Familles NIQUET - AUGIER,AUGié, AUGé, DAUGIER, AUGER (Narbonne, Laurens 34) - VILLURBANE (de)/Villurbanne/Vilurbane/Vilrobanne (Languedoc) - de TIFFAUT (Toulouse) - SALES - de MOSNIER (Bordeaux) - LOUPPES (Espagne, Bordeaux) - MAJANCE (Guyenne)

Des corrections ou compléments ? mel lemarois - Vous êtes libre de piocher dans ces travaux. En échange je vous demande de citer vos sources et dans la mesure du possible de partager également vos travaux.

La page d'origine est https://www.lemarois.com/jlm/data/n15niquet.html

Sommaire:


NIQUET

Sources: Archives Nationales - notice sur les Niquet par Tante Tyou, d'après le travail du Marquis de Romance-Mesmon (sources: Archives du château de Festieux, Aisne, Archives du Château de Guignicourt, Bibliothèque National Manuscrits Pièces originales Niquet 2112, Niquet 2113 (Dossiers 48041-48 042). Dossiers Bleus Niquet 490, Dossier 2804, Armoirial de 1696).
Anne Blanchard, dictionnaires des Ingénieurs du Roy, 1980 + son ouvrage sur les ingénieurs du roi.
Entraide Généalogique du Midi-Toulousain, dépouillements de Saint-Papoul - dictionnaire biographique "Les Audois" sous la direction de Remy Cazals et Daniel Fabre, 1990 [ses sources: Girou, Bergasse, le canal du midi vol 3 p 134-137, BSESA LXV et LXXIV (J.Euzet) - David J. Sturdy, Science and social status: the members of the Academie des sciences 1666-1750, 1995 (http://books.google.fr/books?id=xLsNxkRXiNAC&pg=RA1-PA129)

voir: Mémoires de la Société académique d'agriculture, des sciences ..., Volume 67
Par Société académique d'agriculture, des sciences, arts et belles-lettres du département de l'Aube, 1903 page 57 et 58



Documents de plus:
Actes originaux (analyse bienvenue):
- insinuation du contrat de mariage Niquet/Tiffaut (récuperé par l'EGMT) [G4999]
- signature du président du parlement Niquet (1724) (extraite d'un acte récupéré par l'EGMT):
http://www.lemarois.com/jlm/data/n15niquetsignature.jpg
- procuration déposée Antoine NIQUET à Jean BEAL pc Pierre-Anthoine Ferrier notaire à Narbonne, déposé pc Doyen 4.3.1716 XLIX-473 [E9817]
- iad Joseph NIQUET pc Beviere 21 nivose an III CXVIII-674 [G5100]
- iad Jeanne de NIQUET épouse Louis-Grégoire VERON iad pc Bévière 26 frimaire an IV CXVIII-677 [H5765] et liquidation partage pc Bévière 4 vendémiaire an 8 CXVIII-685 [H5799]
- liquidation Joseph de NIQUET partage pc Bévière 29 fructidor an 7 CXVIII-685 [G4200]
- donation entre vif Joseph de NIQUET pc Mtre Brichard 29.11.1779 XXIII-768 [H5757]
- liquidation succession Marguerite de TIFFAUT épouse de Joseph de NIQUET pc Laideguive notaire à Paris 23.7.1771 XXIII-715 [G6025]
- contrat de mariage Gabrielle(- Catherine-Thomas) de NIQUET et Michel DOUBLET de PERSAN marquis de Baudeville pc Dutartre le 20.4.1762 LVI-91 [G6078]
- iad Marguerite de TIFAULT épouse de Joseph de NIQUET pc Laideguive 30.7.1767 XXIII-690 [G6206]
- transactions et arrangements entre les héritiers NIQUET pc Picquais notaire à Paris 6.8.1778 LVI-231 [I0304]
- dépost de creation de pension et procuration Antoine NIQUET à Jean BEAL XLIX-475 1.9.1716 [I1100]

voir: Me Boyer notaire à Toulouse pc 4 juillet 1722 Niquet/Tiffault, et pc vers 27.11.1715 Barthelemy de Grammont/Niquet

Armes de Antoine de Niguet (NIQUET) déclaré à l'Armoirial de 1696:
"d'Azur à un chevron d'argent accompagné de trois geais d'or dans leur nid de sable, deux en chef affrontés et un en pointe, et un chef de gueules chargé d'un croissant d'argent accosté de Jeux étoiles d'or"

Les origines ne sont pas établies. En effet le lieu de naissance de Antoine NIQUET n'est cité nul part.

Picardie:
Il serait né en Picardie selon Antoine-François Andréossy, Histoire du canal du Midi, ou canal de Languedoc

Provence
"né en Provence" selon le dictionnaire biographique "Les Audois" de Remy Cazals et Daniel Fabre, 1990

Paris:
- hypothèse de Anne Blanchard. C'est en effet la qu'il commence sa carrière

Berry:
- D'après les dossiers bleus 490, Edmé NIQUET serait fils de Maximilien fils de Pierre NIQUET sieur de Terrebranche et Marguerite MARECHAL. Maximilien aurait quitté le Berry à la mort de son père, néanmoins il ne figure pas dans le partage de son grand-père. La généalogie de la famille NIQUET, de Bourges est bien connue. Ce lien est loin d'être prouvé.

Languedoc:
- il y avait un personnage important, François NIQUET trésorier de France en Languedoc à la fin du XVIe siècle. Antoine NIQUET pourrait être de la même famille.
Auxerre:
- il y a de nombreux NIQUET dans la région d'Auxerre dont des Edmé NIQUET et un Erard-Pierre NICQUET maitre arpenteur, juré au baillage et siège présidial d'Auxerre en 1660.

I. Edmé NIQUET +av1693 "du lieu de Briene, diocèse de Troye" (Brienne-le-Château, Aube) x Madeleine PETIT
II. Antoine NIQUET °v1639 ou v1641 ou v1648 +24.5.1726 Narbonne, psse La Majore (E14 f°81 [I5100]) à environ 85 ans écuyer seigneur de Montfort, Montrabech, Sérame et Lingoux (fermes et châteaux à Lezignan, Tourouzelle et Narbonne dans l'Aude), il est engagé en 1665 comme aide à l'Académie des Sciences nouvellement fondée. Il fait partit des 21 membres fondateurs comme "géomêtre", reçu en 1666. Il fit des tables logarithmic avec Richet et La Voye-Mignot sous la supervision d'Auzout. Il avait également la responsabilité de supervisé les machines et modèles d'inventions qui étaient soumis à l'Académie. Il recevait les machines ou supervisait leur construction et vérifiait qu'elles marchaient. Il "a été employé sous Picard aux nivellements de Versailles, et aux travaux communs de l'académie". Son travail: construire des instruments de précision, faire des montages de physique, se livrer à des expériences et établir des calculs mathématiques. Après 8 années consacrées à cette tâche il devient en 1673 ingénieur ordinaire, dans le département de Colbert, affecté à Verdun puis à Metz où il surveilla les ouvrages en 1675-1678, Il prétend transformer les projets de Vauban et n'en faire qu'à sa tête. "S'il arrive jamais de remuer une pelletée de terre que conformément au mémoire du sieur Vaudan, il sera rappelé un quart d'heure après que je m'en serai aperçu" écrit Colbert à l'intendant des fortifications de Metz le 19 septembre 1676. Le ministre ajoute "Vous pouvez facilement juger où cet homme qui n'est jamais sorti de Paris, au moins pour une fortification de place ou pour quelque autre fonction d'ingénieur, peut avoir pris la hardiesse, pour ne pas dire l'effronterie, de corriger un homme d'un aussi grand mérite et d'une expérience aussi consommée que le dit sieur Vauban". Il fut ensuite chargé de surveiller les grands travaux de Toulon (agrandissement du port). Niquet qui avait un caractère très difficile, eut maille avec l'intendant de la marine et failli alors être mis à la porte du corps des ingénieurs. Il fit même quelques jours de prison. "c'est cette vanité qui a fait que lorsque vous étiez à Metz et à Verdun on ne pouvait pas s'assurer que vous voulussiez bien suivre les mémoires et Mr de Vauban sans rien y mettre à votre tête. Et c'est cette même vanité qui vous a rendu incompatible avec l'intendant depuis que vous êtes à Toulon, parce que vous avez voulu être l'ordonnateur et ingénieur en même temps, ce qui a causé mille désordres et a empêché l'avancement du travail dont vous étiez chagé et qu i était de la dernière importance". Ingénieur général des fortifications de Provence, de Dauphiné, de Languedoc en 1680. Dès 1682, il travailla sur le canal du Midi dont il assura une meilleure alimentation en eau et dressa les plans du futur canal de la Robine. Fit la campagne de Gènes en 1684, il participa au siège et guida les chefs de la flotte. Il fut anobli par lettres patentes de 1684 pour services exceptionnels. Après la transformation de Toulon où il conduit une équipe de cinq architectes ingénieurs, il assure après 1684 l'achèvement du port de Sète, qu'il restructura de façon audacieuse, et du canal des Deux-Mers. Lieutenant pour le Roi au gouvernement d'Antibes en 1685. A la même date directeur des travaux publics de la province de Languedoc. Il fut chargé de fortifier Nice en 1691, et d'établir un projet de canal d'Arles à Port-Bouc, il fut chargé de donner les plans de très nombreux travaux publics de Languedoc et d'en surveiller l'éxécution. Déchargé des places de Dauphiné en 1692, car trop fatigué pour tenir à tout. Il demeura Ingénieur général et Directeur des fortifications de Languedoc et Provence. Il se fixa à Narbonne et fonda notamment le port de La Nouvelle. Chevalier de l'ordre royal et militaire de St-Louis en 1700. Il prit part au siège de Toulon en 1708 ou il envoya sa vaisselle à la Monnaie pour subvenir aux dépenses du siège. Déchargé de la Provence en 1713. Mort en activité. Grâce à une importante fortune personnelle, il se livra à de fructueuses opérations financières, et investit 60.000 livres dans les parts de propriété du canal du Midi. De même il aceta de nombreux offices comme celui de maire perpétuel de Narbonne ou de conseiller du roi, receveur des tailles et taillon du diocèse de Narbonne, et fit l'acquisition des domaines de Sérame, Montrabech, Montfort et de la seigneurie d'Argens. Il acheta Montrabech à Joseph de Montredon pc Pierre Lasserre III cote 3E 9068 2.6.1693 f° 92-93, 168-170, 216-217 [J0248]. Il donna une pension à Jean Béal, pretre pour s'être occupé de l'éduction de ses deux fils (pc XLIX-475 1.9.1716 [I1100]) x 2.6.1693 Narbonne paroisse La Majore [I5102] et pc 1/6/1693. Pierre Lasserre III cote 3E 9068 f° 88 [J0200] Marguerite d'AUGIER +11.5.1714 [I5101] veuve d'André LE BRUN citoyen de Narbonne laquelle testa le 19 aout 1714, fille de Raymond AUGIER conseiller du roi et receveur des tailles du diocèse de Narbonne d'où
1. Gabrielle-Marguerite de NIQUET °21.8.1694 Narbonne, la Major (GG88)
2. Antoine-Hiacinthe de NIQUET °1.10.1695 Narbonne, la Major (GG90 et GG89) +1719 alias Hyacinthe de NIQUET conseiller au parlement de Toulouse. Il le destinait à l'état militaire, "tué sous ses yeux, dans un combat singulier sur la route de Montpellier à Beziers
3. Raymond-Antoine de NIQUET °12.9.1696 Narbonne la Major (GG90)
4. Margueritte de NIQUET °27.10.1697 Narbonne la Major (GG91)
2. Magdeleine de NIQUET °16.11.1698 Narbonne la Major (GG91) alias Jeanne-Magdeleine de NIQUET x 27.11.1715 Saint-Papoul (Aude), et notaire Maitre Boyer notaire à Toulouse Paul BARTHELEMY de GRAMMONT baron et seigneur de Lauta et païs Lantarois, de la passe St Etienne e Toulouse fils de défunt Jacques et Catherine de RIQUET [idem ? François-Barthélémy de GRAMMONT marquis de Lauta chevalier de Saint-Louis baron des Etats de la province de Languedoc, député de la dite province pour présenter le cahier du Roi]
3. Antoine-Joseph de NIQUET °2.1.1701 Narbonne la Major qui suit III.
4. Antoine-Dominique de NIQUET °3.12.1702 Narbonne la Major
III. Antoine-Joseph de NIQUET °2.1.1701 Narbonne +6 nivose an III Paris à 94 ans (pc Beviere 21 nivose an III CXVIII-674 [G5100], renonciation à sa succession pc Bévière 5 germinal an III, donation entre vif pc Mtre Brichard 29.11.1779 XXIII-768 [H5757], liquidation partage pc Bévière 29 fructidor an 7 CXVIII-685 [G4200]) écuyer seigneur de Sezanne, Montabrech, Montfort et autres lieux, qualifié de très puissant seigneur et messire conseiller.
Conseiller au parlement de Toulouse (Janvier 1720), Président à mortier en décembre 1722 du Parlement de Toulouse, puis 1er président 1770. Il donna le 3 novembre 1787 sa démission de cette charge acceptée le 5 de ce même mois et devint titulaire d'une pension de 6000£ réversible jusqu'à concurrence de 4000 sur la tête de sa fille Madame Véron. Il demeurait en 1753 en son hôtel rue d'Astorg psse St Etienne à Toulouse date à laquelle une procuration devant Moncassin notaire à Jean-François Joly de Fleury intendant de Bourgogne pour assister au mariage
Bio: président du parlement de Toulouse. Son père habile officier de génie, s'établit à Toulouse à l'époque où Riquet présenta les premiers plans du canal de Languedoc: M de Niquet fut chargé de l'examiner. Son fils dont nous nous occupons, entra dans le parlement de cette ville, et devint président à mortier. Il se trouva bientôt à la tête de sa compagnie lors des querelles de Bastard (cf ce nom) avec cette cour, et se fit aimer par la douceur de son caractère aimable et conciliant. Il déploya beaucoup de fermeté dans l'affaire de la destruction des Jésuites, et sut tromper l'espoir de ces bons Pères, qui se flattaient de trouver à Toulouse un appui qu'on leur refusait par tout ailleurs. Bastard ayant donné sa démission en 1769, Vaudeuil lui succéda ; mais l'année suivante celui-ci fut remplacé par Niquet, qui trompé sans doute par les intrigues du chancelier Maupeou, consentit à présider l'informe parlement de 1771, lorsque tous les membres de celui de Toulouse étaient censés démissionnaires. Cette conduite si opposée à celle que Niquet avait suivie jusqu'à ce jour, lui fit beaucoup de tort. Il eut à essuyer en 1774, lors du rétablissement de la magistrature, des avanies sans nombre. On lui demandait sa démission, il la refusait, son ambition ne diminuant pas à mesure qu'il approchait de l'extrême vieillesse. Enfin en 1787, il consentit à ce qu'on exigeait de lui. Il vécut encore huit ans, et sauvé comme par miracle de l'échafaud où périrent tant de ses collègues, il termina ses jours à Paris vers les derniers mois de 1794. Il avait été chancelier de l'académie des Jeux Floraux, et sollicita lui-même avec beaucoup de zèle les lettres patentes de 1773, qui en supprimant cette place, donnèrent à l'académie plus de liberté, et par d'autres articles firent cesser un cérémonial, sujet d'éternelles discussions entre le corps de ville et les mainteneurs. (source: Biographie toulousaine 1823) x Toulouse pc 4 juillet 1722 devant Me Bertrand Boyer notaire à Toulouse (non trouvé par l'EGMT), insinué le 18 [G4999] Marguerite de TIFAULT +12.6.1767 Paris (iad pc Laideguive 30.7.1767 XXIII-690 [G6206], liquidation succession pc Laideguive notaire à Paris 23.7.1771 XXIII-715 [G6025] et 15.6.1774 (non trouvé chez Laideguive à cette date revoir la date et reférence + repertoire du notaire), transactions et arrangements entre les héritiers pc Picquais notaire à Paris 6.8.1778 LVI-231 [I0304]) fille de Raymond écuyer conseiller du roi en la cour du Parlement de Toulouse, seigneur de Belloc et de Rose-Guyonne de MOSNIER (de MOMé/de MONNIER) son épouse. Suite au décès de Marguerite de Tiffault il est question d'une licitation d'une maison à Toulouse rue d'Astorg pc Picquais notaire à Paris 6.8.1778. Une maison, la maison de St Agne provenant de la succession fut revendu pc Campmas et Richard notaire à Toulouse le 27.3.1782 d'où
1. Jean-Antoine-Madeleine NIQUET +11.6.1779 Paris (liquidation partage pc Brichard notaire à Paris 22.10.1779) x pc Boyer notaire à Toulouse le 26.8.1755 insinué le 2 septembre Nicole-Françoise d'AVIGNON (veuve LABAUME) (donation pc Brichard 20.10.1779 notaire à Paris) officier au parlement. Sa participation active à l'opposition parlementaire en 1771, lui coûta le siège de premier président.
2. Jeanne de NIQUET +1795 (iad pc Bévière 26 frimaire an IV CXVIII-677 [H5765], liquidation partage pc Bévière 4 vendémiaire an 8 CXVIII-685 [H5799]) "Le Roi donne dans les passades ; il jette le mouchoir à de jeunes filles ou femmes qu'il aperçoit à la messe ou au grand couvert. Bachelier, son vieux premier valet de chambre, les lui administre. Une jeune beauté de Montpellier, fille de la présidente Nicquet (que je connais), vient de sauter le pas, et est encore à Versailles; elle vise à être maîtresse déclarée. La marquise supporte le tout comme elle peut" (13 février 1753, mémoire du marquis d'Argenson) x XXIII-586. 22.5.1753 devant Laideguine notaire à Paris insinué le 27.9.1780 Louis-Grégoire VERON écuyer secrétaire du Roy, receveur des Finances fils de Louis-Henri écuyer échevin de la ville de Paris et Marie-Madeleine MASSE d'où postérité (Dupleix, Nazelle)
3. Gabrielle(- Catherine-Thomas) de NIQUET x1. pc Lejay le jeune (en déficit) 14.8.1757 Jean-Louis de CAZE de VILLAMBRAY (testament olographe 1.9.1757 déposé pc 28.6.1768 pc Benouet insinué le 27.6.1758, compte pc Le Jay 28.6.1759) chevalier lieutenant aux gardes françaises x2. pc Dutartre le 20.4.1762 LVI-91 [G6078] Michel DOUBLET de PERSAN marquis de Baudeville

Actes divers:
- procuration déposée Antoine NIQUET à Jean BEAL pc 22.2.1716 Pierre-Anthoine Ferrier notaire à Narbonne, déposé pc Doyen 4.3.1716 XLIX-473 [E9817]

- vente pc La Garde notaire à Narbonne 24.3.1784 une portion de la maison situé à Narbonne Isle St Arme pour 5.000 Frs et vente pc Hostalot notaire à Narbonne 23.9.1788 et vente pc Hostalot 28.9.1787 d'une maison scize à Narbonne Isle Hopital de la Croix
- Le domaine de Montfort fut vendu pc maitre Birat notaire à Narbonne 2 floréal an 13 pour le mobiliers, 7 floréal an 13 le domaine, et des domaines de Treilhes et Pastouret, 10 fructidor an 12 d'un champ size au terroir de Bourg de Narbonne et faisant partie du domaine de Montfort, 20 prairial an 13 vente du domaine de Maudirac et dépendances faisant partie du domaine, 4 floréal an 13 un batiment idem,
- vente du domaine de l'Espitalles pc Mtre Birat le 28 fructidor an 12
- pré au terroir de Lésignan vendu pc Mtre Cassan notaire à Lézignan (Aude) 13 brumaire an 8
- domaine d'argent: vente pc Mtre Lagarde notaire à Narbonne 18 ventose an 11 d'une bergerie et 4 champs au terroir d'Alouzac dépendant du domaine d'Argens, pc 5 vendémaire an 11, vente de deux champs situé communes d'Argens,

Autres NIQUET à Paris:
- Athus NICQUET procureur en la chambre des comptes à Paris constitution de rente sur maison et jardin à Queue-en Brie (94) pc LXXVIII/025 8.7.1551 et achat (ou vente, 2eme partie) d'une vigne à Chennevières sur Marne (94) pc LXXVIII/024 7.3.1551 (sources bases AN)
1572 – Artus NIQUET x Catherine CHAUVET d'où François NIQUET controlleur ordinaire des guerres dt à Paris x pc Lusson LXXVIII-87 11.12.1572 décrit in notes Richet [R7125] Jehanne de CASTELLAN fille de defunt Honorat de CASTELLAN conseiller et médecin ordinaire du roy et premier de la reyne et Anthoinette de LYBEL. Dans les témoins coté époux: Jehan NICQUET procureur en la chambre des comptes cousin paternel.
1580 - Inventaire après décès de Jehan NIQUET procureur en la chambre des comptes, rue Quincampoix 9.11.1580 (XCI-128 non consulté)
1636 - Avis pour les enfants de Claude NICQUE maitre tissutier rubannier et Jacqueline THOURET Antoine, Catherine et Jacqueline NICQUET, émancipés sous l'autorité de Pierre Roussel et tuteur de Claude et Marguerite Nicque, enfants mineurs… Y3903B 3.7.1636 [R1864]


Autres NIQUET à Auxerre:
1660 – Edmé NICQUET pretre du diocèse d'Auxerre fait une donation de 2 maisons à Erard-Pierre NICQUET maitre arpenteur, juré au baillage et siège présidial d'Auxerre le 15 septembre 1660 (insinuation du Châtelet, microfiche t11 4178 f°49)

1656 – Erard Pierre NIQUET fils de Jean et Perrette MANA x 13.8.1656 Auxerre St Amatre(?) Françoise DELACHAUNE fille de Gabriel et Edmée DEGALBY
1640 – Louis NIQUET, de St Martin x 24.1.1640 Auxerre St Amatre Marguerite MERAULT
1742 – Amatie NIQUET veuf de Perette MONIN x 31.1.1742 Auxerre St Pierre en Vallée Jeanne FERRANT veuve de Gabriel GUION

Auxerre St Eusebe
1644 – Jean NIQUET x 26.1.1644 Auxerre St Eusebe Marie BROSSE fille de + Pierre et + Marie ARMOLIN(?)
1650 – Antoine +av1650 d'où Perette x 25.1.1650 Germain ROUX
1689. Jean NIQUET +av1689 x Leonarde LECLERC d'où
1. Nicole x 18.4.1689 x Etienne BOURDON
2. Jean, de St Eusèbe x 4.5.1694 Auxerre St Pierre en Vallée Marie LACREUSE
3. Eusèbe x17.2.1699 Auxerre St Eusebe Germaine COQUILLE
1690 – Germain NIQUET x Charlotte BOURDILLAT +av1690 d'où Marie x 23.1.1690 Auxerre St Eusebe Toussaint RAYMOND

Auxerre Gy L'Eveque
1633 – Reigne NICQUET veuve de Jehan LEVISTE x 9.11.1633 Claude TRAMOUILLE
1638 – Simon NIQUET x Marie GUIARD d'où
1. Edmé x1. 9.2.1637 Gy L'Eveque Anne CHARTIER fille de Jacques et Sebastienne CHALLEMEAU(?), x2. 25.11.1638 Gy L'Eveque (a priori le meme) Jehanne BRUAN fille de Claude et Simone MANIGOT
2. Anne x 17.7.1650 Claude REPERE(?) d'Escolivet(?)
3. Philippe x 25.6.1647 Gy L'Eveque Jacquette GAUTHIER
1639 – Jean NIQUET x Philippe SIMON d'où Barbe x 26.11.1639 Edmé VILDE
1643 – Simon NIQUET x Marie DANION d'où Colombe x 13.7.1643 Edmé ROBIN
1644 – Anne NIQUET fille d'Edmé x 26.1.1644 Anthoine LELIEVRE
1645 – Simon fils de Pierre et Jehanne MERAT (de Chevannes) x 26.11.1645 Claudine LALOGE
1646 – Edmé NIQUET, de Gy L'éveque x 30.1.1646 Auxerre St Pierre en Vallée (et 22.1.1646 Gy L'Eveque) Louise LELIEVRE
1646 – Edmé NIQUET x Françoise LEMAIN d'où Nicolle x 30.4.1646 Jehan CHOQUAT
1646 – Simon NIQUET x 5.6.1646 Gy L'Eveque Perrette DUVAU veuve de Germain BERTRAIN (Chavanne)
1676 – Philippe NIQUET +av1676, de Gy L'Eveque x 30.4.1676 Auxerre St Eusebe Jacquette GAUTHIER d'où Anne x30.4.1676 Edmé CAMELIN


Divers (Edmé Niquet):
- mariage Edmé VERGIER x Edmée NICQUET 16.7.1606 Faverelles (45) (source: GBK Loiret Généalogique)
- mariage Edmé NIQUET x DAGUENET Bazoches sur le Betz (45) (période 1700-1725) (source genealogie.com)
- actes naissance et déces Edmé NICQUET à Lanharrée (51) (période1670-1695) (source genealogie.com)
- acte de mariage Edmé NIQUET x N. JOLLY 1710-1735 à Coizard 51
- acte mariage Edmé NIQUET x N. PHILIPPE à Sainte-Maure (10) (période 1710-1735) (source genealogie.com)
- naissance et décès Edmé NIQUET Villers-La-Faye (21) (période 1650-1675) (source genealogie.com)
- mariage Edmé NIQUET x N. BERGEROT à Seurre (21) (période 1690-1715) (source genealogie.com)
- plusieurs Edmé Niquet à Serrigny (21) 1730-1795 (source genealogie.com)
- 22/5/1673 contrat de mariage Claude NIQUET fils de Edmé NIQUET laboureur à Villebichot et Antoinette Salignon et Jeanne Mouriau fille de Claude Mouriau manouvrier à Villebichot et Claudine Gentot (http://www.notaires21.fr/subpage322.html chez Jean FRANCOIS notaire à Gilly les Citeaux 4 54-892)

site: Euraldic.com:
Niquet, (1696), Hector, avocat, Languedoc (JM24990), Lorraine (JM24991), N ..., conseiller du Roi, Seigneurs de Terrefranche, Va...
Niquet (de), Antoine, écuyer, lieutenant de roi au gouvernement d'Antibes
Niquet de Terrefranche, Berry (JM24889)

AUGIER,AUGié, AUGé, DAUGIER, AUGER (Narbonne, Laurens 34)
source: Cazals, Augier, in HG1982,256 - dépouillements Narbonne-Généalogie GeneaBank
Généalogie manuscrite Augier, 1770 (transmise par Joëlle-Anne Bordères) – Arbre de Joëlle-Anne Bordères (jalb) – Arbre de Francis de Stordeur (fdst)

I. Antoine AUGIER +av1621 x Marguerite MESTRE dt à Laurens diocèse de Béziers d'où
1. Michel qui suit II
2. Raymond AUGIER capitaine habitant de Béziers 1621, habitant de Lauran en 1644 vend 4.1.1644 à son frère Michel Augier une pièce de terre situé au terroir du lieu de Lauran [selon la généalogie manuscrite lors à Beziers en 1644, le meme que M. le duc de Montmorancy envoya le 28.3.1583 devers le Roy) x pc 14.3.1621 F Montorzy notaire à Béziers (archives privées Joëlle-Anne Bordères) Claire de BORY fille de Eustace BORY marchand à Béziers et Jeanne ARRIBADE
II. Michel AUGIER °v1584 +17.6.1664 Béziers,Sainte Madeleine à 80 ans (teste pc 18.3.1653 pc Reboul notaire à Béziers) vigier du lieu de Laurens, par un acte du 25.1.1642 le seigneur de Laurant lui baille un plantier assis au Terrailhon x Margot de ROMIEU alias Marguerite de ROMIEU ca1647 +av1653 fille de Pierre ROMIEU maitre chirurgien juré et Constance CATHELAN d'où
1. Constance AUGIER (DAUGER) °v1624 ca1678 (testament 6 novembre 1678 devant maître Guillaume Bourguès, notaire à Béziers [AD34, 2E10-28, ff.286-288) x 19.6.1647 Béziers pc Me Gabriel Angély, notaire à Béziers (AD34, 2E14-184, ff.120-121) x Jean BELLISSEN maitre chirugien
2. Pierre AUGIER / Pierre d'AUGIER °v1625 ca1674 bourgeois de Laurens
3. Claire AUGIER °v1627 ca1674
4. Jean AUGIER °1627 bapt 6.4.1628 Béziers, Ste Madeleine (AD34 GG120 vue 123, p: Jean Jougla, m: Anne Romieu) ca1678 prêtre bénéficier en la cathédrale St-Just de Narbonne, pretre hebdomadier en l'église St-Just 1693
5. Antoinette AUGIER °v1630 ca1674 x 10.7.1656 Béziers, 34 François DANIAC maitre fondeur
6. Raimond °15.2.1631 Lauran qui suit III
7. Marguerite AUGIER °v1635 Laurens, 34 ca1674
8. Anne AUGIER / AUGÉ / d'AUGIER x 30.11.1674 Béziers Antoine SABAUT marchand
9. Catherine AUGIER °v1640 Laurens, 34 ca1653
III. Raimond AUGIER °15.2.1631 Laurens (34), ondoyé puis baptisé 15 ans après à Beziers, la Magdelaine le 5.7.1646 (parrain: Jacques ROMIEU prebandier de l'église de St-Nazaire de Beziers par procuration de Raymond Augier capitaine oncle paternel. "A cause des troubles de la religion, il ne fut qu'ondoyé audit Lauran, où l'exercice de la religion catholique n'étoit pas public, et par raport à..? on supléa les ceremonies du baptême de Raymond Augier à Beziers le 5.7.1646 quinze ans après sa naissance) +av1717 bourgeois de Narbonne conseiller du Roi, receveur des tailles du diocèse de Narbonne. Raymond AUGIER bourgeois de Narbonne 1694. Il possède 1/3 de l'office de receveur entier des tailles et taillon et deniers extraordinaires du diocèse de Narbonne Il fait une vente à Antoine Niquet pc 17.11.1694 Pierre Antoine Ferrié notaire cote 3E 8698 f°413V° à 414V° x1. Narbonne Jeanne MARTIN +av1696 x2. 23.1.1680 Narbonne St-Paul (GG39) Marguerite ROBERT (alias Marguerite de ROBERT) +3.12.1697 Narbonne, La Mourguier, veuve de François RAYNAUD d'où
du premier lit (Jeanne Martin)
1. Marguerite d'AUGIER °v1663 +11.5.1714 [I5101] testa le 19 aout 1714 AD11 Pierre Antoine Ferri notaire cote 3E 8698 f°413V, 414V [elle a 30 ans en 1693 et est dite fille de Raymond Augier et nièce de Jean AUGIER pretre hebdomadier en l'église St-Just] x1. Narbonne Lamourguier 1678 et pc Chopin notaire à Narbonne 15.2.1678 André BRUN (ou LE BRUN) (testament 27.12.1688) bourgeois de Narbonne, commissaire des guerres x2. 2.6.1693 (Narbonne paroisse La Majore) et pc 1/6/1693. Pierre Lasserre III cote 3E 9068 f°88 [J0200] Antoine NIQUET ingénieur du Roi, lieutenant du roy au gouvernement d'Antibes, directeur général des fortifications en Languedoc et provence
du premier lit:
a. Jeanne-Gabrielle de BRUN "fille ainée" x N. de MONTBRUN ca1693 x 25.8.1695 Narbonne la Major (A.M GG90e) Jean-Hyacinthe de TREGOIN fils de Jean-Pierre et Marie DELENOIR
a. Jean André BRUN °8.8.1682 Narbonne La Major (A.M. GG 86)
b. Margueritte de BRUN °4.1.1684 Narbonne La Major (A.M. GG 86), elle reçoit une donation pc 21.6.1712 de sa mère x 1705 (pc AD Aude Ferrier Notaire reg 1705-1719 f°289v°) Pierre de PENNE sgr de Saint-Louis Ingénieur du Roi x2. (la meme?) 30.6.1712 Narbonne la Major Pierre SAINT-LOUIS d'ESPINE
c. Anne Rose BRUN °19.3.1685 Narbonne La Major (A.M. GG 86)
d. Jeanne de BRUN °14.12.1687 Narbonne La Major (A.M. GG 89 et 87) x N. de SOLAS [? Louis de SOLAS seigneur de Montlaurès]
e. Françoise Catherine BRUN °18.5.1689 Narbonne La Major (A.M. GG 89 et 87)
e. Françoise de BRUN x N. DUCUP ca 1714
f. Marieanne de BRUN x 2.10.1696 Narbonne, la major (AM GG90e) et pc 21.9.1696 Charles de MONTREDON fils de Gabriel de MONTREDON et Isabeau de BOUVIER
g. N. BRUN x N. de SOLAS
du second lit cf la généalogie NIQUET
2. Dominique AUGIER conseiller du roy et son viguier d'épée en la ville, viguerie et vicomté de Narbonne, en cette qualité chef de la noblesse. Il a exercé sa charge de Viguier près de 70 ans. Il étoit lors de son décès le plus ancien magistrat royal du royaume. Il n'avoit point été marié
3. Hyacinthe AUGIER qui suit IV
4. François AUGIER +11.2.1741 conseiller du roy, son avocat et procureur en sa ville, viguerie et vicomté de Narbonne et aux sièges des gabelles, foraine et amirauté de la ville et juge garde de monnoyes de France au département de Narbonne dont douze villes du Languedoc dépendent. Il y a une résignation pc 10.8.1695 d'une grande partie des offices en conséquence d'un acte de vente de Raymond Augier à François son fils. Il exerca tous ces offices pendant 45 ans en ayant été pourvu le 31.10.1695 x 19.2.1697 Narbonne, St-Paul (GG41) Thérèse de MARQUEYRET / Thérese de MARQUEIRET d'où
a. Raymond-François AUGIER °4.12.1697 Narbonne, St-Paul (AM GG41/1) +24.10.1738 Narbonne, St-Paul (AM GG43) ) 41 ans avocat en parlement, substitut de monsieur le procureur général en la ville viguerie et vicomté de Narbonne 1730
b. Gabriel-François AUGIER °31.12.1698 Narbonne, St-Paul (AM GG 41/1)
c. Antoine-Thomas AUGIER °7.3.1700 Narbonne, St-Paul (GG41/1) alias Thomas-Antoine AUGIER du FLEIX °7.3.1700 Narbonne, St-Paul (GG41/1) (parrain Antoine de NIQUET oncle, lieutenant du roy d'Antibes) +28.8.1780 Narbonne (testament ouvert 30.8.1730 cf archives Borderes). avocat en parlement 1740, A la mort de son père, substitut de Mr le procureur général du Parlement de Toulouse pendant 3 ans et ensuite le 6.12.1743 pourvu par le roy de tous les offices vacants par la mort de son père qu'il a exercé depuis, "ce qui fait jusques à ce jourd'huy dernier décembre 1770 trente années d'exercice". "Ledit Me Antoine Thomas Augier a donné pendant les trente années d'exercice de ses offices, des preuves écrites de son zele et de son attachement aux intérêts du roy, et de son domaine; les mémoires, instructions et observations qu'il a adréssées en différents temps à plusieurs seigneurs ministres du roy, et en dernier lieu à M. de Cochin intendant des finances, et les réponses qu'il en a recues prouvent evidament ses services, il n'a cessé pendant ces trente années de travailler sur ces matieres et d'employer son temps (après avoir remply ses devoirs vis à vis du public en remplissant les fonctions de ses charges) et ses soins, ses veilles et ses recherches pour les titres du roy de la vicomté de Narbonne qui etoient dispersés en plusieurs endroits, et qu'il a ramassés même emplyé ses fonds, pour les acquérir et se les procurer, dont il n'a jamais été remboursé ny indemnisé" x pc 21.2.1740 pc Lassere et 23.2.1740 Narbonne, St-Paul (GG41) Elizabeth DAFFIS alias Elisabeth de DAFFIS +20.2.1801 Narbonne, Aude à 81 ans fille de + Etienne de DAFFIS chevalier de l'ordre royal et militaire de St-Louis, major du régiment de Rouergue et Eulalie-Paule de BILHARD d'où
c1. Marie-Thérèze-Gabrielle d'AUGIER °12.4.1746 Narbonne St-Just et St-Pasteur
c2. Etienne-Elizabeth-Geneviève d'AUGIER °8.6.1747 Narbonne St-Just et St-Pasteur
d. Marie-Thérèse AUGIER °29.6.1701 Narbonne, St-Paul (GG41/2) ca1780 citée dans le testament de son frère Antoine-Thomas
5. Raymond AUGE/AUGIER x 18.1.1703 Trebes (Aude) Jeanne BARBASA +18.1.1709 Narbonne la Mourguier fille de Pierre BARABAZA et Marie PERDIGOU d'où
a. Raymond d'AUGIER °17.10.1703 Narbonne Lamourguier
b. Marguerite Jeane AUGIER °6.11.1704 Narbonne Lamourguier alias Marguerite d'AUGIER °v1705 +16.2.1780 Narbonne La Mourguier x 18.6.1726 Narbonne, la Mourguier Jean-Pierre GUY +av1780 habitant Toulouse à son mariage, chevalier président trésorier général de France en la généralité de Toulouse fils de +Jean GUY et Toinette CHARUE d'où
b1. Jean-Pierre-Raymond GUY °15.4.1727 Narbonne, La Mourguier
b2. Jean-François-Raymond GUY °23.2.1729 Narbonne, La Mourguier
b3. Esprit-Dominique GUY °28.5.1730 Narbonne, La Mourguier
b4. Jean-Gabriel GUY °19.4.1731 Narbonne, La Mourguier
b5. Antoine GUY °8.6.1732 Narbonne la Mourguier (GG70)
b6. Toinette-Jeanne-Hiacinthe-Gabrielle GUY °9.11.1734 Narbonne, La Mourguier alias Jeanne-Toinette-Hyacinthe GUY x 16.6.1761 Narbonne, la Mourguier François-Paul BERRE fils de + Henry BERRE et Françoise ROUAN
b7. Marieanne GUY +23.8.1736 Narbonne, St-Paul
b8. Jean-Pierre-Gabriel-Denis GUY °16.11.1735 Narbonne la Mourguier (GG70) +10.6.1810 Narbonne (AM 2E35) à 75 ans ancien militaire x Hyacinthe CAPEYRE
b9. Jean-Gabriel-Aubin GUY °3.3.1737 Narbonne, La Mourguier
b10. Jeanne-Marie GUY °5.2.1739 Narbonne, La Mourguier x 3.6.1766 Narbonne La Mourguier Jean-Hyacinthe LASSERRE fils de + Pierre LASSERRE et Anne JEAN
b11. Etienne GUY °31.3.1740 Narbonne la Mourguier (GG71)
b12. Jean-Louis-Alexandre GUY °24.4.1741 Narbonne, La Mourguier
b13. Paul-Serge-Marc-George GUY °24.4.1741 Narbonne, La Mourguier
b14. Jean-Pierre-Roch GUY °v1743 +28.6.1818 Narbonne (AM 2E43) à 75 ans propriétaire natif de Coursan (11) x 8.5.1781 Narbonne, la major avec dispense 3e degré de parenté Marie-Anne-Gabrielle BOUTES fille de Guillaume BOUTES et Marguerite-Gabrielle DAUGIER
b15. Hélène-Thérèse GUY °21.5.1747 Narbonne la Mourguier +26.3.1818 Narbonne à 71 ans
b16. Victoire-Estienne GUY °3.9.1748 Narbonne la Mourguier (GG71)
c. Marianne d'AUGIER °30.1.1706 Narbonne Lamourguier
d. Raymond Hyacinthe d'AUGIER °7.3.1708 Narbonne Lamourguier
e. François d'AUGIER °14.1.1709 Narbonne Lamourguier
du second lit (Marguerite Robert)
6. Pierre AUGIER °1.1.1681 Narbonne Lamourguier (p Augier Pierre, m Caussat Claude)
7. Jacques AUGIER °9.6.1682 Narbonne Lamourguier (p Robert Jacques, m Augier Anne) qui suit IVbis
8. André AUGIER °14.7.1686 Narbonne Lamourguier (p Brun André, m Robert Jeane)
IV. Hyacinthe AUGIER +av1730 citoyen de Narbonne x pc 8.5.1696 (archives privées Joëlle-Anne Bordères) Anne de DONNEE fille de + Guillaume DONNEE docteur et avocat en la cour, citoyen de Narbonne et Marie de LANIER [mariage coté époux en présence de Jean AUGIER son oncle paternel, pretre et hebdomadier en l'église métropolitaine de cette ville, Mr Estienne MARTIN sieur de Rivage citoyen de Narbonne, Antoine SABAUT marchand oncles, et Mtre Hyacinthe MARTIN (martin remplace barré: Augier) aussy pretre et conducher en l'église Saint-Paul cousin, et Antoine MARTIN marchand cousin du futur époux [+ Arnaud GAJET?, François CLERMONT praents? de narbonne) d'où
1. Claude d'AUGIER qui suit V.
2. Jean-Hiacinthe d'AUGIER chanoine, alias Hyacinthe DAUGIER pretre et bénéficier de l'église St-Just et St-Pasteur de Narbonne ca1730
3. Elisabeth d'AUGIER °9.1.1701 Narbonne
V. Claude d'AUGIER (alias Hiacinthe DAUGIER) +2.3.1770 Ginestas, citoyen de Narbonne, receveur du canal de communication des mers au département du Sommail, procureur du roi x 8.5.1731 Ginestas (Aude) et pc 7.11.1730 Ginestas (archives Joëlle-Anne Bordères (jalb)) Marie CALAS (alias Marie de CALAS) fille de Vitalis CALAS bourgeois de Ginestas d'où entre autre:
VI. Jean-Hyacinthe d'AUGIER seigneur d'Agel °27.10.1732 Ginestas, Aude +18.11.1804 Agel, 34 onseiller du roy, viguier en la ville, viguerie et vicomté de Narbonne x pc 15.11.1763 Françoise-Gabrielle LE NOIR d'où postérité cf Arbre de Joëlle-Anne Bordères (jalb) d'où entre autre
1. Antoine-François d'AUGIER (filleul d'Antoine-Thomas)

IVbis. Jacques AUGIER +av1744 x 23.11.1717 Narbonne, St-Paul (GG41) Gabrielle DUPONT +18.8.1765 Narbonne, la Major (AM GG94) à 67 ans et +18.8.1756 Narbonne St-Paul à 72 ans? (AM GG48) fille de Jean DUPON et Marie JEAN d'où
1. François AUGER ca1727
2. Jeanne-Marie-Gabriele d'AUGIER °29.12.1718 Narbonne, St-Paul (GG42/2)
3. Marguerite AUGIER (alias Marguerite-Gabrielle AUGIER °6.10.1720 Narbonne, St-Paul (GG42/3, p: Dominique DAUGIER, présents François DAUGIER et Jean DUPONT) +av1751 x 19.5.1744 Narbonne, St-Paul (GG42) Guillaume BOUTES fils de + Guillaume BOUTES et + Marie MOREL d'où
a. Gabriel-Etienne-Régis BOUTES °18.6.1745 Narbonne, St-Paul
b. Hiacinte-Dominique-Esprit BOUTES +15.6.1747 Narbonne, St-Paul à 1 mois
c. Etienne BOUTES +20.8.1751 Narbonne, St-Paul à 3
d. Marie-Anne-Gabrielle BOUTES x 8.5.1781 Narbonne, la major avec dispense 3e degré de parenté Jean-Pierre-Roch GUY °v1743 +28.6.1818 Narbonne (AM 2E43) à 75 ans propriétaire natif de Coursan (11)
e. Hiacinthe-Pascal BOUTES +24.8.1754 Narbonne, St-Paul à 3 ans 1/2
4. Marie-Anne d'AUGIER °18.6.1722 Narbonne, St-Paul +19.11.1803 Narbonne, 10
5. Marie-Stéphanie AUGIER °27.12.1723 Narbonne, St-Paul (AM GG 42/3) +19.11.1806 Narbonne (AM2E31) à 83 ans, 27 ans 1751 x 26.1.1751 Narbonne, St-Paul Jean-Hiacinthe GILLABERT +av1806 docteur en médecine, 32 ans en 1751 fils de Jacques GILLABERT et Hiacinthe BASCOULL d'où
a. Marie-Gabrielle GILLABERT °13.4.1752 Narbonne, St-Just et St-Pasteur
b. Jean-Baptiste-Jacques-Marie GILLABERT °29.11.1755, il hérite de son oncle Antoine-Thomas d'Augier en 1780 l'office d'avocat et procureur du roy en la ville, viguerie et vicomté de Narbonne, en la maitrise des ports et gabelles et de procureur du roy en l'amirauté de Narbonne x 3.9.1796 Narbonne (AM 2E/12) Marie-Anne-Josephe-Thérèse-Valentin CASSAN °7.8.1768 fille de Jean-Pierre CASSAN et Rose BELMAS
c. Marie-Anne-Jeanne-Elisabeth GILABERT °17.11.1759 Narbonne St-Just et St-Pasteur
6. Raymond AUGIER °6.11.1725 Narbonne, St-Paul (AM GG 42/3, en présence de François DAUGIER) +5.8.1726 Narbonne, St-Paul à 9 mois
7. Dominique-Hiacinthe AUGIER °29.6.1727 Narbonne, St-Paul (AM GG 42/3) (p: François AUGÉ Frère, marraine Marieanne AUGÉ soeur)
8. Gabrielle-Thérèse-Jaquette d'AUGIER °4.8.1729 Narbonne, St-Paul (GG43) +20.5.1738 Narbonne, St-Paul



Au mariage d'AUGIER/Calas: François-Raymond DAUGIER avocat en parlement, substitut de monsieur le procureur général en la ville viguerie et vicomté de Narbonne 1730, Jean-Pierre GUY chevalier, président trésorier général de France en la généralité de Toulouse, cousins

Dans les actes archives Borderes
- liquidation de reprise et succession 7.12.1780 à Narbonne, pc Elizabeth de DAFFIS veuv ede Antoine-Thomas d'AUGIER conseiller du roi, son avocat et procureur en ses villes, vigueruie et vicomté de Narbonne, et Jean-Hiacinthe d'AUGIER seigneur d'Agel conseiller dur oy, viguier en la viguerie de Narbonne, dt à Narbonne, héritier dudit sr d'Augier procureur du roy, son cousin, par son testament mistique du 18.2. dernier, ouvert le 30 aout suivant.
- dans le testament de Antoine-Thomas d'AUGIER, procureur: "je donne et legue au sr Joseph d'AUGIER mon neveu à la mode de bretagne, receveur au Sommail 6000 livres (..) institute comme héritier universel et général Jean-Hyacinthe d'AUGIER seigneur d'Agel son neveu à la mode de Bretagne, conseiller du roy, viguier en la ville, viguerie et vicomté de Narbonne, père de Antoine-François d'AUGIER (filleul d'Antoine-Thomas)

I. Pierre AUGÉ / Pierre AUGER +av1691 marchand bourgeois, citoyen de Narbonne, consul de Narbonne 1661 x 11.9.1655 Narbonne St Paul (AM GG33) Catherine VILROBANNE/VILLURBANNE/de VILLURBANNE/de VILURBANE +2.11.1699 Narbonne Saint-Paul (AM GG41/1) d'où
1. Catherine d'AUGé / Catherine d'AUGIER °14.4.1656 Narbonne Saint-Paul +3.2.1688 Narbonne Notre Dame la Major x 26.11.1671 Narbonne St Paul (AM GG36) Claude de FOURNAS °1641 +av1714 fils de Claude et Hélene de MASSIA d'où au moins.
a. Helaine-Dorine FOURNAS de LABROSSE °28.10.1672 Narbonne la Major (GG85)
a. Marie Ange de FOURNAS °23.4.1676 Narbonne La Major (A.M. GG 86)
b. Catherine Gabrielle de FOURNAS °4.2.1678 Narbonne La Major (A.M. GG 86)
c. Hyacinthe Esprit de FOURNAS °27.5.1679 Narbonne La Major x 17.4.1714 Narbonne Saint-Just (AM GG 15) Marguerite de DURANTET fille de Jean et Catherine-Dorothée de CASALETS
d. Claude Hyacinthe de FOURNAS °6.3.1681 Narbonne La Major (GG86)
e. Héleine de FOURNAS °28.4.1682 Narbonne La Major (A.M. GG 86)
f. Jacquette de FOURNAS °7.10.1683 Narbonne La Major (A.M. GG 86)
g. Marie de FOURNAS °24.4.1685 Narbonne La Major (A.M. GG 86)
h. Jean de FOURNAS °4.1.1687 Narbonne La Major
i. Marie de FOURNAS °7.1.1688 Narbonne La Major (A.M. GG 89 et 87)
2. Claire AUGE °24.6.1658 Narbonne St Paul (m: Marie de VILURBANE) (AM GG34)
3. Jacquette AUGE °30.7.1659 Narbonne St-Paul (AM GG34)
4. Hiacinthe AUGE °16.10.1660 Narbonne St-Paul (AM GG34)
3. Jacques AUGER °26.2.1662 Narbonne St Paul (GG34 p Jacques de VILLURBANE m: Anne AUGER
4. Marguerite AUGIER/ AUGER °26.2.1662 Narbonne St Paul (GG34) +7.3.1662 Narbonne St-Paul à 7 jours
5. Jean-Pierre AUGER °6.10.1663 Narbonne St-Paul (GG34)
6. Marie AUGER °1.6.1665 Narbonne St-Paul (GG34) x 24.4.1691 Narbonne-St-Paul Jacques DUCOS commissaire et garde provincial de l'artillerie fils de défunt Pierre DUCOS et Marie FARGUES d'où
a. Paul DUCOS °2.6.1693 Narbonne, St-Paul (AM GG40)


Non relié mais famille:
1684 – Pierre d'AUGE x Catherine de MOULINS d'où Jean-François d'AUGE °15.1.1684 Narbonne St Paul (p: François de MOULINS, m: Anne-Catherine de VILLURBANNE veuve de Pierre AUGé)

non relié:
1632 – Anne DAUGIER °v1632 +14.12.1712 Narbonne La Mourguier à 80 ans veuve LABART?
1641 – Anne DAUGIER x Jean LAGUZOU d'où Jean-François LAGUZOU °4.8.1641 Narbonne, St-Just St-Pasteur (GG5)
1642 – Pierre AUGIER, de Fontjoncouse x 26.11.1642 Narbonne Saint-Paul Marie CASALBON (GG33)
1656 - Jean AUGIE x 7.11.1656 Narbonne Lemourguier Claire BARRIERE
1671 – Dominique d'AUGIER °v1671 +16.9.1765 Narbonne, St-Sébastien (5mi 1084) à 94 ans
1675 – Jacquette AUGER/AUGIER x François ROQUES d'où
1. petit enfant °17.3.1675 Narbonne La Major
2. Margueritte °24.3.1677 Narbonne La Major
3. Claude (fille) °1.1.1679 Narbonne La Major
1676 – Jean AUGER/AUGE x Anne BACHIERE/BACQUIERE d'où
1. Siméon °14.1.1676 Narbonne Lamourguier
2. Marie Marguerite °21.2.1678 Narbonne Lamourguier
4. Gabriel °23.8.1680 Narbonne Lamourguier
5. Marguerite °4.4.1683 Narbonne Lamourguier (p Darnaud Jean, m Robert Marguerite)
6. François °29.10.1684 Narbonne Lamourguier (p Cers François, m Thomasse Marguerite)
1684 - N. AUGERE x Marguerite ROUBERT d'où Marguerite °2.9.1684 Narbonne Lamourguier (p Laval Louis, m Augé Marguerite)
1687 - Jacquette AUGERE d'où Jean °18.10.1687 Narbonne La Major
1688 – N. d'AUGIER x Jean-Jacques DECUP d'où Claire DECUP +29.3.1688 Narbonne, St-Paul à 2 ans, de Ventenac
1694 – François d'AUGIER sieur de Ferrières +17.11.1694 Narbonne, La Mourguier
1702 - François AUGE x Marie BORDIERE d'où Jeanne °6.12.1702 Narbonne Lamourguier
1703 - Louis AUGE x Marie VIDAL d'où
1. Marguerite AUGE °29.1.1703 Narbonne Lamourguier
2. François AUGE °13.7.1704 Narbonne Lamourguier
3. Anne AUGE °1.8.1706 Narbonne Lamourguier
4. François AUGE °15.1.1708 Narbonne Lamourguier
5. Guillaume AUGE °9.9.1709 Narbonne Lamourguier
1706 – Joseph BONI/BONY/BONNI x Marguerite AUGIER/AUGÉ/AUGER d'où
1. Marianne °15.4.1706 Narbonne Lamourguier
2. Chaterine °22.1.1708 Narbonne Lamourguier
3. Joseph °2.2.1710 Narbonne Lamourguier
4. Marguerite °10.10.1711 Narbonne Lamourguier
5. Jean François °22.1.1714 Narbonne Lamourguier
6. Marguerite °26.2.1716 Narbonne Lamourguier
7. Louis °7.12.1721 Narbonne Lamourguier
1715 - François AUGE x Antoinette/Thoinette SABATIÈRE/SABATIER d'où
1. Louis °26.4.1711 Narbonne Lamourguier
2. Jean François °21.5.1713 Narbonne Lamourguier
3. Marianne °29.9.1715 Narbonne Lamourguier
1720 - Jean AUGE x Catherine FALGUIÈRE d'où Vincens °20.1.1720 Narbonne Lamourguier
1732 – Jeanne AUGIé x François GAZEL marchand +av1732 d'où
1. Jeanne x 11.2.1722 Narbonne St Paul Louis RAINAUD fille de + Louis et + Marguerite ALENGRI
2. Françoise x 22.5.1732 Narbonne St Paul Jean DONADIEU marchand fils de Jean patron de tartane et Madeleine ROBERT (GG43)
1740 – Vincens/Vincents AUGE/AUGER x Marguerite (alias Marguerite-Florence) BILLARELE / MIRALIETE / VILARETE / VILLARET / VILLERETTE / VILLARET / VILARET (peut-etre deux couples différents) d'où
1. Catherine Juste °6.8.1740 Narbonne Lamourguier
2. Jean François °2.2.1742 Narbonne Lamourguier
3. Jean Vincens °23.2.1745 Narbonne Lamourguier
4. Raymond °14.2.1747 Narbonne Lamourguier
5. Pierre °6.8.1749 Narbonne Lamourguier
6. Gabriele Michèle °3.8.1752 Narbonne Lamourguier
7. Marie Anne °11.2.1755 Narbonne Lamourguier
8. François °12.2.1758 Narbonne Lamourguier
1749 – Marie AUGER d'où François LACAN °24/10/1749 Narbonne La Major (GG93)
1752 – Dominique AGUIE 23 ans, brassier de Montgaillard, résidant depuis 10 ans fils de Dominique brassier et Catherine ALRIC x 8.2.1752 Narbonne Saint-Paul Anne LAVAREL 30 ans veuve de Hiacinthe MOUSSAIROU (GG41)
1756 - Barthélémy BARTHES x Anne AUGÉ d'où Marc Antoine °10.10.1756 Narbonne Lamourguier
1757 - Marc Antoine AUGE x Françoise BANQUAREL d'où Louis Marie °4.3.1757 Narbonne Lamourguier (mère originaire de Sigean)
1766 – Antoine AUGIE 55 ans mtre cordonnier, veuf de Françoise BANQURADE x 9.4.1766 Narbonne St Paul Françoise MANSE veuve de Guillaume ARNAUD (GG41)
1774 – (Jean)-Pierre AUGE x (Marie)-Jeanne DURAN d'où
1. Anne °18.12.1771 Narbonne Lamourguier
2. Joseph Raimond °20.3.1773 Narbonne Lamourguier
3. Monique °24.10.1774 Narbonne Lamourguier
1777 - Gabriel AUGE x Anne MARCHAN d'où
1. Jean Louis °13.7.1777 Narbonne Lamourguier
2. Pierre Henri Gabriel °18.2.1780 Narbonne Lamourguier



VILLURBANE (de)/Villurbanne/Vilurbane/Vilrobanne (Languedoc)

Dépouillements GeneaBank – Carcassonne Généralogie, Bibgen (Florensac), CG Languedoc (Florensac).

I. Philibert de VILLURBANE bourgeois +av 1667 x Catherine de la BORIE/de LABORIE d'où
1. Marguerite °30.8.1631 Narbonne St Paul (GG 32/1)
2. Jacquette (ou Jacqueline) °3.11.1637 Narbonne St Paul (GG32/1)x Michel FONBONNE avocat en parlement d'où
a. Jean-François °1.9.1660 Nartbonne St Just (GG7)
b. Margueritte °16.3.1664 Narbonne St Paul (parrain: Jacques de VILLURBANE)
c. Benoit °22.3.1667 Narbonne St Paul (m: Catherine de LABORIE, grand-mère veuve de Philibert de Villurbanne)

3. Jacques qui suit II.
II. Jacques de VILLURBANE x 23.8.1676 Narbonne St Paul (GG 39) Anne de TAULES fille de + Gabriel et Jeanne de BOSQUES d'où
1. François de VILLURBANE x 5.2.1704 Narbonne St Paul (GG 50) Françoise MARAVAL fille de Jean et Margueritte de VIDAL d'où
a. Anne °23.7.1713 Narbonne St Paul (en présene de Jean MARAVAL)
b. Jean-Claude °11.4.1716 Narbonne St Paul (p: Claude de Villurbanne, m: Marguerite de Villurbanne)
2. Blaise-Hyacinthe °8.7.1681 Narbonne St Paul (maraine: Catherine de Villurbanne veuve Pierre Augier, en présence de François TAULES)
3. Charles °22.11.1684 Narbonne St Paul (maraine: Jaquette de Villurbanne épouse Fontbonne)
4. Anne °20.12.1686 Narbonne St Paul (maraine: Anne de SERRE femme de TAULES
5. Claude °13.4.1688 Narbonne St Paul (présent son père et son frère François), de St Sébastien à son mariage x 28.10.1732 Narbonne Lamourguier Rose de CASTEL veuve de Claude RUFFIé

1655 - Pierre AUGé/AUGER +av1691 citoyen de Narbonne, consul de Narbonne 1661 x 11.9.1655 Narbonne St Paul (AM GG33) Catherine (ou Anne-Catherine) VILROBANNE/VILLURBANNE/de VILLURBANNE d'où post.

1645 – Anne-Marie VILLURBANE x 19.2.1645 Narbonne St Paul (GG 33) Jean TESTUT, du diocèse de Toulouse

1700 – Jacquette (de) VILLURBANNE/VILLURBANE x 9.11.1659 Narbonne St Paul (GG 33) Michel FONTBONNE/FONBONNE d'où
1. Marguerite x 11.5.1700 Narbonne St-Paul (CC44) Jean-Baptiste GOTIER fils de Jacques et Marie LECOMTE, de Condé sur Noirau en Normandie

Paroisse: FLORENSAC (Herault)
- Marie(?) de VILLURBANNE x 26.9.1659 Florensac (Herault), protestant Antoine de Rey, de Castre
- Catherine de VILLURBANE x Denis de TRUC d'où Suzanne x 9.12.1671 Florensac (Herault), protestant Merci LA CROIX, 35 ans fils de Guilhaume, bourgeois et Claude de FLORAC
- 1654 Louis de VILLURBANE +11.5.1654 Florensac
- 1671 Jaques de VILLURBANE +9.2.1671 Florensac

site: euraldic.com:
Villurbanne, Jacques, Jacques, ayant servi 20 ans Sa Majesté en qualité d'officier d'infanterie, gendarme de Monseigneur, garde du co...
Villurbanne (de), Languedoc (JM35006)

de TIFFAUT (Toulouse)
Source: L de la Roque – Armoirial du Languedoc, 1863 – Bremond – André Navelle, famille notable du Midi Toulousain XV-XVI, 1988 - François-Louis A'Weng (http://www.multimania.com/aweng/). Dépouillements EGMT

Actes originaux (analyse bienvenue):
- insinuation du contrat de mariage Niquet/Tiffaut (récuperé par l'EGMT) [G4999]
- liquidation succession Marguerite de TIFFAUT épouse de Joseph de NIQUET pc Laideguive notaire à Paris 23.7.1771 XXIII-715 [G6025]
- iad Marguerite de TIFAULT pc Laideguive 30.7.1767 XXIII-690 [G6206]

A recompleter avec l'ouvrage d'André Navelle.
Il y a une contradiction entre la généalogie d'André Navelle et celle de François Louis A'Weng (cf ci après)

I. Gilles de TIFFAULD clerc du greffe, procureur au parlement 1520, capitoul 1534 x Antonie de BASTARD (dot 400£) d'où
1. Pierre qui suit II.
2. Jean chanoine de St Sernin, vicaire général 1604
II. Pierre de TIFFAULT +1604 conseiller au présidial x1.1561 Marguerite d'AMBES x2. Françoise de TOURNEMINE +19.1.1620 belle soeur de Jean-Francois DUFOUR avocat, capitoul 1600 d'où du deuxieme lit
III. Jean-Arnaud de TIFFAULT °25.6.1575 +18.3.1643 Castres docteur et avocat, élu capitoul de Toulouse en 1602 puis conseiller au parlement de Toulouse de 1607 à 1645 x.25.2.1599 Claire de MALARD °29.4.1579 +23.8.1643 à Castres fille de Salomon de MALARD conseiller au parlement de Toulouse et Anne de CAUMELS d'où
IV. Jean-Jacques TIFFAULT °1618 (testament Me Balaguier notaire à Toulouse 31.8.1670 3E472 reg 2 p 225 et 3.9.1684 3E486 reg2 p 158, et 24.3.1685 3E487 reg2 p 45) sgr de Belloc et Laboubée capitoul 1656 x Toulouse 6.8.1652 et pc 30.7.1652 Me Courrent (cf 3E2886 reg2 p192) Catherine de SALES (de SALLES) °30.6.1635 +17.2.1685 (testament pc Me Balaguier notaire à Toulouse 6.6.1669 3E471 reg 1 p 112, 5.9.1676 3E478 reg 1 p 148, 10.2.1685 3E487 reg2 p 23) fille de Pierre de SALES +11.10.1642 conseiller du Roi, secrétaire du duc d'Orléans, contrôleur général des postes en Languedoc et (att. 4.2.1634) Marguerite d'ALIES (d'ALLIER) °31.3.1612 d'où
1. Raymond °6.3.1659 qui suit III.
2. Claire de TIFAULT x Jean de PALARIN °1658 Toulouse (psse St Etienne) sgr de Deyme, conseiller au parlement de Toulouse 1693 puis président de la première chambre des enquêtes du Parlement de Toulouse 1708 fils de Jean avocat au parlement de Toulouse, capitoul et Antoinette de GENOUILHAC
V. Raymond de TIFAULT °6.3.1659 +17.10.1712 conseiller au parlement de Toulouse de 1691 à 1712 (provision d'office AN V1/64/440/55 26.1.1691 [J0707]) , teste 1709 (déposé chez Ferrière notaire à Toulouse le 18.10.1712, contrat de liquidation 9.10.1731) x Toulouse (31) pc 1.9.1691 devant Ch Ferrières notaire 3E3836 reg1 p 167 [J7661] Marie-Rose-Guyone de MOSNIER / MONNIER +1738 à Toulouse (sans inventaire) fille de Jean de MOSNIER conseiller du roi au parlement de Guyenne et Marie de MAYANCE, par le contrat de mariage de sa fille en 1722 elle lui fait "donation pure et simple de tous et chacuns de ses biens et droits présens et avenir et notamment de la portion d'augment par elle gagnée par le prédécès de son mary sous la réserve néanmoins de pouvoir disposer de la somme de quinze mille livres en faveur de qui bon luy sembleroit et de conserver la jouissance sa vie durant tant de ses biens propres et particuliers que de ceux dudit feu de Tiffault son mary sauf d'une maison sciez à Toulouse rue d'Astrorg, des meubes compris dans un état signé de la dite dame et déposé audit Boyer notaire et de la terre et seigneurie de Belloc située dans la sénéchaussée d'Ausch avec tous les meubles, vaisselle, vinaire et autres effets énoncées dans l'inventaire aussy déposé audit Boyer, et avec tous les Bestiaux cabaux et partenance et dépendance de la terre. AD Gers C504, elle fait hommages pour la terre et seigneurie de Belloc, situé en l'election d'Armagnac, avec justice haute, moyenne et basse d'où
1. Marguerite de TIFFAUT (iad pc Laideguive 30.7.1767 XXIII-690 [G6206], liquidation partage pc Laideguive notaire à Paris 23.7.1771 XXIII-715 [G6025]) x Toulouse pc 4 juillet 1722 devant Me Boyer notaire à Toulouse [G4999] Antoine-Joseph de NIQUET premier président du parlement de Toulouse
2. Antoinette de TIFFAUT selon la liquidation de Marguerite, elle a eu un leg fait par dame de la CHAUME" dont sa mère lui a promis pour son mariage x 25.8.1737 Pierre-Joseph-Hector de TOURNEMINE sgr de Malartie, comte 1765
3. Claire de TIFFAUT religieuse carmélite

Armes de Raymond de Tiffault
Ecartelé: au 1 de gueules, à une tour d'or, contre-écartelé d'argent au lion de sable ; au 2, à une tour d'or, entourée d'hermines d'argent sans nombre ; au 3 d'azur, à une tour d'argent ; au 4 de gueules, à trois fasces d'argent, et une bande d'or brochant sur le tout, chargées de trois molettes de sable, contre-écartelé d'azur, à un lévrier d'argent, et sur le tout de même, à trois chevrons d'or, acc. de trois roues d'argent posées 2 et 1. (IZARNY-GARGAS, Toulouse)

Autres armes Tiffaut:
D'azur, à trois chevrons d'or, acc. de trois molettes du mesme
d'azur, à 3 chevrons d'or, accomp. de 3 molettes d'argent
d'azur, à 3 chevrons d'or, accomp. de 3 roues brisées d'argent.

Dans l'écartelé:
1. de gueules, à une tour d'or, contre-écartelé d'argent au lion de sable ;
voir famille: Tournemire, Viguerie, de Lafue, Reboutiercp
2. à une tour d'or, entourée d'hermines d'argent sans nombre
3. d'azur, à une tour d'argent
4. de gueules, à trois fasces d'argent, et une bande d'or brochant sur le tout, chargées de trois molettes de sable, contre-écartelé d'azur, à un lévrier d'argent

Dans les parents au mariage Tiffaut/Mosnier: Blaise de PROUGEN conseiller du roy au parlement de Toulouse, dame Eymée? de BOJOU veuve de Pierre de CAUMELS conseiller au dit parlement et dame Marie de CAUMELS épouse dudit seigneur de Prougen cousins dudit seigneur de Tiffault

Actes intéressants:
décrit dans la liquidation de Marguerite de TIFFAUT épouse NIQUET:
- vente par Rose-Guyonne de MOSNIER veuve TIFFAUT pc 14.1.1727 Millet notaire royal à Toulouse de la 4e portion qui apartenoit au fidei commis dans la Boucherie et maison du Salon à Toulouse pour 4260 livres que Mr les Capitouls stipulans au contrats pour la dite ville s'obligerent de payer.
- vente par la meme pc 17.2.1737 devant les notaires de la ville d'Ausch, en qulaité de fondée de procuration des sgr et dame de Niquet à vendu au sr de la CLAVERIE de SOUETS habitant de la ville d'Ausch, la terre et seigneurie de Belloc la Boulée pour 50650 livres, dont transport d'une rente au principal de 16.000 livres du par François DE BEON comte de la Balue et Catherine de ROLLET? (BOLLET) pc 12.2.1733.
- vente pc Forest notaire à Toulouse le 31.1.1738 par Marguerite de Tiffaut à Pierre-François DU MAY pretre chanoine de l'église abbatialle de St Cernin, la maison dont ils jouissoient derrire l'eglise de St-Cernin avec le jardin contingu et tout ce qui en dépendoit moyennant la somme de 11.000 livres.
- vente pc notaires de Toulouse le 25.9.1742 de la présidente de Niquet à Jean-Claude TILHOL? procureur au parlement de Toulouse et Jean-Procal? GILIBERT marchand boutonnier à Toulouse un hucheau de moulin du chateau Narbonnois pour 4800 livres.
- vente pc notaires de Toulouse le 6.10.1744 de la présidente de Niquet à Etienne de HORTMARBON négociant à Toulouse le domaine et biens en dépendants situé dans la ville et consultat de Monlastruc et dans les consultats d eCastelmore et Garridiels et autres lieux énoncés audit contrat pour 16300 livres payés comptants sur laquelle somme elle remboursa par le meme contrat au fondé de procuration de Me Antoine de BELLOC receveur des tailles de l'élection de Comminges la somme de 6300 livres ..

d'après François-Louis A'Weng (http://www.multimania.com/aweng/):
I. Gabriel de TIFFAUT x Jeanne-Françoise de GLADIN
II. Jacques-Jean de TIFFAUT x Jeanne-Catherine-Euphrasie de GARRAUD fille de Jean et Marguerite-Euphrasie de DRUILHET de MONTLAUR d'ou
III. Jean-Jacques de TIFFAULT (IV)

Cousins au mariage de Jeanne de NIQUET en 1753:
- François de FUMEL chevalier de l'ordre de St Jean de Jérusalem consin maternel. François de FUMEL dit le chevalier de Fumel °18.3.1723 Toulouse +mars 1769 Paris (75) [voir preuves malte HMML AOM 2803]
son ascendance:
2. Louis vicomte de Fumel +1749 x 12.1.1712
3. Catherine Thomas de BERTHIER
4. François-Joseph comte de Fumel
5. Catherine d'AULEDE
6. François de BERTHIER 1er président du parlement de Toulouse sgr de Catelan frere de l'éveque de Blois +1719
7. Marie de CATELAN
8. Louis comte de FUMEL
9. Marguerite de LEVIS
10. Jean-Denis d'AULEDE de LESTONNAC
11. Marie-Thérèse de PONTAC dame de Haut-Brion
12. Jean-François BERTIER
13. Antoinette de FLORY

- Armand Jean Jacques comte de LAU marquis de Lusignan cousin maternel.
[son ascendance:
2. Armand-Joseph du LAU de LUSIGNAN cte du Lau gouverneur d'Agen x1724
3. Gabrielle de MONTESQUIOU de XAINTRAILLE de DURFORT de MONTPEZAT
4. Jean-Joseph comte du LAU ca1674
5. Marie-Anne de LUSIGNAN
6. Charles comte de Xantrailles
7. Gabrielle de DIGOINE
10. Pierre marquis de LUSIGNAN
11. Anne-Rose de LOUBATES


Source: EGMT (GeneaBank):
1630 – N. de TIFFAULT teste devant Me Jean Barragachies notaire à Toulouse en 1630 (3E 556 p189)
1669 – Joseph-Raymond de TIFFAULT °1669 (GG 244 f°43) Toulouse, Saint-Etienne
1676 – Arnaud de TIFFAUT x Jeanne-Marie de MARTINI qui teste 19.2.1676 dev Me Cathalany notaire à Fourquevaux (31)
1678 – une fille de TIFAUT °1678 (GG 251 f°201) Toulouse, Saint-Etienne
1678 – Jean-Arnaud de TIFAUT x 22.7.1678 par contrat (cf 3E 11798 cahier 5 piece 142) Marie de GARAC
1680 – Catherine de TIFAUT °1680 (GG251 f°317 Toulouse, Saint-Etienne
1680 – Jeanne de TIFFAUT °1680 (GG 252, f°1) Toulouse, Saint-Etienne
1681 – Jeanne-Marie de TIFFAULT °1681 (GG 252 f°34) Toulouse, Saint-Etienne
1685 – Clément de TIFFAUT °1685 (GG 254 f°60) Toulouse, Saint-Etienne
1735 - Françoise TIFFAUT (de Vigoulet ?) x 1.2.1735 par contrat devant Me Jougla (cf 3E 4628 f°449) sieur Pierre RELLIER
1750 – Clemens TIFFAUT +1750 Fourquevaux (31)

Ascendance de Jeanne-Catherine-Euphrasie de GARRAUD (source François-Louis A'Weng):
2. Jean de GARRAUD +3.2.1733 cte de Prat x
3. Marguerite-Euphrasie de DRUILHET de MONTLAUR
4. Jean-Antoine de GARRAUD baron de Montesqieu
5. Françoise de DUVAL de BOULAX
6. Jacques de DRUILHET sgr de Montlaur président au parlement de Toulouse
7. Izabeah de THOMAS de MONTLAUR
14. Pierre de THOMAS sgr de Montlaur trésorier de France
15. Madeleine de LAVERGNE de FERSAC


SALES

Inv som des AD Cotes d'Or série B page 309 B12248 f°163
"f°163 arrêt confirmatif de celui du 26 novembre 1643 qui condamne P. GLOTTON, trésorier de France, à payer une somme de 15000 livres à Marguerite d'ALIER veuve de P. SALES, contrôleur général des postes en Languedoc.

de MOSNIER (Bordeaux)

source: O'Gilvy, nobiliaire de Guyenne et Gascogne page 118 généalogie Majance - Archives historiques du département de la Gironde - 1893, page 437 - Archives historiques du département de la Gironde - 1893, page 437 - Revue archéologique de Bordeaux, 1996 page 140 [A voir] - Revue héraldique, historique et nobiliaire, Volume 6 (preuves Beaulieu) - Fleury Vindry: Les parlementaires français au XVI ème. 1910. Tome II. Caroline Le Maro, Chronique du bordelais au crépuscule du grand siècle: le mémorial de Savignac, 2004. Amaury de la Pinsonnais, généalogie de la famille Villoutreys de Brignac, 2004 – Arbre Jean-Michel Ducosson (jmducosson), 2013 – arbre Cyril-Delmas-Marsalet (mes-arbres.net)


voir: Caroline Le Mao, Parlement et parlementaires: Bordeaux au grand siècle, 2007 - Revue archéologique de Bordeaux, 1996 page 140 [A voir] - AD33 9J Fonds St-Saud
Joseph Boulaud, Livre de raison de Martial Mosnier bourgeois et marchand dt rue Ferrerie à Limoges (17e-18es) in Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin LXII p.-v. 549

I. Jacques de MOSNIER notaire et jurat en 1526, secrétaire du roi en 1527. le 10.8.1521 il achête à François de Talleyrand prince de Chalais, le château de Fougueyrolles, près de Sainte-Foy-la-Grande, dépendant de l'archevéché de Bordeaux, pour lequel il rend hommage à Mgr de Grammont le 14 juin 1538. Dame Jeanne de Fouguerolles fait encore hommage à Mgr de Sourdis le 5 octobre 1626. Mais en 1670 le château peut-être en conséquence du mariage de Jeanne de Mosnier avec François de Séur appartient à Jean Isaac de Segur x Marguerite de VERTEUIL d'où
1. Lancelot MOSNIER +7.8.1566 Bordeaux, Jacobins (testament pc Sicault ou Pelletier notaireà Bordeaux) sieur de Fouguerolles, officier laic 1537, conseiller au parlement de Bordeaux 1539, 5eme président au parlement de Bordeaux x pc 2.5.1542 pc Pelletier notaire à Bordeaux Louise GAILLARD d'où
a. Jeanne de MOSNIER dame de Fouguerolles x François de SEGUR d'où postérité
2. Jean qui suit II.
3. Marguerite MOSNIER (testament 27.11.1576 cf fonds St-Saud) x Charles de FAUGERES sr de la Grande-Gorce fils de Daniels de FAUGERES et Suzanne de LA MOTHE
II. Jean de MOSNIER x Jeanne de LESCURE d'où
III. Martial MOSNIER avocat au parlement x 11.9.1575 pc Gay notaire royal Bastienne de LOUPPES fille de Raymond de LOUPPES et Jeanne de GIRARD, apparenté à la famille de Montagien d'où
1. Martial qui suit IV
2. Jehan MOSNIER chanoine de Saint-André
3. Marie MOSNIER °17.6.1600 baptisée le 22 religieuse au couvent de Gourdon en Quercy
4.? Jean qui suit IVbis
IV. Martial MOSNIER +1648 avocat au parlement, conseiller au parlement de Bordeaux, président aux requêtes x 2.2.1614 Barbe MARRAND (Barbe de MARAN, Barbe MARAUD, Barbe MARAN) ca1666 fille de Joseph de MARAN +1670 receveur général des finances à Limoges et de Catherine d'ESCARS et veuve de Jehan de VOYON. Barbe de Maran est héritière de biens dans les palus des Chartrons et de Bruges d'où 5 fils
1. Martial MOSNIER clec tonsurés 1625 (AD33 inv sommaire vol 1 page 395)
2. Joseph qui suit V
3. Jean MOSNIER +1669 prieur
4. Charles de MOSNIER chanoine de Saint-André
5. N. MOSNIER fils °24.6.1625 St Girons de Bourg (33)
V. Joseph de MOSNIER +5.5.1685 Samonac (33) écuyer seigneur de Rousset (à Samonac, près de Bourg-sur-Gironde) reçu en qualité de bourgeois de Bourg 28.3.1660 x 22.11.1648 Samonac en Bourgès Marie MARIN / de MARIN +11.3.1658 Samonac (33) fille de François de MARIN seigneur de Saint-Palais et Jacquette de MOSTIER d'où
1. François MOSNIER °3.10.1649 Samonac (33) (p: François MARIN écuyer sieur de la Lavigerie, m: Barbe MARRAND) qui suit VI
3. Marie-Thérèse de MOSNIER °5.5.1664 Bourg (33)
4. Gaston de MOSNIER (alias Joseph-Gaston) écuyer chevalier de Rousset alias écuyer sieur du Gaut x1. 1.12.1691 Berson (33) Marie CASTAING +5.8.1693 Berson (33) fille de feu Jean CASTAING écuyer sieur du Caut et Marguerite de LAPORTE x2 Marie DUVERGER d'où
du premier lit
a. Jean de MOSNIER °26.11.1692 Berson (33) (p: Jean de MOSNIER prieur de Saint-Vivien et Villeneuve)
du second lit
b. Marie de MOSNIER °8.9.1698 Pugnac (33)
c. Jean-Baptiste de MOSNIER °4.1.1700 Berson (33)
5. Marie de MOSNIER +19.1.1683 Civrac (33) x 8.2.1674 Samonac (33) Jacques de COSSON alias Jacques COSSON écuyer sr de Varac d'où Joseph de COSSON °14.4.1673 Bourg (33)
6. Marie MOSNIER x 6.7.1676 Samonac (33) François-Alexis de BELHADE écuyer seigneur de la Mothe-St-Androny d'où
a. Simon-Pierre de BELHADE °12.11.1676 Lansac (33) d'où
b. Simon-Luc de THODIAS de BELHADE chevalier seigneur de Macau x1. N.? x2. Thérèse-Bonnemie LEBETON x3. 15.2.1738 Tauriac (33) Marie ACHARD-DOZILLAC fille de feu Front ACHARD-DOZILLAC chevalier seigneur de Loransane et Anne de LOSTE de CERSAIN
7. Catherine de MOSNIER du ROUSSET °30.6.1661 postulante au monastère de Beaulieu fit ses preuves de noblesse 1686, admise au noviciat le 15.5.1686, fit profession le 24.8.1692, élue discrète le 19.2.1706 et réelue le 22.2.1709
8. Catherine de MOSNIER du ROUSSET °18.1.1663 postulante au monastère de Beaulieu fit ses preuves de noblesse 1686, admise au noviciat le 15.5.1686, fit profession le 24.8.1692, élue discrète le 12.2.1712 et réelue le 20.3.1715, mars 1721 et 3.3.1724
VI. François de MOSNIER chevalier seigneur de Rousset x Marie de la MARTONIE de LAMARTHONIE d'où
1. Marie-Françoise de MOSNIER °8.3.1683 Saminac (33) x 14.11.1719 Tauriac (33) Jean-François PAGES-DESUTTES écuyer lieutenant au régiment d'Anjou
2. Martial qui suit VII.
VII. Martial de MOSNIER seigneur de Rousset +24.6.1724 Samonac (33) x 14.11.1719 Tauriac (33) Marie-Louise de MELUN / MELLUN d'où
1. Jeanne-Louise de MOSNIER °29.6.1722 Samonac (33)


Hypothèse fils de Martial et Bastienne de Louppes. Des généalogies le disent fils de Martial et Barbe de Marans mais les dates ne collent pas.
IVbis. Jean de MOSNIER receveur des tailles et greffier en chef en la sénéchaussée et siège présidial de Limoges (, puis ? conseiller au parlement) x Catherine MARRAND / Catherine de MARANS fille de Joseph de MARAN +1670 receveur général des finances à Limoges et de Catherine d'ESCARS d'où
1. Jean qui suit V
2. Marie MOUSNIER +9.12.1693 Les Cars (87) x 21.8.1651 Flavignac (87) et pc 21.8.1651 pc Debreuil ou DeBeaubreuil notaire à Limoges Jean de VILLOUTREYS seigneur de la Garde lieutenant des élus en l'élection de Limoges, conseiller du roi, juge viguier au sénéchal de Limoges d'où postérité
V. Jean de MOSNIER +4.3.1681 La Réole (33) (testament 7.8.1696 Toulouse pc Ch Ferrières 3E 3841 1696 reg1 p 121) seigneur de Maulmont, seigneur baron de Seiches conseiller du roi en sa cour de parlement de Bordeaux x Marie de MAJANCE / MAJANSE (testament 26.12.1694 Toulouse pc ChFerrières 3E3839 reg1 p 179) fille de Mathieu de MAJANCE seigneur de Camiran conseiller maitre d'hotel ordinaire du roi et Anne-Jeanne du BURG / DUBURG. Elle a fait édifier l'église Saint-Jean-Baptiste de Seyches en 1689 d'où
1. Anne-Jeanne de MOSNIER °14.9.1660 Camiran (33) (p: M. de MAJANSE conseiller du roi et maitre d'hotel de sa magesté, seigneur de Camiran, m: Anne-Jeanne DUBURG) x 13.4.1673 Camiran (33) Jean de CORDES (Jean DESCORDES) +av1691 seigneur du Breuil, La Chaume et Beauvois en 1673, baron de Beauvais et de la Chaume à son décès fils de feu Jean DESCORDES lieutenant général au sénéchhal-présidial de Limoges et Gabrielle de CHASTENET
2. Jean-Martial de MOSNIER seigneur de Maumont +9.3.1723 Bordeaux (testament 1719, inventaire AD33 3E11911 f°290 26.4.1723, testament 3E 11910 f°66 6.2.1723) conseiller au parlement de Bordeaux, remplacé par Pierre de Pontac le 18.7.1710 dt rue du Parlement. Selon les mémoires de Savignac "M. de Pontac Lasalle, dont la mère est de Palotte, et avec lequel j'ai fait mes classes, à acheté, depuis peu de jours, 20.000 livres, sur la simple résignation, la charge de conseiller au parlement de M. de Mosnier, grand chambrier, qu'on appelle vulgairement "le grand Mosnier", lequel s'est séparé depuis longtemps de Mme sa femme, qui est soeur de feu M. de Mirat, conseiller au parlement. Nota: que ledit sieur de Mosnier est un de ceux qu'on appelle les oracles du Palais. Il est vrai que, depuis quelques temps, il en avait un si grand dégout qu'il n'entrait presque plus et qu'il ne voulait pas entendre, ni voir de parties pour lui parler d'affaires", mort sans descendance le 6.2.1723 dans son hotel de la rue du Parlement. Dans son testament il dit "que j'ai toujours considérée et estimée pour sa vertu, noobstant l'état de séparation d'habitation d'avec elle dans laquel j'ai été bligé de passer une grande partie de ma vie, sur lequel je ne me reproche rien" x Madelaine du MIRAT soeur du conseiller au parlement.
3. Jean-Maurice alias Jean-Maur qui suit VI
4. Suzanne de MOSNIER x 29.9.1677 Bordeaux Gabriel de RAYMOND marquis de Sallegourde baron d'Eyran (source date mariage arbre jmducosson)
5. Jean MOSNIER prévot de l'église cathédrale de Lombez, vicaire général de msr de Lombez en 1705. en 1722, Jean de MONNIER prévot abbé de l'église de Lombez oncle de ladite Niquet luys fait donation de 8.000 livres prayables scavoir 6.000 livres sans intérets apres son décès et les 2.000 livres restans à prendre sur Mtre François de GACHE conseille au parlement.
6. Marie-Rose-Guyone de MOSNIER / MONNIER (alias Anne-Marie-Guionne-Rose Mosnier) +1738 à Toulouse (sans inventaire), par le contrat de mariage de sa fille en 1722 elle lui fait "donation pure et simple de tous et chacuns de ses biens et droits présens et avenir et notamment de la portion d'augment par elle gagnée par le prédécès de son mary sous la réserve néanmoins de pouvoir disposer de la somme de quinze mille livres en faveur de qui bon luy sembleroit et de conserver la jouissance sa vie durant tant de ses biens propres et particuliers que de ceux dudit feu de Tiffault son mary sauf d'une maison sciez à Toulouse rue d'Astrorg, des meubes compris dans un état signé de la dite dame et déposé audit Boyer notaire et de la terre et seigneurie de Belloc située dans la sénéchaussée d'Ausch avec tous les meubles, vaisselle, vinaire et autres effets énoncées dans l'inventaire aussy déposé audit Boyer, et avec tous les Bestiaux cabaux et partenance et dépendance de la terre x Toulouse (31) pc 1.9.1691 devant Ch Ferrières notaire 3E3836 reg1 p 167 [J7661] Raymond de TIFAULT °6.3.1659 +17.10.1712 conseiller au parlement de Toulouse de 1691 à 1712 (provision d'office AN V1/64/440/55 26.1.1691 [J0707]) , teste 1709 (déposé chez Ferrière notaire à Toulouse le 18.10.1712, contrat de liquidation 9.10.1731)
VI. Jean-Maurice alias Jean-Maur de MOSNIER, teste 30.1.1726 baron de Seiches, conseiller à la deuxieme chambre des enquetes du Parlement de Bordeaux dt rue Castillon. A son premier mariage "il s'est même trouvé mal en épousant" x1. 19.5.1711 à 5h du matin Henriette PIC +vers 28.11.1711 soeur de Mme Léglise x2. pc 5.12.1712 Marie de CHILHAUD des FIEUX (alias Marie de LA LANDE de FIEUX) d'où du second lit
1. Jeanne-Rosalie de MOSNIER °1719 baronne de Seiches son contrat de mariage se fit à l'âge de 12 ans. Elle fut institué par son père son héritière universelle dans une succession de plus de 300.000 livres à la charge de payer 30.000 livres à chacune des deux dames ses soeurs, un legs de 1000 ivres à l'église et d'acquitter le peu de dettes courantes qu'il laissait. Elle avait reçut par son contrat de mariag ela remise de la tierce partie des biens présens et à venir de la dame sa mère, le dont de toutes les reprises que celle-ci avait à exercer sur les biens de son mari et l'abandon de deux successions, l'une de la dame de la Chaume sa tante, l'autre d'un parent plus éloigné x pc 8.6.1731 Jean-François de PONTAC (cf Memoire pour Madame de Pontac, Baronne de Seiches... Contre le Sieur...)


non relié:

Être dix-huitiémiste: témoignages - Page 539, de S. IA. Karp, Carol Blum, Centre international d'étude du XVIIIe siècle - 2003
58), sous le patronyme Mascara (en italien, « maschera » signifie masque).
(...) L'acte est suivi des signatures de R. (Rosé) Mosnier de Tifault, Grammont Lanta, Riquet, R. (Raymond) de Tifault, Antoine Benozzi et un inconnu dont le nom ne figure pas sur le document qui précède, Cazenove, dont nous ignorons le rôle religieux ou non. (...)

La comédie italienne: Marivaux et Silvia; de Micheline Boudet Publié par Albin Michel, 2001
"Entracte Marraine: Dame Rose Guyonne de MOSNIER épouse à M. Raymond de TIFAULT conseiller au parlement"

Inventaire sommaire des Archives départementales antérieures à 1790, Tarn, 1878 - Page 51 (...)... C684 - (...) Créanciers ayant donné quittance pour les intérêts échus: de Reynès ,de Foucaud , Séré de Rivières, la dame Mosnier de Tifault, de Boyer, de Lasbordes, Marguerite de Ginolhac épouse de Foucaurd, Fapailliau de la Roquedle?, de Regnaudin (...) dame Rose Guión de Mosnier de Tifault, de Lévizac, etc


Selon la base d'Abzac:
MOSNIER (DE) Guyonne, femme de Raymond de Tiffaut, seigneur de Belloc, la Bounée, conseiller au parlement,
Ecartelé: au 1 d'azur, à trois poissons d'argent l'un sur l'autre ; au 2 de gueules, au lion d'or, et un chef d'argent chargé de trois croissants de sable ; au 3 d'or à trois palmes de sinople, et un chef d'azur, chargé de trois étoiles d'or ; au 4 d'or à neuf pointes de gueules (I-128) (Languedoc, Toukouse IZARNY-GARGAS-Toulouse, Toulouse)
MOSNIER (DE) Jeanne, veuve de Jean Cordes, baron de Beauvais et de la Chaume
D'azur, à trois poissons d'argent posés en fasce l'un sur l'autre., (II-403). (Languedoc, Toulouse). (IZARNY-GARGAS-Toulouse, Toulouse)
MOSNIER (DE) Famille noble de l'Agenais D'azur à trois poissons d'argent l'un sur l'autre (1696) (Meller, Bordelais)
MOSNIER Guyenne (JM24574) D'azur, à 3 poissons d'argent, nageant en fasce. (Jougla de Morenas, France)

Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin: Volume 54, 1904
- MOUSNIER, Limoges: d'azur à trois poissons d'argent posés en fasce, l'un sur l'autre, celui du milieu contourné. Léonard MOUNIER marchand drapier de Limages, faisiant enregistrer ses armes en 1696, qui sont celles -ci-dessus, mais dans un champ de gueules. Pierre MOSNIER, membre de la confrérie du Saint-Sacrement à Saint-Michel-des-Lions, en 1556, les portait "d'azur à trois poissons d'argent en fasce l'un sur l'autre.
- MOUSNIER, autrement Lombard. d'azur à trois poissons d'argent posés en fasce l'un sur l'autre, au chef de ... chargé de trois étoiles d'artent, soutenu de même. MOUNIER, sieur de la Chassagne à Limoges, faisait enregistré ses armes en 1696: de gueules à trois poissons d'argent en fasce l'un sur l'autre, au chef cousu d'azur chargé de trois étoiles d'argent.
- Mr MOUSNIER, bourgeois et marchand, consul 1638 "d'azur à trois poissons d'argent en fasce l'un sur l'autre, au chef cousu de gueules chargé de trois étoiles d'or. M. MOUSNIER bourgeois et marchand: champ d'azur, dans lequel y a troys poissons d'argent avec un chef de gueules et troys estoyles d'or dans ledit chef". Ce sont les armes que fit enregistrer en 1696 N. MOUSNIER sieur de la Chassagne, marchand à Limoges


I. Jean MOSNIER °v1647 avocat à la cour, conseiller du roy au parlement de Bordeaux 1674, lieutenant criminel de la Réole x Jeanne SOUCHET d'où
1. Simon MOSNIER °19.7.1696 La Réole (33)

- Jacques MOSNIER docteur en médecine x17.2.1705 La Réole (33) Catherine MONCLIN d'où Catherine MOSNIER °17.10.1711 La Réole (33) (vérifier la date)
- Jean MOSNIER docteur en médecine x 18.4.1735 La Réole (33) Anne GAUZAN
- Jean MOSNIER +23.10.1735 La Réole (33) avocat à la cour, juge criminel
- Jean MOSNIER +20.12.1740 La Réole (33) avocat à la cour ancien lieutenant criminel
- Jean MOSNIER juge royal d'où Simon MOSNIER °3.7.1672 Pellegrue (33)


Revue archéologique de Bordeaux, Publié par Société archéologique de Bordeaux, 1996 page 144
"Celles des Monnier peuvent être d'azur à trois poissons d'argent ou encore d'azur
au chevron brisé d'argent, accompagné de trois ...

D'après Navelle: Marie Mosnier x Jean Gilabert licencié en droit, conseiller au présidial du Sénéchal, fille de Richard Mosnier clerc office de chauffecire à la chancellerie de Toulouse 1492 et

A Limoges:
- Magdeleine AUDIER veuve de Martial MOUSNIER est marraine de Magdeleine BOYSSE °5.12.1616 fille de Pierre BOYSSE orfèvre et Anne MOUSNIER
- Martial de MOSNIER président aux requêtes est parrain de Martial de MARAN °2.12.1629 fils de Jean de MARAN conseiller au parlement et Catherine de GOURGUE (inv somm AD33 série E sup vol 3 à 4, 1905, page 334
- Martial MOSNIER °10.8.1548 Limoges (87) étudiant le droit à Toulouse et s'adonna de bonne heure à la poêsie, publie en 1573 un receuil de poésies néolatines, Martialis MONERIUS LEMOVICIS Epigrammata, Elegiae et Odae, Burdiagalae, apud simonen Millangium, 1573 (cf G.

LOUPPES (Espagne, Bordeaux)


voir:
- Raymond Corraze, Les Lopez, ancêtres maternels de Michel de Montaigne, in Bulletin philologique et historique, 1932 (http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5724394k/f357)
- Paul Courteault, La mère de Montaigne, in Mélanges de littérature, d'histoire et de philologie offerts à Paul Laumonier, page 304 (cf extraits: http://books.google.fr/books?hl=fr&id=8wHSRRPfsa0C&q=Montaigne#v=snippet&q=Lopez&f=false)
- Théophile Malvezin, Michel de Montaigne, son origine, sa famille, (extrait: http://books.google.fr/books?id=KWkH9zPobNUC&lpg=PP1&hl=fr&pg=PA1#v=onepage&q&f=false)
- Revue juive de Genève, 1935: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5605998t/f19.image
- Les ascendances et les hérédités juives de Montaigne in La Revue Hebdomadaire, 1892 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57334744/f94.image
- La famille juive de Montataigne https://sites.google.com/site/racinesjuiveseurope/montaigne1


MAJANCE (Guyenne)

source: O'Gilvy, nobiliaire de gascogne.

I. Jacques de MAJANCE jurat de La Réole en 1601, bourgeois et marchand x Marie de LACOURTIADE d'où
II. Mathieu de MAJANCE seigneur de Camiran conseiller maitre d'hotel ordinaire du roi, seigneur de lamaison noble et du moulin de Bagas, et de la paroisse de St-Pierre de ce lie, dans les juridictions de La Réole en Bazardois, et de Castelmoron en Albret, acquit la maison noble et seigneurie de Camiron pc Andrieu notaire à Bordeaux 11.6.1646. Il en rendit hommage 25.2.1651, et présenta son aveu et dénombrement 15.5.1651. Il fit hommage le 20.6.1663 pour le moulin à eau et battant de Bagas situé sur la rivière du Drot, en la prévoté de la Réole, et pour 14 journaux de terre en une pèce situé dans les villages des Maretz et de Turies, paroisse de Camiran, juridiction de Castelmoron. Il fournit le 5.7.1664 le dénombrement du moulin à eau et battant de Bagas et de 247 journaux de terre. Le 28.6.1672 il obtint main-levée de la saisie féodale faite sur ses biens faute de n'avoir pas rendu hommage de la terre de Camiran x Anne-Jeanne du BURG / DUBURG ca1691 , veuve elle demeurait dans la paroisse St-Pierre de Mons et fit donation le 20.10.1700 devant Le Poudic notaire royal à son fils Jean d'où
1. Jean de MAJANCE
2. Marie de MAJANCE / MAJANSE (testament 26.12.1694 Toulouse pc ChFerrières 3E3839 reg1 p 179) x Jean de MOSNIER +4.3.1681 La Réole (33) (testament 7.8.1696 Toulouse pc Ch Ferrières 3E 3841 1696 reg1 p 121) seigneur de Maulmont, seigneur baron de Seiches conseiller du roi en sa cour de parlement de Bordeaux [mariage en présence de Marguerite de BOISSONNADE veuve de Guillaume du BURG conseiller du roi, trésorier général de France en la généralit de Guyenne et messire Gérard du BURG chevalier conseiller du roi en ses conseils, président en la cour de parlement de Bordeaux]

copyright Jacques Le Marois - Dernière modification: Jan 2014 - Vous êtes libre de piocher dans ces travaux. En échange je vous demande de citer vos sources et dans la mesure du possible de partager également vos travaux.

La page d'origine est https://www.lemarois.com/jlm/data/n15niquet.html

Il peut y avoir des compléments dans le tableau d'ascendance correspondant (n15)