Familles CHAPPOTIN (Irancy, Auxerre, Saint-Domingue) - LALLEMANDÉ (Paris) - GOUFFETTE (Paris) - DE SEURE (Paris) - DESRIEUX (Paris) - VERRIER (Paris) - GUILLAUME (Paris) - PERLIN (Paris) - DUPUIS (Paris) - BAZIN (Paris) - MOUFLE (Paris) - MONHERS (de) (Paris) - LE SAIGE (Paris) - DESBORDES (Paris) - CHAUVIN (Paris) - SANTO-DOMINGO - ROUSSEAU/ROUXEAU (Coullange la vineuse, St Domingue) - BOUCHER (Auxerre) - BOUCHET (Blois 41, Saint-Domingue - LEGUAY (Blois)

Des corrections ou compléments ? mel lemarois - Vous êtes libre de piocher dans ces travaux. En échange je vous demande de citer vos sources et dans la mesure du possible de partager également vos travaux.

La page d'origine est https://www.lemarois.com/jlm/data/l25chappotin.html

Sommaire:



CHAPPOTIN (Irancy, Auxerre, Saint-Domingue)

Source: Archives Nationales – AD44 (notariat, Etat-civil) - Notes Père Guy Le Marois, Jean Le Marois 1934-1937 - Jacques-Yves et Elisabeth de Sallier-Dupin, une famille hispono-nantaise, les Santo-Domingo, in Bull Centre Généalogique de l'Ouest 1992. Notes Antoine de Sallier-Dupin. Travaux Xavier Dando, 1999. Travaux Claude Dietenbeck, Crest, 1994 et 2007. Travaux Eric Gauthier, 2001 - Traduction généalogie parue dans Historia defamilias cubanas par M. John Jova dans bulletin Généalogie et Histoire des Caraibes Juillet-Aout 1990 p174 - Eric Gauthier, http://www.bassanese.org, 2001 – Guillaume Pot, arbre potpaul, 2007, 2016 – Etienne Meunier, La famille Chapotin d'Irancy et d'Auxerre, in Nos Ancêtres et Nous n°85, 2000 – Chaix d'Est Ange vol 14

Voir: Etienne MEUNIER, La famille CHAPOTIN in Cahiers généalogiques de l’Yonne (tome XI, année 1995, pp.73-84) et complément dans Etienne Meunier, La famille Chapotin d'Irancy et d'Auxerre, in Nos Ancêtres et Nous n°85, 2000

voir dossier d'indemnité de St-Dominigue AN F/12/2766 Chappotin

Le premier degré est louche compte tenu du milieu social des suivants.
Les premières filiations sont tirés de notes diverses et sont donc peu sur. Il y a une lacune dans les registres paroissiaux d'Irancy de 1567 à 1578 par la suite de la prise d'Irancy par les Huguenots.

Actes originaux (retranscription & analyse bienvenue):
- Déclaration succession Marie-Françoise Joubert épouse Chappotin:
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-joubert-decl-succes-1Q1319-28.12.1833.pdf
- Observation dans la table de succession et absence sur un neveu à Painbeuf:
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-joubert-table-success-1Q1252-observ.jpg
- Contrat de mariage Charles de Chappotin et Sophie Galbaud du Fort:
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-cdm-galbaud-4E28-28.14.6.1827.pdf
- Déclaration de succession de Charles de Chappotin:
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-charles-decl-succ-1Q3605-17.10.1872.pdf
- Inventaire après décès Charles de Chappotin:
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-charles-iad-4E12-510-29.5.1872.pdf
- Inventaire après décès de Sophie-Caroline Galbaud du Fort épouse Charles de Chappotin:
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-galbaud-sophie-iad-4E12.446-15.4.1859.pdf
- Déclaration succession Alexandre de Chappotin:
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-decl-succ-1Q3554-17.7.1855.pdf
- Inventaire après déces Alexandre de Chappotin:
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-iad4E28-149-12.7.1855.pdf
- Inventaire après déces de Adelaide Arachequesne épouse Alexandre de Chappotin
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-arachequesne-iad-4E12-569.12.2.1839.pdf
- Tutelle du fils d'Alexandre de Chappotin
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-arachequesne-tutelle-17U35-30.1.1839.pdf
- Contrat de mariage Alexandre de Chapotin et Adelaide Arachequesne
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-arachequesne-cdm-4E12-549-30.1.1833.pdf
- Contrat de mariage Alexandre de Chappotin et Antoinette BASTARD
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-bastard-cdm-4E12-589-31.7.1839.pdf
- Déclaration succession Clementine de Chappotin:
http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-clementine-decl-succ-1Q3564-27.10.1859.pdf


Après la généalogie, il y a des retranscriptions de plusieurs lettres Chappotin/Joubert

"En 1568 la petite place d'Irancy subit une dure épreuve. Les Hugenots avaient mis le siège devant Cravant; cette ville bien armée et bien défendue ne manifestant aucune intention de se rendre, les assiègeants envoyèrent leur cavalerie inutile cantonner à Irancy. Mais les habitants, malgré la faiblesse de leurs remparts en partie en terre et la défectuosité de leur armement, se résolurent à la défense. Lorsque la cavalerie ennemie se présenta dous leurs murs son chef fut tué net d'un coup d'aquebuse.
Les Huguenots voulant venger cet affront détachèrent un corps d'infanterie pour s'emparer de la ville qu'ils savaient incapable de sérieuse résistance; mais les défenseurs, surréxcités par quelques chefs intrépides, repoussèrent trois assauts. Devant cette outrecuidance l'armée de craant abandonné le ciège de cette place vint, sous le commandement du Prince de condé en personnen assièger les faibles murailles d'Irancy.
Le canon fit facilement brèche et après un assaut qui couta, dit-on, la vie à 700 combatants tant d'un coté que de l'autre les Huguenots pénétrèrent dans la ville qu'ils mirent à sac, massacrant dit la tradition indistinctement hommes et femmes. Les corps furent jetés dans un vieux puits. De fait on a retiré d'un vieux puits situé au bas d'une rue qui avait conservé le nom de rue des Morts, des tombereaux d'ossements. Toutrefois, sur les registres d'Irancy sauvs du désastre, mais interrompus ensuite pendant plusieurs années, on retrouve bien des nom qui y figurairent avant, de ce nombre sont plusieurs Chappotin.
Il se peut cependant que le sac de la ville et des désordres qui l'avaient précédé dans la région aient déterminé le départ de plusieurs membres de la famille."

Voici un extrait des Notes pour servir à l’histoire des familles de l’Icaunie liées aux métiers du vin in Cahiers généalogiques de l’Yonne (tome X, année 1994, p.65) (transmis par Guillaume Pot):
"Il existe des marchands courtiers de vins à Auxerre dès la première moitié du 14ème siècle […] La ville de Saint-Bris possède ses propres courtiers au 17ème siècle […] Au 18ème siècle, les intermédiaires sont dénommés « marchands commissionnaires de vins » […]
Très tôt, le milieu des négociants en vins met en place méthodiquement une parentèle facilitant son commerce. Le schéma idéal consiste à disposer d’un père marchand de vins dans un bourg vinicole, d’être soi-même marchand de vins en gros à Paris, de marier sa sœur avec un voiturier par eau, et d’avoir pour oncles des lieutenants et procureurs fiscaux de justices seigneuriales. Ce modèle est particu­lièrement à l’honneur à Saint-Bris, Irancy, Chitry, Courgis et Champs.
La majorité des marchands de vins installés à Paris renvoient leur progéniture en province, au berceau ancestral, munie de charges auprès des juridictions royales et seigneuriales […] Certains achètent des charges à la Cour qui peuvent être exercées par quartiers, c’est-à-dire certains mois de l’année"

I?. Jean CHAPPOTIN capitaine de cavalerie sous les ordres de François Ier à la bataille de Marignan en 1515 [cela parait louche] d'où
1. Jean qui suit II
2. Etienne bailly de Nemours branche de Nemours IIbis
3. Germain CHAPPOTIN "qui alla se fixer à Poitiers selon Chaix"
4. Claude CHAPPOTIN d'où
a. selon Chaix: Charles CHAPPOTIN bailly de Nemours, capitaine des chasses de ce duché, acquit en 1597 la terre d'Arvault et d'où postérité [mais on trouve un Charles x 1597 fils de Germain]
II. Jean CHAPPOTIN dit l'ainé procureur de MM d'Irancy (des abbée de St Germain sgr d'Irancy) x Marie MIGNOT ca1585 d'où entre 1562 et 1579
1. Jean qui suit III
2. Etienne CHAPPOTIN ca1597. Il y a deux hypothese soit auteur d'une branche à Nemours – selon Guillaume Pot (arbre potpaul), l'hypothese est que c'est le même qui est marchand à Saint-Bris époux d'Anne CAMPENON
3. Claude CHAPPOTIN dit l'ainé qui suit IIIbis
4. Nicolas CHAPPOTIN °8.5.1562 Irancy (par Charles JAYER curé d'Irancy et Claude LAMY, mar: Marie MICHAU)
6. Germain CHAPPOTIN °16.2.1566 Irancy qui suit IIIter.
6. Marguerite CHAPPOTIN °16.2.1566 Irancy
7. Eloi CHAPPOTIN °22.1.1579 Par. Eloy de PETAIN
III. Jean CHAPPOTIN °v1560+av1617 dit le jeune lieutenant au baillage d'Irancy x17.7.1581 Irancy Marie PETIT +12.12.1635 (iad 26.1.1636 Me Torinon à Irancy) fille de Cyr PETIT de Saint-Cyr et Marie N. d'où.
1. Marie CHAPPOTIN °24.8.1582 Irancy (mar. Marie femme de Cyr PETIT, de St Cyr) x François BACHELIER
2. Pierre CHAPPOTIN °1.2.1586 Irancy qui suit IV. (p. Pierre REGNAULDIN, m. Pierre LAMBERT)
3. Nicolas CHAPPOTIN °9.12.1588 Irancy qui suit IVbis branche d'Auxerre
4. Jean CHAPOTIN °21.10.1591 Irancy praticien 1622, notaire à Irancy x v1618 Madeleine SOUFFLOT °22.11.1598 Irancy ca1655 fille de Germain et Marie MICHAU d'où
a. Pierre °9.8.1619 Irancy (par. Pierre Ch. lieutenant d'Irancy, Mar Marie PETIT)
b. Germain °31.7.1622 Irancy (par. J Soufflot procureur fiscal d'Irancy Mar Loyse BEZANGER ep de Nicolas Ch. officer de la Reine dt à Auxerre)
c. Jehan °31.12.1624 Irancy (p. Jean TAFFINEAU mar. Anne SOUFFLOT) x Marie MELOU d'où
d. Marie °15.9.1627 Irancy (p. P. REGNAULDIN mar Marie MICHEAU)
e. Anne °8.2.1630 Irancy (p J SOUFFLOT mar Geneviève DESCHAMPS)
f. Nicolas °7.11.1631 +18.7.1715 (par. Noble Nicolas Ch. officer de la Reine)
g. Pierre-Germain °14.3.1635
5. Anne CHAPPOTIN °22.7.1594 Irancy ca1677 x avant 1615 Jean SOUFFLOT °7.1.1597 +4.11.1662 fils de Germain et Marie MICHAU procureur fiscal d'Irancy, lieutenant de Vincelottes puis d'Irancy d'où 10 enfants
a. Marie SOUFFLOT °22.11.1615 Irancy °3.8.1702 x Edmé BERAULT
b. Jean SOUFFLOT
c. Anne SOUFFLOT °31.12.1622 Irancy x Reyné PURORGE
d. Germain SOUFFLOT °6.10.1625 Irancy x Jeanne HENRY
6. Claude CHAPPOTIN °6.1.1597 Irancy x Claudine MARTIN d'où
a. Nicolas CHAPPOTIN °31.3.1618 Irancy (p. Nicolas Chap. officier de la Reine, Mar. Marie Chappotin) x Marie TOULLOT
b. Marie CHAPPOTIN °9.3.1620 Irancy (p. J. Martin greffier d'Irancy, Mar Marie PETIT)
c. Pierre CHAPPOTIN °18.1.1623 Irancy (p. Pierre CHAPPOTIN, Mar Marie CERVEAU)
d. Jehan CHAPPOTIN °24.4.1624 Irancy (p. J SOUFFLOT, mar Barbe PETAT)
e. Claude CHAPPOTIN °8.11.1625 Irancy (p. Cl. PETIT lieutenant de St Cyr, M. Claudine PICART)
f. Jehan CHAPPOTIN °27.5.1628 Irancy (p. Jehan CHAPPOTIN, M Loyse BEZANGER)
g. Edmé CHAPPOTIN °9.7.1629 Irancy (p. Edme SERVINIEN M Marie SOUFFLOT
h. Jacques CHAPPOTIN °23.3.1632
7. Barbe CHAPPOTIN °23.11.1599 Irancy +8.7.1638 St Bris le Vineux x avant 1620 Jacques SOUFFLOT +4.11.1649 Saint-Bris le Vineux, 89 marchand courtier à Saint-Bris d'où postérité
8. Marguerite °27.8.1602 Irancy (inconnu de Claude Dietenbeck)
IV. Pierre CHAPPOTIN °1.2.1586 Irancy +1660 succédat à son père procureur fiscal puis lieutenant au baillage d'Irancy de 1617 à 1629 x avant 1617 Marie MICHEAUD, veuve de Germain SOUFFLOT lieutenant d'Irancy fille de Jean MICHAU marchand à Irancy et Madeleine THONNARD d'où 5 enfants connus
1. Marie CHAPPOTIN °17.5.1614 Irancy (p. Claude fils de Claude CHAPPOTIN, mar. Marie PETIT
2. Jean CHAPPOTIN °5.6.1615 Irancy qui suit V. (p. Jean Ch. Lieutenant d'Irancy, Mr .Brigide MICHAU femme de G ROJOT)
[2. Jean CHAPPOTIN s.p.] (inconnu de Claude Dietenbeck)
[3. Claude CHAPPOTIN s.p.] (inconnu de Claude Dietenbeck)
4. Nicolas CHAPPOTIN °1.12.1617 Irancy (p. Nicolas Ch. off de la reine, m Anne Ch).+15.9.1691 St Eusèbe notaire à Irancy x Anne TOULOT (Marie pour (inconnu de Claude Dietenbeck)) /TOULLOT ca1693 d'où
a. Anne CHAPPOTIN °22.1.1646 Irancy (p. Jean de La Loge, m. Anne Chap femme de Jean SOUFFLOT) x 23.1.1674 Irancy Edmé JAQUET procureur fiscal à Bessy
b. Françoise CHAPPOTIN °2.8.1648 Irancy (p. Jean Chap. avocat Mar Françoise THIERRIAT ép Nicolas Chap. chef de l'échansonnerie de la Reine)
c. Madeleine CHAPPOTIN °25.5.1655 Irancy (p. Jean ROJOT le jeune, m. Madeleine SOUFFLOT)
d. Nicolas CHAPPOTIN °21.7.1658 Irancy
e. Claude CHAPPOTIN °25.8.1663 Irancy (p. Claude CHAPPOTIN, m. Philiberte-Edmée BERAULT)
f. Jacques CHAPOTIN °12.5.1666 Irancy (p. Jacques SOUFFLOT, m. Marianne CHAPPOTIN) +31.1.1736 Irancy notaire, praticien à Irancy x 21.1.1692 Auxerre (St Eusebe) Anne COTTIN fille de Edmé et Jeanne ROJOT x2 Anne LESAGE d'où
d'où
du premier lit (Anne Cottin)
f1. Edme CHAPOTIN °27.7.1694 Irancy +3.7.1762 Paris marchand de vin dt rue Saint-Martin paroisse Saint-Merry 1747 x 25.10.1718 Irancy Marie de LA ROCHE/DELAROCHE °1.5.1694 Irancy +1747 (iad 30.5.1747 Camuset notaire à Paris clos de justice Y5273 9.6.1747 [R114]) fille de Jean et Anne ROJOT d'où
f11. Jean-Edmé CHAPOTIN mineur en 1747
f12. Philippe CHAPOTIN mineur en 1747
f13. Marie-Edmée CHAPOTIN mineure en 1747 x 15.1.1757 Paris Michel CHAPPOTIN de SAINT-LAURENT °8.8.1708 Paris +25.7.1775 Paris St Roch Officier de la Bibliothèque du Roi d'où postérité
f2. Nicolas CHAPOTIN (iad Baron et B.. clos de justice 29.2.1740 [R404], Edmé Chapotin marchand de vins subrogé tuteur) marchand de vin dt rue Neuve des gresi? Champs paroisse St Roch x Marie-Anne BESNARD d'où
f21. Marie-Anne CHAPOTIN ca1740 mineure
f22. Nicolas CHAPOTIN ca1740 mineur
f25. Pierre CHAPOTIN °4.10.1619 (par. Pierre SAUVAIGE bourgeois de Paris Mar Barbe PETIT)
f26. Marie CHAPOTIN °4.9.1631 (p. Claude CHAPPOTIN lejeune, Ma. Marie Chapotin CHAPOTIN x François BACHELIER praticien à Chablis
f27. Marie CHAPOTIN °4.6.1636
du second lit (Anne Lesage)
f3. Claude CHAPPOTIN °30.7.1701 Irancy
f4. Germain CHAPPOTIN °3.9.1703 Irancy
V. Jean CHAPPOTIN °5.6.1615 Irancy +23.9.1679 Irancy, 89 avocat au parlement domicilé rue de la Jucre à Paris en 1651, il cède en échange le 17.12.1651 des arpents de vigne aurout d'Irancy, , procureur fiscal de 1653 à 1660 puis lieutenant au baillage d'Irancy x pc II-191 11.9.1650 [J0125] Marie LALMENDE (LALLEMAND, LALLEMANDÉ) °v1629 +8.11.1689 Irancy (iad 15.12.1688 pc Me Nicolas Chapotin à Irancy 3E11-146; testament 29.4.1684 AD89 3E6-11) fille de Pierre LALLEMANDÉ marchand bourgeois de Paris et Marie GUILLAUME d'où 12 enfants connus dont 8 filles
1. Pierre CHAPOTIN °5.7.1651 Irancy ca1695 (p. Jean SOUFFLOT avocat au parlement, m. Marie CHAPPOTIN)
2. Jean CHAPOTIN °4.7.1652 Irancy qui suit VI. (p. Jean SOUFFLOT lt de Vincelottes et proc. fiscal d'Irancy, m. Madeleine SOUFFLOT)
3. Marie-Anne CHAPOTIN °21.11.1653 Irancy (p. Pierre LALMANDÉ (signe LALLEMANDÉ) marchand bourgeois de Paris, m. Anne SOUFFLOT) x René ROJOT marchand de vin bourgeois de Paris 1697 d'où
a. Michel ROJOT marchand de vin bourgeois de Paris x 20.1.1698 Irancy Anne SOUFFLOT
4. Françoise CHAPOTIN °9.11.1655 Irancy +av1682 (image 62/140 p. Pierre LALMENDÉ (signe LALLEMANDÉ) fils de honorable homme Pierre LALMENDÉ marchand bourgeois de Paris, m. Françoise CHAPPOTIN fille de Nicolas off. de la reine) x 19.10.1676 Léon ANSEL procureur à Coulanges-la-Vineuse fils de Noël notaire au baillage de Gy
5.Edmée CHAPOTIN °22.4.1657 Irancy (p. Germain SOUFFLOT, m. Edmée BOUDARD) x Jean GAUDIN marchand de vin et l'un des vingt-cinq suivant la cour 1697
6. Nicolas CHAPOTIN °21.5.1659 Irancy (p. Jean CHAPPOTIN conseiller au présidial d'Auxerre, m. Marie CHAPPOTIN)
7. Reine CHAPOTIN °21.2.1661 Irancy (p. Philibert COTTIN, m. Reine JULLIAN)
8. Geneviève CHAPOTIN °13.6.1662 Irancy (p. Claude ROJOT, m. Geneviève BOURDEAUX)
9. Magdeleine CHAPOTIN °4.10.1663 Irancy (p. Michel GUILLAUME, m. Magdeleine JODON) x3.10.1695 Auxerre, St Eusèbe Edmé BARDET d'où
a. Simon BARDET °b.29.12.1698 Auxerre (St Eusèbe)
10. Pierre CHAPOTIN °10.11.1665 Irancy (p. Pierre RENAUDIN, m. Philiberte BERAULT) qui suit VIbis branche parisienne des CHAPPOTIN de SAINT-LAURENT
11. Marguerite CHAPOTIN °6.8.1667 Irancy (p. Jean CHAPPOTIN, m. Marie-Anne CHAPPOTIN) ca1696, "fille" en 1697 x Jacques BERTHELOT ca1696 marchand à Champs [contractiction entre le "fille" et le mariage Berthelot]
12. Elisabeth CHAPOTIN °20.3.1671 Irancy (p. Jean COTTIN fils de Philibert, m. Françoise CHAPPOTIN) +29.4.1693 Auxerre en couche x François LINARD lieutenant au bailliage de Vincelottes d'où
a. Claude LINARD +23.1.1691 Auxerre (St Eusèbe)
VI. Jean CHAPPOTIN °4.7.1652 Irancy +28.7.1690 à 35 ans Coulanges la Vineuse enterré dans le coeur de l'église. marchand dt à Coullanges la Vineuse probablement courtier en vin car il est tout le temps en voyage x 28.8.1686 Auxerre (St Pierre en Château) Marie ROUSSEAU/ROUXEAU fille d'Antoine +1693 marchand à Coullanges et Anne BOUCHET / BOUCHER (elle épouse x2.19.4.1698 Denis REGNAULT). Marie Rousseau vend le 29.3.1691 à Edmé Berault, marchand à Irancy un pressoir (AD89 3411-146) Le mariage ne dut pas plaire à sa famille car il semble que sauf Jacques CHAPPOTIN et Germain SOUFFLOT ses cousins personne de la famille n'assista a la cérémonie pas même sa mère Marie Lalmendé. de même il eut 3 enfants et aucun Chappotin ne fut parrain ni marraine. Sa veuve se remarie 8 ans après le décès de son époux en 1698 d'où
1. Jean-Baptiste °13.7.1687 Coulange qui suit VII.
2. Catherine CHAPOTIN °17.10.1686 Coullanges la Vineuse +8.7.1767 79ans Nantes x1. Philibert COTTIN +5.12.1738 60 ans négociant à Nantes, bourgeois de Paris, x2 14.2.1741 Vertou (44) Antoine de GIRARDIN sr du Triand °Tullins (diocèse de Grenoble) +14.10.1777 La Chapelle sur Erdre (44) négociant dt depuis 18ans en la paroisse St Nicolas de Nantes fils majeur de feu noble Jean GIRARDIN bourgeois dudit lieu et de Thérèse BOISSARD
3. Claude CHAPOTIN °19.6.1690 Coullanges +16.11.1701 entérré dans l'église de Coullanges, chappelle St Hubert près de son père
VII. Jean-Baptiste de CHAPPOTIN °13.7.1687 Coulange +26.1.1748 Saint-Domingue, La Croix des Bouquets (image 7/13), capitaine de cavalerie, s'établie à Saint-Domingue comme planteur à la Rivière Creuse x 7.6.1712 Ste Rose de Léogane, St Domingue Marie BOUCHET de la paroisse St Jacques de Lestère fille de François et Marie SIMON d'où 11 enfants dont 5 mots en bas age
1. N. de CHAPPOTIN enfant mort en naissant à Rivière Léogane entre 1712 et 1714
2. Jean-François de CHAPPOTIN baptisé et décédé à Ste Rose entre 1714 et 1717
3. Jean de CHAPPOTIN °8.11.1718, bapt 7.12 Croix des Bouquets +6 mars 1793 Nantes dit Chappotin de Partilly" cornette au régiment e cavalerie de Moutier 171741, ancien officier des ci-devant moursquetaire noirs à sa mort
3. Nicolas de CHAPPOTIN °29.3.1720, baot 11.6 +28.9.1725 Nantes (St Nicolas) inh le 29 à 5 ans..
4. Marie-Louise de CHAPPOTIN °23.1.1722 bapt 2 avril +1790 Port au Prince x1.7.2.1741 sur l'habitation de son père en "une chapelle dressée à cet effet" Jérome DURAND de la GURERENNE fils d'un trésorier général de la marine x2.17.7.1741 (5 mois après son premier mariage) Honoré VIAU de la Roche conseiller du Roy °27.4.1696 Vertou fils de Julien VIAU des Viviers avocat au parlement, notaire royal et greffier de Vertou et Oliver HALBERT x3.2.2.1767 Louis-Etienne-Thomas-Benjamin SIOUTET DUCOUDRAY ancien conseiller du roy, garde minutes en la chancellerie présidiale d'Evreux, né à Rouen d'où un enfant moret en 1771 au Port au Prince
d'où au moins du second mariage:
a. Marie-Olive VIAU qui épousa un de RONCERAY
b. Marie-Jeanne VIAU x 1771 Doulon prés Nantes Jacques-Marie-Pierre LE TOURNEUX sr du Raciné
6. François-Claude de CHAPPOTIN °6.4.1723 bapt 8 juillet +1724 à 24 mois
7. N. de CHAPPOTIN enfant mort en naissant, ondoyé 18 avril 1724
8. Jacques-Charles de CHAPPOTIN °7.6.1725 ondoyé puis baptisé 26 septembre, décédé en 1733
9. Denis de CHAPPOTIN °19.9.1726 bapt le 18 suivant à Cul de Sa qui suit VIII.
10. Jeanne-Gertrude de CHAPPOTIN °8.9.1728 bapt 22.10.1729 x1. 21.5.1749 Nicolas BOUCHAUD sgre de la Pignonnerie conseiller duRoi, trésorier de France, général des finances de Bretagne °2.2.1709 St Nicolas de Nantes +9.12.1749 Plessix de la Husse en Chantenay fils de Julien conseiller du roi résorier de France, général des finances de Bretagne et de Anne DUTEIL x2. Eustache-Guillaume-César LE ROY de la VEROUILLERE écuyer habitant à l'étang, quartier de la paroisse Notre Dame du Rosaire de la Croix des Bouquets - St Domingue d'où au moins 3 enfants baptisés 1764 dont
a. Catherine-Adélaïde LE ROY de la VEROUILLERE °26.9.1759 x Léger de CHAPPOTIN
4. François-Marie de CHAPPOTIN de NEUVILLE °10.2.1730, bapt14.7.1731 Cul de Sac (St Domingue) +15.4.1767 "presque subitement" à 37 ans sur l'habitation Chappotin à la Grande Plaine inh 16.4.1767 La Croix des Bouquets écuyer, cornette du régiment de cavalrie de Moutiers 1749 x 25.7.1749 Nantes Gillette-Françoise de SANTO-DOMINGO °24.4.1732 St-Vincent de Nantes +30.10.1807 fille de Louis et Marie GERVIER s.p. Gillette et Marie-François de Santo-Domingo vécurent ensemble à Nantes après 1792, 7 rue de Sully. Leurs ressources, depuis la perte de St-Domingie, étaient des plus réduites, si réduites que le 18 janvier 1801, elles sont officiellement signalées comme "étant de la classe de ceux qui doivent participer aux indemnités accordées par la République" et recoivent le même mois un secours de 720Frs.
VIII. Denis de CHAPPOTIN °19.9.1726 bapt le 18 suivant à Cul de Sac, Saint-Domingue écuyer, capitaine de milice du quartier du Cul de Sac, mort le 30 juin 1770 à 44 ans à la croix des Bouquets, sur son "habitation" de la Rivière Creuze, inh le 1er Juillet à la Croix des Bouquets. Sa mort n'est peut-être pas naturelle. En effet le 30 juin 1770 sévit un des plus terribles tremblements de terre qui avec les ouragans ravagent périodiquement la plaine du Cul de Sac. On vit la Grande Rivière disparaître pendant 16 heures, le sol d'ouvrit et se sillonanna en nombre de poins et des sources d'eau infecte en jaillirent. Habitations et manufactures furent renversées. Les convusions du sol furent telles que les habitants crurent à la fin du monde (Moreau de St-Mery) x 16.9.1749 Notre Dame de Nantes Marie-Françoise de SANTO-DOMINGO °31.12.1734 Nantes +14.11.1816 Nantes fille de Louis et Marie GERVIER, elle épouse en deuxième noce le 10 .10.1778 La Crois des Bouquets (St Domingue) Jean-Baptise comte DESNOYERS fils de Jean-Baptises-Guillaume-Alexis anicen garde du corps du Roy et de feu Marguerite-Charlotte CARERE. Marie-François de Sant-Domingo vécut à Nantes avec sa soeur Gillette après la révolution Elles avaient des ressources réduites. Le 15 février 1810 vendit son mobilier pour 3000 frs en en conservant la jouissance, sa vie durant. On y compte 16 fauteuils, un canapé, 18 chaises, 6 armoires, 3 commodes, 1 chiffonnier. La pauvre Marie-Françoise n'a plus que 6 couvertsd d'argent.
Denis semble avoir eu une fille "Marie-Jacques" de "Charlotte" baptisée en 1749 à La Croix des Bouquets (peut-etre une mulatresse)
1. Denis-François de CHAPPOTIN °7.1.1752 ondoyé en danger bapt 15.5.1755 Croix des Bouquets mort entre 1778 et 1789
2. Marie-Jeanne dite Gertrude de CHAPPOTIN °1.3.1753 (bapt 15.5.1755 Croix des Bouquets) +1782 Port au Prince x 16.4.1774 Croix des Bouquets, St Domingue Claude-Joseph de MARIANI +1776 fils de feu Claude-Joseph de MARIANI directeur de la Compagnie des Indes+av1790 d'où une fille unique
a. Marie-Emilienne de MARIANI °26.8.1776 Port au Prince x2.3.1790 St Léonard de Nantes Claude-Ange-Auguste GALBAUD du FORT. °2.8.1756 N.D. de Nantes cfils de Francois-Philippe conseiller du roi, maitre ordinaire en sa chambre des comptes de Bretagne et conseiller au conseil supérieur de Port au Prince et Agnès DUBREUIL s.p.
3. Marie-Madeleine-Adélaide dite Adélaide de CHAPPOTIN °20.7.1754 bapt 15.5.1755 La Croix des Bouquets, N.D. du Rosaire (°18.5.1758 Selon l'inventaire des indemnisations cf AN F/12/2766) + 6.1.1844 Nantes après avoir contracté 4 mariages. Elle revint en France en 1810 vivre avec sa mère. Après la mort de sa mère sa situation semble avec empirée. Une lettre du Préfet de la loire inférieur au Ministère de la Marine en 1818 sollicite pour elle des secours, ajoutant "que la dite dame a pu s'en passer tant qu'elle vivait avec sa Mère, mais que celle-ci est morte ne lui laissant que des dettes". Dans cette même lettre il est dit "Elle se trouve dans la nécessité d'avoir recours au gouvernement et de solliciter une part dans les distributions annuelles qui ont lieu de la part du Ministère de la Police Générale. Une réponse du 8 mai 1818 annonçait que Madame veuve Dupin était jugée susceptible d'être admise aux secours du gouvernement. Elle termina son existence mouvementée chez son fils Alexandre; elle vivait soit à l'Aisnerie (st-Herblon), soit à Nantes ou elle mourut en 1844. Elle fit 4 mariages:
x1. 16.4.1774 Croix des Bouquets Nicolas COQUELIN avocat au Conseil supérieur de Port au Prince décédé sans enfants
x2. 13.5.1778 La Croix des Bouquets Christophe de SALLIER-DUPIN °19.5.1776 Agenais + 17.1.1792 Bordeaux écuyer d'où postérité
x3. Ile Saint-Thomas vers 1794 Jean VIAUD d'où une fille
x4. en Amérique (Boston?) John-Abeille PASTORET sans enfant
4. Louis-Léger de CHAPPOTIN, dit Chappotin °20.8.1755 (bapt 19.8.1756 La Croix des Bouquets St Dominque (ND du Rosaire) +11.11.1796 Croix des Bouquets il partage en société avec son frère François la moitié d'une habitation située au quartier du Marbalais x 16.11.1785 pc Port au Prince Catherine-Adélaïde LE ROY de la VEROUILLERE. Elle épouse son cousin germain Les parents de Catherine-Adélaïde se réfusaient au mariage. En dépit de la naisance d'une fille ils persistèrent dans leur refus. La jeune fille s'était réfugié sur l'abitation Cazeaux appartenant à son oncle et à sa tante marraine Sallier. Elle envoya une 4eme somation respecteuse adressée le 15 novembre 1785 à ses parents appuyes par des oncles auxquels les parents répondirent que "la dite demoiselle peut se marier si elle le veut et qu'ils n'entendent se méler aucunement de ses affaires' réponse qu'ils refusèrent de signer. Catherine-Adélaïde se remaria en 1799 à Port au Prince avec Anthoine-Mathieu DUPOTEL puis avec N. CELSIS d'où
a. Louise-Marie-Magdeleine-Eloise de CHAPPOTIN °12.7.1785 avant le mariage, bapt le 16.11.1785
b. Louise-Sophie de CHAPPOTIN °1787 (ou plutot °10.5.1793 St-Domingue selon le dossier d'indemnisation? voir AN F/12/2766) +1869 82ans Poitiers x 1816 Edouard marquis de CHILLEAU +8.7.1865 Poitiers 84ans fils de Jean-Baptise officer d'infanterie et Charlotte-Radegonde BUIGNON s.p.
c. Sophie de CHAPPOTIN °1788
d. Jeanne-Gertrude dite Constance de CHAPPOTIN °1791 + 13.10.1872 Poitiers 80 ans dt rue St-Pierre l'Hospitalier psse St Hilaire s.p.

Les demoiselles de Chappotin (Louise et Sophie) se réfugièrent en France en 1793, fixée à Poitiers depuis novembre 1794. En l'an 14 elles sont à la Charité Publique (28 brumaire an 14 - lettre du prefert de la Vienne au maire de Poitiers). En 1810 ellles sont dans la plus complète indigence. Elle sont propriétaires directes au Mirebelais.
Lettre écrite par Louise et Sophie pour demande l'indemmnité accordée aux colons dépossédés le 26.1.1805.
"Monsieur le préfet du département de la Vienne nous a fait prévenir par l'intermédiaire de Mr le maire de Poitiers des dispositions du décret du 8 fructidor an 12 concernant les secours à accorder aux propriétaires des colonies et de ce qu'il fallait faire pour en profiter.
Depuis plus de 12 ans nous sommes en France, nous avons successivement été chez quatre personnes suivant les circonstances ou l'infortune nous a réduites. Depuis 10 ans nous habitons Poitiers ou nous étions venues demeurer avec une tante américaine comme nous et sans acune fortune.
Nous l'avons perdue il y a bientôt deux ans. Maman comptant sur un plus heureux succès pour la colonie nous avait annoncé qu'elle viendrait nous chercher et peu après nous apprîmes le funeste coup qui amis le comble à notre malheureuse patrie; depuis cette époque nous n'en avons eu aucune nouvelle; voici l'extraitde notre position aussi pénible par l'inquiétude que par le défaut de secours.
Maman s'appelle Catherine Adélaïde Le Roy de la Verouillere épouse en Iere noces de Louis,Léger,Marie Chappotin, notre père; elle a 4 frères et une soeur, elle avait acheté en notre nom la part de 2 à rente viagère par conséquent elle avait droit à moitié dans les habiations de feu Mr et Mme le Roy de la Vérouillère situées au quartier cul de sac de la Croix des Bouques près le Port au Prince, on les estimait quatre millions de livres.
Celle de feu mon papa étaut située au grand bois dans le Mirabalais lieu dont nous sommes sorties."
Signé: "Votre tres humble et tres obéissante servante Louise Chappotin agée de 19 ans passé Sophie Chappotin agée de 18 ans
sur la lettre le prefet apostille en ajoutant "Les demoiselles de Chappotin sont à la Charité publique.
6. Marie-Thérèse-Sophie CHAPPOTIN °21.9.1757 bapt 30.5.1758 +24.3.1815 Bordeaux (33) (cf son dossier d'indemnisation F/12/2766) elle rentra en France et vécu à Bordeaux. Elle avait près d'elle sa nièce Virginie Viaud et Joséphine(non située) x 31.12.1773 Port au Prince, Saint-Domingue Alexandre de VINCENT de MAZARADE +1808 à 73ans Il brigadier des arméee du roi commandant en second pour sa majesté de la partie ouest de la colonie française de St Domingue, gouverneur général par interim 2 fois, de novembre 1787 au 22 décembre 1788, entre le départ de Mr de la Luzerne et l'arrivée de Mr du Chilleau, le 2eme du 10 juillet 1789 au 19 aout 1789 entre le départ de Mr du Chilleau et l'arrivée de Mr de Peynier. Il racheta les parts des autres héritiers de la succession de Louis de SANTO-DOMINGUE sur son habitation dont il prit possession le 28.12.1781. Il mourut à St-Thomas dans une situation précaire. Le 31 mai 1806 il parle dans une lettre de la mauvaise santé de sa femme et de sa "peur panique des pays chauds" qui l'ont réduite à revenir en France d'où
a. Marie-Madeleine de VINCENT de MAZARADE °1784
b. Charlotte de VINCENT de MAZARADE °1786 St Peray (pres de Valence)
[a. Mme Jared SHATTUCK d'où postérité aux USA
b. Mme Casper-Frédérick MÜLHENBRUCK d'où postérité à Hanovre, Allemagne.]
7. Françoise-Madeleine de CHAPPOTIN °1.9.1758 bapt 2.9.1759
8. François-Marie-Amable de CHAPPOTIN °27.12.1759 bapt 13.1.1764 d'où IX.
9. François de CHAPPOTIN ??°1.9.1759 (bapt 2.9 La Croix des Bouquets) qui suit IXbis branche cubaine
10. Jean-Charles de CHAPPOTIN °1762 +1765
11. Balthazar-Hector CHAPPOTIN °1764 +1765
12. Pierre-Léon dit Léon de CHAPPOTIN °22.11.1765 (bapt 10.10.1768 Croix des Bouquets) d'où IXbis - branche américaine
13. Marie-Joséphine CHAPPOTIN °14.8.1766 bapt 7.4.1767 +1795 Philadelphie (pen. USA) x13.6.1786 St Léonard de Nantes Pierre du CHAFFAULT sgre de Besné (ou Pierre de BESNE), chevalier, dit le marquis de BESNE °11.3.1748 St Vincent de Nantes fils de François de BESNE chev sgr desdits lieux et Bonne-Marie RAINCé de la HERONNIERE s.p.
14. Antoine-Romain CHAPPOTIN °12.10.1767 bapt 10.10.1768 +fevrier 1770
15. Jeanne-Victoire CHAPPOTIN v1769 +1771 18mois à Ste Rose
16. Stanislas CHAPPOTIN +1769/1770 à 10 mois
Hors mariage:
avec "Charlotte" négresse
17. Marie-Jacques CHAPPOTIN "mulle libre fille illégitime agée de 1 mois °3.5.1749 La Croix des Bouquets, Saint-Domingue (image 3/22 p: Jacques-Renée BALAU / BALLAU commandant les milices au cul de Sac, marraine Marie-Louise CHAPOTIN épouse de Mr VIAU conseiller au conseil supérieur de Léogane et habitant
IX. François-Marie-Amable de CHAPPOTIN °17.12.1759 bapt 13.1.1764 +v1831 d'abord enseigne de vaisseau de la marine du roi de France, puis fut habitant au quartier du Limbé partie du cap français passa à Cuba puis devint major d'infanterie au service de l'Espagne, sergent-major dans la légion de Charles IV 1799. x 3.2.1785 Limbé (St Domingue) Marie-Françoise-Josephe JOUBERT °v1764 +1.2.1833 Nantes 69 ans (observation sur un neveu dans la table de succession et absence [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-joubert-table-success-1Q1252-observ.pdf 1Q1252], déclaration succession 28.12.1833 pour 4066,65 Frs de valeur mobilière [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-joubert-decl-succes-1Q1319-28.12.1833.pdf 1Q1319]) née à Marie-Bavon en 1763 (Fort Dauphin) fille de Joseph-Balthazar JOUBERT maître chirurgien, propriétaire d'une sucrerie au Limbé (Saint-Domingue) et Marie FAUCONNIER +av1785. Elle eut pour sa mort un humble service de 3eme classe. dt 11 rue Felix à son déces d'où
1. Clémentine de CHAPPOTIN °23.11.1785 Limbé bapt 3.7.1786 ca1855 +24.8.1859 Nantes (iad Billot enregistré 12.9.1859 4298Frs cf 4E28 174, declaration succession 27.10.1859 n°124 [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-clementine-decl-succ-1Q3564-27.10.1859.pdf 1Q3564]) dt 9 rue du Lycée à son décès x Paul GLEISES +av1855 émigré de Saint-Domingue à Cuba, au moment de la révolte des nègres d'où postérité dont entre autre
a. Jeanne-Marie-Pauline GLEISES femme de PINDRAY percepteur à Château-Gontieur (Mayenne) qui fait productation pc Sesbon notaire à Chateaugontier le 8.9.1859
2. Alexandre de CHAPPOTIN °février 1787 Limbé +21.5.1855 Nantes (iad 12.7.1855 pc Billot notaire à Nantes [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-iad4E28-149-12.7.1855.pdf 4E28 149] pour 44178 Frs, déclaration succession 17.7.1855 n°382 [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-decl-succ-1Q3554-17.7.1855.pdf 1Q3554], décharge pc Gaultron) propriétaire dt 14 rue de la Fosse x1. 19.2.1837 Nantes et pc Lallié 30.1.1833 [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-arachequesne-cdm-4E12-549-30.1.1833.pdf 4E12-549] Adelaide ARACHEQUESNE °Nantes (iad Lallié notaire à Nantes 12.2.1839 ,[http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-arachequesne-iad-4E12-569.12.2.1839.pdf 4E12-569], tutelle devant juge de paix du 2e canton de Nantes le 30.1.1839 [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-arachequesne-tutelle-17U35-30.1.1839.pdf 17U35]) fille majeure de feu Pierre-François et et feue Louise-Agathe-Catherine-Jeanne BRIAND puis x2. 31.7.1839 (pc Maujouan notaire à Nantes [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-alexandre-bastard-cdm-4E12-589-31.7.1839.pdf 4E12-589]) Antoinette BASTARD d'où
a. Joseph-Marie de CHAPPOTIN °26.1.1835 Nantes (44) +24.4.1885 Paris 10e photographe x 21.7.1857 Argenteuil (95) Anne LAFARGE °19.10.1838 Paris 11e pianiste fille de Antoine LAFARGE marchand de parapluies et de Claudine BILLOTTE d'où
b1. Julia de CHAPPOTIN °19.4.1860 Argenteuil (95) +26.4.1885 Argenteuil (95) à 25 ans [source: elle et ses parents email Jean-François Chaillou]
a. Joseph-Charles de CHAPPOTIN d'où quelqu'un [le même que précédemment ?]
c. Alexandre-Clément de CHAPPOTIN °v1837 +19.2.1838 Nantes à 11 mois (ou 2.2.1838?)
3. Emilie de CHAPPOTIN °1789 +1871 Nantes à 84 ans x1809 Claude-Jean-Baptiste LE MASNE DE CLERMONT +5.6.1823 Nantes (source TD) d'où postérité
4. Paul-Joseph-Charles de CHAPPOTIN °14.1.1799 Notre Dame de la Chandeleur, ville de St Philippe et St Jacques de Dajucal, Isle de Cuba qui suit X.
XI. (Paul-Joseph-)Charles de CHAPPOTIN °14.1.1799 Notre Dame de la Chandeleur, ville de St Philippe et St Jacques de Dajucal, Isle de Cuba +28.4.1872 Nantes Ecole Polytechnique, ingénieur au canal de Bretagne à Blain en 1834, ingénieur en chef des ponts et chaussées (dossier AN F/14/219/1 [R35372]), chevalier de la légion d'honneur. Dt à son décès 8 rue Malherbes (d'apres la table de deces 1Q3400 Nantes 1er, enregistrement inventaire 25.8.1872 pour 24.792Frs, déclation succession 17.10.1872 [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-charles-decl-succ-1Q3605-17.10.1872.pdf 1Q3605], 7.5.1879 n°10 (non trouvé) (vol 1440), inventaire apres deces pc Jamont notaire à Nantes 29.5.1872 ([http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-charles-iad-4E12-510-29.5.1872.pdf 4E12-510]) x19.6.1827 Nantes, et pc 14.6.1827 devant Bouseau notaire ([http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-cdm-galbaud-4E28-28.14.6.1827.pdf 4E28-28], enregistrement 22.6.1827) Sophie-Caroline GALBAUD du FORT °2.12.1803 Nantes +18.1.1859 au Fort (iad Gautron notaire à Nantes 15.4.1859 [http://lemarois.free.fr/actes/l25chappotin-galbaud-sophie-iad-4E12.446-15.4.1859.pdf 4E12-446]) fille de Pierre-Alphonse-Julien chevalier et sous-lieutenant colonel d'articllerie et Catherine-Martine BERINDOAGUE d'où
1. Albert de CHAPPOTIN °1828 +30.5.1870 qui suit XII.
2. Charles de CHAPPOTIN °13.7.1829 Nantes +15.2.1883 Paris x3.2.1863 Marie du VERGER de CUY +2.7.1872 31ans d'où
a. Paul de CHAPPOTIN +30.4.1896 32 ans baron de France attaché à la banque de Fance x 1891 Marie de CHENNEVIERES sans postérité
b. Xavier de CHAPPOTIN +février 1900 officier puis religieux franciscain.
c. Charles de CHAPPOTIN +20.7.1887 St Joseph des Chatelets près de St Brieuc à 20 ans sp
d. Hélène de CHAPPOTIN +29.5.1891 près de Rome religieuse franciscaine missionnaires de Marie.
3. Clémentine-Henriette-Marie de CHAPPOTIN °20.10.1830 Nantes
4. Humbert-René de CHAPPOTIN °29.1.1832 +12.8.1832 Nantes [ou 3.4.1832]
3. Martine de CHAPPOTIN +22.12.1850 Vannes
4. Louise de CHAPPOTIN °13.10.1833 Vannes +6.7.1854 Nantes au Fort (table succession et absence AD44 1Q 4355, cf domicile de Donfront pour la declaration succession pas de bien à Nantes Etat 10.10.1854, avis du 13.2.1855 et 29.6.1855) mariée à 16 ans et morte à 20 ans x5.8.1850 Vannes Henri LE ROYER de La TOURNERIE °19.10.1824 +1904 Inspecteur général des Ponts et Chaussées (dossier AN F/14/11490 [R35371]) d'où postérité (LE MAROIS)
5. Alix-Angèle-Marie de CHAPPOTIN °9.7.1835 Nantes, morte le 25 juillet.
6. Hélène de CHAPPOTIN °20.5.1839 Nantes +15.11.1904 (San Remo, Italie) dite mère Marie de la Passion fondatrice et supérieure générale des religieuses Franciscaines missionnaires de Marie, cet ordre religieux dont les activités se répartissent dans le monde entier. béatifiée.
XII. Albert-( Alphonse-Marie) de CHAPPOTIN °1828 +30.5.1870 (iad Jamont notaire à Nantes le 7.6. et 12.7.1870) percepteur à Nantes x9.9.1857 Louise-Jeanne HUMPHRY du CLOS d'Auray +5.12.1889 Lorient 63 ans d'où
1. Albert qui suit XIII.
2. Louise de CHAPPOTIN °1860 +25.9.1909 Ploermel xPloermel (1889?) Joseph POCARD du COSQUER de KERVILER +25.4.1894 à 44ans à bord du paquebot La Franbce capitaine d'art.(?) de marine s.p.
3. Anne-Marie de CHAPPOTIN +1872 à 9ans sp
XIII. Albert de CHAPPOTIN °18.3.1859 Vannes +Auray, inh 22.4.1925 à Lorient officier d'infanterie, chevalier de la légion d'honneur x 27.2.1886 Lorient Louise GEFFROY +27.2.1886 Auray à 63 ans d'où
1. Albert de CHAPPOTIN °1888 +1888
2. Georges de CHAPPOTIN °14.11.1889 La Roche sur Yon capitaine au ... x 21.10.1919 Vannes Sarah ANNE-DUPORTAL °5.5.1889 Derval d'où
a. Alberte-Marguerite de CHAPPOTIN °7.12.1920 Vannes
b. Alice de CHAPPOTIN °23.9.1923 Vannes
c. Jean-Claude de CHAPPOTIN °3.7.1925 St Nolff (Morbilhan), disparu
d. Georges de CHAPPOTIN °5.7.1926 St Nolff x5.6.1952 Guyonne de BOISHAMON
e. Odile de CHAPPOTIN °5.4.1929 St Nolff +23.5.1929
3. Nelly de CHAPPOTIN
4. Yves de CHAPPOTIN °14.7.1893 capitaine, officier de la légion d'honneur x Elsa SCHAAL d'où
a. Yves de CHAPPOTIN °1920
b. Jacques de CHAPPOTIN °1922
c. Jean de CHAPPOTIN °1924
d. Solange de CHAPPOTIN °1928
5. Guy de CHAPPOTIN °1896 chevalier de la légion d'honneur x N. GARCON sans post.

Branche Cubaine (fils Chappotin x Santo-Domingo)

IXbis. François CHAPPOTIN °1.9.1759 (bapt 2.9 La Croix des Bouquets) dit le Chevalier de Chapotin fixé à l'Ile de Cuba, colonel d'infanterie au service de l'Espagne, commandeur de l'ordre d'Isabelle la Catholique. il devint le gouverneur de la province de Pinar del Rio à Cuba après s'être échappé de Haïti pendant l'insurrection. Il est mort dans l'ile de Cuba où il avait de riches plantations x 8.4.1798 La Havanne (Cuba) Micaela SEIDEL y TABARIS fille de Antonio SEIDEL y PREUMONTEUX colonel et Marie-Josefa TABARES y JUSTIZ d'où postèrité établit à Cuba
1. Francisco +31.7.1827 La Havane (Santo-Cristo) x 25.2.1825 La Havane (Santo-Cristo) Antonia PATIN e IROCHI-FUCHI fille de Guillermo et Josefa IROCHI-FUCHI d'où
a. Francisco
2. Antonio ° La Havane + 11.2.1863 La Havane (Monserrate) x Maria-Josepha SAINT-MAXENT y FOLCH fille de Francisco-Maximilano SAINT-MAXENT y LAROCHé brigadier, croix de St Hermenegildo et Marie-Irene-Felicitas FOLCH y del JUNCO née en Louisiane d'où
a. Maria-Josepha °20.7.1834 Puerta de la Guira (Pinar del Rio) +28.1.1917 La Havane x1 Onofre GARCIA LAVIN e IGLESIAS médecin x2 25.1.1850 La Havane (Cathédrale) José VALDES-FAULI recteur de l'Universtité, commandeur de l'ordre de Charles III d'où postérité à Cuba et USA
b. Maria-Irene °Puerta de la Guira x7.9.1847 Puerta de la Guira José-Ricardo O'FARRIL y FOLCH
c. Maria-Micaela x31.10.1851 La Havane (Monserrate) Vicente O'FARRILLy FOLCH d'où postérité à Cuba
d. Maria-Mathilde °15.5.1837(bapt) Puerta de la Guira x1.18.3.1858 La Haane (Cathédrale) Juan-Bautista de LA CANTERA y RODRIGUEZ x2. 15.12.1873 La Havane (El Cerro) Luis de LAMAR y LAMAR
3. Miguel qui suit X.
X. Miguel CHAPPOTIN habitant Cuba x 27.11.1828 Batabano Maria del Pilar COVARRUBIAS y LECANDA fille de Juan PAXARDO-COVARRUBIAS y MONTVALVO colonel d'infanterie de milice de la Havane et Andrea LECANDA y SANCHEZ d'où
1 Andrea x Andrés PEDROSO y ZAYAS, 2° comte de PEDROSO y GARRO
2 Maria del Pilar + La Havane (Monserrate) 27 9 1859 x Nicolas de CARDENAS y HERRERA
3 Maria de los Dolores x Nicolas de CARDENAS y HERRERA, veuf de sa soeur
4 Maria Josefa x Jacinto AVERHOFF y CARRASCO
5 Maria Estefania x José de Jesus MORAN y SEIDEL
6 Juan °b Guira de Melena 16 4 1830 qui suit XI.
7. Federico CHAPPOTIN y COVARRUBIAS + La Havane (Espiritu Santo) 17 7 1883x La Havane (Monserrate) 14 3 1868 Maria de la Concepcion JIMENEZ y BIDOT , fille de José Joaquin JIMENEZ y QUIJANO et Josefa Tomasa BIDOT d'où 4 enfants dont:
a. Isabel °b La Havane (Santo Angel) 11 8 1880
b. Esperanza °b La Havane (La Guadalupe) 5 1 1870 x Key West (Floride USA) 21 2 1898 Juan Ramon O'FARRILL y CHAPPOTIN, médecin, maire de La Havane, fils de José Ricardo O'FARRILL y FOLCH et Maria Irene CHAPPOTIN y SAINT-MAXENT
8. Francisco qui suit XIbis

XI. Juan °b Guira de Melena 16 4 1830 x Elvira MARTINEZ y PEREZ d'où
1. Juan °b Artemisa 26 10 1862
2. Fausto quit suit XII.

XII. Fausto CHAPPOTIN y MARTINEZ x Maria-Antonia SANCHEZ y ALLONSO d'où
1. Herminia
2. Oliva
3. Juan
4. Carlos
5. Alfredo
6. José-Antonio
7. Fausto quit suit XIII.
XIII. Fausto CHAPPOTIN y SANCHEZ quit suit XIII. x Rafaela BARREDA d'où
1. Gilberto

XIbis. Francisco CHAPPOTIN y COVARRUBIAS x Adelaida VIDAL y ANERO d'où :
1. Francisco °b Artemisa 12 1 1858 qui suit XII.
XII. Francisco CHAPPOTIN y VIDAL °b Artemisa 12 1 1858 x Celia DIAZ y ALVAREZ fille de Joaquin DIAZ et Mercedes ALVAREZ, née à Guanajay d'où :
1 Moisés CHAPPOTIN y DIAZ, médecin commandant de l'armée de la République de Cuba o Guanajay 8 2 1889 x Olga NASI
2 Joaquin CHAPPOTIN y DIAZ, médecin capitaine de l'armée de la République de Cuba x Maria Teresa BOLANOS

Descendance branche américaine (fils Chappotin x Santo-Domingo)

IXter Pierre-Léon dit Léon de CHAPPOTIN °22.11.1765 bapt 10.10.1768 La Croix des Bouquets, ND du Rosaire, Saint-Domingue +7.5.1823 Ile de Cuba x Bridget COLMAN ° Newbury décembre 1775-1776 +4.2.1858 Providence, Rhode Island
1. Mary-Anne de CHAPPOTIN °1795 x16.2.1820 Thomas PEARCE °15.9.1792 +17.2.1854 Providence capitaine d'où postérité
2. Bridget-Adeline de CHAPPOTIN °21.2.1797 x 27.4.1819 William MAGAW +1.3.1858 d'où postérité
3. Peter-Joh-Dudeley COLMAN de CHAPPOTIN °5.6.1799 + Valparaiso, Chili
4. Sophie-Catherine-Virginie °8.7.1802 Brookfield Mass. USA + 10.1.1879 Baltimore Mariland x 9 ou 10.10.1821 Mark-Anthony de WOLF [ou de WOLFE], de Bristol, Rhode Island °28.9.1801 +v1864 d'où postérité
5. Francis-Léon-Andrew-Allen de CHAPPOTIN °19.1.1805 +2.5.1875 x27.9.1831 Martha-Ellis HUMPHRY, de Providence, RJ °1810 RJ d'où
a. Adelaïde de CHAPPOTIN
b. Anna de CHAPPOTIN
c. Sophie de CHAPPOTIN °1832 Pennsylvania
d. Sarah-Humphrey de CHAPPOTIN °1839 Rhode Island
6. Sebastian de CHAPPOTIN °18.5.1806 Boston, Mass. +4.9.1875 x Margaret CAMPBELL °1821 +1887 d'où
a. Adeline-Elizabeth de CHAPPOTIN °18.10.1845 +17.1.1907 x Henry CHURCH de Headville °13.11.1842 +31.1.1892
b. Campbell-Sebastian CHAPPOTIN +mars 1930 x1.6.1893 Jeannette-Elizabeth BERGE, de New York City d'où
b1. Robert-Leon BERGE CHAPPOTIN °13.8.1895 Rochester, NY x 14.6.1923 Jamaican Borough, New York City Jessie France SINGER
7. Cordelia-Eliza-Russel de CHAPPOTIN °19.9.1807 °19.11.1926 Headville
8. Catherine-Colle-Taylor Hines de CHAPPOTIN °15.4.1811 Providence, RI x 15.1.1830 Samuel B. WHEATON, de Providence +21.11.1863 à 56 ans, d'où postérité
9. Augustus-Henry de CHAPPOTIN °11.1.1815 x Catharine JONES d'où
a. Adelaide de CHAPPOTIN
b. Cole de CHAPPOTIN
c. Mary-Ann de CHAPPOTIN
10. Louise-Shattuck de CHAPPOTIN °23.10.1817 x20.12.1836 Orrin BALLARD °6.1.1807 Homer NY +3.12.1893 Olean, NY d'où postérité

VIbis Branche CHAPPOTIN de SAINT LAURENT (fils de Jean et Marie LALMENDé)

VIbis. Pierre CHAPPOTIN °10.11.1665 Irancy +v1737 (iad pc Gouvion et Delafosse 4.9.1737 X-441 [acteI9637-I9695] clos de justice 16.10.1737 Y5325 [R106], tution 26.7.1737) marchand quinquaillier jouallier bourgeois de Paris dt rue Saint-Denis vis à vis la rue aux sert? paroisse Saint-Medericq x 30.1.1697 et pc 3.11.1696 Le Roy notaire à Paris LXXXVII-702 [J0016] Françoise RENARD, 20 ans à son mariage fille Jean RENARD marchand de vin à Paris et Jeanne BEAU (elle fille de Jean-Edmé et Anne Chappotin d'où
1. Jean CHAPPOTIN marchand quinquaillier à Paris 1737 dt rue Saint-Magloir paroisse Saint-Leu-Saint-Gilles x Marie-Françoise CAQUET fond un titre nouvel et déclaration de cens à l'achevéché de Paris pc LXXXII-306 27.1.1751
2. Jean-Pierre CHAPPOTIN (partage pc Lagrenée 9.8.1773) marchand à Lyon 1737, bourgeois
3. Michel CHAPPOTIN qui suit VII
4. Urbain CHAPPOTIN ca1737
5. Marie-Françoise CHAPPOTIN +1761 (dépôt du testament 1.10.1761, publication Y58 f°338v 14.11.1761, iad 14.10.1761 LXII-464, délivrance de leg 28.11.1761 LXII-465) x Michel CHARLES +v1739 (iad pc Loyson et St-Georges 26.2.1739 IV-501 [I9696] clos de justice 9.6.1739 [R106], tution 21.2.1739) marchand de vin en gros à Paris 1737 (Michel Charles épouse 1. Anne-Angélique LE LOUTRE d'où Marie CHARLES x Edmé BUFFAULT marchand de vin en gros à Paris et Louise-Angélique CHARLES émancipée 1739) d'où
a. Marie-Jeanne CHARLES mineur 1739
b. Michel-Lambert CHARLES mineur 1739
c. Jeanne? CHARLES mineur 1739
6. Marie-Geneviève CHAPPOTIN mineur 1737
7. Jean-Baptiste CHAPPOTIN mineur 1737
8. Louise CHAPPOTIN mineure 1737
VII. Michel CHAPPOTIN de SAINT-LAURENT °8.8.1708 Paris +25.7.1775 Paris St Roch (iad m Lagrené 31.7.1775 IV-720 [I9624] clos de justice 12.8.1775 [R410], tution 27.7.1775) marchand à Nancy 1737, Officier de la Bibliothèque du Roi x 15.1.1757 Paris et pc 28.12.1756 pc Regnault LXXXIV insinué par Thierry le 29.5.1758 Marie-Edmé CHAPPOTIN °13.12.1735 +12.7.1806 fille de Edme CHAPPOTIN et et Marie de LA ROCHE d'où
1. Marie-Elisabeth CHAPPOTIN de SAINT-LAURENT mineure en 1775, dt paroisse St-Roch à son mariage x Paris pc 22.10.1787 XXII-53 Le Sacher notaire Louis-Jacques BOUCHEROT-DUFEY dt rue des Bourdonnais paroisse St-Germain l'Auxerrois, avocat au parlement ancien 1er secrétaire du garde des sceaux de Miromesnil
2. Jérome-Frédéric-Gaspard-Marie-Michel qui suit VII.
VII. Jérome-Frédéric-Gaspard-Marie-Michel CHAPPOTIN de SAINT-LAURENT °2.4.1769 Paris St Roch +11.12.1846 Paris Sous inspécteur du Trésor impérial dt rue du Commerce à Vannes en 1812 x Marie-Ange-Madeleine DANET fille de Jean-Joseph et Marie-Josèphe-René DREANO d'où
1. Marie-Eudoxie CHAPPOTIN de SAINT-LAURENT °15.12.1816 Paris +12.8.1894 Jully,71 x Alexandre-Marie-Léon CORNUDET °29.10.1808 +8.3.1876 Paris conseiller d'Etat fils de Michel et Justine-Henriette de TOURS d'où postérité

branche d'Auxerre
Fils puiné Jean de CHAPPOTIN et Marie MICHEAU

IVbis. Nicolas de CHAPPOTIN °9.12.1588 chef d'échanconnerie de la Reyne Anne d'Autriche. Il se maria tard et s'établit à Auxerre. x1. Loyse BEZANGER fille d'un conseiller au baillage et siège présidial d'Auxerre x2. Françoise THIERRIAT +inh5.1.1676 St Eusebe fille d'un conseiller au baillage et siège présidial d'Auxerre. d'où
du premier mariage au moins 3 enfants:
1. Jean +27.7.1684 N.D qui suit V
2. Jacques de CHAPPOTIN+7.4.1682 avocat au parlement
3. Louis de CHAPPOTIN°25.11.1633 dit l'ainé +30.12.1693 N.D. fourrier de corps Monsieur frère de Louis XIV, il demeure à Paris en 1690. x1.15.2.1678 St Eusèbe, Auxerre Edmée LE ROY fille de feu noble Joachim avocat et Perrette LOUYSEL +2.11.1680 (morte en couche) x2. Marie MADOT(MADET?) veuve de François BOUCHER seigneur de la RUPELLE d'où
du premier lit
a. Louis CHAPPOTIN°8.4.1679 St Eusèbe +2.11.1680
du deuxième lit
b. Françoise CHAPPOTIN ca1693 x Toussaint LE CLERC greffier en chef du présidial. d'où un fils Fr.. x 1748 St Regnobert Marie MATHERAT
4. Etienne de CHAPPOTIN°10.10.1636 St Eusèbe +av (ou vers) 1699 qui succède à son père dans la charge de chef de l'échansonnerie de la Reyne x Gabrielle THIBAULT dont il eut 12 enfants connus dont 10 filles. Un seul fils se marie. d'où
a. Marie de CHAPPOTIN°12.2.1672 St Eusebe
b. Françoise de CHAPPOTIN°10.5.1674 +14.8.1680 St Eusèbe enterrée dans le coeur de l'église
c. Catherine de CHAPPOTIN°11.4.1675 +4.10.1676
d. Estienne de CHAPPOTIN°28.8.1676 St Eusebe +13.7.1678
e. Claude-Gabrielle de CHAPPOTIN°5.9.1677 St Eusèbe +15.9.1677
f. Marie-Gabrielle de CHAPPOTIN°15.8.1678 +29.8.1678
g. Estiennette-Gabrielle de CHAPPOTIN°11.1.1680
h. Gabrielle de CHAPPOTIN°3.2.1681 x Octave FOURRAT (FEURRAT?) fils e noble Octave conseiller du roi.
i. Nicolas CHAPPOTIN+19.3.1684
k. Estiennette de CHAPPOTIN°1.8.1685 +3.8.1728 St Eusèbe (ou son epoux?) x20.7.1706 André COULLAULT de BERRY, parent au 4eme degré
j. Nicolas de CHAPPOTIN+19.9.1716 La Rochelle (iad 14.2.1717 notaire X Auxerre) avocat à la Cour, il prit le nom de Chappotin de Fonbelles x 17.9.1696 St Mamert Elisabeth LEMUET fille du Conseiller. Elle était séparée quant aux biens 5.8.1714 notaire X Auxerre) d'où fille unique
a1. Gabrielle CHAPPOTIN ca1717 (fille unique)
du deuxième lit (au moins 11 enfants)
5. Charles de CHAPPOTIN °9.4.1636 St Eusèbe +5.5.1731 St Mamert bailli de St Germain x 27.11.1670 St Eusèbe Marie BERNIER fille de noble Thomas avocat au parlement et bailli du marquisat de Seignelay d'où
a. Marie-Edmée de CHAPPOTIN marraine en 1672
b. Nicolas de CHAPPOTIN °v1676 +13.7.1731 inh St Mamert sgr de Rouvray conseiller au bailliage et siège présidial d'Auxerre 1703 prit le nom de Chapotin de Rouvray x1. Gabrielle BOGNE de FRANCHY, soeur de Dame BOGNE de FRANCHY épouse de LECOURT de BERU receveur des tailles de Tonnerre x2. Marie-Suzanne PERETTE de Seignelay +30.7.1762 St Mamert d'une famille de conseillère.
c.? Charles de CHAPPOTIN conseiller au bailliage et siège présidial d'Auxerre s.p.
6. Françoise de CHAPPOTIN°23.7.1639 St Eusèbe x27.11.1660 St Eusèbe Jean-Baptiste MORIN, x2. N. GRANDJEAN-DELISLE +av1721 bailli de Bazarne
7. Pierre de CHAPPOTIN °4.8.1640 St Eusèbe
8. Marie de CHAPPOTIN °3.8.1641 St Eusèbe
9. Joseph de CHAPPOTIN °15.10.1642 (p. honeste Jean fils de Pierre)
10. Nicolas de CHAPPOTIN °v1644 +3.11.1718 St Mamert avocat au parlement, conseiller du Roi et contôleur du grenier à sel d'Auxerre x Marie MARIE ca1690 d'où
a. Marie de CHAPPOTIN °9.7.1679 St Eusèbe +inh25.10.1708 St Mamert x 7.7.1699 St Mamert Edmé BONNARD conseiller du Roy. mariage célébré par Chappotin Religieux de l'ordre des frères prêcheurs. Devant notaire X à Auxerre il y a une transationentre Jean PETIT bailli de Chablis x Marie BONNARD et Edme BONNARD marchand à Villefranche en Rouergue héritier de Edmé BONNARD bourgeois d'Auxerre et Marie CHAPPOTIN.
b. Françoise de CHAPPOTIN °5.7.1687 +12.9.1723 St Mamert x3.11.1716 noble Etienne TREBUCHET officier de son altesse Royale Madame. Mariage célébré en présence de Nicolas ChAPPOTIN prêtre, chanoine de l'église collègiale ND.
11. Henri qui suit Vbis
12. Nicolas de CHAPPOTIN chanoine de la cathédrale d'Auxerre
13. Louis de CHAPPOTIN pupille de Louis XIV qui lui donne son nom d'où
a. Louis de CHAPPOTIN ca1721
Il y a aussi un Jean-Baptiste CHAPPOTIN qui célébre un mariage à Irancy en 1685
V. Jean CHAPPOTIN +27.7.1684 N.D Auxerre conseiller au Bailliage et siège présidial d'Auxerre à partir de 1649 x 23.2.1666 St Mamert, Auxerre Marie COULLAULT de BERRY fille de feu noble Loup COULLAULT de BERRY conseiller du Roi et contrôleur du grenier à sel d'Auxerre d'où
1. Nicolas +30.1.1735 qui suit VI
2. Jean-Jacques sp
VI Nicolas CHAPPOTIN +inh.30.1.1735 St P en Chateau conseiller au Bailliage et siège présidial d'Auxerre 1690, mort doyen x Anne BARGEDé d'où
1. Jean-Jacques qui suit VII
2. Charles
3. Nicolas
VII. Jean de CHAPPOTIN conseiller au présidial d'Auxerre x N. BURAT d'où
1. Nicolas
2. Charles

autre fils de Nicolas de CHAPPOTIN et Françoise THIERRIAT

Vbis. Henri de CHAPPOTIN avocat au parlement, bourgeois d'Auxerre x3.11.1718 St Mamers Edmée CRETHE 28 ans +14.2.1716 St Eusèbe honeste fille de feu honorable homme Pierre marchand d'où 3 fils dont un mourut capitaine au régiment de Chazenot et l'autre Lieutenant réformé du régiment de cavalerie de Masue(?) d'où
1. Henri °21.8.1679 St Eusebe
2. Françoise °2.1.1681 St Eusèbe +4.1.1681 Inhumé dans le choeur de St Eusèbe
3. Nicolas °19.8.1683
4. Edmée °1.1.1685
5. Pierre ? qui suit VI.
6. Pierre (le meme ?) °v1686 +11.11.1759 Irancy receveur de la terre et seigneurie d'Irancy 1721 , receveur des aides à Irancy x 21.1.1712 Marie-Magdeleine DELAROCHE °7.9.1686 Irancy +23.6.1761 Irancy fille de Jean et Anne ROJOT [http://geneweb.geneanet.org/potpaul] d'où
a. Jean °8.1.1713 Irancy
b. Nicolas 20.10.1714 Irancy ca1759 bourgeois d'Auxerre 1753
c. Pierre 17.7.1716 Irancy +25.8.1718 Irancy
d. Etienne 21.6.1717 Irancy +25.3.1718 Irancy
e. Marie-Magdeleine °16.8.1718 Irancy +21.7.1719 Irancy
f. Edmé °17.12.1719 Irancy +24.7.1725 Irancy
g. Pierre °23.3.1721 Irancy
h. Germain °22.8.1726 ca1761
VI. Pierre de CHAPPOTIN x1721 Anne CORDIN [contradiction avec l'autre Pierre] d'où Nicolas et un autre enfant
VII. Nicolas de CHAPPOTIN °Irancy, fixé à Auxerre x Marguerite de CLAUDE(?) d'où
1. Charles Joseph qui suit VIIIterbis
2. Gervais-Protais de CHAPPOTIN °17.10.1785 +6.6.1848 x Rosalie FOURRIER d'où
a. Octavie-Rose-Marie de CHAPPOTIN x Jean-Au.. BERTHAUT général, aide de camp de la Philippe ministre de la guerre sous Mac-Mahon d'où
a1. Georges BERTHAUT capitaine an 129e ligne, officier d'ordonance de SAR le duc d'Aumale
a2. Marguerite BERTHAUT
b. Augusta-Eugénie-Blanche de CHAPPOTIN s.p
VIII. Charles-Joseph de CHAPPOTIN + Auxerre 24.10.1849 x1. BRESSON, x2 Eugénie SAVART(?) d'où
du premier lit
1. Charles-Jean-Baptise-André qui suit IX
du deuxième lit:
2. Eugène de CHAPPOTIN
IX. Charles-Jean-Baptise-André de CHAPPOTIN +16.9.1849 en son château de Maguet-Aubin en Biave(?) x Eugénie ROUSSET dont 6 enfants dont:
1. Virginie-Aline-Augusta de CHAPPOTIN
2. Eugénie-Victorine de CHAPPOTIN x N. WOLTES(?) de S..brurg(?)


Autre fils de Jean de CHAPPOTIN et Marie MICHEAU

IVter. Jean CHAPOTIN °21.10.1591 Irancy praticien 1622, notaire à Irancy x v1618 Madeleine SOUFFLOT °22.11.1598 Irancy ca1655 fille de Germain et Marie MICHAU d'où
a. Pierre CHAPOTIN °9.8.1618 Irancy (par. Pierre Ch. lieutenant d'Irancy, Mar Marie PETIT)
b. Germain CHAPOTIN °31.7.1622 Irancy (par. J Soufflot procureur fiscal d'Irancy Mar Loyse BEZANGER ep de Nicolas Ch. officer de la Reine dt à Auxerre)
c. Jean CHAPOTIN °31.12.1624 Irancy (p. Jean TAFFINEAU mar. Anne SOUFFLOT) qui suit V.
d. Marie CHAPOTIN °15.9.1627 Irancy (p. P. REGNAULDIN mar Marie MICHEAU)
e. Anne CHAPOTIN °8.2.1630 Irancy (p J SOUFFLOT mar Geneviève DESCHAMPS)
f. Nicolas CHAPOTIN °7.11.1631 +18.7.1715 (par. Noble Nicolas Ch. officer de la Reine)
g. Pierre CHAPOTIN °14.3.1635
V. Jean CHAPPOTIN °31.12.1624 Irancy procureur au bailliage d'Irancy x Marie MELON(MELOU?) d'où
1. Jehan CHAPPOTIN °9.11.1644 Irancy (p. Jehan Chap. avoat au parlement à Paris, M. Marie SOUFFLOT femme de noble Edmé BERAULT controleur de la maison de feu la reine Marguerite)
2. Germain CHAPPOTIN °17.6.1647 Irancy
3. Hugues CHAPPOTIN °13.1.1650 Irancy (p. A de BAIGNARD seigneur de la Madeleine, M. Marie fille de Pierre Chap. Lieutenant d'Irancy)
4. Etienne CHAPPOTIN °26.1.1651 Irancy (par. Et. de LA GOUTTE mar. Marie BERTHEAU)
5. Philibert CHAPPOTIN °13.5.1653 Irancy (p. Philbert MELON lieutenant de Vincelles, Mar. Marie SOUFFLOT) marchand à Irancy x 28 avril 1686 à Irancy Marie-Anne PURORGE fille de René et Anne SOUFFLOT [succession 2.11.1732 - partage de leurs successions le 30.11.1734 devant notaire X Auxerre) Dans la succession est décrite les biens dont une maison occupée par eux consistant en 2 chambres basses et une haute, 2 greniers, cour devant avec droit de passage dans une petite cour menant à la fontaine située dans la rue qui conduit à l'église. Puis 2 arpents de vigne, une petite chambre vis à vis la croix de la halle, cave en dessous, une grange. d'où
a. Nicolas CHAPPOTIN °v1690 x pc14 février 1719 Notaire à Irancy Germaine COTTIN fille de Jean et Anne CHAPPOTIN d'où
a1. Madeleine CHAPPOTIN °vers 1730 +avant 1766 x Etienne ROJOT °1730 +9.11.1806 Irancy
b. Pierre-Alexis CHAPPOTIN marchand de vins à Paris 1747 subrogé tuteur des enfants de Madeleine et Jacques Soufflot x pc notaire 10.4.1719 Paris Catherine CHERBUY. Il doit 3000 livres sur la succession de ses parents. Dt rue Mazarine à Paris 1733
c. Philibert CHAPPOTIN +14.12.1696 Irancy
d. Marie-Anne CHAPPOTIN °21.2.1697 Irancy ca1734 x Edme CHARLUS marchand demeurant à Cravant d'où peut-etre ?? Catherine CHARLUS épouse de Louis CHARLES bourgois de Paris y demeurant comparé au partage de CHAPPOTINxPURORGE
e. Edmé CHAPPOTIN °4.10.1698 Irancy +av1735 marchand demeurant à Auxerre 1734 x 21.11.1725 Auxerre Madeleine SOUFFLOT
f. Juste CHAPPOTIN °15.2.1701 Irancy marchand 1734
g. Claire CHAPPOTIN °28.10.1702 Irancy
h. Elisabeth CHAPPOTIN °3.7.1704 Irancy dite fille majeure demeurant en 1734 rue Mazarine à Paris.
i. Madeleine CHAPPOTIN ca1734 +v1748 (iad pc Regnault et Brelu de la Granche 8.7.1748 clos de justice 30.7.1748 [R155] x 11.10.1731 notaire Irancy Jacques SOUFFLOT °12.11.1700 Chirty, 89 +juillet 1748 fils de Germain et Marie DUCHé marchand de vins dt à Paris, place St Michel psse St Cosme en 1734, dt au coin des rues Gautte?feuilles et des Battois paroisse Saint-André 1747 d'où postérité
j. Pierre CHAPPOTIN marchand demeurant à Irancy 1734
6. Louis CHAPPOTIN °19.7.1655 Irancy (pa. Pierre LALMENDé, m. Anne SOUFFLOT)
7. Jacques CHAPPOTIN °16.9.1657 Irancy qui suit VI. (par. Jacques SOUFFLOT Mar. Jeanne TAFFINEAU)
8. Edmée CHAPPOTIN °6.1.1660 Irancy (par. Claude LINARD chirurgien, M. Edmée SOUFFLOT) ? x29.7.1680 Pierre ROJOT [témoins Nicolas CHAPPOTIN procureur fiscal oncle de la mariée, François LINARD son cousin, Gabriel CHAPPOTIN son cousin]
9. Marie CHAPPOTIN °1.10.1661 Irancy (p. Philibert COTTIN, M. Anne-Marie CHAPPOTIN fille de Pierre)
VI. Jacques CHAPPOTIN +v1660 x29.7.1686 Irancy Marie ROJOT °7.1.1661 Irancy fille de Pierre et Marie REGNAUDIN d'où
1. Jacques quit suit VII.
2. Germain CHAPPOTIN °27.7.1703 x10.1.1729 Irancy Marie SENAN fille de François et Marie LIVRAS d'où
a. Germain CHAPPOTIN x15 avril 1766 à Irancy Anne ROJOT fille de Germain et Barbe JULLIEN
b. Louis CHAPPOTIN x 9 février 1773 à Irancy Marie ROJOT fille de Sylvain et Marie DELINGETTE
3. Cyr CHAPPOTIN x24.11.1722 Jeanne VITOU fille de Jean et Barbe LUZEAU d'où
a. Cyr CHAPPOTIN x30 janvier 1769 à Irancy Brigitte GIAN fille de Philbert et Anne CORDIER
4. Pierre CHAPPOTIN x10 février 1716 à Irancy Anne CORDIER fille de Germain et Anne DAVIOT
5. Edmée CHAPPOTIN x12 janvier 1717 à Irancy Jean JULLIEN fils de Germain et Marie-Anne CORDIER
6. Marie-Anne CHAPPOTIN °29.9.1700 Irancy x1 juillet 1721 à Irancy Jean BOURDEAUX fils de Germain et Jeanne CHAPOTTIN elle meme fille de Gabriel et Marie DELALOGE
VII. Jacques CHAPPOTIN x1.19 février 1737 à Irancy Edmée BRION fille de Gabriel et Anne LENOBLE et veuve de Jean CORDIER x2.10 février 1716 à Irancy Madeleine LIVRAS fille de François et Philberte CORDIER d'où du deuxième lit
VIII. Jean CHAPPOTIN x 8 janvier 1748 à Irancy Edmée ROJOT fille de Germain et Barbe JULLIEN d'où
IX. Germain CHAPPOTIN °1752 +13 mars 1807 à Irancy x13 janvier 1778 à Irancy Edmée CORDIER °1753 +13.5.1832 Irancy fille de Louis et Catherine SENANT d'où
VI. Germain CHAPPOTIN ° 8 juin 1786 à Irancy +17 janvier 1857 à Irancy x20 décembre 1809 à Irancy Marie Catherine ROJOT °23 novembre 1792 à Irancy, +4 juillet 1865 à Irancy fille de Thomas-Leon et Catherine GUILLAUME d'où
X. Germain-Prosper CHAPPOTIN °27 novembre 1810 à Irancy +25 février 1880 à Irancy x9 novembre 1837 à Irancy Marie-Madeleine VEZIGNIER °21.6.1819 Irancy fille de Léonard et Marie BOULLOT d'où
1. Valentine-Isabelle CHAPPOTIN x13.2.1867 Armand GAUTHIER °23.11.1844 +7.8.1884 Irancy file de Pierre-Onésime et Cécille-Prudence CHARRIAT d'où postérité

autre fils de Jean CHAPPOTIN et Marie MIGNOT

IIIbis. Claude CHAPPOTIN dit l'ainé +7.12.1632 Irancy x Anne BARLOT +23.7.1689 d'où
1. Marie CHAPPOTIN °v1592 +5.3.1647 Courgis, 89 inhumée à Irancy x avant 1617 Jean GUERON °v1587 +4.1.1656 Courgis lieutenant de Courgis de 1632 à 1643, bailli de Courgis et lieutenant de Préhy 1656 d'où postérité
2. Claude CHAPPOTIN °15.3.1594 Irancy qui suit IV.
3. Edmé CHAPPOTIN °4.8.1597 Irancy marchand courtier à Migé x Barbe MAINGOT d'où
b1. Madeleine CHAPPOTIN °18.10.1637 Irancy
b2. Marie CHAPPOTIN x19.3.1668 St Pierre en Château (Auxerre) Antoine FERRÉ
4. Jean CHAPPOTIN °9.3.1601 Irancy
5. Thomas CHAPPOTIN °15.10.1603 Irancy
6. Etienne CHAPPOTIN °27.6.1605 Irancy
7. Anne CHAPPOTIN °16.8.1611 Irancy
IV. Claude CHAPPOTIN °15.3.1594 Irancy +av1671 procureur fiscal en la justice de Champs 1641 x avant 1627 Edmée RAVENEAU où
1. Anne CHAPOTIN +inh 17.4.1707 Coullanges x 1624 Jean-Edmé BEAU +1648 marchand courtier d'où
a. Françoise BEAU x Pierre CHAPPOTIN
b. Jeanne BEAU °30.8.1648 Coulanges La Vineuse +27.5.1731 x Jean RENARD °27.12.1634 Irancy +2.2.1708 fils de François et Claude TAFFINEAU d'où postérité
2. Nicolas CHAPOTIN (tution 21.5.1680 Y3986A [A6346]) l'un des 25 marchands de vin privilégié suivant la cour et Anne CHERON d'où
a. Nicolas CHAPOTIN 24 ans 1680 +av1737 marchand de vin x Jeanne POTART (testament II-458 28.2.1736, iad II-464 11.7.1737, testament ) dt rue Sainte-Anastase
b. Jean-Baptiste CHAPOTIN 21 ans
c. Marie CHAPOTIN 16 ans 1680
d. Marie-Françoise CHAPOTIN 15 ans 1680
e. Jeanne-Catherine CHAPOTIN 13 ans
f. Marguerite CHAPOTIN 8 ans
g. Marin 5 ans 1680
Témoins à l'avis: Jean-Germain COQUART marchand de vins privilegiers suivant la cour bourgeois de Paris cousin issu de germain paternel et oncle maternel à cause de Catherine CHERON sa femme, Edmé CHAPOTIN marchand de vin bourgeois de Paris cousin germain paternel, Jean REGNARD marchand de vin bourgeois de Paris et juré porteur de charbon cousin germain desdits mieneurs à cause de sa femme (maternel ou paternel?) et subrogé tuteur.
3. Claude CHAPPOTIN °4.3.1627 Champs écuyer seigneur des Rues garde du Corps du Roi x Marie de SERIN soeur de Jean. Ils habitaient Jussy près d'Auxerre d'où
a. André CHAPOTIN +av1741 conseiller et maître d'Hôtel de son Altesse Royale Madame la Duchesse d'Orléans, demeurant à Jussy en 1732 x1. x1. 25.9.1685 Anne ROBINEAU veuve de Robert CHAPONEL receveur général des finances de Provence x2 Elisabeth BUSSARD +inh12.1.1770 Jussy 85 ans dans les témoins au décès d'Elisabeth Bussard: Pierre Boyard des Islespetit gendre d'où du second lit
a1. Marie-Anne CHAPOTIN x Pierre-Germain DUCHÉ marchand commionnaire en vins à Auxerre 1741, assesseur en l'hôtel de ville et police d'Auxerre 1762, conseiller du roi en l'hôtel de ville d'Auxerre 1770 d'où
a11. Marie-Thérèse DUCHÉ x René-François-Xavier COULLAULT de BERRY conseiller du Roy et son assesseur en l'hôtel de Ville et police d'Auxerre fils de défunt Gaspard avocat au parlement et de dame Edmée MARTINEAU. Le mariage est célébré par Monsieur CHAPOTIN chanoine et promoteur de l'église St-Etienne d'Auxerre
a12. François DUCHÉ avocat
a2. Marie-Anne CHAPOTIN°v1721 x7.2.1741 Jussy Edmé-Estienne HAY °1716 avocat fils de Estienne HAY officier de bourgeoisie et Marie-Anne BORNE
a3. Marie-Elisabeth CHAPOTIN x Claude RABELLOT avocat en parlement d'où
a31. Louis-Claude RABELLOT ca1770 avocat en parlement
V. Jean CHAPOTIN °v1646 ca1693 +1721 inh à Chablis marchand courtier en vins demeurant à Chablis 1660, 1693, commissaire en vins agé de 75 ans à son décès x1. 13.9.1671 Edmée GUERON x2. Anne GIRARDIN d'où
du premier lit
1. CHAPPOTIN N. petit enfant inhumé le 5.8.1676
2. CHAPPOTIN Marie-Edmée °b.22.8.1676 (parrain Edmé BEAU de Coullanges)
3. CHAPPOTIN Edmée °2.5.1677 Les parrain et maraine ne savent pas signer
4. Jean CHAPOTIN °25.10.1678 parrain un marchand de vins à Paris, mar. delle Estiennette BAUDESSON fille de Mre MARTINEAU conseiller du Bailliage
du second lit
5. Jean qui suit VI.
6. Anne CHAPPOTIN x 1707 Jean-François CHAMON écuyer sr de CHASSIMONT offier de son altesse royale monseigneur del Duc d'Orélans et Régent 1719, prévôt alternatif de Chablis 1721 d'où
a. un seul fils qui épousa la fille du Procureur Général du Conseil Général du Cap, ces dernier eurent une fille qui fut mariée en 1746 au Marquis VIRIEU-BEAUVOIR fils du Marquis de Faverges(?)
b. (idem a?) Charles CHAPPOTIN °4.6.1719
c. Edmé CHAPPOTIN °v1716 +inh4.3.1721
7. Charles CHAPPOTIN de MAULAURENT +24.8.1749 valet de chambre de Msgr le Duc d'Orléans, qualifié de noble écuyer seigneur des Brosses x Barbe-Geneviève GIRARDIN d'où
a. Anne CHAPPOTIN x Adrien-Jean de CAMPS seigneur de l'Hermitage mousquetaire de la garde du roi fils de Pierre de CAMPS habitant le Cap Français à St Domingue et de dame ROBINEAU
b. Jeanne CHAPPOTIN x 1.1.1763 Edmé-Louis-Charles CHAPPOTIN de FOUCHÈRE fils de son cousin germain
c. Jean-François CHAPPOTIN°1731 il ne parait à Châblis que deux gois en 1760 et est désigné sur les actes comme habitant St Domingue. Il portait aussi le titre d'Ecuyer seigneur des Brosses.
VI. Jean CHAPPOTIN °27.10.1678 avec pour Parrain Jean de SERIN dont la soeur Marie avait épousé Claude CHAPPOTIN écuyer seigneur des Rue garde du Corps du Roi habitant Jussy x1. Marie-Edmée CHAMON de CHESSIMONT x2. Jeanne SOUFFLOT ca1719 d'où
1. Jean-Edmé-Charles qui suit VII.
2. Suzanne-Jeanne x1. Claude CHAMON de VIGNE x2. André BOUCHER de COURSON gentilhomme de la Manche, son cousin d'où
a. Anastasie-Suzanne BOUCHER de COURSON x Louis LEBLANC de SOMBREVAL garde du corps du Roi
VII. Jean-Edmé-Charles CHAPPOTIN d'où
1. Jean-Edmé qui suit IV.
2. Edmé-Louis-Charles CHAPPOTIN de la FOUCHÈRE habita toujours Chablis x Jeanne CHAPPOTIN fille de Charles et Barbe-Geneviève GIRARDIN sp.
VIII. Jean-Edmé CHAPPOTIN notaire royal à Chablis d'où
1. Jeanne CHAPPOTIN x Louis LETHORS avocat au parlement et de la famille de Crécy


autre fils de Jean CHAPPOTIN et Marie MIGNOT

IIIter. Germain CHAPPOTIN °16.2.1566 Irancy ca1587 marchand à Saint-Bris x Claudine SOUFFLOT d'où
1. Perrette CHAPPOTIN [°1581 +1596 à 15ans? source JM Lebegue] x 1596 Jean TAFFINEAU d'où
a. Claude TAFFINEAU x 1611 François RENARD d'où post
IV. Claude CHAPPOTIN +16.1.1660 Vincelles (89) procureur fiscal de Vincelles (89) x Germaine CRENIER °23.5.1604 Charentenay (89) +14.9.1661 Vincelles (89) d'où
V. Gabriel CHAPPOTIN receveur d'Irancy et lieutenant de Vincelottes en 1668 x Marie de LA LOGE (DELALOGE) d'où
1. Cyr CHAPPOTIN °1.7.1653 Irancy (p. Cyr de la LOGE, de Vincelottes, mar. Barbe MELON) x29.4.1680 Irancy Barbe VOILLé +15.2.1681. Ils eurent une bulle du Pape Innocent XI de dispence de mariage [témoins: Claude CHAPPOTIN oncle , François LINARD oncle maternel, Nicolas CHAPPOTIN procureur fiscal] d'où
a. Gabriel °13.2.1681 +15.3.1681 (parrain son grand-père et m. Jeanne COQUARD femme de Jacques SOUFFLOT lieutenant au bailliage d'Irancy)
2. Marie CHAPPOTIN °18.3.1655 Irancy (p. Claude LINARD chirugien, M. Marie COTTIN) x1(ou 4?).9.1682 Marie x Benoist MOREAU
3. Anne CHAPPOTIN °10.1.1657 Irancy (p. Jean RAJOT, M. Anne CHAPPOTIN)
4. Anne CHAPPOTIN °19.1.1658 Irancy (p. Philibert COTTIN, m. Anne SOUFFLOT)
5. Anne CHAPPOTIN °1.10.1661 Irancy (p. Philbert CHAPPOTIN, M. Jeanne de LA LOGE) citée comme marraine 1681
6. Louise CHAPPOTIN °16.2.1661 Irancy (p. Philbert MELON, M. Louise VENDEMERE)
7. Gabriel CHAPPOTIN °4.4.1662 Irancy (p. Gabriel de la COULDRE chev, M. Edmée SOUFFLOT)
8. Jeanne CHAPPOTIN °20.1.1664 Irancy (p. Jean SOUFFLOT, m. Jeanne CRENIER(?)) x3.2.1688 Irancy Pierre BOURDEAUX fils de Pierre et Marie MELOU
9. Edmée CHAPPOTIN °27.11.1668 Irancy (p. Edmé COTTIN greffier, m. Edmée LINARD)

IIbis - branche de NEMOURS
Fils puiné de Jean CHAPPOTIN

Il y a plusieurs version contradictoires (cf plus haut)
IIbis Etienne CHAPPOTIN président en l'élection de Nemours 1551 [nota: (inventaire à Paris 7.12.1573 IX-154) d'un Etienne chappotin avocat au parlement avec des biens sis rue des Prouvaires, paroisse St-Eustache et à Troyes ) d'où
1. N.
2. Charles qui suit IV [en fait il les actes indique qu'il y a un Germain père de Charles en]
3. N.
III. Germain CHAPPOTIN +av1597 avocat au parlement (fit probablement sa profession de foi d'avocat en 1562) x Marguerite FOURBONNEAU veuve en première noces de Pierre TROUVE procureur au parlement d'où
IV. Charles CHAPPOTIN +1680 seigneur d'Arnault conseiller du roi, maitre des eaux et forêts aux bailliage et duché de Nemours 1597, 1625, parrain 1611 à Nemours, grand bailli de Nemours. Il font une procuration en 1625 pour le mariage de leur fils pc J Petit notaire à Nemours, dt rue des Prouvaires psse St-Eustache 1597 x Paris pc XIX-336 25.7.1597 Geneviève de BAILLOU fille de Guillaume de BAILLOU docteur régent en la faculté de médecine de l'université de Paris et Geneviève HONORÉ d'où
1. Charles CHAPPOTIN avocat en la cour de Parlement dt à Paris rue des Prouvaires 1625, avocat en la cour de Parlement et maitre particulier des eaux et forêts au bailliage de Nemours 1641 x pc 18.1.1625 VIII-604 Jeanne BUISSON fille de Jean BUISSON conseller, notaire et secrétaire du roi maison et couronne de France et élu en l'élection de Nemours, dt sur le quai des Augustins et Madeleine CADOT d'où 2 filles
2. Louis qui suit V.
V. Louis CHAPPOTIN +23.5.1690 (in 24 StAndré des Arts) sgr de Franconville alias sr d'Arnault / Dervaux conseiller du Roi et de SAR monsieur frere du roi. Bailli, gouverneur et capitaine des .. du duché de Nemours. Il y a un traité entre Louis CHAPPOTIN écuyer sieur d'Arnault gentilhomme servant de S.A.R le duc d'Orléans pour la vente de l'office de gentilhomme servant du duc d'Orléans pour 8000 livres 20.12.1644 AN LXXXIII-377 f°VI/C/XXVI, office "gentilhomme servant de la duchesse d'Orléans vendu pc LXXIII-399 6.9.1649 pour 4000 livres x avant 1650 Michelle HEDELIN / Michelle EDELBERG d'où
1. Louis de CHAPPOTIN grand bailli et gouverneur de Nemours, gentilhomme de la suite de la duchesse de Savoie x Julie de VALERE s.p.
2. Marie de CHAPPOTIN x Charles COLIN de la MOTHE du PIN


Au mariage Pierre CHAPPOTIN (fils LALLEMANDÉ) et pc 3.11.1696 Le Roy notaire à Paris LXXXVII-702 [J0016] Françoise RENARD: parmi les témoins: Jean VULLART bourgeois de Paris et Marie GUILLAUME son épouse, grande tante du futur epoux, sieur Honnoré CALLES bourgeois de Paris ancien consul des marchands à Paris , demoiselle Geneviefve CHAUVIN son épouse cousine dudit futur époux, dame Claude GUILLORÉ veuve de noble homme Michel CHAUVIN marchand bourgeois de Paris ancien échevin de ctte ville, Charles CHAUVIN pretre docteur de sorbonne, noble homme Pierre CHAUVIN marchand bourgeois de Paris et ancien eschevin de cette ville, Me Léonord CHAUVIN conseiller du roy en l'hostel de ville de Paris, noble homme Louis PRESTIS? marchand bourgeois de Paris et ausi ancien échevin de cette ville et Marie CHAUVIN son épouse, tous ... cousins et cousines dudit futur époux. et de la part de la future épouse, sieur et dame RENART ses père et mère, Jean RENART son frère, Jeanne RENARD fille sa soeur, Philbert ROJOT marchand de vin oncle de ladite future épouse et Marie JOURDIN sa femme, Marie ROUJOT femme du sr Claude BACOT tante de la delle, René ROUJOT marchand de vin, le sr ROUJOT fils, les sr Pierre LAMBERT? marchand de vin tous cousin de ladite future épouse, Pierre DEMARQUETZ amy dicelle?


Non relié Nantes (Table deces 1872) (voir registres en ligne):
- Annemyne? de CHAPPOTIN +3.4.1834 Nantes
- Marie-Magdelaine? de CHAPPOTIN +7.1.1844 Nantes
- Louise-Elisabeth de CHAPPOTIN +15.7.1872 Nantes
- Anne de CHAPPOTIN +15.7.1872 Nantes


Non relié à Auxerre:
1635 - Jeanne CHAPPOTIN +1.7.1635 (St Pierre du Château) femme de honnest homme Pierre PIRARD
1680 - Jacques CHAPPOTIN conseiller au présidial, inh à St Eusèbe 1680
1681 - bapt et décès d'un enfant de Pierre HUST(?) et Marie CHAPPOTIN
1688 - Jean-Baptiste CHAPPOTIN révèrent père prieur des Jacobins. Il réclame des ornements d'églises enlevés par les maîtres boulangers par contrat notarié X le 31.7.1688
1690 - Henri CHAPPOTIN marchand reconnaissance au profit de Joseph LEMUET sgr de Mousseau comme propriétaire de vigne le 22.2.1690 (notaire X Auxerre)
1692 - Louis CHAPPOTIN bourgeois d'Auxerre x Jeanne PETIT d'où
1. Joseph CHAPPOTIN °27.8.1692 St Eusèbe
2. Marie CHAPPOTIN °2.3.1693 p. Pierre Ch. fils de ? Chappotin avocat, m. Françoise fille de noble Louis Chappotin
3. Jacques CHAPPOTIN °3.2.1694
1692 - Jeanne CHAPPOTIN x Jacques ROUX praticien à Migé - ils font une donation réciproque pc Notaire X Auxerre 4.11.1692
1695 - Son héritiers de Jeanne BAILLY veuve d'Etienne de BROUARD seigneur de Corbelin: Anne BAILLY veuve de Jacques CHAPPOTIN avocat et Marie MADOT veuve de Louis CHAPPOTIN. le 8.1.1695 notaire X Auxerre
1696 - Guillaume(-Ann)e CHAPPOTIN +av mariage de sa fille receveur de la terre et seignerie de Vaux 1696, receveur de la seignerie de Migé au mariage de sa fille x.25.7.1696 Catherine PITOT/PIATOT Il traite en 1696 avec Jacques BERTHELOT épous de Marguerite CHAPPOTIN (notaire X à Auxerre) d'où
1. Marie-Ambroise x(pc Notare X Auxerre ) Guillaume REIGNAUT marchand à Escolives [en présence de Claude CHAPPOTIN lieutenant à Vincelottes, Gabriel GRANDJEAN bailli de Migé, Louis BERTHEAU Lieutenant]

1697 - Brevet de cornette. Archive de l'Yonne. Sa majesté estant informés des services du sr CHAPPOTIN, cornette reformé du régiment de Cavelrie du Mazue et voulant en cette considération l'entretenir en qualité de Lieutenant réformé de Cavalerie, sa majesté lui ordonne de se rendre incessamment à la suite du dit régiment de Cavalerie du Mazue pour y servir dorénavant et être payer de ses apointements en cette qualité pendant mle temps qu'il sera présent au dit régiment sans dificulté. Faict à Versailles le onzième décembre 1697.
1698 - Claude CHAPPOTIN x Anne MINE d'où un enfant baptisé à St Eusèbe 23.1.1698 (peut-etre fils de Anne Toulot ?)
1698 - Anne CHAPPOTIN +6.11.1692 inh St Eusèbe fille de Jacques (probablement celui qui a épousé Anne Cottin)
1701 - Mariage de Thomas de NOMBRET avec Charlotte TANGY, assistés de Charles CHAPPOTIN subdélégué de l'Intendant de Bourgogne, Nicolas CHAPPOTIN avocat. Nicole BOGNE femme d'Etienne LE COURT de BERU, Gabrielle BOGNE épouse du dit Sr CHAPPOTIN de ROUVRAY. Le 24.6.1701 notare X Auxerre.
1708 - Jean-Jacques CHAPPOTIN substitut de Mr le procureur du Roi aux Eaux et Forets x Claudine THOMAS d'où
1. André-Germain ca1708
2. Henri °5.5.1708 ND la d'Hors
1713 - Henri CHAPPOTIN +12.7.1713 St Eusèbe avocat
1717 - Bail à rente consenti par Gabrielle CHAPPOTIN fille épmancipée à Jean de NOMBRET archet en la maréchaussée d'Auxerre le 21.3.1717 (probablement fille de Nicolas Chapotin de Fontbelle x Elisabeth Lemuet)
1722 - Louis CHAPPOTIN +11.6.1722 inh St Eusèbe 3 signature Chappotin
1728 - Jean CHAPPOTIN inhumé St Eusèbe 25.3.1728 à 82 ans - 3 fsignatures Chappotin et I Berry (peut-etre fils ChappotinxMelou)
1728 - Claude CHAPPOTIN lieutenant au bailliage de Vincelotte contrat le 18.8.1728(notaire X Auxerre)
1728 - vente le 2.10.1728 (notaire X Auxerre) à Jean-Jacques CHAPPOTIN conseiller au présidial, par Jean-Jacques CHAPPOTIN bourgeois d'Auxerre, fondé de procuration de Nicolas CHAPPOTIN, cavalier au régiment de St-Simon, héritier de Jean CHAPPOTIN bourgeois d'Auxere son oncle 1730 - Nicolas CHAPPOTIN chanoine de ND de la cité d'Auxerre - dans contrat Notaire X.
1720 - testament de Anne BAILLY veuve de Jacques CHAPPOTIN avocat le 27.2.1720
1721 - bail à rente foncière de terres et vignes sises à Billy à Jean MORIN maitre particulier des eaux et forêts d'Auxerre, par Jean de LAFEUIILADE sergent garde pour le roi en la maitrise d'Auxerre, fondé de procuration de Nicolas CHAPPOTIN cavalier au régiment de St-Simon en garnison à Thionville héritier de son frère Henri, bourgeois d'Auxerre. le 14.3 1721 (notaire X Auxerre)
1731 - N. CHAPPOTIN +23.6.1731 Auxerre, St Pierre en Vallée conseiller au bailliage et siegre présidial d'Auxerre 1717 fils de Nicolas x Geneviève EVRARD +23.6.1782 fille de EVRARD officier du roi et de Anne PETIT 1737 - Louis-Charles CHAPPOTIN °b13.12.1737 St Mamers fils de Nicolas et Marie DUBIEZ (p. Charles conseiller, mar. Louise DUBIEZ)
1749 - Nicolas CHAPPOTIN de SAINT-AMANT employé dans les affaires du Roi dt à Auxerre. Reprensé son cousin Pierre CHAPPOTIN d'Irancy contrat 31.10.1749
1753 - Charles CHAPPOTIN subdélégué à Auxerre du prévôt des marchands et échevins de la ville de Paris épous de Anne BEZANGER. Inventaire apèrs décès lle 4.4.1753 (notaire X Auxerre) à la requete de Nicolas CHAPPOTIN de SAINT-AMAND contrôleur de la ferme à tabac à Auxerre et de Nicolas CHAPPOTIN bourgeois d'Auxerre, tuteur honoraire des enfants du défunt. Son office est vendu à Claude GUERON procureur au bailliage d'Auxerre le 19.5.1753
1756 - Nicolas CHAPPOTIN x Auxerre 16.11.1756 Marie-Jeanne MUROT fille de Edmé-Nicolas MUROT d'où Marie-Geneviève CHAPPOTIN x 23.11.1790 Auxerre Louis Nicolas Germain MUROT [Source: François GUIOT, 2002, GeneaNet, LA GARENNE COLOMBES)
1763 - Marguerite CHAPPOTIN inventaire a son décés 15.9.1763 (notaire X Auxerre) x Etienne FEBURE tonnelier à Champs
1768 - Charles CHAPPOTIN, de Chablis, est héritier d'un CAVEROT qui avait des propriétés à St-Domingue
1772 - Edmé CHAPPOTIN maître de musique à Auxerre (piece 20.12.1772 Notaire X Auxerre)

Autre dans notariat X d'Auxerre (date non notée):
xxxx - Jean-BaptisteCHAPPOTIN procureur fiscal de Vaux
xxxx - Jacques CHAPPOTIN avocat
xxxx - Marie-Ambroise x Guillaume REIGNAUT marchand à Escolives
xxxx - Nicolas CHAPPOTIN cavalier
xxxx - Nicolas CHAPPOTIN de Saint-Amant
xxxx - Geneviève EVRAT veuve de Jean-Jacques CHAPPOTIN conseiller au présidial - concession de bail - notaire X Auxerre


Autres Chappotin à Irancy non relié:
1566 - Jeanne °b27.3.1566 fille de Etienne CHAPPOTIN (idem ? le 7.5.1567 pour Marie)
1619 - Pierre CHAPPOTIN °b24.11.1619 Irancy fils de Nicolas et Marguerite MICHEAU
1622 - Germain CHAPPOTIN x30.5.1622 Irancy Catherine PIARDET
1628 - Marie CHAPPOTIN x4.2.1628 Irancy J. MARTIN
1632 - Jacques CHAPPOTIN bapt 23.3.1632 Irancy fils de Jacques le jeune et Claude MARTIN - parrain Jacques GAMARD curé d'Irancy
1636 - Jehan CHAPPOTIN décés 14.12.1636 Irancy
1637 - Pérette CHAPPOTIN décès 12.5.1637 Irancy
1701 - Philibert CHAPPOTIN commis au bureau des aides est témoins à un mariage à Irancy 3.11.1701
1740 - Claude CHAPPOTIN notaire au baillage d'Irancy 19.4.1740 (H1135 AD89)
1752 - bail d'une dime d'Irancy pour 9ans à Jacques CHAPPOTIN d'Irancy par St-Germain d'Auxerre (AD Auxerre E1134. 27.6.1752)
1763 - Claude CHAPPOTIN procureur des religieux de St Germain 24.1.1763 (H1135 AD89)
1765 - Pierre-François CHAPPOTIN °5.2.1765 Irancy +1829 Toulouse au cours d'un voyage dans les pyrenées pour sa santé. Il était bénédictin et dirigeait le collège de Pont le Voy dans le Loir et Cher en 1793. Il fut désigné pour cette fonction en pleine Révolution à cause des qualités qu'il avait montrées comme éducateur. On peut se demander s'il n'avait pas défroqué. Il continua jusqu'en 1824, ce qui tendrait à prouver cependant que son enseignement était bien orthodoxe. On l'a comblé d'éloges. Il est le seul avvec l'architecte Soufflot (constructeur du Panthéon) qui soit cité comme grand homme d'Irancy.
1764 - Pierre CHAPPOTIN chirurgien amodiation au greffe et notariat de la justice d'Irancy 18.8.1764 (E1134)

A raccrocher:
1534 - Claude, Etienne et Jehan CHAPPOTIN payent redevance aux Abbées de St Germain pour des maisons, vignes et propriétés diverses qu'ils possédaient sur leur territoire (AD YonneE1134 parchemin venant de l'abbaye de St Germain).
1670 - Anne CHAPPOTIN x François QUATREMER (QUATREMERRE) marchand demeurant à Vaux sur Yonne d'où un fils parrain à Coulanges en 1670 et un autre fils André marchand à Champs xpc notaire X Auxerre 25.1.1700 Germaine CHRESTIEN
1690 - André CHAPOTIN parrain d'un enfant d'André PETIT le 25.2.1691 à Coulanges
1692 - Philiberte CHAPOTIN x Melchior MASSI procureur fiscal à Champs. Elle est marraine en 1692 à Coullanges
1695 - Nicolas CHAPPOTIN procureur fiscal, cousin de Madeleine fille de Jean et Marie LALLEMANDé dont il assiste au mariage à Auxerre en 1695
1742 - Pierre CHAPPOTIN d'Irancy, et Pierre-Antoine CHAPOTIN aussi d'Irancy témoins à un mariage à Coullanges


A Chablis:
1676 - Marguerite CHAPPOTIN est marraine le 29.1.1676 et ne sait signer
1675 - Inhumation de Marguerite CHAPPOTIN le 8.3.1675 dans le cimmetière. Elle était veuve de François DEFA/DEPAS(?)
1678 - honneste fille Barbe CHAPPOTIN est marraine


Autres CHAPOTIN à Jussy
1776 - Charles-Louis CHAPOTIN de SAINT-AMAND, avocat en parlement signe au mariage de Jean-Jacques JAQUIN écuyer, chevalier de Saint-Louis avec Marie-Louise ANDRAS le 12.7.1776 [cf dépot du baptistaire et acte de notoriété concernant Madame Robinet épouse de Mr Chapotin de Saint-Amand pc 2.4.1787 RE/XVII/5 Ch Le Brun notaire à Paris)
1777 - Nicolas CHAPOTIN fils majeur de Germain CHAPOTIN et de deffunte Marie (?) de la paroisse d'Escolives, avec Marie MIDIERE fille d'un vigneron le 5.2.1777. La soeur de Marie Midière épouse peu après un laboureur. Nicolas Chapotin sait à peine signer. Il s'agit de mariages tres modestes

Chappotin de St-Domingue - non relié
Il y a de nombreux Chappotin à Saint-Domingue métis ou noirs. Cela a deux explications - soit un père colon Chappotin, soit un esclave affranchi prenant le nom du propriétaire de l'exploitation.
Dans les registres (Rivière Léogane ?) - cf les actes pour voir les filiations..
1723 - Pierrot CHAPPOTIN +1728 x1723 Jeanne RICHARD +1729 (nègres)
1723 - Marguerite baptisée - Mulatresse
1728 - Antoinette - Mulatresse batpisé, +1773
1772 - Marie-Christophe baptisé
1772 - Pierre CHAPPOTIN x Thérèse BAUDUY mulatres
1772 - Pierre CHAPPOTIN mulatre
1775 - Marie-Rose décés - mulatre
1775 - Antoine-Victor - bapt mulatre
1778 - Jeanne-Geneviève bap. mulatresse
1786 - Pierre déces mulâtre
1793 - Bulletin de mariage Claude CHAPPOTIN menuisier né natif du dit lieu âgé de 30 ans fils de Franço CHAPPOTIN et de Victoire POIX x19.8.1793 Port au Prince Anastasie ROBION âgée de 26ans fillsde Jacques ROBION et Magdeleine BIGOT.

Archive d'Haiti (AGH)!
1803 - Miss CHAPOTIN 24 ans témoin naissance Anne-Marguerite CORNILLEAU °7.10.1801 (déclaré 29.10.1803) fille naturelle de Anne-Jacquette-Sanitte CORNILLEAU 24 ans. Autre témoin Abraham MONICE 44 ans marchand
1804 - Marie-Rose CHAPOTIN °30.12.1803 (déclaré 31.1.1804) Port au Prince, fille naturelle de Marie-Claire CHAPOTIN 22 ans. Parrain Jean-Baptiste VIAU 24ans, marraine Rosette MICHAUX 24ans
1804 - Jean-Laurent CHAPOTIN 33ans militaire parrain de Laurent BARBE °26.2.1804 plaine du cul de sac fils naturel de Marie BARBE
1806 - Glodin CHAPOTIN menuisier, maitre témoin au déces 14.8.1806 Port au Prince de Pierre FLORANTIN 50ans
1818 - Desruisseau/deruisseau CHAPOTIN 24ans déclarant pour le déces 3.2.1818 Port au Prince de Greem fils naturelle de Remonnette
1818 - Desruisseau/deruisseau CHAPOTIN 26 ans déclarant pour le décés 10.3.1818 de Eulalie BOULON 40ans fille naturelle d'Henriette, née Plaine du Cul de Sac.
1819 - Marie-Claire CHAPOTIN °3.3.1819 Port au Prince fille natuelle de Antoine fils, sergent et Melise. Parrain Joseph-Rivers BOISSONNIERE capitaine cousin de l'enfant

Autre non relié à Paris:

I. François CHAPPOTIN +av1710 (avis de parents AN Y4207 20.11.1710 [D7509]) procureur au parlement x Nicole GROSSART (iad Bailly et Aveline 25.5.1707 clos de justice 11.8.1707 [R117] d'où
1. François CHAPOTIN advocat en la cour agé de 23 ans 1707, procureur en la cour de parlement dt place du chevalier Duguet paroisse Saint-Germain l'Auxerrois 1710
2. Michelle CHAPPOTIN 22 ans en 1707 x François FOURNIER procureur en la cour de Parlement dt rue des Trois Mauves? paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1710
3. Anne CHAPOTIN 13 ans en 1707
[à l'avis de parents de 1710: Claude MOUCHOT praticien au palais dt place du chevalier du guet psse St Germain de l'Auxerrois cousin paternel, Jean-Baptiste MIGNOT avocat au conseil dt rue St Mere s.. place Saint-Eustache cousin issu de germain paternel


1573 – Etienne CHAPPOTIN +1573 (inventaire pc 7.12.1573 IX-154) avocat au parlement avec des biens sis rue des Prouvaires, paroisse St-Eustache et à Troyes) cf branche de Nemours
1710 – François CHAPPOTIN procureur au parlement dt place du Guet paroisse St-Germain-l'Auxerrois x Marie-Claude-Cantienne AVELINE +1710 (iad 13.12.1710 XXVIII-109) d'où un fils unique (1 ans) avec pour subrogé tuteur Pierre AVELINE notaire et agent
1714 – Pierre CHAPOTIN marchand joaillier dt rue St-Denis. remboursement par le roi pc XXIV-284 18.4.1714
1727 – Edmé CHAPOTIN bourgeois de Paris x Madeleine BONNEAU (publication testament 11.12.1727 Y50 f°133)
1761 – Pierre CHAPPOTIN +av1761 marchand bourgeois de Paris d'où Jean-Baptiste CHAPPOTIN bourgeois de Paris x Paris pc XXXVIII-463 27.8.1761 Julien CARDINAL fille de Claude CARDINAL marchand bourgeois de Paris dt psse St-Germain-l'Auxerrois
1782 – inventaire après décès de la dame CHAPPOTIN 27.7.1782 RE/XX/8
1784 – Nicolas CHAPPOTIN +av1784 x Marie-Claude-Suzanne-Rose-Charlotte COSTE de NAUYOURDON (qui x2. Antoine-René PHILIPPE) elle fait une notoriété en rectification de ses noms pc 27.9.1784 RE/IV/9
1788 – Jean-Baptiste CHAPPOTIN MC/RE/IV/10 testament 16.11.1788, inventaire 14.11.1788
1789 – cloture d'inventaire Jean-Baptiste CHAPOTIN x Geneviève-Louise GODELART [R102]

Lettres entre François-Amable de Chapotin et Marie Joubert (retranscription Jean Le Marois 1939)
[notes de Jean Le Marois en 1939 accompagnant la lettre:
«  J'ai reçu de Selden une longue lettre plein de détails intéressants pour nous. Elle contenait des copies de lettres de François-Amable et de Marie Joubert. »
Pour lui la lettre pourrait ne pas être daté de 1834

A Léon de Chappotin

San Marios 28 Mai 1822

J'ai reçu votre lettre, mon cher ami, il y a presque 15 jours elle m'a été apportée par un nègre. Je sais pas la voie publique que Mr de Wolfe a épousé votre fille et qu'ils sont à la plantation de Mariana depuis quarante à cinquante jours à une demi-lieue d'ici.
Mon frère François me dit que Mr de Wolfe a été le voir deux fois tout seul et qu'il est allé aussi les voir, qu'il avait vu votre fille et qu'elle avait une ressemblance frappante avec votre soeur madame de Vincent qu'il les avait pressés de venir me voir, que le mari avait répondu que ses chevaux de voiture était fatigués, qu'il leur avait offert de leur envoyer sa propre voiture, mais que le mari ne le désirait pas. Ceci prouve qu'il ne désire point nous voir ou nous amener sa femme chez nous. Ceci fait que je reste chez moi.
Je crois volontiers que votre fille désire me voir, mais il n'y a pas de doute que son mari ne le désire pas. D'après ces faits, mon cher ami, il convient que chacun reste chez soi, je vous avoue que cela me fait beaucoup de peine.
Je vois avec chagrin que votre santé est ébranlée, vous devriez venir passer quelques temps avec moi pour vous remettre. Vous savez que vous viendrez comme dans votre propre maison ; si vous craignez la chaleur venez en Octobre, c'est dans ce mois que le vent du nord commence à souffler. Vous verrez le plus admirable climat, vous viendrez vous réposer dans ma maison; c'est alors que nous pourrions aller voir votre gendre et votre fille.
Je ne sais que penser de votre gendre est-ce la jalousie, est-ce défaut d'éducation, manque d'usage du monde ? Quel plaisir votre fille aurait en venant chez moi, elle serait avec mes deux filles, ses cousines; l'une d'elle parle anglais parfaitement car votre gendre et votre fille ne parlent qu'anglais. Ma femme qui depuis si longtemps désirait se rendre en France, c'est embarquée il y a deux jours pour Nantes ou elle restera. Ma fille Emilie a épousé Mr Le Masne, elle vit avec moi, son mari est parti pour la France il y a un an pour refaire sa santé; il reviendra à la fin de l'année. Ma fille Clémentine mariée à Mr Gleises vit avec son mari sur leur plantation qui est près de chez moi, il faut 8 minutes à pied pour aller de mon habitation à la leur, pratiquement nous sommes toujours ensemble.
Embrassez ma belle-soeur pour moi; recevez avec elle mille caresses de mes enfants, caressez les votres pour moi.

Pour la vie votre frère et ami.

Mariano de Chappotin


A Madame de Chappotin

La Havane 20 Novembre 1823

J'ai reçu, ma chère soeur, votre lettre; Clémentine me l'a lue, j'ai [pris note?] de tout de qu'elle contient et je ferai ce que vous me demandez. Je ne puis vous exprimer tout ce que j'ai resseni de la perte que vous avez faite en la personne de votre mari et moi d'un bon frère. Je vous préviens que la maison d'affaires de la ville Jauma.Goy et C° vous fera parvenir trois cents gourdes dont cent vous sont données par mon frère qui vous envoie milles souvenirs. Pour ce qui est des deux cents autres gourdes vous en donnerez à mon neveu 70 de ma part et 70 de la part de Clémentine ; Je vous demande d'accépter le reste de ma part. Ce qui fera pour vous en tou 266 gourdes.
Tous mes enfants se portent bien, ils vous présentent leur respect; embrassez les vôtres de ma part. Depuis le départ de Sophie [de Wolfe] et de son mari nous n'en avons point entendu parler.
Au revoir ma chère soeur donnez moi de temps en temps de vos nouvelles et comptez pour la vie sur la sincère affection de votre beau-frère et ami.

Mariano de Chappotin [François-Amable]


Lettre de Mme de Chappotin (Joubert)

Nantes, 1er Juin 1834

J'adresses cette lettre par le continent, ma chère fille, convaincue d'après votre dernière lettre que vous êtes sur le point d'embarquer.
L'idée du chagrin que vous avez éprouvé me brise le coeur.
Chère enfant c'est un sacrifice que vous faites pour vos enfants et vous en recevrez un jour la récompense. Combien je me félicite maintenant d'avoir eu le courage de me séparer de mon cher Charles. Hélas mes enfants ne nous appartiennent que pour faire leur bonheur et nous devons tout supporter pour ce but.
Je suis désolée que nous n'ayez pas plutôt opté pour la France; il semble que c'est pour moi une nouvelle séparation; mais quand je songe que vous n'abandonnerez pas votre soeur, notre pauvre Emilie, à laquelle vous êtes si nécessaire, cela adoucit mon chagrin.
Mes cheres enfants la ou vous allez vous ne trouverez pas de vrai amis, en dehors de votre famille, pour vous aimer, vous aider. Consolez vous mutuellement et puisse le souvenir de votre pauvre maman arriver jusqu'à vous. Je me mêle de vos conversations et à vos tendres embrassements quand vous aurez le bonheur de vous rencontrer.
Vous pouvez vous imaginer ma joie en apprenant votre heureuse réconciliation avec mon frère, bonne fille chérie, que de larmes j'ai versées en lisant tout ce que vous avez fait pour amener ce rapprochement. Je vous ai vue prosternée, suppliante, ce coeur de pierre ne voulait pas s'attendrir,que Dien vous bénisse mon enfant vous avez donné à mon coeur la plus grande consolation qu'il put ressentir.
La paix et l'union sont revenues parmi vous, puisse rien ne venir les troubler. Si jamais quelque nuage montait à l'horizon, songez à votre Mère et au chagrin que vous lui causeriez. Mon frère doit être bien heureux de vous voir toutes réunies. Je suis convaincue qu'il peut nous être utile en tout et que vous pouvez quitter les colonies avec beaucoup de tranquillité.
J'ai lu avec regret so association avec Mr C, je ne puis concevoir cela, nous avons si souvent parlé des dangers des associations (et encore avec qui ?) je m'en tracasse. Mais est-ce définitif ? l ne faut pas en parler et faire de notre mieux.
Je vais envoyer cette lettre à C d'Espinville, vous devez avoir eu grand plaisir à revoir cette estimable famille, rappelez moi à leur bon souvenir et à leur amitié. Dites leur bien que je ne les ai pas du tout oubliés et que je m'informes toujours de leur bonheur; mais je deviens vieille, mes infirmités se multiplient et j'ai même du mal à entreprendre une correspondance avec ma propre famille, mon coeur reste cependant pour aimer mes amis.
Si vous êtes près de ma chère Martine dites lui toute ma tendresse, dites lui que j'ai pleuré avec elle sur son cher mari, que j'ai partagé ses regrets et que je voudrais qu'elle vienne s'installer en France près de moi, elle trouverait en moi une mère et une amie. comme ce serait consolant pour toutes deux; mais je n'ose l'espérer. Je lui ai écrit deux fois depuis que je suis en France et je n'ai pas eu de réponse ce qui me peine: je ne puis croire cependant qu'elle m'ait oubliée. Embrassez là en lui faiant de tendres reproches de ma part.
Embrassez aussi ma chère Laurette qui me néglige elle aussi. J'ai été très rassurée en voyant que vous faisiez le voyage avec elle et le docteur. Cela calmera votre chagrin pauvre enfant, vous aurez eu besoin de tout votre courage; mais ce ne sera qu'une absence passagère et dans queslques mois vous vous retrouvez dans les bras de votre cher foulon[?] de votre soeur.
La peinture que vous me faites de votre union de votre bonheur domestique me cause une joie que je ne puis exprimer. Quelle reconnaissance ne devez vous pas à la providence, ma fille, vous êtes mariée à un homme bon, honnête, dévoué à sa famille, qui vous aime et a une entière confiance en vous; vous avez de jolis enfants qui promettent d'heureuses dispositions, votre fortune dépasse vos espérances. Quoiqu'il arrive vous serez à l'abri des coups du sort. Ah, remerciez Dieu et soyez convaincue que bien peu de personnes sont aussi heureuses que vous. J'espère que votre santé ne sera pas un obstacle à votre bonheur, vous me parlez de douleur vives à l'estomac, je vous en prie, ma chérie, prenez garde à votre santé ne négligez pas les petits maux de façon à ce qu'ils ne deviennent pas grands.
J'espère que votre voyage au continent vous fera du bien, le changement d'air et de nourriture, les fruits, tout cela renouvellera votre sang, vous reviendrez avec une nouvelle jeunesse.
Caressez vos enfants pour moi, dites à ma chère petite filleule que je voudrais qu'elle m'écrive bientôt; que j'aurai grand soin de lui répondre. Caressez aussi ma chère petite Antoinette et votre chère petite Amélie, parlez lui de sa grand-mère, dites lui quand elle pourra comprendre qu'elle l'aime beaucoup.
Mes chers petits ici vont bien. Emilie a été fatiguée cet hiver par une espèce de coqueluche; cela me donne une certaine inquiétude, un court séjour que nous avons fait à la campagne lui a rendu la santé. Clémentine s'est remise aussi d'un violent rhume.
La bonne Mme Vanener(?) en a eu le plus grand soin et les comptes au nombre de ses enfants. Emilie est bien heureuse de l'avoir trouvée; car que pourrais-je faire seule avec une santé qui me retient souvent à la chambre et m'oblige parfois à m'y faire soigner. Ce serait très mauvais pour eux et malgré tout le bonheur d'avoir près de moi des créatures aussi chères pour les aimer et en être aimée, je sens que je ne suis plus capable des soins nécessaires à leur éducation. Il est nécessaire de réformer, de suivre, de prendre des décisions et je ne suis plus bonne à rien.
Le calme, la tranquillité, une vie exempte de secousses, c'est ce qu'il faut pour prolonger mon existence.
Mon cher Charles vient d'être nommé ingénieur du canal de Bretagne; il va résider à Blain, une petite ville à 7 lieues de Nantes. Il pourra venir me voir souvent, il passera avec moi une partie de l'hiver, sa présence me vivifie, me console, j'en ai besoin je souvent si mal.
Je ne puis penser à l'île de cuba, à tous mes chers enfants sans désespoir à la pensée de ne plus jamais vous revoir et quand mes sentiments sont mêlés de soucis au sujet de votre santé, de votre bonheur, de votre tranquillité je n'ai plus de courage pour supporter mes peines.
Le 3 mai Andraite(?) est partie, elle a montré beaucoup de regrets en quittant la France. Mon Irène reste à ma grande satisfaction, je suis habituée à elle, à ses soins, elle est fidèle. Je crois qu'elle m'est attachée, peut-être est-ce une erreur mais je tiens à la garder, j'ai demandé sa fille, ce sera pour elle un grand réconfort. Elle est très pieuse depuis sa première communion et sa conduite à été très bonne. Dans tous les rangs de la société la religion est un grand frein et aussi une consolation pour les malheureux.
Puissai-je moi aussi essayer de devenir pieuse, le premier pas est fait, je suis allée à confesse et j'ai reçu le Saint-Sacrement à Pâques, je prie Dieu de me donner ce qui me manque: la rsignationsi nécessaire dans les tracas de la vie.
Alix ne vous a pas oubliées et s'intéresse vraiment à vous. Elle me demande souvent de vos nouvelles et s'intéresse à tout ce qui vous concerne. Je vais encore aller passer l'été avec elle dans la même campagne que l'an dernier. La ville est complètement déserte en été et l'état de ma santé ne me permet plus de grandes promenades, je me sens très isolée. A la campagne nous sommes mal logées, très resserrées comme logement; mais nous sommes environnées d'une aimable société, la paix et l'union rêgnent. Pendant notre séjour mon cher Charles viendra souvent, jugez l'agréable perspective. Si j'ai souvent de vos nouvelles, si j'apprends que vous êtes heureuse je m'abandonnerai avec plaisir à ces agréables distractions.
Je désire savoir si ma chère Emilie est complètement rétablie. Je pense que les chagrins dont elle a fait l'expérience ont affaibli sa santé. Je n'espère qu'en son courage et dans les consolations que vous lui prodiguerez. Chère et malheureuse fille combien courte ont été ses jours de bonheur ! L'amour de sa soeur, de mon beau-frère, leur heureuse arrivée ensemble tout cela servira à la consoler.
Est-ce très exact qu'Alphonse soit arthritique, ce serait pour moi un crucifiant chagrin; j'espère que s'il est atteint de cette maladie ce sera pas sans remède à son âge, étant donné qu'il existe de nombreux cas de guérison complètement.
Notre pauvre Martine est inconsolable. Comme je suis peinée pour elle. Que c'est affreux de perdre celui avec lequel on comptait passer sa vie, de le voir partir à la fleur de l'âge et pourtant qui peut se flatter d'échapper à pareile informatune ? Voyez cette pauvre Madame de Chappotin qui survit à son mari et à sa fille. Ce dernier coup est surtout terrible elle reste dans la misère; mais je ne puis comprendre cela alors qu'elle a pour gendres deux hommes si riches. Il me semble que leur premier devoir devrait être de venir à son aide; mais ce sont des gens sans pitité témoin mon cher beau-frère. Mais pendant longtemps il n'a pas eu de famille et sa conduite ne me surprend pas. Son fils lui rendrea cela avec usure: il y a dans ce monde une certaine justice que manque rarement de se faire sentir.
Mais cites moi ma fille quels sont ces ennemis qui poursuivent ma pauvre Emilie et dont elle a tant à se plaindre, j'ai beau me creuser la tête je ne puis imaginer qui son ces barbares qui ne savent pas respecter le malheur. Vous êtes en situation de me renseigner. Vous me feriez un grand plaisir quand ce ne serait qu'en me rassurant.
Je cros que je vous ait dit que j'allais quitter mon appartement on ne veut pas me donner de bail et j'en ai trouvé un qui me convient absolument. 5 fenêtre en face de la cour ayant une vue de côté sur la rivière, exposé au soleil et à deux pas de la promenade. Voyez les avantages inappréciables pour moi pour qui tout exercice est si pénible. Ce déplacement sera couteux, il est nécessaire que je meuble un grand salon; mais une fois organisée je serai parfaitement bien et j'économiserai cet été et je travaillerai comme une fourmi.
L'appartement que j'occupe actuellement est mal, il donne sur un petit jardin solitaire. La vue de la Promenade, les allées et venues seront pour moi une diversion souvent nécessaire.
Vous m'avez parlé de Coralie. Pauvre enfant comme elle me fait pitié avec tant de besoin de se faire aimer. A son âge on ne réfléchit pas assez à ce sujet. On entend souvent parler de ce désir immodéré de plaisir de s'amuser, de cette inquiétude dont on ne sait la cause et qui fait que pour parvenir à ce but on fait des choses fâcheuses. Cette première jeunesse a bien besoin de direction et d'indulgence. Quand cette première effervescence est passée on est tout surpris des erreurs dans lesquelles on aurait pu se précipiter.
Ce qui m'afflige le plus pour elle c'est le manque de vérité dans lequel est est tombée; c'est pour moi le pire.
Pauvre Mr Masson, je suis fâchée pour lui, cependant il se félicite d'avoir une telle fille. Elle même a écrit à ses parents des lettres pleines de sensibilité et raison. Pour le moment à en juger par les apparences ceci n'est pas facile à débrouiller.
Henri montre toujours les plus heureuses dispositions: sensibilité, bonté de coeur et aimable caractère: il se fait aimer de tous. Il est aussi le plus fort des enfants d'Emilie. Vous rappelez vous comme il était délicat; cela doit vous donner le meilleur espoir pour votre chère petite Pauline; ce sont souvent les enfants les plus délicats en apparence qui deviennent les plus forts.

13 Juin
Je vais envoyer cette lettre sur le Continent à l'adresse de Mr le Cte d'Espinville. Puissiez vous faire bon voyage. Hâtez vous de m'envoyer des nouvelles ma chère fille. Pensez à mon souci, rassurez moi. Au revoir.
Je vous embrasse et je vous serre sur mon coeur ainsi que vos chers enfants.

votre mère Joubert de Chappotin
Tous mes chers petits me chargent de vous embrasser pour eux.


[notes de Jean Le Marois en 1939 accompagnant la lettre:
«  J'ai reçu de Selden une longue lettre plein de détails intéressants pour nous. Elle contenait des copies de lettres de François-Amable et de Marie Joubert. »
Pour lui la lettre pourrait ne pas être daté de 1834
Sur Coralie: « Quand à Coralie qui fait des siennes et qui me paraît devoir être une Masseau qui est-ce encore ? Sallier m'a envoyé dernièrement des papiers d'où il résultait qu'une petite descendante des Santo s'était mariée précipitamment à 14 ans avec dispense d'âge de Napoléon, et pour cause ayant eu une enfant d'un cousin créole »

Biographie de Hélène de Chapotin (Mère Marie de la Passion, fondatrice des Franciscaines missionnaires de Marie)

CITE DU VATICAN, Jeudi 17 octobre 2002 (ZENIT.org) - Les religieuses Franciscaines Missionnaires de Marie, annoncent sur leur site internet (fmm.org) que, dimanche prochain, 20 octobre 2002, le Pape Jean Paul II déclarera leur fondatrice, Marie de la Passion, Bienheureuse. Elles offrent la biographe suivante de la fondatrice.
« Ce dimanche 20 octobre, Journée Mondiale des Missions, comme aussi fête de la Vierge, Mater Admirabilis, en l'année où nous célébrons les 125 ans de fondation de l'Institut, et à la fin de notre Chapitre général, est donc une date très significative pour nous en ce moment de notre histoire »,expliquent les religieuses.
« Avec notre Fondatrice seront béatifiés quatre Serviteurs de Dieu: Marcantonio Durando (+ 1880), lazariste, fondateur des Filles de Jésus de Nazareth qui avait tant désiré être envoyé en Chine ; Sœur Liduina Meneguzzi, de la Congrégation de St François de Sales, morte en Ethiopie en 1941 ; David Okelo et Gildo Irwa, martyrs, âgés respectivement de 16 et 12 ans, ils étaient catéchistes de la tribu Ocìoli (au Nord de l’Ouganda) quand ils ont été tués en 1918 »,ajoute le site.
Enfin, le site indique une nouvelle publication: "Hélène de Chappotin et les Franciscaines Missionnaires de Marie" : la nouvelle biographie publiée l’an dernier aux éditions du Cerf, en France, a pour auteur Marcel Launay, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Nantes et spécialiste de l’histoire du catholicisme. Le cheminement de Marie de la Passion y est tracé d’une façon dynamique, dans l’évolution de la société et de l’Eglise de son temps. Le sous-titre du livre est très parlant: "Oser sa vie"
Marie de la Passion (1839-1856)
Hélène de Chappotin, qui devait devenir plus tard la fondatrice des Franciscaines Missionnaires de Marie sous le nom de Marie de la Passion, est née à Nantes en 1839. Sa famille, son milieu sont nettement typés: vieille famille d’origine lorraine et bretonne, avec un passage aux Antilles, des grands-parents émigrés durant la Révolution, revenus en Bretagne à la Restauration, une foi traditionnelle, vivante mais austère, un attachement fervent à l’Église et à la monarchie dont les causes apparaissent alors inséparablement liées.
Au cœur de cette famille nombreuse et unie, la benjamine Hélène, extrêmement douée, grandissant heureuse parmi ses dix cousins et cousines dans le vieux château du Fort, près de Nantes. Certains traits de son tempérament font pressentir ses futures orientations spirituelles: le besoin de mettre immédiatement en pratique ce qui lui apparaît bon et beau, son amour pour les pauvres, son enthousiasme chevaleresque pour ce qu’elle appelle les grandes causes.
A partir de 1850, l’expérience de la mort va marquer sa jeune existence. Coup sur coup, elle perd une cousine très chère et ses deux sœurs aînées. Les circonstances amènent ses parents à se fixer en Normandie. Là, le dépaysement et la séparation de la bande joyeuse avec laquelle elle a grandi plongent la petite fille dans une solitude où sa personnalité mûrit précocement. Sa nature ardente, intelligente et volontaire, s’affronte depuis son tout jeune âge à une interrogation permanente, allant parfois jusqu’à l’angoisse: Qu’est-ce qui vaut la peine d’être aimé? - Une vie familiale paisible, dans un cocon protégé qui pourtant s’avère sans défense contre la mort, est-ce cela le bonheur? Un temps s’écoule qu’elle appellera plus tard le temps de ses infidélités, car Dieu ne lui a pas encore montré son visage et elle ne sait où fixer son cœur. Mais sa soif d’absolu sera bientôt comblée. En 1856, c’est l’expérience spirituelle qui oriente toute sa vie, où Dieu lui révèle à la fois son amour et sa beauté. Et tout aussitôt l’évidence que la vie religieuse sera pour elle la voie où elle pourra se livrer à Celui qui s’est emparé d’elle.
Suit alors une période de recherche et d’attente, marquée par la mort brutale de sa mère qui ne pouvait se résigner à sa vocation. Douloureuse et rude épreuve pour Hélène qui doit remettre un temps ses projets. Mais, en 1860, elle prend contact avec les Clarisses qui viennent de s’établir à Nantes. Cette rencontre est déterminante: sa vocation religieuse, jusque-là hésitante sur l’orientation à prendre, se trouve fixée pour toujours: Je devins fille de saint François et n’ai pas cessé de l’être.
Le 9 décembre 1860, elle entre chez les Clarisses: ce ne sera qu’une brève étape, mais capitale dans son cheminement. Le 23 janvier 1861, lors d’une nouvelle expérience spirituelle très forte, le Christ crucifié lève pour elle un pan du voile qui cache son avenir: c’est pour l’Eglise et le pape qu’elle est appelée à livrer sa vie. La ligne de fond reste la même: disponibilité totale à Dieu dont la beauté a ravi son cœur; ainsi, les événements peu à peu lui révèlent les modalités de ce don, consenti une fois pour toutes. Dans les jours qui suivent ce 23 janvier Hélène tombe malade, et sa famille, qui avait mal accepté son départ, multiplie les pressions pour la faire rentrer à la maison. Très vite, elle doit quitter le monastère des Clarisses.
Trois années s’écoulent alors, de 1861 à 1864, pendant lesquelles Hélène vit une période de désert et de maturation dont les fruits n’apparaîtront que plus tard. Sa famille, persuadée que la vie religieuse est trop rude pour sa santé, a gagné à son opinion tous les prêtres de Nantes. Hélène se retrouve isolée, chargée de toutes les grâces reçues, n’osant s’en ouvrir à personne. Une ressource lui reste: la lecture, sa passion depuis l’enfance. La bibliothèque du Fort est riche en ouvrages des grands auteurs spirituels du XVIIe siècle. Ils lui donnent accès à l’Ecriture Sainte et aux Pères de l’Eglise, notamment saint Augustin. Ce sera pour elle un acquis inestimable. Peu à peu la surveillance familiale se relâche et, en 1864, Hélène trouve soutien et encouragement près d’un Jésuite, le père Petit, récemment arrivé à Nantes et non prévenu contre sa vocation.
Il oriente Hélène vers la nouvelle congrégation de Marie Réparatrice qu’il a contribué à fonder avec la baronne d’Hoogvorst, et celle-ci accepte immédiatement la demande de la jeune fille. La pensée de mes Clarisses me brisait encore l’âme, dit Hélène, mais puisque la volonté de Dieu semble l’orienter ailleurs, et que sa famille est enfin prête à la laisser partir, elle entre chez les Sœurs de Marie Réparatrice. Après un an de noviciat durant lequel elle reçoit le nom de Marie de la Passion, et cette fois encore de façon inattendue (car les Réparatrices n’étaient pas d’orientation spécifiquement missionnaire), elle est envoyée en mission en Inde, dans la région du Maduré.
1865-1876
Son séjour en Inde durera onze ans. Il est la touche finale des longues préparations qui la mènent, d’étape en étape, vers sa tâche et sa mission propres de fondatrice, dans l’Eglise, d’un Institut dont la visée doit être universelle. Le Maduré où elle arrive est une mission qui a connu bien des vicissitudes, et a pratiquement été laissée à l’abandon après la suppression de la Compagnie de Jésus en 1774. Confiée à nouveau aux Jésuites en 1837, elle est en 1865 encore au stade des recommencements laborieux et tâtonnants, au milieu de divisions nombreuses dues principalement aux querelles de rites, de juridictions, d’où découlent des rivalités multiples. L’inexpérience des missionnaires doit chaque jour affronter des situations difficiles.
Quelques mois après son arrivée, Marie de la Passion est nommée supérieure de la maison de Tuticorin et un an après, en 1867, à 28 ans, elle est nommée provinciale des trois maisons que les Réparatrices ont au Maduré. Cette charge, qu’elle exercera durant neuf années, va lui donner une expérience étendue de la vie et des problèmes missionnaires. Sillonnant dans des conditions difficiles et fatigantes toute cette région au sud de l’Inde, Marie de la Passion se trouve en contact, non seulement avec la population indienne qui lui restera très chère, mais aussi avec le clergé missionnaire et les représentants de l’autorité coloniale britannique, anglicans ou protestants. Ainsi, en même temps que l’univers non chrétien, elle découvre d’autres cultures, d’autres mentalités, d’autres langues. En 1874, son champ d’action s’étend encore par la fondation d’une nouvelle maison à Ootacamund, dans le diocèse de Coïmbatore confié aux Pères des Missions Etrangères de Paris.
En 1876, une suite de circonstances douloureuses et contradictoires l’amène à quitter, avec une vingtaine de religieuses du Maduré, la congrégation de Marie Réparatrice. Cette nouvelle brisure va être le point de départ de son œuvre maîtresse dans l’Eglise, qui scelle en même temps son propre destin. Arrivant à Rome avec trois compagnes, en décembre 1876, elles soumettent au pape Pie IX leur désir de continuer à être religieuses en fondant la congrégation des Missionnaires de Marie, exclusivement vouée à la mission. Le 6 janvier 1877, Pie IX leur fait savoir qu’il autorise cette fondation, placée au point de départ sous l’autorité de Mgr Bardou, vicaire apostolique de Coïmbatore, en même temps qu’il les invite à créer un noviciat en France.
1876-1884
Après quelques semaines de recherches et de contacts divers, Marie de la Passion trouve un accueil chaleureux dans sa Bretagne natale, à Saint-Brieuc, dont l’évêque Mgr David se fait d’emblée son garant et son protecteur. Très vite des vocations se présentent et, en 1880, de la pauvreté des premières petites maisons de Saint-Brieuc, le noviciat peut se transporter dans la propriété des Châtelets, ancienne résidence des évêques de Saint-Brieuc, achetée pour les Missionnaires de Marie par un bienfaiteur, père de l’une d’entre elles. Toutefois, de nombreuses questions juridiques restent en suspens. L’arrivée toujours plus nombreuse de jeunes vocations détermine Marie de la Passion à retourner à Rome, pour donner à son Institut les bases canoniques régulières sans lesquelles il ne pourra se développer. Elle voudrait aussi lui donner l’appui d’un grand Ordre religieux qui lui assurerait stabilité et ouverture.
Dès son arrivée à Rome, les circonstances guident ses pas vers le ministre général des Franciscains et, immédiatement, elle se sent de nouveau chez elle près de saint François que, dans le secret de son cœur, elle n’a jamais cessé de nommer son Père.
En août 1882, la maison de Rome est fondée, et le 4 octobre suivant, fête de saint François d’Assise dont on célèbre le septième centenaire, Marie de la Passion est reçue dans le Tiers Ordre franciscain. C’est appuyée sur ces bases déjà solides: une implantation romaine, l’appartenance à l’Ordre franciscain, que Marie de la Passion va affronter la longue et douloureuse bataille des années 1882-1884 où son œuvre est remise en question. En effet, un procès d’intention lui est fait alors, contestant fondamentalement l’existence de son Institut. Elle est suspendue de sa charge de supérieure générale et reçoit l’interdiction de communiquer avec ses sœurs.
Après de longues démarches, ceux qui se sont faits ses défenseurs: le ministre général des Franciscains et l’évêque de Saint-Brieuc, obtiendront toutefois que le pape Léon XIII nomme un "chargé d’affaires" pour examiner sa cause. Les conclusions de l’enquête sont claires et décisives: en avril 1884, Marie de la Passion est réintégrée dans sa charge, et son Institut est autorisé à se développer dans la famille franciscaine.
Cette période, où Marie de la Passion se retrouve une fois de plus dans le désert, humiliée, condamnée sans avoir été entendue, sera pour elle un creuset fondateur. On voit dans la souffrance son charisme se purifier, s’unifier, s’approfondir. C’est de cette époque que sont datés quelques-uns de ses plus beaux textes spirituels et mystiques.
1884 -1904
Les vingt années qui suivent voient l’efflorescence extraordinaire de ce nouveau surgeon de la famille franciscaine qui se développe d’une façon que nul n’aurait pu prévoir. Mais ni l’affluence des jeunes qui arrivent comme touchées par une contagion, ni les appels qui lui parviennent de tous les coins du monde, ne la troublent ou ne la grisent. Elle assume de façon réaliste la tâche qui s’impose à elle: former, organiser, assurer l’avenir.
Sa vie, au cours de ces 20 années, est une "geste " héroïque où on la voit présente sur tous les fronts, matériel, spirituel, apostolique, social, ecclésial. Quatre-vingt-six fondations s’égrènent sur tous les continents, Europe, Asie, Afrique, Amériques, avec quelque 3 000 religieuses.
En 1900, sept Franciscaines Missionnaires de Marie sont martyrisées en Chine durant la révolte des Boxers, donnant à la fondatrice la joie d’avoir maintenant sept vraies Franciscaines Missionnaires de Marie! Pour les remplacer, elle enverra un nouveau groupe et, parmi elles, une jeune sœur, Marie Assunta, dont la générosité silencieuse aura vite conquis l’affection des Chinois avant de mourir du typhus dès 1905.
Marie de la Passion accomplira sa pâque le 15 novembre 1904, à San Remo. Le dimanche 20 octobre 2002, le Pape Jean Paul II déclarera Marie de la Passion Bienheureuse.
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/index_blessed_fr.html

LALLEMANDÉ (Paris)
(LALLEMENDE)
source: archives nationales - notes de Jean-Louis Mary-Defert (famillesparisiennes).

voir: Bail Gilles BITERNE, marchand de vins, bourgeois de Paris, Barbe LALLEMANDE, sa femme, Robert et Nicolas LALLEMANDE marchands bourgeois de Paris, à titre de rente, à Jean METTA maitre charpentier dt rue St-Victor. de deux masures au faubourg Saint-Victor. 4.7.1602 XVIII-134 f°xvii

N. N. LALLEMANDE x N. (de Seure ou Gouffette) d'où
1. Nicolas LALLEMANDE marchand au palais, marchand mercier alias marchand mercier groissier joallier bourgeois de Paris dt sur le Petit Pont au Croissant d'Or, il s'associe avec Mathieu Cressé pc VIII-606 12.3.1621 "pour la vente de leurs marchandises qui sont dans leurs boutiques se joignant dans la galerie des mercier aux Palais pour 6 ans, en partageant par moitié, saut pour deux marchands de la ville de Bordeaux dont Lallemande se réserve le profit". Il vend avec sa femme le 9.9.1610 une maison sise rue du Puits de Fer pour 800 livres à Guillemette de Herment veuve de Clément Lefort (XXIX-162). dt rue de la Calandre paroisse St-Germain-le-vieux 1610, il fait une donation mutuelle avec sa femme pc 23.6.1610 (Y150 f°81v°) x pc 18.7.1601 XLV-122 [J0463] Marie LEFORT fille ainé de Clément LEFORT marchand orfèvre bourgeois de Paris et Guillemette HEMANT d'où
a. Anne LALLEMANDE +av1661 (avis sur les enfants Y3947B 1.4.1661 [R3737] x1. pc 16.5.1627 II-122 [J0300] Arthur BITERNE / Arthus BITERNE +av1642 (avis 9.7.1643 Y3912B [R12843]) marchand mercier bourgeois de Paris fils de Germain BITERNE bourgeois de Paris et mesureur de charbon en ... et de deffunte Raouline THUNEVRY? x2. avant 1642 Charles PETITBON +av1661 (veuf de N... avec enfants) chirurgien à Paris d'où
du premier lit
a1. Marthe BITERNE 4 ans et demy en 1643 x Jean CHAMOIS / CLAMOIS contrôleur général de la maison du roi
a2. Michel BITERNE 3 mois en 1643
du second lit
a3. Marie PETITBON 14 ans en 1661
a4. Charles PETITBON 12 ans en 1661
b. Geneviève LALLEMANDÉ x pc 11.11.1633 pc II-145 [J0539] Nicolas FAVYN / Nicolas FAVIN +av1650 marchand mercier grossier joaillier à Paris dt rue Champfleury fils de feu Pierre FAVYN procureur en la prévôté de l'hôtel du roi, notaire en la cour et suite du roi et Claude CHESNEAU d'où enfants mineurs. Geneviève Lallemandé fait un acte de renonciation à une succession de Pierre Pescet chauffcire de France suite au décès de son époux Y3925 4.5.1650 [R11562]
2. Barbe LALLEMANDE x Gilles BITERNE marchand bourgeois de Paris 1601, 1627 alias marchand de vins, bourgeois de Paris 1602, dt rue de la Bucherie paroisse St-Séverin 1627, il font une donation à leur fils Médard d'une maison à St-Cloud près Paris, rue du Four, de Jardin et de terres audit Saint-Cloud de meubles et de rentes (pc 15.3.1624 insinué f°174 v° Y164) d'où
a. Medart BITERNE procureur au châtelet de Paris ca1627
b. Jehan BITERNE? huissier des requeste du pallais ca1627
c. Marie BITERNE x Nicolas MORIN huissier des requetes du pallais ca1627
3. Robert-Guillaume qui suit II.
II. Robert LALLEMAND (Robert-Guillaume) +av1614 marchand bourgeois de Paris ca1601 x Marie DESRIEUX elle fait un bail à un gagne denier d'une maison au faubourg St-Marcel 2.6.1614 VIII-586 f°378 d'où
III. Pierre LALLEMANDÉ marchand bourgeois de Paris dt rue Troussevache 1630, dt rue Tissanderie, paroisse Saint-Jean-en-Grève 1650 x pc 25.11.1630 II-134 [J0500] Marie GUILLAUME +v1680 (procuration pc Guyot sur la succession) fille de Michel GUILLAUME marchand bourgeois de Paris d'où
1. Marie LALLEMANDÉ x 11.9.1650 II-191 [J0125] Jean CHAPPOTIN avocat à la cour du parlement fils de Pierre CHAPPOTIN lieutenant au bailliage d'Irancy et Marie MICHAU
2. Pierre LALLEMANDÉ ca1650 qui suit
3. Jacques LALMANDE (émancipation Y3986B 1.6.1680 [R14369]) x Elisabeth PRUDHOMME d'où
a. Catherine LALLEMANDÉ (testament pc Dejean 19.5.1729 LXXVIII-635 non communicable sans dérogation, iad Saint-Georges 19.3.1733 IV-478 – non communicable sans dérogation), 15 ans en 1680 marchand boursière 1709 dans son testament elle fait une donation à son cousin Pierre Chappotin x Antoine-Barthelemy COLLOT +av1709 marchand à Paris
IV. Pierre LALLEMANDÉ (émancipation Y3986B 1.6.1680 [R14369]) x Anne LE BEGUE d'où
1. Louis LALMANDE 17 ans en 1680


Au mariage Nicolas Lallemandé / Marie Le Fort: pc 18.7.1601 XLV-122 [J0463] coté époux: Barbe de SEVE veuve de Henri GOUFFET, tante ; Robert LALLEMANDE / LALMANDE, marchand bourgeois de Paris, frère ; Gilles BITERNE, aussi marchand bourgeois de Paris et Barbe LALLEMANDE / LALMANDE, sa femme, beau-frère et sœur ; Jean GOUFFETTE et Michel MARESCHAL, marchands bourgeois de Paris, cousins, Pierre de RIEUX, aussi marchand bourgeois de Paris, allié

Au mariage Geneviève LALLEMANDÉ x pc 11.11.1633 pc II-145 [J0539] Nicolas FAVYN, dans les témoins: Jean GOUFFETTE marchand bourgeois de Paris cousin issu de germain

au mariage Pierre Lallemandé et Marie Guillaume pc 25.11.1630 II-134 [J0500]:
coté époux: Mtre Jacques BLONDEAU procureur au chatelet de Paris oncle maternel à cause de sa femme, Pierre DESRIEUX l'aisné et Pierre DESRIEUX le jeune marchands bourgeois de Paris oncles maternels, Nicolas PREVOST aussy marchand bourgeois de Paris, Maitre Germain VERRIER commis au greffe de la justice du consul de Paris.. ... oncles maternels à cause de leur femme, Jacques DESRIEUX, PIJART? pareillen? marchand bourgeois de Paris oncles du coté maternel, Arthur BITERNE cousin germain paternel à cause de sa femme .. Pierre LALLEMANDÉ, coté épouse: Guillaume PASTOUR bourgeois de Paris frère, Claude ALLEAUME procureur? au chatelet beau-frère à cause de sa femme, ...? Olivier RICHAR? marchand bourgeois de Paris oncle à cause de sa femme, Charles GUILLAUME marchand bourgeois d'Orléans oncle paternel, Michel GUILLAUME, Théodore GUILLAUME marchand bourgeois de ? cousins paternels, Simon LOURDET bourgeois de ..? cousin à cause de sa femme, Jean REGNARD? aussy marchand bourgeois de Paris? cousin, Pierre BARBIER, Nicolas de LAISTRE, François MORIN, Claude TURQUOIS et Martin ROBELLOT pareillement marchand bourgeois de Paris, tous amis de ladite Marie GUILLAUME

émancipation Y3986B 1.6.1680 [R14369] des enfants de Pierre et Jacques LALMANDE :
Guillaume GUILLAUME bourgeois de Paris oncle paternel, Simon GUILLAUME pretre bachelier en théologie oncle paternel, Michel CHAUVIN marchand bourgeois de Paris, Pierre CHAUVIN et René ROUGEAULT aussy marchand bourgeois de Paris cousins paternels, Louis LAROCHE maitre fourbisseur à Paris oncle maternel, Pierre SARAZIN bourgeoi sde Paris, Jacques de LA ROCHE aussy maitre fourbisseur cousin germain maternel, Claude BEGNYÉ maitre fourbisseur aussy cousin germain maternel et François FONTAINE maitre fourbisseur cousin germain maternel à cause de Catherine de LA ROCHE sa femme (procuration pc Guyot)

au mariage Anne LALLEMANDE x Arthur BITERNE 16.5.1627 II-122 [J0300], dans les témoins: Jehan GOUFFETTE marchand au pallais cousin paternel, Pierre LALLEMANDÉ cousin paternel, Pierre REYNILER? bourgois de .. aussy cousin paternel à cause de sa femme.

avis 9.7.1643 Y3912B [R12843] sur les enfants Anne LALLEMANDE x Arthur BITERNE: Baudoin CHAUVIN marchand bourgeois de Paris cousin maternel, Jacques du BREAS marchand bourgeois de Paris grand oncle maternel

Au mariage Marie LALLEMANDÉ x 11.9.1650 II-191 [J0125] Jean CHAPPOTIN:
de la part du dit sr Chappotin: Jean CHAPPOTIN, conseiller du roy au présidial d'Auxerre cousin germain, Mtre Germain SOUFFLOT conseiller du roy et substitut de mr le procureur du roy audit chatelet, honorable homme Edmé-Jean-Jacques DESCHAMPS, Pierre REGNAULDIN marchand bourgeois de Paris cousins, dame Germaine MELRAUD? femme de Mre de COUDRAY (..), de la part de ladite Marie LALLEMANDÉ, de Pierre LALLEMANDÉ son frère, Michel GUILLAUME bourgeois de Paris ayeul maternel, Guillaume GUILLAUME commis aux finances du roy, Simon GUILLAUME conseiller aumosnier de madame la duchesse d'Orléans oncles maternels, les sr Baudouin CHAUVYN et Jean VULLART marchand bourgeois de Paris aussi oncles maternel à cause de leurs femmes, Marie LORET veuve de feu Pierre LABORDE pareillement marchand bourgeois de Paris tante à cause de feu son mary Jacques DESRIEUX marchand bourgeois de Paris grand oncle paternel, Germain VERRIER principal commis au greffe de la justice des sieurs juges consuls des marchands de cette ville semblablement grand oncle maternel (ou paternel les deux initiales se chevauchant) à cause d'Elisabeth DESRIEUX sa femme, Germain VERRIER praticien, Henry LOURDET bourgeois de ladite ville de Paris cousins de ladite fille Lallemandé et me jean Soufflot avocat en la cour de parlement

Au mariage Pierre CHAPPOTIN (fils LALLEMANDÉ) et pc 3.11.1696 Le Roy notaire à Paris LXXXVII-702 [J0016] Françoise RENARD: parmi les témoins: Jean VULLART bourgeois de Paris et Marie GUILLAUME son épouse, grande tante du futur epoux, sieur Honnoré CALLES bourgeois de Paris ancien consul des marchands à Paris , demoiselle Geneviefve CHAUVIN son épouse cousine dudit futur époux, dame Claude GUILLORÉ veuve de noble homme Michel CHAUVIN marchand bourgeois de Paris ancien échevin de ctte ville, Charles CHAUVIN pretre docteur de sorbonne, noble homme Pierre CHAUVIN marchand bourgeois de Paris et ancien eschevin de cette ville, Me Léonord CHAUVIN conseiller du roy en l'hostel de ville de Paris, noble homme Louis PRESTY marchand bourgeois de Paris et ausi ancien échevin de cette ville et Marie CHAUVIN son épouse, tous ... cousins et cousines dudit futur époux


- testament (iad Pierre Chappotin 4.9.1737 X-441 [acteI9637-I9695] image 80), testament de Catherine LALLEMANDÉ le pc Dejean 19.5.1729 (copie collationnée) 16.3.1733 pc Boinvin notaire LXXVIII/ à Paris comme successeur à l'office et pratique de de Jeussey, elle donne à son cousin Pierre CHAPOTIN et à sa femme l'usufruit (...)


Avis 1.4.1661 concernant les enfants de Charles PETITBON et Anne LALLEMANDE, Avis par Jean CLAMOIS, contrôleur général de la maison du roi, tuteur de Marie, 14 ans et Charles, 12 ans, héritiers d'Elisabeth PETITBON, leur demie soeur, épouse de Pierre TOURBIER, maitre barbier chirurgien à Paris aussy fille et héritière dudit deffunt PETITBON son père et de .... FOEUN?? sa première femme, et encore héritiers avec Marthe BITERNE femme dudit Jean CHAMOIS deladite deffunte Anne LALLEMANDE femme en secondes nopces dudit Charles PETITBON et en premières noces d'Artur BITERNE vivant marchand bourgeois de Paris et quentier? les biens par eux dellaissez il leur appartien une maison court jardin lieux, ... et héritages scy au village de ... du près Saint-Gervais [..]
sont comparus scavoir Pierre TURBIER mtre barbier chirurgien à Paris beau-frère à cause d'Elizabeth PETITBON sa femme, Jacques LE FEBURE maitre barbier chirurgien à Paris beau-frère à cause de Marye PETITBON sa femme, Marin PAGEOIS bourgeois de Paris beau-frère à cause de Marguerite PETITBON sa femme, Michel de la BEL clerc du guet de la garde écossoise du roy oncle paternel à cause de damoiselle Gabrielle PETITBON sa femme, Mr Medard BITERNE procureur au châtelet de Paris cousin maternel, Guillaume GUILLAUME bourgeois de Paris cousin maternel, Baudouin CHAUVIN bourgeois de Paris cousin maternel, Jean VULARD / TULART bourgeois de Paris cousin germain maternel à cause de sa femme, Issac COLLETET cy devant procureur au chatelet cousin maternel à cause de sa femme?

Autres actes:
1587 - Médard LALMANDE marchand vendeur de bestiaux à pieds fourchus, dt rue de la Bucherie, à l'enseigne du Moustier, paroisse Saint-Séverin x Denise DROUET (iad C-126 20.7.1587)
1631 – Nicolas LALLEMAND marchand bourgeois de Paris II-137 26.7.1631 et 25.7.1631 quittances
1635 – vente de maison par Nicolas LALLEMANDÉ md bourgeois de Paris dt rue du Petit-Pont paroisse Saint-Germain-le-Vieil le 27.4.1635 XXXIV-60 à Pierre DEGISANCOURT
1645 – Constitution par Jacques BECQUET maitre graveur et par Marie BOUTILLIER sa femme dt rue de la Calandre à Nicolas LALLEMANT marchand mercier grossier joaillier dt rue de la Vieille Draperie de 16 livres 13 sols 4 deniers tournois de rente, au principal de 300 livre VII-659 30.1.1645
1650 - vente de droits successifs, Geneviève LALLEMANDE, Adam MEGENT XVIII-281 (REP6)
1650 - transport Nicolas VILLOT, Pierre LALLEMANDE III-589 14.9.1650 (REP9)



GOUFFETTE (Paris)

source: Archives Nationales, minutier central

cousins des Lallemandé
car:
- au mariage de Nicolas Lallemandé x Marie Lefort en 1601 [J0463]: Barbe de SEVE veuve de Henri GOUFFET est dite tante. Jean GOUFFETTE et Michel MARESCHAL, marchands bourgeois de Paris, cousins au même mariage
- au mariage de Geneviève LALLEMANDÉ (fille de Nicolas) x pc 11.11.1633 pc II-145 [J0539] Nicolas FAVYN, dans les témoins: Jean GOUFFETTE marchand bourgeois de Paris cousin issu de germain
- au mariage Anne LALLEMANDE (fille de Nicolas) x Arthur BITERNE 16.5.1627 II-122 [J0300], dans les témoins: Jehan GOUFFETTE marchand au pallais cousin paternel
- Nicolas LALLEMANDÉ aussi marchand au pallais cousin paternel à la tutelle des enfants de Pierre Gouffette/Le Heurteur 1623 et subrogé tuteur et cousin paternel de la fille de Jean Gouffette/Le Charron
(..)

I. Henry GOUFFETTE ca1573 +av1601 marchand chapelier à Paris et bourgeois de Paris x Barbe LE SEURE / Barbe DESEURE / Barbe de SEURE (de SEURE, de SEURRE, de SEVRE, de SEVE, de SEUZE, DESEURE, DESEURRE) ca1621 +1625 (iad 20.1.1625 VIII-618 [J7001]). Elle vend à son fils un cent de tapisserie, un dossier, etc pour demeurer quitte de la somme de 200 livres pc VIII-582 f°109 22.8.1612. Elle fait une constitution de rente avec sa famille pc VIII-561 f°245 20.3.1603 aux marguilliers de l'oeuvre et fabrique Saint-Pierre des Arcis [Il y a une constitution par Guillemette Dollé veuve de Jean de Foy et Mathieu Souplet à Barbe DESEURE veuve de Jean GOUFFETTE chapelier pc VIII-579 f°200 13.10.1611, et un autre accord pc 8.11.1613 VIII-584 f°274 de Guillemette Dollé veuve de Mathieu Soupplet et Jean du Derfoy md chapelier, Barbe SEURE veuve d'Henry GOUFFLETTE, et Mathieu Soupplet md chapelier son fils et Marie du Derfoy sa femme, constitution à Barbe DESEURRE veuve de Jean GOUFFETTE md chapelier, autre conssitution par la famille Sevestre libraires-imprimeurs pc VIII-579 f°200 et 248 13.10.1611 et 19.11.1611] d'où
1. Jean qui suit II
2. Pierre GOUFFETTE ca1613, 1621, 1625 marchand mercier au palais et bourgeois de Paris, dt rue Gervais-Laurent 1612, dt rue et paroisse Sainte-Croix en la Cité 1615, 1622, dt rue de la Jaufueye?? (cf inv de sa mère) devant l'église et paroisse de la Magdelaine 1625. Il fait un bail pour une maison à l'enseigne de la Clef, rue de la Clef pour 60 livres pc VIII-588 f°396 11.5.1615 à un tisssutier rubannier, et un autre pc VIII-591 20.3.1616 pour une maison à l'enseigne de la Maison Rouge rue de Gervais-Laurent à un bonnetier x pc Ph Cothereaux et des Quatrevaulx notaire le 21.3.1602 XXIV-210 Marguerite LE HEURTEUR +22.5.1612 Paris (iad 20.9.1612 VIII-598 liasse en mauvais état, avis 20.5.1623 Y3887 [R1446]) d'où
a. Pierre GOUFFETTE mineur 1623 (subrogé tuteur: Robert NERET md drapier bourgeois de Paris)
b. Marguerite GOUFFETTE mineur 1623 x pc 9.1.1624 VIII-618 Noël FERRET marchand au Palais bourgeois de Paris dt dans la cour du Palais 1634, huissier audiencier au châtelet de Paris 1636 (achat de l'office d'huissier audiencier au cĥatelet pour 17.000 livres 2.9.1634 VIII-641 fils de Pierre FERRET marchand bourgeois de Paris et + Anne GILBERT. Ils font un accord concernant une maison ç l'enseigne du coeur ruiné rue St-Honoré (5.10.1636 XXIX-345 f°II/C/LXXVI) [Marguerite GOUFFETTE x1. avec annulation du contrat pc 5.6.1622 VIII-612 François REVERSÉ notaire au châtelet dt rue des Arcis psse St-Jacques de la Boucherie fils de Gérard REVERSÉ marchand dt à Yerville en Beauce et Marguerite HUE, dans les témoins Ferrand de BEAUMONT tailleur et chausseterie des écurites de la Reine mère du roi, oncle maternel, Jean NERET tapissier bourgeois de Paris oncle maternel – constitution pc 28.7.1622 de la famille Gouffette et à François Le Prestre md joaillier, bgs de Paris de 112 livres 10 sols de rente, moyennant 1800 livres tournois, quittance de François Reversé notaire au châtelet et Marguerite Gouffette sa fiancée à Jean Neret maitre tapissier bgs de Paris - quittance pc 30.7.1622 de François Reversé notaire au châtelet dt au coin de la rue des Arcis et Marguerite Gouffette sa fiancée, à Jean Gouffette et autres, de 1800 livres, en déduction de celle de 3000 livres promise pour leur mariage, pc 5.8.1622 VIII-612 "protestation de Jean Gouffette md au palais, Robert Neret md drapier-chaussetier, se faisant fort de Jean Neret maitre tapissier bgs de Paris, auprès de Pierre Gouffette md au palais, pour la raison qu'il a entendu dire que ledit reversé était obligé à de beaucoup plus grandes sommes que la valeur de son office et pratique de notaire, à cause des 1800 livres tournois avancées pour le mariage de sa fille avec François Reversé notaire au Châtelet, et qui a été différé - Cassation du contrat de mariage pc 5.8.1622 entre Pierre Gouffette et François Reversé notaire au chatelet, pour le mariage dudit Reversé et de Marguerite Gouffette, remise de 1800 livres avancées par ledit Reversé, restitution des bijoux offerts, audit Reversé, qui se charge aussi de retirer les habits nuptiaux qu'il avait fait faire pour sa fiancée chez maître Pierre, tailleur d'habits, rue de la Calendre]
c. Barbe GOUFFETTE +23.10.1618
3. Marie GOUFFETTE rachat de rente avec Barbe de Sevre pc juillet 1609 VIII-575. Elle est dite séparée de bien 1625 x pc Ph Cothereau 22.7.1594 XXIX-94 Michel MARESCHAL marchand au Palais et bourgeois de Paris 1609, 1625
4.? Catherine GOUFFETTE religieuse au couvent de de Fontaine les nonnains? cf page 12 de l'iad de Barbe Le Seure
II. Jean GOUFFETTE ca1611 marchand mercier au palais et bourgeois de Paris, dt rue de la Pelleterie 1609, 1611, 1613, 1615, 1617, dt rue de la Savaterie paroisse St-Martial à l'enseigne de la Croix-Blanche 1621, 1622, 1625, 1627, il a une boutique sur les degrés du perron du Palais (inventairede 1613) alias boutique sise sur le grand perron du Palais 1623. Il fait un titre nouvel aux religieux minimes de Nigeons pc VIII-589 f°34 9.7.1615. Il signe un bail pour des lieux dépendant de la rue de la Savaterie, maison et hôtel de Pépin, auparavant la Croix-Blanche pour 200 livres par an pc VIII-594 f°421 13.12.1617 . Il achête une maison rue de Lourcines à l'enseigne de la Sonnette pc VIII-591 f°111 22.3.1616 à la famille Vallée. Il est associé en 1620 avec Antoine Charralt md bgs de Paris avec lequel il achête une loge située dans la halle de la foire St-Germain-des-Près en la rue mercière pour 1700 livres pc VIII-601 10.12.1620, qu'il revend pc 3.1.1625 VIII-604. x1. pc 25.1.1591 XXIX-88 devant G. Manot et Ph Cothereau notaires au châtelet de Paris Barbe LE CHARRON alias Françoise-Barbe LE CHARRON en 1621 +v1613 (iad VIII-599 14.1.1613 [J6801], Nicolas Lallemandé est subrogé tuteur) soeur de Charles Le Charron md orfèvre bourgeois de Paris et nièce de Jean Barthou bgs de Paris, fille de + Jean LE CHARRON maitre marchand orfèvre et Marguerite PALLIOT, Barbe Le Charron etait veuve de Benoît FORFAICT marchand mercier bourgeois de Paris. Elle apporte en dot x2. CV-511 26.1.1613 pc G Nutrat et Claude Le Jars notaires au châtelet de Paris Anne VIGNON +v1623 (testament pc VIII-606 19.1.1621, iad VIII-615 22.3.1623) soeur de Jean Vignon prêtre chapelain de l'église Notre-Dame de Noyon et curé de Quignery? et de Landeavoisin près Nesle en Picardie (cf page 42 inventaire vignon) x3. Paris pc Petit et Paisant 26.6.1633 Anne LE SUEUR ca1638 (cf acte pc 15.12.1638 VIII-645, ils font un inventaire avant mariage pc LXVI-152
[R1246]), veuve de Antoine GREGOIRE maitre apothicaire et épicier à Lagny d'où du premier lit
1. Jean GOUFFETTE l'ainé °v1594 1636, 1644 19 ans à l'iad de sa mère et 27 à celui de sa belle-mère, marchand bourgeois de Paris ca1636 1641 dt rue Saint-Martial 1637, 1638 dt rue de la Veille-Draperie 1640. Fait un transport à un autre md bourgeois de leur droit sur le 13e étal de la galerie aux merciers du coté de la Chancellerie du Palais pour 2300 livres VIII-645 12.11.1636, Il fait une transaction pc 8.6.1638 VIII-648 avec Jean Gouffette père à propos du 1er étal étant sur le perron du Beau Roi Philippe, à dextre en descendant pardevant au Palais surlequel ledit Gouffette fils à constitué une rente - Il fait un marché pc 1.6.1640 VIII-652 avec Adrien Petit architecte des bâtiment de msgr frère unique du roi pour refaire le mure qui fait la séparation de leurs héritages à Passy, près des minimes de Nigeons et bail de maison en l'ile du Palais. Il vend une maison sise au cloître de l'église St-Opportune pour 6600 livres pc 11.4.1644 XXXIX-181 [certains actes devrait peut-être être attribué au jeune – à re-vérifier]
2. Jean GOUFFETTE le jeune °v1596 17 ans à l'iad de sa mère et 26 à celui de sa belle-mère marchand bourgeois de Paris ca1641. marchand au palais, prend un bail pour une maison rue aux Féves psse St-Martial pc 2.6.1629 VIII-628, il fait un autre bail des 1er et 2étage de la maison qu'il occupe rue aux Fèvres pour 350 livres de loyer annuel pc 8.3.1638 VIII-648 x Marie BELLISSANT
3. Barbe GOUFFETTE °v1598 +v1641 (tution 16.10.1641 Y3909C [R12527]) (son subrogé tuteur et cousin paternel est Nicolas Lallemandé md au palais). Elle a 14 ou 15 ans au décès de sa mère. (La même? fait profession au couvent de Fontaine (abbaye de Fontaine en Beauce avec quittance pc 30.9.1640 VIII-653) x1. pc 21.9.1621 VIII-610 (dot 1600 livres) Rolland COLLETET marchand au pallais y demeurant rue de la vieille draperie paroisse St-Pierre-des-Trois 1621 (alias Pierre COLLETET dans l'inventaire de 1623) x2. 3.8.1636 VIII-645 Jean LESCOT marchand bourgeois de Paris d'où
a. Henry LESCOT 4 ans en 1641. A la tution: Baptiste LESCOT md bgs de Paris oncle paternel, Laurent LESCOT md bgs de Paris oncle paternel, Jean GOUFFETTE l'aisné md bourgeois de Paris oncle maternel, Jean GOUFFETTE le jeune md bourgeois de Paris oncle maternel, Henry GOUFFETTE bourgeois de Paris oncle maternel, Philippes GERMAIN (Gervais) bourgeois de Paris oncle maternel à cause de sa femme,
5. Henri GOUFFETTE °v1602 11 ans à l'iad de sa mère, 20 à celui de sa belle-mère, marchand bourgeois de Paris 1636. dt rue aux Feves paroisse St-Martial avec son frère Jean 1642
6. Nicolas GOUFFETTE °v1606 7 ans au décès de sa mère,
4. Marie GOUFFETTE °v1609 +av1636 4 ans au décès de sa mère, 14 pour sa belle-mère x pc VIII-624 26.9.1627 Philippe GERVAIS marchand chasublier à Paris alias maître brodeur chasublier à Paris dt sur le Pont Notre-Dame psse St-Symphorien 1636 fils de Jean GERVAIS marchand chasublier, bourgeois de Paris et Marie de LYVERNETTE [nièce coté maternel de Charles Le Charron md orfèvre et Guillaume Pijart md joaillier, Fs Le Prestre md joaillier bgs de Paris ami de la future épouse] d'où enfants mineurs 1636


I. Sébastien GOUFFETTE +1581 (iad 29.7.1581 Parque LXXXVI-156 n°1 décrit par richet [R6806]) marchand chappelier à Paris dt au bout du Pont aux Musmers. Il a Henry Gouffette pour exécuteur testamentaire et tuteur et curateur de sa fille x Denise FAVYN d'où
1. Denise GOUFFETTE mineur 1581

(avis 20.5.1623 Y3887 Pierre Gouffette x Marguerite Le Heurteur [R1446]) (transcription Bertrand Garnier):
"Baillée par escript par Robert Neret mar[ch]ant drappier Bourgeois de Paris Naratisve que après le decez de Marg[ueri]tte le Heurteur vivant femme de Pierre Gouffette mar[ch]ant mercier au pallais arrivé le xxiie may 1612. Ledict Neret auroit esté esleu subrogé tuteur à Pierre Marguerite et Barbe Gouffette et ledict Gouffette pour tuteur depuis laquelle eslection et le xxiiie octovre 1618 ladicte Barbe Gouffette seroit deceddée tellem[en]t qu à pr[ese]nt il ny a plus que lesd[icts] Pierre et Marguerite Gouffette mineurs ausquelz est besoing pourvoir d'unq tuteur au[tre] que led[ict] Pierre Gouffette leur pere daultant q[u'i]l est a pr[ese]nt insolvable grandement obéré envers plusieurs p[er]sonnes de grandes sommes de deniers que aulcuns ont faict vendre sur ledict Gouffette une moityé de maison size à Paris rue Gervais Laurens...
Les témoins de la page 166 sont :
Jean Gouffette mar[ch]ant mercier au Pallais, oncle paternel
Michel Marechal mar[ch]ant au pallais oncle paternel à cause de sa femme
Rolland Colletet mar[ch]ant au pallais cousin paternel à cause de sa femme
Nicolas Lallemande mar[ch]ant au pallais cousin paternel
Martin Courageux maître chapelier cousin paternel
Jean Neret marchant tapissier oncle maternel
Ferrand de Beaumont chaussetier des escuries de la royne mere du roy grand oncle maternel
Jean Morel mar[ch]ant drappier cousin germain maternel à cause de sa femme
Pierre Arnault marchant mercier cousin germain maternel à cause de sa femme
Hennemond Carrier mar[ch]ant mercier cousin germain maternel à cause de sa femme

L'avis des parents fut : page 167
ledict J[ean] Gouffette est d'advis que le pere continue la tutelle mais que les deniers soyent tenus par le subrogé tuteur et q[ui]l soit baillé par chacun an audict tuteur cent cinq[uan]te livres pour la nourritture et entretiennement de la fille et que la maison size rue S[ain]t Honnoré soit mise à loyer par les[dict]z tuteur et subrogé...... est d'advis que la part des mineurs quilz ont en une maison size fauxbourgs s[ain]t Marcel saisie sur ledict tuteur soit vendue conjointement avecq les partz dudict tuteur en son nom...

Il y a ensuite discussion pour savoir si la maison sera louée à un bahutier ou un fourbisseur.



voir: Valeria Pompejano Natoli, Verso una biografia di Guillaume Colletet, Volume 4 de Biblioteca dei Quaderni del Seicento francese, Quaderni del Seicento francese, 1989
"page 21: AN VIII-610bis 21.9.1621 Me Fiacre Joutet. Furent presens et comparurent personnellement honorable homme Jehan GOUFFETTE marchant au pallais et bourgeois de Paris y demeurant rue de la Savaterie paroisse St-Martial en son nom et comme stippullant en ceste partie pour Barbe GOUFFETTE sa fille et de ffuncte femme Françoise-Barbe LE CHARRON jadis femme en premières nopces dudit GOUFFETTE, ladite Barbe GOUFFETTE présente et consentant dune part et honneste personne Rolland COLLETET aussy marchant aud pallais y demeurant y demeurant rue de la vielle draperie paroisse St-Pierre des trois en son nom daultre part. Lesquelz de leurs bonnes volontéz sans aulcune contraincte comme ilz disoient ont recongneu et confessé avoir faictes acordé entre euls de bonne foy les traicts accordz don douaires promesses et obligations cy apres declarés pour raison du mariage qui
(...)
"au plaisir de dieu sera faict entre led Colletet et lad Barbe Gouffette en la presence de ladvis voulloir et consentement de leurs parens et amys cy apres nomméz Assavoir de la part de lad Gouffette future espouse d'honnorables personnes Nicolas LALLEMANDE marchant au pallais cousin du costé paternel et subrogé tuteur de lad future espouse, Barbe DESTUE femme de deffunt sieur Henry GOUFFETTE vivant marchand chappellier, grand mère, Pierre GOUFFETTE marchant aud pallais oncle paternel, Jehan BARTHOU bourgeois de Paris grand oncle du costé maternel, Jehan de SEVRE marchand couturier grand oncle du costé paternel, Charlot LE CHARRON marchand orfebvre et bourgeois de Paris oncle maternel, Charlot (....)

I. Pierre GOUSSESTE (tution 17.6.1684) marchand bourgeois de Paris x pc Mousnier et Parque 8.2.1665 Michelle-Agnes DAMERON (qui x2. (? pc Filloque 19.2.1683) Pierre GASTINEAU avocat en parlement d'où Louise-Michelle GASTINEAU) d'où
1. Jean-Baptiste GOUSSETE 19 ans 1686
2. Michel-Pierre GOUSSETE 18 ans 1686
3. Claude GOUSSETE14 ans 1686

1571 - Jean GOUFFET maitre chapelier et [de Deschamps?] x VIII-101 24.5.1571 Jacqueline BALET, assisté de Jacqueline BOUTET sa marraine et maitresse veuve de François LALEMENT sieur de Marmagne notaire et secrétaire du roi
1598 – Nicolas GOUFFETTE marchand mercier x pc 18.10.1598 (insinué Y137 f°315 v°à avec Jeanne de LA HAYE fille de feu Jean de LA HAYE maitre ceinturier à Paris et Denise MARTEAU, et nièce de Denise Marteau veuve de Lucas Steau maitre peintre à Paris (source Guiffrey)
1605 - vente par la famille GOUFFETTE bgs de Paris à Charles AVELINE maitre orfèvre de la maison de la coupe d'Or, sise rue de la Lanterne vis à vis de l'église St-Leu-Saint-Gilles pour 10.000 livres pc 5.9.1609 VIII-575 f°143, bail de ladite maison pc 9.9.1605 VIII-567 f°165
1604 – Gabriel GOUFFETTE marchand mercier dt rue la Calendre. Il fait un accord pc 21.1.1604 XXIII-223 f°V/C/II avec Jean Poitton maitre coutelier à cause de l'affaire suivante: ledit Gouffette voulait faire vendre quelques couteaux et meubles à l'encan au bout du Pont Saint-Michel, lorsque surgit ledit Poitton qui voulut saisir et ôter des mains dudit Gouffette lesdits Couteaux et lui coupa l'un des doigts de la main droite
1610 – Gabriel GOUSSETTE marchand quincaillier joeillier fit un bail pour une portion de boutique dépendant de la maison d'un horloger, dt au coin de la rue Dauphine du côté de l'hôtel de Nevers (XCCII-1571 f°XLVIII 19.8.1610)
- il y a une protestation de Jean GOUFFETTE père et fils, marchands au palais, bourgeois de Paris pc 7.5.1624 VIII-616
- Accord entre Jean GOUFFETTE en société (père et fils) 5.7.1630 VIII-630
- Nicolas GOUFFETTE pretre religieux profès de l'abbate St-Germain-des-Près, ordre de St-Benoît à Paris, il fait une résignation du prieuré de Notre-Dame de Nesle la Reposte pc 22.8.1637 VIII-646
- Jean GOUFFETE et Henry GOUFFETTE, frères, marchand bourgeois de Paris, Jean Colle est mis en apprentissage chez eux pc VIII-643 19.9.1635
- Jeanne Bourgeois se marie le 2.2.1642 VIII-652 en présence de Jean GOUFFETTE l'ainé md bgs de Paris son maitre, et Jean GOUFFETTE le jeune, ami
- Jean GOUFFETTE l'ainé md bourgeois de Paris fait un bail d'une maison à l'enseigne du Soleil d'Or, sise sur le quai regardant les Augustins, Ile du Palais
1643 – Etienne GOUFFETTE md quincaillier dt rue des Trois-Maries, il fait transport de son droit au bail d'une loge en la foire St-Germain des Près, rue de Picardie pour 75 livres de loyer pc 19.9.1643 XXIV-423 f°II/C/LXIX

1632 – Donation mutuelle entre Jean GOUFFETTE md bourgeois de Paris dt rue de la Savaterie paroisse St-Martial et Marie FRESLART son épouse pc XXXIV-54 f°8.4.1632
1644 – Jean GOUFFETTE marchand joaillier grossier 1644 (apprentissage de Pierre Dhernoyer 12.4.1644 pc VI-364)


I. Martin COURAGEUX maitre chapelier à Paris. Il fait un bail pour une maison rue de l'arbre Sec, à l'enseigne de la Rose Rouge pour 600 livres de loyers pc 2.9.1622 XXIV-309 d'où
1. Claude COURAGEUX x pc 10.11.1629 XXIV-327 f°iii/c/iii/xx Guillaume MORTEL marchand à la Ferté-Milon fils de Hubert MORLET menuisier dt à Acy-en-Multien et de + Françoise LHERMITTE

Plusieurs actes concernant un Pierre Courageulx md chapelier à Paris, dt rue St-Honoré en la maison ou pend pour enseigne l'Image St-Martin 1573, vivant en 1580

DE SEURE (Paris)

peut-être parent avec les Lallemande

I. Hector de SEURE (Le Sevre, de Sevre) maitre ceinturier à Paris dt rue de la Calandre 1574, dt rue St-Denis 1605 x Catherine GRESLYERE d'où
1. Barbe DESEURE / Barbe de SEURE (de SEURE, de SEURRE, de SEVRE, de SEVE, de SEUZE, DESEURE, DESEURRE) ca1621 +1625 (iad 20.1.1625 VIII-604). Elle vend à son fils un cent de tapisserie, un dossier, etc pour demeurer quitte de la somme de 200 livres pc VIII-582 f°109 22.8.1612. Elle fait une constitution de rente avec sa famille pc VIII-561 f°245 20.3.1603 aux marguilliers de l'oeuvre et fabrique Saint-Pierre des Arcis x Henry GOUFFETTE ca1573 +av1601 marchand chapelier à Paris et bourgeois de Paris alias maitre ceinturier à Paris
2. Jehan de SEURE maitre ceinturier à Paris x 2.12.1573 IX-224 La Morlière (décrit in Richet [R7133] Anne AUBERON veuve de Jehan de LA VIGNE maitre ceinturier à Paris
3. Catherine de SEURE x pc 4.2.1574 XXIX-59 Simon de VAULX marchand parfumeur dt rue de la Calandre 1574

1581 – inventaire après décès de Jehan SEVRE (ou SEURE) compagnon ceinturier près de l'église ND de Bonne Nouvelle XCI-129 10.5.1581

I. Antoine de SEVRE marchand de vins bourgeois de Paris x Marguerite de la CHARTIE d'où
II. Antoine de SEVRE chirurgien dt à Paris rue Comtesse d'Artois x pc 4.6.1630 II-132 Marguerite LESTOURMY (t: François ROBERDAN md orfèvre à Paris, à cause de Marguerite de SEVRE sa femme, Simon LOURDET entrepreneur de manufacture de tapisserie de Turquie, bourgeois de Paris cousin de ladite Lestourmy par sa femme)

1551 - Germain LE SEURE marchand chaussetier à Paris fait un bail pour une maison rue Transnonnain, le Pot d'Etain, appartenant à Jean DUHET bourgeois de Paris pc CXXII-1373 5.3.1551
1615 – Pierre LE SEURE procureur en la cour du parlement de Paris dt rue de Perpignan, paroisse Ste-Madeleine x Marguerite ROUSSELET, ils font une donation mutuelle pc 9.7.1617 Y156 f°331
1617 – Pierre LE SEURE +av1617 juré porteur de sel au grenier à sel de Paris x Marie CHEUDON qui x2. pc 9.7.1617 Y158 f°323 v° André de LA RUE md bourgeois de Paris dt rue des Prêcheurs, paroisse St-Eustache
1639 – François SEURE maitre tapisssier (contrat d'apprentissage chez lui 26.4.1639 XVIII-255
1644 – Anne SEURE x Guillaume de LONGUEJOE écuyer sieur du Breuil dt à Paris rue de la Lingerie paroisse St-Eustache, donation mutuelle 1.8.1644 Y183 f°431

DESRIEUX (Paris)

source: Archives Nationales, base SIV

I. N.DESRIEUX d'où
1. Pierre DESRIEUX l'aisné 1630
2. N. DESRIEUX x Jacques BLONDEAU ca1630 +av1641 procureur au chatelet de Paris 1630
[idem ? 2. Marguerite DESRIEULX ca1641 elle vend l'office de procureur au châtelet héréditaire pc 8.3.1641 IX-86 x Jean BLONDEAU +av1641 procureur au chatelet de Paris d'où
a. Jean BLONDEAU avocat au parlement 1641 [il y a un mariage d'un Jean Blondeau avocat en parlement fils de + Jacques Blondeau procureur d'office à Soulignac pc 26.4.1643 VI-233 avec Françoise Dubois fille de + Ambroise Dubois valet de chambre et peintre du roi à Fontainebleau et Françoise de Hoey, et un autre Jean Blondeau avocat au parlement dt Vieille rue du Temple paroisse St-Paul x pc 22.2.1647 XIX-435 Hélène Maillard veuve de Charles Gaultier sr de Crézancy et Boullanes, fille de Louis Maillard chevalier seigneur de Baloy, Fonteniot et St-Suplex et Marie Thomas)
b. Gabriel BLONDEAU mineur en 1641
3. Marie DESRIEUX dt rue Vieille du Temple paroisse St-Paul 1641. Pierre Blondeau prêtre religieux de l'ordre de St-Augustin prieur du prieuré de Chalmaison près de Provins, prend l'engagement de la loger et nourrir pendant la vie de laidte Desvieu moyennant la cession de meubles à elle appartenant et notamment d'un petit tableau sur cuivre garni d'une bordure d'ébène où est représenté la naissance de Notre Seigneur et d'un morceau de licorne (31 .7.1641 Y181 f°390) x Guillaume LALLEMAND alias Robert LALLEMANDE +av1630 marchand bourgeois de Paris d'où postérité
4. Jacques DESRIEUX +av1650 marchand bourgeois de Paris x Marie LORET (qui x2. Pierre LABORDE)
5. Pierre DESRIEUX marchand bourgeois de Paris 1630
6. Elisabeth DESRIEUX dt en l'hotel de la juridication consulaire de la ville de Paris paroisse St-Mery 1660 x Germain VERRIER +av1660 principal commis au greffe de la justice des sieurs juges consuls des marchands de cette ville, greffier de la juridiction consulaire de la ville de Paris d'où
a.? Germain VERRIER praticien 1650 [idem? Germain VERRIER greffier en la juridiction des consul x Anne DESNOTZ fille de Jean DESNOTZ notaire de 1631 à 1671 et Geneviève HERON, idem? Germain VERRIER greffier en chef du consulat de Paris et Jean VERRIER bourgeois de Paris cousins paternels des enfants de + Louis GODIN en 1690 avis Y4020A d'où
a1. Marguerite VERRIER x 23.6.1699 CXII-420B Pierre-Jacques THERRESSE fils de + Jacques THERRESSE
b. Pierre VERRIER sa mère fait son exhérédation le 11.3.1660 Y197 f°433 v°


au mariage Pierre Lallemandé et Marie Guillaume pc 25.11.1630 II-134 [J0500]:
coté époux: Mtre Jacques BLONDEAU procureur au chatelet de Paris oncle à cause de sa femme, Pierre DESRIEUX l'aisné et Pierre DESRIEUX le jeune marchand bourgeois de Paris oncle maternel, Nicolas PREVOST aussy marchand bourgeois de Paris, Maitre Germain VERRIER commis au greffe de la justice du consul de Paris.. ... oncles maternels à cause de leur femme, Jacques DESRIEUX, PIJART? pareillen? marchand bourgeois de Paris oncles du coté maternel, Arthur BITERNE cousin germain paternel à cause de sa femme .. Pierre LALLEMANDÉ, coté épouse: Guillaume PASTOUR bourgeois de Paris frère, Claude ALLEAUME procureur? au chatelet beau-frère à cause de sa femme, ...? Olivier RICHAR? marchand bourgeois de Paris oncle à cause de sa femme, Charles GUILLAUME marchand bourgeois d'Orléans oncle paternel, Michel GUILLAUME, Théodore GUILLAUME marchand bourgeois de ? cousins paternels, Simon LOURDET bourgeois de ..? cousin à cause de sa femme, Jean REGNARD? aussy marchand bourgeois de Paris? cousin, Pierre BARBIER, Nicolas de LAISTRE, François MORIN, Claude TURQUOIS et Martin ROBELLOT pareillement marchand bourgeois de Paris, tous amis de ladite Marie GUILLAUME


I. Rasse DESRIEUX (alias François?) chirurgien du roi à Paris d'où
II. François DESRIEUX chirurgien juré à Paris x pc 12.6.1551 VIII-212 Marie LEPRETRE fille de + Jean LEPRETRE et Marguerite BOURCIER (Marguerite BOURCIER x2 Laurent MATHOU marchand bourgeois de Paris)

- Marie DESRIEULX ca1614, 1641 elle fait un bail à Jean Jollivet, gagne denier à Paris, d'une maison au faubourg Saint-Marcel, en présence de René de la Ferté caution 2.6.1614 VIII-586 f°378. Fait un accord avec Pierre Blondeau prêtre religieux de St-Augustin et prieur de Charlemaison près Provins qui lui promet de l'acceuillir en son prieuré de Charlemaison. Elle lui laisse tous ses meubles (pc 31.7.1641 XIX-422) x Robert LALLEMAND +av1641 bourgeois de Paris


I. N. DESRIEUX d'où
1. François qui suit II
2. (probablement) Michelle DESRIEUX (iad LXXXVI-166 18.11.1591) x Etienne DESGROUX (testament pc 31.10.1590 LXXXVI-131) marchand bourgeois de Paris dt rue au Feurre paroisse St-Eustache 1590 "la tête noire". Il veut être enterré aux Saints-Innocents, près la chapelle d'Orgemont
II. François DESRIEUX +26.7.1579 (iad Parque LXXXVI-155 n°14 5.8.1579 décrit Richet [R6437], Estienne Desgroux marchand bourgeois de Paris est éxécuteur testamentaire) marchand drapier et bourgeois de Paris. "inventaire de ses biens demeurez après le trépas dudit deffunct qui fut le 26 juillet dernier passé en l'hostel de h.f Catherine Bagore veuve de feu Girard Chassebras rue de la Buscherie près la place Maubert, trouvez et estans en une maison assise à Paris rue des Vielz Augustins où ledit deffunt faisait sa demourance, monstrez par ledit Pierre des Rieulx prisés par Jehan de Soulz-le-Monstier sergent priseur vendeur juré de biens meubles à Paris" x pc 22.12.1551 pc Raynebault et Pierre Thibault notaires Catherine LEFEVRE. Les enfants mineurs de feu Pierre Lefèvre, m b P, et de Marie Lelorrain font un bail pc VIII-220 7.3.1555 n.s) à hon h François DESRIEUX, md drapier b P, et Catherine Lefèvre , sa f, bail à ces derniers d'une maison « l'image St-Fiacre » rue de la Barillerie devant la porte du Palais du côté du pont St-Michel, la totalité de la maison vaut un loyer de 120£. d'où
1. Pierre DESRIEUX marchand mercier grossier à Paris
2. Jehan DESRIEUX mineur 1579 (sous la tutelle et curatelle de Jehan Chassebras bourgeois de Paris, Guillaume Chaillou md mercier au pallais subrogé tuteur)
3. François DESRIEUX mineur 1579


François DESRIEUX (x Catherine Lefevre), dans son inventaire [R6437]. Pas mal d'actes sur Putheault: obligation 18.8.1578 pc Cothereau et Lemoine?, un laboureur de Putheault lui doit 42 écus soleils sur laquelle somme il avait promis de livrer au déffunt audit lieude Putheau 3 muyds de vins (...). Il y a un mémoire en livre de papier " mémoire de ce qu'il m'est deu à Suresnes et ce que j'ai acheté" " mémoire de e qui m'est deu à Putheau et ce que j'ai acheté.
Bail exibé par ledit DESGROUX du 8 novembre 1575 (pc Le Gendre et Favyn) ledit deffunt et ledit Desgroux avoir baillé à titre de loyer d'argent pour 6 ans à Pierre JUBIN mairtre charcutier à Paris dt à la place Maubert à la Croix-Hemon près les Carmes, une maison assise devant les Carmes à l'enseigne de la Caige d'Or appartenant aux bailleurs par moitié bail de 180 livres
Bail du 2.8.1577 (Fardeau et Perier). Le deffunt en son nom, ledit Estienne DESGROUX à cause de Michelle DESRIEULX sa femme et comme se portant fort de Jehan CHASSEBRAS et ZACARIE THEVENOT maitre tapissier bourgeois de Paris avoir baillé pour 6 ans à Catherine BAGORE veuve de feu Girard CHASSEBRAS maitre apothicaire bourgeois de Paris une maison à Paris, près la Croix-Hemon faisant le coing de la rue des Noyers. Bail = 300 livres de loyer, soit audit François des RIEULX pour la moitié de 5/6e de la moitié, et pour 1/3 de 4/5e de l'autre moitié 102 livres 10 sols, audit DESGROUX pour pareilles portions de la même somme, audit Jehan CHASSEBRAS pour 1/3 en 4/5 en une moitié, 40 livres, et audit THEVENOT pour 1/6e en une moitié et 1/5e en l'autre 55 livre
- En inventoriant lequel bail, DESGROUX et CHASSEBRAS et Pierre DES RIEUX ont déclaré que ladite maison qui soulloit etre en 2 appartenances aucoing des carmes qui en ont fait bail à Pierre DES RIEUX.
- quittance passée entre ledit deffut, CHASSEBRAS et DES RIEULX (Fardeau et Perier) du 17 mars 1577, DESRIEU a quitté [le deffunt? (écrit au dessus)] CHASSEBRAS de sa part et portion de tous les louages de ladite maison moyennant ce ledit CHASSEBRAS a quitté DES RIEUX tant de sa part et portion des réparations qu'il a fait faire en la maison



1527 – Pierre des RIEUX apothicaire épicier bourgeois de Paris fait une attestation pc 21.2.1527 XXXIII-11 f°543
1544 – Guy DES RIEULX enlumineur vente d'héritage VIII-71 f°54 31.5.1544
1560 - 24 mars 1560. — Julien Mézières, libraire et relieur, exerce de 1560 à 1571, rue des Carmes, à l'enseigne de la Queue-de-Renard, entre les deux portes du collège des Lombards, et Marguerite Desrieulx, sa femme, donation mutuelle. (Arch. Nat., Y 101, f° 315 v°.) (source Renouard sur les libraires)
1581 - 4 octobre 1581. — Nomination d'un tuteur aux enfants de feu Guillaume Jullien [libraire] et de Disdière Desrieulx, sa femme : Guillaume, âgé de 22 ans, Guyonne, âgée de 18 à 19 ans, et Baptiste, âgé de 10 à 11 ans. Le conseil de famille se compose de Michel Jullien [libraire], cousin paternel, Jean Noël, beau-frère, Philippe Parent, Hilaire Le Bouc et Cyprien Bruneau, cousins, Martin Le Jeune et Gilles Gourbin, voisins et amis [ces quatre derniers libraires]. (Arch. Nat., Y 5252, à la date.) (source Renouard sur les libraires)
1582 - cdm Jehan DESRIEUX dt à Paris rue de la Barillerie psse St-Pierre-des-Arcis, 24 ans et plus, orphelin de mère et de père, fils d'un marchand drapier, marchand mercier épouse Jehanne d'ORLÉANS, dt à Paris rue de la Pelleterie paroisse St-Jacques de la Boucherie veuve d'un marchand mercier XXIX-74 21.7.1582
1585 – iad Jehan DESRIEULX, dt rue de la Vieille Pelletier 1.3.1585 XXIII-132
1589 - Madeleine DESRIEUX x Hilaire LE BOUC bourgeois de Paris marchand libraire d'où Eustache LE BOUC marchand libraire dt rue des Sept Voyes du Mont-Saint-Hilaire x pc 10.1.1589 XXIII-93 Bonne LENFANT fille de +Claude LENFANT bourgeois de Paris dt rue de Parpignanc, psse St-Christophe et Bonne PEUCHER
1585 - iad Jehan DESRIEULX (iad 1.3.1585 XXIII-132) dt rue de la Vieille Pelleterie
1600 - Renonciation par Alain BOBYE notaire au chatelet, dt rue Saint-Antoine, psse St-Paul, Martin BOBYE bourgois de Paris dt rue Saint-Honoré, François DESRIEULX marchand bourgeois de Paris dt rue de la Savaterie et Marie BOBYE sa femme, à la succession de feu Noël BOBYE gendarme de la compagnie du Seigneur de Villars leur frère XXIII-102 23.2.1600.
1606 – inventaire des biens et marchandises de François DESRIEULX marchand mercier, bourgeois de Paris à la requête de Marie BOBIE, sa femme pour la séparation de leurs biens 12.7.1606 XXIII-136
1625 - iad Marie LE CHARRON veuve de Pierre DESRIEULX marchand bourgeois de Paris, juré mesureur de charbons dt rue et paroisse Saint-Jacques de la Boucherie II-117 23.10.1625
1636 – Vente à André TERRIER maitre menuisier dt grande rue au faubourg St-Denis, paroisse St-Laurent, d'une maison sise faubourg St-Martin, appelée le Château Caudon, autrement dit la Maison rouge, appartement par moitié à Françoise DES RIEUX, suivant sentence entre eux et Jean GALLOIS aussi maître menuisier au faubourg Saint-Denis pour 500 livres tournois 7.11.1636 II-153
1638 – René DESRIEUX évêque d'Orléans 9.12.1637-9.10.1638 RE/XLVI-1
1641 – Antoine DESRIEUX religieux et chambrier de l'Abbaye Saint-Victor. Il est question d'un bail pour la maison "Aux Armes de Saint-Victor" sise rue Neuve Notre-Dame pc 18.7.1641 XXIX-180
1650 - Obligation Jacques DESRIEULX marchand à Paris, et Pierre DESRIEULX marchand à Paris LI-306 9.12.1650

VERRIER (Paris)

famille allié aux Desrieux

sources: Archives Nationales – recherches Christian Gennerat (arbre fda101)


I. Germain VERRIER +av1660 principal commis au greffe de la justice des sieurs juges consuls des marchands de cette ville, greffier de la juridiction consulaire de la ville de Paris x Elisabeth DESRIEUX dt en l'hotel de la juridication consulaire de la ville de Paris paroisse St-Mery 1660 d'où
a. Germain VERRIER praticien 1650 qui suit II
b. Pierre VERRIER sa mère fait son exhérédation le 11.3.1660 Y197 f°433 v°
II. Germain VERRIER greffier en la juridiction des consul x Anne DESNOTZ fille de Jean DESNOTZ notaire de 1631 à 1671 et Geneviève HERON d'où
1. Geneviève VERRIER x N. MÉRÉHAN d'où
a. Marie-Geneviève MÉRÉHAN
2. Jean VERRIER greffier de la juridiction consulaire x Elisabeth-Marguerite THERESSE / THEREZE
3. François-Marquis VERRIER bourgeois de Paris
4. Germain VERRIER greffier de la juridiction consulaire
5. Angélique-Aimée VERRIER °1680 +30.9.1758 Paris, Saint-Médéric x Jean POISSALOLLE +1730 (iad pc Langlois et Jourdain 7.3.1730, clos de justice le 6.5.1730 Y5293) bourgeois de Paris) bourgeois de Paris d'où postérité
6. François VERRIER bourgeois de Paris x Elisabeth-Savinienne DOYEN +15.4.1766 Paris, St-Germain l'Auxerrois (qui x2. Jean-François DEHAYS)
7. Anne-Marguerite VERRIER x x 23.6.1699 CXII-420B Pierre-Jacques THERRESSE (iad pc Le Court et Desnotz le 22.5.1713 clos de justice le 3.7.1713 [R111]) bourgeois de Paris dt Cloistre et paroisse St-Mery fils de + Jacques THERESSE


- Germain VERRIER greffier en chef du consulat de Paris et Jean VERRIER bourgeois de Paris cousins paternels des enfants de + Louis GODIN en 1690 avis Y4020A


GUILLAUME (Paris)
(Guillaulme)

source: archives nationales

voir: Michel Dumolin, Études de topographie parisienne, Volume 3, 1931 page 201
voir: Elisabeth Floret, Inventaire après décès de Simon Lourdet, directeur de la Savonnerie (1665) et de sa femme Françoise Carré (1665). in Bulletin de la Société de l'histoire de l'art français, 1995, p. 119-124

I. Pierre GUILLAUME marchand bourgeois de Paris x Marie PERLIN ca1601, 1612 dt à Paris lors de son remariage ses biens consistent en un tiers d'une maison à Paris rue de Long-Pont, près l'église Saint-Gervais, à l'enseigne de l'Image Sainte-Barbe, et 300 livres tournois en argent comptant et en meubles estimés 300 livres tournois.En 1612, elle demeure rue de Long-Pont paroisse St-Gervais et fait une donation pc 13.11.1612 Y153 f°84 v° sous certaines conditions à Marguerite Guillaume femme de Claude Gizon md bourgeois de Paris sa fille et à Marie Le Saige, femme de Guillaume Lestournay md bourgeois de Paris sa petite fille de tous les biens meubles et immeubles qui lui appartiendront lors de son décès tant à Paris qu'à Champagne-en-Brie (près Moret) (elle x2 3.3.1576 Y117 f°257 v° Antoine BESSON +av1601 maitre armurier du roi, mariage en présence de Claude Bazin docteur régent en la faculté de médecine de l'université de Paris) d'où
1.Marguerite GUILLAUME x Claude GIZON marchand bourgeois de Paris 1605, 1611 d'où
a. Guillaume GIZON marchand bourgeois de Paris 1611
2. N. qui suit II
3. Geneviève GUILLAUME x Denis LE SAIGE (avis Y3880 15.6.1602 [R1348]) (à la tutelle des enfants mineurs: Claude GIRAN en son nom oncle maternel à cause de sa femme, Fourcy HUART, noble homme Me Claude BAZIN, docteur en medecine, cousins maternelz, et Me Sebastien HUMBELOT, procureur audict Chastelet, cousin maternel à cause de sa femme) d'où postérité
II. N. GUILLAUME x? N. d'où
1. Michel °v1578 qui suit II
2. Charles GUILLAUME marchand bourgeois d'Orléans 1630
3. Antoine GUILLAUME marchand demeurant à Orléans x Estiennette TORTILLON / Etienne FORTILLON d'où
a. Louise GUILLAUME dt à Orléans, rue de la Fleur-de-Lis 1654. elle reçoit une donation des enfants de son oncle Michel Guillaume d'une maison au portereau d'Orléans, paroisse St-Marceau (10.3.1654 ins Y191 f°5 °) x 6.1.1633 Orléans, St-Victor Jean PRIEUR +av1654 marchand de chevaux
b. Théodore GUILLAUME +av1650 (avis 25.5.1657 Y3939B [R18181], 4.12.1657 Y3940 [R17868]) marchand bourgeois de Paris. Il achête pc 12.7.1642 VIII-656, et pc 10.1.1644 VIII-658 de boutiques sise la halle de la foire St-Germain-des-Près rue aux merciers, Il achête une maison rue de la Lanterne pour 18.000 livres tournois 29.3.1646 VIII-660 dt rue des Lombards 1633, rue de la Vieille-Draperie 1642, 1646 x pc 8.1.1633 II-143 Perrette GARNIER veuve de Jacques HEBERT (avec enfants) marchand bourgeois de Paris, dt rue Troussevache, fille d'Antoine GARNIER maitre coutelier à Paris bourgeois de Paris d'où
b1. Michel GUILLAUME mineur émancipé 1657
b2. Théodore GUILLAUME mineur émancipé 1657
b3. Anne GUILLAUME mineur émancipé 1657
b4. Magdeleine GUILLAUME mineur 1657
3. N. GUILLAUME d'où
a. Michel GUILLAUME marchand bourgeois de Paris 1626, 1630
4. Françoise GUILLAUME elle vend à son frère Michel une maison sise à Orléans rue de l'Aiguillère, attenant à l'église Ste-Catherine, sous la censive de msg l'évêque d'Orléans (revenu par ledit Michel pc II-189 18.12.1649) x Claude CARRÉ +av1628 marchand à Orléans d'où
a. Françoise CARRÉ x Simon LOURDET directeur des manufactures royales de tapis de Turquie en la maison de la Savonnerie à Chaillot 1631 alias directeur 1638. d'où peut-être
a1. Henry LOURDET bourgeois de ladite ville de Paris ca1650
III. Michel GUILLAUME °v1578 +v1654 (prisée pc Rallu 17.4.1655 des maisons dépendants de sa succession) 27 ans à son mariage, marchand mercier grossier, dt rue Saint-Denis en une maison à l'enseigne de Notre-Dame au point du jour paroisse Saint-Germain l'Auxerrois 1610, marchand bourgeois de Paris ca1650, dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Jacques de la Boucherie, enseigne de la Grande Galerie /Galère 1628, 1648. En 1609 il fait bail d'une maison rue de la Juiverie en la cité, à l'image St-Nicolas (pc XXIV-112 7.7.1609), en 1645 il fait un bail pour plusieurs biens: maison à porte cochère sur le quai regardant la Tournelle faisant l'un des coins de la rue St-Guillaume Ile Notre-Dame, (alias ? une maison faisant l'un des coins de la rue St-Louis et quai ayant vue sur la Tournelle, alias/et? maison à l'enseigne de la Ville de Venise sise rue du Pont-Marie en l'Ile Notre-Dame, une pièce de terre sise au terroir St-Germain-des-Près lieu dit le Gros caillou. Il fait don d'une maison batie depuis 6 ans et terres rue St-Guillaume, Ile Notre-Dame à sa fille Geneviève. Il fit construire la maison en 1642 x1. 28.12.1605 XLIX-193 f°615 [J7021] Geneviève DESBORDES (iad XXIV-145 14.4.1610 [J7101]) veuve de Jean PASTOUR marchand bonnetier dt psse St-Germain l'Auxerrois à l'enseigne de Notre-Dame-du-Point-du-Jour x2 pc 9.10.1611 II-74 [J0506] Geneviève LE FORT dt rue St-Denis en la maison de la grande galère paroisse St-Jacques de la Boucherie 1654 fille de Clément LEFORT bourgeois de Paris marchand orfèvre dt Pont aux Changeurs. Geneviève Le Fort veuve de Michel Guillaume fait une donation avec les enfants de Michel à Louise Guillaume veuve de Jean Prieur marchand de chevaux dt à Orléans, rue de la Fleur-de-Lis d'une maison au portereau d'Orléans, paroisse St-Marceau (10.3.1654 ins Y191 f°5 °) d'où 6 enfants
du premier lit
1. Marie GUILLAUME, l'ainé x 25.11.1630 II-134 [J0500] Pierre LALLEMANDÉ marchand bourgeois de Paris dt rue Troussevache 1630, rue Tissanderie, paroisse Saint-Jean-en-Grève d'où postérité
2. Anne GUILLAUME +commencement de décembre 1686. Il est question d'une rente passé par sa mère pc 10.7.1682 devant Rallu et Guyot x pc 8.10.1628 II-126 [J1141] Claude ALLEAUME +av1686 procureur au châtelet dt rue Saint-Bas d'où 4 enfants dont
a. Guillaume ALLEAUME bourgeois de Paris
b. Charles ALLEAUME bourgeois de Paris
c. Simon ALLEAUME absent depuis 1667 en 1699 (cf requete de ses frères 23.12.1699 Y4083C [R1203]).
du second lit
1. Didier-Michel GUILLAUME
5. Guillaume GUILLAUME il monte une association avec Baudouin Chauvin pour 6 ans pc 6.5.1634 II-147, association dissoutes pc II-171 19.8.1643, marchand bourgeois de Paris 1645, commis aux finances du roi 1650. dt rue St-Denis 1643
probablement du 2nd lit:
2. Simon GUILLAUME prêtre, bachelier en théologie de la faculté de Paris, conseiller aumosnier de madame la duchesse d'Orléans 1644, 1650, curé de Cely en Bievre?
6. Geneviève GUILLAUME x Baudouin CHAUVYN / CHAUVIN marchand bourgeois de Paris ca1650 d'où postérité cf généalogie Chauvyn
7. Marie GUILLAUME, la jeune ca1696, sous la tutelle de son époux 1644 x 22.11.1648 II-187 Jean VULLART +av1671 marchand bourgeois de Paris ca1650, 1696 dt rue aux Fèves fils de + Jean VULLART marchand bourgeois de Paris et Claire ROBINEAU (dans les témoins pour Marie: Charles Petitbon maitre chirurgien à Paris cousin de la mariée à cause de Marie Lallemand sa femme, Simon Lourdet maitre des manufactures de tapisseries du roi alias cousin à cause de Françoise Carré sa femme)

- Fourcy HUART ca1600 +av1607 marchand épicier bourgeois de Paris dt rue St-Antoine x Germaine du HAMEL (qui x2. 13.1.1607 Y147 f°398 Michel JEHAN capitaine des mulets du duc de Montpensier dt à Paris rue St-Antoine paroisse St-Paul, à l'enseigne de la Herse), elle teste pc CV-153 20.6.1600 et veut être enterré au cimetière St-Paul

- avis 25.5.1657 Y3939B [R18181] enfants de Théodore GUILLAUME et Perrette GARNIER: Anthoine et Jacques HEBERT marchand bourgeois de Paris frères utérins, Guillaume GUILLAUME, Baudouin CHAUVIN, Pierre LALEMANDÉ et Jean HALLARD marchand bourgeois de Paris cousins issus de germains paternels à cause de leurs femmes comparant par Isaac COLLETET procureur en cette cours .., Claude ALLEAUME procureur en cette cour aussy cousin issu de germin paternel à cause de Anne GUILLAUME sa femme en .. Anthoine? GARNIER peintre et graveur ordinaire du roy oncle maternel, Pierre POULLET? marchand libraire imprimeur du roy en la ville de Paris, Jean de JOUY? maitre chappelier à Paris amys
- avis 4.12.1657 Y3940 [R17868]) enfants de Théodore GUILLAUME et Perrette GARNIER: enfans émancipées d'age par ..eux obtenues des le 19 mai dernier signé par le consller? Turpin, lesquels auroient esté depuis par nous enthériné par l'avis des parents desdits requerant fait et provocéuq ... le 14 aout dernier qui contient deffunt Gilles LEDREUX marchand de bois bourgeois de Paris oncle maternel et tuteur de Magdeleine GUILLAUME le soeur avoir été eslue le curateur de? Claude CELIMAN? maitre tailleur d'habits le cousin maternel et subrogé tuteur de leur dite soeur, et est il que depuis deux à trois jours en sa dite DREUX seroit décedé a cause dequy il leur est besoin (... ). Sont comparus lesdits Michel, Théodore et Anne GUILLAUME, assistez de Mtre Daniel REGNAULT? le procureur .. Jacques HEBERT marchand bourgeois de Paris frille??, Anthoine HEBERT marchand bourgeois de Paris frère, Guillaume GUILLAUME marchand bourgeois de paris cousin germain paternel comparant par Mtre Claude ALLEAUME procureur au chatelet de Paris fondé de son pouvoir de ce jourd'hui, Baudoin CHAUVIN marchand bourgeois de Paris aussy cousin germain paternel à cause de Geneviève GUILLAUME sa femme, Claude SELINAY? maitre tailleur d'habit cousin germain paternel, Robert PIERRE? marchand bourgeois de Paris cousin maternel, Robert PIERRE? marchand bourgeois de Paris aussy cousin maternel comparant par ledite REGNAULT, (..) Simon GUILLAUME bachelier en théologie en la faculté de Sorbonne et aumonier de la chapelle de Madame la duchesse d'Orléans cousin paternel, (...) nomme ledit SELIMAN? pour tuteur à la dite mineure à condition qu'il ne manira aucun deniers et .. que iceux seront touchez par Anthoine HEBERT l'aisné qui en rendra compte à ladite segarge? dudit SELIMAN? jusqu' ...
page 11199: que le nommé LOURDET soit esleu le curateur
page 1200 sentence que Mtre Nicolas GERVAISE? bourgeois de Paris sera tuteur à la dite Magdeleine GUILLAUME et curateur audit Michel, Théodore et Anne GUILLAUME

au mariage Pierre Lallemandé et Marie Guillaume pc 25.11.1630 II-134 [J0500]:
coté époux: Mtre Jacques BLONDEAU procureur au chatelet de Paris oncle à cause de sa femme, Pierre DESRIEUX l'aisné p... marchand bourgeois de Paris oncle maternel, Nicolas PREVOST aussy marchand bourgeois de Paris, Maitre Germain VERRIER commis au greffe de la justice du consul de Paris.. ... oncles maternels à cause de leur femme, Jacques DESRIEUX, PIJART? pareillen? marchand bourgeois de Paris oncles du coté maternel, Arthur BITERNE cousin germain paternel à cause de sa femme .. Pierre LALLEMANDÉ, coté épouse: Guillaume PASTOUR bourgeois de Paris frère, Claude ALLEAUME procureur au chatelet beau-frère à cause de sa femme, ...? Olivier RICHAR? marchand bourgeois de Paris oncle à cause de sa femme, Charles GUILLAUME marchand bourgeois d'Orléans oncle paternel, Michel GUILLAUME, Theodore GUILLAUME marchand bourgeois de Paris cousins paternels, Simon LOURDET bourgeois de ..? cousin à cause de sa femme, Jean REGNARD? aussy marchand bourgeois de Paris? cousin, Pierre BARBIER, Nicolas de LAISTRE, François MORIN, Claude TURQUOIS et Martin ROBELLOT pareillement marchand bourgeois de Paris, tous amis de ladite Marie GUILLAUME

cm Michel Guillaume et Marguerite Lefort pc 9.10.1611 II-74 [J0506], témoins cotés Guillaume: Claude GIZON marchand bourgeois de Paris, et Marguerite GUILLAUME sa femme tante paternelle, Guillaume LE TOURNIN / LE TOURIN marchand mercier bourgeois de Paris cousin à cause de Marie de SAIGE sa femme, Guillaume GIZON bourgeois de Paris cousin, Pierre DESBORDES pareillement marchand bourgeois de Paris aussy allié, Olivier RICHARD marchand à Paris assi ?...assin Jehan PASTOUR bourgeois de Paris, Mtre Anthoine ..? GRAIL... .. amy dudi t Guillaume

Au mariage Anne Guillaume et Claude ALLEAUME: pc 8.10.1628 II-126 [J1141]: coté Guillaume: Guillaume PASTOUR bourgeois de Paris frère utérin, Olivier RICHER? marchand bourgeois de Paris oncle, Maire LORRE femme du sr Pierre? DESBORDES marchand bourgeois de Paris oncle maternel, .. Guillaumette de HEMENT veuve de Clément LE FORT, Clément LE FORT marchand orfèvre bourgeois de Paris amye, Simon LOURDEL marchand bourgeois de Paris cousin à cause de sa femme, Françoise GUILLAUME veuve de Claude CARRÉ marchand dt à Orléans cousine paternelle, Théodore et Michel GUILLAUME marchand bourgeois de Paris cousins paternels, Jacques BAUDEAU l'ainsé, Pierre BAUDEAU, Nicolas LALLEMANDÉ, Jacques du BREAS?, Athus BITERNE pareillement bourgeois de Paris alliez et amis de ladite Anne GUILLAUME

- contrat pc Goguier 23.5.1648 constitué par Michel GUILLAUME marchand bourgeois .. et Geneviève LEFORT vent d'une place à batir en l'Ile Notre-Dame (cité [R32471]

A relier:

A Orléans:

- Anne GUILLAUME veuve GRANGER x 23.4.1646 Orléans Marc DU VAU

I. Jean GUILLAUME x Jeanne GUILLIET d'où
1. Toussine GUILLAUME x 7.11.1608 Orléans Nicolas PAPAU fils de Jean PAPAU et Etienne MONTEREAU

- Zacharie GUILLAUME x 16.11.1615 Orléans Charlotte VIGIER


A Paris
I. Pierre GUILLAUME bourgeois de Paris fait donation à son fils Michel d'une maison et jardin à Givry en Argonne (insinuation 5.8.1560 Y102 f°35 v°) d'où
II. Michel GUILLAUME écolier étudiant en l'université de Paris

voir Richet, divers image 90/277 X1A 252 23.3.1587 sentence du prévot de Paris le 23.7.1586 entre Pierre PANERUEL? maitre barbier chirurgien à Paris et sa femme, Thomas et René DUBOIS et leurs femmes héritières de feue Marye HENRY vivant femme d'Anthoine GUILLAUME demeudeur et soustenant la saisie faite à leur requete d'une part, et Jacques HUBERT deffendeur

- Inventaire de François GUILLAUME (iad 17.1.1737 II-154) marchand de vins bourgeois de Paris dt rue St-Denis çà l'Image St-François et Catherine DUBOIS sa femme, à la requête de Charles DROUIN maitre passelentier-boutonnier rue des Gravilliers et Henry du FAUR écuyer sr de Marcault dt à cormont près Huprois bailliage de Montargis, il est question d'une transaction entre Michel GUILLAUME et Henry DU FAUR), à la requête de Guillaume TURGIS maitre maçon dt rue St-Denis paroisse St-Sauveur et Marie DUBOYS sa femme, héritier de Catherine Dubois

1557 – Marguerite GUILLAUME (iad CXVII-13 2.8.1557) x Lézin CHAUSSÉE sommelier du cardinal de Meudon dt à Paris rue des Rosiers (Pierre GUILLAUME marchand bourgeois de Paris est subrogé tuteur)
1567 – iad Pierre GUILLAUME marchand dt rue St-Martin devant le Canart XCI-120 12.7.1567
1588 - Gille GUILLAUME 20 ans imprimeur en taille douce dt rue Montorgeuil psse St-Eustache, natif de Caen x pc XXIV-67 21.4.1588 Charlotte MARTEL, au service de Nicolas de Mathonvillais? md et imprimeur en atille douce, dt rue Montorgueil psse St-Eustache et fille de + Martin MARTEL et Colette LESAIGE, dt près de Pontoise

PERLIN (Paris)

I. Pierre PERLIN x Guillemette ASSELIN d'où
1. Denise PERLIN +av1535 (testament III-7 19.1.1532 pc Michel de Felin notaire au châtelet) x1. Robert DUPUIS +av1532 (partage de succession XIX-147 12.10.1535) x2. avant 1532 Jean FROMAGET sieur du Fayet/Fayel procureur en parlement). Dans l'accord de partage de succession de Robert Dupuys et Denise Perlin en 1535 avec entre Jean Fromaget, Guillaume Bazin et Marguerite Dupuys, rentre la maison de l'Etoile, rue St-Antoine et l'hôtel du Sabot rue St-Germain l'Auxerrois, près du port de l'Ecole, entre la maison anciennement à Pierre Hagues et la maison de Conflans d'où postérité


DUPUIS (Paris)

généalogie Dupuis avec les corrections de Anthony Lachaud qui en descend:

I. Robert DUPUIS +av1532 (partage de succession XIX-147 12.10.1535) x Denise PERLIN +av1535 (testament III-7 19.1.1532 pc Michel de Felin notaire au châtelet) fille de Pierre PERLIN et Guillemette ASSELIN (Denise Perlin x2. avant 1532 Jean FROMAGET sieur du Fayet/Fayel procureur en parlement). Dans l'accord de partage de succession de Robert Dupuys et Denise Perlin en 1535 avec entre Jean Fromaget, Guillaume Bazin et Marguerite Dupuys, rentre la maison de l'Etoile, rue St-Antoine et l'hôtel du Sabot rue St-Germain l'Auxerrois, près du port de l'Ecole, entre la maison anciennement à Pierre Hagues et la maison de Conflans d'où
1. Claude DUPUIS x Guillaume BAZIN +av1548 marchand bourgeois de Paris (partage pc XXIV-27 9.10.1571) d'où
a. Marie BAZIN x avant 1571 Thibault RICHER
b. Claude BAZIN docteur régent en la faculté de médecine à Paris
c. Henri BAZIN marchand bourgeois de Paris x Catherine SIMON
d. Jean BAZIN marchand épicier bourgeois de Paris
e. Jeanne BAZIN +1573 x 29.8.1548 XIX-94 Etienne BELLIER / BELIER marchand bourgeois de Paris
2. Marguerite DUPUIS x1. Henri BAZIN bourgeois de Paris x2. Jacques BERRUYER ++av1550 (testament « u lit malade » 17.12.1549 XIX-179, tution Y5250 f°20 21.8.1562) conseiller au parlement et président en la seconde chambre des enquêtes d'où
1. Simon BAZIN mineur 1552 écolier étudiant en l'université de Paris 1554, avocat en parlement oncle maternel des enfants Moufle/Bernier dont ils sont héritiers pour 1/2 par bénéfice d'inventaire. Le 28.11.1552 il reçoit avec sa soeur Claude, de la part de Raoulland Poussemye, conseiller au châtelet de Paris, donation d'une ferme à Méry près Maignelay avec 50 arpents de terres, près et bois, de ses droits sur une maison à Compiègne près de l'Hôtel du roi, de diverses rentes notamment sur une maison au Mont-Sainte-Geneviève, le tout lui ayanté été donné par Jean Bazin avocat en parlement (insinuation). Il recoit en 1554 de sa tante Claude Dupuis, de terres au finage de Charny-le-Bachot
2. Claude BAZIN +27.6.1602, mineur 1552. sans enfants, tante maternelle des enfants Moufle/Bernier. Dans les biens : rue St-Antoine vendue par licitation au sr Louis Guerreau (proc Cht, époux de Geneviève Moufle) mt 8100£, dont 1/3 est revenu à lad défunte Claude Moufle et aussi maison de l'image St-Claude, rue St-Antoine, vendue par licitation pour 10000£ au sieur Desseings x1. pc 9.12.1566 III-113 Pierre BUHOT bourgeois de Paris x2. Nicolas BESCHEU huissier audiencier au châtelet de Paris. Il y un partage de séparation de biens en avril 1599 n°137 CVIII rep1
3. Philippe BERRUYER 1562 (femme) x Pierre VERSORIS avocat ca 1566
4. Nicolas BERRUYER 1562
5. Marguerite BERRUYER 1562 x Simon MOUFLE
6. Chernier BERRUYER ca1562

Témoins à la tutelle de 1562 Jacques BERRUYER/Dupuis:
- Me Simon Bazin, av plt, frère utérin, élit René Mestreau,
- Me Jean Pajot, rec ste Chapelle, oncle pat à cause de sa f, élit Simon Bazin,
- Me Jean Bourgeois, proc plt, cousin pat à cause de sa f;
- Benoît Forfaict, m b P, cousin mat;
- Pierre Guillaume, m b P, cousin mat
- Jean Leroy, cousin mat à cause de sa f,
- Nicolas Plastrier, m b P, ami.
Metereau est absent, mais il comparaît et accepte

I. Jean PAJOT receveur de la Sainte-Chapelle du Palais d'où
1. Marie PAJOT +3.9.1568 (iad 10.9.1568 XXXIII-179) dt grande rue St-Jacques maison de la Coupe x1. Gabriel LEGRAND (iad 28.3.1555 CXXII-125) avocat au parlement dt rue St-Jacques x2. Pierre LE SUR avocat

I. N. CADIER d'où
1. Jean CADIER licencié es lois, dt à Angers 1560
2. Guillaume qui suit II.
II. Guillaume CADIER notaire au châtelet x1. Catherine THIERRÉE ca1547, 1552 +av1571 x2. Geneviève GUIBERT ca1571, 1578, veuve N. JOBERT (avec un fils Sébastien JOBERT) d'où
1. Catherine CADIER x pc 19.7.1571 Y112 f°15v° Sébastien JOBERT procureur au châtelet de Paris fils de N. JOBERT et Geneviève GUIBERT (belle-mère)
2. Jeanne CADIER (testament 7.9.1627 XXIII-265 7.9.1627) « au lit malade » lors de son testament dt rue de la Harpe paroisse St-Séverin. pc 15.1.1627 XXIII-265 elle fait un bail pour un ouvroir sis rue de la Grande Friperie à l'enseigne l'écu de Bourgogne sis du côté de la halle de la Chausseterie et tenant à l'ouvroir appartenant à la confrérie de la Trinité de l'église des Saints-Innocents, moyennant l'entretien de la fermeture et clôture et 50 livres par an, plus les cens au Roi.x Denis LE CAMUS +av1581 notaire au chatelet de Paris x2. 25.6.1582 François LE VASSEUR (XIX-387 f°202 10.7.1620, accord de succession XIX-387 f°259 et 260 7.9.1620) notaire au châtelet de Paris d'où
du premier lit
a. Louis LE CAMUS notaire au chatelet
du second lit 7 enfants
b. Robert LE VASSEUR secrétaire de la chambre du roi
c. François LE VASSEUR +av1629 procureur au parlement? x Jacqueline ROCQUE
c1. Henry LE VASSEUR mineur 1629
d. Jacques LE VASSEUR prévost de la justice des fossez et bordes...
e. André LE VASSEUR notaire au bailliage et siège présidial de Meaux
f. Charles LE VASSEUR postulant au palais à Paris

BAZIN (Paris)

source: wikipedia

parent des Guillaume probablement via les Perlin/Dupuis cf généalogie Dupuis

I. Claude BAZIN docteur régent en la faculté de médecine de Paris dt rue de l'Arbre Sec, anobli par Louis XIII en 1611 x Marie CHANTEREL, ils font une constitution à Claude SCEQUART chanoine en la cathédrale de Rouen pc 4.5.1602 XVIII-133 f°vi/c/liii d'où
II. Claude BAZIN de BEZONS avocat au grand conseil x Suzanne-Henriette TALON d'où
III. Claude BAZIN de BEZONS °1617 +20.3.1684 avocat, Il est intendant de la justice, de la police et des finances de la généralité de Soissons, puis de Languedoc de 1654 à 1674, et c'est à ce titre que nommé commissaire à la vérification de la noblesse, il dirige dans cette province la grande enquête sur la noblesse ordonnée dans tout le royaume par le roi Louis XIV. Il est également commissaire pour la réorganisation des universités de Toulouse et de Montpellier. De retour à Paris, il est nommé conseiller d'État. Membre de l'académie française, il a occupé de 1643 à sa mort en 1684 le fauteuil 1. Il n'a laissé comme écrits que des pièces fugitives, dont quelques discours et harangues, ainsi qu'une traduction du traité de Prague entre Ferdinand II et le duc de Saxe en 1635 d'où postérité

MOUFLE (Paris)

source: Archives Nationales, base SIV - notes Robert Descimon – Tution du chatelet – Marie-Françoise LIMON, les notaires au châtelet de Paris sous le règne de Louis XIV, 1992 – Favre-Lejeune prosopographie des secrétaire du roi

cousin des Guillaume (cousin maternel de Marie Le Saige) – probableement par les Perlin via les dupuis

I. Simon MOUFLE ca1570 +av1596 procureur au parlement x Marguerite BERRUYER fille de Jacques BERRUYER conseiller au parlement et Marguerite DUPUIS d'où
1. Simon qui suit II
2. Geneviève MOUFLE « majeure émancipée d'age 1596 x1. pc 8.12.1596 XIX-334 Louis GUERREAU procureur au châtelet, natif de Paris fils de + Antoine GUERREAU procureur au parlement et Claude VOISIN x2. Absalon GARNON notaire au châtelet d'où
a. Geneviève GUERREAU x pc XXVI-50 20.3.1625 Jacques AULMOUETTE commis au greffe civil du châtelet
b. Marguerite GUERREAU x Claude PERLIN notaire au châtelet
3. Claude MOUFLE x pc Trouvé et Rossignol 13.12.1596 XIX-334 Claude GOBELIN (iad LXXXIV-63 16.5.1608 procureur au châtelet de Paris puis commissaire examinateur au châtelet de Paris 1597 fils de + Philippe GOBELIN procureur au chatelet et Madeleine HARPIN (Claude GOBELIN x2. 5.8.1608 CV-175 Madeleine GEDOYN)
II. Simon MOUFLE suivant les finances 1596 puis notaire au châtelet x Geneviève DOUJAT +av1636 (avis sur sa famille [R1264] 1603 Y3881) fille de Jean DOUJAT notaire au châtelet de paris et Jacqueline FALLAIZE d'où
1. Louis qui suit III
2. Simon MOUFLE (iad CVII-220 27.4.1673) x 1641 Anne GUILLEMOT d'où 10 enfants
2. Benjamin MOUFLE secrétaire de la chambre du roi puis notaire au chatelet
3. Jean MOUFLE prêtre
III. Louis MOUFLE secrétaire de la chambre du roi 1636 dt quai de la mégisserie 1636, procureur en la chambre des comptes, conseiller et secrétaire du conseil de Monseigneur le prince 1641, secrétaire de la princesse de Condé x 23.11.1636 pc LIV-292 Catherine BENOIST d'où
1. Simon MOUFLE qui suit IV
2. Louis MOUFLE avocat en parlement
3. Barthémény MOUFLE procureur à la chambre des comptes
4. Louis-Madeleine MOUFFLE religieuse feuillantine au faubourg Saint-Jacques
5. François MOUFFLE sieur de Jorville, religieux profès de la Charité
IV. Simon MOUFLE notaire au châtelet 1669 x1. 2.3.1666 Elisabeth de MONHERS (iad CXXI-162 5.11.1686) fille Jean de MONHERS avocat en parlement et ancien échevin de Paris et Elisabeth ROLLAND x2. CXXI-169 2.6.1688 Marguerite MOUFLE fille de Guillaume MOUFLE bourgeois de Paris et Anne DOUJAT d'où 7 enfants du premier mariage

Témoin au mariage Louis Moufle x Benoist: Louis Le Camus notaire au chatelet cousin du futur époux
Témoins au mariage de 1596: h p Simon Moufle, suivant les finances, son frère, Nicolas Bechue, huissier audiencier au Chatelet, et Claude Bazin, sa femme, tante, n h me Claude Bazin, dr médecine, cousin mat, me René Methereau bourgeois de Paris, cousin germain à cause de sa f, me François Levasseur, notaire au chatelet, cousin à cause de sa f, me Jean Bourgeois, proc plt, cousin, me Jq Paget, huissier plt



MONHERS (de) (Paris)

famille allié au Moufle

I. Jean de MONHERS avocat en parlement et ancien échevin de Paris x Elisabeth ROLLAND [à vérifier, selon HG 1986, page 407 asc Pierre Theilhard de Chardin par Mme Bernard] d'où
1. Elisabeth de MONHERS (iad CXXI-162 5.11.1686) x 1666 Simon MOUFLE notaire au châtelet 1669
2. Françoise de MONJERS x Claude GILVY / GILLUY écuyer sieur Desjardins d'où
a. Françoise GILLUY des JARDINS x Charles-Louis MOUFLE de GEORVILLE procureur en la chambre des comptes fils de Barthélémy MOUFLE et Marie-Antoinette GROUL (source: Régis de Metz, généalogie Moufle, in Héraldique et Généalogie 1983)
3. Jean qui suit II
II. Jean de MONHERS +av1683 (avis 20.1.1683 Y399A [R8210]) sr de la Grange avocat en parlement x Geneviève CRESTOT d'où
1. Françoise de MONHERS mineur 1683
2. Jean de MONHERS mineur 1683


LE SAIGE (Paris)

cousins des Guillaume

I. Denis LESAIGE et Oudine BAUDOUIN d'où
II. Denis LE SAIGE (avis Y3880 15.6.1602 [R1348]) x Geneviève GUILLAUME d'où
1. Marie LE SAIGE/ LESAGE x 9.12.1601 LXXXIV-41 pc Ferand et Motelet notaire au châtelet de Paris Guillaume LESTOURMY +av1625 (avis 21.1.1625 [R1442] Y3889, avis 20.6.1629 [R1642] Y3893), marchand de vins frère de Jacques LESTOURMY pretre et curé de Mondestour d'où
a. Marguerite LESTOURMY mineur 1629 x pc 4.6.1630 II-132 Antoine de SEVRE chirurgien dt à Paris rue Comtesse d'Artois fils de Antoine de SEVRE marchand de vins bourgeois de Paris x Marguerite de la CHARTIE (t: François ROBERDAN md orfèvre à Paris, à cause de Marguerite de SEVRE sa femme, Simon LOURDET entrepreneur de manufacture de tapisserie de Turquie, bourgeois de Paris cousin de ladite Lestourmy par sa femme)
b. Michel LESTOURMY mineur 1629

avis 20.6.1629 [R1642] Y3893 enfants Lestourmy/Le Sage:
Bourbon du RY Cousin paternel à cause de sa femme, Michel GUILLAUME marchand bourgeois de Paris cousin paternel, Mtre Simon .... [Simon MOUFLE] notaire au chatelet cousin paternel, [à cause de sa femme barré], Claude ALEAUME procureur au chatelet cousin paternel à cause de sa femme, Nicollas BOUDET cousin maternel, Théodore GUILLAUME cousin paternel comparant pour ledit Michel GUILLAUME (...)

Autre avis avis 21.1.1625 [R1442] Y3889 Lestourmy/Lesaige:
Michel GUILLAUME cousin maternel, Simon MOUFLE notaire au chatelet cousin maternel

Avis Y3880 15.6.1602 [R1348] sur le mariage de Marie Lesaige:
"Du samedy quinziesme juing mil six cens deux, Sur la requeste et baille à nous faicte par Jacques LE ROUX, merchant bourgeois de Paris, ou nom et comme tuteur de Marye LESAIGE, fille myneure d'ans de deffunctz Denis LESAIGE et de Geneviefve GUILLAUME ses pere et mere, disant que par contract de mariage passé pardevant FERAND et MOTELET, notaires au Chastelet de Paris, le neufiesme
jour de decembre M VIC ung, entre ladicte Marye LESAIGE et Guillaume LESTOURMY, merchant bourgeois de Paris, par l'advis et consentement des parens et amis de ladicte LESAIGE, ilz se seroient pris par mariage aux biens et droictz à chascun d'eux appartenans pour estre ungs et commungs entre eulx suivant la coustume des ville, prevosté et viconté de Paris, lesquelz biens d'icelle future espouze se consistoient en la valleur du douaire coustumier par elle obté et accordé par ledict deffunct Denis LESAIGE son pere à ladicte deffuncte Geneviefve sa mere par contract de leur mariage, lequel douaire coustumier consiste en la moictyé de tous les heritaiges advenuz et escheuz audict deffunct LESAIGE, pere de ladicte Marie LESAIGE, par le decedz et trespas de Denis LESAIGE et Oudine BAUDOUIN ses pere et mere, ayeul et ayeulle d'icelle Marye LESAIGE, tous (...)
lesquelz biens à elle appartenans à cause dudict douaire auroit esté emmeubly ausdictz
LESTOURMY et Marie LESAIGE jusques à la somme de six cens escuz, pour la vallidité duquel emmeublissement estoit besoing icelluy faire esmologuer en justice par l'advis des parens et amis d'icelle Marie LESAIGE, lesquelz à ceste fin il avoit faict convocquer et assembler pardevant
nous cy après nommez, asscavoir ledict Jacques LE ROUX, oncle paternel et tuteur, Claude GIRAN, comme procureur de Marye PARLIN, ayeulle maternelle fondée de procuration du dixiesme
jour des presens mois et an pardevant FOURNIER et MOTELET, notaires au Chastelet de Paris, ledict GIRAN en son nom oncle maternel à cause de sa femme, Fourcy HUART, noble homme Me Claude BAZIN, docteur en medecine, cousins maternelz, et Me Sebastien HUMBELOT, procureur audict Chastelet, cousin maternel à cause de sa femme, tous cy presens, ausquelz avons faict faire le serment, ensemble audict GIRAN en la cause de ladicte constituante, de nous donner advis en leur conscience sur ladicte esmologation, lesquelz après ledict serment par eulx faict ont tous dict separement et l'un
après l'aultre avoir eu communiquation dudict contract de mariage, à ceste cause estoient et sont d'advis de l'esmologation de la clause d'emmeublissement porté par icelluy. Sur quoy ordonnons que le present advis, ensemble ledict contract de mariage, seront mis pardevers nous pour en faire rapport au Conseil.

"Veu ledict contract de mariage ensemble le present advis,
il sera dict que la clause d'enmeublissement porté par
icelluy est esmologué."


Ainsi signé : MIRON / BELLEVE
DU PLESSIER, QUATRHOMME, VILLIER.


"Rapporté le XXVIIe juing M VIC deux."



DESBORDES (Paris)

I. N. DESBORDES d'où
1. Anne DESBORDES x Olivier RICHARD ca1610 marchand bourgeois de Paris d'où
a. Jean RICHARD marchand bourgeois de Paris dt rue de la Callandre paroisse St-Germain le Vieil 1635 x pc X-77 n°76 11.2.1635 Françoise CHARLET fille de Philippe CHARLET bourgeois de Paris, marchand maître batteur d'or et d'argent dt rue de la Cossonerie, paroisse St-Eustache et Catherine MARTIN
2. Geneviève DESBORDES (iad XXIV-145 14.4.1610 [J7101]) dans sa dot il est question d'une maison en indivis aux fauxbourgs St-Germain-des-Près lez Paris, rue de Vaulgirard près et raut? l'hostel de Luxembourg x1. Jean PASTOUR (iad pc Contesse et Tulloue 7.3.1605 XXIV-143, avis Y3884 24.11.1615 [R1350], avis Y3887 23.3.1623 [R1446], Y3887 21.11.1623 [R1446]) marchand bonnetier. Ils ont une maison rue de la Mortellerie où pend pour enseigne l'éperon blanc (bail VIII-616 2.8.1624) x2. 28.12.1605 XLIX-193 f°615 [J7021] Michel GUILLAUME +1655 (prisée pc Rallu 17.4.1655 des maisons dépendants de sa succession) marchand mercier grossier, biens sis rue Saint-Denis en une maison à l'enseigne de Notre-Dame au point du jour paroisse Saint-Germain l'Auxerrois, marchand bourgeois de Paris ca1650, dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1628 d'où
du premier lit 3 enfants mineurs
1. Jean PASTOUR ca1628 interdit de gestion à cause de son imbécilité et faiblesse d'esprit AN Y3892 17.6.1628 [R1445]
2. Guillaume PASTOUR ca1628 (avis 1.9.1643 [R12843], bénéfice d'inventaire 30.9.1643 Y3912B [R12843])
du second lit
voir généalogie Guillaume
3. Pierre DESBORDES marchand mercier bourgeois de Paris 1628, dt place Maubert paroisse St-Etienne du Mont en 1613 x Marie LORET / LORRE ca1628. ils font une donation mutuelle 28.7.1613 Y154f°309 v°

- Pierre DESBORDES marchand bourgeois de Paris subrogé tuteur des enfants Guillaume/Desbordes.

- Michel DESBORDES marchand bourgeois de Paris est dit "allié" au cm Michel Guillaume et Marguerite Lefort pc 9.10.1611 II-74 [J0506]

- A relié: Pierre DESBORDES marchand mercier avec une maison rue de la Juive à l'enseigne de St-Nicolas et une boutique sur le Petit-Pont x Jacqueline LE NOIR (iad 17.1.100 VI-167)

A l'avis de 1615 sur l'enfant de Geneviève Desbordes: Jehan de VERDUN marchand bonnetier cousin maternel

A l'avis de avis 1.9.1643 [R12843] sur le fils de Geneviève Desbordes:
..."Michel GUILLOT, marchant bourgeois de Paris, oncle maternel au nom et comme soy faisant fort de Jehan RICHART, marchant bougeois de Paris, cousin maternel, Baudouin
CHAUVIN, marchant bourgeois de Paris, amy, comparant par ledict ALLEAUME"...


avis sur enfants Pastour/Desbordes Y3887 23.3.1623 [R1446]
Ollivier RICHARD oncle maternel et subrogé duteur, Mr Gurlan? PASTOUR huissier aux requestes du pallais oncle maternel(?), Mtre André PINEAU cousin paternel à cause de sa femme, Michel GUILLAUME beau-père des mineurs, Simon GODARD cousin paternel, Richard POIGNAN? cousin paternel à cause de sa femme, Charles MAURICE? cousin paternel, Jean de VERDIN? cousin maternel,

avis sur enfants Pastour/Desbordes Y3887 21.11.1623 [R1446]
témoins: Jean PASTOUR tuteur, Richart POIGNANT marchand bourgeois de Paris en vertu de son pouvoir, cousin paternel à cause de sa femme, Ollivier RICHART marchand mercier oncle et subrogé tuteur, André PINEAU cousin paternel, Michel GUILLAUME marchand bourgeois de Paris beaupère, Simon GODART cousin paternel, Charles MAURICE cousin paternel, Jacques CHANTELOU maitre orloger oncle maternel


Avis sur l'exécution de la sentence entre ledit Pastour et Guillaume, son frère d'une part et André Pineau, chirurgien ordinaire du roi et juré au Châtelet, leur tuteur et Michel Guillaume, bourgeois de Paris, leur beau-père, concernant l'interdiction dudit Pastour attendu sa faiblesse d'esprit AN Y3892 [R1445] 17.6.1628. sentence rendu le 30 mai dernier. Dans les témoins: Ollivier RICHARD marchand bourgeois de Paris oncle maternel à cause de sa femme et subrogé tuteur, Simon GODART maitre orloger à Paris cousin maternel à cause de sa femme.

I. Simon GODARD maitre horloger à Paris dt rue Transnonain [x Marie SYMIN]
d'où Catherine GODARD °v1598 elle est mise à 12 ans en apprentissage chez Antoinette Simon maitresse toilière lingère veuve de Jacques Turquet maitre peintre pc 20.10.1610 IX-290 20.10.1610

- Olivier RICHARD marchand, exécuteur testamentaire à l'inventaire d'Antoinette SIMON (iad 19.8.1630 XV-70) veuve de Jean GEOFFROY maitre peintre et en premières noces de Jacques TURQUET maitre peintre et tambour du roi

I. Jacques de VERDUN (iad CV-83 11.4.1660) sergent à verges et priseur vendeur de biens au chastelet de Paris, dt rue la Mortellerie paroisse St-Gervais x 29.9.1558 pc Labourdel notaire royal de la Chastelleny de ...? (cf inventaire) Denise WAQUIER d'où
1. Jacques de VERDUN sergent à verges dt rue et paroisse St-Jacques de la Boucherie
2. Jean de VERDUN marchand bonnetier dt rue et paroisse St-Jacques de la Boucherie qui suit II.
3. Guillaume de VERDUN "absent depuis un an" en 1600, avocat en la cour de parlement, prévost de ville et forain et lieutenant criminel au bailliage de la ville de Creil 1620 x pc 10.9.1620 CV-219 Claude LECOQ fille de Pasquier LECOQ sieur de Montault conseiller du roi rapporteur en la chacellerie de France
II. Jean de VERDUN (partage 10.6.1628 II-125) marchand bonnetier et bourgeois de Paris x pc Mahieu 6.8.1595 Anne GUILLET d'où postérité (cf travaux Gisèle Ollivier)

CHAUVIN (Paris)

source: archives nationales, notes Robert Descimon

famille allié aux Guillaume

I. Baudouin CHAUVYN +av1702 (partage 6.3.1682 pc Guyot) marchand bourgeois de Paris ca1650 x Geneviève GUILLAUME d'où 8 héritiers
1. Léonard CHAUVIN +30.8.1729 Paris (scellé 10.9.1729 Passy Z2 3884, iad Loyson & de Saint-Jean 3.9.1729 XLI-410 [J0353], clos de justice 14.10.1729 Y5293 [R127], partage pc Desainjean 28.1.1732) marchand bourgeois de Paris 1682, conseiller du roy en l'hostel de ville de Paris 1696, ancien échevin, ancien juge-consul, directeur et administrateur de l'hopital de la Trinité scize à Passy 1729, dt place du chevalier du guet paroisse Saint-Germain l'Auxerrois x pc 23.3.1680 Lebeuf et Marquis Desnotz (accord sur le cdm 16.3.1686 LXXXV-242) Marie-Heleine CROUZET fille de Pierre CROUZET marchand bourgeois de Paris et Hélène GUILLORÉ sans enfants
2. Jean-Paul CHAUVIN prêtre
3. Charles CHAUVIN (partage pc Melin 18.6.1717) bachelier en théologie 1682, pretre docteur de sorbonne ca1696, pretre docteur de sorbonne sous pénitentier de l'église de Paris ca1708
4. Baudouin CHAUVIN +av1731 officier du roi 1682, écuyer huissier du cabinet du roi 1686 (cf acte de bail avec son frère Michel 14.5.1686 LXXXV-242) x Françoise POGET ca1731, soeur de Louis POGET conseiller du roy commissaire au chatelet d'où
a Geneviève CHAUVIN x André AUDRAS procureur en la cour ca1731
b. Françoise CHAUVIN +av1731 x Claude-Jacques LE BRUN +av1731 commissaire de marine à Dieppe d'où
b1. Marguerite-Françoise LE BRUN 20 ans en 1731 (émancipation Y4463A 9.1.1731 [R6679] ) [dans les témoins: Daniel-Mathieu LANGLOIS avocat au parlement cousin issu de germain maternel, Pierre CHAUVIN député de Paris au conseil de commerce cousin issu de germain maternel]
5. Geneviefve CHAUVIN ca1696 x Honnoré CALLES ca1696 d'où
a. Claude CALLES sieur du Teillay commissaire ordinaire de la marine dt en la ville de Brest, grande rue 1729
b. Jean-Louis CALLES ca1711
c. Honnoré-Michel CALLES prestre chanoine de l'église d'Orléans y dt ordinairement ca1729
6. Marie CHAUVIN x Louis PRESTY marchand bourgeois de Paris et ancien échevin de la ville de Paris.
7. Michel CHAUVIN +av1696 (partage pc Guyot 30.5.1691, et pc Melin 3.4.1710) marchand bourgeois de Paris, conseiller du ville 1684, ancien échevin de ctte ville, dt rue de la Coulle paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1686 (cf acte 4.2.1686 LXXXV-242) x Claude GUILLORÉ +6.1.1710 ca1696 (partage CVII-308 3.4.1710), décédé sans enfants
8. Pierre CHAUVIN qui suit II
8. nièces de Léonard:
a. Marie-Geneviève CHAUVIN x Antoine BRILLON +av1729 marchand bourgeois de Paris d'où
a1. Antoine BRILLON avocat au parlement conseiller du roi notaire au chatelet de Paris, ancien marguillier de la paroisse Saint-Opportune x 20.1.1737 Paris, Saint-Opportune (publication de bans AN LL883 [R5601]) Thérèse-Geneviève LE GRAS fille de Philippe LE GRAS ancien échevin, marchand bourgeois de Paris et Thérèse DE LA CROIX, de la paroisse Saint-Germain l'Auxerrois
b. Catherine CHAUVIN x Antoine MELIN écuyer conseiller du roy, notaire au châtelet de Paris, dt rue St-Antoine psse St-Paul ca1731
II. Pierre CHAUVIN (partage pc De Sainjean 11.6.1728) marchand bourgeois de Paris et ancien eschevin de cette ville de Paris 1696, dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1710 x Elizabeth GESLAIN d'où
1. Pierre CHAUVIN (iad pc Patu et Brillon notaire 13.5.1737 et enfin du 17.5.1737 XLI-458 [J0308] clos de justice 21.5.1737 Y5294, tution 26.3.1737) écuyer ancien échevin conseiller du roy et de la ville de Paris, député au conseil de commerce pour ladite ville dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Jacques de la Boucherie x pc Taboué notaire à Paris 30.11.1699 Angélique CRETON d'un Pierre CHAUVIN écuyer
2. Charles-Louis CHAUVIN qui suit III
3. Jean-Paul CHAUVIN marchand bourgeois de Paris dt rue St-Denis paroisse St-Mederic 1729 x Louise LAURENSON? par un acte pc 15.3.1735 devant Brillon avec leur frère
III. Charles-Louis CHAUVIN °v1679 +27.12.1764 Paris échevin 1720, grand-garde de la mercerie t rue St-Denis psse St-Jacques de la Boucherie d'où
1. Marie-Hyacinthe CHAUVIN +vers 1780 (testament du 12-07-1775 et codicilles du 06-02-1776, 29-12-1779 et 24-11-1780 déposé à M° DELARUE, not. le 23-12-1780, controlé le 30-12-1780) x Augustin NAU marchand bourgeois de Paris, dt paroisse Saint-Eustache d'où
a. Marie-Magdelaine NAU x vers 11.2.1753 (bans, St-Opportune LL883 [R5601] François-Joseph GERMAIN marchand bourgeois de Paris dt rue St-Denis marguillier comptable de Saint-Opportune fils majeur de Joseph NAU marchand bourgeois de Paris et de Louise MARCHAND
b. Angélique-Louise NAU x vers 30.5.1756 Saint-Eustache (publications de bans St-Opportune LL883 [R5601] Thomas BELLET conseiller du roy en l'hotel de ville, marchand bourgeois de Paris fils mineur de feu Pierre BELLET ancien consul et conseiller de cette ville, bourgeois de Paris et ancien marguillier de Saint-Opportune et Florence-Geneviève RIQUET

- Léonard CHAUVIN (scellé 10.9.1729 Passy Z2 3884) ancien échevin, directeur et administrateur de la Trinité scize à Passy x Marie-Heleine CROUZET.
Comparus: Mtre André AUDRAS procureur en la cour, dt à Paris cul de sacq Sourdis et de la rue des Fossez paroisse Saint-Germain de l'Auxerrois à cause de demoiselle Geneviève CHAUVIN son épouse, dame Marie-Geneviève CHAUVIN veuve de sr Antoine BRILLON ancien marchand bourgeois de Paris et sieur Charles-Louis CHAUVIN ancien échevin de la ville de Paris tous y demeurant, scavoir ladite dame veuve Chauvin place du Chevalier du Guet paroisse Saint-Germain l'Auxerrois, ladite dame veuve BRILLON rue de Farcis? paroisse Saint-Jacques de la Boucherie, et ledit sr Chauvin rue Saint-Denis susdite paroisse Saint-Jacques. Lesdists dame veuve BRILLON et sr et delle CHAUVIN habiles à se dire et poster héritiers en partie dudit sr deffunts sr Chauvin et tous lesdits comparants tant et dits nom et que comme se faisant et portant fort de sr Pierre CHAUVIN ancien echevin et député de commerce, sr Jean-Paul CHAUVIN marchand bourgeois de Paris y demeurant rue Saint-Denis paroisse Saint-Medericq, sr Honoré CAL? chanoine de Sainte-Croix d'Orléans et CALLES commissaire de marine au port de brest, y demeurant, Catherine CHAUVIN espouse de Antoine MESLIN ancien echevin notaire au chatelet de Paris aussi habile à se dire et .. héritiers en partie dudit deffunts, assistez de Mtre .. François CORDIER ... procureur lequel nou sa dit que comme il n'y a aucune contestation entre laditte dame veuve CHAUVIN et héritiers présomptifs ny aucune opposition a la reconnoissance et (...)

Léonard CHAUVIN iad Loyson & de Saint-Jean 3.9.1729 XLI-410 [J0353], héritiers chacun pour 1/8e ses neveux: outres Pierre, Charles-Louis et Jean-Paul, Marie-Geneviève CHAUVIN veuve de Antoine BRILLON marchand bourgeois de Paris dt rue des Arcis psse St-Jacques de la Boucherie, Antoine MELIN écuyer conseiller du roy, notaire au châtelet de Paris, dt rue St-Antoine psse St-Paul à cause de Catherine CHAUVIN son épouse, Honnoré-Michel CALLES prestre chanoine de l'église d'Orléans y dt ordinairement, André AUDRAS procureur au parlement dt cul de sacs de Sourdis et de la rue des Fossez Saint-Germain l'Auxerrois et paroisse St-Germain l'Auxerrois à cause de Geneviève CHAUVIN son épouse, Claude CALLES sieur Duteillay commissaire de marine à Brest. Lesdits sieurs, Pierre, Charles-Louis et Jean-Paul CHAUVIN, dame BRILLON et MELIN, sieurs Honnoré-Michel et Claude CALLES et dame AUDRAS habille a se dire et porter héritiers chacun pour 1/8e dudit défunt sieur Léonard CHAUVIN leur oncle
Dans l'iad: Antoine BRILLON petit neveu de Léonard CHAUVIN, Catherine MELIN fille de Mr MELIN notaire, Charles-Louis CHAUVIN "petit neveu". Il est question (image J0420), remboursement par Léonard CHAUVIN audit sieur Claude, Jean-Louis et Honnoré-Michel CALLE, sieur AUDRAS et son épouse et au tuteur de delle Marguerite-Françoise LE BRUN, de sommes échues lors du partage de Michel CHAUVIN


- Charles-Louis CHAUVIN cousin issu de germain maternel dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Jacques de la Boucherie, Charles-Louis CHAUVIN aussy cousin issu de germain maternel dt rue St-Denis paroisse St-Jacques de la Boucherie, à l'émancipation de Charles-Athanaze VEILLART écuyer fils de + Charles VEILLART écuyer conseiller du roy notaire au chatelet et Anne-Geneviève CHARLES 22/12/1740 Y4582 [R8362]





SANTO-DOMINGO

Procés verbal de la prise de de possession d'habitation, nègres etc de la succession Santo-Domingo

L'an 1781, le 28 décembre neuf heures du matin, à la requète de Mr Alexandre de Vincent brigadier d'infanterie commandant en second de la partie ouest de cette colonie, chevalier de l'ordre royal et militaire de St-Louis, demeurant en la ville de Port au Prince, paroisse ND de l'Assopmtion, logé à l'hôtel du gouvernement, étant ce jour sur l'habitation dépendant de la succession de feu Mr de Santo-Domingue prèse sciez au bord de la mer de la ville de Léogane, paroisse Sainte-Rose.
En présence de Mre Louis-Etienne de Santo-Domingue, chevalier, seigneur de la Bouvrais, habitant, demeurant en la plaine du dit Léogane paroisse susdite
Et de cellte de Mre Auguste, Hilarion, Caesar de Santo-Domingue, habitant, demeurant en la dite plaine, paroisse susdite
Tous deux héritiers pour 1/10e chacun de feu de Santo-Domingue y résidant soussigné en présence des témoins cy après nommés, nous sommes transportés sur la dite habitation à l'éffet de procéder à la prise de pocession qu'endant faire Monsieur de Vincent des deux dizièmes vendus par mes dits sieurs de Santo-Domingue ensemble de ceux vendus par dame Adélaïde Rosalie de Santo-Domingue époux de Mr Dudrenec et par dame Catherine de Santo-Domingue épouse de Mr Desnoyers, conformément aux contrats passés par Mr de Grandpré notaire qui en a gardé minute, son confrère présent les vingt deux et vingt cinq présent mois faisant ensebme quatre dizièmes dans la dite habition indivise établie en sucrerie, terre, eau, bâtiments, plantations, nègres, négresses, négrillons, négrittes, animaux ustensibles, instruments et autres efets étant sur la dite habitation et servant à son exploitation, circonstance et dépendance de la manière et ainsy qu'il est annoncé aux dits contrats, en conséquence a été procédé comme suit:
Premièrement Mr de Vincent a pris possession des dits quatre dizièmes dans la maison principale d'environ soixante pieds de long sur environ quarante cinq de large, construite poteaux équarris en terre de bois dur, planchée en dedans, maçonnée en dehors, comble charpente, carrelée, couverte en essentes et ayant un grenier. Item dans un magasin de deux chambre et un petit cabinet construit poteaux en terre, clissé, bouzillé et couvert en paille d'environ trente six pieds de long et étant à costé de la maison principalle.
Item dans un magasin d'une chambre d'environ vingt cinq pieds de long construite en bois équarri d'environ trente six pieds de long, clissée et recouverte en paille.
Item d'une cuisine en case à nègres.
Item d'un magazin à grins et poulier construit aussy en case à nègres.
Item dun colombier sur quatre fourches, couvert en paille.
Item d'une sucrerie d'environ cinquante pieds de long sur environ dix huit de large, construite potteaux en terre, clissée, bouzillée et couverte en essentes, dans laquelle sont un équipage à quatre chaudières dont deux cassées et un bac à vin de cannes doublé de plomb.
Item d'une purgerie d'environ soixante pieds de long sur environ vingt de large, construite potteaux en terre, palissadée en plaches de palmiste et couverte en paille ave un bassin en maçonne, garny de ses limandes et planché en planches de palmiste.
Item d'un moulin à bestes, sur une butte de terre, la table étant en mauvaise état.
Item d'une caze à bagasse de cent pieds de long sur environ trente pieds de large, en bois dur couverte de paille.
Item de quinze cazes à négres dont l'une sert à l'économe, tant bonnes que mauvaises.
Item d'un four bâti en roches et briques.
Item d'un clocher de deux potteaux avec une petite cloche.
Item de la dite habitation contenant environ quarante deux carreaux en terre, dont vingt quatre plantés en cannes, quinze en savanes et trois en mangles et marécages, icelle habitation en bon état et entourée de hayes et faussés.
Suivent les ustensibles:
Item dont une meule à épuiser.
Item dont un fléau garny de ses chaisnes de fer et deux mille soixante quinze livres de poivres.
Item dans deux bacs à rafraichir le sucre en bois de pissepin
Item dans quatre écumoires, trois cuilleres, deux madriers de sap et quatre formes avec deux pelles.
Item dans un petit rolle de moulin
Item dans un millier de mérain
Item dans un banc, un tour pour ferrer les barriques, deux tillles, deux colombres, deux paquets de feuillard, deux rances, neuf cercles de fer, un compas de bois, une doloire, un chien de tonnelier, environ douze cent briques et une barrique vide
Item dans deux cabouets, un à boeufs et un à mulets garnis de leurs chaisnes.
Suivents les nègres, négresses, négrillons et négrittes:
Item dans la douceur, commandeur, âgé d'environ cinquante ans, africain
Item dans Augustin, maitre sucrier, créol, âgé d'environ trente ans
Item dans Jolicoeur, nation malay, d'environ cinquante ans
Item dans Hercule, ibo, tonnelier d'environ trente cinq ans
Item dans haoussa, congo, d'environ trente ans, ayant les jambes de travers.
Item dans Jacques, barba, ayant une hernie, d'environ trente ans
Item dans Abraham, mandongue, d'environ vingt cinq ans
Item dans Apollon, congo, ayant une tare à l'oeil droit d'environ vingt six ans
Item dans Thomas, nago, d'environ trente cinq ans
Item dans Michel, créol, d'environ vingt ans, un peu cuisinier
Item dans Jean Louis, créol, d'environ dix huit ans
Item dans ux arada, d'environ soixante ans, gardeur
Item dans Laroze, d'environ soixante six ans
Item Petit Pierre, créol, d'environ dix huit ans
Item dans Petit Julien, créol, d'environ quinze ans
Item dans Petit Jean Louis orphelin d'environ dix ans
Item dans Jean Charles, nago, d'environ seize ans
Item de Victoire, nago, d'environ vingt deux ans et son enfant nommé Georges de dix huit mois
Item dans Catherine, aguia, d'environ soixante ans
Item dans Suzanne, barba, borgne d'environ cinquante ans
Item dans Isabelle, nation mine, d'environ cinquante ans
Item dans Jeannette, quiamba, d'environ cinquante ans
Item dans Agathe, nago, d'environ cinquante ans, ayant les pieds enflés et des dartres
Item dans Nanon, borgne d'environ trente ans, aguia.
Item dans Venus, nago, d'environ vingt cinq ans
Item dans Isaïe d'environ vingt cinq ans avec ses trois enfants, l'une nommée Julie d'environ dix ans, l'autres Maire Roze d'environ deux ans et demie et le dernier nommé Jean Baptiste d'environ trois mois
Item dans Rozette, arada, d'environ cinquante cinq ans
Item dans Angélique, poulalière d'environ soixante ans, arada.
Item dans Françoise pied long créole d'environ quinze ans
Item dans Françoise pied court d'environ douze ans créole
Suivent les animaux:
Item dans tente cinq mulets dont l'un mallade et les autres en bon état
Item dans onze boeufs de cabrouet
Item dans deux vaches et chacune leur suite
Item dans un jeune taureau

Desquels dits quatre dizièmes dans ce que dessus décrits d'après extrait et recollement de l'inventaire de Mr de Santo-Domingue fait au rapport du notaire soussigé en datte des vingt cinq jours suivants de septembre dernier Mr de Vincent est content et satisfait pour l'avoir vu, visité et luy en jouir, user, faire et disposer en toute propiété au moyen des présentes au désr des contrats susénoncés et en quitte et décharge mes dits sieurs de Santo-Domingue et mes dites dames Desnoyers et Dudrenec et tous autres.
Et comme Mr Devincent va incessamment acquérir les dix dizièmes restants dans la dite habitation, négres, bestiux, ustensibles et autres objets cy dessus énoncés, Mr Labouvrais en sa qualité d'exécuteur testamentaire dudit deffunt et dechargé des dits si dizièmes en a à l'instant vollontairement fait remise à Mr Vincent qui s'en charge pour en rendre compte aux copropriétaires d'iceux, fait du tout son propre fait et promet et s'oblige garentir de tous événements à cet égard Mr Labouvrais sous l'jipotèque générale et spécilae de tous ses biens meubles et immeubles présents et avenirs, en conséquence de quoy et sous la même obligation et hipotèque Mr Vincent a charge et consent quà compter de ce jour les négres que la dite sucession a aferme de divers, scavoir les nommées Jean Baptiste, l'Espérance et Gabriel appartenant à Mr Dudrenec, les nommés Diodan, Hipolite, Hector, Antoie, Mabial, Agouba, Arada, Jambon et Dially appartenant au Sr Képpinac, le nommé Julien appartenant au Sr Brunache, les nommés Neptune, Alexandre, Aza, Pierre congo, Lancaignan poldor, Coesar, chougou et Bois appartenant à Madame Gourjon soyent pour le compte particulier de Mr Vincent, aux mêmes charges, clauses et conditions que celles qui sont insérées dans les baux affermes passés par les susnommés dont il a parfaite connaissance, pour en avoir pris communication et remise d'iceux luy en avait été faite.
Et par ces mes présentes Mr de Santo-Domingue de la Bouvrais au désir et pour satisfaire au contrat passé au rapport du dit Mr Grandpré Not. au port au prince, en datte du vingt cinq de ce mois, don il a déclaré avoir pris lecture et communication, a agrée, approuvé, ratiffié et confirmé que le dit contrat en tout son contenu pour qu'il sorte sont plein effet et soit exécuté selon sa forme et teneur et pour exécution des clauses, charges et conditions y insérées de dit sieur de la bouvrais y oblige, affecte et hipoteque que tous ses biens, meubles, immeubles présents et avenir, en conséquence Mr de bouvrais reconnoist avoir été payé de la somme de dix mille livres dont quitance a été donnée pour luy par le dit contat et en quitte et décharge pour Mr Vincent, Mr Augustin Hilarion Coesar de Sant-Domingue son frère qui l'avait reçue et tous autres et consent que mention des présents soit faite sur la minute du dit contrat, des epxéditions et toute piece que besoin sera par le premier notaire ou autre officier requis sur ce.
De tous quy nous avons dressé acte sur la dite habitation l'an dix sept cent quatre vingt un le vingt huit decembre en présence des sieurs Hilaire Jouette habitant et capitaine de dragons des milices au bataillon Léogane demeurant en plaine paroisse susdite et Jean Louis Roux officier des dites milices et habitant demeurant en la dite ville tous deux pour ce intervenants témoins requis et appelés et soussignés avec les dites parties qui ont requis d'une deuzième expédition des présentes tint lieu de deuzieme minute ordonne par l'édit de sa Majesté, attendu l'impossibilité de la faire de suite ainsy qu'il est dit à la minute des présentes demeurée à Maitre Collinet not sous-signé.


Oraison funèbre prononcée pour Marie GERVIER épouse de Louise de Santo-Domingo inhumée à Ste Rose de Léoane le 5 mai 1774 à 61 ans

"Mesdames, Messieurs

Quand disparait une personnalité comme celle que nous accompagnons aujourd'hui à sa dernière demeure, ce n'est pas une perte pour sa seule famille; laus bien pour le pays tout entier. Les faibles et les malheureux perdent une bienfaisante protectrice; beaucoup parmi nous une amie intelligente et dévouée. Ceux qui se complaisent dans les satisfactions intellectuelles ne jouierent plus de cet esprit éveillé, pétillant et si fertile en connaissances. La comtesse de Santo-Domingo était comme un livre précieux contenant, pieusement inscrites, les traditions du passé; elle était une dernière survivantes d'une société qui n'aura bientôt plus de représentants parmi nous. Elle avait une telle activité d'esprit, une si riche expérience de l'âme et du coeur qu'elle avait pris et conservé une place à tous les foyers ne s'y fut elle assise un instant.
J'ai trouvé la preuve indibutable de ces vérités dans le sentiment unanimement exprimé aujourd'hui et dans les larmes qie vous versez en ce moment à mes côtés. Oui nous sentons tous qu'un vide subsistera toujours parmi nous. Pour essayer de nous consoler un peu d'une semblable perte, nous devons tourner nos regards vers les trois descendants si digne d'elle qui perpétueront le noble souvenir de l'antique maison. Cette femme était comme une révélation de la bonté, de la vertu, de l'intelligence et de la lumière.
Ceux qui bénéficieront dans l'au delà des splenteurs du Paradis, réservées aux chrétiens élus, sont certains de la rencontrer de nouveau; car elle a passé dans la vie faisant le bien, elle a dépensé les trésors de son âme et les charmes de son esprit pour al défence de la vertu et de la foi."

ROUSSEAU/ROUXEAU (Coullange la vineuse, St Domingue)

I. Roch ROUSSEAU marchand dt à Coullanges la Vineuse x Marie ROBLIN d'où
II. Antoine ROUSSEAU +3.12.1693 Coullanges marchand bourgois à Coullanges x20.1.1659 St Regnobert d'Auxerre Anne BOUCHET / BOUCHER ca1670,1692 fille de François marchand et Hélène DESCHAMPS +av1659 d'où
1. François +30.3.1735 Nantes qui partit pour Saint-Domingue avant la venue de son neveu Chapotin, propriétaire d'une habitation d'unce certaine importance en indigo et en cannes, ainsi que d'une concession encore en friche, dit capitaine garde côte d'Avranches 1720, négociant à la Fosse de Nantes 1731 x2 Louise d'ARDILLIERES +1728 qui était veuve de Jean DUQENOT procureur général au Conseil supérieur de Léogane.
2. Antoinette °v1665 +21.3.1752 87 ans inh le23 St Regnobert d'Auxerre x Claude LINARD +av1752 bourgeois d'Irancy. d'où un fils qui part pour Saint-Domingue, un petit fils Germain LINARD bourgeois d'Auxerre qui fut Capitaine des carabiniers de l'Isle de St Domingue x5.11.1744 St Regnobert Marie GRASSET, Jean HOLLIER receveur des amendes de la maitrise d'Auxerre gendre
3. Marie x1. 28.8.1686 Auxerre (St Pierre en Château) Jean CHAPPOTIN °4.7.1652 Irancy +28.7.1690 à 35 ans Coulange la Vineuse entéré dans le coeur de l'église. marchand dt à Coullanges la Vineuse x2.19.4.1698 Denis REGNAULT 36ans fils de deffunt honorable homme Estienne et Marie BROTIER, de la paroisse de Chatel Censoy d'où postérité du premier lit cf généalogie Chappotin,
du deuxieme lit:
a. Jean Regnault °21.9.1700 Coulanges
1659 - Mariage Anoine en 1659 en précense de Estienne ROUSSEAU et Pierre ROYNARD apothiquaire
1693 - Le décés de Anthoine en pésenence de Jean ROUSSEAU et Jean VAILLANT vignerons ne sachant pas signé.
1687 - Anne ROUSSEAU agée de 30ans fills de défunt Edmé ROUSSEAU vigneron et Claudine PETIT de la paroisse d'Irancy x 1687 Coulanges Nicolas TRINQUET boucher. Avec pour étmoin un Chapotin
1690 - Marie ROUSSEAU fille de Jean et Marie PIBROT épouse un Vigneron. Témoin un Chapotin au mariage.

BOUCHER (Auxerre)

I. François BOUCHER marchand x Hélène DESCHAMPS +av1659 d'où
1. Anne °15.6.1637 Auxerre (St Regnobert) x0.1.1659 St Regnobert d'Auxerre Antoine ROUSSEAU +3.12.1693 Coullanges marchand bourgois à Coullange
Parrain de Anne: Prix DESCHAMPS marchand

BOUCHET (Blois 41, Saint-Domingue

source: dépouillement CG Loir-et-Cher
I. Jean BOUCHET x 21.8.1651 Blois (41), Sainte-Solenne x Françoise LEGUAY fille de Jean LEGUAY d'où
1. François qui suit II
1. François-Hyacinthe BOUCHET °10.1.1655 Blois, Sainte-Solenne
3. Nicolas BOUCHET +12.4.1659 Blois, Sainte-Solenne à 2 ans
II. François BOUCHET +av1718 dit originaire de Bloy x1. 19.3.1691 Ste Rose de Léoane Marie SIMON x2.11.8.1700 Olive d'ALLEMANT (qui épouse2 Nicolas HARAU conseiller au Conseil supérieur de Léogane) d'où du premier lit
1. Marie °27.8.1694 Petite Rivière

LEGUAY (Blois)

- Jean LEGUAY +18.9.1652 Blois, Sainte-Solenne, 51