Familles BARBIN, BARBEN (Melun) - RIOTTE (Melun) - NAVIERE (de), NAVYERE (de), NAVIERES (de) - NICERON (Paris) - LANGLOYS (Paris) - BACHASSON (Paris, Crest) - BLONDEL (Lyon, Paris) - VYON-TESSANCOURT

Des corrections ou compléments ? mel lemarois - Vous êtes libre de piocher dans ces travaux. En échange je vous demande de citer vos sources et dans la mesure du possible de partager également vos travaux.

La page d'origine est https://www.lemarois.com/jlm/data/n08abarbin.html

Sommaire:


BARBIN, BARBEN (Melun)

Source: Jacqueline Luce (qui a de nombreux autres renseignements sur les Barbin - tchipi a wanadoo point fr): - Jean-François VIEL, généalogiste professionnel, 5, rue Saint-Louis 77000 MELUN (qui peut trouver plus d'information sur Melun sur les Barbin) – Dossiers Bleus 75 – Caumartin – BN Ms Fr 32117 - Woelmont - Notes Robert Descimon – Archives Nationales – Fond Octave Maurice BM Chalons
Revoir compléments les sources
voir: fr32109 f°63 preuves Pages Anne-Elzéar Barbin


Selon les travaux de Jacqueline Luce (qui a de nombreux autres renseignements sur les Barbin - tchipi a wanadoo point fr):
Dans les hommages de la Chambre des comptes pour le baillage de Melun on trouve pour les hommages de la sergenterie de la Brosse et Hericy:
- Estienne BARBIN en 15.09.1468 (AN P/8 316)
- Mathurin BARBIN en 30.01.1488 (AN P/8/359) et 5.04.1499 (AN P/9 19)
- Jean BARBIN 10.06.1529 (AN P/9 143)
- Claude BARBIN capitaine du charroi de l'artillerie du roi, à la place de son père Jehan pour l'hommage de la sergenterie fieffée à Hericy

I. Mathurin BARBIN demeurant à Montereau x Marion de NOUY d'où
II. Jean BARBIN +av1561 bourgeois de Melun x Claude TAPPEREAU bourgeoise de Melun, fit son testament le 27 décembre 1562, peu avant sa mort. d'où
1. Christophe qui suit III
2. Claude BARBIN, capitaine du charroi et artillerie pour le roi à Melun
3. Jean BARBIN élu de Melun,
4. Denis BARBIN avocat en la cour de Parlement à Paris, demeurant à Melun,
5. Nicolas BARBIN, marchand demeurant audit lieu, marié par contrat du 24 août 1561 avec Louise LEPEINTRE, fille d'un riche marchand melunais ;
6. Anne BARBIN épouse de noble homme Balthazar PINEAU, sommelier du gobelet du roi, demeurant à Melun
7. Catherine BARBIN épouse d'honorable homme Joseph CHARDON, marchand bourgeois de Montereau-Fault-Yonne.
III. Christophe BARBIN sieur du Mesnil procureur du roi au présidial de Melun, capitaine de la ville de Melun, député aux Etats de Blois 1588, fidèle à Henri III en 1589, anobli en aout 1593 par Henri IV, conformé en 1598, fit son testament le 8 mai 1597, et nomma pour son exécutrice testamentaire son épouse Marguerite RIOTTE. Il était encore en vie le 28 décembre suivant x par contrat du 25 mars 1564 [= 1565 n.s.] Marguerite RIOTTE/RYOTTE veuve de Gabriel PONCET et fille de honorable homme Jean RIOTTE, marchand à Melun, et de (+?) Perrette CARET /CARRÉ d'où
1. Claude BARBIN Il fut d'abord procureur du Roi au baillage et siège présidial de Melun, puis il acquit, le 26 mars 1599, la baronnie de Broyes, mouvante du Roi à cause de son domaine de Sézanne en Brie. Quatre ans après, ayant besoin de deniers comptants en vue de s'associer à la ferme générale des Aides, il échangea cette baronnie avec son frère Dreux Barbin, moyennant la part de ce dernier dans la succession de leur père, plus une soulte de 15.900 livres. Le contrat de cet échange fut passé le 28 mars 1603 devant Herbin et Fournyer, notaires au Châtelet de Paris.
Claude Barbin fit une fortune rapide, s'attacha aux Concini, devint surintendant de la maison de la Reine, puis, sous la régence de Marie de Médicis, contrôleur général des Finances. Il resta fidèle à la Reine lorsqu'elle fut reléguée, ce qui lui valut d'être emprisonné à la Bastille, et, à la suite d'un long procès, d'être condamné au bannissement perpétuel. De son mariage avec Jeanne COCHON, fille d'un conseiller au siège présidial de Melun, il avait eu un fils, qui mourut jeune. Richelieu, alors évêque de Luçon, faisait le plus grand cas de Claude Barbin, dont il avait même, parait-il, recherché l'alliance pour une de ses nièces"  [M. F. de Mallevoüe, Les actes de Sully passés au nom du roi de 1600 à 1610, Paris, 1911, page 19 via Jean-François Vieil].
Claude Barbin fut l'entremetteur des amours de Concini puis Maréchal d'Emeri avec Leonora Galigaï sa femme pour quoy ce ministre le fit en 1616 intendant des finances sous la présidence Jeannin et contrôleur général et surintendant des finances de la Reine Marie de Medicis régente du Royaume. Il fut arreté le 24.4.1617 à la mort de Concini et mis à la Bastille. Barbin prit pour commis Déagent qui le trahit et le vendit à Luynes. Le Cardinal de Richelieu qui n'étoit qu'évêque de Luçon luy offrit en 1616 sa soeur en mariage, celle qui fut depuis femme du maréchal de Brezé.
2. Dreux qui suit IV
IV. Dreux BARBIN baron de Broyes (bénéfice d'inventaire 29.3.1639 Y3906 [R2008]) capitaine d'infanterie 1617. Il rendit son dénombrement à la chambre des comptes pour Broyes le 23.8.1603. Il fut autorisé par commission du 11.2.1617 à lever une compagnie d'infanterie pour le service du roy et la garde du château de Broyes x pc 27.11.1596 (Leoner de St Leu et Nicolas Le Camus notaire au chatelet de Paris, dot 5.000 écus d'or soleil) Suzanne de NAVIERES +v1641 fille de Estienne de NAVYERES sr du Grand Cesson en Brie avocat au grand conseil du Roy et Giralde de NYCERON dt rue des Mathurins à Parisd'où
1. Mathias qui suit V
2. Charles BARBIN de BROYES seigneur de Saint-Prix conseiller et aumonier du roy, prieur de Sachy s.p.
3. Marguerite de BARBIN de BROYES x Hector de CHAMPAGNE chevalier seigneur de la Postière, Condry et Neuvy
4. Claude (fille) x Paul de GEPS chevalier seigneur de Flavigny et de la Gaudine
V. Mathias BARBIN ca1664 capitaine au régiment de Nanteuil-Infanterie 1632, conseiller du Roy en ses conseils, gentilhomme de sa chambre, lieutenant de sa magesté es ville et gouvernement de Corbie 1639, maitre d'hôtel du Roi 1642, capitaine au régiment de la Marine 1643, conseiller d'Etat d'Epée 1657, autorisé le 25 mars 1658 à écarteler dans ses armes celles des anciens barons de Broyes x 30.3.1639 LXXXVII-496 [E9760] insinué Y179 f°395(et? pc 18.5.1635 Perrier et Dupont notaire à Broyes) Elisabeth BACHASSON +20.6.1703 Paris, Place Sorbonne (scellé Y14626A, iad 25.6.1703 Pierre de Clersin VI-619 [A6041]) veuve de Jerome MERAULT conseiller d'Etat, 1er avocat général de la cour des aides de Paris d'où
1. Henry qui suit IV
2. Suzanne de BARBIN de BROYES dt rue Quimbertin paroisse St Sulpice x1 Jean-Baptiste de RAVENEL +av1703 marquis de Sablonière, ancien mestre de camp du régiment de Palois? x2. Nicolas ROUSSEAU écuyer sr du Sauroy ancien garde du corps du Roy
VI. Henry BARBIN +16.3.1694 Broyes sgr de Dampierre/Aulne baron de Broyes maitre d'hôtel du Roy 1655, capitaine au régiment de Picardie, gentilhomme ordinaire de la chambre, maintenu noble en 1667 x 31.5.1673 et pc 31.3.1672 (Thielement/Chielement notaire au baillage de Vitry le François, dont 60.000 livres) Angélique de SAINT-SAULIEU dame de Dampierre sur Aube, dt à Loisy sur Marne fille de Antoine et Louise OUDINET
1. Elzear °30.3.1675 Broyes qui suit VI.
2. Jerome BARBIN de BROYE sgr de Salons °22.2.1677 Broyes +22.4.1739 Paris, rue des Bernardins paroisse Saint-Nicolas des Chardonnet (scellé Y11457A, testament Laiguedive 11.12.1738 et 18.5.1738, codicille 18.4.1739 XXIII-505 [A7436], iad Laiguedive l'ainé 5.5.1739 XXIII-505 [A7438]) dt habituellement à Cezanne x 25.5.1717 pc de Saint-Jean XLI-363 [G0663] Thérese-Helene VILLAIN fille de Melchior bourgeois de Paris et Thérese PHILIPPES
3. André-Louis BARBIN de BROYES dit le chevalier de Broyes °21.7.1678 Broyes
4. Claude-Antoine BARBIN de BROIES (Claude-Charles-Antoine) °7.8.1680 Broyes +8.4.1758 Sainte-Menehould à 80 ans chevalier sgr de Dampierre baron d'Autry dt ordinairement en son château d'Autry province de Champagne 1739, il acquit Autry le 21.8.1735 de Louis de GOUJON de THUISY x 22.7.1713 Françoise BOILEAU (alias Marie-Anne BOILEAU) °v1694 +23.10.1771 Sainte-Menehould (51) à 77 ans, de Ste-Ménéhould d'où
a. Jean-Armand BARBIN de BROIES +6.12.1727 Verrières (51)
b. Marie-Anne BARBIN de BROYES °1.11.1731 Sainte-Menehould (51) +30.11.1731 Verrières à 2 mois
c. Claude-Antoine BARBIN de BROYES °13.11.1732 Sainte-Menehould +19.11.1732 Verrières (51) à 8 jours
d. ? Henry BARBIN °15.1.1734 Sainte-Menehould
5. Henriette BARBIN de BROYES °16.6.1682 Broyes jumelle morte peu après la naissance
6. Louise BARBIN de BROYES °16.6.1682 Broyes jumelle morte peu après la naissance
4. Marie-Catherine non citée en 1703
5. Louise-Catherine héritière pour 1/3 de Jerome Barbin de Broye son frère x pc 3 mai 1710 Charles-Nicolas d'ANGLURE de BRAUX de SAVIGNY marquis d'Anglure +av1739
6. Le Comte de Broyes +vers 1745 "espèce d'imbécile" "spirituel mais un peu timbré" eut deux filles (idem que 1 ou 3)
VI. Elzear BARBIN °30.3.1675 Broyes +av1756 dit le chevalier de Broye puis comte d'Autry qu'il achete de M Goujon de Thuisy. Il fait une procuration pc Regnard 5.5.1739 notaire au chatelet à son épouse pour la succesion de Jerome Barbin de Broye en 1739. x Catherine-Eleonore de VIC (VICQ) 1682. Elle fait un factum avec Henri DUVALCK comte de Dampierre "appelans comme d'abus contre frère Gabriel BARBIN de BROYES religieux profes de l'ordre de citeau en 1756 (MS Joly de Fleury 1823 f°66) d'où
1. Louis-Charles de BARBIN de BROYES baron de Broyes + sans alliance, deux ans de plus que Gabriel
2. Gabriel de BARBIN de BROYES religieux mendiant de l'Ermitage du Hayes près de Chemigy?. A la mort de son frère il tente vainement de quitter les ordres. Il plaida à ce sujet contre sa mère.
1. Marie-Claude de BARBIN de BROYE °1692 +24.5.1755 Chalons sur Marne x pc 19.3.1744 Henri de VALK comte de Dampierre baron de Hans d'où
a. Anne-Elzéar du VAL de DAMPIERRE °5.4.1745 Hans, Notre Dame
2. Louise-Catherine de BARBIN de BROYES +Paris x 6.2.1746 Adrien-Joseph de POIRESSON marquis de Chamarande +février 1750 Paris éc lieutenant général au baillage et siège préisidial de Chaumont

AD Haute-Marne G art 1127
3-11. Requête du frère Barbin de Broyes, religieux de Cîteaux, demandeur en réclamation contre l'acte de profession ou émission de ses vœux, faits dans ledit ordre le 9 décembre 1748, contre dame Eléonore de Vicq, veuve de Me Eléazard Barbin de Broyes, Me Duvalq de Dampierre, seigneur de Han, dame Marie-Claude Barbin de Broyes, son épouse, dame Louise Barbin de Broyes, veuve de Me Joseph-Adrien de Poiresson, marquis de Chamarandes, l'abbé de Clairvaux et le prieur de Longuay

AD Haute Marne G 1128:
67-70. Enquête pour le frère Gabriel Barbin de Broyes (6-9 avril) (voir G. 1127, nos 3 à 11).

AD Haute Marne: G art 1163
14-15. Entre Gabriel Barbin de Broyes, religieux profès de l'ordre de Cîteaux, demandeur en réclamation contre l'acte de profession ou émission de ses vœux, contre dame Catherine-Eléonore de Vicq, veuve de Me Eléazard Barbin de Broyes, Me Duvalq de Dampierre et dame Marie-Claude Barbin de Broyes, son épouse, dame Louise-Catherine Barbin de Broyes, veuve de Joseph-Adrien de Poiresson, et dom Pierre Mayeur, abbé de Clairvaux, défendeurs : les pièces seront mises sur le bureau (27 mars)


Une version différente dit:
2. Elzear dit le chevalier de Broye puis comte d'Autry qu'il achete de M Goujon de Thuisy mort sans enfants x Catherine de VIC 1682 – une autre qu'il eut deux filles
et une autre que Marie-Claude est fille de Claude-Charles-Antoine

Dans les parents de Mathias BARBIN à son mariage en 1639:
- Charles RIOTTE conseiller du roy au bailage et siege présidial de Melun cousin germain, Simon RIOTTE .. conseiller secretaire du roy aussi cousin germain, Estienne PAVILLON trésorier provincial de l'extraordinaire des guerres de Saintonge cousin germain.

Divers actes:
- acte impliquant Dreux BARBIN conseiller du roy et receveur général des finances à Paris 1598 XIX-337 [A2021] avec Girard JANAYLE? secretaire de monsieur le marquis de Pizany

Non relié:
- Balthazar BARBIN advocat en la cour de parlement à cause de Marie de BRIN.. héritiere en partye de feu Nicolas HEBERT(?) bourgeois de Meulun ... titre nouvel 18.2.1650 CXVII-529 [F3447]
- bail Mathias BARBIN à Pierre LAMACQUE 29.8.1660 LXX-166
- Il est question dans l'inventaire de (iad pc Boucher et Gilles LXVI-266 le 17.1.1690 [I0004] en 1690 de l'acquisition d'une ferme et héritages scize à Chaunoy en Brie qui avoient esté mis es mains dudit sieur de Moucy de la Couraine par Claude BARBIN escuyer sieur de Champloret (pieces déposées Lorimier 25.9.1680): inventaire des titres de Chaunoy par Claude BARBIN Lorimier XI-278 25.9.1680 [I0568]


RIOTTE (Melun)

I. Jean RIOTTE marchand à Melun x Perrette CARET /CARRÉ d'où
1. Marguerite RIOTTE/RYOTTE x1. Gabriel PONCET x2. par contrat du 25 mars 1564 [= 1565 n.s.] Christophe BARBIN sieur du Mesnil procureur du roi au présidial de Melun, capitaine de la ville de Melun, député aux Etats de Blois 1588, fidèle à Henri III en 1589, anobli en aout 1593 par Henri IV, conformé en 1598, fit son testament le 8 mai 1597, et nomma pour son exécutrice testamentaire son épouse Marguerite RIOTTE. Il était encore en vie le 28 décembre suivant

Dans les parents de Mathias BARBIN à son mariage en 1639:
- Charles RIOTTE conseiller du roy au bailage et siege présidial de Melun cousin germain, Simon RIOTTE .. conseiller(?) du roy et de sa famme(?) aussi cousin germain



Source: René Morel, Les Riotte inBull soc Arche sci Seine et Marne, 1922,


I. Guillaume RIOTTE habitant Melun en 1530, il possède la maison dite Les Escriptures derrière l'égliste St Aspais d'où
1. Pierre chanoine de l'église St Etienne d'Auxerre et curé non résident de Bois le Roi.
2. Jehan qui suit II.
II. Jehan RIOTTE conseiller au baillage et présidial de Melun d'où
III. Jacques RIOTTE président du grenier à sel de Melun, il possédait plusieurs immeubles dans la ville, entre autre une maison avec dépendances sise au quartier St Ambroise, rue de la Rose x Marguerite TAPPEREAU fille de Nicolas sr du Marchés-Marais riche bourgeois de Melun, commis au gouv. de la ville d'où ?
?1. Jacques, frère de Charles qui suit IV.
?2. Charles +1615 greffier du procureur du Roi en l'élection 1558, avocat au baillage de Melun 1558, élu maire 1587, ligueur, il jeta en prison quelques un des notables de Melun dont Balthazar BARBIN, conseiller, et aieul du procureur du Roi qui était en fonction en 1654, condamné a être pendu en 1592 il fut gracié
IV. Jacques RIOTTE conseiller au présidial de Melun, prsient au grenier à sel de Melun, Secretaire du Roi, conseiller au présidial, lieutenant général du baillage et siège présidial 1635, maire 1635, premier président 1656 d'où
V. Charles RIOTTE élu maire 1653
VI. Charles RIOTTE 26 ans prisonnier en la conciergerie

Divers:
1637 - transport de rente Charles RIOTTE à Marie du MOULIN et déclaration (42 et 43 acte de mars 1637) LXXV-33 Philippes Galloyes
1639 - Bénéfice d'inventaire pour Catherine Aubry, veuve de Jacques Riotte, président au présidial de Melun, comme héritière de son père Geoffroy Aubry. Y3906 [R2008]

NAVIERE (de), NAVYERE (de), NAVIERES (de)

Source: Archives Nationales - notes Robert Descimon – Edouard Maugis, histoire du Parlement de Paris, 1913

voir:
- acte pc 19.11.1604 LXXIII-155 f°154 et F°470 (St-Vaast 1597) concernant les enfants d'Etienne de Navières et Gérarde Niceron (quitttance partage de leur succession) pour toucher des loyaux à Orléans

I. Estienne de NAVYERES sr du Grand Cesson en Brie avocat au grand conseil du Roy. Il fait une quittance pc LIX-4 27.10.1581. dt rue des Maçons paroisse Saint-Severin 1587 x Giralde NICERON / Gerarde NYCERON dt rue des Mathurins à Paris d'où
1. Etienne de NAVIÈRES (acte concernant sa succession LXXIII-156 f°1060 et f°1061, 16.12.1605, testament 21.11.1605 LXXIII-156 f°969) sgr de Sesson avocat au Grand Conseil « originaire d'Orléans » conseiller au Parlement de Paris reçut 20.4.1591 x1 pc François Levasseur et Arthus Levasseur, 2.9.1601 XVI-45 [F3087] Claude REBOURG fille de Guillaume sr de Plailly et de Bertrandfosse et Claude LE GRAND, Claude REBOURS x2. Antoine JABIN sieur de la Couarde conseiller au parlement 1595 dont il se démit en 1605 pour son fils
2. Anne de NAVIERES x pc LXXIII-124 4.1.1587 Mathias BOLLART (dans les témoins cotés épouse, il n'y a que des amis)
3. Suzanne de NAVIERES +v1641 x pc 27.11.1596 (Leoner de St Leu et Nicolas Le Camus notaire au chatelet de Paris, dot 5.000 écus d'or soleil, vacant dans le minutier) Dreux BARBIN baron de Broyes capitaine d'infanterie 1617 .

- Il y a un acte pc 19.11.1604 LXXIII-155 f°154 et F°470 (St-Vaast 1597) concernant les enfants d'Etienne de Navières et Gérarde Niceron (quitttance partage de leur succession) pour toucher des loyaux à Orléans


Au mariage Navière x Rebours 1601 [F3087] : N. LANGLOYS ... cousin, Mr PERROCHEL conseiller du roy et trésorier général en Thouraine cousin, Mr BOULLENGER(?) maitre de l'hotel de ma maison de Mr le duc de Luxembourg cousin

Non relié:
- Fr32356:Charles de NAVYÈRE protestant o3.5.1544 Sedan +Paris 15.11.1616 au service du prince d'Orange puis écuyer du duc de Bouillon, se fixa à Paris et se convertit. poete peu connu et mal connu, d'une famille noble mais peu fortunée. Il apprit de bonne heure le grec et le latin avec sa langue maternelle
NAVIËRES (Charles de), poète peu connu et mal connu jusqu'alors, musicien et capitaine de la jeunesse de Sedan, était né dans cette ville le 3 mai 1544 d'une famille noble, mais peu fortunée. Il apprit de bonne heure le grec et le latin avec sa langue maternelle. Désireux de donner plus d'essor à son intelligence, ses parens l'envoyèrent à Paris, pour y proflter des leçons des professeurs les plus renommés de cette capitale. Son éducation achevée, il suivit la carrière des armes, et devint gentilhomme servant du prince et de la princesse d'Orange (Guillaume de Nassau et Charlotte de Bourbon), et ensuite d'Henri- Robert de la Marck, seigneur de Sedan et duc de Bouillon , dont il fut aussi écuyer. La mort de ce prince, arrivée le 2 décembre l574 priva Navières de sa charge. Devenu libre, il résolut de suivre son penchant pour la poésie, que le tumulte de la cour n'avait pu comprimer. Ses bons et loyaux services auprès d'un prince qui l'estimait n'avaient point amélioré son sort : la poésie ne lui fut pas plus fructueuse. En 1606, il se rendit à la cour, pour faire hommage à Henri IV d'un poème qu'il avait composé en l'honneur de la famille royale. L'accueil qu'il en reçut l'encouragea : il lut quelques fragmens de sa Henriade au monarque, qui y applaudit; ce qui l'engagea à retourner promptement à Sedan, dans le dessein de travailler à ce poème, qu'il n'acheva point. Son séjour dans sa patrie ne fut pas long : la même année il alla se fixer à Paris, où bientôt, à l'exemple du héros qu'il chantait, il abjura le calvinisme. Comme sa fortune ne répondait point à sa naissance, quelques amis des lettres pourvurent d'abord à ses premiers besoins. Jean Morel, son compatriote , et l'un des plus savans professeurs de l'université de Paris, fit davantage : il lui donna sa table avec un logement au collège de Reims, dont il était principal, et lui assigna, sur ses modiques revenus, les choses les plus nécessaires à la vie. Un même goût pour l'étude et pour les mêmes genres d'études, une conformité plus grande de cai-actère, produisirent bientôt entre Jean Morel et Navières une liaison étroite. Content de son sort, notre poète vécut, presqu'isolé, au collège de Reims, dans une mélancolie douce et tranquille. Un petit nombre d'hommes de lettres assortis à ses goûts, formaient sa société : les autres momens qu'il dérobait aux muses étaient consacrés à la musique et à des exercices de religion. En 1610, il déplora la mort d'Henri IV dans un petit poëme. Quatre ans après , il publia une suite de quatrains, tant de sa façon que de celle de plusieurs autres, sur la statue de ce grand monarque, placée sur le Pont-Neuf le 23 août 1614- Assailli bientôt de tous les maux qui accompagnent la vieillesse, il devint asthmatique et presqu'aveugle, et ses forces allèrent toujours en décroissant ; c'est ce que nous apprend Jean Morel, son ami, dans une pièce de 33 vers phaleuques (i), dont voici un fragment : (…)
Préparé depuis long-temps à la mort par l'affaiblissement de ses organes , Naviéres la reçut comme un doux sommeil qui délivre d'un état de langueur et d'angoisse. Il expira le 15 nov. 1616, âgé de 72 ans, au collège de Reims, dans les bras de son docte et fidèle ami. C'est donc à tort que la Croix du Maine a dit, et que tous les biographes ont répété depuis, que notre poète avait été victime de la Saint- Barthélemi, en 1671.
Il a vécu sous les règnes de sept de nos rois , François Ier, Henri II, François II, Charles IX, Henri III, Henri IV, et Louis XIII, qui se succédèrent si rapidement; et il en a célébré trois dans ses vers. On lui a donné dans son portrait un air rude, sauvage et rébarbatif, mais la bonhomie et la franchise qui éclatent dans ses écrits, suffiraient seules pour témoigner que son caractère contrastait parfaitement avec cet extérieur ; et Naviéres devait d'autant plus charmer dans le commerce de la vie, qu'on ne s'attendait point à trouver une si belle âme sous l'écorce qui la masquait. Sa devise, que l'on trouve souvent exprimée dans ses œuvres, par ces minuscules : p. à. 1'., p. à. 1', était : Prompt à l'un , prêt à l'autre , in utrumque paratus. (…) ((source http://books.google.fr/books?id=6gI8AAAAMAAJ Biographie ardennaise, ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer ... Par Jean Baptiste Joseph Boulliot)
- Etienne de NAVIERES poete français, qui florissait en 1554, était de la famille de Michel de NAVIERES, procureur général de la prevôté de Sedan, en 1553, dont parle le P. Norbert dans sans Histoire chronologique de cette ville. L'abbé Goujet nous apprend ( t, XII, p. 26 et 26 de s* BB.fr.} qu'Etienne de Navières était lié avec Olivier de Magny, et que celui-ci l'a loué dans -ses Gayetés publiées en i554- Nous ne connaissons de notre poêle sedanois qu'un sonnet à la Castianire (la maîtresse d'Olivier de Magny), imprimé à la page 11 Aes Amours d'Olivier de Magny. (Lyon, Rigaud, i5^2, in-i6, fol. 85.) (source http://books.google.fr/books?id=6gI8AAAAMAAJ Biographie ardennaise, ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer ... Par Jean Baptiste Joseph Boulliot)
)
- Etienne de Navières, avocat au Grand-Conseil, puis Jacques Rogier, huissier de la Chambre,
des Comptes auquel il avait cédé son droit, pour i 100 1, t. de rente. 24 janvier 1562 (n. st.) ; 15 novembre 1563. — (Arch. Nat., Y 3461, i" 313 v° et 314 v°.) (source Renouard)

- Etienne de NAVYERES advocat au grand conseil du roi, témoin comme ami de François ROUSSELET avec Catherine PARÉ en 1581 (fille d'Ambroise PARÉ) (source: Le Paulmier, Ambroise Paré, 1887)

NICERON (Paris)

Source: Archives Nationales - Notes Robert Descimon (minutiercentral.org) – dépouillements AGHYN et CGSRM – Travaux Bertrand Garnier

Voir: BN Cabinet des titres: NA Fr 12911 livre de raison de la famille Niceron, de Paris 1532-1584

voir AN:
- iad Nicolas NICERON (iad pc A Le Vasseur et J. Landry 16.3.1588) x Anne BEAUCOUSIN
- cdm Nicolas NICERON x pc 12.12.1574 N. Le Camus et F. Croiset Anne BEAUCOUSIN
- cdm Anne BEAUCOUSIN x pc Parque et A. Desnotz 14.6.1586 Claude BELIN marchand bourgeois de Paris

I. N. NICERON d'où
1. N. NICERON d'où
a. Giralde de NYCERONx Estienne de NAVYERES sr du Grand Cesson en Brie avocat au grand conseil du Roy. Il fait une quittance pc LIX(4 27.10.1581. dt rue des Mathurins à Paris d'où postérité
2. Jean qui suit II.
II. Jean NICERON / NYCERON +av1572 marchand bourgeois de Paris x Marguerite PÉGOUST (PEZOU) ca1572. Elle reçoit ainsi que son fils Pierre une donation d'une rente viagère de 260 livres tournois 30.9.1572 Y113 f°267v° par Renée de Moranvillier dame de Flacourt veuve de Hugues Le Roux chev seigneur des Aubiers en Anjou d'où
1. Nicolas qui suit III
2. Robert NICERON +16.6.1589 (iad 4.9.1589 LXXXVI-163, nb: il y a aussi un d'un md drapier iad LXXXVI-169 16.5.1596) marchand de drap de soie x Catherine LEMAIRE +28.7.1587 (iad 18.11.1591 LXXXVI-166, partage 4.6.1609 f°390 LXXXVI-185), soeur de Catherine LE MAIRE épouse de Savinien de CYRANO grand-père de Cyrano de Bergerac d'où
a. Claude NICERON (testament LVII-38 [H0978] dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Germain l'Auxerrois 1609 x pc 9.11.1578 LXXXVI-112 (ou ? pc de Monhenault et Herbin 15.11.1594 decrit dans l'iad de Louis de Prime [H3333]) Mathurin FACHU +av1609 marchand de soie bourgeois de Paris
b. Mathurin NICERON marchand épicier bourgeois de Paris dt rue des Arcis paroisse Saint-Jacques de la Boucherie, [selon B. Garnier idem Mathurin NICERON marchand épicier bourgeois de Paris, demeurant au marché aux Poirées paroisse Saint-Eustache 1623 x Marie BELIN fille de Claude BELIN et Anne BEAUCOUSIN]
c. Catherine NICERON, dt rue St-Denis paroisse St-Germain l'Auxerrois 1594 x pc CVIII-25bis 15.11.1594 f°398 (iiic iiixx xviii) Pierre de PRIME procureur au châtelet dt rue de la Vielle Tisseranderie paroisse St-Jean fils de Louis de PRIME bourgeois de Paris et de Catherine de BRIOU
3. Marguerite NICERON / NYCERON ca1607. Elle a une maison à la descente du Pont Saint-Michel près la barrière des sergent dont elle fait un bail pc 5.9.1600 LXXXVII-417 et dont elle fait un contrat d'échange pc 13.2.1602 LXXXVII-419. Elle fait un acte pc 11.12.1594 avec son gendre LXXXVII-413. Elle fait un arrété de compte 30.10.1601 LXXXVII-418. Elle vend des terres à Sèvre 18.10.1602 LXXXVII-419. Elle fait faire un marché de Charpenterie en une maison à construire à neuf rue des Barres paroisse St-Gervais pc 13.2.1603 LXXXVII-420 x1. Valleran PERROCHEL +av1594 valet de chambre du roi, marchand pelletier bourgeois de Paris x2. Jean DROUET +av1596 auditeur en la chambre des comptes d'où
a. Charles PERROCHEL seigneur de Grandchamps conseiller du roi grand audiencier de France 1607 dt rue des Barres paroisse St-Gervais 1634 x Marie VARELET / VARLET d'où
a1. Agnès PERROCHEL elle est recu à l'abbaye de Longchamps les St-Cloud 23.9.1621 XXIX-140 x pc CVIII-73 7.5.1634 Nicolas POUSSEPIN seigneur de Montbrun conseiller du roi et trésorier général de France en la généralité de Châlons dt rue Geoffroy-Lasnier paroise St-Gervais 1634
a2. François PERROCHEL bachelier en la faculté de théologie 1632. Il reçoit une rente pc 24.11.1632 (insinuation)
a3. Charles PERROCHEL conseiller du roi au parlement de Paris, il reçoit une donation de ses parents pc 24.9.1628 et 5.5.1635 Y175 f°313 x Marie LIONNE
b. Valleran PERROCHEL trésorier de France à Tours 1607
c. Guillaume PERROCHEL trésorier de France en Picardie 1607
d. Marguerite PERROCHEL (iad pc Guyon 29.12.1649, partage CVIII-103 14.4.1650, testament pc Dupuis et Cornille, 27.1.1647, elle fait une donation insinuée à ses héritiers) x pc III-405 31.1.1580 Claude PARFAIT (partage Chauvin et Contesse, 13.12.1624) marchand bourgeois et quartinier de la ville de Paris, dt rue Saint-Antoine paroisse Saint-Paul, fils de Guillaume PARFAIT bourgeois de Paris et Marie JACQUEMIN d'où postérité (cf généalogie Parfait)
4. Pierre NICERON +av1597 (partage III-175 12.12.1585) marchand épicier bourgeois de Paris. Il fait une donation mutuelle avec sa femme pc 5.4.1574 Y115 f°253v° x 13.9.1570 pc VI-43 Anne JOSEPH fille de Robert JOSEPH brodeur du roi, bourgeois de Paris et + Marie DANCOURT
a. Claude NICERON dt à Brasle près Chateau-Thierry 1624. Elle fait un acte pc LXXVIII-220 18.9.1624, dte à Brasle près Chateau-Thierry, elle parait en déconfiture x1. pc De St-Leu et Lecamus 10.8.1596 (cf copie Fonds Choart LXXXVIII-1312) Charles LEMAISTRE +av1624 (avis Y3896 1.2.1631 [R645]) écuyer sr de Brasles avocat en parlement 1597, 1614 dt rue Pavée paroisse St-André des Arts 1611, 1614, frère d'Augustin LE MAISTRE conseiller au parlement x2. Claude ROUSSELET président au bailliage du Chateau-Thierry d'où
a1. Marie LEMAISTRE unique héritière 1624 x 21.9.1633 Herbin et Bergeon (cf copie LXXXVIII-1312) Henri CHOART chevalier sgr de Buzenval lieutenant d'une compagnie au régiment des gardes du roi
b. Etienne NICERON ca1597
c. Anne NICERON, sous la tutelle en 1597 de Charles Lemaitre qui refuse de signer les articles du contrat de mariage x pc 9.2.1608 Y147 f°146v° Regnault de GRIMBERT / Renaud de GRAIMBERT écuyer sieur de Torcy dt rue des Barres paroisse St-Gervais gentilhomme servant du roi et trésorier de France au bureau des finances de Soissons 1626, il vend pc XXIII-264 6.5.1626 la moitié d'une maison à l'enseigne de la Barbe d'Or rue de la Harpe, sise au derrière, ayant son entrée par la rue de Mascon pour 5500 livres
5. Claude NICERON (iad 24.9.1599 III-462A) x Etienne BOULENGER (testament olographe 14.10.1606 déposé le 21.11.1606 III-480) maître d'hôtel de Madame la duchesse de Joyeuse 1594, maitre d'hotel ordinaire du duc de Luxembourg dt rue de la Poterie paroisse St-Jean-en-Grève 1599.
6. Jeanne NICERON (iad 22.2.1627 XXIII-265) dt rue de l'Hirondelle 1603, dt rue de Mascon paroisse St-Severin 1606, 1614. Elle fait un compte avec son fils Guillaume pc XXIII-127 1.7.1614 x Guillaume ERONDELLE / HERONDELLE ca1580 +av1603 marchand orfèvre à Paris. Ils ont des vignes à Bagneux et à Argenteuil (vendus pc 6.11.1634 XII-20) d'où
a. Guillaume ERONDELLE procureur en l'élection de Paris 1627
b. Raoul ERONDELLE
c. Pierre ERONDELLE écolier étudiant en l'université de Paris 1603 docteur es lois habitant la paroisse St-Pierre de la ville de Bordeaux 1627, bourgeois de Bordeaux 1634
d. Anne ERONDELLE x av1601 Noël JALOUX marchand orfèvre bourgeois de Paris dt sur le Pont-aux-Changeurs. En 1603 il achete deux forges d'orfèvre sur le Pont-aux-Changeurs à sa future belle-mère (XXIII-105 19.4.1603. Il fait une quittance pour la dot pc XXIII-112 3.3.1606
e. Radegonde ERONDELLE x pc XXIII-103 15.9.1601 et 5.10.1601 Laurent MOREL +av1627 maitre éperonnier bourgeois de Paris fils de Mathieu MOREL maitre éperonnier et Denise GOURDE
III. Nicolas NICERON +v1588 (iad pc A Le Vasseur et J. Landry 16.3.1588) marchand mercier à Paris alias marchand bourgeois de Paris. il achète 1/5e de la maison des Trois Estuves(?) rue Saint-Denis le 28?.9.1583 pc Corbye? et Mahieu, dt rue St-Denis 1583 x pc 12.12.1574 N. Le Camus et F. Croiset Anne BEAUCOUSIN +17.11.1623 (iad pc Parque LXXXVI-312 11.12.1623[R32857], partage pc Parque et Remond 5.3.1624 [F9870], 15.5.1624 [F9886] et 30.7.1624 [F9912], quittance 22.3.1624 [F9947] et 24.10.1624 [F9942], extrait de son testament registre des bannières 15.1.1622 Y15 f°252 et 23.11.1623 Y164 f°159v°) fille de Jean BEAUCOUSIN marchand orfèvre et tailleur héréditaire des monnaies du roi dt sur le Pont aux Changeurs paroisse St-Barthelemy et Anne LE MAY (Anne BEAUCOUSIN x2. pc Parque et A. Desnotz 14.6.1586 Claude BELIN marchand bourgeois de Paris, dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1610) d'où
1. Claude qui suit IV
2. Jean NICERON non cité en 1623
3. Anne NICERON °24.1.1583 Paris, St-Jacques de la Boucherie (p: Jean Beaucousin tailleur de la monnaie, m: Claude Niceron femme de Mathurin Fafiu md de draps de soie, et Marguerite Beaucousin femme de François Gluez md de draps de soie, laborde 3206) +1612 (iad 26.11.1612 II-77) x Jean BACHELIER marchand bourgeois de Paris dt rue St-Denis paroisse St-Eustache 1623 d'où
a. Jean BACHELIER mineur 1623
2. Claude NICERON (iad pc Belin LVII-60 29.10.1644 [F9682], partage pc Belin LVII-60 31.10.1644) xav1610 René DEVIN d'où
a. Claude DEVIN marchand espicier bourgeois de Paris dt rue Saint-Honoré paroisse eSaint-Germain l'Auxerrois 1644
b. René DEVIN marchand espicier à Paris dt rue Contesse d'Arthois paroisse Saint-Eustache 1644
c. Anne DEVIN x Charles de FOURCROY(?) marchand espicier bourgeois de Paris dt rue Saint-Denis paroisse Saint-Laurent
d. Renée DEVIN fille majeure 1644 dt rue contesse d'Arthois
IV. Claude NICERON ca1617 +25.8.1631 (iad pc Remon et Belin 25.2.1632 LVII-48 clos le 12 mars LVII-48 [F9749], partage devant Gamard commissaire au chatelet 6.9.1644) marchand bourgeois de Paris dt rue St Denis image Saint Michel psse St Leu St Gilles. Dans le partage il est question d'une maison rue St-Denis "le Grand Cheval rouge", dt rue Aubry le Boucher psse St-Leu St-Gilles 1623 x pc Junot et Cothereau 12.9.1610 XXIX-124 [F9021] Renée BARBIER +21.2.1640 (iad LVII-56 3.3.1640, testament II-163 12.12.1639, codicille 27.1.1640 et 16.2.1640 et déclaration des héritier 24.2.1640, iad pc Belin LVII-56 4.3.1640 [F6579], tution 27.2.1640 Y3908A [R2671], , bénéfice d'age 24.4.1640 Y3908A [R2671], avis de parents 7.5.1640 Y3908A [R2671], comptes d'execution testamentaire pc LVII-61 10.2.1645 [F6283]) fille de Jacques BARBIER et Martine DANES (cf généalogie Barbier). L'inventaire se fait sur la maison de l'Image Saint-Michel scize .. rue Saint-Denis paroisse Saint-Leu Saint-Gilles d'où
1. Anne NICERON ca1681 elle fait enfermé son fils Antoine x pc Buon et Remond 27.4.1634 XV-68 Jean-Jacques GAYOT marchand bourgeois de Paris dt rue de la Vieille Monnoye paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1640, consul fils de Antoine GAYOT marchand dt à Saint-Chamuxit en Lyonnais et Leonne BRUYNE d'où
a. Robert GAYOT marchand à Lyon 1681
b. Jean-Jacques GAYOT marchand bourgeois et conseiller de ville à Paris 1681
c. Pierre-Paul GAYOT avocat en parlement 1681
d. Anne GAYOT x Louis BIGNINCOURT? marchand bourgeois à Paris 1681
e. François LE CAMUS avocat en parlement, freffier aux requestes du Palais x Anne GAYOT
e. Antoine GAYOT il a été enfermé à St-Lazare par sa mère. Il sollicite un conseil de famille pour hériter de son père 27.11.1681 Y3991B [acte:Gnn12605P500]). Il a quitté le Collège pour vitre "dans la débauche du vin et des femmes"
d. François NICERON mineure 1681
e. Antoine-Joseph NICERON mineur 1681
2. Claude NICERON +26.11.1669 (pas d'iad, succession CXII-145 1.1.1673) x pc Buon et Remond 4.2.1638 Paul MANIA / MANIS marchand bourgeois de Paris d'où
a. Paul MANIS marchand bourgeois de Paris dt rue Troussevache paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1673
b. Elisabeth dt rue Troussevache paroisse Saint-Jacques de la Boucherie 1673 x pc Parque et Mousnier 26.1.1662 Louis GOSSUIN +av1673 notaire au chatelet
3. Jean-François NICERON °21.10.1613 Paris, St-Leu +22.9.1646 Aix-en-Provence (13) reçu au couvent des religieux minimes établis près la place Royale à Paris pc 30.3.1632 f°444v°. mathématicien, physicien, peintre, fit des recherches sur l'optique. [(p: Jean TURGIS marchand drapier dt rue St-Honoré, m: Anne LE MAY veuve de + Jean BEAUCOUSIN marchand orfèvre et tailleur héréditaire des monnaies du roi dt sur le Pont aux Changeurs paroisse St-Barthelemy (fonds Laborde n°1613)]
3. Pierre NICERON mineur 1640, 23 ans en 1640 (bénéfice d'age 20.4.1640 Y3908A [R2671]) bourgeois de Paris, a un office de messager juré en l'université de Paris pour le diocèse de Spire dt rue Quincampoix paroisse St-Nicolas des Champs x pc Dupuis et Paisant 7.6.1643 (dot 40.000 livres) Jeanne MESSIER (iad 12.6.1649 LXVI-160) fille de Jean MESSIER valet de chambre du roi et de Valentine FLEURY d'où enfants mineurs
3. Robert NICERON mineur 1640 20 ans en 1640. avis de parents 7.5.1640 Y3908A [R2671] Avis par Jean-Jacques Gayot, marchand bourgeois de Paris, tuteur des enfants mineurs, exposant que Robert Niceron, émancipé sous l'autorité de Jacques Belin, notaire au Châtelet, son curateur, qui entend faire le trafic de marchandises, et qu'il désire qu'on lui baille la maison où est morte sa femme rue Saint Denis à l'enseigne Saint Michel
4. Marie NICERON mineure 1640, 16 ans en 1640

- Marguerite NICERON x Pierre LANGLOYS +av1547 procureur et clerc au greffe du châtelet d'où
a. Claude LANGLOYS payeur de la compagnie de Mgr d'Aumale 1547
b. Jean LANGLOYS avocat au parlement 1547. Ils font avec leur mère une constitution de rente pc 23.4.1547 LXXXVI-19

Au mariage du fils Navyere/Niceron (Navière x Rebours) 1601 [F3087] : N. LANGLOYS conseiller du roi en son conseil d'état et maitre des requetes de son hotel cousin [Martin Langloys?], Mr PERROCHEL conseiller du roy et trésorier général en Thouraine cousin [Valleran PERROCHEL], Mr BOULLENGER maitre de l'hotel de ma maison de Mr le duc de Luxembourg cousin [Etienne BOULENGER]

1597- En 1597 il y a un acte de retrocession des enfants de Pierre Niceron / Anne Joseph à Jeanne NICERON veuve de Guillaume ERONDELLE bourgeois de Paris pour 100 écus de rente (pc 25.8.1597 LXXIII-231)
1609 – pc XXIII-119 2.9.1609 retrocession par Charles LE MAISTRE avocat en la cour de parlement à Jeanne NICERON, veuve de Guillaume ERONDELLE, orfèvre du Roi, bourgeois de Paris ; Même date : procuration de lad. NICERON à Valery PERROCHEL, conseiller du Roi

Mariage PERROCHEL x PARFAIT 1580 en présence de Robert NYCERON, Pierre NYCERON, Nicolas NYCERON marchand bourgeois de Paris, Joachin MOLLE aussi maitre pelletier, Robert GUERIN apothicaire et épicier, Etienne BOULLANGER controleur général des réparations de Picardie et Ile de France, Jacques LORIET et Guillaume ERONDELLE bourgeois de Paris et Etienne de NAVYERES avocat au grand conseil du roi, tous parents et amis

- tution 27.2.1640 Y3908A [R2671] des enfants de Claude NICERON et Claude BARBIER: Avis par Mathurin NICERON, me épicier, oncle paternel, pour l'élection d'un tuteur à Pierre, 23 ans, Robert 20 ans, Marie 16 ans, leurs enfants. En présence d'Anne NICERON femme de Jean Jacques Gayot, soeur, N. Niceron femme de Paul Manis, soeur, Jacques Belin, notaire au Châtelet, oncle paternel, Claude Chantreau, marchand bourgeois de Paris, oncle paternel, Pierre Barbier, marchand bourgeois de Paris, oncle maternel, Jacques Barbier, marchand bourgeois de Paris, Leufroy Lindot, marchand bourgeois de Paris, oncle maternel, Claude Devin, marchand épicier, bourgeois de Paris, cousin paternel, Maurice Blouyn, marchand bourgeois de Paris, cousin maternel
- bénéfice d'age 24.4.1640 Y3908A [R2671] de Pierre NICERON, 23 ans fils de Claude et Renée BARBIER en présence de Jean-Jacques GUYOT md bourgeois.. de Paris beau-frère et tuteur à cause d'Anne NICERON sa femme, Paul MAUY aussy md bourgeois de Paris beaufrere à cause de Claude NICERON sa femme, N. BELIN notaire au chatelet de Paris oncle uterin paternel, Mathurin NICERON md espicier bourgeois de Paris oncle paternel à cause de feue sa femme subrogé tuteur, Pierre BARBIER marchand bourgeois de Paris oncle maternel, Jacque BARBIER marchand espicier bourgeois de Paris oncle maternel, N. HERVY marchand bourgeois de Paris oncle maternel, N. LINDO marchand bourgeois de Paris oncle maternel à cause de sa femme, Claude de VIN marchand bourgeois de Paris cousin paternel, Pierre FRANCOIS procureur au chatelet de Paris cousin maternel à cause de Marguerite LUCE sa femme
- avis de parents 7.5.1640 Y3908A [R2671] Avis par Jean-Jacques Gayot, marchand bourgeois de Paris, tuteur des enfants mineurs, exposant que Robert Niceron, émancipé sous l'autorité de Jacques Belin, notaire au Châtelet, son curateur, qui entend faire le trafic de marchandises, et qu'il désire qu'on lui baille la maison où est morte sa femme rue Saint Denis à l'enseigne Saint Michel, pour laquelle il offre 1500£ de loyer annuel. On comparus ledit GAYOT, Paul MAINES mdp beau-frère à cause de sa femme, Jacques BELIN notaire au chatelet oncle paternel , Mathurin NICERON md bgs de Paris oncle paternel à cause de feue sa femme et subrogé tuteur, Pierre et Jacques BARBIER bgs de Paris oncles maternels, Leuffroy LINDO aussi md bourgeois de Paris oncle maternel à cause de sa femme, Marc HERON md espicier cousin germain maternel, Maurice GLOUIN aussy md bgs de Paris cousin germain maternel à cause de sa femme


A relié:

I. Mathurin NICERON marchand épicier x Jeanne CHEUVET (CHANET/CHAUBA) d'où
1. Marie-Thérèse NICERON +inh 29.4.1699 St Eustache dt en sa maison rue Coquillière x 4.8.1669 Rouen, Saint-Denis et 18.4.1669 St Eustache François HERON (iad pc Hurel et Delafosse 4.12.1708, renonciation à sa succession) marchand à Rouen 1669, bourgeois de Paris fils de Marc HERON et Catherine CHUPIN
2. Jacques NICERON marchand épicier, de St eustache Paris x 22.4.1686 Marie-Madeleine GUERIN veuve de Robert CHRESTIEN marchand épicier à Mantes [source: dépouillements Aghyn]

I. N. NICERON d'où
1. François qui suit II
1. Mathurin NICERON marchand espicier bourgeois de Paris dt aux marchés aux poires psse Saint-Eustache 1689
2. Marie NICERON ca1689 dt rue Saint-Honnoré paroisse Saint-Eustache 1689 1. André de SAINT-JEAN x2 Pierre de LESCOLLE (iad 30.8.1656 CXXII-1644) ca1645 +av1689 marchand drapier bourgeois de Paris d'où
a. André de SANT-JEAN mineur 1645 cf bénéfice d'inventaire 9.8.1645Y3915B [R13277]
b. Marie de SAINT-JEAN mineur 1645
3. Elisabeth NICERON ca1689 x av1676 Louis GELLAIN / Louis GESLIN marchand bourgeois de Paris y demeruant rue Saint-Denis paroisse Saint-Jacques de la boucherie 1689. il y a un acte les concernants pc XCIX-299 30.4.1685
4. Geneviève NICERON x Pierre SIMON marchand bourgeois de Paris 1676
4. Claude NICERON +v1676 (testament pc Devin 5.1.1668, avis 30.6.1676 Y3977B [R4395], avis 6.7.1676 Y3978A [R4811]) x1.Henry REVEREND bourgeois de Paris x2. Rodolphe GAUDEAU / GODEAU marchand épicier bourgeois de Paris d'où
a. Marguerite REVEREND x Guillaume BARBEY marchand épicier bourgeois de Paris 1676
b. Claude REVEREND maitre es art en l'université de Paris 1676
b. Jean REVEREND 22 ans en 1676
5. Nicolas NICERON receveur des décimes en la généralité de de Paris 1676
6. Eustache NICERON bachelier en théologie 1676
II. François NICERON +av1689 marchand espicier bourgeois de Paris x Magdeleine HERON fille de Marc HERON et Catherine CHUPIN, dt aux marché aux poires paroisse Saint-Eustache 1689 d'où
1. François qui suit III
2. Magdelaine NICERON x François BROSSARD marchand bourgeois de Paris dt rue des Chargeurs? paroisse Saint-Germain l'Auxerrois 1689
III. François NICERON marchand espicier bourgeois de Paris y dt rue au marché?.. x Marie-Magdeleine MOREAU (iad pc Mortier 21.09.1689 clos de justice le 26.9.1689 Y5331, tution 3.10.1689 [R100]) d'où
1. Jean NICERON 4 ans et demy 1689
2. Marie-Magdelene NICERON 3 ans et demy 1689
3. Françoise NICERON 2 ans 1689


Mathurin NICERON marchand bourgeois de Paris dt au marché aux Poirés paroisse Saint-Eustache, subrogé tuteur des enfants mineurs NiceronxBarbier en 1640


Au mariage Niceron/Barbier 1610: Gilles de BREZé bourgeois de Paris cousin

Actes à exploiter:
- bail par Jacques BELIN notaire, Mathurin NICERON, Claude CHANTREAU, Jacques BARBIER 10.5.1624 XVI-51 [F9951]


- pc Belin LVII 1619 - sommation? Claude NICERON à Denis SELLIER 12.12.1619
- pc Belin LVII 1620 (REP): bail Anne BEAUCOUSIN veuve de Claude BELIN à Jehan BACHELIER 12.1.1620, idem à Claude LE BLOND 1.2.1620, bail Pierre PASSART sr de Merantais(?) à Claude NICERON, obligation Claude NICERON à Claude du VAUX 9.6.1620, procuration Anne BEAUCOUSIN veuve de Claude BELIN à René SIMON 17.6.1620, bail Anne B.. v à Pierre COQUET (date?), transport de bail Claude NICERON à Nicolas PERRINET 16.10.1620, obligation de Jehan-Baptiste de VILLENEUVE(?) abbé de Royaulmont audict NICERON 23.10.1620, transport Nicolas FARIN à Claude NICERON 27.10.1620, quittance Claude NICERON et Renée BARBIER à Jacques BARBIER et sa femme 29.10.1620,
- pc Belin LVII-38 (REP): quittance de rachat Marie BOUCHAULT veuve de Paul PETAU à Claude NICERON 5.2.1622, idem Olivier PIQUES et Nicolas JOLY à Claude NICERON, idem quittance Germain MARCHANT audit NICERON, idem Jacques BENARD, Pierre CANU, Marie(?) et Catherine AYMON leurs femmes audict Niceron, transport Claude NICERON à Pierre PELLERIN curateur d'Isabelle BELIN sa mere 2.4.1622, bail Claude NICERON à Marin GUILLOT 17.9.1622, bail Anne BEAUCOUSIN veuve de Claude BELIN à Louis GUIOT 17.10.1622, Quittance Claude NICERON à Claude ASUIER(?), Jehan GISCART et Raoulin ROBERT 3.12.1622, transaction entre Claude NICERON et Laurent VACHETZ(?) procureur du sr Abbe de Rosanlmont(?), bail Anne BEAUCOUSIN veuve de Claude BELIN à Jehan TOURONDE(?) 19.12.1622


1532 – Jean NYCERON marchand apothicaire et bourgeois de Paris il achete d'un 1/2 quartier de vignes en une pèce assis au clos aux Bourgeoys sur le chemin tendant de Paris à Vaugirard (Topographie historique du Vieux Paris, page 203 vol4)
1554 - Jean NYCERON oncle au mariage de Marguerite ROUSSEL fille de Nicole ROUSSEL procureur au chatelet et Charlotte LANGLOIS qui x pc CXXII-78 1.3.1554 Claude HEBERT avocat au chatelet
1559 – Claude NICERON x1. Pierre MARCEL marchand bourgeois de Paris x2. 25.4.1559 CXXII-1286 (G Lecharron) François de NOYON marchand bourgeois de Paris
1584 - acte concernant Etienne de NAVIERES avocat au grand conseil dt rue des Maçons paroisse Saint-Séverin et Gerarde NICERON 15.5.1584 pc LXXIII-120 Marin Dubois
1587 - Nicolas NICERON porteur de la chasse Saint-Geneviève 1587
1600 – Denise NICERON x Jacques LORYER marchand ferronnier d'où Catherine LORYER entre religieuse au monastère du Parc-aux-Dames pc 1.6.1600 LXXXVII-417 (procuration via Claude PARFAICT marchand bourgeois de Paris
1604 – Marthe NICERON x N. de RUSSANGES d'où Pierre de RUSSANGES marchand mercier dt rue de la Tonnelerie paroisse St-Eustache x pc LIX-32 n°530 10.5.1604 Denise TARTET fille de Pierre TARTET barbier chirurgien et Claude de la FLOPIERE
1608 – Mathurin NICERON +av1608 x Jeanne PETIT (dt chez son cousin Guillaume Langlois maitre brodeur dt rue des fossoyeux elle x2. 9.10.1608 CXXII-1566 f°xxvi Pierre BYNAL cocher à Paris)
1629 - acte concernant Mathurin NICERON marchand espicier et Marie BELIN 9.6.1629 LVII-45 [F6430]
1629 - Belin 5.9.1629) LVII-45 (rep1) + accord entre Claude NICERON Louis LE NOIR et Jacques MERCIER 4.1.1629,
1631 - Claude NICERON porteur de la chasse Saint-Geneviève 1631
1639 – Mathurin NICERON marchand épicier bourgeois de Paris fait un bail d'une maison faisant le coin des rues de Poitou et d'Orléans à des notaires au châtelet 8.2.1639 V-91
1645 - Mathurin NICERON marchand bourgeois de Paris x Marie BELIN (témoins à une tutelle pc Belin 13.1.1645)
1649 – Mathurin NICERON le jeune marchand bourgeois de Paris dt aux Halles (acte 23.3.1649 protet d'une lettre de change de Rouen LI 522 bis)
1649 - Mathurin NICERON le jeune marchand bourgeois dt aux Halles, acte 23.3.1649 LI-522bis
1660 – Mathurin NICERON, marchand épicier, bourgeois de Paris, demeurant rue du Marché aux Poirées, paroisse Saint-Eustache : donation à Eustache NICERON, maître en arts en l'université de Paris, demeurant au collège de Lisieux, rue Saint-Etienne des Grès paroisse Saint-Benoit, d'une rente viagère de 400 livres tournois. Y198 f°321 5.9.1660
1660- Mathurin NICERON +30.6.1660 Paris, St-Eustache marchand bourgeois de Paris x Madeleine BOUCHER +23.1.1678 Paris, St-Eustache (source: épitaphier du vieux Paris)

LANGLOYS (Paris)
Langlois

parents des Niceron

- N. LANGLOYS conseiller aux conseils d'état et privé et maitre des requêtes ordinaire du roi cousin du fils Naviere/Niceron

- Marguerite NICERON x Pierre LANGLOYS +av1547 procureur et clerc au greffe du châtelet d'où
a. Claude LANGLOYS payeur de la compagnie de Mgr d'Aumale 1547
b. Jean LANGLOYS avocat au parlement

I. Martin LANGLOIS ca1611 +av1613 chevalier sieur de Beaurepaire et de Lisses,L'Isle, Lysset conseiller aux conseils d'état et privé et maitre des requêtes ordinaire du roi dt rue de la Tisseranderie. Avocat, échevin 1590 puis prévot des marchands de Paris 1594 x Marguerite BOLART +1640 (bénéfice d'inventaire Y3908B 22.10.1640 [R2184]), dt à Beaurepaire psse de Lisses, châtellenie de Corbeil.Elle fait une épithaphe en marbre noir pour son époux pc 2.10.1613 III-495. Elle fait une donation pc 8.10.1629 à Charles LeMire son petit-fils Y170 f°41d'une portion du fief de Marcognet situé à Paris rue de la Harpe d'où
1. Jean LANGLOIS seigneur de Marcognet gentilhomme de la chambre du roi, sa mère
1. Catherine LANGLOIS x André de LA MIRÉ chevalier seigneur de Nouvion +av1640 (avis 12.8.1641 Y3909C [R12527] qui conseille de renoncé à la succession de Marguerite Bollart, bénéfice d'âge Y3908B 13.9.1640 [R2184]) d'où 5 enfants dont
a. Claude de LA MIRE / Claude de LAMIRÉ chevalier seigneur de Nouvyon
b. Charles de LA MIRE chevalier seigneur de Marcongnet

I. Jean LANGLOIS conseiller du roi auditeur au chatelet de Paris alias auditeur des causes au châtelet x avant 1555 Louise LECOURT soeur de Louis LECOURT conseiller du roi et secrétaire de ses finances et de la reine de Navarre 1579 d'où
1. Martin LANGLOIS seigneur de Marcognet avocat au parlement
2. Anne LANGLOIS x pc XXI-35 f°278 1.3.1579 Jacques de FORESTZ avocat en parlement fils de Jean de FORESTZ avocat en parlement et Marie DELAPORTE

BACHASSON (Paris, Crest)

source: Histoire généalogique de la maison de Le Féron, Paris, octobre 1770 - Ms 3159 B Mazarine
compléments in tableau asc n08abarbin.rtf – Archives Nationales

Actes originaux (analyse & retranscription bienvenue):
- bail à loyer par Jean BACHASSON 10.4.1636 pc XLI-96 pc Martin Delacroix [G2557]
- transaction héritiers de Jehan BACHASSON pc Martin Delacroix 8.1.1640 XLI-102 [G2561]
- reconnaissance Jacques GOBELIN pour Jean BACHASSON 20.2.1640 XLI-102 [G2570]
- déclaration Jacques GOBELIN pour Jean BACHASSON 17.4.1640 XLI-102 [G2572]
- iad Jean BACHASSON (iad pc Martin Delacroix XLI-136 20.02.1638 [R1908]
- cdm Jean BACHASSON et Anne PASSART pc Nicolas Cauquillet? et Philippe Tulloue 5.1.1594 XXIV-78 [G2701]

I. N. BACHASSON d'où
1. Jean qui suit II.
2. N. BACHASSON d'où
a. Jean BACHASSON secrétaire de la chambre du roi 1635. Il reçoit une donation de son oncle, Jean Bachasson, ancien receveur général des finances à Limoges de 16.000 livres pc 15.12.1635 Y176 f°35v°, donation ratifié pc 21.2.1637 Y177 f°221v°
II. Jean BACHASSON +v1638 (iad pc Martin Delacroix XLI-136 20.02.1638 [R1908] (papiers p 180), partage 30.12.1639 XLI-101, transaction de ses héritiers pc Martin Delacroix 8.1.1640 XLI-102 [G2561] et 30.4.1641 XLI-104 ) marchand drapier bourgeois de Paris, marchand bourgeois 1600, trésorier provincial de l'extraordinaire des guerres au gouvernemant de Lyonnois, Forez, Beaujolais et Pays de Dombes 1609 , conseiller du Roi, receveur général de ses finances à Limoges 1603, 1625, 1630, intéressé pour moitié dans la ferme général des Aides, ancien 1631, conseiller du roy et naguere receveur général des finances à Limoges dt au carrefour de la place aux Chars paroisse Saint-Germain l'Auxerrois 1594, dt rue Saint-Honoré psse Saint-Germain l'Auxerrois 1600, 1636, dt au cul-de-sac de la fosse au Chiens qui aboutit dans la rue du Bourdonnais paroisse St-Germain-l'Auxerrois 1630, 1635, 1637. il fait une vente (ou bail à loyer ?) 10.4.1636 pc XLI-96 pc Martin Delacroix [G2557] pour une maison à l'enseigne du Dauphin rue Saint-Denis pour 1000 livres tournois x pc Nicolas Cauquillet? et Philippe Tulloue 5.1.1594 XXIV-78 [G2701]) Anne PASSART (testament 3.3.1642 XLI-106) ca1639 veuve de Nicolas MUTEAU marchand de laines dt rue du quai de la Mégisserie paroisse Saint-Eustache. dt Cul-de-Sac dite la Fosse au chien 1639 et fille de Philippe PASSART marchand megissier et Catherine TEXIER,. Elle fait une transaction avec ses filles pc 17.9.1639 XLI-101 d'où
1. Jeanne BACHASSON (interdiction décembre 1646 Y3918 [R6672] et 9.2.1649 Y3923 [R11348], avis 30.8.1656 Y3938A [R18873], et 05.03.1657 Y3939A [R18002]), elle fait une vente pc 19.5.1640 XLI-102 d'une maison à l'enseigne du Dauphin Pers pour 29.000 euros. elle fait une donation à Pierre et Marie de ses droits successifs pc 3.11.1634. elle est dite veuve en 3eme noces de fs de Peyrat à son interdiction x1. pc Philippe Cothereau et Claude Pourcel 3.1.1613 Pierre de MONTCHAL (MONTCHEN) +av1637 écuyer sieur de la Grange advocat en la cour de parlement fils de Mondon de MONTCHAL et Perrette de BROÉ x2. Nicolas GORLIDOT avocat en parlement x3. avant 1639 François de PEYRAT écuyer gentilhomme ordinaire de la Reine, alias gentilhomme servant de la reyne, dt à Saint-Germain des Pres rue des fossoyeurs paroisse Saint-Sulpice 1640 d'où du premier lit
a. Pierre de MONTCHAL
b. Marie de MONTCHAL mineure 1638 x Guillaume LAMBERT correcteur en la chambre des comptes 1644, 1649, maitre ordinaire en la chambre des comptes 1656
c. Geneviève de MONTCHAL mineure 1638 x Jacques d'ARGOUGES chevalier seigneur de Monraville? baron de la Chapelle La Royne
2. Marie BACHASSON x pc Mouroussel et Pourcel 4.1.1617 (cf description [R1908]) Jacques GOBELIN ca1639, 1656 conseiller secrétaire du roi maison et couronne de France et de ses finances puis greffier en la chambre des comptes à Paris 1638, 1648 maître ordinaire en la même cour fils de Jacques GOBELIN et Jeanne LE FERON (ou Esther), dt rue de la Fosse aux chiens paroissse Saint-Germain de l'Auxerrois 1640 d'où
a. Geneviève GOBELIN 11 ans en 1638 religieuse professe au couven du tiers ordre de St-François au monastère de la Conception de la Vierge établi à Paris, près la porte Saint-Honoré, Elle y est reçu 25.8.1638 XIX. Ses parents lui font donation d'une pension viagère de 100 livres tournois pc 1.7.1659 Y198 f°273v°
3. Catherine BACHASSON x pc Pourcel 1.2.1622 Jérôme BIGNON ca1639, 1656 l'un des plus beaux génies de son tems, conseiller du roi en ses conseils, premier avocat général du grand-conseil puis du parlement de Paris en 1626, conseiller d'etat ordinaire en 1641, et maitre de la Bibliotheque du roi, mort en avril 1646, dt rue des Bernardins paroisse Saint-Nicolas du Chardonneret 1640 dont postérité dont
a. Marie BIGNON x pc XVIII-253 6.9.1638 Etienne BRIQUET conseiller du roi en la cour de parlement dt rue Neuve
b. Jérome BIGNON conseiller du roi en ses conseil et son avocat général en son ... 1657
c. Thierry BIGNON conseiller du roy en sa cour de ...
4. Elisabeth BACHASSON. elle fait un bail d'une maison sur le quai de L'Ecole pour 1200 livres 28.4.1641 XLI-104. elle fait une donation pc 30.12.1678 Y235 f°417 à son fils Henri Barbin de l'usufruit et jouissance de tous ses biens, et une confirmation de donation pc 4.9.1678 Y235 f°362v° et f°476 de rentes sur la ville à Suzanne Barbin et à Jerome Merault x1. pc 3.8.1631 Jerome MERAULT +1638 (tution 23.5.1639 Y3906 [R2008], procuration pc Prieur l'aisné notaire au chatelet) maistre en la chambre des comptes, général des aides au Parlement de Bourgogne et Bresse, depuis conseiller en la chambre des enquestes du parlement de Dijon 1631, ensuite avocat général en la Cour des aides de Paris 1632 x2. 30.3.1639 LXXXVII-496 [E9760] insinué Y179 f°395(et? pc 18.5.1635 Perrier et Dupont notaire à Broyes) Mathias BARBIN (BOCBIN) +av1678 chevalier, seigneur et baron de Broye gentilhomme ordinaire de la chambre du roy cf généalogie Merault et Barbin

sur Jeanne BACHASSON:
avis d'interdiction: décembre 1646 Y3918 [R6672] dans les témoins: Georges? du VAU avocat en parlement cousin maternel à cause de Philippes POURCEL sa femme, Denis POURCEL notaire au châtelet cousin maternel
avis d'interdiction 9.2.1649 Y3923 [R11348]: à la requete d'Anne PASSART veuve de Jean BACHASSON conseiller du roi, receveur général de ses finances à Limoges, mère, Jacques GOBELIN (..) beau-frère à cause de Marie BACHASSON sa femme, Denis POURCEL notaire garde notes du roi au chatelet, Georges du VAU avocat en parlement à cause de Philippes POURCEL sa femme cousins germains comparant par pc Delarcoix 3.2.1649,
avis de curatelle de Jeanne BACHASSON
30.8.1656 Y3938A [R18873] sur le partage de sa mère avec procuration pc 29.8.1656 devant Muret, dans les témoins: Michel PASSART conseiller du roi maitre ordinaire n sa chambre des comptes, François LILEPARIS?? conseiller du roi en son conseils et maitre ordinaire en la dite chambre, Denis POURCEL conseiller secrétaire du roi maison et couronne de France et de ses finances, cousins. Il y a partage de sa mère avec procuration pc 29.8.1656 devant Muret

05.03.1657 Y3939A [R18002]: Charles de MAYEL abbé de St-Aman aussi neveu, Jean DUGUE et Michel PASSART conseiller du roi en ses conseils maitre ordinaire en sa chambre des comptes cousins.

Dans l'avis du 16.9.1644 [R13391] sur les enfants Montchal: il est question d'un contrat du 19.12.1639 du payement à Geneviève de Montchal de 57.461 livres à cause de ... Dans les parents: Pierre de MONTCHAL conseiller du roi en ses conseils et maitre des requestes ordinaire de son hotel cousin germain, Bon-André BROÉ conseiller du roi en ses conseils et maitre des requetes ordinaire de son hotel cousin issu de germain, Alexandre PETAU conseiller du roi en se cour du Parlement, Daniel VOISIN conseiller du roi en son grand conseil, cousins issus de germain à cause de dames Magdelaine et Jeanne BROÉ leurs femmes, (...) (procuration pc Desnotz et Moreau 12.9.1644

1625 - Quittance par Jehan BACHASSON, conseiller du Roi, receveur des finances à Limoges, procureur de Jehan BOURGUIGNON, bourgeois de Dijon, à Simon BACHASSON, marchand bourgeois de Paris, rue Saint-Antoine, de la somme de 4512 l.ts. que ce dernier doit audit BOURGUIGNON tant en son nom que comme ayant droit de Pierre CAZOTTE, marchand à Dijon, et Bénigne BOURGUIGNON, sa femme, comme héritier de Jehanne OLYER, veuve de M. BOURGUIGNON, bourgeois de Dijon. XIX-392 f° ix/c/iii/xx/v 6.3.1625
1630 - Jean BACHASSON receveur général des finances à Limoges fait une donation pc 6.11.1630 Y171 °189 à Pierre SAVIERES avocat en la cour de Parlement de vignes au terroir de Nogent (Nogent-sur-Marne)
1636 - Déclaration de Nicolas MORET, conseiller du Roi, receveuse des aides à Paris, demeurant petite rue de Seine à Saint-Germain-des-Prés, au sujet de la rente de 50 l. constituée ce jour par R.P. François ADEMAR de MONTEIL de GRIGNAN, évêque et comte de SAINT PAUL TROIS CHATEAUX en Dauphiné, Jean BACHASSON, conseiller du Roi, receveur général des finances à Limoges, Jean de PEYROLZ, écuyer, Marguerite de PLUVINEL sa femme, en leurs noms et comme se faisant forts de Louis GAULCHER ADEMAR de MONTEIL de GRIGNAN, comte de GRIGNAN, frère aîné de l'évêque. pc Chapellain et Marreau 1.7.1636 XXIV-345 f°iii
1641 - Les héritiers de Jean BACHASSON receveur général font des comptes avec Isaac de LIGOURE écuyer sieur de Ribemont et Mornay trésorier général de la cavalerie légère de France dt Ile Notre-Dame 18.2.1641 XLI-104. Et une transaction pc 10.9.1641 XLI-105 avec René du VERGER chevalier sgr de la Rochejaquelin dt rue Garancière

I. Jean BACHASSON marchand bourgeois de Paris dt à Paris sous la Tonnelerie 1590, dt rue Saint-Honoré paroisse Saint-Germain l'Auxerrois, en la maison du « château couronné » 1592 x 24.6.1590 pc Contenot et Ferrant VII-47 n°85 Marie PLASTRIER (iad VII-81 25.6.1592 décrit par Richet [R6513]) veuve de Nicolas BOUCHER +av1592 marchand drapier et bourgeois de Paris fille de Guillaume PLASTRIER marchand drapier bourgeois de Paris et Geneviève RIVIERE
témoins pour Jean Bachasson a son mariage avec Marie Plastrier: Anne DELARUE sa tante veuve de André BLONDEL de ROCQUENCOURT

I. N. BACHASSON x Catherine BLONDEL (x2. Antoine de CROSO procureur en cours de Lyon), soeur d'André BLONDEL (BLONDET) seigneur de Rocquencourt +av1559. Catherine en étant représenter par son fils Jean, vend à la duchesse de Valentinois des maisons de son frère André à St-Germain-en-Laye pc 13.2.1559 LIV-44 d'où
II. Jean BACHASSON bourgeois de Lyon

divers:
1546 - Pierre Bachasson, écuyer, originaire de Saint-Nazaire en Dauphiné, diocèse de Valence, y demeurant ordinairement et parfois à Saint-Just cité dans un acte XXXIII-21 f°94v et 96 28.7.1546
1604 - XLV-126 4.8.1604 acte Jehan BACHASSON bourgeois de Paris et Rolland BIGNON advocat en la cour du Parlement [J0572]
1613 – Jean BACHASSON bourgeois de Paris dt rue St-Honoré paroisse St-Germain l'Auxerrois fait une quittance pc LXXXVII-434 24.5.1613 à Charles LE ROY sieur de la Poterie procureur au châtelet
1640 - reconnaissance Jacques GOBELIN pour Jean BACHASSON 20.2.1640 XLI-102 [G2570]
1640 - déclaration Jacques GOBELIN pour Jean BACHASSON 17.4.1640 XLI-102 [G2572]

BLONDEL (Lyon, Paris)

source: fonds Frécon (Decrozo [R14029] – AN base SIV – Notes Robert Descimon

N. N.BLONDEL / BLONDET d'où
1. André BLONDEL seigneur de Rocquencourt °Lyon +7.11.1557 Beauvais (60). Il dut son élévation et sa fortune à Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois et dame de Noisy-en-Cruyes, favorite de Henri II. Il fut controleur des finances du Dauphin Henri II puis quand il fut roi controleur de toutes ses finances ou trésorier de l'épargne. "il n'y a personne qui en dise plus de bien que le poète Ronsard; et même, depuis la mort d'André, il en a plus dit qu'il n'avait fait de son vivant; il l'a pleuré dans quantité d'épitaphes qu'il a faites à dessein de perpétuer sa mémoire et qui se lisent dans ses ouvrages. Il l'appelle courtois, vif, gentil, subtil, vigilant, et publie que l'honneur, la courtoisie, la bonté et la vertu ont été enterrés avec lui". Son mausolé est au Louvre x Catherine de LA RUE elle est témoin au mariage de son neveu Jean Bachasson avec Marie Plastrier en 1590
2. Catherine BLONDEL / BLONDET. elle fut l'héritière et l'exécutrice testamentaire de son frère André x1. N. BACHASSON x2. Antoine DECROZO procureur et praticien es cours de Lyon, teste le 25.5.1539 pc Chaliard notaire à Lyon, élisant sa sépulture dans l'église de la Platière, veuf avec enfants de Geneviève MARESCHAL [idem? Antoine de Croso notaire et praticien à Lyon, natif de Pont-de-Veyle d'où du premier lit
du premier lit
a. Jean BACHASSON bourgeois de Lyon en 1559. Sa mère lui fait une procuration pour la représenter dans la vente à la duchesse de Valentinois des maisons de son frère André à St-Germain-en-Laye pc 13.2.1559 LIV-44
du second lit
b. Jean DECROZO libraire à Lyon, il vend avec ses 2 frères le 8.11.1558 pc Dechalles notaire à Lyon divers fonds à Philiberte Brocard veuve de Jean Brion
c. Claude DECROZO praticien es cours de Lyon
d. Jean DECROZO le jeune


VYON-TESSANCOURT

- titre nouvel par Pierre BRULART(?) à François de VYON sr de TESSANCOURT 6.4.1588, + autres actes LIX-9 REP1 pc Le Camus