Jan BIGOT, L? PICGNE(?), Jacquette BULLOT, J Bullot]


DELANNOY (Paris)

famille parente des Gosselin

source: AN MC

Documents originaux (toute restranscription est la bienvenue):
- Contrat de mariage Etienne Louis DELANNOY x Geneviève BOUE (pc LXX-254-27.11.1717) en présence de Antoine-Mathieu Gosselin brodeur, cousin issu de germain [G1393]


I. N. DELANNOY d'où
1. Marie DELANNOY x Jean BUET marchand chapelier tuteur sa nièce Marie, dt rue du Four psse Saint-Sulpice 1707
2. Louis qui suit II
II. Louis DELANNOY +av1717 marchand mercier à Paris x Marie-Madelaine DUBOIS d'où
1. Estienne-Louis DELANNOY maitre chapellier 25 ans passés à son mariage dt à Paris rue de la Tonnellerie psse St Eustache x pc LXX-254.27.11.1717 [G1393] Geneviève BOÜÉ majeure fille de défunt François BOÜÉ maistre chappellier à Paris et de Marguerite DELAROCHE, dt rue de la Tonnellerie psse St Eustache. Il y a une convention juste après l'acte de mariage.
2. Marie DELANNOY ca 1717 +1722 (iad Dupont et Le Prevost 29.1.1722 I-305 [I3076] clos de justice 6.2.1722 Y5325 [R108], tution 27.1.1722) x pc Lemercier 6.10.1707 XLVI-194 [I5016] (dot 5125 livres) Benoist SIMON marchand chappellier ca 1717, 1722 dt rue du Four faubourg Saint-Germain fils de Antoine SIMON marchand à Lyon et Elizabeth GOURGET? d'où
a. Marie SIMON 13 ans 1722
b. Anne SIMON 8 ans 1722
c. Jeanne SIMON 5 ans 1722
3. Louise DELANOIX
4. Françoise DELANOIX

iad Marie DELANNOY Dupont et Le Prevost 29.1.1722 I-305 [I3075]: au cdm il est question de l'état de compte et liquidation que ledit Jean BUET oncle de ladite deffunte a fait dresser des biens et droits tant la dite future épouse que de son frère (..) de succession des père et mère

Mariage Delannoy/Simon 6.10.1707 XLVI-194 [I5016] en présence coté DELANNOY
Antoine CHULOT marchand brodeur cousin, Pierre BRIERE marchand cousin.


en 1717 mariage en présence coté Delannoy (outre les autres):
- Michel cousin issu de germain
- Auguste BOISTEL de SAINT-ROMAIN(?) huissier au chastellet cousin issu de germain
- Pierre LELIEVRE à cause de Anne DELANNOY sa femme cousine issu de germaine
- Antoine-Mathieu GOSSELIN maistre brodeur cousin issu de germain

SINOT (Paris)

I. Simon LENOIR +av1706 maître horloger x Susanne/Suzanne SINOT (ayeule de Catherine Lenoir présente à son mariage XIII.10.10.1706) d'où

Registre de cloture d'inventaire Y5309 17.10.1687
- Charles SINOT me vitrier à Paris x Gabrielle MIFFET (iad pc Guyot et Taboué notaire le 16.10.1687, Gabriel MIFFET me passementier boutonnier à Paris subrogé tuteur) d'où Charlotte 13 ans et demy, Marie-Gabrielle 7 ans
- Thomas SINOT (iad Auvray et Mortier 9.12.1694 clos de justice pc 23.12.1694 Y5310) tailleur de pierre x1. Jeanne LESCOUNETTE(?) x2 Marguerite COLAS(?) d'où des enfants mineurs du premier lit et Louise x François MAJOUL(?) maitre potier d'étain
- François SINOT maitre tailleur d'habits dt rue Geoffroy Lanier paroisse Saint-Gervais x Jeanne-Ursulle CAMUSET (iad pc Tessier et Veillart 26.4.1728, clos 12.5.1728 Y5271) d'où Claude Charlotte Marie Geneviève et Louis


LE FEBURE, LEFEBVRE (Paris)

Actes originaux (analyse & retranscription bienvenue):
- Françoise LE DUC épouse de Nicolas LEFEBURE (iad Robillard et Vatel 23.1.1702 LXIX-503 [E0126]
- tution enfants Françoise LE DUC épouse de Nicolas LEFEBURE 19.1.1702 [E0190]
- cdm Nicolas LEFEBURE et Françoise LE DUC pc Aveline et Blanchard 11.11.1697 XXX-145 [E3440] Françoise LE DUC
- tution enfants de Guillaume LEFEBURE et Talence LEFEBURE tution 18.6.1688 Y4012B [E7160])
- avis de parents enfants de François LEFEBURE marchand bourgeois et Anthoinette POUSSIN 26.8.1679 [A4523]
- avis de parents enfants de Claude LEFEBURE peintre du roy et de son académie royal et Jeanne du TILLOY Y3984A 11.9.1679 [A4530]
– tutelles enfants deAntoine LE FEBURE maitre rotisseur à Paris et Marie LE CHASSEUR Y4090 aout 1700 [R1327]
- cdm Jean-Baptiste LENOIR 11.7.1677 et Madeleine LE FEBURE pc Paillet XXI-243 [G2500]
- mariage Francçois LEFEBURE et Marie-Anne SIMON 12.2.1696 pc Le Feure LXIX-162 [G2523-G2525]

Ceux qui m'interessent :

I. Jean LEFEBURE maitre corroyeur x Catherine MARESCHAL (x également N. MIGNOT d'où Claude MIGNOT maitre cordonnier) d'où
1. Madeleine LE FEBURE +av1707 majeure 1677 x x 11.7.1677 pc Paillet XXI-243 [G2500] Jean-Baptiste LENOIR maître horloger dt rue aux Febvres paroisse Saint-Martial 1677, demeurant rue d'Amboise (St-Etienne Dumont)

Coté Lefebure (C.IIbis): à la tution du fils LenoirxDelaroche: Jean FARDOIL maître horloger à Paris cousin issu de germain maternel à cause de Charlotte de VILLARS (VILLIERS sa femme Charlotte est dite cousine de Nicolas Lenoir. Etienne MIGNOT prétre docteur de Sorbonne cousin issu de germain maternel. [ Claude MIGNOT maître cordonnier beauf de Lefebure]
- Au mariage de Catherine Lenoir x Jean-Baptiste du Tertre, Guy FADOIL (FARDOIL orloger et Charlotte de VILLIERS safemme sont dit cousin et cousine.
- A la tution de Jean DELAROCHE du 23.3.1729 fils de Suzanne Lenoir et Robert de LA ROCHE présent: Jean FARDOIL maitre horloger à Paris cousin issu de germain maternel, Claude-François ROBILLARD caussier? des requestes de l'hotel à Paris, Etienne MIGNOT pretre docteur de Sorbonne, cousin issu de germain maternel

Non relié:


I. N. LE FEBURE d'où
1. Anthoine qui suit II
2. Gillette LE FEBURE x Jean-François DESJARDINS bourgeois de Paris 1682
3. Marie LE FEBURE x Jean LESGUILLIER? marchand corroyeur privilégié
II. Anthoine LE FEBURE +av1682 maitre corroyeur baudroyeur x Marie PAULIN ca1682 (qui x2. Thomas HUSSON +av1682 dont Jean HUSSON) d'où
III. Antoine LE FEBURE (iad 30.12.1687 pc de Villaine et de Desgranges? XV-311 [I6034] clos le 16.2.1688 Y5331 [R100], tution 13.12.1687) maitre corroyeur baudroyeur à Paris dt rue et paroisse Saint-Jacques de la Boucherie x pc 22.11.1682 Desgranges XV-290 [I8189] Marguerite-Geneviève BARON fille de + Philippe BARON maitre serrurier à Paris et Marguerite RUFFIN d'où
1. Claude LEFEBURE 4 ans 1687
2. Pierre LE FEBURE 2 ans et demy 1687 sous la tutelle de Jean-François DESJARDINS bourgeois de Paris, grand oncle des mineurs et subrogé tuteur
Au mariage Antoine LE FEBURE /BARON pc 22.11.1682 Desgranges XV-290 [I8189]: Cezar DESGRANGES peintre ordinaire du roy cousin, Pierre DESGRANGES huissier sergent? au chastelet? aussy son cousin, Pierre DESGRANGES fils du sr Cezar DESGRANGES aussy cousin

- Nicolle LEFEBURE x André de LAULNOY (avis Y3905 16.3.1638 [acteGnnR1866P1128]) cordonnier privilégié (qui x2 quelqu'un) d'où enfants mineurs sous la tutelle de Nicolas de BURY maitre corroyeur baudroyeur à Paris) dont
a. André de LAUNOYS
b. Pierre de LAULNOY
[1638: Adam TAMPLIER bourgeois de Paris oncle maternel et subrogé tuteur, Pierre LE MUR marchand libraire oncle maternel à cause de sa femme, François CUQUEL maitre tailleur d'habits oncle maternel à cause de Louise TAMPLIER sa femme]

- Geneviève LE FEBURE (tution 17.5.1673 Y3971C [R905]) x Jean MORGAN maitre corroyeur à Paris d'où
a. Geneviève MORGAN 4 ans 1673
b. Nicolle-Sainte MORGAN 2 ans 1673
Dans les parents cotés maternels: Jean-Baptiste GUILLAUMONT maitre tapissier à Paris cousin issu de germain maternel à cause de Nicolle HARLAY sa femme, Ambroise de la ROUE marchand mercier au palais aussi cousin issu de germain maternel à cause de Marie HARLAY sa femme


- Magdeleine LEFEBURE (iad Monteneau et de Villaine 22.3.1688 clos 5.4.1688 Y5331 [R100]) x Pierre DAVELAY maitre cordonnier en vieil dt à Paris rue de Seyne quartier Saint-Germain des prez paroisse Saint-Sulpice d'où Magdelaine DAVELAY 11 ans (René COUSTIER bourgeois de Paris y dt rue de Seyne subrogé tuteur desdits mineurs)

I. Guillaume LEFEBURE +av1688 (tution 18.6.1688 Y4012B [E7160]) maitre cordonnier à Paris x Talance(?) LEFEBURE +av1688 d'où Guillaume 18 ans 1688 et René 16 ans 1688, en présence de Vigor(?à BOUCHER et Claude ROUAULT(?) maitre cordonniers à Paris oncles maternel à cause de leurs femmes.

I. N LE FEBURE d'où
1. Gilles qui suit II
2. Jean LE FEURE maitre cornetier dt rue Bourlabé 1692
II. Gilles LE FEURE (LE FEBURE) maitre cornetier à Paris, dt rue Saint-Jacques de la Boucherie x Nicolle GOUSSET +av1692 (tution Y4032 18.12.1692) fille de Jean GOUSET ouvrier en soye et Jeanne GUILLARD
présents: Gilles GUIBOUT bourgeois de Paris, dt rue de Condé grand oncle paternel, Baptiste GUYMIE maitre corroyeur à Paris ami


I. Jean LEFEBURE maistre cordonier à Partiel? en Champagne x Helaine FAŸ d'où
II. Nicolas LEFEBURE maitre cordonnier à Paris dt rue de l'Escharpe(?) paroisse Saint-Paul x pc Aveline et Blanchard 11.11.1697 XXX-145 [E3440] Françoise LE DUC (iad Robillard et Vatel 23.1.1702 LXIX-503 [E0126] clos de justice 24.1.1702, tution 19.1.1702 [E0190]) fille de Pierre LE DUC maitre cordonnier à Paris dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Sauveur d'où
1. Pierre fils unique mineur agé de 2 ans et demy

- François LE FEUVE maistre cordonnier x Angélique BRION +v1707 (tutelle Y4179 19.7.1708, procuration pc Dona et Lange 17.7.1708) d'où
1. Antoine 4 ans 1/2
2. Jean-Baptiste 2 ans

I. Denis LEFEBURE marchand bourgeois de la ville de Besançon x Anne BERTRAND d'où
II. Jacques-Antoine LEFEBVRE (iad CX-342 pc Foucaut et Jame 30.12.1735 clos le 21.1.1736 Y5272 [R113], tutelle 20.12.1735) marchand bourgeois de la ville de Strasbourg puis officier de feu Mr le duc de berry dt à Paris rue St-Martin paroisse Saint-Nicolas des Champs, 30 ans à son mariage x pc 7.6.1705 Lemaistre CX-256 [J0800] Marie-Therese BRION fille de + Guillaume BRION et Barbe SOIRON d'où
1. Marie-Barbe LEFEBVRE x Crespin GUERIN maitre corroyeur, dt rue Guerin boisseau dite paroisse Saint-Nicolas des Champs 1735
2. Marie-Louise-Charlotte LEFEBVRE x Nicolas DU CAREL maitre charon
3. Anne-Marie-Thérèze LEFEBVRE 23 ans en 1735
4. Marie-Michelle LEFEBVRE 21 ans en 1735
5. Jacques-Hubert LEFEBVRE 20 ans en 1735
6. Marie-Madeleine LEFEBVRE 19 ans en 1735
7. Jean-Baptiste LEFEBVRE 12 ans et 6 mois en 1735
8. Charles-Guillaume LEFEBVRE 11 ans 6 mois

- Marguerite LE FEUVE (iad pc Des Escures et Vaubelin le 30.8.1710 clos le 1.9.1710 [R111]) x Jacques MATHIEU marchand tanneur corroyeur à Paris dt rue de Rueilly fauxbourg Saint-Antoine paroisse Saint-Paul d'où
a. Jacques MATHIEU (subrogé tuteur: Pierre BESNARD tanneur à Paris



1589 – cdm Jacques LEFEVRE maitre corroyeur baudroieur dt rue du Plastre, autrement dit la Petite Corerie, paroisse Saint-Nicolas x pc 29.1.1589 XCI-94 Nicolle REGNYER veuve de Jehan DAULYE maitre corroyeur baudroyeur dt rue du Plastre paroisse Saint-Nicolas
1635 – cdm Claude LEFEBVRE fille majeure dt rue Traissevache psse Saint-Jacques de la Boucherie x pc CV-603 16.1.1635 Michel ROLAND maitre corroyeur baudroyeur veuf, dt rue Saint-Martin paroisse Saint-Merri
1650 – cdm Nicolas LEFEBVRE chapelier à Paris dt à la Ville-Saint-Marcel, rue Mouffetard psse Saint-Martin, fils de defunt Sire LEFEBVRE laboureur à Clairefontaine en Thiérache (Aisne) x pc XV-146 21.12.1650 Elisabeth MIGNOT fille de Jacques MIGNOT maitre corroyeur-baudroyeur à Laon, Aisne
1679 - avis de parents enfants de François LEFEBURE marchand bourgeois et Anthoinette POUSSIN 26.8.1679 Y3984A [A4523]
1679 - avis de parents enfants de Claude LEFEBURE peintre du roy et de son académie royal et Jeanne du TILLOY Y3984A 11.9.1679 [A4530]
1680 – cdm François LEFEBVRE tonnelier faubourg Saint-Antoine x I-175 25.11.1680 Simone PIED fille de Girard PIED maitre corroyeur dt rue du Four
1684 – Anne LE FEBURE épouse de Louis MURET? maitre cordonnier à Paris, héritieres avec Marguerite DESNEUFS épouse de Isaac CARON? blanchisseur, de Laurence DESNEUFS veuve de Mathieu DANIEL marchand bourgeois de Paris leur tante, dont l'iad 24.4.1684 XXXIX-157 [I9890]
1696 - mariage Francçois LEFEBURE et Marie-Anne SIMON 12.2.1696 pc Le Feure LXIX-162 [G2523-G2525]
1700 – tutelles enfants de Antoine LE FEBURE maitre rotisseur à Paris et Marie LE CHASSEUR Y4090 aout 1700 [R1327]
1737 - Estienne LEFEBURE (iad pc Vannain(?) et Chuevin(?) 17.5.1737 clos 20.5.1737 Y5298) cordonnier à Paris dt rue Vieille Place Aux Veaux paroisse Saint-Jacques de la Boucherie x Martine AVENANX(?)/ GOUAN d'où Charles-Estienne maitre cordonnier à Paris, Martine LEFEBURE fille majeure, Louise et Louis enfants mineurs
1742 - Joseph LEFEBVRE maitre cordonnier à Paris y demeurant Vieille rue du Temple paroisse Saint-Paul x1 Madeleine BOURDER (iad pc Bernard et Le Chanteur 23.2.1742 clos de justice le 16.3.1742 Y5273) x2. Louise-Elizabeth THIERRY (iad pc Desmeures et Maquer 10.10.1748 clos 21.10.1746 Y5326 d'où du second lit Louis-François, Jean-François et Anne-Louise

MIGNOT (Paris)

Documents originaux (analyses/retranscriptions bienvenues):
- Marie-Anne MIGNOT veuve de André CHALIPPE iad 22.8.1741 CVIII-449 [E7056]
- iad Marie-Angélique AUBOUST épouse de Pierre MIGNOT pc Vatry et Michelin 18.4.1736 XVII-697 [G1966]

I. N. MIGNOT x Catherine MARESCHAL (x également Jean? LEFEBURE maitre corroyeur) d'où
1. Claude MIGNOT maitre cordonnier
2. Madeleine LE FEBURE +av1707 majeure 1677 x x 11.7.1677 pc Paillet XXI-243 [G2500] Jean-Baptiste LENOIR maître horloger dt rue aux Febvres paroisse Saint-Martial 1677, demeurant rue d'Amboise (St-Etienne Dumont)

- A la tution de Jean DELAROCHE du 23.3.1729 fils de Suzanne Lenoir et Robert de LA ROCHE présent: Etienne MIGNOT pretre docteur de Sorbonne, cousin issu de germain maternel

Autres non reliés:
1665 - mariage François MIGNOT maitre brodeur et Anne CROINU 22.11.1665 LXXXV-188
1670 - quittance Louise MIGNOT fille majeure dt rue de Noyes psse St-Etienne du Mont à François DUQUESNAY sgr patron des grandes maitre d'hotel de madame la duchesse d'Orléans 6.12.1670+ mainlevé CXIX-13:
1671 - obligation Francois MIGNOT conseiller du roi lieutenant général de Villefranche en Beauiolois? et dame Marie du ROZIER sa femme Claude DUBEZE chargé d'affaire de Claude PELLOT premier président au parlement de Rouen 20.5.1671 CXIX-14
1696 - mariage François MIGNOT laboureur et Anne JEANNOT veuve de Charles Le FRANCOIS 6.3.1696 pc Le Feure LXIX-162
1736 - Pierre MIGNOT maitre cordonier à Paris dt rue St Denis? paroisse Saint-Gervais x Marie-Angélique AUBOUST (iad par Vatry et Michelin 18.4.1736 XVII-697 [G1966] clos de justice 12.5.1736 Y5294) d'ou fils mineur
1741 - Marie-Anne MIGNOT veuve de André CHALIPPE bourgeois de Paris iad 22.8.1741 CVIII-449 [E7056]
1750 - Marie-Philippes MIGNOT x André de SAINT-JEAN (iad Roger et Aleaume 22.7.1749, clos 13. 3.1750 Y5326) maitre sellier à Paris

FARDOIL

Source: Jean-Dominique Augarde, les ouvriers du temps, 1996

Documents originaux (analyses/retranscriptions bienvenues):
- Contrat de Mariage Jean-Baptiste-Charles Poiret x Bacot XCII-561 26.7.1749 [G1447]
- Contrat de Mariage Nicolas Fardoil et Marie-Elizabeth Bernard pc XXXIV-568 4.2.1748 [G1402]
- cdm Charles ROQUET et Charlotte-Catherine ROBILLARD pc Ballot 4.3.1747 CXVI-330 [E6945]
- avis de parents sur Marie-Charlotte POIRET Y4729B 16.3.1753 [A4440]

I. N. FARDOIL d'où
1. Jean qui suit II
2. Pierre FARDOIL maitre horlogeur ca1726
3. Joseph FARDOIL maitre horlogeur 1726
II. Jean FARDOIL +1747 maitre horloger avant 1702, dt au marché Neuf 1702, rue de Bièvres, rue des Noyers paroisse Saint-Etienne du Mont 1730, 1735, 1743. Il était frère de Pierre et appartenait vraisembablement à la famille d'horlogers du meme nom établie au XVIIe siècle à Blois, et qui compta deux autres horlogers parisien, Joseph 1662-1738 et Thomas-Balthazar cité en 1738 x Charlotte (de) VILLIERS [référence non vues : Brateau, AN MC XVIII.438.24.8.1707, XXXIV.531.10.1.1743, XXXIV.541.10.1.1743 – XXXIV.571.6.11.1748] d'où
1. Nicolas qui suit II
2. Marie-Françoise FARDOIL ca 1748 +av1753, dt rue de l'Egout, faubourg Saint-Germain paroisse St Sulpice 1749 (adjudication de cette maison pc sentence de licitation rendue au chatelet le 4.12.1751 à Marie-Charlotte Poiret) x Jean POIRET/POIRRET +av1747 bourgeois de Paris d'où
a. Jean-Baptiste-Charles POIRET °22.6.1726 Paris +apres 1780 horloger ca 1748 (notoriété V-452 14.11.1749 non consulté), apprenti de son grand-père en 1743, puis de Pierre Béliard 1748. Marchand-Horlogé Privilégié du Roi le 25 février 1760. Résigna son brevet en faveur de Robert Robin le 22 octobre 1763. Poursuivit ses activités comme marchand-horloger. Déposa son bilan les 24 août 1768 et 25 février 1774. dt à Paris rue Bourbon Château en 1749, rue du Four, paroisse St-Sulpice 1753, rue de l'Egout Saint-Sulplice 1760, rue Saint-Honoré 1768, quai des orfèvres 1774 x XCII-561 26.7.1749 [G1447] Catherine-Agnès BACOT fille de Pierre maçon et Anne-Caterine AUGé [réference Augarde: Brateau, AN V3 78A, V3 193, AN MC XXXIV-541-10.1.1743, XXXIV-568è4.2.1748, XXXXIV-576.9.11.1748]
b. Marie-Charlotte POIRET (avis de famille Y4729B 16.3.1753 [A4440] pour un conflit sur la maison de la rue de l'Egout) x Pierre BORDEAU DE LA COSNE bourgeois de Paris dt rue Bordet paroisse St Etienne Dumon 1753
3. Madelaine-Charlotte FARDOIL +1730 (iad le 7.2.1730 Roussel et Ballot CXVI-267 [I3024] clos 25.4.1736 Y5283 [R119], tution 3.2.1730 Y4452 [R3838]) x pc Ballot 7.6.1724 CXVI-242 [I5010] Claude-François de ROBILLARD commis greffier aux registres du parlement 1747, commis à la confection des registres du Parlement 1749 bourgeois de Paris, dt rue Galande psse St-Severin 1736 dt rue de la Pelleterie paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1747 d'où
a. Charlotte-Catherine ROBILLARD +octobre 1749 (iad pc 30.1.1750 Lescuyer et Lecourt CI-438 [E6551] clos 5.2.1750 Y5326, tution 6.10.1749) 4 ans et demi à l'iad de sa mère x pc Ballot 4.3.1747 CXVI-330 [E6945] Charles ROQUET maitre cordonnier à paris, dt rue et paroisse Saint-Barthelemyd'où postérité cf généalogie Roquet
4. Joseph FARDOIL maitre horlogeur ca1730 dt rue du Hurpoix psse Saint-André des Arcs dit oncle maternel de Charlotte-Catherine Robillard
5. Pierre FARDOIL maitre horlogeur ca1730 dt enclos du Grand Conseil paroisse Saint-Germain l'Auxerrois, dit oncle maternel de Charlotte-Catherine Robillard
6. Louise FARDOIL ca1724
7. Jeanne FARDOIL ca1724
8. Françoise FARDOIL ca1724
8. N. FARDOIL x François MOREAU controleur de la marque d'or et d'argent
III. Nicolas FARDOIL mort après 1772 maitre horloger le 2 décembre 1717, dt rue de la vieille draperie 1748, rue de la Calandre 1748, rue de Macon paroisse St Severin 1751 et 1753, quai Pelletier (1755), rue de l'Egout 1758, rue de la Vielle draperie 1760, place Maubert 1772 x pc XXXIV-568 4.2.1748 [G1402] Marie-Elisabeth BERNARD fille de Jean-Philippes maitre et marchand miroitier et Jeanne ALLOU [références non consultés: Brateau, AN MC Y4826 A 10.3.1761 – AN MC XXXIV.570.8.7.1748 – XXXIV.581.26.1.1751 – XXXIV.598.6.2.1755 – XXXIV.612.1.6.1758 – XXXIV.617.17.6.1760 – XXXIV.633.5.5.1761 – XXXIV.639.5.5.1763]

Présent au mariage Robillard/Fardoil 1726:
Nicolas LE NOIR maitre horlogeur cousin, Remond LE NOIR maitre horlogeur cousin

Présent au mariage PoirerxBacot:
- Caterine LENOIR veuve de Jean-Baptiste DUTERTRE maitre orloger cousine maternel
- Jean-Baptiste DUTERTRE maitre orloger cousin maternel

avis fille de Marie-Charlotte Fardoil tution 3.2.1730 Y4452 [R3838]:
Jean-Baptiste DUTERTRE maitre horlogeur dt quay des orphevres psse Saint-Barthelemy cousin maternel

Avis de famille Y4729B 16.3.1753 de Marie-Charlotte POIRET:
- Toussaint LENOIR maitre horloger dt place du Pont Saint-Michel paroisse Saint-Severin cousin issus de germain maternel
- Augustin LENOIR maitre horloger dt rue Sainte-Marguerite paroisse Saint-Sulpice coussin issu de germain maternel

Au mariage Le Noir x Charpentier 1727:
- Jean FARDOIL maitre horlogeur cousin

Au mariage Roquet x Robillard (fille Fardoil) 1747 – sans précision si c'est coté paternel ou maternel:
- Pierre GILLET maitre plombier fontainier et Geneviève-Antoinette SOURDEVAL son épouse luy cousin germain, Antoine GILLET aussi maitre plombier fontainier cousin germain, Pierre-Silvain GILLET maitre chandelier bourgeois de Paris et Marie-Suzanne BOUQUIN(?) son épouse luy cousin germain, plusieurs Témoins Poiret, Victoire REPERAND de LIPINE marchande plombière cousine germaine.

Non relié:
I. Pierre FARDOIL maitre horloger dt rue St Louis d'où
II. Pierre FARDOIL horloger dt rue St Louis x pc 16.12.1708 XVIII-442 (non consulté)

- Suzanne FARDOIL épouse de Philippe PORLIER de COMPIEGNE titre nouvel 20.11.1733 XXIX-415

ROCQUET, ROQUET (Paris)

Famille alliée aux Fardoil, elle même alliée aux Le Noir, ainsi qu'aux Pigalle

Actes originaux (analyse bienvenue):
- Contrat de mariage Honnoré Leon et Marie-Jeanne Rocquet 6.1.1732 pc VIII-996 [D1064]
- sentence arbitrale de partage François ROQUET pc VIII-1033 22.12.1739 [E6306]
- iad Caterine ROBILLARD épouse de Charles ROQUET maitre cordonnier à paris pc 30.1.1750 Lescuyer et Lecourt CI-438 [E6551]
- cdm Charles ROQUET et Charlotte-Catherine ROBILLARD pc Ballot 4.3.1747 CXVI-330 [E6945]
- iad Marie-Anne PIGALLE épouse Denis ROCQUET pc Dutartre et Delaleu 23.9.1741 CVIII-449 [E7029]
- tution enfants Marie-Anne PIGALLE épouse Denis ROCQUET 28.9.1741 Y4591B [E7173]
- cdm Denis ROCQUET et Marie-Anne PIGALLE 29.5.1734 XXVI-372 [E8563]
- cdm Martin ROQUET et Marie-Antoinette DROPSY pc 3.1.1728 XXIX-388 [A1791]

I. N. ROQUET d'où
1. François qui suit II.
2. François dit oncle de Martin en 1728
II. François ROQUET (iad 18.2.1737 pc Sauvaige? non consulté, sentence arbitrale de partage pc Sauvaige VIII-1033 22.12.1739 [E6306] maçon, bourgeois de Paris dt rue Traverse Quartier Saint-Germain des prez paroisse Saint-Sulpice x Marie-Jeanne JOURDAIN/JOURDIN +av1732 ( iad sa femme 9.9.1728 VIII-983 non consulté) d'où
1. Louis-François qui suit III
2. Marie-Madeleine x Mathurin BAUDIN maitre charpentier à Paris dt rue de Vendöme paroisse Saint-Nicolas des Champs
3. Martin +av1739 maitre maçon entrepreneur des batiments dt rue Traverse quattier St Germain des prez paroisse Saint Sulpice en 1728 x pc 3.1.1728 XXIX-388 [A1791] Marie-Antoinette DROPSY fille de Jacques maitre sculpteur marbrier et Elizabeth GOBIN, dte à Paris rue de Bucy paroisse St Suplice 1739 d'où enfants mineurs 1739
4. Denis ca1728 maitre maçon entrepreneur des batiments à Paris dt rue de Seve près les Incurables paroisse Saint-Sulpice 1728, dt Barrière de Seve paroisse Saint-Suplice 1741 x1 pc Camuset 29.5.1734 XXVI-372 [E8563] Marie-Anne PIGALLE (iad pc Dutartre et Delaleu 23.9.1741 CVIII-449 [E7029] clos de justice le 4.10.1741 Y5314, tution 28.9.1741 Y4591B [E7173]) fille de Gervais-Protais PIGALLE officier sur les ports x2? pc Delaleu CVIII 5.10.1741 (non consulté) Jeanne FREVILLE veuve COUSSEGRAIS d'où du premier lit
a. Marie-Anne-Geneviève 4 ans 1741
b. Marie-Julie 17 mois 1741
5. Marie ca1728, fille
6. Marie-Jeanne x 6.1.1732 pc VIII-996 [D1064] Honnoré LEON maitre chirurgien dt rue de la Mortellerie au coin de la rue des Barres paroisse Saint-Gervais 1732, dt rue du Colombier paroisse Saint-Suplice 1739 fils de défunt Jean marchand bourgeois de la ville d'Antibe en provence et Anne RARTIERE
III. Louis-François ROCQUET maitre maçon à Paris 1728, maitre maçon entrepreneur des batiments à Paris dt rue Maxon(?) paroisse Saint-André des Arcs, dt rue du Dauphin cy devant St Vincent paroisse Saint-Roch 1747 x av1728 Marie Geneviève FREMONT ca 1728 d'où
1. Charles qui suit IV
2. Marie x Pierre RATONIN? maitre et marchand tailleur d'habits à Paris
3. Geneviève-Elisabeth x Charles LIVRES? Commis au greffe de la grande chambre du parlement
IV. Charles ROQUET entrepreneur des batiments 1747 puis maitre cordonnier à paris,, dt rue et paroisse Saint-Barthelemy 1749 x pc Ballot 4.3.1747 CXVI-330 [E6945] Charlotte-Catherine ROBILLARD +octobre 1749 (iad pc 30.1.1750 Lescuyer et Lecourt CI-438 [E6551] clos 5.2.1750 Y5326, tution 6.10.1749) fille de Claude-François ROBILLARD commis à la confection des registres du Parlement subrogé tuteur, dt à Paris rue de la Pelleterie paroisse Saint-Jacques de la Boucherie et défunte Madelaine-Charlotte FARDOIL d'où
1. Marie-Félicité ROCQUET 3 semaines ou environ au 6 octobre 1749

Témoins à la tution RocquetxRobillard 1749:
- Pierre-Silvain GILLES maistre chandelier cousin ayant le germain


Présent au mariage Martin x Dropsy 1728:
- François GODARD bourgeois de Paris cousin
- Claude NICOLAS et Claude NICOLAS cousins
- Louis-François NICOT charpentier cousin

Présent au mariage Rocquet/Léon 1732:
- Claude NICOLAS apparailleur de bastiments et Françoise JOURDAIN sa femme
- Pierre NICOQUE charpentier et Jeanne JOURDIN sa femme

- au mariage de Nicolas Fardoil 1748: Charles de ROCQUET entrepreneur de batiments à Paris neveu


DU GRAND-MESNIL (Paris)

Source: AN Minutier central - Jean-Dominique Augarde, les ouvriers du temps, 1996

famille allié aux Le Noir

I. N. du GRAND-MESNIL d'où
1. Jacques qui suit II.
2. Jean du GRAND-MESNIL +apres 1721 maitre horloger à Paris dt rue de la Roquette 1710 x Marie GUESDIN d'où [ref: Brateau AC MC 480.27.10.1710 CXVI.230.19.1.1721]
a. Pierre du GRAND-MESNIL +apres 1758 reçu le 17 février 1723 par achat d'une des 8 maitrises d'horloger en fer créees par l'édit de novembre 1722. Résidait rue de la Calandres 1743 et exploitait une échoppe cour du Palais [réf: Brateau, AN MC C.480.27.10.1710 – XCI.723.29.1.1728 – CVIII.16.4.1736 – C.551.22.12.1738 – XXXIV.542.4.4.1743 – XXXIV.605.4.11.1756 – XXXIV.611.4.1.1758]
b. Marie-Madeleine du GRAND-MESNIL x à son cousin germain Claude du GRAND-MESNIL
c. Jacques du GRAND-MESNIL cité en 1696 comme horloger
3. Marie du GRAND-MESNIL x Simon LENOIR °v1620 +1680 à 60 ans marchand horloger de la paroisse de Saint-Jean de Latran. Juré en charge en 1647-1649 et 1650. Il exercait au Pont au Change.
II. Jacques du GRAND-MESNIL maitre horloger à Mer-en-Blaisois x Marie CHABIN d'où
III. Claude Du GRAND-MESNIL +8.12.1757 Paris signa "C.D.G. Mesnil". Protestant. Cousin germain d'Etienne Le Noir. D'abord ouvrier libre. Reçu le 7 janvier 1716, dt rue des Arrivans 1715, pont au Change à "La pendule" en 1720. dt Pont au Change 1738, Se retira au profit de son ainé Claude II x 1710 Marie-Madeleine du GRAND-MESNIL (iad pc Mouette et Marchand 2 et 3.12.1738 clos 7.1.1739 Y5295 [R129]) [ref: AN MC C.480.27.10.1710 – IV.388.3.5.1715- XVIII.488.30.10.1719 – XXIII.441.22.3.1720 – XLI.378.16.7.1720 – XXVIII.387.17.9.1721 – LIII.226.22.5.1724 – XVI.678.3.10.1729 – C.22.5.1734 – C.551.22.12.1738 – XXXIV.537.5.2.1742 – XLIII.417.14.12.1757 XCII.626.16.2.1760]. Ces oeuvres sont dans plusieurs musées (cf Augarde) d'où
1. Jean-Claude dit Claude II qui suit IV.
2. Claude-Antoine du GRAND-MESNIL °1722 Paris +v1765 (iad 6.8. 1765 pc Delatre et Pirou CII-430 [I3067] clos de justice 24.10.1765 Y5319 [R409], tution 5.8.1765) signa "Mesnil" d'abord ouvrier libre, reçu le 25 janvier 1765 comme fils de maitre dt rue Gallande 1757, rue du Marché Pallu paroisse St-Germain-le-Vieil 1765 (réf: AN MC XXXIV.648.6.2.1765) maitre horloger à Paris dt rue du marché Pallu psse St-Germain le Vieux 1765 x Marie-Marguerite BRETAGNE d'où
a. Marie-Jeanne du GRAND-MESNIL (subrogé tuteur Jean-Claude du GRANDMESNIL)
IV. Jean-Claude du GRAND-MESNIL dit Claude II °1717 +apres 1789 à Dole. Signa "C.D.G Mesnil" ou "Mesnil" reçu le 5 février 1743 fils de maitre, dt Pont au Change à "La Pendule". Travailla avec son père et reprit son fonds. x Marie-Jeanne AGARD [réf: C.551.22.12.1738, XLIII.417.14.12.1757 – Seine D5 B6 4571]


DUTERTRE (Paris)

Famille alliée aux Le Noir

Documents originaux (restranscription bienvenues):
- cdm Catherine Lenoir x Jean-Baptiste Dutertre pc XIII-153 10.10.1706 [G1431]
- iad Jean-Baptiste DUTERTRE époux de Catherine LE NOIR (iad pc Dupuys et Tournois 30.7.1734 LXVI-424 [E6567]
- iad Antoinette LE CESNE épouse de Jean-Baptiste DUTERTRE pc Felize et Jarry 10.12.1749 CIX-573 [E6728]
- tution enfants Jean-Baptiste DUTERTRE époux de Catherine LE NOIR 28.7.1734 Y4505 [E6816]
- cdm Jean-Baptiste DUTERTRE et Antoinette LESANE / LE CESNE pc Deruelle 21.12.1739 LXII-376 [E6951]
- tution enfants Antoinette LE CESNE épouse de Jean-Baptiste DUTERTRE 19.11.1749 Y4689 [F3658]


I. François DUTERTRE +av1706 horloger à Rennes x Michelle ALEXANDRE soeur de Paul ALEXANDRE maitre horlogeur à Paris dt rue St Honoré paroisse St Germain l'Auxerrois 1734 d'où
1. Olivier du TERTRE maitre horlogeur dt dans l'enclos de l'abbaye de Saint-Germain des Prez paroisse Saint-Symphorien 1734
2. Abaham DUTERTRE (+19.10.1746 Paris ?) maitre horloger dt rue L'Eveque paroisse Saint-Christophe en la cité 1734
3. Jean-Baptiste qui suit II.
II. Jean-Baptiste DUTERTRE °1684 Rennes +22.7.1734 Paris (iad pc Dupuys et Tournois 30.7.1734 LXVI-424 [E6567] clos 7.8.1734 Y5283 [R119], tution 28.7.1734 Y4505 [E6816]) horloger fils de François horloger à Rennes et Michelle ALEXANDRE. Apprenti de J.B. LE Noir 1701, maître à Paris. Rue de Harlay 1712. quai des Orfèvre. Il présenta à l'académie une montre à équation exécutée pour le régent 1724 et une horloge marine à double pendule faite pour M. Pajot d'Ons-en-Bray 1728 d'où [réf Augarde: Brateau, Gallon, 1776. AN MC XVIII.420.4.10.1701 XVIII.438.24.8.1707 XV.440.11.6.1712 – CXVI.256.21.8.1727] x pc XIII-153 10.10.1706 [G1431] Catherine LE NOIR horlogère en 1748 quai des Orfèvres. Elle est présente avec son époux au mariage de son frère Nicolas en 1707 et de Suzanne en 1709 d'où
1. Catherine DUTERTRE +av1749 x avant juillet 1734 Eustache-Cezar PETIT marchand orphèvre à Paris dt à Paris sur le quay des orphèvres paroisse Saint-Barthélemy ca1749
2. Jean-Baptiste DUTERTRE qui suit III.
3. Jean-Abraham alias Abraham DUTERTRE vivant en 1749 reçu le 7.7.173 comme fils de maître. Quai des Orfèvre 1746, au marché Neuf paroisse Saint-Germain le Vieil 1748 1749, quai des orfèvres 1772. Se retira avant 1778 [ref Augarde: Brateau, AN MC XXXIV.564.7.4.1747 – X.493.6.9.1750]
4. Nicolas-Charles alias Nicolas DUTERTRE °1715 Paris +25.6.1793 Paris reçu le 7.7.1739 comme fils de maître, garde visiteur 1775, syndic 1777-1779. dt rue Dauphine 1740, 1743, 1744, rue de Bussy 1741, quai conti 1747, 1748, quai de l'Ecole paroisse Saint-Germain l'Auxerrois 1749, 1755. Horloger très actif. x Jeanne-Victoire POITEVIN [réf Augarde: AN MC XXXIV.527.26.7.1740 XXXIV.535.31.12.1741 – XCVII.346.30.04 et 15.05.1755 – XIII.479 4 brumaire an II. D'où
c1. Charles DUTERTRE +av1778 reçu le 22.12.1758 comme fils de maitre horloger. Travailla chez son père.
c1. Jean-Baptiste DUTRERTRE °20.3.1743 Paris, St-André des Arts (p: Jean-Baptiste Dutertre horloger, m: Catherine Lenoir veuve de Jean-Baptiste Dutertre horloger)
c2. René-Amédée DUTERTRE °5.10.1744 Paris, St-André des Arts (p:
c2. Antoine-Amédée DUTERTRE °14.5.1747 Paris, St-André des Arts (p: Claude-Antoine Paliard maitre horloger, m: Marie-Madeleine Furet épouse de Raymond-Jean-Baptiste Lenoir maitre horloger)
5. Jeanne-Catherine DUTERTRE ca1734
6. Nicolas DUTERTRE maitre horloger ca 1739
III. Jean-Baptiste DUTERTRE +1.10.1773 Paris. Signa "J.B Du Tertre l'Ainé". Reçu maître horloger le 23 juin 1735. quay des orfèvre. Reprit l'atelier de son père. Important horloger et particulièrement renommé en son temps pour ses pièces de grand luxe, dont les pendules ornées de figurines et d'animaux en porcelaine de Saxe. x1. pc Deruelle 21.12.1739 LXII-376 [E6951] Monique-Antoinette LE CESNE (iad pc Felize et Jarry 10.12.1749 CIX-573 [E6728] clos 17.12.1749 Y5326, tution 19.11.1749 Y4689 [F3658]) fille de Jean-François bourgeois de Paris et Jeanne-Antoinette GOSSET x2 Antoinette-Marie JODIN (test ins 10.10.1777 cf AD75 DC6 252 f°37, reçu par Jarry le 29 avril 1769 vu le 31 juillet 1769, insinué le 10 octobre 1770, pas d'iad trouvé chez Jarry en avril 1769-oct 1770) . [réf Augarde: Brateau, Berthoud 1753 – L'espée 1986. AN MC XXXXIV.485.8.5.1738 – XXVIII.305?14?12?1747 – LXXXIX.636.21.4.1766] d'où au moins du premier lit
a1. Jean-Baptiste-François (alias Jean-Baptiste) DUTERTRE 8 ans en 1749 reçu le 22 novembre 1758 comme fils de maitre. Travailla avec son père dont il poursuivit l'atelier. [d'apès Roman d'Amat Jean-Baptiste DUTERTRE notaire de Voltaire était fils et petit fils d'un horloger connu]
a2. Marie-Victoire DUTERTRE 6 ans en 1749
a3. Antoine-Hilaire DUTERTRE 4 ans en 1749
a4. Charles-Antoine DUTERTRE 2 ans en 1749
a5. Monique-Rosalie DUTERTRE °1749, 3 mois en 1749


DE LA ROCHE, DELAROCHE (Paris)

Source: Archives Nationales

Actes originaux (retranscription bienvenue)::
- Tution Jean DELAROCHE Y4519 24.9.1735 [G1397]


I. Guy-Robert de la ROCHE (tution Y4519 24.9.1735 [G1397]) maître chirurgien à Paris et grand bedeau de la faculté de médecine, dt rue de la Bos...(?) paroisse St-Etienne-Dumont x1. Marie-Anne MOUSSU x2.XIII.2.2.1709 Suzanne LENOIR. Il y a un "partage de rente sur les aydes et gabelle de 1713 constitué au profit de la demoiselle Suzanne Lenoir comme curatrice à la démence dudit défunt sieur de La Roche" (pc Le Charteur 31 juillet 1714). d'où
du premier lit
1. Louis maître es arts en l'université de Paris y dt rue des 7 voyer(?) psse St Hilaire ca1729
2. Pierre-Robert bgs de Paris, procureur en Parlement 1735 dt rue du Cimetière psse St André des Arcs en 1729 au partage de rente V.7.4.1729 cf également tution Y4236.28.4.1713, dt rue de la Tixeranderie psse St Gervais 1735
du second lit
3. Jean DELAROCHE (tution 23.3.1729 et 24.9.1735 Y4519 24.9.1735 [G1397]

Dans l'acte de tution Y4236.28.4.1713, les enfants de la Roche sont héritiers pour 1/3 de Michelle MOUSSU grande tante veuve de Louis DROUILLET


DIDIER (Paris)

I. François DIDIER +av1740 employé dans les affaires du roi et Marguerite TESSIER d'où
II. François-Michel DISDIER maître chirurgien à Paris x pc XVIII.1.5.1740 Magdeleine-Françoise LENOIR fille de Nicolas horloger et Angélique LE FEBURE d'où
III. François-Mathieu DIDIER +1.5.1809 62 ans (pas d'iad), né à Paris docteur en chirurgie, ancien prévôt du Collège. Ht 338 rue Saint-Denis x Victoire-Geneviève CHERBUY d'où
1. Henriette-Geneviève +23.4.1812
2. Marie-Cécile
3. Françoise-Julie
4. Alexandrine-Lucie-Victoire
5. Antoine-Charles-Frédéric ca1818 à l'école militaire de Saint-Cyr en 1809
6. Adelle-Justine
7. Théodore au lycée Napoléon en 1809.

[peut-être apparenté à Guillaume DIDIER chirurgien x Marie Madeleine POTHEE ht Montdidier XX. 7 therm. IX Rameau notaire]


CHARPENTIER (Paris, Ully Saint-Georges en Picardie)

Source: Notariat parisien - dépouillements CGPicardie – dépouillements AG Oise

Actes originaux (analyse & retranscription bienvenue):
- tution enfants d'Antoine Charpentier 4.2.1740 Y4572A [D7418]
- inventaire après déces Anne-Marguerite Charpentier épouse de Raymond-Jean-Baptiste Le Noir pc Roussel et Gervais 18.2.1740 LXXXIII-368 [D6011]
- tution des enfants de Anne-Marguerite Charpentier épouse de Raymond-Jean-Baptiste Le Noir 1.2.1740 Y4572A [D7413]
- contrat de mariage Raymond-Jean-Baptiste Le Noir et Anne-Marguerite Charpentier . pc Brussel 11.5.1727 LXXXII-177 [D7422]
- iad Antoine CHARPENTIER pc 6.2.1740 Desmeure XXX-277 [D8442]
- renonciation à la succession Antoine CHARPENTIER pc 21.2.1740 XXX-277 [D8439]


Autre Charpentier:
- mariage 20.7.1669 Montreuil sur Breche de Simon CHARPENTIER, de Ully Saint-Geoges et Madeleine MONMONNIER (source dépouillements CGPicardie

voir:
I. Simon CHARPENTIER, de Cauvigny 60 x 25.1.1661 Ully-St-Georges, Jacqueline FICHEUX fille d'Antoine FICHEUX d'où
1. Louis CHARPENIER °12.10.1662 Ully-St-Georges
2. Jacques CHARPENTIER °25.7.1664 Ully-St-Georges
3. Pierre CHARPENIER °1.8.1666 Ully-St-Georges

I. Simon CHARPENTIER x Jacqueline RICHER d'où
1. Simon CHARPENTIER °16.9.1668 Ully-St-Georges (60)

I. Valentin CHARPENTIER, de Cires-les-Mello (60) x 28.5.1663 Cires-les-Mello (60) Toussaine HAREL d'où
1. Denis CHARPENTIER °16.5.1664 Ully-St-Georges (60)
2. Geneviève CHARPENTIER °2.12.1666 Ully-St-Georges (60)

- Marie CHARPENTIER x 16.7.1667 Ully-St-Georges (60) Louis BERTHELOT d'où
1. Marie BERTHELOT °7.1.1669 Ully-St-Georges (60)

- Marie CHARPENTIER +9.5.1704 Ully-St-Georges (60) à 55 ans x 3.11.1670 Ully-St-Georges (60) Jean LAMOUCHE, de Cauvigny (60) d'où
a. Philippe LAMOUCHE °22.1.1672 Ully-St-Georges (60)
b. Marie LAMOUCHE °25.12.1673 Ully-St-Georges (60)
c. Marguerite LAMOUCHE °26.4.1675 Ully-St-Georges (60)
d. Jean LAMOUCHE °4.7.1678 Ully-St-Georges (60)
e. Marie LAMOUCHE °18.9.1679 Ully-St-Georges (60)


- Gabriel CHARPENTIER °29.8.1691 Ully-St-Georges (60) à 97 ans

I. Adrien CHARPENTIER x Antoinette FAMIN d'où
II. Nicolas CHARPENTIER x 1.12.1703 Ully-St-Georges (60) Marguerite HAULLEVILLE fille Jacques HAULLEVILLE et Marguerite TESTARD

- Jeanne CHARPENTIER x Jean DESJARDINS d'où
a. Claude DESJARDINS °3.4.1673 Ully-St-Georges (60)

- Anne CHARPENTIER +30.11.1719 Ully-St-Georges (60) à 23 ans x Claude TIOT d'où
a. Claude TIOT °26.11.1719 Ully-St-Georges (60)

- Marie-Anne CHARPENTIER +6.1.1729 Ully-St-Georges (60) à 12 ans, de Hermes

I. Simon CHARPENTIER alias Jacques CHARPENTIER chirurgien à Huly Saint-Georges en Picardie x 20.7.1669 Montreuil-sur-Breche) Madeleine MONTMONNIER / MONMONNIER / Madeleine MONNIER / Madeleine MAUNIER d'où
1. Philippe CHARPENTIER °8.11.1670 Ully-St-Georges (60) bourgeois de Paris 1706
2. Antoine °4.9.1672 Ully-St-Georges (60) qui suit II.
3.? N. CHARPENTIER x N. ANNEREAU d'où
a. Anne ANNEREAU (ARMEVEAU?) ca1731 cousine germaine de Jacques Antoine Charpentier,
4.?. N. CHARPENTIER (ou plutot Montmonnier !) x N. REGNAULT / RENAUD d'où
a. Catherine REGNAULT ca1731 cousine germaine de Jacques Antoine Charpentier,
b. Charles REGNAULT [signature RENAUD] cousin germain de Jacques Antoine Charpentier en 1731
c. Marie-Anne REGNAULT x Pierre TINET
II. Antoine CHARPENTIER °4.9.1672 Ully-St-Georges (60) +20.1.1740 (tution 4.2.1740 Y4572A [D7418], iad 6.2.1740 Desmeure XXX-277 [D8442], renonciation à sa succession 21.2.1740 XXX-277 [D8439]) maître fourbisseur du roy privilégié suivant la cour demeurant à Paris, Isle du Palais cour de Lamoignon psse St Barthélemy à son mariage puis maître fourbisseur sur le Pont au Change dans une maison dont le sieur Pelletier maître fourbisseur est le principale locataire 1740 x pc Faudoire LX-181 17.6.1706 [I2589] Marie-Anne ROUSSEAU ca1724 fille de Jacques marchand maître fourbisseur à Paris et Marie-Anne RAYMAULT. Sa femme apporta en dot 2000 livres de marchandises et ustensiles de boutique, plus la location d'une maison Pont Saint Michel d'où
1. Jacques-Antoine qui suit III.
2. Marie-Véronique CHARPENTIER (iad 12.2.1745 pc de Ribes et Desmeures lainé notaire au chatelet XXX-296 [I2595] clos 13.2.1745 Y5298, tution 9.2.1745) x pc Robineau le 12.2.1737 CXXII-628 [I3724] Jean-Guillaume GUYON ca1751 maître fourbisseur, d rue du Chevet paroisse St-Landry 1745, dt place Saint-Michel (Saint-André des Arts) 1740; 1751, dt rue au Feves paroisse St-Germain le Vieux 1752 d'où
a. Jean-Estienne GUYON ca1745 mineur
b. Jacques-Guillaume GUYON ca1745 mineur
3. Anne Marguerite CHARPENTIER +23.4.1739 (iad Roussel et Gervais 18.2.1740 LXXXIII-368 [D6011] clos de justice 23.2.1740 Y5295, tution 1.2.1740 Y4572A [D7413]) x pc Brussel 11.5.1727 LXXXII-177 [D7422] Raymond-Jean-Baptiste LENOIR maître horloger rue Saint Honoré paroisse St-Eustache 1752 d'où post. (cf généalogie LENOIR)
4. Marguerite CHARPENTIER (iad pc Loyson et Bouron 21.8.1738 XXIX-440 [I2700] clos le 22.8.1738 Y5295 [R129], tution 20.8.1738) x Mathias DROÜOT maître fourbisseur dt psse Saint Jacques de Boucherie, dt rue de la Calandre psse St-Germain Le Vieux 1738 d'où
a. Antoine-Lifard DROUOT
5. Louis CHARPENTIER °v1720 ca1751 tution 4.2.1740 maître fourbisseur [alias ? Louis-Antoine CHARPENTIER maitre fourbisseur dt quay de la megisserie paroisse St-Germain l'Auxerrois en 1752 cité dans la tution des enfants de Jacques-Antoine)
III. Jacques-Antoine CHARPENTIER maître fourbisseur demeurant rue Saint-Denis (psse St Sauveur), ca1708,1751, dt rue St-Denis paroisse Saint-Sauveur 1745, 1752, dt rue du Petit-Pont paroisse St-Severin 1752 x pc Desmeure 7.10.1731 XXX-251 [I3032] Marguerite-Geneviève AUTIN / HAUTAIN +19.11.1750 à Paris paroisse Saint-Sauveur (iad pc Hachette et Gillet 11.9.1752 XXXVIII-398 [I2600] clos 23.12.1752 Y5317 [R145], tution 10.4.1752 [R12305]) fille de Nicolas AUTIN maitre doreur à Paris et Marguerite HARLOT (signe Marguerite HARLAU) d'où
1. Jacques-Nicolas-Denis CHARPENTIER alias Jacques-Antoine-Denis CHARPENTIER ca1752, 1781, 16 ans et demi 1752
2. Marie-Anne CHARPENTIER ca1752 18 ans demi
3. Marie-Charlotte CHARPENTIER ca1752 14 ans demis
4. Geneviève-Véronique CHARPENTIER ca1752 10 ans demi
5. Henry CHARPENTIER ca1752 9 ans demi


Descendants:
Louis-Antoine CHARPENTIER mercier ca1781

A relié:
- Antoine MESNARD ca1706, 1740 maître miroitier à Paris cousin germain d'Antoine CHARPENTIER en 1706
- Pierre BOYER ca1740 (Y4572A tution 1 et 4 février 1740) marchand bourgeois à Paris dt rue Saint-Denis cousin issu de germain paternel de Louis CHARPENTIER à cause de Marie-Anne MESNARD sa femme en 1706 d'où Marie-Julie et Antoine-Pierre (émancipation d'âge AD75 DC6 14f°7v°)
- Ambroise de LA MOUCHE ca1706 juré mesureur de grains à Paris cousin issu de germain d'Antoine 1706

Au mariage Charpentier / Autin pc Desmeure 7.10.1731 XXX-251 [I3032] parmi les témoins: Raymond LENOIR orlogeur et Marguerite CHARPENTIER sa femme beaufre et soeur, Marguerite CHARPENTIER et Marie CHARPENTIER soeurs, Maximilien ROUSSEAU oncle fourbisseur, sieur François ROUSSEAU aussy oncle et delle Elizabeth-Marguerite de NECHARD son épouse, Jacques RAYMOND fourbisseur grand oncle, Estienne-René GUYON md fourbisseur et Marguerite-Françoise ROUSSEAU tane, Catherine RAYMOND (signe Catherine RAIMAULT) grande tante fille majeure, Marie-Anne LAMY (signe Marieane LAMIE) tante, delle Aimé ou Anne ARMEVEAU? (Anne ANNEREAU) et Catherine REGNAULT cousines germaines, Charles REGNAULT [signature RENAUD] cousin germain, Pierre FOUASSE et Marie-Anne ROUSSEAU Sa femme tante, Pierre TINET cousin à cause de Marie-Anne REGNAULT, Madlle veuve MESNARD et Antoine MESNARD son fils cousin et cousine, Jacques VENTE? conseiller du roy président en l'election de Verneul, dlle Jeanne MAUTRUY et Jacques SURRELLE (SEVELLE) amy tous du costé dudit futur époux et de la part de ladite future épouse de Jean-Barthelemy AUTIN maitre doreur oncle, Philippes BOUDIN aussy me doreur et Marguerite AUTIN sa femme tante, Jean HALOT aussy maitre doreur oncle, Mathurin HALOT aussy mtre doreur oncle, Jean AUTIN maitre doreur oncle, Jacques AUTIN maitre tabletier cousin germain et Claude GERARD de CHOISELAI amy
signature autres: DELISLE, M DELISLE, L LEFEBURE, V MESNARD, MESNARD fils, MESNARD, M.A MESNARD, Pierre BOYER


Au mariage 1727 Charpentier x Le Noir 1727 pc Brussel 11.5.1727 LXXXII-177 [D7422]
- Alexandre MONTMONIER/MONMONNIER prestre licencié en droit cousin issu de germain de Charpentier x Le Noir 1727
- Marie REGNAULT épouse de Jean-Baptiste MONTMONIER écuyer cousine de la future au mariage Charpentier x Le Noir 1727
- Antoine MENARD marchand bourgeois de Paris cousin issu de germain et parrain de la future, Antoine MENARD son fils aussi marchand et cousin de la future au mariage Charpentier x Le Noir 1727
- Charles AUVERT(?) marchand jouaillier à Paris et Anne ANDRÉ sa femme cousin
- Pierre BOYER marchand bourgeois de Paris et Marie-Anne MESNARD sa femme cousine au mariage Charpentier x Le Noir 1727
- Marie-Madeleine de CAUSE veuve de Jean MENARD marchand bourgeois de Paris cousine issu de germaine de la future à cause de son défunt mary au mariage Charpentier x Le Noir 1727
signatures en 1727 autre que Le Noir, Charpentier, Mesnard, etc: LE FEURE, ANDRE ANNEREAU, F BOUTONNE (ok Françoisede Boutonne épouse Gosselin), Marie-Magdelaine de CAUSE, MAVIERLER?, Martin (ok Catherine Martin), Liberet, Lamie, .. Guyon Mesnard, M J LEQUEULX, Amerveaut?, MF Renauvau, Lequelz, Darsonville (ok Jean-Michel Darsonville), Berthelot (ok Françoise Berthelot fille amie), F. Guyon, Claude-Brigitte de Clercy, Marie Deshayes, Marie-anne Preterre, Delisle, Le Febure, Marie Hersant veuve Pouillot, G Genest, MF Foucquet, Poulliot, Roulleau

non relié:
- Jacques-Louis CHARPENTIER ancien maitre fourbisseur à Paris dt rue de la Harpe paroisse Saint-Severin x Louise-Julie MAREAULT (iad Drujeon clos 23.6.1788 Y5322 [R109] fille de Jacques-Marcelin MAREAULT maitre orphevre à Paris d'où
1. Jacques-Louis CHARPENTIER mineur 1788

- Marie-Geneviève CHARPENTIER (iad clos le 3.8.1767 AN Y5328 [R103]) x pc Baron et Bru Jacques-Therese LE COURT d'où
a. Pierre-Jacques LE COURT mineur 1767 (subrogé tuteur Nicolas-Denis CHARPENTIER)
b. Marie-Geneviève LE COURT mineur 1767


MONMONIER, MONMONNIER, MONTMONNIER, MONTMONIER (Paris, Oise, Lille)

Avec l'aide de Gérard Planson sur les recherches à Lille.

Source: Archives Nationales – Favre-Lejeune (notice Momonnier)-La Chesnay des Bois (Aubry de Castelneau) - Denis du Péage 1, recueil de généalogie Lilloises 1906 in Mémoires de la Soc d'études de la Province de Cambrai t XII. t1 – base Pierfit – Eric Guérin du Grandlaunay, base heric3745, 2006 - Bluche (Aubry de Castelneau) – AN base minutes - – dépouillements AG Oise

voir: - mariage 20.7.1669 Montreuil sur Breche de Simon CHARPENTIER, de Ully Saint-Geoges et Madeleine MONMONNIER (source dépouillements CGPicardie

Celle qui m'interesse:
- Jacques CHARPENTIER chirurgien à Huly Saint-Georges en Picardie x Madeleine MONTMONNIER d'où postérité Alexandre MONTMONIER/MONMONNIER prestre licencié en droit cousin issu de germain de Charpentier (petite fille de Madeleine Montmonnier) x Le Noir 1727
- Marie REGNAULT épouse de Jean-Baptiste MONTMONIER écuyer cousine de la future au mariage Charpentier (petite fille de Madeleine Montmonnier) x Le Noir 1727

Probablement:
- mariage 20.7.1669 Montreuil sur Breche de Simon CHARPENTIER, de Ully Saint-Geoges et Madeleine MONMONNIER (source dépouillements CGPicardie

voir:
Marguerite MONMONNIER x 11.7.1652 Montreuil-sur-Breche Jacques de MASEVILLE

Armes: d' azur à un chevron d'or accompagné de trois merlettes d'argent (note : Ces armoiries données Par DU CHAMBRE ; cependant l'armorial de Flandres d' Hozier indique des molettes au lieu de Merlettes; Les épitaphes du Nord (pages 207 et 364 donnent des merlettes.)

I. N. MONMONNIER d'où
1. Pierre qui suit II
2. Madeleine MONTMONNIER / MONMONNIER x 20.7.1669 Montreuil-sur-Breche, 60 (AD60 img 113) Simon CHARPENTIER alias Jacques CHARPENTIER chirurgien à Ully Saint-Georges en Picardie d'où postérité (mariage en présence de Louis Héron, Philippe Le Paige, Pierre Mommonier, Anthoine Mesnart receveur de Froissy parents de l'un et l'autre partie
3. Anne MONMONNIER (MAUMONNIER) x 7.7.1659 Montreuil-sur-Breche, 60 Antoine MESNARD / MESNART °1613 +1691 à 78 ans receveur de Froissy au diocèse de Beauvais d'où postérité
II. Pierre MONMONNIER d'où
III. Pierre MONMONNIER °v1641+30.1.1695 écuyer sieur du Puis receveur des traites en Flandres, sert le Roi depuis 1667 en qualité de commissaire général des vivres alias commissaire général de l'intendance, conseiller secrétaire du Roy maison et couronne de France 1691, mort en charge en 1695 (son successeur est nommé le 9.8.1695) x pc 18.5.1669 Lille, Saint-Etienne Elizabeth-Claire FOURNIER °26.8.1650 Lille, Saint-Etienne +6.5.1717 inhumé dans le choeur de l'église Saint-Etienne de Lille (testament pc Caillet 3.9.1714, pas d'inventaire, notoriété et autres actes suite à son décès pc V-306 19.7.1717, 20.9.1717, 21.9.1717 et 27.9.1717 et certificat déces 6.9.1717 [E6546]). fille de Jean FOURNIER et Marie de SURLIS dt à Lille 1708 et 1711. Dans son testament elle donne à Jean-Baptiste une maison sciez à Paris faubourg Saint-Denys ou pend pour enseigne le Soufflet estimée 13500 livres (achat pc Gaudin 13.6.1681 par Pierre Monmonnier), la moitié de la maison ou pend pour enseigne le Bon pasteur size à Paris sous les piliers des Halles estimé à 9500 livres (achat pc Boidin 17.5.1687). Pour le mariage de Jean-Baptiste elle passe une procuration pc Le Leu notaire royal en la ville de Lille le 14.4.1708 (et un autre acte pc Leleu notaire à Lille 30.9.1711. Elle reçoit une rente de la ville pc Cadot 29.2.1714, et substitution ? pc Cadot 20.9.1717). d'où 16 enfants dont
1. Jean-Baptiste de MONMONNIER écuyer sieur Dupuy °Douai +31.5.1741 Neaufle le Vieux (scellée Y11671 [D7605], testament pc Demay 4.2.1740, iad 13.6.1741 pc Demay CXVII-753 [D7733], bénéfice d'inventaire 24.1.1642 AN Y4595B [R13577]). capitaine au régiment d'Issenghien, acheta la bourgeoisie de Lille le 6.6.1698, ancien commissaire de la marine 1717. A son décès, son épouse déclare que son mari est décédé ce jour d'hui sur les cinq heures du matin en la maison de Mr Aubry de Castelnau conseiller honoraire au parlement scise à Naufle Le Vieux près de Pontchartrain où ils sont allé aux luy il y a ajourd'hui quinze jours et ou le déffunt est tombé malade huit jour après attaqué d'une fluxion de poitrine. dt rue Saint-Honoré 1741. Son executeur testamentaire est Eleonore AUBRY de CASTELNAU chev conseiller au parlement executeur du testament). Il donne à sa nièce Elizabeth (épouse de Eleonor Aubry de Castelnau à son mariage la moitié par indivis d'une maison cour et jardins sciez à Neauphle le Vieux dont l'autre moitié appartien audit sieur futur espoux comme ayant acquis ladite maison et dépendance conjointement audit sr et dame Monmonnier des sieur et dame Rousseau pc contrat Fortier notaire 21.5.1735 x 21.4.1708 pc Renard CXVII-215 [D8421] épouse séparée quand aux biens Marie-Jeanne REGNAULT fille de Jean conseiller du Roy commissaire enquesteur examinateur au chatelet de Paris et Marie LE CHEVALLIER
2. Pierre-Lievain MONMONNIER écuyer sr de Blesy, sgr du Puis et autres lieux qui suit IV.
3. Marie-Claire MONMONNIER °14.12.1674 Lille Sainte-Catherine
4. Alexandre MONMONNIER °14.12.1674 Lille Sainte-Catherine
5. Alexandre MONMONNIER °14.10.1677 Lille Sainte-Catherine +7.2.1733 Lille, Saint-Pierre (testament 15.5.1732, partage pc De May 4.4.1736 CXVII-742 [E0583]) écuyer sieur du Puis trésorier de France en la ville de Lisle en Flandres le 28.1.1703, il exerça cette fonction jusqu'en 1718 et entra dans les ordres, devint pretre chanoine de l'église collegiale de Saint-Pierre de Lille en Flandre. Il y a une rente à son profit de la ville de Paris pc Cadot 23.11.1720)
6. Marie-Anne MONMONNIER °25.9.1678 Lille Sainte-Catherine x Jacques BELLEVAIRE / BELVAIR / BELVER écuyer sgr d'Elverdingue grand bailly des villes et chatellenie de Furnes
7. Marie-Elizabeth de MONTMONNIER °5.8.1679 Lille Sainte-Catherine +av1741 x Denis JOSSET écuyer capitaine d'infanterie au régiment de Conty dt à Alençon 1717 puis chev sgr de la Mare chevalier de l'ordre miliaire de Saint-Louis commandant pour le roy des villes et chateau de Niort en Poitoud'où
a. Elizabeth JOSSET de la MARE x 10.9.1737 pc Demay CXVII-746 [E0301] Leonor AUBRY de CASTELNAU (Eleonor) °1695 +1770 chev conseiller au chatelet 1717, conseiller au parlement de Paris 1720, honoraire de 1742 à sa mort fils de Charles-Leonor conseiller au parlement de Paris et Catherine COUSTARD d'où
a1. Denis AUBRY de CASTELNAU mousquetaire-noir
a2. N. AUBRY de CASTELNAU x N. de LA GRANGE président du bureau des finances de Montauban
b. Denis-Nicolas JOSSET de la MARRE (sous tutelle de son père suivant la coutume du Poitou en 1741)
c. Denise-Elizabeth JOSSET de la MARRE (sous tutelle de son père suivant la coutume du Poitou en 1741
8. Claude-Bernard MONMONNIER °18.8.1681 Lille Sainte-Catherine
9. François-Alexandre de MONMONNIER (alias François) °6.7.1682 Lille Sainte-Catherine +25.3.1761 Lille Saint-André écuyer sgr du Puis receveur général des traites de la ville de Lisle 1717 puis capitaine grand bailly pour le roy de son château de la Motte au Bois en Flandre et dépendances, grand bailly de Merville et de la Rivière du Lys(?) dt ordinairement Lille en Flandre 1741[idem que François éc sr Dupuis 1708 ?] x1 20.9.1715 Lille Sainte-Catherine Marie-Robertine de SURMONT °15.5.1691 Lille Sainte-Catherine +10.9.1717 Lille Sainte-Catherine fille de François écuyer sr de Fremeaux et Marie-Madeleine van THIENNEN [source base dfauchille, 2006] x2. Jacqueline Angélique Françoise WALLET °8.11.1664 Lille Saint-Maurice +13.10.1737 Saint André fille de Noël et de Marie Jeanne ALATRUGE d'où
du premier lit
a. Elisabeth-Claire MONMONNIER °1716 Lille, Ste-Catherine (AD59 B 1681-1736 img 513/1047) +23.8.1758 Douai, Saint-Pierre, elle fit son testament le 23.10.1750 avec codicille 15.6.1758 (cf AD59 notariat Douai) x 13.10.1738 Lille Saint-André Jean-Joseph CASTEELE (CASTELLE de la BRIARDE) °1699 Menin +20.11.1749 chevalier sr de Briarde conseiller au parlement de Flandre 26.7.1727 fils de Pierre et Josephine VANDERBEKE, veuf de Marie-Louise PERSIN d'où postérité
b. Marie-Madeleine-Julie de MONTMONIER °24.6.1717 Lille, Ste-Catherine (AD59 img 526/1047) +16.6.1741 Lille Saint-Pierre x 17.2.1738 Lille Saint-André Pierre-Robert-Martin HUVINO écuyer sr de Bourghelles, Villers, Cagnicourt, Inchy, Meurchin °2.8.1698 Lille Sainte-Catherine +11.2.1775 bourgeois de Lille par relief du 7.8.1758, gentilhomme ordinaire du roi, rewart de Lille fils de Robert éc sr d'Inchy et de Marie-Angélique LE COMTE, veuf il x2. 17.9.1742 Lille Saint-André Angélique-Caroline-Joseph FRANS sans postérité
10. Hyacinthe-Ignace MONMONIER-DUPUY °31.7.1683 Lille Sainte-Catherine +11.4.1725 Tournai, inhumé dans la cathédrale. Chanoine de la cathédrale de Tournai, démissionnaire en novembre 1711, emprisonné le 26.9.1712 pour avoir refusé d'obéir aux états généraux des provinces unies. Dansles actes il est dit chanoine en l'église cathédrale de Tournay 1717, 1720, Il y a une rente constitué à son profit par le prévost et eschevin de Paris pc Baptiste 12.12.1720. Concernant sa succession il y a une procuration de Pierre-Lievin pc Lefebure 9.4.8.1730 et une autre pc Lefebure 31.3.1727. Note Epitaphe d' Hyacinthe Ignace MONMONIER-DUPUIS à la cathédrale de TOURNAI vis à vis les porches du choeur D.O.M Hixc jacet amplissimus Dominus Dominus Hyacinthus Ignatus MOMONIER DUPUIS subdiaconus hujus Ecclesiae cathedralis  per 15 annos canoninus , quem vera pietas confratribus et omnibus charum reddidit , quique de bonis ecclesiasticis , bene et religiose cogitans , tam in vitam quam in morte liberalis erga pauperes extitit .obiit UUe Aprilis 1725, anno natus 42 . prtecare lector (Mémoire de la société historique et litteraire de Tournai T XVI p162)
11. Marie-Claire-Françoise MONMONNIER °20.8.1684 Lille Sainte-Catherine
12. Marie Angélique MONMONNIER, baptisée à Sainte Catherine , le 29 aoùut 1685, décédée paroisse Saint Etienne le 10 octobre 1695
13. Marie-Catherine MONMONNIER baptisée à Sainte Catherine le 11 octobre 1686, décédée à CAMBRAI , épousa à Saint André le 6 juin 1713 Charles-Louis de PARISOT (Joseph arman) °Cambrai écuyer sieur de Saint-Piton dt au Cateau-Cambresis, rue Wattier de Lannois paroisse Saint-Martin colonel de cavalerie fils d' Antoine Ecuyer sr de BLECOURT, et de Vivine Adolphine DE HERBAIS d'où postérité
IV. Pierre-Lievain alias Pierre de MONTMONIER °23.2.1670 Lille Sainte-Catherine +7.6.1745 Lille Saint-André écuyer sr du Puis bourgeois de Lille par achat du 23.6.1698. receveur général des traites à Lille x 20.7.1698 Lille Saint-André Claire-Angéline LOUVEL °13.11.1681 Lille Saint-Etienne +14.3.1740 Lille Saint-André fille de Pierre et Jeanne-Angélique DUBOIS d'où
1. Pierre-Lievin de MONTMONIER °28.5.1699 Lille Saint-André
2. Jean-Lievin de MONTMONIER °9.6.1700 Lille Saint-André
3. Pierre-François-Joseph de MONTMONIER °17.8.1701 Lille Saint-André qui suit V.
4. Claire-Elisabeth-Henriete de MONTMONIER °3.9.1702 Lille Saint-André
5. Marie-Louis-Angélique de MONTMONIER °9.9.1703 Lille Saint-André
6. Marie-Catherine-Julie de MONTMONIER °25.10.1704 Lille Saint-André +15.12.1775 Lille Saint-André x 23.5.1745 Lille Saint-André Pierre-François WARESQUIEL écuyer sieur de Saint-Obin °19.6.1702 Lille Saint-André +14.2.1776 Lille Saint-André bourgeois de Lille par relief du 19.4.1746 fils de François greffier de la gouvernance 1678, acheta en 1681 une charge de conseiller secrétaire du roi, audiencier en la chancellerie pres le parlement de Tournai, échevin de Lille, maitre particulier des eaux et forêts de Lille 1700 et Marie-Catherine VANLAER
7. Marie Elisabeth Angélique de MONTMONIER , baptisée à Saint andré le 8 janvier 1706
8. Joseph Clément Marie Frédéric de MONTMONIER baptisé à Saint André le 14 juin 1707
9. Paul Louis Ange de MONTMONIER , baptisé à Saint André le 16 fevrier 1709
V. Pierre-François-Joseph MONMONNIER °17.8.1701 Lille Saint-André (iad XXVII-376 8.5.1775 [G3049]) écuyer sr du Puis bourgeois de Lille par relief du 16/10/1731 x1 23.10.1730 Prémont (02) [source: GBK, Genealogie Aisne] et pc 12.10.1730 AD59 2E26/236 tabellion de Cambrai Jeanne-Charlotte de SART alias LE SART de PREMONT fille de Jean-Yvan et + Marie BLANCHE x2. pc Devoulges 15.5.1762 Louise-Madeleine de CRESSAC de la BACHELLERIE +20.1.1814 Paris (iad CXIX-12 3.5.1814 [H5742])
d'où du premier lit
1. Charles-Pierre-Liévin de MONTMONNIER °15.2.1733 Lille, bapt 15.2.1733 Lille Saint-André qui suit VI
2. Charlotte-Elisabeth-Alexandrine de MONMONNIER °1738 Steenbecque +14.7.1813 dt à Saint-Quentin 1775 x Jean-Eugène LE SART du CATELET écuyer capitaine d'artillerie fils de François-François-Alexandre écuyer sr du Catelet et Anne-Marie-Agnès de PARISOT
du second lit:
3. Gilles-Charles-Félix-Angélique de MONMONNIER °5.4.1763 Paris, St-Sulpice (dépouillements CGH Marne) mineur en 1779
VI. Charles-Pierre-Liévin de MONTMONNIER °15.2.1733 Lille, bapt 15.2.1733 Lille Saint-André +1781 Paris lieutenant général des Maréchaux de France à Aire (59), l'un des 200 gendarmes de la Garde du Roi x 29.5.1758 Montreuil sur Mer, Saint-Firmin Marie-Françoise ACARY °1.5.1759 Montreuil sur Mer fille de Charles chevalier sr de la Rivière, Monthuys et Anne-Madeleine de REGNIER d'ESQUINCOURT d'où
1. Madeleine-Françoise de MONMONNIER °1.5.1759 Montreuil, Notre Dame
2. Charles-Alexandre de MONMONNIER °27.4.1760 Cassel qui suit VII
3. Marie-Agathe de MONMONNIER °7.10.1761 Montreuil, Saint-Pierre
VII. Charles-Alexandre de MONMONNIER °27.4.1760 Cassel capitaine d'infanterie x 9.3.1797 Jersey (source Genom) Fortunée-Marie BAUDRE alias Marie-Charlotte de BAUDRE de la TOUCHE °1770 fille de Jean-Baptiste de BAUDRE et Claude-Catherine-Marie de BEDEE de la VILLE-ES-GALONS d'où
1. Rosine de MONMONNIER °10.11.1804 Paris +11.10.1895 Nantes x 21.5.1833 Lamballe Nicolas JOUAN de KERVANOEL d'où postérité

A relier:
- Elisabeth-Alexandrine-Charlotte de MONMONIER x Jean-François-E DEFORT chevalier de l'ordre royal et militaire de St-Louis, capitaine du corp... d'où Charles DEFORT +6.5.1776 Saint-Quentin (02), St-Nicaise à 8 jours en nourrice chez JL Lequien (source: genealogie aisne)

Au mariage Mesnard/Boyer pc Le Chanteur 15.11.1726 (dot 10.000 livres) LXXXIX-379 [I3714], parmis les témoins:
Jean-Baptiste MONTMONIER chevalier ancien capitaine d'infanterie et inspecteur des troupes de la marine et galerie de France et dame Marie-Jeanne MONTMONNIER son epouse cousin et cousine issu de germain paternel, Alexandre MONTMONNIER (signe MONMONNIER) prestre cousin au mesme degré


Selon la notice de Favre-Lejeune (V2 45 17.12.1691): Famile « honnête et bien alliée de Picardie »: parents: MM. LEFEBVRE président au présidial de Beauvais, le Révérend P. Hyacinthe LEFEBVRE commissaire général des récolets de Paris, Pierre de CALAIS écuyer sgr de Beaupré, major d'Arras, de GRAVELLE ambassadeur.
[peut-etre Robert, Abbé de Gravelle, ambassadeur de France à la Diète, eut ordre de sortir de Ratisbonne et l'Empire déclara publiquement la guerre à la France. 1674 http://vial.jean.free.fr/new_npi/chronik/kronickreise_1674.htm], autres références in http://book.google.com

Dans les papiers de Jean-Baptiste Monmonier
- « un écrit dudit feu sr Monmonnier sginé du 11 may 1738 qui indique qu'il luy est du la somme de 1789 livres par la succession de feu Mr LEFEBVRE notaire(?) ... »
- «  trois pieces qui sont le compte rendu par le feu sieur Monmonier aux héritiers de déffunte Isabelle-Thérese ZILOFF sa premiere femme des biens de sa succession, leur contrat de mariage et un acte parré avec lesdits héritiers

- Gabriel-Simon LEFEBURE bourgeois de Paris dt rue du Mouton paroisse Saint-Jean en Greve procureur des héritiers Monmonnier en 1717.

Actes du repertoire Cadot:
Procuration déposé de François-Alexandre MONMONNER et Hyacinthe-Ignace 14.1.1718, procuration Pierre-Lievain 1.2.1718 pc Cadot V-307 [E7191]

Etude XXXI Fortier (vu repertoire juillet 1694 - mars 1696, et janvier 1698-avril 1699, janvier 1703 à février 1704
XXXI-3 - Constitution par le clergé à Elisabeth-Claire FOURNIER veuve de Pierre MOMONIER DUPUY 27.8.1695, procuration déposé Elisabeth-Claire FOURNIER veuve de Pierre MONMONNIER DUPUIS à Jean-Baptiste HAMEL 4.9.1695, vente par Marie-Anne BERVIN fille majeure à Elisabeth-Claire FOURNIER veuve de Pierre MOMONIER DUPUIS pc 19.9.1695, quittance au roy par Elisabeth-Claire FOURNIER veuve de Pierre MOMONIER DUPUIS 1.10.1695, autre quittance au roy 7.11.1695, autre 15.11.1695, autre 25.12.1695, [F1511]
constitution par Charles HAMEL à Elisabeth-Claire... 1.1.1696, 15.2.1698 aport de procuration Elizabeth-Claire FOURNIER veuve de Pierre MONMONNIER DUPUY à Jean-Baptiste HAMEL (pc Michel Leleu notaire à Lille XXXI-14), déclaration de Jean-Baptiste HAMEL à Pierre-Lievin MOMONIER DUPUIYS pc 27.2.1699, pieces déposées par le sr HAMEL concernant Marie-Anne MOMONIER DUPUIS et le sr BELUER son émary et .. 14.7.1703, procuration le sr MOMONIER DUPUIS à Alexandre-Louis HAMEL 16.7.1703, dépot certificat de la mort de Marie-Reine de MOMONNIER 27.11.1703

Relevés d'actes dans le tabelionage de Lille faite par Gerard Planson en 1996:
notes brutes relevées dans les répertoires de bases de VILLE LILLE et CHATELLENIE de LILLE ( des répertoires distinctes ont été établi : Ville de LILLE et CHATELLENIE de LILLE )aux archives du nord et qui permettent d' arriver ensuite dans la trentaines de volumes qui indiquent le notaire et l 'année et loe N° de minutes dans le classement , dont je donnrai les premiers notés par la suite
TABELLION aux archives du nord à lille références existantes sur la famille MONMONNIER
TABELLION LILLE (Ville de LILLE) (les tomes de répertoires 2E3 sont marqués en chiffre romain sur le dos
MONTMONNIER répertoire en 2E3 tome X page 139 (1745)
MONTMONNIER tome V page 264 (1698)
MONMONNIER tome VII page 171 -(1716)
MONMONNIER tome VIII page 119 (1726)
MONMONNIER tome VI page 219 (1708)
MONMONNIER tome IV pages 284,363,,448,507 (1685-1690
tomeV pages 2,119,202,(1691-1696)
tomeVII pages 114,157,253,255,(1714-1718)
Tome VIII pages 60,66,17,156,151,165,177,257,(1723-1730)
Tome IX pages 252,253,27,44,,115,131,149,(1731-1735)
tomeX pages 127, 207,(1744-1747)
tomeXI pages 30 ,195,226,241,242,(1751-1760)
tomeIX pages 173,175,193, (1736-1737)
tome X pages 13, 39 ,47,14,101,156,159,228,244,283,(1741-1747)
tomeXI pages 60,121,148,180,,182,196,263,276,278,322 , (chiffre mal écrit à ,hercher dans pages voisines ,(éventuellemne) (1751-1760)
tome XII pages 19,23,88 , 101,(1771-1780
TABELLION Chatellenie de LILLE
MONMOYNIER tome XX1 chat page 92 1730
tome XXIII chat 1784
MONMONNIER tome XXII chat page 60 1742
Tome XXIII chat page 239 (1756) testaments tome XVIIIpage 177

- tomeV 264 1698: MONTMONNIER Pierre Lievin notaire Guillaume DESBUISSON liassse 1448 minute classè N° 207 année 1698
- tome IV284 1685-1690) MONTMONNIER Pierre notaire Hypolite TAVERNE minute 148 dans liasse 3904 année 1685
- tomeIV 363 1685-1690) MONTMONNIER Pierre notaire Nicolas ERNOULT année 1685 liasse 2183 minute 65
- tome IV 448 (1685- 1670 ) MONMONNIER pierre - Notaire NICOLAS ERNOULT , minutes 10 et 20 dans liasse 2185 année 1689
- tome IV 507 (1685-1690) MONMONNIER liasse 650 notaire Jean CVOURTECUISSE miniute 5 année 1690
- tome V 2 (1691-1696) MONMONNIER pierre , minute 13 dans liasse 651 du notaire Jean COURTECUISSE année 1691
- tome V 119 (1691-1696) MONMONNIER Pierre minute 144 du notaire Michel LELEU dans liasse 2962 anée 1693
- tome V 1691-1696) MONMONNIER Notaire pierre FERRET année 1696 dans liasse 2192

Tabellion de Douai:
- Archives départementales du Nord à LILLE testament Mars 1726 le 31 Barbe MONMMENE veuve de Jacques DE LE FORGE demeurante à Marquette

Retranscription de Gérard Planson sur le tabellion de Lille:
--------------------
Tabellion Lille 39047 septembre 1685
Comparant le sr Pierre de MONMONNIERR du PUIS , commissaire général des brasseurs de Flandres résidant en cette ville déclarant d'avoir commis et établis ..... de Marie Catherine FOURNIER ,
 
Signé DUPUIS
acte que je reprendrais ultérieurement à laz photographie début 2007 , mais toujours affaire de créancier et débtieur
 
 
170 novembre 1696
Pierre LIEVIN , j'ai lu lievin et en rentrant à la maison j'ai vu Pierre LUCIEN , donc je reprendrais cet acte
sr du puich
pour adjudication de l'office de Contrôleur du trésorier de la Chastellenie de Bailleul , lequel permi en moyennat la somme de treze milli quatre cents livres monnie de France
que le sieur Pierre CORTERIENDT ....... ( Bourgeois? ou Bailli? )de Neuf église
(controlé avec signature
en revanche monmonnier a signé DU PUIS )
(le deuxieme comparant)
et Pierre GOBERT greffier de la site Chastellenie de Bailleul,
(troisième comparant )
comme Députés de la généralité de la dite Chastellenie aussi comparant , ont .....     de faire payer
audit sr premier comparant tenaur et payement égaux de trois mois en trois mois dont le premier payement e'st fixé ce jourd'hui...........
 
Ledit comparant 1er a vendu, cédé et trransporté aussi qu 'il fait par ....au présent de ladite Chastellenie de BAILLEUL et accceptantle dit office de controleur , receveur deladite Chastellenie  aux droits , profits , revenus , émonuments et ....... autres droits par l' Edit de création dudit office , ensemble des attibutions y annéxéx à commencer 
etc ... 
 
Lecture difficile et rapidement
à reprendre à la photo numerique après les fêtes ,début janvier 2007
 
 
tabellion 9650 et 651
même acte  !!!
27 janvier 1690
Pierre MONMONNIER sr du Puich dmt en cette ville de LILLe
 
tant pour lui que se faisant et portant fort de Monsieur de BERTTHELOT comùmissaire Général des poudres et salpêtres de France .....
en résumé
achjt de Salpetre pour fabriquer ensuite de la poudre au sieur Charles ANGELO marchant négociant
se porte caution avec avnce de 300 écus versé à ANGELO qui seront rendu à la fin des 3 ans (durée des fabrications des livraisons !!
livraison de 2000 livres  de salpetre à la fois
Payé en argent comptant
 
Le sieur DU PUICH sera tenu et obligé de prendre tout le salpêtrte
pâiement sur 3 ans commencant au 1er mai prochain
 
 
Livraison globale au sieur du Puich de six milles livres poids de France
de bonne qualité , bien raffiné de trois cuites ,  dégraissés de tout sel , et propre à faire de la     bonne poudre
Chacun cent de livres poids de france à 47 livres dix sols , etc , etc ....
 
en résumé DU PUICH pour le compte de BERTHELOT a traire une affaire


Autres:
1630 –Christophe MONMONNYER marchand bourgeois de Paris x Anne LORET fille de Nicolas bourgeois de Paris – partage 29.5.1630 XX-167 [H1687], autre acte succession Nicolas LORET pc XX-168 11.10.1626 [H3239]
1669 - mariage 20.7.1669 Montreuil sur Breche de Simon CHARPENTIER, de Ully Saint-Geoges et Madeleine MONMONNIER (source dépouillements CGPicardie
1688 – interdiction de Christophe MONMONIER pretre Y4012B 30.4.1688 image 219 fils de + Christophle MOMONIER marchand bourgeois de Paris et Louise DESPREZ et frère de Jean-Baptiste MOMNIER prestre du sémninaire de Saint-Suplice. enfermé à Saint-Lazare pour débauche.
1700 - Denis MONMONNIER x Françoise GIRARD d'où Geneviefve °26.4.1700 Grainville la Teint. (76) +7.4.1708 Grainville la Teint (dépouillements CG Yvetot-Pays de Caux via Swic)

MESNARD (Paris, Froissy, 60)

Source: Notariat parisien - arbre Henri Jauffret, henri61

- Antoine MESNARD maître miroitier à Paris cousin germain d'Antoine CHARPENTIER (LX.17.6.1706)

Au mariage 1727 Charpentier x Le Noir 1727 pc Brussel 11.5.1727 LXXXII-177 [D7422]
- Antoine MENARD marchand bourgeois de Paris cousin issu de germain et parrain de la future, Antoine MENARD son fils aussi marchand et cousin de la future au mariage Charpentier x Le Noir 1727, la veuve Mesnard et son fils Antoine MESNARD cousine et cousin du fils Charpentier/Rousseau.
- Charles AUVERT(?) marchand jouaillier à Paris et Anne ANDRÉ sa femme cousin
- Pierre BOYER marchand bourgeois de Paris et Marie-Anne MESNARD sa femme cousine au mariage Charpentier x Le Noir 1727
- Marie-Madeleine de CAUSE veuve de Jean MENARD marchand bourgeois de Paris cousine issu de germaine de la future à cause de son défunt mary au mariage Charpentier x Le Noir 1727


I. Antoine MESNARD °1613 +1691 à 78 ans receveur de Froissy au diocèse de Beauvais x Anne MONMONNIER (MAUMONNIER) d'où
1. Claude MESNARD receveur de Froissy 1699
2. Antoine qui suit II
3. Jean MESNARD marchand à Paris 1699
4. Thomas MESNARD °29.5.1674 Froissy, 60 +26.7.1736 à 62 ans receveur de Saint-Lucien x 30.7.1703 Norroy, 88 Geneviève de MONCHY fille de Louis et Antoinette DU BUS d'où
a. Antoine-Louis MESNARD °22.10.1704 Froissy, 60 +27.2.1743 Froissy, 60 receveur de Rueils sur Bresdres x 23.2.1740 Marie-Jeanne BOIDARD d'où postérité cf arbre Henri Jauffret, henri61
4. Jeanne MESNARD +av1726 fille majeure 1699 x Charles CHERON bourgeois de Paris 1726
II. Antoine MESNARD +13.3.1732 (pas d'iad, partage pc Boursier 17.4.1732 XCIV-202 [I3700]) marchand miroitier bourgeois de Paris dt sur le Pont Nostre Dame paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1699, marchand bourgeois de Paris y dt paroisse St-Jacques de la Boucherie sur le Pont Notre Dame à l'enseigne du grand duc de Bourgogne en 1717 , marchand miroitier à Paris y demeurant sur le pont notre dame paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1726 x pc 20.9.1699 Paris Vatry et Bobusse XVIII-412 [I7126] Marie CHEVALIER / CHEVALLIER +30.4.1716 (iad pc Chevalier et Le Maignen 13.5.1717, clos de justice le 10.6.1717 , CXVIII-308 [I6169], tution 7.5.1717) fille de Jean CHEVALIER marchand miroitier et Nicolle LECLERC d'où
1. Antoine MESNARD ca1732 1741 marchand miroitier à Paris 1726, marchand bourgeois de Paris y dt Notre Dame paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1732
2. Marie-Anne MESNARD (iad 23.10.1741 pc Hugot et Gouvion LXXXI-292 [I3036] clos 26.10.1741 Y5298 [R404], tution 26.8.1741, Y4572A tution 1 et 4 février 1740) x pc Le Chanteur 15.11.1726 (dot 10.000 livres) LXXXIX-379 [I3714] Pierre BOYER marchand mercier bourgeois de Paris dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Eustache fille de Jean BOYER marchand à Melleray en Brie et de Crespine MAGREVE ? d'où
a. Jeanne-Nicolle BOYER 12 ans et demy en 1741
b. Marie-Jeanne-Claude BOYER 11 ans et demy en 1741
c. Marie-Madelaine BOYER 10 ans et demy 1741
d. Marie-Julie BOYER 6 ans en 1741 (émancipation d'âge AD75 DC6 14f°7v°)
e. Antoine-Pierre BOYER 3 ans en 1741 (émancipation d'âge AD75 DC6 14f°7v°)

Au mariage Mesnard/Chevalier pc 20.9.1699 Paris Vatry et Bobusse XVIII-412 [I7126]: coté époux, outre les frères et soeur: Simon LE CLERC sieur de Tanevaux? bourgeois de Paris oncle à cause de Jeanne RIVEAU? sa femme, Louis-Philippe de ROUVOUX? abbé commandataire de l'abbaye de Saint-Chavoye? amy?, Pierre COLLIN huissier de la chambre du roy cousin, Gilbert GOBELET marchand bonnetier, Marie-Madelaine MALLET sa femme, Anthoine CHARPENTIER marchand fourbisseur cousin, Edmé COULEUX? marchand libraire, Louise MICHELIN sa femme, sieur Charles CHERON officier de madame la duchesse de Sully, Louise MALLOT fille marchande lingere à Paris, Nicolas-Joseph RELOUDEUR? de COUNTEUR? marchand miroitier, sieur Nicolas BOBUSSE marchand bourgeois de Paris, Jenry CLAMAYE? conseiller du roy controlleur des rentes de l'hotel de ville, Anne MAUPRIVE, Madelaine GRIVEAU femme du sieur BULLUN? marchand orfevre, Alexandre MARSIN? bourgeois de Paris, Pierre de BONNELLIER marchand à Compiègne estant de pour à Paris, Marie-Anne GRIVEAU veuve du sieur Sirmere? BALLUN? marchand orfèvre, Mtre Antoine LARZEZ? docteur en théologie curé de Saint-Jacques de la Boucherie, messire Jean-Françoise de JURQUES? prestre supérieur de la communauté de St-Pierre

Au mariage Mesnard/Boyer pc Le Chanteur 15.11.1726 (dot 10.000 livres) LXXXIX-379 [I3714], parmis les témoins:
Nicolle CHEVALIER épouse de sieur Philippes MACQUET marchand bourgeois de Paris tante maternelle, Dorothée LAURANS veuve du sieur Nicolas CHEVALIER marchand miroitier bourgeois de Paris tante maternelle à cause dudit deffunt, damlle Dorothée CHEVALIER sa fille cousine germaine maternelle, sieur Louis FOURNIER employé dans les fermes du roy cousin issu de germain paternel à cause de Anne MESNARD sa femme, Antoine CHARPENTIER marchand fourbisseur à Paris cousin issu de germain paternel et Marie ROUSSEAU sa femme, Marie-Anne CAILLE femme du sieur Joseph MACQUET marchand bonnetier à Paris cousine germaine maternel à cause de son mary, sieur Philippes-Charles MACQUET marchand bourgeois de Paris cousin germain maternel, et dame Marie-Françoise PIGNON sa femme, Jean-Baptiste MONTMONIER chevalier ancien capitaine d'infanterie et inspecteur des troupes de la marine et galerie de France et dame Marie-Jeanne MONTMONNIER son epouse cousin et cousine issu de germain paternel, Alexandre MONTMONNIER (signe MONMONNIER) prestre cousin au mesme degré, Nicolas-Guy HERET? ancien avocat au parlement cousin maternel à cause de dame Caterine-Marguerite ROZY sa femme, Antoine LAUZE (...)

Dans l'iad de Marie-Anne MESNARD (iad 23.10.1741 pc Hugot et Gouvion LXXXI-292 [I3036]:
- acte pc Gouvion 5.6.1741 Pierre-Joseph REGNAULT écuyer a transporté au sir Boyer, ....au profit de Claude BRUGE? pc Mt Vatry? et son confrere le 1.4.1721, ... pour moitié Claude-Estienne REGNAULT son frère dudit sr Claude BRUGE? son ayeul et .. par le partage et subdivision .. par Mtre Jean-Rollin BRUGE prestre son oncle et dudit ...
- (I3054, 55) grosse en parchemin d'un contrat passé par ledit Gouvion le 8.8.1738 portant constitution par Anne MESNARD veuve de Louis FOURNIER maitre vinaigrier à Paris au proffit dedut sieur BOYER et Antoine MESNARD de 24 livres onze sols de rente annuelle scavoir par ledit sieur Boyer de 13 livres 15 sols rachetable de deux ...
I3058 p 60 - item une lettre missive datté de Beauvais le 28.1.1739 dont l'inscription .. audit sr Boyer, par laquelle en soussigné MESNARD son cousin luy donne avis qu'il a reuni au carrosse de Beauvais ledit jour vue une reconnaissance signé dudit sr MESNARD subrogé tuteur portant que ledit sieur Boyer lui a remis la somme (...) par le sr Claude MESNARD leur oncle, ledit lettre invoentorié.

non relié:


I. Pierre MENARD (partage voir Aveline apres avril 1712) maitre miroitier à Paris x Marie LE FEBURE d'où
1. Pierre qui suit II
2. Jacques MENARD maistre miroitier lunetier à Paris y dt carrefour des trois mariés? paroisse Saint-Germain l'Auxerrois
3. Simeon MENARD maitre miroitier 1712 dt quay du grand cours d'eau aroisse Saint-Barthelemy 1712
4. François MENARD maitre miroitier dt quay du grand cours d'eau paroisse Saint-Barthelemy 1712
4. des précédents d'où
a. Louis MENARD maitre miroitier 1712 dt quay du grand cours d'eau paroisse Saint-Barthelemy 1712
a. Guillaume MENARD maitre miroitier 1712 dt quay du grand cours d'eau paroisse Saint-Barthelemy 1712
II. Pierre MENARD (avis 5.4.1712 Y4224 [R5855]) marchand mercier à Paris x Elizabeth JACQUESSON (x2. Jean MORENDET marchand mercier) d'où
1. Jacques MENARD 24 ans et 9 mois, héritiers par représentation de son père pour ¼ à la charge de substitution de deffunt Pierre Menard et Marie Le Febure ses ayeuls. Avis en présence de Jacques

1715 - René Mesnard:
Scellée Y15759 17.2.1715 Marie COUTEROT +17.2.1715 (cf l'iad Louis Moyen notaire) rue de la Parcheminerie vue sur le cimetière Saint-Severin séparée de bien avec René MESNARD "de luy délaissée depuis plus de 30 années".
Soeur de:
.Edmé marchand libraire à Paris dt rue St-Jacques
.Catherine x Charles de SAINT-GERMAIN avocat en parlement d'où Françoise fille majeure, Magdeleine et Marie.
. Françoise x +Pierre PATY procureur au parlement d'où Pierre


ROUSSEAU (Paris, Fontenay Le Comte ?)

Source: Notariat parisien

Actes originaux (analyse & retranscription bienvenue):
- iad Jacques ROUSSEAU pc XXXIV-365 3.5.1713 [E7458]

1715 - Pierre Rousseau fourbisseur dt Pont St Michel dit cousin germain de Marie-Anne Rousseau à son mariage.
1715 - Marie Anne ROUSSEAU x CHARPENTIER est dite tante de la mariée ?!


I. N. ROUSSEAU d'où
1. Jacques qui suit II.
2.? Françoise-Marguerite ROUSSEAU ca1740 x Jacques MERAULT maître fourbisseur demeurant au marché neuf, psse St-Germain le Vieux.
II. Jacques ROUSSEAU +15.12.1712 (iad XXXIV-365 3.5.1713 [E7458], tution 23.4.1713) marchand maître fourbisseur à Paris y demeurant sur le Pont Saint-Michel paroisse St.Barthelemy, location à l'enseigne le Roi de la Chine x Marie-Anne RAYMAULT (REMO, REMAULT) renonciation à sa succession pc CXII.18.4.1724 d'où
1. Maximilien qui suit II.
2. Marie-Anne ROUSSEAU x pc Faudoire LX-181 17.6.1706 [I2589] Anthoine CHARPENTIER maître fourbisseur demeurant sur le Pont Saint-Michel. Elle apporta en dot 2000 livres de marchandises et ustensiles de boutique, plus la location d'une maison Pont Saint Michel. D'où post. (cf généalogie CHARPENTIER)
3. François ROUSSEAU °v1693 maître fourbisseur ca1716, 1731, 1737 x Elizabeth-Marguerite de NECHARD
4. Marie-Anne ROUSSEAU °v1697 x XXXIV.12.5.1715 Pierre FOUASSE marchand maître tailleur d'habit à Paris dt rue et psse St-André des Arts fils de + François maître tailleur d'habit à Perdron(?) et Marie GENTIL. [il existe un Jean-Baptiste-Pierre FOUASSE maitre et marchand fourbisseur à Paris x Marie-Catherine-Perette BEAUREGARD iad Deplaces et Felize 27.4.1758 clos de justice 6.5.1758 Y5327)
5. Marguerite-Françoise ROUSSEAU °v1699 +11.5.1775 (cf curatelle à succession DC6 19f° 186 r° et °) x XXXIV.27.5.1716 (dot 2000£) Etienne-René GUYON (iad CXXII.11.4.1766) marchand maître fourbisseur et conseiller du Roy inspecteur sur les vins (achat 1754 de l'un des 120 offices de conseiller du Roy inspecteurs contrôleur et visiteurs généraux sur les vins eaux de vie, liqueurs et autres boissons pour 35000£). Habite rue de la Lanterne, psse de la Magdeleine 1724, habitant Pont Saint-Michel psse Saint-Andé des Arts 1740, à l'enseigne du Roi de la Chine. Fils d'Estienne maître fourbisseur et + Marie ROUSSEL
III. Maximilien ROUSSEAU ca1727,1740 marchand maître fourbisseur dt rue de la Calandre psse St Germain le Vieil 1713, , rue du Marché Pallu (Ste Geneviève des Ardres) 1740 x1 LIII-138 12.2.1708 (à consulter - incommunicable) Marie THOMAS fille de Michel et Anne DUPRÉ (qui ép2 Jacques LOUVET maître menuisier) x2.? Anne DELAUSON ca1737 d'où
1. Maximilien ROUSSEAU cité dans la tution du 23 avril 1713


Philippe DAUBRAY maître peaussier à Paris Oncle de Marguerite-Françoise (II.5) à cause de Marie GION(???) sa femme. Marie DAUBRAY cousine germaine.

en 1706: Faudoire LX-181 17.6.1706 [I2589]: Maximilien DIACRE officier juré crieur à Paris et Marie DIACRE veuve de Pierre LE BEUF maistre perruquier à Paris cousins paternels de la future espouse

ROUSSEAU à Fontenay-Le-Comte

source: Centre Prefen notice sur Marie Moreau (http://www.unicaen.fr/mrsh/prefen/notices/203mr.pdf) - dépouillements notaires Fontenay, site GeneaDP – dépouillements CGAS
A voir: Beaussy, Isabelle. Les origines familiales et sociales des émigrants de Fontenay-le-Comte partis au Canada aux XVIIe et XVIIIe siècles. Mémoire de maîtrise (histoire), Université de La Rochelle, 2000. 499 p.   Beaussy, Isabelle. L’émigration vendéenne vers le Canada au XVIIe siècle. Mémoire de DEA (histoire), Université d’Artois, 2001. 452 p.
Jean Maillaud, notes généalogique famille Rousseau et Diacre tome1, La Fleche 1979 (Archives Vendée 22 tomes)

I. Guillaume ROUSSEAU ca1623 +av1630 cordonnier xvers 1580 Jehanne CHAIGNEAU (Jeanne CHAIGNEAU) (partage et succession 7.2.1630) d'où au moins 9 enfants
1. Nicolas qui suit II
2. Marie ROUSSEAU x pc 25.1.1611 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 29 et 30/377) Jehan GALLOIS tailleur d'habits fils de + Jérôme et + Perrette CAILLER x2. pc 3.5.1614 (pc nicolas joly 3E37 12, 3E37E 59 et 60/450) Louis BOUCHET natif de Saintonge fils de + Jehan et Perrine
3. Jeanne ROUSSEAU x pc 6.3.1614 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 jehan robert 3E37F 173 et 174/494) Jacob DIACRE marchand brodeur
4. Charles ROUSSEAU °11.4.1593 Fontenay-le-Comte (85)
5. Esechiel ROUSSEAU °10.9.1595 Fontenay-le-Comte (85)
6. Marie ROUSSEAU °8.7.1601 Fontenay-le-Comte (85)
7. Anne ROUSSEAU °5.11.1603 Fontenay-le-Comte (85)
8. Renée ROUSSEAU °16.2.1605 Fontenay-le-Comte (85) +8.12.1640 Fontenay-le-Comte Notre Dame x pc 14.8.1623 Fontenay-le-comte (AD85 3E37F jehan robert 108 et 109/464) Jacques PARENTEAU cordonier fils de + François PARENTEAU et anne AGEON
9. Suzanne ROUSSEAU couturière x pc 9.2.1630 (pc pierre bonnet pere 3E36 110 3E36C 63 à 65/245) Michel AMELIN (ANCELIN) maitre peintre à Fontenay-le-Comte fils de + Michel et + Mathurine CHARRIEU
II. Nicolas ROUSSEAU ca1622 +avant 24.8.1623 sergent royal à Fontenay x pc 29.10.1605 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E36C Jehan Lymoneau image 316 et 317/337) Catherine DIACRE couturière fille de Jacob DIACRE marchand brodeur et Marie MOREAU ca1630 d'où au moins 9 enfants dont 7 baptisés à Notre Dame:
1. Jacques ROUSSEAU °4.10.1606 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame
2. Marie ROUSSEAU ca1668. Elle avait pour curateur Nicolas CHARRON x 30.1.1630 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame et pc 5.1.1630 (pc pierre bonnet 3E36 110 3E36C pierre bonnet pere 17 et 18/245) Estienne PALETTE fils de + Isaac PALETTE et Marie MACE
3. Nicolas ROUSSEAU °20.9.1607 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame +3.1.1635 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame (inhumé le lendemain et mourant depuis le 24.12.1634) sergent royal x pc 22.8.1631 Fontenay-le-Comte (nicolas jolly 3E37 54) Françoise DELAHAYE d'où ?
a.? Jeanne ROUSSEAU x 22.7.1653 Fontenay-le-Comte (85) (pc paul train 3E36D 224 à 227/349) Gabriel BOUILDRON fils de + Noel et Anne CHAUVET
4. Catherine ROUSSEAU °29.10.1609 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame x 23.10.1641 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame et pc 21.9.1641 (ou 25.9.1641) (pierre bonnet pere 3E36 132, 3E36C 25/173) Jean GUITTON / GUITON maitre écrivain et précepteur d'où au moins 3 enfants. Il y a un inventaire en 1657 pc pierre bonnet 3E36 150) fils de + Jean GUITTON et Benoiste DABIN
5. François ROUSSEAU l'ainé sergent royal °18.7.1614 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame +5.6.1665 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame x 16.5.1639 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame et pc 28.4.1639 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E36C pierre bonnet pere 302 et 303/308) Marie AUDEBERT couturière fille de Mathurin AUDEBERT et +Léonor MAILLE (Lénor) dont 11 enfants dont
a. Jean ROUSSEAU x 18.8.1681 La Rochelle, Notre Dame Marie GABION fille d'Elie GABION et François AUGE
6. Renée ROUSSEAU °9.5.1615 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame
7. Jeanne ROUSSEAU °25.3.1618 Fontenay-le-Comte (85), paroisse Notre Dame
8. François ROUSSEAU le jeune °9.2.1620 Fontenay-le-Comte (85) paroisse Notre Dame qui suit III.
9. Anne ROUSSEAU °24.8.1623 x1 6.1.1644 °9.2.1620 Fontenay-le-Comte (85) paroisse Notre Dame et pc 29.11.1643 (dot 200 livres) (pc nicolas benesteau 3E35 44, 3E35A 409 et 410/446) Guillaume JOUSSEAUME fils de Nicolas et Renée BOUAY x2. Louis GUERIN marchand, d'où au moins 6 enfants du premier lit
III. François ROUSSEAU, le jeune °9.2.1620 Fontenay-le-Comte (85) paroisse Notre Dame ca1665 +av1671 praticien, huissier et sergent royal x pc 27.11.1645 Fontenay-le-Comte (85) (dot 200 livres) (AD85 3E36 144 / 3E36C pierre bonnet pere 221 et 222/252) Catherine ESCOTIERE ca1671 fille de André ESCOTIERE et Suzanne BESLY d'où
1. Anne ROUSSEAU °3.5.1647 Fontenay-le-Comte, Notre Dame (p: Louis BESLY, m: Anne ROUXEAU) +25.2.1651 Fontenay-le-Comte, Notre Dame
2. André ROUSSEAU °30.1.1649 Fontenay-le-Comte, Notre Dame (p: André ESCOTIERE, m: Marie PAGIER)
3. Jean ROUSSEAU °9.4.1651 Fontenay-le-Comte, Notre Dame (p: Jean MACAULD fils de Mr des Fontenelles et Suzanne MACÉ)
4. Claude ROUSSEAU (fille) °10.3.1653 Fontenay-le-Comte, Notre Dame (p: Jean MEIGNER notaire royal, m: Claude CHAIGNEVERD)
5. Marie ROUSSEAU °21.12.1654 Fontenay-le-Comte au logis, bapt le 6.1.1655 en l'église Notre Dame (p: Estienne Renaud, m Marie BOUCHAND) x pc 16.2.1677 Québec (Canada) Charles JOBIN fils de Jacques et Marguerite ROY d'où 12 enfants et postérité au Canada
6. François ROUSSEAU °4.7.1658 Fontenay-le-Comte, Notre Dame (p: Noé JOURDAIN, Suzanne DESBORDE)
7. Jeanne ROUSSEAU °13.8.1659 Fontenay-le-Comte, Notre Dame (p: Pierre BASIEX? escuier sieur de la Chevalerie premier eslu, lieutenant du prévault de la mareschaussée de Fontenay-le-Conte et Jeanne de LA COURT)
8. Suzanne ROUSSEAU °20.1.1663 Fontenay-le-Comte, Notre Dame (p: Pierre GUITTON, m: Suzanne ESCOTTIERE)
9. Gille ROUSSEAU °29.7.1664 Fontenay-le-Comte, Notre Dame (p: Gille JUBIEN, m: Catherine PALLET)

parrain et marraine des enfants de Guillaume Rousseau et Suzanne Chaigneau à Fontenay-le-Comte (85)
1593 - (p: Jacques PIZON, m: Marie CHAGNEAU)
1595 - (p: Ezechiel JOLY, Jean COLLIN et Claude VEXEREAU)
1601 - (p: Anthoine GABORIT curé de Saint-Marc-des-Prés, Marie GOGUET et Catherine DIACRE)
1603 - (p: Pierre TAHAUD, Anne de SAINT-MICHEAU et Suzanne LA ROCHE)
1605 (p: Laurent BOUDIN, Vincende DROUYNEAU et Jehanne JOLLY)

P/m des enfants Rousseau/Diacre
1606 - (p: Guillaume ROUSSEAU grand père, Jehan ESLARD sergent royal et Marie MOREAU la grand-mère)
1607 - (p: Anthoine GABARD, Jean MORROUX et Jeanne DIACRE)
1609 - (p: Philippe LEBOULEUX, Jeanne ROUSSEAU)
1614 - (p: Bernard BIGOT et Jehanne CHAIGNEAU femme de Guillaume ROUSSEAU)
1615 - (p: Hilayre PAGER, m: Renée DIACRE)
1618 - (p: honorable homme Mr Pierre POUGNET sieur de Vague et Jehanne DUPONT)
1620: (p: Jean du BOULLAY éc sieur de Gallevay, et Michelle FOURESTIER femme de M. NORMANT)
1623 -(p/m Julien COLLARDEAU sieur de la Mongie conseiller et procureur du roi et Anne BRAN)

mariage Anne ROUSSEAU pc 29.11.1643 (dot 200 livres) (pc nicolas benesteau 3E35 44) Guillaume JOUSSEAUME: Elle recevait le consentement de sa mère, de ses deux frères François Rousseau, de Jacob Diacre, de Louis Boucher et de Jacques Parenteau

au mariage Catherine Rousseau pc 21.9.1641 (pierre bonnet 3E36 132) Jean GUITTON / GUITON: consentement de de ses deux frères François, de Jacob Diacre, de Michel Amelin
et d’Estienne Palette

Au mariage pc 28.4.1639 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E36C pierre bonnet pere 302 et 303/308): François Rousseau recevait le consentement de sa mère, de son frère François Rousseau, de Jacob Diacre, de Louis Boucher, de Guillaume Jousseaume, de Jean Guiton et d’Étienne Palette.


I. Nicolas ROUSEAU x Magdeleine JOUSBERT d'où
II. Thomas ROUSSEAU x1. Jehanne ROULLEAU x pc 21.11.1583 Fontenay-le-Comte (85) (AD35 3E37F pierre robert I 642 et 643/718) Claude VENAULT veuve de Martin MORIENNE

I. Jacques ROUSSEAU x Françoise MORIENNE d'où
1. Marie ROUSSEAU x pc 8.4.1584 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E36C jehan lymoneau 259 et 260/566) Micheau AUGUIN fils de + Roger et Nicolle BOUQUE?

I. Jehan ROUSSEAU +av1602 x Agathe BERGNOT d'où
II. Ollivier ROUSSEAU x pc 3.2.1602 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E38G pierre charrieu 193/643) Jehanne BOBIAU fille de + René et Perette GOY

I. Berthomme ROUSSEAU x Jehanne ROULLEAU d'où
II. Claude ROUSSEAU x pc 14.11.1602 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E36C jehan lymoneau 276 et 277/322) Claude MESNARD fille de François et Catherine CARDIN d'où
III. François ROUSSEAU x pc 9.1.1631 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E35A claude rousseau 7 à 10/240) Ardouine DUBOIS veuve VEXIAU

I. Antoine ROUSSEAU x Guillemette BARBAUT d'où
1. Suzanne ROUSSEAU x pc 25.11.1602 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E38G pierre charrieu 380 et 386/643) François PORTRET fils de + Jacques PORTRET

- Marie ROUSSEAU x1. Guyon CLERJEAUD x2. pc 20.10.1608 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E37F jehan robert 411 et 412/515) Jehan JOLY

I. Jehan ROUSSEAU x Michelle CROUAULT +av1610 d'où
II. Jacques ROUSSEAU x pc 4.7.1610 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E38G pierre charrieu 129/566) Marie THUDEAU fille de Nicolas et + Marie RAYNE

I. Moyse ROUSSEAU x Marie ORGERIT d'où
II. François ROUSSEAU x pc 22.10.1613 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E37E nicolas jolly 377 et 378/512) Nicolle ROY fille de Jacques ROY et Françoise TAPIN

I. Jacques ROUSSEAU x Mathurine ROULLEAU +av1630 d'où
II. François ROUSSEAU +av1667 x pc 27.1.1630 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E36C pierre bonnet pere 52 et 53/245) Anne ROY fille de Jean ROY et +Anne BUORD d'où
1. Barthélémie ROUSSEAU X 18.12.1667 Fontenay-le-Comte (85) (pc pierre dousset 3E37E 187 et 188/197) Nicolas PIONNEAU fils de François et Suzanne BOUCHER

I. Noël ROUSSEAU +av1634 x Marie SIONET d'où
1. Marie ROUSSEAU x 16.11.1634 Fontenay-le-Comte (85) (pc julien baudon 3E37E 180/196) Jean PASCREAU fils de + René et + Jeanne BOUSSAYN

I. Mathurin ROUSSEAU x1. Marie BASCHELEREAU x2. pc 13.1.1630 Fontenay-le-Comte (85)(AD85 3E37E nicolas jolly 36 et 37/217) Marie MARGOTON veuve de Jacques BYON/PYON d'où du premier lit
1. Marguerite ROUSSEAU x pc 13.1.1630 Fontenay-le-Comte (85) (36 et 37/217) François PYON / BYON fils de + Jacques et Marie MARGOTON

I. Jacques ROUSSEAU x Suzanne BARBAUD +av1637 d'où
1. Marie ROUSSEAU x pc 9.4.1637 Fontenay-le-Comte (85) (34E36D paul train 90/345) Jehan POUPELIN

I. Pierre ROUSSEAU +av1642 x Elisabeth MORISSET +av1642 d'où
1. Pierre ROUSSEAU x pc 9.12.1642 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E37E julien baudon 163 et 164/204) Phebe BELUET fille de +Michel BELUET et Phebe? GAILLAUD
2. François ROUSSEAU x pc 23.7.1645 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E37E julien baudon 20 et 21/170) Louise TRIAU fille de + Jean TRIAU et Françoise GOYAU

I. Guillaume ROUSSEAU x Jeanne GARNIER +av1646 d'où
1. Marie ROUSSEAU x pc 5.8.1646 Fontenay-le-Comte (85) (3E36D paul train 122 et 123/561) André CAILLER fils de + André et Anne BAUDRY

DIACRE (Fontenay Le Comte, Paris)

Source: Notariat parisien – dépouillements notaires Fontenay, site GeneaDP - source: Centre Prefen (http://www.unicaen.fr/mrsh/prefen/notices/203mr.pdf)
voir: Jean Maillaud, notes généalogique famille Rousseau et Diacre tome1, famille Moreau tome 18 page 340-341

I. Jacob DIACRE +av1605 marchand brodeur x Marie MOREAU ca1630 fille de Thomas MOREAU (ou Tousaint MOREAU) et Madeleine MESNAGER d'où au moins 8 enfants
1. Marie DIACRE x pc 6.12.1602 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E37E Jacques Gouin 171 et 172/474) Guillaume PAILLETTE fils de Gilles et Jehanne GUILBOUX
2. Marguerite DIACRE x pc 8.6.1604 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E35A claude rousseau 51 et 52/118) François FOREST [idem? Julien FOREST d'où a. Jacques FOREST x pc 11.12.1629 (claude rousseau 3E35A 174 et 175/188) Louise RAINARD fille de Nicolas]
3. Catherine DIACRE ca1630 couturière x pc 29.10.1605 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E36C Jehan Lymoneau image 316 et 317/337) Nicolas ROUSSEAU +av1630 fils de Guillaume ROUSSEAU et Jehanne CHAIGNEAU
4. Jeanne DIACRE x pc 11.11.1610 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E37E jacques gouin 190 et 191/342) Louise DELYON fils de + Thomas? et + Perrette COSIN
5. Jacob qui suit II
6. Madeleine DIACRE
7. Françoise DIACRE
8. Gabrielle DIACRE
9. Claude DIACRE
II. Jacob DIACRE (inventaire pc louis robert notaire à Fontenay 22.11.1630 3E38 17) marchand brodeur dt à Fontenay le Compte en Poitou, fauxbourg de la porte St-Michel en 1653 x1. pc 6.3.1614 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 Jehan Robert 3E37F 173 et 174/494) Jeanne ROUSSEAU fille Guillaume ROUSSEAU et Jeanne CHAIGNEAU x2. pc 21.11.1630 Fontenay-le-Comte (85) (pc Claude Rousseau AD85 3E35A images 241 à 243/271) Claude BOUDIN fille de Jean et Renée GENAY d'où
du premier lit
1. Catherine DIACRE x pc 1.6.1645 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 3E35A Nicolas Benesteau 159 et 160/307) Estienne REGNAUD fils de Jehan et Louise BERAUD / BERARD
2. Ezéchiel-Louis DIACRE maitre brodeur x pc 5.5.1653 Fontenay-le-Comte (85) (AD85 Nicolas Benesteau 3E35A images 249 et 250/411) Perrine ROND veuve de Pierre AUBRY? maitre tailleur d'habits
d'un lit
3. Nicolas qui suit III.
du second lit
4. Maximillien DIACRE +17.8.1714 (iad LXXXI.20.8.1714) marchand enlumineur d'évantaille dt rue St Denis 1661, juré crieur de corps et de vin 1675, dt rue de la Calandre 1714 x XXVI.3.71661 (dot 1500£) Marie TESSIER (iad XCIX.11.7.1707) fille de Pierre voiturier par mer (?) dt Maran proche La Rochelle (?) et Elisabeth PHELIPPEAU
III. Nicolas DIACRE marchand enlumineur d'éventail d'où ?
1. Jean-Dominique DIACRE bourgeois de Paris dt rue Saint-Nicaire, peintre en miniature
2. Marie DIACRE x Pierre LE BOEUF maître perruquier à Paris dt Pont Saint-Michel psse St-Barthelemy.

- Maximilien DIACRE et Pierre LE BOEUF sont dit cousins paternels au mariage CharpentierxRousseau
- André PALETTE marchand enlumineur d'evantail cousin de Maximillien DIACRE.

Au mariage Diacre/Boudin pc 21.11.1630 (pc Claude Rousseau AD85 3E35A images 241 à 243/271)
témoins: Marie MOREAU sa mere, Catherine DIACRE veuve de feu Nicolas ROUSSEAU sa soeur, dt Nicolas ROUSSEAU?, Michel AMELIN, Louis ROUCHET?/BOUCHET? ses nepveux et beau-frère (dans les signatures: ROBERT, ROYER?, RENOULT)

RAYMAULT, REMAULT, REMO (Paris)

Source: Notariat parisien

I. Jacques RAYMAULT maistre fourbisseur à Paris +av1706 x Anne GERBROISE? ca1706 d'où
1. Marie-Anne RAYMAULT ca1706 x Jacques ROUSSEAU (cf généalogie ROUSSEAU)
2. Jacques RAYMAULT /RAYMAUD ca1706, ca1740 marchand/maître fourbisseur à Paris ca1706, dt place du Marché Neuf paroisse Saint-Germain le Vieux 1740 x Marie-Anne LAMY / LAMIE cf acte in AD44 E1159 vers la fin d'où ?
a. Marie-Anne RAYMAULT
3. Catherine RAYMAULT ca1727, 1731 marchande maîtresse lingère à Paris 1706 « dite fille majeure en 1731 » x Pierre ANDRE +av1727 maître fourbisseur d'où
a. Anne-Marguerite ANDRÉ ca1706
[probablement famille de Charles AUVERT(?) marchand jouaillier à Paris et Anne ANDRÉ cousin en 1727 au mariage Charpentier/Lenoir]